Édition du
26 March 2017

Et si nous aidions à réveiller l'opinion publique française.

Tous les Algériens connaissent la terrifiante réalité du terrorisme en Algérie, dans le Maghreb, et dans le Sahel. Tout le monde sait que ce sont les généraux de la DRS, ou du DRS, qui ont de tout temps manipulé ce monstre hideux qui se repaît de sang humain, au nom d’Allahou Akbar. Le DRS lui a même donné un qualificatif qui se veut scientifique: « Le terrorisme pédagogique »
Ce sont les gouvernements occidentaux qui ont permis à cette junte sanguinaire de se livrer à tous les crimes contre l’humanité que nous avons vécu, aux assassinats ciblés de moines, d’étrangers, de journalistes, et de tant d’innocents, pour conditionner les opinions publiques occidentales en la faveur des génocidaires. Certains politiciens, journalistes et même « philosophes », ont agi en toute bonne foi, croyant réellement que les généraux algériens étaient le rempart « républicain » contre le péril vert qui menacait tout l’occident. D’autres ont agi pour cette sacro-sainte raison d’Etat, au nom de laquelle tant d’atrocités ont été commises. Et d’autres enfin ont été grassement rétribués, en bon argent, pour qu’ils couvrent les cris des suppliciés. Leurs noms sont connus. Politiciens, patrons de services de sécurité, journalistes, patrons de presse et tutti quanti.

C’est une bonne occasion de se rendre sur le site d’AGORAVOX(http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/aqmi-la-france-au-pied-du-mur-84719?debut_forums=5&var_hasard=7710041594ce7cf52e21d4) pour y parler aux Français, leur dire ce qu’ils ignorent, sur leurs dirigeants et les nôtres. Peut-être pourrions nous contribuer ainsi à réveiller l’opinion publique française, et dissuader les poiliticiens français à continuer de couvrir les crimes de l’oligarchie qui nous tue. Parlons les uns aux autres, de ce perpètrent nos dirigeants!
DB


Nombre de lectures : 1187
4 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • lamara
    20 novembre 2010 at 19 h 32 min - Reply

    voila enfin mon cher DB ,la demarche concrète que j’ avais preconisé, il y a quelques mois, mais elle est passé inaperçue. Peut etre à cause des parasites qui pullulent et polluent(par la diversion) les sites militants qui pronent l’ instauration de la democratie en Algerie. je persiste à croire que notre salut viendra d ‘outre mer, en mobilisant les opininons europeennes comme vous le suggerez et aussi les algeriens honnétes qui y vivent.Condition sine qua non de la reussite de notre noble action. Organiser des operations de lobbying et des sit in d ‘informations,creer des groupes de travail pour contacter les ONG,federer toutes personnes qui oeuvrent pour la democratie en algerie ,le nom est tout trouvé :ce serait le mouvement du 19 mars et il devrait servir de tremplin pour toutes ces actions de sensiblisations et d’ informations pour demysthifier Ce pouvoir totalitaire.

    ===============================
    Cher compatriote,
    Le salut viendra de toutes les volontés nationales sincères de l’intérieur et en exil. La seule et unique aide que nous demandons aux pays occidentaux est celle de lever leur appui politique et diplomatique à ce régime illégitime. Il est certes de notre devoir de dénoncer à l’opinion publique internationale le visage hideux, criminel et corrompu de ce pouvoir. Et l’intervention de notre frère Djamaleddine Benchenouf en est une forme efficace de dénonciation. Il est certain que les intérêts de ces pays en Algérie et dans le cadre du respect mutuel des souverainetés, seront mieux préservés par un pouvoir légitime, stable et démocratique que par un régime illégitime, corrompu et déliquescent.
    La Rédaction LQA




    0
  • rachid 2
    20 novembre 2010 at 20 h 24 min - Reply

    On dit egalement aux gouvernents occidentaux de ne plus traiter avec ce pouvoir illegitime … et que vous avez tout à gagner avec des reprsentants legitimes de ce peuple meurtri et finalement fatigué et qu’il a qu’une envie c est de vivre dignement … svp cessez de cooperer avec ces personnes qui ne nous representent guere ; le petrole et le gaz qui les outils de chantage de ces abrutits vous l’aurez mais proprement car ils n’appartiennent pas à ces bandits , nous aussi on veut la democratie …




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    21 novembre 2010 at 1 h 27 min - Reply

    Et si nous enlevions le  » Si  » de  » Si nous aidions à réveiller l’opinion publique française, et que nous réveillons effectivement la conscience du peuple français, n’est ce pas là un début de solution du problème algérien. Laction aujourd’hui est plus qu’une nécessite, c’est un devoir, c’est la continuité de la révolution algérienne, Alors à nos marques et cessons de perdre plus de temps, il faut choisir entre agir ou le déclin.




    0
  • kamar
    21 novembre 2010 at 18 h 12 min - Reply

    Quellques suggestions:
    a) je propose à la redaction de LQA de mettre sur leur site une horloge qui compterait le nombre d’années et de mois et de jours depuia que se pouvoir existe. Je l’ai vu dans certains sites mais pour des raisons differentes. Elle aura un impact pedagogique sur nos concitoyens.
    b) N’est il pas venu le moment de reflechir sur la redaction d’un hebdomadaire ou un bihebdomadaire de l’opposition ou de celui de LQA precisement. Il permettra à l’opposition de financer leurs activités. Il restera la maniere d’ecouler à traver la communauté algerienne à l’étranger.J’ai vu que plusieurs associations editent leur propre journaux à l’étranger et je pense qu’il est utile de reflechir à l’idée
    c) Appeler les algeriens à placarder tout ce qui concerne l’oppostion dans les lieux frequenté par nos compatriote à l’étranger, café, commerce, mosqués ect…
    d) le changement viendra par les algeriens en algerie mais je pense que la communauté algerienne peut avoir un impact certain sur le front interrieur.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique