Édition du
25 March 2017

Une leçon pour le monde arabe : Le Qatar n’est pas un mirage

Une leçon pour le monde arabe

Le Qatar n’est pas un mirage

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

El Watan.com le 04.12.10 

La fabuleuse histoire de ce tout petit pays arabe qui donne la leçon aux autres n’en finit pas de s’écrire en lettres d’or. Arracher l’organisation de la Coupe du monde 2022 aux grandes nations développées, il fallait le faire…

Après la chaîne Al Jazeera, Qatar Airways, l’académie Aspair, la clinique Aspitar, le circuit Doha de Formule 1, le tournoi ATP de tennis et la Coupe du monde de foot, le Qatar a fait le grand chelem.Qui l’eût cru ? Qatar. Ces deux petites syllabes ont ébranlé ce week-end l’ogre américain. Ce minuscule émirat d’à peine 11 427 km2 et habité par seulement 1,7 million de personnes – soit un peu plus que la population de Tizi Ouzou – a enlevé haut la main l’organisation de la très convoitée Coupe du monde de football 2022. Un succès retentissant avec un score écrasant de 14 voix contre 8 pour les Etats-Unis.

Ironie du sort et du sport, ce petit émirat a gagné cet immense privilège contre un mastodonte de près de 10 millions de kilomètres carrés et peuplé de plus de 300 millions d’habitants ! Cela rend son exploit autrement plus méritoire grâce à un lobbying décisif auprès des décideurs de la FIFA. Ils étaient peu nombreux, ceux qui donnaient cher la peau du Qatar qui, pour être une puissance pétrolière et gazière, n’en est pas moins un pays microscopique pour prétendre à une distinction aussi mirifique.

C’est, incontestablement, un coup de tonnerre dans un ciel moyen-oriental pas du tout serein. Le Qatar aura montré la voie du succès à certains pays arabes, comme l’Egypte et l’Arabie Saoudite, qui se gargarisent encore de «qaoumia» à l’heure de facebook et de WikiLeaks. Son émir, cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani, a su sortir son petit pays du cercle fermé du panarabisme chauvin aux accents sclérosants pour le mettre sur la voie de la modernité et de l’excellence.Le choix du Qatar pour organiser la messe mondiale du football est aussi une preuve que tous les pays arabes ne sont pas hors-jeu, au sens culturel du terme. N’eut été la taille de cet émirat, personne n’aurait douté de ses capacités financières et managériales à organiser une Coupe du monde. Pour le Qatar, ce Mondial 2022 vient confirmer que la coupe de la mise à niveau de ce pays est vraiment pleine.

Qatar, c’est en effet le prestige mondial du groupe de télévision Al Jazeera avec toutes ses déclinaisons thématiques ; c’est la prise de la hauteur avec sa compagnie aérienne Qatar Airways ; c’est le circuit de Doha de Formule 1 ; c’est aussi le tournoi du grand chelem du tennis (ATP), la clinique Aspitar et l’académie de foot Aspire. La planète sport a donc répertorié la notoriété du Qatar depuis des années déjà. Son championnat de foot, bien qu’il soit modeste, attire chaque année de grands joueurs du monde entier pour laisser une empreinte de leur talent dans un pays en jachère.

A coups de millions de dollars, cet émirat a fait venir Batistuta, Juninho et autres Canavaro et Guardiola en guise d’investissement intelligent pour braquer sur lui les yeux du monde, la chaîne Al Jazeera Sport s’étant chargée de réunir sur ses plateaux la crème du football mondial et de transmettre tous les grands rendez-vous du sport au monde. Mission accomplie.
Ceci sur le terrain du foot et du sport. Au plan diplomatique, il faut reconnaître que cet émirat constitue une exception arabe en termes de bonne gouvernance. Là-bas au moins, le million de Qataris sait où vont les pétrodollars.

L’exception arabe

Doha ressemble admirablement aux capitales occidentales avec ses grandes tours, ses villas cossues, ses larges avenues et sa verdure en plein… désert.
Au plan politique, l’émir du Qatar, cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani, s’est distingué ces dernières années par des initiatives de réconciliation régionales et internationales sans commune mesure avec la taille et le poids de son pays. Les Arabes et les Occidentaux ont appris – malgré eux – à le respecter. On se souvient de la fameuse «contre-conférence» sur la reconstruction de Ghaza qu’il avait organisée pour narguer le leadership égyptien qui voulait monopoliser le dossier. On se souvient aussi des rounds de discussions qu’il avait parrainés à Doha en faveur de la réconciliation inter-soudanaise.

Preuve de cet activisme diplomatique, WikiLeaks vient de révéler que le directeur du Mossad, Meir Dagan, a qualifié le Qatar de «véritable problème» et son émir de quelqu’un qui «irrite tout le monde». Il reproche notamment à son émir, cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani, «de jouer sur tous les tableaux – la Syrie, l’Iran, le Hamas – pour assurer sa sécurité et affirmer son indépendance».
On le voit bien, ce petit émirat voit légitimement de plus en plus grand. Ce n’est pas du tout évident de recevoir l’onction des pontes de la puissante fédération de Sepp Blatter face à des concurrents aussi riches et hypermodernes que les Etats-Unis, l’Australie, la Corée du Sud et le Japon.

Mais un dossier de candidature managé par le jeune polyglotte cheikh Mohammed Ben Hamed Al Thani, qui alternait allégrement entre la langue de Shakespeare celle de Voltaire, et «vendu» médiatiquement par la star mondiale Zinédine Zidane ne pouvait qu’être validé. A l’arrivée, le rêve est devenu réalité : le gazon va pousser sur la terre désertique du Qatar ! Le petit émirat a réinventé, ce 2 décembre 2010, une autre façon d’être arabe.

Hassan Moali

Nombre de lectures : 1512
17 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • AchArdil
    4 décembre 2010 at 13 h 08 min - Reply

    Tiens,tiens,on ne parle plus du lobby américano-sioniste.
    Est-il donc aussi faible que ça pour ne pas pouvoir s’opposer à ce minus arabe ,ou est-ce le jeu démocratique qui nous révèle toute sa splendeur?




    0
  • Chafik
    4 décembre 2010 at 13 h 09 min - Reply

    Le matérialisme et le consumérisme à l’Occidentale à outrance ont bousculé et façonné les esprits de ces roitelets qui n’ont eu que le mérite de naitre sur de fabuleux champs de pétrole et surtout de gaz.

    Une idéologie purement économique importée de l’Etranger a fait table rase des valeurs et principes spirituels, et donné naissance à une société de consommation de biens et de services qui tient une place capitale sans qu’une politique identitaire forte qui ait trait à leur histoire lui soit associée.
    Bien que disposant de fantastiques fonds financiers (les caisses de dépôts et consignations de ces micro-Etats représentent la somme colossale de 800 milliards de US $ !), une politique non productive mais purement financière et spéculative a fait de ces émirats des nabots politiques. C’est aussi une véritable chasse gardée, une arrière cour de la Haute finance internationale, des multinationales et des trusts. Les yankees de Wall Street et les britishs de la City de Londres les dénomment « affectueusement » les « goldens eggs » c.a.d les « œufs d’or ».

    Les coreligionnaires de Palestine (à un jet de pierres) sous blocus impitoyable de l’entité sioniste, les millions naufragés des inondations du Pakistan qui ont quémandé la ridicule somme de 150 millions de US $ AU F.M.I, les affamés de Somalie, d’Irak, d’Afghanistan bref, les opprimés et les déshérités musulmans de la planète peuvent « crever » !

    Il fallait le faire, ils le font !




    0
  • F. Hamdane
    4 décembre 2010 at 14 h 51 min - Reply

    Il est certain que cet article va soulever la désapprobation de nos adeptes du nif ou lakhssara, parmi nos concitoyens qui taxeront Qatar de pays à la solde des américains et la famille régnante de corrompue. Ils s’élèveront sur leurs ergots pour trouver mille et une tares à ce pays.
    La vérité est que ce minuscule pays qui a la superficie de la wilaya de Blida est un pays développé. Ses gouvernants, quel que soit le degré de corruption qui règne en leur sein, ont construit un Etat avec des institutions stables et des services performants. Ils ont su dépenser intelligemment l’argent du pétrole. En tant qu’ingénieur en pétrochimie, j’ai eu l’occasion de visiter ce pays et d’y travailler. Leurs hôpitaux sont performants. Ils ont un média (Al Jazeera) des plus consultés, n’ayant rien à voir avec CNN ou la BBC. Une compagnie aérienne des plus performantes. L’aéroport de Doha est un véritable bijou. Leurs universités sont resplendissantes. C’est un pays en développement permanent. On construit de jour et de nuit. Les rues et autoroutes propres. Le plan d’urbanisme est respecté à la lettre. Pas de constructions anarchiques. Le peuple est accueillant, respectueux et propre. Jamais, au grand jamais, le citoyen qatari est reçu avec mépris par une quelconque administration. Jamais vous ne verrez, ces « bédouins » pour reprendre le langage haggar de certains d’entre nous, cracher dans la rue. Vous ne verrez jamais ces « bédouins » balancer des sacs d’ordures dans la rue.
    Et voila qu’ils arrachent l’organisation de la prestigieuse coupe du Monde.
    Nous, nous avons autant de pétrole et un peu moins de gaz qu’eux. Qu’avons-nous fait avec ? Nos hôpitaux sont des mouroirs, nos universités de véritables crèches pour adultes. Nos rues sont sales, des crachats partout. Le code de la route est totalement ignoré. Des sacs d’ordures jonchent les rues de la capitale et de nos villes et villages. Des pénuries de médicaments et de produits de première nécessité. La hogra partout. Et certains osent insulter et critiquer nos voisins et d’autres pays qui travaillent sans tapage ni zokh. Un peu d’humilité. Regardons un peu notre bosse. Il n’y a pas que le pays qui coule, même notre mentalité se fige. Notre régime aussi est sous la botte de la France et des USA. Mais quels profits tire-t-il ?
    C’est triste. Ezlit oua tferine. Triste Algérie.




    0
  • saadi yacine
    4 décembre 2010 at 15 h 55 min - Reply

    Franchement chapeau bas !!! Pour ce qui ne connaissent pas ce pays je leur conseille de faire un tour, les gens sont merveilleux




    0
  • Med Tahar
    4 décembre 2010 at 16 h 27 min - Reply

    Pendant que le Quatar était nominé pour l’organisation de la prestigieuse coupe du monde de foot ball. Son émir, cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani était en visite dans un pays ami qui, malgré ses richesses vivait encore sous le moyen âge.




    0
  • omar54
    4 décembre 2010 at 19 h 45 min - Reply

    Ces désignations ont crée une énorme surprise,surtout concernant le qatar.Ces deux pays auront à construire 9 stades d’ici l’échéance,alors que l’Angleterre offrait toutes les commodités par rapport à la Russie.Idem pour la Belgique/Holande.Mais revenons sur le choix du qatar :qu’est ce qui a motivé la fifa à lui octroyer l’organisation? on n’a pas besoin d’etre un clerc pour trouver la réponse!cette micro-monarchie est immensemment riche,avec seulement 1 million et demi d’habitants,c’est un pays ouvert dit-on,tellement ouvert qu’il y a (ou y avait)une représentation israelienne,la plus grande base américaine de par le monde,ajoutez à cela que cette région est devenue la……mecque des occidentaux,surtout aux émirats,dont le faste et la luxure dépassent toute imagination,rien que pour « s’ouvrir » à l’occident cette région a fait fi de toutes les valeurs sociétales originelles pour s’embourber dans la décadence made in occident.Mais restons dans le domaine sport:qatar a mis tout le paquet (sans jeu de mots),moyens financiers et humains pour « s’offrir » cette coupe du monde.Al jazeera-sport a joué un role prépondérant à cette réussite,ils ont recruté la créme du foot européen,à coup de millions de dollars et d’euros,meme zidane a été recruté pour soigner leur marketing et…. bingo!Cette chaine s’est accaparée tous les grands championnats européens avec des commentateurs continentaux aussi,et ce n’est pas par hasard!Tout a été minutieusement préparé et tant pis pour ceux qui suivaient différents championnats à travers le satellite thor gratos.Bien sur il reste la bundesliga et bulsat,mais pour combien de temps ?Qatar,un minuscule pays sorti on ne sait comment au milieu du desert s’offre la coupe du monde,ma tedkholch fel lambote!mais comme dirait l’autre:mabrouk a3lihoum!Pour ce qui est de leur diplomatie,ils ont profité de la vacance laissée par les 2 géants que sont l’Algérie et…..l’Egypte.misr se prenant toujours pour le nombril du monde a fini par céder face aux pressions américano-sionistes,et l’Algérie, tous les pays arabes se sont ligués contre nous,et aussi à cause des immenses problèmes qu’on avait eu.Ceci dit ,tant que la manne pétrolière et gazière subsiste ce micro-état tient encore le haut de l’affiche,mais gare à la chute! Mirage,vous avez dit ……mirage!




    0
  • Sami
    4 décembre 2010 at 20 h 21 min - Reply

    Le Qatar, malgré les réalisations fabuleuses, n’est pas un cas isolé, on peut parler des Emirats arabes Unis, La Coree, la chine, La malaysie, Singapore, bcp d’exemples fabuleux!!
    mais quand on évoque la superficie et la petite population on va mentionner l’état sioniste, avec peut être une très petite superficie il a la plus puissante armée au moyen orient, et le nucléaire!! Une économie très développée, des potentiels technologiques très développés ..etc!!
    La question : ou est l’Algérie de tout ce qui se passe dans le monde , on a le petrole et le gaz et meme de l »or , mais on est même pas un état pour le moment , quelque soit la nature de cet etat democratique ou non !!!!




    0
  • MOH
    4 décembre 2010 at 23 h 06 min - Reply

    le succés doit etre mediter par les gens qui dirigent;en Algerie l’argent coule a flot, le territoire est vaste et varié;;; mais le probleme c’est la chkara et que l’argent est actuellement entre les mains des bagaras; donc le probleme de gestion de l »argent des algeriens est la . Avec une resrve de change aussi importante on vie une crise multidimensionnelle pas de lait, pas d’argent dans les postes, les commercants font la loi le sucre a 110 da…..




    0
  • Mohamed Nassim
    5 décembre 2010 at 6 h 08 min - Reply

    Vous dites que le Qatar est un pays tres riche et sa population n’est que le 1/20 eme de l »algerie. Oui tout ca est vrai mais notre pays est 4 x la France avec du petrole et du gaz (bientot le 4 eme gazoduc vers l’Europe), la cote Algerienne est de 1200 km, nos plaine sont fertiles avec possiblite de cultiver au Sahara et Adrar en est un exemple. Le potentiel humain de l’Algerie n’est pas a negliger biensure puisque bon nombre de Cadre Algerien ont joue un role dans le developement des emirates du Golf y compris le Qatar. Le vrai probleme de l’algerie c’est sa gouvernance par des gens corrompus et mediocres point a la ligne.




    0
  • ca21dz
    5 décembre 2010 at 10 h 12 min - Reply

    Bonjour tout le monde Le Qatar n’est pas une exception. si vous regardez comment est géré ce pays ( petit si vous voulez) et par qui vous comprenez bien pourquoi a vos yeux il fait l’exception. Ce pays depuis 20 ans est gouverné par de jeunes et qui dit jeune on imagine le dynamisme et la compétence quand dans un pays jeune comme l algerie a lui il est gere par des vieux d’ou tout le retard qu’on a acquis.

    Les jeunes au pouvoir et vous allez voir.




    0
  • Ramy
    5 décembre 2010 at 11 h 31 min - Reply

    Juste une petite remarque  » habité par seulement 1,7 million de personnes  » les residents sont inclus dans cet chiffre les Quatariens sont 700 milles seulement…!!




    0
  • TheMoubaligh
    5 décembre 2010 at 15 h 59 min - Reply

    Les américains pourrons se consoler, ils pourrons construire au moins, leur futures beaux stades.




    0
  • fateh
    6 décembre 2010 at 2 h 22 min - Reply

    Arretons de parler avec le nif, soyons realiste et essayons de comprendre ce qui se passe. Prenant le cas de l’Algerie boukharoubiste qui n’a jamais arrete d’insulter ce que nous appelons les roitelets. En dehors de l’Irak qui est a genoux de l’Arabie Saoudite pour des raisons que nous connaissons, qui d’autres dans le monde Arabe peut organiser la coupe du monde et meme les jeux olympiques…Finalement aucun, si par bonheur ce pays a ete tenu et dirige par des competences et non des parvenus laches illetres, voleurs, assassin depuis l’avenement de ben-bella /boukharouba jusqu’a ce qu’a ce DAJJALd’ELMOURADIA….Faisant la comparaison economiquement et demographiquement et vous verrez que tous les pays du golf-sauf l’Arabie- meme reunis n’auraient jamais eu la chance de passer devant nous, Malheureusement nous en sommes tjrs a l’ insulte et au mepris tres mal places envers ces freres, en oubliant que nos freres-compatriotes-d’ailleurs je me pose tjrs la question s’ils le sont vraiment- n’ont pas arreter de nous humilier et de nous considerer comme des GHACHIS -CAFARDS qu’ils faut sous traiter et eliminer….SVP , UN PEU D’HUMILITE ET SURTOUT REGARDONS LE FOND DE CETTE ABYSSE DANS LAQUELLE NOUS SOMMES ENTRAIN DE NOUS ENFONCER DE PLUS EN PLUS PROFONDEMENT ET SURTOUT CEUX QUI CROIENT AVOIR PLUS DE NIF …QU’ILS ESSAYENT DE PREPARER UNE CANDIDATURE ALGERIENNE….
    ESSAYANT D’EN FINIR AVEC LES CAFARDS ET LES RATS QUI PARTAGENT QUOTIDIENNEMENT LA VIE AVEC NOUS ET ENSUITE ON POURRA PEUT ETRE COMMENCER A SE SENTIR DES ETRES SUR LA VOIX DE LA CIVILITE CITOYENNE.
    MERCI




