Édition du
23 July 2017

L’enquête à la Sonatrach piétine

In Maghreb Intelligence

L’enquête à la Sonatrach piétine

Mercredi, 10 Novembre 2010 11:19
L’enquête en cours concernant le scandale qui a éclaboussé la Sonatrach semble aujourd’hui s’essouffler sérieusement. Des sources concordantes à Alger affirment que le ralentissement de l’enquête a commencé lorsque la commission d’investigation, dirigée par une cellule spéciale du DRS (ex-sécurité militaire), a touché les comptes des sociétés écrans liées à la Sonatrach et qui sont installées dans les principales capitales européennes.

Il s’est avéré, selon ces mêmes sources, que les noms d’anciens et d’actuels généraux ainsi que ceux de barons du marché noir en Algérie figurent parmi les personnalités impliquées dans ce scandale. C’est pour cette raison que, depuis environ plus de deux mois, aucune information ne remonte à la surface. Un autre fait important est à signaler. Il aurait été interdit aux médias d’approcher de près ou de loin de ce dossier, excepté si les autorités concernées diffusent ce qui est « publiable ». Dans ce contexte, on apprend que le DRS a fait passer un message d’une fermeté sans précédent, selon lequel l’affaire de la Sonatrach est une « ligne rouge » qu’il est interdit à quiconque non seulement de toucher, mais aussi d’approcher. Message apparemment reçu cinq sur cinq. Et pour preuve, le black-out est totalement respecté depuis cette mise ne garde.


Nombre de lectures : 3985
7 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Sami
    10 novembre 2010 at 21 h 27 min - Reply

    Chers Algeriens!
    Comment les grands voleurs, les assassins de Boudiaf peuvent effectuer une enquete sur sonatrach « la porte monnaie des généraux » comme eux-mêmes le qualifient??!!! Vous pouvez parler a n’importe quel chaabi qui travaille il va vous dire c’est le porte monnaie des generaux , hahahaha
    L’affaire, des le debut a ete ouverte pour qu’elle soit fermée après, .. c’est une histoire de règlement de compte et notre presse indépendante soit disant est complice comme toujours
    L’affaire a été lancée pour envoyer un message au president quand il voulait ouvrir une enquête sur l’assassinat de Boudiaf, et l’assassinat de Saidi Foudil et d’autres ..
    Une vrai enquête ne peut etre ouverte et être crédible si seulement le peuple se libère! Une enquête dans ces circonstances ne peut etre qu’un pure mensonge!!!
    Le DRS, c est la source de la corruption qui frappe et a frappé les sociétés algériennes et on va rien attendre que la corruption de cet appareil qui génère la misère et l’injustice, et maintien depuis toujours les choses sous contrôle a cause des manipulations de dossiers de corruptions
    Tout le peuple sait que, par exemple, les bus de transport appartiennent a Ouyahia, pourquoi il n’ont jamais ouvert une enquête??!! c est juste a titre d’exemple , il y a d autres exemples.
    Donc ces jeux d’enfant sont des le début clairs, il faut pas être trompé par ces jeux stupides
    Le DRS qui n a jamais ouvert une enquete sur les massacres des algeriens et fait un blackout sur les nombreuses declarations des ex-officiers de L ANP, n’est dans aucune mesure credible




    0
  • Hamid
    11 novembre 2010 at 0 h 02 min - Reply

    Tant qu’on apprend pas la comparution d’un général a la cour de justice accusé de détournement de fond, rien ne nous fera croire a ces COVER-UP investigations.
    L’Algérie d’aujourd’hui n’est pratiquement rien d’autre qu’un Royaume-Familial-Militaire.




    0
  • Djamel Eddine U
    11 novembre 2010 at 0 h 19 min - Reply

    Hummm.. Ca ma donné des fourmillements de mes sourcils, mais ca ne ma pas decouragé a sourire de peine pour ma patrie et mon peuple. Allah yanaalkoum inchallah fi danya wa el akhira bihawli Allah.




    0
  • Said Salombi
    11 novembre 2010 at 0 h 32 min - Reply

    Peut-etre que les « enqueteurs » du DRS ont decouvert des comptes au nom de Toufik, que ce dernier aurait oublié de declarer au fisc algérien…
    Vous vous rendez compte de la bombe que cela aurait provoqué…Toufik qui ne declare pas ses « revenus » au fisc….

    Said




    0
  • Ammisaid
    11 novembre 2010 at 0 h 34 min - Reply

    Le système ne va loin quand il enquête sur les buveurs de gaz et de pétrole. Il ne joue pas avec les allumettes.
    En attendant notre frère Si Tchad…
    Fraternellement




    0
  • EL HASSI
    11 novembre 2010 at 2 h 09 min - Reply

    Les enquetes sur la SONATRACH c’est de la poudre aux yeux, normalement tous les managers de sa direction générale doivent etre coffrés ainsi que leurs protecteurs (…) car ce n’est pas les dossiers qui manquent pour ça.
    Je citerai un seul dossier pendant oua elfahem yafham :
    Depuis 2004 on miroite aux travailleurs l’application imminente de l’aberrant nouveau systeme de rénumération conçu par une boite de consulting en management TOWER & PERRIN pour 12 millions d’euros, finalement il continuent de trainer dans les tirroirs de la DG de si CHEROUATI….Mais le malheur c’est qu’il est appliqué depuis 2007 à une caste de managers sans foi ni loi, touchant des salaires qui depassent les 200.000, 00 DA, quant aux travailleurs ils peuvent encore attendre…..Je dis vrai Messieurs les maitres du pays.




    0
  • nomade
    11 novembre 2010 at 21 h 29 min - Reply

    L’unique raison d’être du drs est de mater le petit peuple dans le cas ou ce dernier vient à déranger les grands voleurs dans leur morbide besogne.
    Comment voulez-vous que le drs s’attaque aux bandits de grands chemins quand ce sont ces derniers qui ont recruté les éléments du drs ?
    N’est ce pas belkheir qui a accouché et couvé le sinistre , fantomatique toufik.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique