Édition du
29 March 2017

J’ai honte Monsieur le Président

Fuite des compétences

J’ai honte Monsieur le Président

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

El Watan le 11.11.10

La greffe est une spécialité de très haut niveau et extrêmement coûteuse, qui ne peut se concevoir et se pratiquer que par des équipes médicales multidisciplinaires et hautement qualifiées. On ne se lance pas dans la construction d’un avion quand on ne sait même pas fabriquer un vélo.

A l’heure où je vous écris, les élites surdiplômées et hautement qualifiées de la diaspora algérienne s’organisent en Europe comme aux Etats-Unis et occupent, bon gré mal gré, des postes de haut niveau obtenus par leur seul mérite. L’époque de la politique algérienne de coopération ne faisant appel qu’aux étrangers est révolue. Pourtant, les nouveaux enjeux du partage des savoirs et des progrès technologiques semblent échapper aux responsables en Algérie. Ces derniers n’acceptent pas les compétences que cette élite est disposée à mettre au service d’un pays auquel elle reste attachée. Ils préfèrent faire appel à ceux dont ils prétendent s’être émancipés en leur faisant les plus viles concessions.

Il faut s’armer de toute son ironie pour ne pas s’indigner du fait qu’à quelques exceptions notables, ceux qui sont reçus avec tous les honneurs à Alger n’hésitent pas à exercer des formes de discrimination objective à l’égard de l’élite de la diaspora algérienne en France. Les uns et les autres deviennent alors alliés objectifs. Les premiers par complexe colonial et par peur de dévoiler leurs insuffisances à des Franco-Algériens. Les seconds, par peur de voir cette force vive, en dépit des difficultés, devenir une concurrence tout en contribuant au développement de son pays d’origine.

Pour illustrer mon propos, je voudrais citer quelques exemples qui ont trait à mon domaine.Vous aurez sans doute eu connaissance d’un documentaire diffusé récemment sur une chaîne du Golfe, qui met à l’honneur les élites arabes dans le monde. L’ironie veut qu’une large place y soit faite à un médecin algérien exerçant en France…

Des collègues marocains qui me sollicitent régulièrement pour contribuer à maintenir le haut niveau de leur pratique ne comprennent pas le déni dont l’élite algérienne de l’étranger est l’objet dans son propre pays, alors qu’elle est sollicitée dans beaucoup de domaines dans les pays voisins ou lointains. Ils atteignent le comble de l’incrédulité lorsque, par exemple, ils entendent des médecins français affirmer que j’ai été évincé du programme de formation que j’avais initié dans un hôpital d’Alger et qu’ils sont eux-mêmes actuellement en charge de ce programme. D’ailleurs, les chirurgiens dudit hôpital se sont lancés dans des techniques chirurgicales, ailleurs routinières, sans avoir été préalablement formés.

La première patiente a passé plusieurs semaines en réanimation suite à des complications dues à la non-maîtrise de la technique. De telles pratiques irresponsables illustrent malheureusement trop bien le vieux proverbe : «Apprendre la coiffure sur la tête des orphelins.» Lors d’un récent colloque organisé à Alger, les deux principaux invités étaient, bien entendu, Français. L’un d’eux doit se demander pourquoi le seul Franco-Algérien leader dans le domaine de la greffe pulmonaire en France n’a pas été sollicité. L’autre ne s’embarrasse pas de tels scrupules : il a des attitudes que l’on ne peut pas éviter de comparer à celles qui ont prévalu durant la colonisation.

Que penser lorsqu’à Alger certains chirurgiens prétendent se lancer dans la greffe pulmonaire alors qu’ils ne savent pas pratiquer les techniques chirurgicales non invasives les plus élémentaires qui permettent d’apporter un diagnostic et un
traitement ? Des centaines de patients décèdent chaque année, faute d’actes chirurgicaux spécialisés élémentaires, alors que la greffe pulmonaire ne concerne qu’une poignée de patients.

La greffe est une spécialité de très haut niveau et extrêmement coûteuse, qui ne peut se concevoir et se pratiquer que par des équipes médicales multidisciplinaires et hautement qualifiées. Greffer un patient sans un suivi compétent, c’est le condamner à mort et condamner dans le même temps tous les patients qui auraient pu, avec le même budget, bénéficier d’une chirurgie thoracique de base par des chirurgiens formés dans les règles de l’art.

On ne se lance pas dans la construction d’un avion quand on ne sait même pas fabriquer un vélo. Que cherche-t-on ainsi à prouver, sinon à flatter son ego au mépris du coût humain et financier d’une telle posture ?
Dans le même registre de l’aberration, l’envoi excessif des malades algériens à l’étranger coûte excessivement cher au pays. Beaucoup d’entre eux pourraient être traités en Algérie par des médecins algériens, préalablement formés selon les normes internationales.
Alors, pourquoi ne pas faire preuve d’humilité et de pragmatisme, définir un plan de santé publique axé sur les pathologies dont on ne devrait plus mourir faute de soins ou pour lesquelles on devrait plus transférer les malades à l’étranger ?

Cela implique de combler d’urgence le déficit de formation là où il s’impose par des enseignants compétents, dévoués, qui possèdent le sens de la transmission du savoir.J’ai honte Monsieur le Président, comme beaucoup d’entre nous, parce nous sommes conscients des conséquences préoccupantes de ce climat d’incompétence et de lâcheté, et écœurés parce que nous savons ce que certains pensent de l’Algérie, des Algériens et du parti qu’ils peuvent tirer du maintien d’un tel niveau de dépendance.Voilà le constat alarmant que je souhaite vous exposer avec l’espoir qu’un jour, toutes les Algériennes et les Algériens puissent avoir localement accès à une médecine moderne et équitable.

Rédha Souilamas

Nombre de lectures : 5393
7 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • balak
    11 novembre 2010 at 13 h 16 min - Reply

    Ce qui est revoltant et criminel, c’ est la manière qu’ ont les journalistes ou plutot ces pseudos journalistes ,avides de sensationnel, qui omettent volontairement de nous donner le taux de reussite de ces opérés,ce qui est essentiel . Par exemple ,Nous aimerions savoir combien de greffés ou des opérés à coeur ouvert sont encore en vie , c’ est primordial dans une information de ce type ,que l’ on nous dise combien de temps l’ opéré a survecu apres l’ intervention, pour pouvoir juger de la fiabilité et de la competence de ces medecins que l’ on hisse ,vite fait, au top niveau .Ne perdons pas de vue qu’ il s’agit d’ etres humains et non de cobayes, leur vie est precieuse , le malade ne doit pas etre consideré comme un objet,ou sous l’aspect financier et d’evaluer le cout de l intervention auprés de la securité sociale.Ce qui est tout à fait criminel quand on sait pertinemment que des pontes du régime et autres privilegiés de la nomenklatura, se tapent des chek up, made in….,pour le moindre petit bobo.




    0
  • Alilou
    11 novembre 2010 at 16 h 32 min - Reply

    L’algerie est un grand laboratoire a ciel ouvert pour toutes les expériences possibles et imaginables sur l,etre humain que sont les algeriens, de la médecine au génie -civil.

    C’Est comme ca quand on est gouverné par des khorotos et des incompétents de tous genres …

    Tant que l’algérien ne se redresse pas sur ses pieds et se mette debout pour défendre ses intérêts et recouvrer sa dignité, ces khorotos les considèreront comme des cobayes point barre.




    0
  • Noor
    11 novembre 2010 at 22 h 54 min - Reply

    Je dédie mon commentaire à tous mes compatriotes (et tous les opprimés) qui, à travers le monde, ont à subir les affres de l’exil pour avoir été trahis par ceux-là même qui sont en charge de défendre leurs intérêts.

    Je reviens à l’article pour dire que ce n’est pas de « fuites des cerveaux » dont il s’agit mais, d’un vrai « siphonage » de nos matières grises tant en Algérie qu’au Maroc et en Tunisie !

    Après l’Europe, et plus particulièrement la France, de par l’histoire, la géographie et la langue, d’autres pays occidentaux, peu après 1962, se mirent à « offrir » des bourses d’études, des stages de formation diverses à de nombreux étudiants algériens et souvent retenir les meilleurs à la fin de leurs études. Les USA, Le Canada, l’Allemagne de l’Ouest furent de ceux qui prirent part à la course des pirates en Méditerranée et firent sans vergogne une razzia parmi nos jeunes étudiants subjugués pour la plupart par les conditions de vie à l’occidentale et les contrats qui leur étaient proposés.
    La responsabilité écrasante de nos « dirigeants » dans ce détournement criminel de compétences vives est sans appel car, les critères d’emploi et de plans de carrière qui prévalaient chez nous à cette période, étaient l’opportunisme le plus flagorneur et l’idéologie socialiste.

    La saignée était entamée dès les années 60 et n’allait malheureusement pas cesser. Bien au contraire. Cette entreprise macabre que je n’hésite pas à qualifier de génocide culturel tant son ampleur actuelle évoque plus un exode au regard des milliers de nos jeunes filles et jeunes garçons diplômés qui s’expatrient très souvent avec la ferme détermination de ne plus y revenir.

    C’est à véritable drame national auquel nous assistons qui provoque également des ruptures tragiques entre les membres d’une même famille et l’amputation de la société de ses forces vives.

    Je voudrai profiter de la tribune qui m’est offerte pour mettre en lumière et dénoncer énergiquement les nouvelles méthodes perfides de soudoiement de nos jeunes élites par des « fondations » et autres « instituts » étrangers sous la fallacieuse couverture « d’échanges économiques et culturels au bénéfice mutuel », de « l’amitié entre les peuples » et de la « fraternité mondiale ».

    Par exemple la fondation Euro-Méditerranée ou Young Mediterranean Leaders (YML)- Un « think tank » … comme ils disent et dont l’objectif affiché est de renforcer la relation franco- maghrébine des entreprises privées. Ce qui ne déplaira certainement pas à Sarkozy, véritable cheville ouvrière de cette Union Pour la Méditerranée (U.P.M) que l’on nous a concocté sans nous avoir consulté. « Ech –choura » (la consultation) n’est-elle pas l’un des piliers du droit islamique ?

    « Think-tank », cette formulation atlantiste recèle, bien évidemment, beaucoup de choses. Quel est le but recherché ?

    Il va de soi qu’évoquer le principe d’une sorte de club cultivant l’amitié entre les peuples maghrébins et français » est une farce. D’abord, l’amitié n’existe pas entre les Etats. En revanche, on peut assister à des élans d’amitié entre certains peuples. Cependant, restons prudent. En effet, en raison des rivalités économiques et, parfois, militaires, ces liens d’amitié peuvent vite disparaître.

    Ensuite, à la lecture des personnalités invités à donner des conférences, (Raffarin-Rachida Dati…etc.) des noms des organismes qui financent ces « fondations », on peut se dire que des raisons bien matérielles et idéologiques doivent agiter les esprits des YML (Young Mediterranean Leaders ) et assimilés. A ce niveau, la philanthropie n’existe pas.

    « YML est, par essence, ‘ exclusif ’ : il n’est pas ouvert à tous. Cela se fait uniquement par inscription ou cooptation sélective en quelque sorte ». (Dixit Jérôme Cohen, Directeur de YML).
    Autrement dit, nos plus brillants esprits fraichement émoulus de nos universités, sont recrutés puis formatés à l’idéologie mondialiste et son corollaire, une politique de libre-échanges ultra libérale, des réseaux financiers et des carnets d’adresses confidentiels. L’intérêt réel de nos pays et des peuples du Maghreb attendra.

    La politique a horreur du vide. Les consortiums financiers en premier, les multinationales, les trusts et leurs ONG se chargent de le combler. Tâche d’autant plus aisée que le pouvoir en place n’est rien d’autre que de la politique-fiction.

    A LIRE :
    Tunisie-Maghreb-Europe : Quand un Algérien ne mâche pas ses mots sur les réalités des relationsNord/Sud. Par M. Hadj Nacer, ancien gouverneur de la Banque centrale d’Algérie BCA/ / Source : http://www.webmanagercenter.com/management/article-74982-tunisie-maghreb-europe-quand-un-algerien-ne-mache-pas-ses-mots-sur-les-realites-des-relations-nord-sud




    0
  • MH99
    12 novembre 2010 at 18 h 22 min - Reply

    By MH99,

    Apres une longue absence: Chers Internautes Bonjour,

    En lisant l’article ci-desus du LQA (..sur les competences a l’etranger..), je me suis rappele d’un fait concret qui m’avait ete reporte par des personnes ayant vecues ce que j’ai ecrit ci-dessous:

    Le lecteur touvera ci-dessous donc, le texte correspondant a ce qui m’avait ete reporte par des personnes ayant vecues l’experience decrite ci-inclus et relative a ce qui s’etait passe dans les annees 90 lorsqu’un groupe d’universitaires d’une institution [independamment du MESRS] invita un scientifique/prof. algerien [a world renown scientist/de renommee internationale] ayant exerce dans le secteur academique et industriel dans divers pays du G7 avec resultats et achevements/breakthroughs a impact internationaux. Evidemment ce scientifique/Prof. est connu internationalement par des centaines de milliers , voir des millions de personnes :

    Sollicite donc directement par un groupe d’universitaires d’une institution [independamment du MESRS] pour donner un cycle de conferences dans plusieurs universites et centres de recherche ! en Algerie [a l’est, centre-ouest et centre], s’agissant du centre c’etait dans cette universite USTHB et dans un autre centre de recherche ! scientifique d’Alger…
    Ci-dessous: ce que des personnes ayant assistees et vecues ce qui s’etait passe m’ont reportees :

    En cet apres midi de printemps , juste apres un echange de salutations de quelques minutes avec l’un des top-responsables [vice-recteur il semblerait ?] de cette universite, l’eminent scientist se trouvait devant le retro-projecteur (pret a entamer sa conference de deux heures sur les derniers resultats scientifiques dans le monde concernant son domaine « scientifique fondamental et d’application en ingenierie qui s’y rapportait » ainsi que ses recents achevements scientifiques dans ce domaine) avec une salle de conference archi-comble de professeurs et etudiants, chercheurs…… Soudainement empruntant l’estrade a toute allure, une personne a visage haineux/agressif/brutal (petit de taille avec un leger enbompoint/une legere bedaine) surgit devant le retro-projecteur et le tableau et commence a lancer des intimidations (voir menaces..) vers cet eminent prof/scientist en lui lancant le suivant : « Ecoute, ici aussi on a nos experts !!, tu entends, Hein…!!!!.. » de suite apres, plusieurs personnes qui avaient assistees a cet incident provocateur et lachement menacant envers cet eminent scientist/prof. conferencier invite, ces personnes donc avaient appris que cet individu lache brutal menacant faisait tres probablement partie de la securitate/police politique , c.a.d le fameux fleau lache parasite nomme securiti-minitire/securite militaire de WC. Cet individu donc « individu avec legere bedaine, petit de taille cree par erreur ? /fruit d’un ratage ? de creation divine ? /ou naturel ? version evolution malefique/ continuant ? si encore en vie ? a polluer l’air de la planete et le sol en dechets : resultats de predation et d’actions laches nauseabondes..« injecte ! donc « pour buts de laches intimidations, menaces et mouchardages !? etc..« dans les locaux du MESRS d’Alger etc..il semble.. , cet individu « tres probablement« donc de la securitate [tout en menacant cet eminent prof/scientist] designait aussi son accompagnateur et qui [cet individu/accompagnateur] etait employe/enseignant ! a l’universite et-cadre ! [parasite gate’s frame !?] ou conseiller !? du ministere de l’enseignement superieure… cet employe du ministere qui [semblait ] bien connaitre cet eminent prof/scientist (car ayant fait il semble ? l’universite avec lui a Alger quelque trente ans en arriere) mais que cet eminent prof/scientist n’arrivait pas a re-memoriser de suite (ce n’est qu’apres que cet eminent prof/scientist s’en etait rappele de cette vermine !?/fruit d’un ratage ? de creation divine ? /ou naturel ? version evolution malefique/ ; en se raffraichissant la memoire quelque trente ans en arriere, cet eminent prof/scientist [d’apres ses dires] s’etait alors rappeler de ce sage ! etudiant 30 ans en arriere..) en constatant qu’avec le temps, la qualite ?! de l’endroit/environnement [voir systeme algerien] alors le temps etait capable de faconner de plusieurs facons un individu /dans ce cas present pouvant le transformer en source productrice d’actions abjectes et/ou maudite par mere nature et Dieu /… Finalement « devant quelques personnes juste a cote de cet eminent scientifique « cet enseignant ! et employe ! du ministere/MESRS debite soudainement (a cet eminent prof/scientist) des commentaires concernant une affaire d’octroi d’award/prix scientifique (pour lequel cet eminent prof/scientist avait ete contacte unilateralement dans le passe par des personnes d’une institution en Algerie, pour attribuer a cet eminent prof/scientist ce prix ? de merite…. pour achevements scientifiques..) , durant ce laps de temps, juste avant cette conference perturbee [et juste a proximite du retro-projecteur] cet enseignant !/employe du mesrs critiquait quelques personnes algerienne de cet institution en Algerie qui avaient ose ! ! [d’apres lui, c.a.d d’apres cet enseignant ! cadre ! du mesrs] contacter directement cet eminent prof/scientist etablit depuis des annees a l’etranger [contacte pour l’octroi d’un prix scientifique/technologique].

    Je continue ci-dessous sur ce qui m’avait ete reporte a ce sujet avec preuves concretes du terrain:
    Cet enseignant ! algerien /employe -conseiller ! du MESRS [accompagne par cet agent a legere bedaine de la securitate/securite militaire] , cet enseignant !/ employe -conseiller ! du MESRS avec visage/expression faciale pale-genre malade tendu ronge par la jalousie et la haine et autres ordurites satanique.. etc../voir expression ordurieuse du visage exhibant la haine [de la nuit des temps] stimule par une jalousie pathologique virulente-aigue extreme? et/ou de malediction caracteristique de quelques homo-algerianus ? ou de l’homo-sapiens ? en general… [Ref : ecrit du guide sur le tourisme ?! du petit Fute et autres ecrits/citations de sociologues, politiciens, etc..] .

    Cet enseignant ! algerien /employe -conseiller ! du MESRS [accompagne par cet agent a legere bedaine de la securitate/securite minitire] continuait a debiter le suivant : « Y’en a qui font de l’anarchie, qui prennent n’importe quelle decision a la legere !!,..etc.. ») finalement ca n’avait pas l’air de lui plaire/ca avait l’air de le ronger !/rager ! que cette institution avait contactee [a la legere! d’apres lui pour decerner un prix scientifique a cet eminent scientifique/prof] cet eminent prof/scientist, bref cet homo-algerianus « avec haine-jalousie frisant l’hysterie pathologique « enseignant !/ employe-conseiller ! du MESRS.

    P.S. : Si cet homo-algerianus est encore de ce monde et donc amenuisant la qualite de l’air/ atmosphere/ oxygene terrestre de la planete, si donc cet homo-algerianus « avec haine-jalousie frisant l’hysterie pathologique « enseignant !/ employe-conseiller ! du mesrs des annees 90 [ou l’un de ses proches] lit ce present post/ecrit, il pourrait de suite se reconnaitre et se rememorer de ses ordurites stimulees par … ? ou/et stimule par la malediction maudite par Dieu/nature… pouvant amener a l’auto destruction et/ou a la mutuelle destruction dans le temps [misere, conflits non-stop..] voir disparition de peuplades, aneantissement de nations… [Ref : mon NOTA du ci-dessous]
    Et comme decrit ci-dessus: le probleme et/ou la malediction en plus de l’entite lache ordurieuse maffieuse version cactus tiers monde DRS additionne aux nauseabonds rangers-casquettes en plus des cravates maffieuses des fln –rnd etc.. deputes/senateurs.., officiels gouvernementaux, alors le mal et/ou la malediction (durant depuis plus de 2000ans ?, ce qui expliquerait ? les diverses colonisations non-stop.. sur un peuple ? se chamaillant, insociable ? , agressifs entre eux, laches ou mesquins/corrupteurs envers une casquette, envers un fonctionnaire « en glissant un billet de 1000Da pour une minable paperasse via debrouillardise « salek rassak« a terme ephemere, genre apres soit , c.a.d 364 jours sur 365 c’est le deluge !« ) le mal/malediction reside donc bien dans la caboche du simple citoyen ? algerianus- sapiens (civil,.. fonctionnaire, enseignant !, medecin, epicier,.. loubard avec cran d’arret..).. et possible que ce mal/malediction ? ancre ? dans le civil lambda jaloux, insociable ? pour le constructif/la non-casse, etc.. « except ? pour des cas d’invasions externe ? [unis ? dans la violence/la casse pour contrer la violence/la casse] « Ref : le guide touristique ! du petit FUTE et autres commentaries… « , tribal ?/aliene ?.. version post ou pre almohade « Ref : M Bennabi« etc… le simple citoyen !? algerianus- sapiens s’accomode ? donc en phase ? avec les maffieux version cactus tiers monde du regime-systeme sur le koursi non-stop depuis 62.. ! , c.a.d qu’on revient a la fameuse citation « le peuple [a travers le degre/niveau de sa maturite sociale « insociabilite« /immaturite ?-politique/emotivite- chauffage/ clientelisme/ copinage/nepotisme etc.., incivisme, laxisme, etc..] s’octroie? les dirigeants maffieux ou non ? qu’il merite ?« .

    Finalement sous le regard lache-menacant du membre de la lache securitate/W.C. securite-militaire/minitire, l’employe (ancien sage « il parait ?« etudiant 30 ans en arriere en Algerie) enseignant !/cadre ! de ce ministere mesrs debitait ses commentaires ou se melait les critiques (envers cette institution qui avaient contactee cet eminent prof/scientist pour un award/prix) commentaires mixes/infectes de jalousie virulente primaire, etc… durant donc ces quelques 20 minutes d’entrevue forcee/amere [a cote du retro-projecteur devant une salle de conference archi-comble en attente !] tout cela durant donc ces quelques 20 minutes d’entrevue forcee/amere avec cet [enseignant !/employe cadre ! au mesrs !] etudiant sage ! 30 ans en arriere et les menaces de l’individu brutale lache a legere bedaine de la securitade/WC parasite de securiti minitire accompagnateur…..

    En fait le membre de la securitate/WC securite militaire et l’employe-cadre ! du mesrs (ancien sage etudiant 30ans en arriere en Algerie) et autres proches [probables..] de ces deux vermines a l’epoque n’ont pas apprecies et n’etaient pas contents qu’une institution [avec quelques personnes/universitaires, …) avait sollicitee cet eminent scientifique/prof pour donner ce cycle de conferences scientifiques…. on ne sait ce qui se passait dans la tete de ces individus-vermines du MESRS et de la securite minitire (ressentaient-ils un defi a leur « autorite »?? genre koursi illegime de depuis 62, un court circuit??, un jeu jaloux primaire??, une inquietude abstraite??/concrete !?…).

    L’audience [dans la salle de conf.] attendait et commencait a s’impatienter et 20 minutes plus tard cet eminent scientifique/Prof. entamait ses 2heures de conference avec un coup au coeur (venu fatigue de loin apres des annees d’absence egalement pour quelques jours de visite a ses parents et croyant faire plaisir a ces chercheurs/etudiants/cette institution….. qui l’avaient sollicites pour cette conference et ce tranfert de connaissances..), cet eminent scientifique/Prof. ne s’attendait pas a cette situation subite retrograde (intimidations.. voir menaces directe/indirecte devant le retro-projecteur !.. commentaires ordurieux laches origines par le clanisme- regionalisme –tribalisme ? /le systeme maffieux ? avec sa securite militaire/la frustration ?/la jalousie primaire viscerale ? de l’homo-algerianus ?) bref des ordurites maffieuses d’un autre age et devant le retro-projecteur, devant une audience de professeurs./chercheurs/etudiants qui etaient venus ecouter cette conference scientifique a l’USTHB (de la part de cet eminent scientifique/Prof.)…
    Il est a signaler egalement que le membre de la securitate/l’entite-fleau WC police boulitique et l’employe-enseignant ! cadre du mesrs (ancien sage ! etudiant 30ans en arriere en Algerie) de ce ministere sont restes jusqu’a la fin de la conference; avec un regard toujours severe!! “ballon?!-dur?!”, le membre de la securitate WC nauseabond etait a la fin reparti apres un salut! ! (avec l’ancien sage etudiant de 30ans en arriere) enseignant !-cadre au mesrs.

    Si la securitate lache WC (WC nauseabond de petits voyous malfrats-mouchards qui ne pourrait durer indefinement, meme s’il faut attendre la fin tres proche de l’assechement du champ « petrolier« pourvoyeur de devises) lit ce post [et surement qu’ils lisent continuellement le LQA] : C’est l’une des activites favorite de parasites-delinquants rates improductifs.[moucharder directement ou realiser! des crapuleries de parasite en injectant un virus ou faire du hacking “low tech/low intellect level” a la voyou, via le net “soft-hard” concus et fabriques ailleurs]. alors la fin de votre WC delinquant securite minitire est proche (meme si origine par un facteur exogene, c.a.d l’achessement tres proche de puits de petrole, peak-oil vers 2015, sans compter la sur-abondance en gaz via les schistes bitumeux using new technology « developed recently in USA, etc..« , et avec le Qatar et la Russie gaves de gaz naturel, ajoutant aussi l’entree [et developpement tech en parallele) sur les marches mondiaux des voitures electrique [c.a.d no-need of gasoline/essence] allant crescendo en nombre, etc… c’est pour cela ? que ca veut coller maintenant sur la Russie/societe-Gazprom via vente de licence ….!? etc.. pour retarder l’echeance du sauve qui peut des malfrats WC securite minitire et de leurs acteurs/larbins etc.. de facade democratique ! delinquante..) avec 40millions (70% moins de 30ans) a nourrir/vetir/loger/leur prodiguer des emplois/des hopitaux non-mouroirs, etc.. 40 millions sur les bras (meme si insociables ?! , alienes/tribalises?! pour cause ? de 2000ans ? de colonisabilite , toutefois un raz de maree obligee sera au rendez-vous, origine par l’instinct vital de la faim et horizons plaques/plombes..).. Messieurs WC malfrats-criminels laches de la securiti-minitire/drs qui liront ce post : : Preparez alors des maintenant un sauve qui peut clandestin [refaites la meme chose, en re-prenant l’exemple/methode : c.a.d de la meme maniere quand vous etes entres clandestinement dans l’histoire ! du malfratisme-criminel apres 62] , sauve qui peut a la lache pour sauver votre peau (facile ? pour les mouchards dissimules-lachement aux seins d’institutions.. !, hotels, cafeterias, taxis, WC/urinoirs, etc.. parasites- predateurs depuis 62), pour les malfaiteurs de degree un et deux en casquettes ou non ? connus , alors preparer des maintenant une fuite/sauve qui peut clandestin via Boufarik la nuit (par Ilyouchine ou C-130) vers quelque destination ou vous serez probablement traques comme des rats par les innombrables victimes [imprescriptibilite..].. le compte a rebourds a commence, meme si plein d’assurance a la baudruche cultivee depuis 62 devant un peuple rendu lethargique, mesquin, debrouillard/assiste via miettes ! de petrole, plus qu’insociable? qu’avant 1830/qu’avant 62, etc.. preparez vous alors et consultez vos strateges ! delinquants intellectuels « doues avec high IQ en crapulerie/fourberies/intrigues de poubelles« choisis parmi les meilleurs ! laureats d’universites presque dernieres ! en afrique ! ou choisis parmi les meilleurs ! laureats chauffes-nationalistes-revolutionnaires de WC ! durant le service national !/minitire ! WC .. leur promettant avantages sur la populace insociable et avantage en argent, mission, femmes [vicelards..] c.a.d une attraction via l’instinct et brulage de feux-rouge [hors loi en democratie de facade/loi pour les autres.. !], loi pour le reste [lethargique insociable] qui vole un oeuf… preparez vous ,: le compte a rebourds a commence meme si votre assurance de baudruche est au summum… ce sera le raz de maree [origine par l’instinct de survie] : le resultat sera ou la Somalisation ou le moins pire ou que tout sera nettoye once for all… OK malfrats-delinquants criminels laches intelligents ! de WC DRS/securiti minitire…. ]. Vous avez lu.. predateurs .. nullards mouchards malfaisants bouches a nourrir experts en fourberies, crapuleries, fabrication d’intrigues a la machiavel version tiers monde/batons dans les roues depuis-62, crapuleries et assouvissements d’instinct lache sur proies/ghachi insociable ! destructure desarme ….

    P.S. : Si un lecteur se reconnaitra dans l’individu/intellectuel?! (accompagne par la personne menacante semblant etre de la securitate /police politique selon les infos de ce printemps des annees 90 a l’interieur de l’USTHB/ salle de conf) cite ci-inclus, il pourra alors se rafraichir possiblement sa memoire.. S’il n’en n’etait pas le cas alors le lecteur de ce Sujet ci-inclus de mon present post pourra transferer ce post a cet individu en question au cas ou il reconnaitrait l’individu/c.a.d la vermine haineuse-jalouse vorace a la primaire decrite ici (gentil etudiant « quelques 30ans en arriere comptes a partir des annees debut 90″ de l’universite d’Alger dans les annees 1960) au cas ou le lecteur reconnaitrait cet individu petit de taille avec lunettes? (dans les 1M70 ou juste juste ou moins que ca) , brun ou tres brun de peau/visage maladif/ tension arterielle !?, parceque ? ronge par la haine et la jalousie, selon les infos des personnes presentes a cote de l’eminent scientifique prof invite (quoique ces souvenirs s’etaient quelque peu effaces avec le temps, surtout s’agissant de souvenirs venant de faits lugubre-vil-abjecte ne pouvant venir que d’individus lache-abjecte a la petit minable/petite envergure et/ou maudits-sous l’emprise de la haine primaire et/ou de la jalousie viscerale et/ou du tribalisme de la nuit des temps..).

    D’apres les personnes qui avaient assistees et m’avaient reportees ces faits concrets, {dans la mesure ou cet homo-algerianus est encore de ce monde et donc amenuisant la qualite de l’air/ atmosphere/ oxygene terrestre de la planete} d’apres ces personnes, le nom de cet individu intellect ! (age entre 62 et 64 ans environ en 2010) commencerait par Bouab….?.etc…?, associe donc a des actions maudites [et ce nom est aussi immediatement associe a la personne [avec legere bedaine!] de la police politique/boulitique c.a.d le fameux WC lache nauseabond equivalent de securite minitire (d’apres les infos de cette epoque) et qui [cet individu de la boulice boulitique] accompagnait ou/et etait le garde corps? de cet homo-algerianus « avec haine-jalousie frisant l’hysterie pathologique « enseignant !/ employe-conseiller ! du great MESRS des annees 90, now/maintenant avec universites a bonnet d’ane [a la queue de la planete except dans la fourberie/crapulerie, coups bas a la lache, crapulerie, faineantise et tirage aux flancs, jalousie aigue chronique, mosquees archi-comble avec detritus juste a cote dans le coin ! et mechancete /agressivite bestiale aveugle mais lache c.a.d selon le rapport de forces !, plus reactions a la frustration sexuelle juste a la sortie de la mosquee apres avoir des fois pique ! « durant les minutes de genuflexion des autres ! de la oumma ! » des sandales/souliers , tribalisme bestiale de la nuit des temps, systeme D mixe a la lachete , etc.. etc..].. et quoique, donc le zoukh, folie des grandeurs, le tribalisme, l’insociabilite, mixee a la lachete et le systeme-D et bluff sauces a la maffiosi tiers mondiste continue leur train [la peau dure en maledictions.. ?] ..

    P.S : [aux lecteurs] : Si vous detectez cette personne semblant etre de la securitate/boulice WC politique du 20eme siecle (petit de taille avec petit gros ventre: par manque d’exercices-sport !/pourrait donc pas courir a la ceausescu/goulag comme un james-bond 007 vers quelque cible-proie potentielle)/ equilibre? psycho-physique en question?/saturation mentale par calculs minable-fourbe- stimules ou ronge par la haine primaire-jalousie/ brutalite /lache criminalite agressivite-fourberies crapuleries intrigues satanique? machiavelique de degre N02 minable/low-class de la nuit des temps tournant autour de coins insalubre de commerage/ specialiste de la predation- destruction indirecte/directe -parasitage- mechancete/ agressivite brutale protege lachement dans son environnement anarchique illegal et donc expert ! en laches-menaces sales-lache-abjectes a la petit minable- bandit/delinquant clandestin imposteur petit-voyou (Ref : l’ecrit ci-inclus), dans la mesure ou cette personne- de la securitate/police politique lache de 2eme classe de son temps est encore de ce monde et donc amenuisant la qualite de l’air/ atmosphere/ oxygene , alors vous pouvez aussi lui transmettre mon present post.

    NOTA : l’histoire de l’humanite montre que lorsque des tribus, peuplades, nations….. deviennent submerges par ce genre d’individus/a comportements abjecte voir maudits que je cite ci-dessus/dessous et autres personnes de ce genre ou similaire en plus/moins « point de vue« negativite, maudites dans autres specialites de comportements-actions maudites/tribalisme- supermen elus par le temps ou/et entre soi/par soi, insociabilite-haine destructive/jalousie primaire [Ref : le manuel du tourisme ! sur l’Algerie « petit Fute » de 2010 plus les declarations/ecritures de Ferhat Abbas, Malik-Bennabi, etc.. ] et la folie des grandeurs ajoutes a la vie dans le virtuel/tous heros « R’bouba avec high- Nif« supermen /ecart entre le reel et les declarations sans fin dans hotels- palaces-seminars endroits de conferences orale/ predation.. etc… alors (meme si on injecte des centaines de personnes prix Nobel, avec technologistes-scientists, sociologues, medecins, ingenieurs, techniciens, macons, machines/hardware/ produits, experts economistes, cooperation internationale a sens unique/ou a double sens,…etc.. et des milliers de milliards de dollars) alors ceci menera a l’affaiblissement et/ou a la disparition/debacle a long terme de ces tribus, peuplades, nations.. par auto-destruction et/ou par mutuelle destruction et/ou par enslavement/alienation (sous effet de pression/technicite/ technology- science/produits/hardware/ weapons/ culture/socio- politique, etc… de nations exterieures qui ont pu marcher avec leur temps et ont pu maintenir une certaine harmonie parmi leurs peuples/ nations..)..
    P.S.: Voila ce qu’a dit [ref : ci-dessous] cet eminent prof scientist aux quelques personnes ayant assistees a l’incident et a d’autres plus tard :
    Si vous detectez cet individu du MESRS /et s’il est encore vivant de ce monde: Vous lui direz que ces quinze dernieres annees, les titres honorifique/awards je les ai recu d’institutions internationales (pays du G7), et que les awards-honorifique dans son bureau/chambre-coin [de cet individu qui declenche un souvenir lugubre] ou dans les bureaux/chambres de ses proches similaires tout en admirant ces objets [avec ses proches collegues-copains communiquant sur la meme gamme de frequences….] ils pourraient penser a les destiner a des jeunes ou vieux ingenieurs-techniciens- chercheurs-enseignants etc… (avec humilite, pieds sur terre sans folie de grandeurs) c.a.d sans qu’il soit necessaire que ca soit des recipients du Nobel (concentration soudaine des Nobels et decouvertes dans une zone du globe)…et donc penser a les destiner (ces prix, honneurs, etc..) a des ingenieurs- techniciens-etudiants- chercheurs-enseignants locaux/ Algerie ou d’a cote du Maghreb/Lybie–Maroc- Mauretanie et/ou a des Africains (du sahel/Niger-Mali …, sub-sahara, Tchad…. juste d’a cote pour stimuler quelque savoir/et savoir faire et la progression, etc…dans son coin-region…..

    P.S.: Et voila ce qu’a dit egalement [Ref : ci-dessous] cet eminent prof scientist aux quelques personnes ayant assistees a l’incident et a d’autres plus tard :
    Si cet individu du MESRS vient suite a un voyage/mission!? La ou je suis alors je pourrai toutefois l’heberger gratuitement dans une chambre/coin avec W.C./douche, toutefois pour une place remuneree decente (col blanc) au cas ou ca l’interesserait, ca je ne sais pas si on pourrait le depanner ici avec plus d’ un million (autour) de chercheurs tournant autour dans leur high-tech./et les brevets-patents -innovations -R&D results qui pleuvent quotidiennement etc…/% de brevets vs population =N01 ou N02 mondial/ pondus infernalement tous les jours/en plus du mur/labyrinthe du parler-ecrit et autres inextricabilites sociale reelle et non aventureuse/non superficielle comme ce qui pourrait etre ecrit dans des medias internationaux n’ayant pas connu l’air reel/ayant pu resister proprement exclusivement par soi-meme , resister donc proprement exclusivement par soi-meme des dizaines d’annees/non-comme relais de nomenklaturas ou envoye de l’exterieur/bourse ou par multinationale/non pick-pocket ou racketteur atterrissant a 99% dans une prison sans possibilite de se sauver….
    Cet eminent prof scientist aux quelques personnes ayant assistees a l’incident et a d’autres plus tard, avait dit : Toutefois je/mon institution scientifique technologique ici. pourrait lui procurer (a cet individu haineux a jalousie virulente qui m’a rappele le cauchemar abjecte-maudit apres etre passe par cette etape « visite/invite pour donner une serie de confs« et autres etapes anterieures) je/on pourrait donc lui procurer a ce cadre enseignant !/du mesrs / je/on pourrait lui procurer une arriere chambre-coin gratuit/ avec W.C./douche pour dormir dedans l’institution avec quelque activite remunerante ne necessitant ni le mental ni la technicite (car avec plus d’un million de chercheurs en R&D autour ca deviendrait un casse tete et ca risquerait d’avoir des retombees negatives sur la sante des le depart dans la mesure de pouvoir franchir une fois la porte d’une institution decente et de pouvoir y continuer quelques mois/ans avec outputs continuels, etc…) et aussi /cette activite remunerante que je/on pourrait lui offrir a cet creature humaine « par erreur ?« enseignant !-cadre ! du MESRS/ cette activite ne necessitant ni le high-tech ni l’inextricabilite linguistique ni l’inextricabilite sociale avec chambre-douche avec WC assure..
    P.S.: Pour cause de malediction? mechancete jalousie virulente primaire et/ou parce que l’eminent conferencier ne fait pas partie de la meme tribu/region, alors [durant le temps reserve aux questions] s’ensuivit une avalanche de questions l’une sur l’autre d’un ou de deux individus chercheurs?/enseignants? d’universite [c.a.d universite avec bonnet d’ane-choux fleur meme en Afrique, meme avec systeme D, veule mixe au zoukh folie des grandeurs et agressivite primaire auto destructrice /universite a la queue en afrique meme en 2010], un/deux individus enseignants!/profs!?/chercheurs?! de cet USTHB donc qui avaient pris place en 1ere rangee de la salle de conference: Avec une avalanche de questions stupide et non stupide pour essayer “audacieusement!, inconscient? de leur nullite!? car vivant dans le faux depuis 62 ou revant etre important genre algerianus sapiens stimule par un historique centenaire? ou par quelque caracteristique de region?/tribu? pensant etre intelligent [QI important!?] elu par …???” individus “enseignants?/chercheurs?” donc assis en 1ere rangee dont le but n’etait pas de venir s’enrichir dans la concertation pacifique amicale mais dans le but malefique etait de s’adonner a un show devant leurs copains et/ou collegues de la meme ou non tribu/region?, et vouloir/c.a.d rever en moustique! [devant l’audience] de caler/bloquer l’eminent scientifique prof conferencier (a scientist reconnu par la communaute scientifique internationale dans ces annees 90 whole over the world for his eminent scientific’s breakthroughs/achevements ) connu donc pour ses breakthroughs scientifique…, toutefois en face de cette serie d’avalanche en questions stupide et non stupide l’eminent scientifique prof conferencier repondait et expliquait calmement a ce/ces moustiques individus chercheurs!/enseignants! Algerianus-sapiens [spirituellement malades? ..] assis en 1ere ligne et qui se sont calmes/de-baudruches de suite … [c.a.d et c’est malheureux , car avec ce genre d’individus algerianos-sapiens il serait probablement impossible de travailler en groupe/team-work productif! et impossible de fabriquer quoi que ce soit “internationalement” appreciable a valeur ajoutee de non-bluff “bluff 62-2010 genre barbefln lanceurs de fusee! en conf. pour acquisition d’expertise sur comment convaincre les foules via production de salive, ou de bluff de 62 a 2010”].

    Ceci dit [once-more comme cite en haut] , mise a part ce qui est connu concernant les fleaux origines par les casquettes-godasses/genenarates-generals 9 etoiles ! hyper-major de WC parasites-predateurs de don petrolier de la nature saharienne, les maffieux vereux en civil « brizidan-president du systeme cosa-nostra de la meme repoublique fictive ! « elu par soi et/ou par ??…. ? conscients ?/inconscients?/ chauffes ? remplissant les urnes.. de papiers« maffieux vereux « individus providentiels« assis sur koursi non-stop 62-2010 !/bermi-miniss 1er ministre avec go & back depuis 1975 ! et wazaras/ministres survivants selon les criteres de.. !, walis/brifis, bassadors/ ambassadeurs, koumissirs/commissaires etc.., brizidanes-directeurs de societes parasites improductives renflouees via petrole ! « tout cette lingerie/ce beau-monde de cosa-nostra version tiers monde s’agrippant depuis 62 au koursi, garde ! maffieusement via l’entite brutale lache fourbe en intrigues !, crapuleries ordurieuses « securite minitire WC« parasite puisant dans les puits de petrole jusqu’a presque assechement vers 2018 ? [c’est pour ca que ca s’acharne a le faire/ce petrole chercher par d’autres societes high tech etrangere via appel d’offres a effet de reponse declinant !.?.. le tout pour prolonger le cauchemar de predation sur le koursi.. mais ca risque de ne trouver presque rien/no new oil fields.. pour Mr Yousfi qui s’accomode bien : miniss, bassador, miniss elu via.. tribu ?/camorra-2 clan ?/securiti minitire having outclassed the previous camorra-1 clan ] puits de napht donc en voie d’assechement « 2018 ?« ensuite..sauve qui peut ?, de l’entite maffieuse DRS version tiers monde «cette entite fleau infecte criminelle qui devrait etre jugee et annihilee/ le plus vite evitera plus de degats « cette entite maffieuse DRS detritus version tiers monde ayant donc lachement transformee plus de 2millions 300mille km carres en zone-superficie maffieuse etatique !.
    Ceci amene a enoncer donc que le mal/malediction semblant aller crescendo [non seulement reside dans ce qui a ete cite ci-dessus] mais reside donc aussi dans la caboche infectee ?/alienee ? du simple citoyen ? algerianus-sapiens (civil,.. fonctionnaire, enseignant !, medecin, epicier, cafetier, gardien, chauffeur de taxi, l’oisif, .. le loubard avec cran d’arret, le drogue, etc….).. et possible que ce mal/malediction ? ancre ? dans le civil lambda jaloux visceralement, immerge dans l’intrigue et l’anarchie, insociable ? pour le constructif/la non-casse, etc.. « except ? pour des cas d’invasions externe ? [unis ? dans la violence/la casse pour contrer la violence/la casse] « Ref : le guide touristique ! le petit FUTE et les commentaires de Ferhat-Abbas« , tribal ?/aliene ?..post ou pre almohade « Ref : M Bennabi« etc… ce simple citoyen ?! algerianus-sapiens cree donc une accomodation ? un phasage ? avec les maffieux version cactus tiers monde du regime-systeme sur le koursi non-stop depuis 62.. ! , c.a.d on revient donc a la fameuse citation « un peuple [a travers le degre de sa maturite sociale « non-insociabilite« /politique, civisme-incivisme, systeme D edhrab wa ehrab, phasage et trouver son compte ? “Ref: gavage! maffieux sur 2millions 300mille KM carres via faux billets de banque actuel par containers ! via import-import..! incluant la nomenklatura/deputes-cravates!..etc.. le tout maffieux!” dans l’intrigue/la fourberie et le cafouillage maffieux actuel, etc..] , c.a.d on revient donc a la fameuse citation « un peuple [a travers le degre de sa maturite sociale a ? …les dirigeants maffieux ou non ? qu’il merite ?« ….

    Je continue:
    Dans une 2eme institution d’Alger après avoir donner une conference finalisee par des questions-reponses, des individus chercheurs? Enseignants de ce centre de recherches! avaient suivi jusqu’au portail [parmi eux, quelques uns] lancant des propos irrespectueux, a connotations impregnees de jalousie virulente primaire, tribaliste, provocatrice, haineuse mechante version algeriano sapiens [de la part d’une minorite: heureusement] stimulee par une jalousie primaire et/ou par le tribalisme? [voir:: l’eminent conferencier de classe internationale n’etant pas? de la meme region-tribu que ces mal-intentionnes], ou/et pour autres raisons?… Anyhow ce comportement maudit [stimule par des causes abjectes.. hors esprit scientifique, hors morale, hors harmonie..] etait la present…

    Suite…possible du ci-dessus.. [etant frequemment en deplacements , si le temps me le permet] j’ajouterai quelques details concernant le global ainsi que la derniere partie relative a la seconde conference scientifique/technologique [suite a l’invitation recue par cet eminent prof/scientist algerien..] dans le centre de recherches! tech!? en question…..

    P.S.: Pour des raisons de temps et charge je ne pourrai repondre [and I apologize in advance] a un quelconque post en relation avec mon present post (tire de faits concrets “specialement sur ce fait du debut des annees 90”, fait concret qui m’avait ete reporte).

    P.S.: I apologize in advance for the length of my present post.

    Salutations,
    MH99




    0
  • Hamma
    17 novembre 2010 at 18 h 14 min - Reply

    Salam à toutes et à tous.

    Au frère @Balak:

    Tu dis:

    « pour pouvoir juger de la fiabilité et de la compétence de ces medecins que l’on hisse, vite fait, au top niveau ».

    A-tu un doute sur la compétence nationale en matière de médecine ou dans tout autre domaine? Moi pas!

    Les chiffres ou les taux de réussite comme tu le dit, ne signifient rien à mon sens. Le plus important est de savoir qu’avant 62, l’Algérien était un simple indigéne (appelation coloniale) se faisant soigner par un incompétent médecin de campagne français. Et que de 62 à nos jours, les Algériens sont traités par des médecins Algériens aux comprétences reconnues et qui faute de moyens et d’égards exercent aujourd’hui dans des hopitaux et cliniques d’Europe et d’Amérique.

    Moi, je crois même aux compétences Algériennes en matière de système « D ».

    Ne vois en mon intervention aucune animosité, je voulais juste défendre cette compétence qui fait défaut à notre pays par la faute du système.

    Fraternellement.

    Salam.




    0
  • James Edwin
    18 novembre 2010 at 12 h 30 min - Reply

    Pratique médicale et déontologie.
    El Watan 15 novembre 2010

    Depuis près de deux décennies, dans le service de chirurgie thoracique, cardio-vasculaire et de transplantation d’organes du CHU Mustapha, dirigé par le Pr H. Chaouche, un travail de fond a été entrepris pour essayer de développer, en parallèle à nos activités de chirurgie classique, des techniques chirurgicales dites de «pointe», passées depuis longtemps dans l’activité hospitalière quotidienne des pays dits avancés et même dans de très nombreux pays en voie de développement. Ce qui n’est pas une mince affaire, quand on sait la pression liée à une demande en soins sans cesse croissante, (environ 2500 patients opérés par an dont des greffes rénales avec donneurs vivants en plus du poids des urgences).

    Parmi les interventions que nous essayons de mettre à la disposition de nos patients, les transplantations d’organe occupent une place particulière du fait que le Pr Chaouche a été un pionner dans ce domaine à la fin des années 1970. Dans un premier temps, l’équipe s’était concentrée sur la greffe rénale à partir de donneurs vivants, ce qui a permis de maîtriser un certain nombre d’aspects spécifiques à cette chirurgie puisque plus de trois cents greffes rénales ont été réalisées par l’équipe du Pr Chaouche. Ambitionnant de passer à une autre étape, cette équipe travaille depuis plusieurs années déjà à réunir les conditions nécessaires à la réalisation sur le sol national de la transplantation pulmonaire.

    Cette démarche raisonnée répond à la fois à la demande de soins en provenance de nos concitoyens ainsi qu’aux conditions de terrain matérielles et humaines existantes. Actuellement, un certain nombre de nos concitoyens meurent chaque année de certaines affections (emphysème pulmonaire, fibrose, mucoviscidose…) alors qu’ils auraient pu avoir une chance d’être traités par la transplantation pulmonaire. Le nombre de ces patients, et donc des décès liés à ces pathologies, devrait, du fait de la transition épidémiologique et démographique que connaît notre pays, se multiplier dans les années à venir. Ne rien faire consisterait à les abandonner sciemment à leur triste sort.

    De plus, ces interventions sont extrêmement onéreuses lorsqu’elles sont réalisées à l’étranger sur certains de nos patients ayant eu la chance d’être inscrits sur des listes d’attente et entraînent des sorties de devises considérables.
    La décision de réaliser la transplantation pulmonaire dans le service de chirurgie thoracique du CHU Mustapha n’est pas un phénomène intempestif. Cet objectif s’inscrit dans une stratégie globale de développement de la spécialité, pour répondre à ce que devrait être l’évolution de la demande de soins au cours des prochaines années dans notre pays. Actuellement, les nombreuses spécialités, dont la collaboration est nécessaire à la transplantation pulmonaire, semblent avoir acquis le développement approprié à ce type d’intervention, d’où notre volonté de franchir le pas.

    Il est donc possible en Algérie de pouvoir avoir l’ambition de réaliser ce type de chirurgie au bénéfice de nos citoyens en s’appuyant sur ce qui se passe ailleurs, d’autant que les autorités sont prêtes à aller dans ce sens à nos côtés en nous dotant des moyens nécessaires. Ce qui a déjà commencé puisqu’un certain nombre d’équipements sont déjà dans le service, mais ne nous trompons pas, il s’agira d’un processus qui prendra forcément du temps, qui devra être géré d’Algérie et non de l’extérieur du pays par Internet ou par des coopérants techniques. La présence permanente des opérateurs en Algérie au même titre que l’intégration de ces opérations aux autres activités d’un service de chirurgie thoracique sont incontournables si l’on veut donner un maximum de chance au développement de cette chirurgie.

    Journée scientifique le 26 octobre

    La première Journée scientifique du service a eu lieu le 26 octobre 2010 sous le patronage du ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, elle avait pour objectif d’initier nos jeunes chirurgiens aux défis scientifiques qui les attendent, en particulier dans le domaine du traitement chirurgical des cancers pulmonaires et de la transplantation d’organes. Nous y avons invité deux personnalités scientifiques incontournables. La première est le Pr Marc Riquet, chef de service du service de chirurgie thoracique de l’hôpital européen Georges Pompidou, mondialement reconnu pour ses travaux entre autres sur les lymphatiques thoraciques, qui nous a éclairé sur ses travaux personnels et leur rapport avec les cancers bronchiques.

    La seconde, possédant un grand vécu de la transplantation pulmonaire car ayant réellement beaucoup transplanté, nous a brossé un tableau d’ensemble du développement de cette technique en France et dans le monde. Les débats qui suivirent leurs conférences furent enrichissants pour tous les participants, même si parfois un peu trop animés. Mais qui dit débat scientifique, ne dit pas insulte, médisance, fausses accusations, insinuations maladives, dénigrement morbide, car débattre n’est pas vomir sa rancœur contre un système de santé qui ne vous aurait apparemment pas fait la place que vous estimiez être la votre et qui vous aurait contraint à l’exil.

    Aussi, faire croire que tout ce qui précède puisse avoir été initié par un docteur vivant à Paris depuis plus de vingt ans serait une insulte à l’intelligence, la probité intellectuelle et les sacrifices consentis par tous les Algériens qui ont fait revivre la faculté de médecine en 1962 et qui pendant toutes ces dernières décennies ont essayé de lui donner une âme.

    Débat n’est pas insulte

    Passons, maintenant, à cet article qui avait pour titre «J’ai honte, Monsieur le Président» commis par un prétendu professeur en pneumologie exerçant à Paris. De ce que nous savons, c’est qu’il n’y a pas de poste de professeur pneumologue dans le service de chirurgie thoracique de l’hôpital européen George Pompidou où ce monsieur est en poste. Ce que nous savons aussi, c’est que sa nationalité française a été la conséquence d’un choix politique. Lisons-le en train d’expliquer son départ d’Algérie : «Il y avait deux raisons (en dehors d’un malaise général qui commençait à s’installer à partir des années 1980 et qui s’est achevé comme nous le savons). La première est que j’ai suivi la femme de ma vie qui était repartie vivre en France d’où elle était venue quelques années auparavant. La seconde était liée au fait qu’on m’a refusé de faire des études de spécialisation en chirurgie.»

    Donc, bien au chaud, au moment où des dizaines de milliers d’Algériens mouraient pour la survie de leur pays, mais aussi où nos médecins, nos chirurgiens et nous-mêmes soignions, opérions et sauvions des vies, tant bien que mal, dans des conditions extrêmement difficiles et que l’Algérie était financièrement près de la banqueroute. Oh, combien il est facile maintenant que la paix civile, la sécurité voire une relative opulence du fait de la hausse du prix du baril de pétrole sont de nouveau présents dans notre pays, de nous accuser «de couver un complexe colonial» et «de faire des concessions à ceux dont ont prétend s’être émancipés», surtout quand l’on a acquis la nationalité de l’ancienne puissance colonisatrice et que l’on réside à Paris.

    Bénéficiant de je ne sais quels appuis, ce monsieur s’est fait inviter pour nous apporter «la lumière et la science» : à lui la transplantation pulmonaire, pathologie du monde moderne, à nous «indigènes», les pathologies du tiers- monde. Ce monsieur a donc fait le tour des CHU algérois, pour ensuite disparaître car, selon lui, «il y avait initialement de l’enthousiasme et une volonté de la part des autorités du ministère de la Santé… L’immobilisme initial grandissant et les difficultés qui sont ensuite apparues, comme par exemple l’annulation de la deuxième mission par les responsables dudit hôpital…».

    Par contre, une autre version existe, ainsi, selon des personnes qui l’ont approché à l’époque, sa prétention démesurée et son arrogance auraient tout simplement provoqué un rejet de sa personne, d’autant plus vif que rien de ce qu’il est censé avoir apporté n’a été réellement nouveau. Pour plus d’information, il suffit de demander aux cadres du ministère qui l’ont accompagné, aux médecins qui ont travaillé avec lui pourquoi leur brusque revirement, alors que tous l’avaient reçu avec bienveillance car recommandé de haut lieu. Et, maintenant, j’espère, Monsieur, que vous avez compris pourquoi le 26 octobre 2010 vous n’avez pas été invité, parce que, contrairement à il y a quelques années, cette fois-ci l’on connaissait votre vraie valeur, et donc, tout simplement, le comité scientifique très souverainement n’a pas jugé utile de vous inviter.

    Opérations maîtrisées

    De plus, Monsieur, vous voir vous adresser au président de la République par voie de presse pour le mêler à vos petites histoires personnelles franco-françaises, en dénigrant notre système de santé, en utilisant la diffamation et le mensonge font que maintenant l’on a encore moins envie de vous inviter que le mois dernier.
    Un point encore mérite d’être éclairci car extrêmement grave à nos yeux et pour lequel les Conseils de l’Ordre nationaux, algérien et français, vont être saisis incessamment. C’est lorsque vous prétendez que des interventions chirurgicales non maîtrisées sur le poumon seraient réalisées dans le service.

    Cette grave accusation relève non seulement du manque d’information sur ce qui se fait dans notre pays, de la volonté de nuire, du propos mensonger mais aussi de la diffamation. Le tout étant forcément prémédité puisque c’est au moins la deuxième fois que vous commettez ces ignobles attaques contre la chirurgie thoracique algérienne. Comment ne pas penser que derrière ce rideau il n’y ait pas d’intérêts inavoués et inavouables ? La chirurgie pulmonaire classique, que ce soit pour les cancers ou les autres pathologies non cancéreuses est maîtrisée dans nos services depuis plusieurs décennies, y compris pour ce qui est des interventions les plus compliquées et nos résultats n’ont rien à envier à ceux des pays de même niveau de développement. Nos chirurgiens se sont formés ici même et au contact des plus grands en Europe et dans le monde, qui d’ailleurs ont souvent été invités à Alger. Si vous ne nous avez pas rencontré, c’est tout simplement parce que vous ne faites pas partie des meilleurs, et si un jour vous voulez apprendre à opérer vraiment les cancers localement évolués, nous sommes prêts à vous l’apprendre.

    Par ailleurs, Monsieur, arrêtez de faire l’amalgame entre des «galons» gagnés dans les laboratoires et les animaleries (ce qui est extrêmement honorable en soi), et le travail de chirurgien opérant un être humain, surtout si ce chirurgien travaille dans des conditions aussi difficiles que les nôtres, car ce sont deux mondes différents. Sachez de plus, et cela vous devez vous en douter, Monsieur, que je connais avec exactitude vos capacités dans un bloc opératoire, alors taisez-vous et restez loin de nos patients !

    Cela étant, si pour une raison ou une autre vous regrettez vos choix existentiels, vous avez la possibilité, vu votre âge et votre statut de PU/PH dans un service de chirurgie thoracique français, de vous adresser aux institutions nationales concernées en vue d’une éventuelle réintégration dans notre système national de santé, ce qui vous permettra de postuler à une chefferie de service, car il existe actuellement au moins un poste de chef de service de chirurgie thoracique vacant et ainsi, en cas de réussite au concours, réaliser les beaux projets que vous dites porter en votre sein pour mon pays. Vous serez alors le bienvenu !

    N.B : Nous ne savons toujours pas qui a téléphoné au secrétariat du Pr Marc Riquet le jeudi après-midi pour dire que la journée du lundi 26 octobre était annulée pour des raisons de sécurité. Mais nous cherchons toujours et peut-être que grâce à Dieu nous finirons, un jour, par le savoir… Dont Acte !

    Dr Ameur Soltane




    0
    • saadia
      20 mars 2013 at 0 h 54 min - Reply

      je dit; si l’école algérienne n’était pas de haut niveau et si l’algérien n’était pas volontaire, il n’y aurait pas tant de nationaux qui réussissent dans tous les domaines et dans toutes les universités à travers le monde.
      j’apprécie cette rivalité qui pourrait être porteuse et je salut le nationalisme du Dr Ameur Soltane et sa façon de défendre la médecine en Algérie.
      mais je dit qu’il est temps que nous nous comportions en tant qu’adulte responsable de pat et d’autres de la rive méditerranéenne avec plus d’humilité pour les uns et plus de compréhension pour les autres.
      chacun de nous porte la patrie dans son coeur. oeuvrons tous ensembles dans l’intérêt de notre pays et de nos patients dans ce cas précis.on aura plus à y gagner chacun de nous doit apporte ce qu’il peut apporter sans donner de leçon, sans arrogance mais sans culpalité non plus.il faut retrouver la voie(e) de la fraternité car c’est tous ce qui nous manque.




      0

    Congrès du Changement Démocratique