Édition du
22 March 2017

Dernière Lettre Ouverte dans l’Urgence, au Président Bouteflika,

Abdelkader DEHBI

Erigée en mode de gouvernement, la fausse quiétude et l’arrogante irresponsabilité de votre pouvoir – un pouvoir dont vous êtes le chef, au moins nominal – semble avoir fait son temps.

A l’heure-même qu’il est – 05 Janvier 22h00 – de la Casbah à Bab-El-Oued, d’Oran à Bach-Djarrah, de Djelfa à Belcourt, en ces premiers jours de l’année 2011, et d’un peu partout de la terre d’Algérie, proviennent aux citoyens, les bruits d’émeutes populaires, précédées de sinistres craquements, annonçant la fin de ce monstre institutionnel hideux et mafieux, corrompu et anti national, qu’est devenu le pouvoir algérien au fil des années. Particulièrement depuis que vous en avez pris la tête en 1999, sous le parrainage de vos protecteurs, les généraux putschistes sanguinaires et leurs appendices des Services sécuritaires ainsi qu’avec la complicité de tout ce bric-à-brac de clientélisme opportuniste et prédateur, sévissant dans les allées du pouvoir et composé en grande partie de supplétifs pseudo démocrates, ci-devant éradicateurs, avec un zeste de zaouïas et autres associations religieuses au passé national plus que douteux.

Depuis plus de dix ans, le pouvoir dont vous êtes la tête apparente, est devenu plus que jamais synonyme d’injustice et de hogra, de vols et de rapines, de pillage du patrimoine national et de détournements massifs se chiffrant en milliards de dollars. L’impunité régnante autour de vous et de votre entourage immédiat, familial ou étatique, en particulier certains de vos ministres – y compris le premier d’entre eux – est telle que personne n’éprouve plus la moindre gène ni la moindre honte devant les graves accusations de corruption dont ils sont ouvertement et quotidiennement l’objet par la vox populi qui ne se trompe jamais. Particulièrement chez nous.

Vue de l’extérieur, l’Algérie de la « Izza et de la Karama » que vous avez osé annoncer au début de votre mandat, est encore tombée plus bas dans les derniers rangs des Etats voyous corrompus et discrédités. La célèbre photo de votre personnage présidentiel accroché aux revers de veston du criminel Bush – qui regardait ailleurs – est devenue le symbole de l’abaissement de notre pays.

En ces moments graves pour notre pays, j’espère de tout cœur que les émeutes populaires – les émeutes du ras-le-bol contre la hogra et l’injustice sociale –  qui se déroulent un peu partout à l’heure qu’il est dans le pays,  ne serviront pas de prétexte aux ennemis du peuple algérien – planqués dans les arcanes de l’Etat –  pour ordonner des répressions sanguinaires contre le peuple algérien, comme ce fut le cas en Octobre 1988 et au cours de la décennie noire des années 1990.

Le moment semble venu pour vous, M. le Président, de prendre conscience de votre écrasante responsabilité, en faisant preuve d’un dernier sursaut d’honneur, pour sauver ce pays en entamant d’urgence, un processus d’auto-liquidation d’un pouvoir qui porte désormais en lui, toutes les caractéristiques juridiques, morales et matérielles d’un pouvoir en faillite.

A commencer par l’annonce solennelle de l’organisation – sous un délai aussi court que possible – d’élections générales pour la mise en place d’une Assemblée Constituante authentiquement représentative de la volonté du Peuple. Assemblée à laquelle seront immédiatement transférés tous les attributs de la Souveraineté Nationale.

Abdelkader DEHBI.


Nombre de lectures : 1981
48 Commentaires sur cet article
  • mohamed
    6 janvier 2011 at 1 h 11 min -

    j’espère qu’il vous écoutera s’il arrive a lire ce message prions Allah qu’il nous libère de ce régime .




    0
  • BRAHIM
    6 janvier 2011 at 1 h 15 min -

    Bravo Adelkader DEHBI. Excellent. Je souhaite de tout coeur que nos jeunes d’Alger, d’Oran ou d’ailleurs manifestent leur colère pacifiquement et sans dégradation pour ne donner aucune chance de sortie à ses dinosaures !




    0
  • Sami
    6 janvier 2011 at 1 h 29 min -

    J’espère que les algeriens ne soient pas trahis une autre fois!!
    Le régime réel se prépare pour changer le décor, de façade !!
    L’opposition vraie doit être attentive !! Cette flambée soudaine n’est pas naturelle, Toufik et ses compagnons veulent un changement pour calmer le jeu et veulent jouer à cache cache de nouveau!!
    Espérons que le msg soit transféré .. on doit profiter de ces moments en faveur d un changement de fond et d un changement a cote des pauvres!!!




    0
  • Mohamed
    6 janvier 2011 at 1 h 29 min -

    Amen…
    Au debut de cette annee 2011, tous les algeriens (nes) esperent un changement radical dans le systeme du gouvernement Algerien. Tous les Algeriens revent d’un changement politique dans la paix. Que ces generaux partent avec leur fortunes improprement acquises. Nous les pardonons et nous leur souhaitons bonne vie a l’etranger. Mais ne laisser pas l’Algerie s’embraser encore une fois, que nos concitoyens ne vivent pas les cauchemars des annees 90′. Vous le savez, nous le savons, il est grand temps de changer et aujourd’hui plus que jamais est le bon moment pour le faire. Nos resources fiancieres permettent aisement de faire la transition sans un impact economique majeure sur la societe. Faites appel aux bonnes consciences et ames qui cherissent ce pays. Des hommes il y en a, il faut seulement accepter la realite d’aujourd’hu, des cris de nos jeunes enfants qui ne veulent plus de leur pays du moins pas dans cet etat de chose. Tous les Algeriens a l’interieur comme a l’exterieur crient leur ras-le-bol et le scandale qu’est devenu notre pays. Il est temps que l’executif militaire parte a jamais et qu’il laisse la place aux vrais defensuers de notre pays dans le militaire et le civil faire leur devoir.

    Basta – enough is enough –




    0
  • Bert
    6 janvier 2011 at 1 h 30 min -

    Bonjour a tous, il existe dans le monde sous marin un animal qu’on appelle le « congre ». Sa particularité est, quand il prend quelque chose dans sa gueule, il ne la lache plus sauf pour l’avaler. Eh bien, notre chef d’état, (qui ne mérite pas le titre de président etant donné que ce titre est donné aux élus démocratiquement), et tous ceux qui l’entourent en font une meute. Alorson a marre d’attendre et ce depuis 1962.




    0
  • D B
    6 janvier 2011 at 1 h 50 min -

    Je m’associe à ton appel, mon cher Si Abdelkader, pour demander au chef de l’Etat algérien, aussi piètre que soit sa légitimité, de limoger tous les membres de la junte qui tirent les ficelles qui l’agitent, de dissoudre toutes les Institutions « élues », les Partis « autorisés », et de confier la gestion du pays à une structure provisoire, quel que soit le nom qu’on voudra lui donner, pourvu qu’elle soit composée de personnalités honorables, et qui prendra toute mesure transitoire pour sauvegarder la nation, en attendant que le peuple algérien prenne sa destinée en main.




    0
  • ami moussa B
    6 janvier 2011 at 5 h 16 min -

    HITLER, SADAM, MOUBARAK, GBAGBO…LA LISTE RESTERA TOUJOURS OUVERTE : DES DICTATEURS QUI NE CÈDENT QU’APRÈS L’APOCALYPSE FINAL.
    D’UN AUTRE COTÉ, MÊME LES VIEUX VEULENT VIVRE CONVENABLEMENT, PROFITER DE LA VIE, VIVRE DIGNEMENT, TRAVAILLER..QUE DIRENT DES JEUNES !!!!! QUI NE RÉVENT QU’A TRAVERS LES IMAGES DE TÉLÉVISION…TELLEMENT DÉSESPÉRÉS QUE CERTAIN DE SUICIDENT, D’AUTRE SE JETTENT EN HAUTE MER À LA RECHERCHE D’UNE VIE PLUS HUMAINE.
    les dictateurs sont mortels, la jeunesse non !!!




    0
  • Sami
    6 janvier 2011 at 8 h 40 min -

    Apparemment c’est la dernière lettre au Fakhamatou !!! Le pouvoir réel va se débarrasser de lui après qu’il ai bien accompli son rôle sale dans ce drame ou dans cette pièce de théâtre!!
    Je pense pas qu’il aura le temps de corriger la trahison des millions d’algeriens!! Des centaines de milliers de victimes!! Des milliers de disparus !!!




    0
  • barhim
    6 janvier 2011 at 13 h 20 min -

    le corrompu bouteflika ne lira pas cette lettre le plus important pour lui est de s’accrocher au pouvoir jusqu’a ce que mort s’en suive il ne partira pas son frere corrompu jusqu’aux os aspire devenir president son clan restera LA DESOBEISSANCE CIVILE LES CHASSERA A JAMAIS




    0
  • Indigent
    6 janvier 2011 at 15 h 24 min -

    Ne vous inquiétez pas, ils vont vous importer de la farne, du sucre et de l’huile voire vous ouvrir des « Aswak El Fallah » et tout ira pour le mieux… ll suffit d’une allocution de « Fakhamatahou » et tout le peuple sortira clamer un quatrième mandat. Que voulez-vous? Nous sommes comme ça; nous nous sommes accoutumés à nos bourreaux; nous ne pourront vivre sans eux.
    Ils sont de loin beaucoup plus rusés que les plus rusés d’entre nous: ils ont fait du maquis le refuge des soidisant islamistes et comme ça aucun démocrate n’ira au maquis. Vous pourrez tout juste écrire; mais combien d’algériens pourraient vous comprendre, voire partager votre point de vue? Beaucoup d’intellectuels se plaisent à récolter le prix du silence (universitaires, magistrats, …). Chaque dinar d’augmentation de leurs salaires est une assurance en plus qu’ils ne feraient rien. Le changement, s’ il devait avoir lieu, devrait venir de la matrice du pouvoir; il devrait s’opérer de l’intérieur afin que soit permise la mutation. Les pouvoirs ne diparaissent jamais, ils mutent…
    J’éspère que ces émeutes sont le début de la mutation mais j’ose éspérer que ceux qui tirent les ficelles sont conscients que s’ils doivent se débarasser d’un régime ils devront penser à installer un nouveau qui doit au moins être ligitime.




    0
  • nadir
    6 janvier 2011 at 15 h 28 min -

    5 octobre Bis …..
    allah yestar




    0
  • Abdelkader DEHBI
    6 janvier 2011 at 15 h 37 min -

    @ — barhim :

    A mon avis, il a suffisamment de chaouchs autour de lui pour la lui lire, que ce soit dans son entourage familial ou dans son entourage présidentiel. – J’ai pris soin de diffuser cette lettre, aussi largement que possible : y compris sa propre adresse E-mail officielle à la présidence qui est :
    president@el-mouradia.dz
    La question est de savoir, est-il conscient de ce qui se passe autour de lui ? c’est à dire, en état de capacité psychologique et morale ?




    0
  • cherif
    6 janvier 2011 at 16 h 03 min -

    Monsieur Boutef de quoi tu as peur ? fait un geste noble, rendu ce pouvoir au peuple et tu sortiras grandis des appels qui se répète chaque jour de monsieur Dehbi, DB, sidhoum du peuple et d’autres … et tu continue a faire la sourde oreille notre Algerie n’est pas la tienne seul nous sommes aussi Algerien si tu as le courage fais un pas vers le peuple ce n’est pas l’emploi jeunne qui va aider les jeunes ce n’est pas les grands projets qui vont t’aider a rester dans les coeurs des algeriens, Boukharouba l’avait fait qu-a-t-il gagné sois un brave nous sommes lassés et on ne veut pas détruire assez de désespoir et vous êtes au pouvoir a moins qu’on se trompe.




    0
  • indigent (bis)
    6 janvier 2011 at 16 h 14 min -

    Vous pourrez tout juste écrire; mais combien d’algériens pourraient vous comprendre?
    Merci pour cette expression, il me semble que je l’ai compris.




    0
  • indigent (bis)
    6 janvier 2011 at 16 h 18 min -

    la difference entre 1988 et aujourdhui…….c’est les 150 mds de dollars de reserve de change




    0
  • Elmoubarek
    6 janvier 2011 at 16 h 55 min -

    @Abdelkader DEHBI

    (avec un zeste de zaouïas et autres associations religieuses au passé national plus que douteux)chuia kdar pour chiekh Ait aldjet chiekh ,ABDERHMANE CHIBBANEet combien d’autre qui sont passer par ces zaouia qui sont encors vivants atala Allah fi oumrihim et pour votre information les zaouia ne datent pas de l’ere coloniales.




    0
  • zehira Houfani Berfas
    6 janvier 2011 at 17 h 51 min -

    @frère Dehbi,
    L’absence de réaction face à tous les appels pour prévenir l’hécatombe prouve qu’il ne vit pas sur la même planète que le peuple algérien. Ni lui, ni sa clique, planqués dans les bunkers dorés de la « Ripoublique » n’en curent de la tragédie nationale.
    Vivement que nos « planqués » à nous, les Algériennes et Algériens qui ressentent la douleur des leurs et surtout savent les dessous honteux et criminels des faiseurs de la politique officielle, daignent rejoindre la contestation et la guider vers le meilleur pour ce pays au lieu de laisser se faire une autre Algérie qui sera encore plus étrangère à son peuple.




    0
  • Abdul
    6 janvier 2011 at 18 h 20 min -

    Sous le sable de Hassi Messaoud, il y a encore pour 2000 Milliards de $.
    Vont-ils abandonner cet énorme butin ?
    En tout cas les choses bougent,comme dans toute fin de règne.




    0
  • abdelkader
    6 janvier 2011 at 19 h 14 min -

    il faut en finir avec cette racaille !




    0
  • Abdelkader DEHBI
    6 janvier 2011 at 19 h 16 min -

    @ — Elmoubarek :

    J’ai, parlé « DES zaouïas au passé national plus que douteux » je n’ai pas généralisé.




    0
  • rak
    6 janvier 2011 at 20 h 42 min -

    bsr les amis

    Mr Dehbi votre appel est noble mais pour etre entendu il faut qu’il soit adressé a des gens nobles or en ce qui me concerne je pense que malheureusement votre destinataire , ses parrains et sa cour n’ont pas un grain de noblesse. A mon sens une ligne de fracture doit etre etablie entre ceux qui croient que bouteflika(ainsi que ces predecesseurs depuis 1962) est leur president, pour ma part ce n’est qu’un indu-occupant du poste et un falsificateur usurpateur sanguinaire.
    Aussi cher compatriote Dehbi, meme si je partage pas toujours votre avis, permettez moi de vous dire barka ma « tetbaa fi hmar meyet » comme on dit chez nous

    cordialement




    0
  • Adel
    6 janvier 2011 at 23 h 01 min -

    Triste destin que celui de notre pays.

    Alors que Ferhat Abbas, Benkhedda, Aït-Ahmed, Boudiaf et tant d’autres hommes de valeur ont été mis à l’écart et voués aux gémonies, les médiocres et les malades du koursi se sont retrouvés aux commandes de l’Armée et de l’État.

    Le petit boutef a grandi et règne sur l’Algérie depuis 11 ans avec ses acolytes de l’Armée. Il a sa cour qui lui rend hommage matin et soir et il distribue l’argent du peuple algérien à tour de bras à ses parents et amis. Il trône au milieu de tout ce que l’Algérie compte de parvenus et d’opportunistes de tout crin. Triste, triste destin que celui de notre peuple qui a souffert le martyre pour que de pareils individus soient installés à la tête du pays et le traitent comme un étranger sur sa propre terre.

    Ferhat Abbas, Benkhedda et Boudiaf ont rejoint l’autre monde sans avoir jamais vu une Algérie vraiment libre et Aït-Ahmed a passé les 45 dernières années en exil, loin de la terre à la libération de laquelle il a sacrifié sa jeunesse.

    Comment se fait-il que les chacals soient venus à bout des lions? C’est bien le monde à l’envers.




    0
  • Salah Bouzid
    7 janvier 2011 at 1 h 39 min -

    Monsieur Le President Bouteflika,
    Je voudrais ajouter un autre conseil à ceux que vous fait notre frère Abdelkader:
    arrêtons cette connerie de POLISARIO, çà nous évitera les frais en argent de supporter une cause qui ne rapporte rien à personne. Laissons ce peuple rentrer chez lui, chez ses frères marocains, faisons la paix avec nos voisins, faisons la paix avec nous-même et réduisons nos déprenses militaires. Ne construisez pas cette grande et couteuse mosquée d’Alger. Avec cet argent économisé, aidez les Algériens les plus pauvres, aidez-les, je vous en prie.
    Aidez-les à construire des logements, à nourrir leurs enfants, à les soigner, à les éduquer.
    Et que Dieu vous aide, vous donne la force de faire du bien.
    Monsieur le Président, soyez honnêtes et entourez-vous de gens honnêtes. Cette vie n’a de valeur que dans le bien que nous faisons.




    0
  • hakim
    7 janvier 2011 at 2 h 49 min -

    Monsieur Dehbi,
    de très loin d’Algérie, pays que nous j’ai quitté pour ne pas être ulcéreux, je vous dis que les intellectuels Algériens sont complices de ce qui arrive.
    J’ai travaillé dans une grande société algérienne étatique, les ingénieurs, techniciens secrétaires etc étaient si bas et lâches que je me suis dis : il n’y aura jamais de solution pour l’Algérie.
    Monsieur Dehbi, dans l’aire du facebook, des messages textos et des cellulaires, rien ne vaut la peine d’écrire a un président qui a été condamné en 1983 pour corruption, un président qui était le seul en 1996 a accepter d’être l’élu des militaires sanguinaires alors que les autres se sont retirés.
    C’est grâce aux sanguinaires que le president est président et c’est grâce a un corrompu entourés de corrompus que les sanguinaires gèrent le pays par la corruption et la dictature.
    Demandez au peuple via facebook de se préparer pour chasser les minables, ne demandez rien a un président qui a accepté d’être président sans l’accord du peuple. Tout ce qui l’intéresse c’est le pouvoir, la vengeance et la dynastie.




    0
  • houria
    7 janvier 2011 at 9 h 38 min -

    salem, Un lâche depuis 1962, ne peut pas devenir un HOMME, lui et Boukharouba ont trahi les vrais libérateurs de notre pays pour prendre le pouvoir et pour régner ils se sont associés avec tous les traitres et jusqu’à présent la mauvaise graine continue de pousser.
    Salem




    0
  • Azguer
    7 janvier 2011 at 11 h 08 min -

    Halte a la recuperation, la nouvelle Algerie serras celle des Algeriens pas ceux qui sont arrive’dans les chars de Boukharouba, apres 200 000 morts on voit que les islamistes sous couvert de democratie veulent reeditez les annees rouges,as t on oublie’que c est le DRS qui a propose’aux islamistes de sortire en octobre 88 pour recuperer le mouvement et faire barage a la democratie on sait ce qui est advenus.Vive l Algerie Algerienne




    0
  • Ya Sidna II
    7 janvier 2011 at 11 h 21 min -

    Bonjour à toutes et à tous. A @INDIGENT. Bravo Cher Monsieur ! mille fois Bravo ! à croire que vous avez lu dans mes pensées. Effectivement: le bruit court – toujours ce bruit à la fois insupportable mais rassurant à la fois – que l’ouverture des souks el fellah est imminente; les MPS – cela ne vous rappelle rien ? les « fameux » magasins pilotes socialistes » vont rouvrir leurs portes puisque l’Etat algérien vient d’ordonner l’importation/réalisation de 10 millions de tonnes de farine, 25 millions de tonnes de sucres, des pneus pour remplacer ceux qui ont brulés, du fromage à gogo, des yaourts, des médicaments, des logements flambants neufs livrés d’avance, des routes refaites propres et carrossables, des écoles parfaites où l’eau de pluies de s’infiltrera plus, de l’eau propre partout avec des canalisations en argent massif pour ne plus ingurgiter les déchets que nous rejetons, le chauffage dans les écoles, des hôpitaux équipés matos dernier cri encadrés par des médecins Cubains, le métro qui sera achevé et livré aux voyageurs dans 3 mois, le tram qui arrive dans 6 mois, et pour résorber le chômage résurrection de la SONAC, SONIC, SONIPEC, ENIE, SONATIBA, SONAMA………tout ce marché confié à……….des généraux en exil; en retraite apaisante ou en activité passive dans le bureau OVALE, à des ministres corrompus accompagnés de leurs appendices habituels. L’annonce de ce second plan de « CONSTANTINE  » sera faite dès mardi prochain par l’omnipotent président (encore un subterfuge pour tromper, isoler le peuple) dont les jours parait-il sont comptés ! parce que c’est écrit. Courage mes frères et sœurs d’Algérie ou d’ailleurs la fin de la dictature n’a jamais été si proche.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    7 janvier 2011 at 11 h 39 min -

    @ — A notre sœur Zehira Houfani Berfas :

    Tout à fait d’accord avec vous. Avez-vous remarqué que même les soi-disant opposants, soi-disant démocrates, de la soi-disant République n’ont pas montré le moindre bout d’oreille ? D’autant plus que la quasi-simultanéité de ces émeutes à travers le territoire, pourrait donner à imaginer que nous serions peut-être en présence d’un remake d’Octobre 88 dont les scénaristes cette fois-ci, n’auraient pas écrit eux-mêmes le scénario, mais se seraient juste contentés d’emboîter le pas à des évènements qu’on sentait presque physiquement suspendus dans l’air. Nous serons certainement mieux fixés dans les jours à venir.
    Mais d’ores et déjà, beaucoup de graves et lancinantes interrogations semblent s’imposer d’elles-mêmes : Serions-nous en train de vivre les prémices d’un nouveau Coup d’Etat militaire, sous couvert de « rétablissement de l’Ordre » ? Pour quels objectifs politiques et idéologiques réels ? Quelle y sera la place pour la volonté et les aspirations du Peuple ? Avec quels acteurs ? Au moyen de quels « arrangements » avec certaines puissances étrangères ?




    0
  • Ya Sidna II
    7 janvier 2011 at 13 h 34 min -

    Je reviens vers vous. En effet dans mon enthousiasme flamboyant de mon précédent post, j’ai omis de remercier Monsieur Abdeka. DEHBI pour son message adressé au président Boutef l’invitant à quitté le pouvoir. Merci donc Cher Monsieur DEHBI pour votre engagement, votre courage et pour l’espoir que vous donnez à toutes les algériennes et algériens. Nous osons espérer que cet appel soit entendu pour laisser place à la résurection de notre pays et surtout pour lui éviter toute effusion de sang et dégradations massives. Le monde entier nous observe….Quant à l’implication directe ou indirecte d’une puissance étrangère : personnellement je n’y crois pas trop; le risque est majeur pour elle et le peuple algérien qui s’est fait berner pendant 50 ans ne se laissera plus mangé tout cru – et même cuit – sans réagir.

    Enfin, et toujours dans mon dernier post, j’ai oublier de préciser aussi : le gouvernement de la RADP prépare par décret n° 11/01-DZ une augmentation massive de tous les salaires des travailleurs algériens – je pense de l’ordre de 60 % – histoire d’étouffer l’oeuf dans sa coquille et voir si les vielles recettes sont toujours d’actualité ! Yaou FAKOU !!!!

    Courage, dignité, obstination et abnégation tel sera notre slogan.

    fraternellement.




    0
  • Hani Sariane
    7 janvier 2011 at 13 h 43 min -

    Les émeutes actuelles ne sont pas le fruit du hasard mais plutôt du laisser aller généralisé dans lequel s’est fourvoyé le pays, mais sans infrastructures revendicative orientés elles ne valent rien. Que chaque Algérien et Algérienne me fasse son allégeance absolue et paye son tribu au « Souverain élu de Dieu », sans détournement ni faux semblant, toute confession ou région confondu (y compris le président Bouteflika) Afin de réunir les forces nécessaires pour lever ce « huis clos » et sortir de cette impasse, sous peine de connaitre le chaos et la damnation éternel. il appartient maintenant à chacun de choisir.




    0
  • LEMDIGOUTI
    7 janvier 2011 at 16 h 34 min -

    Voici une dépêche de l’APS : « L’ensemble des rencontres programmées pour ce week-end (7 et 8 janvier) dans le cadre du championnat de football professionnel de ligue 1 et 2 ont été reportées, a annoncé jeudi soir la Ligue de football professionnel. Ce report concerne également les rencontres de la division nationale amateur, indique la même source sur le site Internet de la Fédération algérienne de football.  »
    APS (c’est à dire houma) dit qu’il y a report des compétitions mais on ne dit pas pourquoi. Même les mots comme trouble, manifestation, révolte, revendication, çà leur donne la trouille et des cauchemars dans leurs rêves nocturnes. Pour APS , l’ENTV et El Moudjahed tout est au beau fixe en Algérie.




    0
  • taguercift
    7 janvier 2011 at 17 h 20 min -

    Depuis l’indépendance beaucoup de non dits sont restés otages de personnes qui ont faussé l’histoire pour continuer à gouverner et s’empiffrer en assurant à leur descendance et progéniture la richesse, belle vie et l’assurance de bien être.
    Qu’importent que le peuple souffre, que la jeunesse qui aspire à de jours meilleurs souffre et s’embarque sur des barques de fortune pour traverser la méditerranée pour aller vers le meilleur prouve que celle-ci ne sera jamais vaincu et que ceux qui en sont la cause leurs jours sont comptés.

    Ce soulèvement des jeunes est le fruit d’un programme éducatif dépassé de plusieurs décennies dépouillées de tout patriotisme et de morale, car l’hymne national seul dans les écoles ne cachera pas la forêt.

    Quand les jeunes qui ne trouvent plus de travail, après plusieurs années de hautes études, c’est un non sens pour un pays riches comme le notre cela ne peut prouver ;

    1 – nos universités proposent des filières obsolètes et qui ne répondent pas aux besoins du pays.
    2- Les budgets présentés par l’ Etat n’existent pas de prévisions d’emploi pour les finalistes sortants d’université et des grandes écoles.
    3- L’emploi en Algérie n’est pas une priorité.

    Il ne faut pas donc s’étonner si les jeunes optent pour la ‘’haragas’’ puisque chez eux n’ont plus d’espoir et d’avenir. Ce qui vient d’arriver prouve que dans notre pays on ne vit pas mais on survit.

    Les cadres supérieurs (PDG, ministres, sénateurs) touchent un salaire mensuel entre 250 milles dinars et 350 milles dinars, faites vous-même le calcul et constaté le fossé qui existe avec celui qui ne touche qu’un salaire minimum de 15 Milles dinars. C’est pour cette raison que notre société est aujourd’hui gangrénée par la ‘’Thipa’’.

    Quand vous apprenez que le ministère de la culture dépense des centaines de milliers de dinars pour organiser des festivités de dance, cinéma, folklore au Sud et j’en passe, au détriment de la pauvreté du peuple, en criant tout fort que c’est ca la culture, je comprends mieux aujourd’hui la révolte de ces jeunes. Cet argent aurait été mieux dépensés pour acheter les médicaments pour les nécessiteux, développer la connaissance et la technologie de pointe dans notre pays.

    il est tant pour les gens qui nous gouverne d’être plus à l’écoute du peuple, de se rapprocher un peu mieux des jeunes, et cesser d’abuser de la gentillesse de ce peuple.
    Le peuple n’est pas dupe, et il n’aime pas qu’on lui mente dite lui la vérité et il vous donnera sa veste. Rien ne va plus et il est tant de revoir ses cartes, (programme de refontes de l’enseignement d’une manière générale, de la culture, problème de logement, appliquer la politique mercuriale des prix de base, donner de l’emploi au jeune , )




    0
  • Salah Bouzid
    7 janvier 2011 at 19 h 09 min -

    On s’achemine d’heure en heure vers une déclaration de l’état de siège qui permettra à l’armée d’entrer avec ses moyens pour rétablir l’ordre. Bouteflika a besoin de ces circonstances pour enfin limoger Toufik et pouvoir enfin être un président à part entière.




    0
  • El Houari
    7 janvier 2011 at 19 h 48 min -

    Peut-on rêver debout? non Mr Dehbi, cette mafia ne partira pas aussi facilement.

    Soyons réaliste, il suffit de regarder ce qui se passe dans les pays dits démocrates, avancés évolués…. La France par exemple, lors des manifestations sur les retraites, les citoyens ont usés leurs souliers et Sarkozy a fait ce qu’il voulait avec sa mafia.

    en France pour changer le cours de l’histoire il a fallu 68.

    en Algérie pour chasser les français il a fallu 54.

    aujourd’hui pour chasser la mafia Algérienne il faut il faut 54 + 68 = 11 12 ce qui veut dire que les années 2011 et douze seront déterminantes pour libérer l’Algérie.

    pourquoi ne pas rêver?




    0
  • le montagnard
    7 janvier 2011 at 20 h 29 min -

    MONSIEUR DEHBI VOTRE CRI DU COEUR POUR UNE ALGERIE MEILLEURE NE SERA QU UN COUP D EPEE DANS L EAU.VOUS AVEZ AFFAIRE A DES VAMPIRES ,DES SANGSUES QUI NE LACHERONT JAMAIS PRISE.ILS FERONT USAGE DE LA FORCE ET ILS SONT PRETS A TUER ENCORE ET ENCORE.ILS ONT TUE DU KABYLE HIER,ILS TUERONT DU BLIDEEN,DE L ORANAIS ,DE L ALGEROIS,EN SOMME ,ILS SONT PRETS A SE DEBARASSER DU PEUPLE POUR ASSOUVIR L INASSOUVABLE.L ALGERIE NE MERITE PAS CA MAIS L HISTOIRE NE RETIENDRA RIEN.




    0
  • zouakh ali
    7 janvier 2011 at 21 h 14 min -

    c’est regrettable après tout les scandales de corruption des plus proches de votre clan , Mr le président.
    le Beni Hellal de Belkhadem (esclave) est venu annoncer encore un quatrième mandat soyons sérieux .




    0
  • aomar
    7 janvier 2011 at 23 h 35 min -

    Quant je lis les interventions de mes concitoyens je n’arrives pas a distinguer la naivete de la malice.A croire que l’elite algerienne n’a pas cesse de s’opposer aux model militaro politique de la soit-disant Republique aAlgerienne Democratique et Populaire.Sans etre un intellectuel ,j’ai toujours ete oppose dans le fait et le propos au regime depeuis les annees 70.J’ai paye le prix de mon acharnement.De mon point de vue, « pacifiquement » et comptant sur le leadership de l’elite,qui s’est toujours prostituee aux « sait lire et ecrire » generaux, nous ne ferons que du surplace.Nous devons adopter des positions radicales et intransigeantes.Plus jamais des zerhouni,des ouiyahia,des belkhadem etc etc …place aux gens de 40 ans et diplomes sans aucune attache outremer.




    0
  • Ya Sidna II
    8 janvier 2011 at 10 h 53 min -

    Bonjour mes chers amies et amis. Triste nouvelle ce matin : il semblerai que les premières victimes sont tombés ! l’on déplore 1 mort par balles et plusieurs blessés aussi par balles – cela s’est passé dans le sud et je n’ai pas d’autres précisions. Le patronat algérien amarré au régime pourri a décidé oui, oui décidé comme ça de surseoir à toute augmentation des denrées de premières nécessités. Le sommet de l’état algérien prépare une réunion aujourd’hui même sur le même thême pour neutraliser ou reporter également les différentes augmentations décidées recemment. Le tour est joué comme je l’avais signalé dans mon post précédent. Autre chose : pour minimiser l’impact de ces émeutes, l’état algérien relayé en la circonstance par les médias laquais et occidentaux manipulent l’information en grossissant le trait : c’est un mouvement dispersé, désorganisé, sans leader ! une colère de la rue quoi !!! et elle ne porte seuleument que sur les augmentations de la farine, l’huile et le sucre !! reléguant de facto tous les autres problèmes en second plan; On vous le dit : ce pouvoir est puissant et c’est lui qui est plein de malices et point naïf ! et de ce point de vue et toujours d’après les médias occidentaux : les islamistes attendent le moment propice pour s’accaprer le mouvement puisqu’ils sont cul et chemise avec le pouvoir impure.

    Restez à l’écoute et merci de diffuser toute information d’importance.

    Fraternellement.




    0
  • Ya Sidna II
    8 janvier 2011 at 11 h 52 min -

    Une autre nouvelle. A Bab-El-Oued : Après le sermon de la prière du vendredi : l’imam inféodé, nommé et payé par le pouvoir est venu sur le parvis de la mosquée prêcher la bonne parole, la bonne conduite des jeunes : mal lui a pris – il a failli être lynché par tous ces jeunes et moins jeunes – il ne doit la vie sauve qu’à …….bien sûr l’intervention de la police toute proche.

    Je crois bien que cette fois le peuple d’Algérie a comrpis : il ne se laissera pas, plus manipuler par quiconque, il ne sle laissera plus rouler dans la « farine » – sujet de la discorde et introuvable ce temps là – pour en faire du bon pain facile à croquer et à avaler.

    Courage mes frères.




    0
  • msili
    8 janvier 2011 at 14 h 49 min -

    je ne suis dans le besoin d’écrire autant de paragraphe pour donner mon point de vue ,donc l heure a sonner pour ces voyous et ignares qui nous gouvernent de payer de leurs aisance depuis la nuit des temps qui volent les biens de peuple algerien ,il faut commencer de dernier maire au directeurs des banques jusqu au president en passant par tous les bureaucrates du pays toute institution de l etat ils doivent tous payer le mal etre de ce peuple




    0
  • htranquille
    8 janvier 2011 at 19 h 52 min -

    moi je dis qu’il faut voir ,elire un gouvernment en exil pour sauver notre patrie de ces mafieux ou son les hommes,car depuis que cela dure rien ne sait passer
    exite-il des hommes dans cette pauvre ALGERIE




    0
  • AREZKI
    9 janvier 2011 at 0 h 11 min -

    IL NE FAUT PAS QUE çA CESSE JUSQU’A CE QUE TOUS CES VOLEURS AU POUVOIR DEPUIS 1962 QUITTE LE POUVOIR,CAR çA CONTINUERA A PLIER NOS RICHESSES,C’EST UNE MAFIA SOUTENUE PAR L’OCCIDENT ALORS IL NE FAUT SURTOUT PAS S’ATTENDRE A QUOI QUE CE SOIT DE LEUR PART,CAR ILS SONT AU POUVOIR GRACE A EUX,SURTOUT LA FRANCE.
    CES MOINS QUE RIEN SONT PAR DEçU LE MARCHE ARROGANTS KHABITHS…..
    DANS UN PAYS NORMAL LE NAIN DE PRESIDENT » » »la honte de l’algerie » » » » le fils de ….N’A MEME PAS DAIGNé DE FAIRE UN DISCOURT AU PEUPLE POUR LES RASSURER OU LE CALMER,CAR IL N’EN A RIEN A FOUTTRE CE QUI COMPTE POUR LUI, CE HARKI CAMOUFLé C’EST DE MOURRIR SUR LE FUTEUIL DE RAIS LE RESTE C’ET LE DERNIER DE SES SOUCIS,POURQUOI DEPUIS 12 ANS IL N’A RIEN FAIT A PART METTRE SA FAMILLE ET SES COPAINS DANS LA DIRECTION DE L’ETAT 90% DES MINISTRES SONT DE TLEMCEN.IL FAUT ALLER AU PALAIS PRSIDENTIEL LE DELOGER…………IL N’A AUCUNE DIGNITE SINON IL PARTIRAI DE LUI MEME.




    0
  • taguercift
    9 janvier 2011 at 12 h 06 min -

    Baisser les prix en injectant les fonds de la réserve. Ils sont forts les Gens qui nous gouvernes pourvus qu’ils se maintiennent au pouvoir.
    Le peuple n’a besoin de l’huile et du sucre pour vivre, il aspire à une vie meilleure, plus descente, il a besoin de voir ses enfants grandir dans la paix, sécurité et la sérénité, emploi, logement, enseignement, culture, santé, Es cela est une utopie, c’est à cela qu’aspire le peuple.
    Malheureusement, cela n’est faisable que pour une certaine couche de la société, ceux qui se sont accaparés la Mitidja et même les plages d’antan sont passées sous leur appartenance




    0
  • amine
    9 janvier 2011 at 12 h 08 min -

    Tant que vos revendications se résument à des questions purement matérielles(Logement, emploi, voiture et que sais-je encore..) Vous ne verrez jamais naître une Algérie prospère, tourné vers la science, le savoir, la dignité, la Iza wel karama. A lire certains d’entre vous, voir émerger un état riche à l’image de l’arabie saoudite où le Koweit est tout à fait correcte même si les droits fondamentaux ne sont pas forcément respectés. La vraie liberté c’est celle de l’esprit, pas celle du porte-monnaie. Un état de droit se mesure au bienêtre de du plus faible de ses membres.




    0
  • imene
    9 janvier 2011 at 13 h 43 min -

    Merci Mr Abdelkader Dehbi pour votre lettre ouverte qui est un véritable cri du coeur pour un changement radical dans notre pays.

    Mais à lire certains commentaires de nos compatriotes, je me pose des questions…Je comprends les sentiments de révolte et d’indignation face à la hogra et l’arrogance du système en place.Mais la haine peut-elle produire une alternative politique? Les maux dont nous souffrons sont connus mais pourquoi recourir à des faux arguments? Belkhadem a peut-être les mêmes tares que ses amis au pouvoir mais pourquoi parler de ses origines soi-disant « beni hellal » ? Bouteflika est sans doute l’otage d’un système qui l’a copté et il ne peut dépasser certaines limites, on peut le lui reprocher et s’opposer à lui mais de quel droit l’insulter et lui reprocher sa soi-disant lâcheté? Celui qui se rabaisse à de tels propos, s’est-il regardé devant le miroir? Qu’a-t-il fait pour changer la situation?

    Pauvre Algérie! Des adultes sont réduits à manipuler des adolescents désespérés et des jeunes désoeuvrés et drogués parcequ’ils sont TROP LACHES pour sortir manifester eux-mêmes ou trop paresseurx pour dépenser temps et énergie à s’organiser sur les lieux de travail et de résidence en vue de résister au système par des moyens civilisés. Pauvre Algérie, certains de ses fils pensent même que les sionistes qui ont créé Facebook l’ont fait pour les aider à faire une « révolution islamique » !!!

    On veut changer un système de pensée unique pour mettre quoi à la place? Chaque mouvance pense et agit comme un parti unique et si elle arrivait au pouvoir, elle ferait la même chose ou pire encore, il suffit de voir leur discours: les uns manipulent des sentiments racistes anti-arabes (derrière les slogans pseudo culturels et pseudo démocratiques), ils font semblant d’être algérianistes mais ils ne se gênent pas de s’affirmer plus Algériens que les autres au nom d’une berbérité mal digérée (alors que ce sont les mêmes qui se montrent complexés vis-à-vis des anciens colonisateurs français!)

    Les autres manipulent des sentiments religieux archaïques, ils ne cessent de dénoncer la dictature militaire alors qu’ils montrent tous les jours qu’il n’y a pas pire dictateurs qu’eux, contre les femmes, contre les jeunes qu’ils manipulent,etc, non contents de voir le système écraser le peuple, ils veulent encore l’étouffer et lui imposer le mode de vie archaïque des Wahabites: LA YAJOUZ sera le slogan de la soi-disant « république islamique » qu’ils veulent instaurer! il suffit de les voir aujourd’hui à l’oeuvre: durant le ramadhan, la plage c’est haram, le travail des femmes est haram, la mixité scolaire est haram, le port du pantalon par la femme est haram,etc Qu’est-ce qu’ils n’interdiraient pas si par malheur ils arriveraient au pouvoir?

    Excusez mon long message, Mr Dehbi, mais je respecte trop vos nobles sentiments pour ne pas vous dire le fond de ma pensée: avant de lancer des mots d’ordre qui peuvent être repris par des aventuriers de tous bords, commencez par élaborer un programme de changement CLAIR où les dimensions de notre cher 1er Novembre se trouvent mises en exergue: Un Etat INDEPENDANT, SOUVERAIN, MODERNE, ancré dans les PRINCIPES ISLAMIQUES et ensuite organisez autour de ce programme TOUTES LES FORCES capables de se mobiliser PACIFIQUEMENT en vue de réformer l’Etat algérien. En effet, le changement souhaité n’est pas de détruire l’Etat algérien ni de le rendre pire encore (comme les Etats voisins vendus à l’Occident) mais de le sauver en le nettoyant des traitres qui l’ont infiltré et qui sont derrière certaines actions soi-disant « contestataires ». Que Dieu nous aide à mieux voir et à mieux agir…Wel fehem yefhem…




    0
  • Abdelkader DEHBI
    9 janvier 2011 at 21 h 56 min -

    @ — imene :

    Notre mouvement pour le changement, coordonné par le Dr Salah-Eddine SIDHOUM a initié l’Appel du 19 Mars 2009 – en rappelant récemment le programme dans ses grandes lignes avec l’Appel du 1er Novembre 2010. Les deux textes sont sur LQA. Notre mouvement n’a pas cessé depuis prés de deux ans, dans nos différents forums, ni de dénoncer le caractère illégitime, criminel et corrompu du régime, ni d’appeler à son abolition.




    0
  • El Houari
    11 janvier 2011 at 4 h 10 min -

    Y a t-il un ou des leaders capables de prendre en charge tout ce tsunami populaire et nous amener a une deuxième république ou non. Si oui allons y. Si non arrêtons de déblatérer, enterrons nos morts et rentrons chez nous.




    0
  • craid
    13 janvier 2011 at 13 h 53 min -

    je voudrais rebondir sur ce le message où il est dit , j’espere qu’il vous écoutera , et moi j’espere que vous n’ètes pas sérieux !! parce que , si vous le pensez vraiment , c’est qu’on est mal barré , vraiment ! Monsieur Dehbi a bien expliqué les choses , mes pensez vous que lui meme ne savait pas tout ça ? Ou est ce que vous pensez qu’il suffit de le dire pour qu’il le fasse ! Ce pays doit changer, c’est pas maintenant qu’ils sont devenus de vrais toxico de pétrole qu’ils le lacheront facilement ! il faut leur faire une cure , et les cures sont violentes , il faut un seisme populaire , si non , pas la peine d’en rèver !




    0
  • Congrès du Changement Démocratique