    0
  • mustapha
    6 décembre 2010 at 11 h 04 min - Reply

    la seule oasis qui est un vrai mirage pour moi au milieu de ce désert sans limite est bien mon pays ,j ‘ y ai vécu 30 ans avec un espoir que sa soit vrai, et 22 ans a l’étranger avec l’ espoir que sa serra vrai .on manque d’hommes? de femmes? d’argent?de terrain?de cerveaux???? si Qatar est devenu ce qu’il est c’est grace a ses Hommes et si l’algerie est ce qu’elle est c’est a cause de ses hommes.




    0
  • kaddour
    6 décembre 2010 at 15 h 18 min - Reply

    Bonjour,

    Les Quataris sont ce qu’ils sont, ils assument leur identité en toute fierté. Ils se sont investis dans le développement et la modernité, tout en sauvegardant leur culture propre. Leur âme de bédouin est toujours intacte. Ils ont réussi et c’est là une évidence qu’on ne peut nier. A quoi sert t-il d’être jaloux, au contraire, il faut les féliciter et les encourager à plus de progrès.
    Un internaute, justement jaloux de la réussite de ce  »petit » pays, a écrit:  » … place vacante laissée par les deux géants que sont l’Algérie et l’Égypte ». Il aurait été préférable qu’il précise en quoi ces deux pays sont à ses yeux géants. Dire par exemple qu’ils le sont en matière de corruption, de servilité vis-à-vis de leurs maîtres étrangers, de non respect des droits de l’homme les plus élémentaires, de la hogra, de trahison, de répression féroce non justifiée, de torture des opposants et autres citoyens libres, d’interdiction de toutes les libertés (de penser, d’agir, de réagir, d’innover et de créer…),

    Oui, il fallait préciser que ces deux pays qui sont pour toi une référence, sont aussi géants dans les machinations, les intrigues, les conspirations et autres complots visant à asservir leurs peuples. C’est à cela que se résume le gigantisme de l’Algérie dont les  » honorables » dirigeants n’arrivent même pas à assurer quotidiennement, un litre de lait cru à chaque citoyen.

    Notre histoire millénaire falsifiée, notre identité usurpée, notre mémoire effacée, notre présent malmené, notre avenir incertain et tu oses parler de gigantisme.
    Il vaut mieux s’abstenir de dire n’importe quoi au risque de se ridiculiser.




    0
  • fadel
    8 décembre 2010 at 11 h 33 min - Reply

    LE SYSTEME EDUCATIF DU QATAR VIENT DE SE CLASSER AU 30 EME RANG MONDIAL DEVANT DE GRAND PAYS D EUROPE ET D ASIE ET D AMERIQUE .MILLE BRAVO A CE PAYS.




    0
  • omar54
    10 décembre 2010 at 12 h 40 min - Reply

    Allah yehdik ya si kadour!le sujet est de donner son avis sur l’octroi de l’organisation de la cdm au qatar,et non pas sur les problèmes de l’Algérie,et je n’ai fait que donner mon avis sur cet article! Le mal est en nous,ya akhi,si on ne se respecte pas nous-meme,comment veux-tu que les « autres » nous respectent?.C’est ce comportement des uns vis à vis des autres que puisent leur force « ces honorables dirigeants »comme tu dis.quand je parlais de géant,il fallait comprendre par là qu’à l’époque où rares d’entre nous qui entendaient parler du qatar,l’Algérie occupait les premières loges dans la diplomatie.Nous étions un passage obligé,pour tout reglement de conflits,dans le monde arabe,s’entend,et continental.Pour ne pas sortir du sujet,je n’ai fait qu’écrire un commentaire sur l’article en question,ça reste juste un avis.Si tu le trouives ridicule,c’est ton droit,mais cela ne te donne pas le droit de dénigrer son auteur,meme dans ce monde virtuel où nous existons grace à nos amis qui nous ont acceuilli dans ce site.si je me trompe ,esstaghfirou ALLAH!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique