Édition du
30 March 2017

Deux jeunes s'immolent à Jijel et Tebessa !

El Watan le 15.01.11 | 16h17 

Deux jeunes empêtrés dans des problèmes sociaux se sont immolés par le feu vendredi et samedi à Jijel et Tébessa. Après s’être aspergé d’essence, ces jeunes ont laissé les flammes dévorer leur corps pour exprimer leur mal-être et leur ras-le-bol contre la précarité et les injustices sociales.

Vendredi soir, à 21 H, un jeune de 26 ans, répondant aux initiales H.S, s’est immolé en plein centre-ville de Jijel, sur l’avenue Emir Abdelkhader  ! Sous le choc, les passants se sont accourus pour secourir ce jeune malheureux qui a voulu en finir avec sa vie pour dénoncer la mal-vie qui le terrasse au quotidien.

Transféré par la suite à l’hôpital de Jijel, le pauvre jeune a été admis au service de réanimation et demeure jusqu’à l’heure actuelle sous surveillance médicale. Souffrant de brûlures au troisième degré, ce jeune semble hors de danger, selon des sources locales.

A Tébessa, Azzedine B, résidant dans la commune de Boukhadra,  s’est immolé lui aussi pour protester, semble-t-il, contre son exclusion de son logement de fonction, a-t-on appris de sources locales qui signalent également qu’un climat de tension s’est installé dans la région à la suite de ce drame malheureux.

Abderrahmane Semmar

Nombre de lectures : 3923
25 Commentaires sur cet article
  • Rédaction LQA
    15 janvier 2011 at 18 h 26 min -

    Boumerdès : un citoyen s’immole à l’intérieur du siège de la daira de Bordj-Menaiel

    El Watan le 15.01.11

    Un citoyen répondant au nom de Aouichia Mohamed, a tenté de mettre fin à ses jours en s’immolant, le 12 janvier dernier, dans l’enceinte du siège de la daira de Bordj-Menaiel, à 30 km à l’est de Boumerdès.

    Le malheureux, âgé de 41 ans et père de six enfants, travaillait comme agent de sécurité à la daira de Bordj-Menaiel. Il a recouru à cet acte suprême suite à son « exclusion arbitraire » de la liste des bénéficiaires de logements sociaux de sa localité, Cap Djenet.

    Nos sources indiquent, que la victime s’est immolée dès sa sortie du bureau d’un responsable de la même institution, lequel lui avait de tout temps promis de l’aider pour bénéficier d’un nouveau toit qui répond aux besoins de sa famille.

    N’ayant pas reçu de réponses rassurantes et convaincantes, la victime passa à l’action, en mettant le feu à son corps après l’avoir aspergé d’essence. Le drame a été évité de justesse grâce à l’intervention de l’un de ses collègues, qui a eu le réflexe de le pousser à terre avant d’éteindre le feu à l’aide de l’eau.

    L’auteur de cet acte désespéré a été évacué par la suite vers le service des urgences de l’hôpital de la ville où il est toujours sous observation médicale. Une source médicale nous a indiqué que ses jours ne sont pas en danger.

    La victime vit dans des conditions intenables. Son logement a été sérieusement endommagé suite au séisme de 2003. Les autorités lui ont promis de lui attribuer un logement, mais en vain.
    Ramdane Koubabi




    0
  • Alilou
    15 janvier 2011 at 18 h 33 min -

    Aidons nos freres a arreter de se mettre le feu et changer la donne en mettant le feu a ceux qui merritent d’etre immolés…




    0
  • Slimane
    15 janvier 2011 at 18 h 54 min -

    La pauvreté et la hogra ont dépassé les limites. Ces jeunes ne sont pas immolés juste pour le spectacle. Après les harragas c’est le tour des harraguine! faut-t-il un suicide collectif pour secouer le pouvoir?




    0
  • fateh
    15 janvier 2011 at 19 h 37 min -

    Suffit de regarder le retroviseur! laissant le passé aux historiens pour en disserter l’avenir c’est devant pas derrière. Les gérontolongues ont leur place dans les centres de repos , non dans les centres de prise de décision. La retraite à 60 ans pour tous sauf pour les professeurs universitaires.
    Une assemblée constituante mettra fin à tous ces opérations de replatrage constitutionnel.
    Apprenant à nos enfants la démocratie à l’école pour faire emerger le citoyen et non le sujet.
    J’ai peur que le suicide ne devienne le seul moyen d’expression. Notre société est desespérée… Quand les autorités ont 150 milliards de dollars et qu’ils ne savent qu’en faire alors que le peuple a faim, faut le faire en terme d’incompétence!




    0
  • Hamma
    15 janvier 2011 at 20 h 05 min -

    Il est inutile de se suicider, mourons en martyres. Le régime n’en a que cure de nos sacrifices et la patrie n’en a que cure des assassins. Le régime tremble et pisse dans son froc. C’est le moment de faire notre devoir et d’entrer dans l’histoire,avant qu’elle nous soit contée par les petits enfants de nos frères Tunisiens. Chich ya el khawa! Osons!




    0
  • Tweets that mention Le Quotidien d’Algérie » Deux jeunes s’immolent à Jijel et Tebessa ! — Topsy.com
    15 janvier 2011 at 20 h 08 min -

    […] This post was mentioned on Twitter by diego and Rabah Ghezali. Rabah Ghezali said: Two young Algerians immolated themselves in protest against their socio-economic marginalisation and despair: http://bit.ly/fp5kCO […]




    0
  • Sami
    15 janvier 2011 at 20 h 09 min -

    La Illaha Illa Allah
    J’ai été choqué !!!!!
    je trouve pas les mots …
    je me sens malade




    0
  • jila
    15 janvier 2011 at 20 h 52 min -

    Facebook de nouveau inaccessible!!!!!!!!!!!!




    0
  • diegol
    15 janvier 2011 at 20 h 52 min -

    Decès du jeune d’Annaba qui s’est immolé
    —————————————————–
    Le jeune de Tebessa Mohcen B qui s’est immolé dans la matinée de samedi a succombé à ses blessures vers 18 heure de la même journée à l’hôpital des Grands brûlés d’Annaba.

    Chômeur de son état, ce jeune de 26 ans, résidant dans la commune de Boukhadra, 35 km au nord de Tebessa, s’est immolé après avoir essayé un refus du maire de lui donner un poste de travail. Ce qui l’a poussé à s’asperger d’un liquide inflammable, au sortir du siège de l’APC et de mettre le feu à son corps.
    le 15.01.11 | 19h23
    EL WATAN




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    15 janvier 2011 at 21 h 49 min -

    c’est insoutenable des jeunes s’immolent sans que ceci ne chatouille la conscience de nos médiocrates en chef, que faut-il de plus pour que l’Ordre des avocats, celui des médecins, et nos fonctionnaires de la Foi (imams de service) bougent, l’heure et grave, faut-il encore perdre du temps ?
    l’exemple tunisien devrait nous servir de modèle, d’autant qu’il s’est avéré concluant.




    0
  • rachid 2
    15 janvier 2011 at 21 h 58 min -

    Laissez moi vous dire mes chers freres que je suis desesperé et que les tunisiens snt plus courageux que nous … desolé c’est la verité et il faut l’admettre … aujourd’hui je me sents plus tunisien qu’algerien …




    0
  • hakim
    15 janvier 2011 at 22 h 02 min -

    LQA devrait censurer les messages des citoyens qui viennent remplir le quotidien d’Algérie avec des messages qui n’ont aucun engagemeent. Seuls les messages qui demontrent de l’egagement et du sacrifice doivent etre premis, les autres qui viennent nous raconter des romans policiers ou des emotions sans aucune action sont inutiles. Lorsque les citoyens seront matures pour une vraie revolte qui durera des mois, ce jour la ils auront le droit d’exprimer des choses. Arretons de nous defouler lachement avec des mots en se cachant deriere l’anonymat.
    Aujourd »hui a Montreal, nous etions seulement 200 Algeriens a sortir manifester, Montreal a 50 000 algeriens.
    Il y avait des tunisiens avec nous. ou sont les autres algériens cachés a attendre… J’ai honte d’être algérien, j’ai surtout honte d’être universitaire. Les immigrants de Montréal sont 85% universitaires…. on critiquait Chadli Bendjedid, pourtant, il a eu plus de courage que tous les soit-disons intello.




    0
  • mohamed
    15 janvier 2011 at 22 h 05 min -

    les kabyles l’ont bien dit, pouvoir assassin, mais on les croyais pas, voila qui nous servira de leçon, il faut que sa s’arrête, plus d’emploi, qu’on soit diplômé ou pas, sa n’existe qu’en Algérie maintenant, faut il aller jusqu’à s’immoler pour qu’on nous entende.. c’est trop , il faut se mobiliser, contre la précarité la pauvreté, le mal vivre, la corruption, le pouvoir, la hogra,…… et si je continu je ne pourrai pas finir, baraket




    0
  • jila
    15 janvier 2011 at 22 h 35 min -

    la Tunisie s’est libérée par l’immolation d’un vendeur à la sauvette qui n’en pouvait plus et qui a choisi plutôt la dignité sous terre que la bassesse au soleil;nous, nous nous contentons de compter les algériens qui s’immolent chaque jour et en les recomptant sagement!




    0
  • Boudiaf
    15 janvier 2011 at 22 h 56 min -

    Algériens et Algériennes levez-vous maintenant pour faire cesser la Hogra des généraux. l’heure est venue pour nous de libérer l’Algérie de la répression et de la corruption militaire.

    Ensemble, nous allons construire un État propre, de droit et démocratique. Je vous offre un des slogans de la marche de Montréal: Les vautours bientôt ça sera votre tour




    0
  • abd allah el muslim
    15 janvier 2011 at 23 h 34 min -

    la tunisie l’algérie meme destin.




    0
  • zbart
    15 janvier 2011 at 23 h 38 min -

    Chez nous ils te disent crève harraga ou mahroug, bon débarras, mais quand il s’agit de se soulever, les forumistes  »de service » te disent, il y aura des morts etc… mais quand les gens mettent fin à leurs vies, ils s’en frottent les mains.




    0
  • Ammisaid
    16 janvier 2011 at 0 h 36 min -

    Allons nous cesser de nous maltraiter comme les Algériennes et les Algériens n’ont jamais essayé de se débarrasse des tyrans qui nous gouvernent?
    Combien de morts avions nous sacrifiés ?
    Quel prix avions nous payé pour respirer encore?
    Notre peuple a essayé plusieurs fois de se libérer des fossiles qui tentent de nous détruire. Ils n’ont pas encore réussi. Nous avons encore des hommes et des femmes qui luttent, qui se sacrifient et qui se battent tous les jours pour notre dignité et notre liberté.
    Nous avons échoué pour plusieurs raisons:
    – Nous refusons de s’unir
    – Nous allons pas au bout de nos révoltes
    – Nous donnons trop d’importance aux discours des menteurs et des hypocrites
    – Nous nous méfions trop de ceux qui essayent de nous montrer la voie de la libertation
    – Nous demandons la perfection à chaque homme ou parti ou association qui nous font des propositions pour aller vers une lutte continue qui ne doit s’arrêter qu’en cas de victoire
    ….
    Nous sommes que des humains avec nos qualités et nos défauts, nos forces et nos défauts…si nous voulons s’en sortir il faudra aussi mettre en
    Valeur nos réussites et cesser de ne voir que de la lâcheté dans notre peuple.
    Toute action que va dans le sens de notre libération
    Doit d’être saluée et valorisée pour nous rendre un
    Peu de fierté et arriver un jour, inchaa Allah, à faire comme nos frères et soeurs de notre voisine: LA TUNISIE
    Fraternellement




    0
  • Rédaction LQA
    16 janvier 2011 at 14 h 04 min -

    Décès du jeune de Tébessa qui s’est immolé

    El Watan.com le 15.01.11 | 19h23

    Le jeune de Tebessa Mohcen B qui s’est immolé dans la matinée de samedi a succombé à ses blessures vers 18 heure de la même journée à l’hôpital des Grands brûlés d’Annaba.

    Chômeur de son état, ce jeune de 26 ans, résidant dans la commune de Boukhadra, 35 km au nord de Tebessa, s’est immolé après avoir essuyé un refus du maire de lui donner un poste de travail. Ce qui l’a poussé à s’asperger d’un liquide inflammable, au sortir du siège de l’APC et de mettre le feu à son corps.
    Rabah Beldjenna




    0
  • nassim
    16 janvier 2011 at 14 h 08 min -

    azul.maintenant c’est vrais et c’est verifie nous sommes tous des laches.tout ce qu’on disait de mal des tunisiens finalement ils sont de loin meilleur que nous.nous ne sommes que des coquilles vides.des tubes digestifs.aucune education,aucune instruction,aucune intelligence.nous sommes tous des bluffeurs et c’est tout.nous sommes des corrempus des traitres des peureux,rien d’autres.




    0
  • tacili
    16 janvier 2011 at 15 h 52 min -

    La Republique des voyoux dans toute sa splendeur

    رئيس بلدة جزائرية لشاب عاطل: إحرق نفسك إن كنت تملك شجاعة بوعزيزي




    0
  • maszi
    16 janvier 2011 at 17 h 22 min -

    mais jusqu’à quand le gouvernement algérien comprendra que le peuple en a mare de lui,et c est a toi aussi boutefff :DÉGAGE BOUTEFFF,suit ton ami ALI et tout tes hommes….




    0
  • x
    16 janvier 2011 at 18 h 49 min -

    J’espère que le BON DIEU châtiera de Milles feux et flammes éternelles toutes les personnes qui ont volé ce pays et l’argent des pauvres malheureux qui par désespoir se donnent une fin si tragique.




    0
  • Haytem
    18 janvier 2011 at 13 h 19 min -

    Salam alikoum

    ina lilallah ou ina ilayhi radji3oun
    rabbi sobhanou harem a3la nefssou dhoulm
    mais mes frères ki s immolent je comprend leur désarroi mais Allah yahdikoum faut pas transgresser notre religion ,je ne suis pas la pour faire la morale a personne mais un acte béni par Allah c le paradis ….((((((((




    0
  • fat
    19 janvier 2011 at 23 h 27 min -

    Bonjour.
    Je vois que nombre d’entre nous sommes révoltés par la situation catastrophique des algériens et du pays.Certains reprochent même au citoyens algeriens d’algerie d’être des lâches,alors moi qui vis à l’etranger, j’ai une proposition à faire, pourquoi tous les algeriens résidant à l’étranger ne se donneraient-ils pas rdv en algerie pour apporter un soutien(comme on l’afait pour la coupe du monde) et participer à cette révolution que beaucoup parmis nous souhaitent? et montré ainsi notre courage en joignant l’acte à la parole. si ma proposition…




    0
  • Congrès du Changement Démocratique