Édition du
28 March 2017

HALTE A LA MANIPULATION

Mohand Tahar
Après la révolution calorie du régime autour du sucre et de l’huile, et voila le tour des autres produits et on se souviendra pendant très longtemps de cette réunion interministérielle autour du sucre et de l’huile qu’à organiser le régime pour prendre en charge les préoccupations politique des algériennes et des algériens, et voila qu’il accède a un autre niveau, cette fois-ci il veut créer ses propres marches contre lui-même avec des partis née sous la même fabrique que ces produits pour canaliser et capitaliser ces ressentiments de rejet d’un système qui n’a aucune chance de survie, et cette initiative de marche populaire ressemble de loin à une GROSSE MANIPULATION et il est un moyen tactique pour renforcer les divergences de la véritable opposition, ces coups de forme ne sont qu’en fait qu’un simple bruit sur un tambour , la chanson est déjà entendu et connu par la majorité du peuple algérien , surtout quand on sait que ce parti est condamné historiquement pour son non respect des procédures démocratiques, la crise algérienne nécessite un traitement politique de FOND et non des COUPS pour la forme pour arriver à construire une alternative politique crédible à ce NON SYSTEME et cela par la création de nouvelles conditions politique pour un dialogue utile entre les forces libres de la société algérienne et qui ne soit plus un marché de dupes, à savoir un vrai respect au peuple algérien et des libertés démocratiques, une nouvelle formule politique s’impose à l’opposition REELLE pour finir avec le despotisme de ce régime qui a tendance à oublier qu’il ne tient sa «légitimité» que de la manipulation et des armes, aujourd’hui tous les ingrédients pour une reconquête politique sont visibles et notre intérêt se trouve dans le changement POLITIQUE du système VIOLENT mais d’une manière pacifique avec un vrai projet politique qui soit capable de converger toutes les visions idéologiques, politique qui aspirent réellement vivre dans une Algérie libre et démocratique, car ces sentiments de rejet du régime sont un véritable stock d’énergie populaire que l’on peut mettre au service de la démocratie et du bien de notre pays.


Nombre de lectures : 1489
36 Commentaires sur cet article
  • Yuba II
    17 janvier 2011 at 16 h 28 min -

    Bonjour,
    Vous savez, ces appels répétées à la manip, finissent par lasser les citoyens et c’est justement ce genre de démarches qui maintiennent cet état de fait. A chaque fois qu’on voit un parti politique ou une association prendre clairement position, on cri au complot ! Bon sange, mais vous n’avez que ça à faire ?
    Il n’y a rien qui vient en restant perché sur son fauteuil et en criant au loup à chaque fois que quelqu’un veut rompre l’immobilisme. Votre thèse est on ne peut plus farfelue !
    Vous ne voulez pas marcher avec le RCD ? Organisez une autre marche, je viendrai battre le pavé à vos côté !
    Vous savez, l’histoire ne se souvient pas des paroles, des discours ou des articles à deux balles balancés de l’autre côté de la méditerranée ! Dame histoire ne se souvient que des actes (courageux ou lâches) qui changent son cours !
    Méditez mon ami. Le pays est en danger de dislocation.




    0
  • Rachid Belaid
    17 janvier 2011 at 18 h 12 min -

    C’est quoi cet article? vous semblez pratiquer le meme langage voile du pouvoir: citer sans nommer. Parlez vous du RCD? pourquoi ne pas le nommer? La revolution n’est pas une science exacte, vous ne pouvez pas mettre en equation toutes ses variables et ne retenir que la valeur qui produit la solution. Tout comme en Tunisie, un degre de chaos est indispensable au soulevement. D’ailleurs, jusqu’a present et la genese et l’aboutissement de la revolution Tunisienne restent inconnus.




    0
  • AS
    17 janvier 2011 at 19 h 11 min -

    le jour ou les Hommes de la véritable opposition appelleront a une greve generale illimitee … ils seront suivis… soyez en surs alors ou il y a beaucoup de manipulations et oui il ne faut pas se jeter dans la gueule du loup… et oui ceux qui tirent les ficelles doivent être dénoncés… quels qu’ils soient et a tout moment…
    on peut pas se permettre de rater ces révolutions que l’ennemi nous offre




    0
  • barhim
    17 janvier 2011 at 19 h 22 min -

    @Yuba
    Il ne faut pas sortir de saint-cyr pour savoir que rcd est creation du DRS et que said saadi est le PORTE PAROLE officiel du DRS …et de tous les regimes illegitimes en algerie




    0
  • mihandsaid
    17 janvier 2011 at 19 h 41 min -

    où est la moitiée des membres fondateurs du RCD ?




    0
  • LEMDIGOUTI
    17 janvier 2011 at 20 h 39 min -

    @Rachid Belaid , tu as l’air de lire d’être un expert en politique intérieur algérienne. Aussi, je souhaiterais que tu m’expliques ou que tu répondes à une question qui me brûle les lèvres (comme dirait quelqu’un), comment se fait-il que Zine Eddine qui était considéré comme un rempart contre l’islamisme politique et l’intégrisme religieux en Tunisie ne trouve comme lieu de refuge que le pays de la révélation du Coran. Le pays de la Mecque qui accueille un homme contre l’islam politique, est-ce norlam ??? !!!. Je suis troublé et je voudrais bien que des hommes avertis m’expliquent ce supra-phénomène. Même sa femme qui vit à « l’occidental » depuis déjà bien longtemps se réfugie dans un pays arabo-musulman. Si toi @Rachid Belaid qui lit dans les pensées, tu ne peux pas répondre, je supplie alors les experts en politique de me donner les raisons. Je l’exige !!!!




    0
  • Rachid Belaid
    17 janvier 2011 at 22 h 37 min -

    @Lemdigouti, en faisant fi du brin d’ironie de ton message, je vais te repondre que le geste de l’arabie seoudite est a bouble sens. Le sens officiel dicte que l’arabie etant le gerant de la terre sainte, son regime table sur une certaine autorite morale aupres des populations incultes que nous sommes. De ce fait, personne parmis nos populations dites Musulmanes n’osera critiquer l’arabie outrageusement. Cela est prouve, vous n’avez qu’a consulter la presse et les sites web sociaux. D’ailleurs on critique beaucoup plus la France qui lui a refuse l’asile que l’arabie seoudite qui le lui a accorde. Ceci est la raison officielle. La raison reelle est telle que l’arabie seoudite est effectivement la meilleure destination pour des creatures du genre leila trabelsi et ben ali. L’arabie seoudite est en realite le havre du hedonisme et de l’epicurisme, il suffit de faire partie de la caste royale. ben ali et leila et leur cour royale font partie de cette caste internationnale d’energumenes. Comme d’ailleurs notre petit dictateur, n’est ce pas au qatar qu’il a trouve l’asile quand il a ete condamne par la cour des comptes pour detournement de fonds en 1982?




    0
  • Afif
    17 janvier 2011 at 23 h 10 min -

    بسم الله الرحمان الرحيم

    @ LEMDIGOUTI :

    Un harki se réfugie chez un autre harki : le premier harki est laïc et le deuxième harki est islamiste, mais ce qui les unit, c’est la trahison de leurs peuples. L’un est chouchou des français, l’autre est chouchou des américains. Ils n’ont rien d’arabe, ni de musulman dans leur âme de traîtres.




    0
  • Général AB
    17 janvier 2011 at 23 h 37 min -

    Bonjour,
    le régime des wahabites qui entretient le fétichisme, le terrorisme, l’arrogance et l’exclusion en Islam est un régime fantoche comme la plupart des régimes arabes. Il ne représente ni l’Islam, ni les musulmans actuels très pauvres et méconnaissants de la voie d’Allah dictée et décrite depuis sadatina Adam, Nouh, Ibrahim, Moussa Oua Îssa Alayhoum Essalam, et depuis Achrafi El Mourssalin Seyiddouna Mohamed Alayhi Afdhal Essalat Oua Essalam!
    Donc si ces bédouins crapuleux ont accueilli ce rat d’égout Ben Ali et sa coiffeuse, c’est que les raisons d’États Supérieurs leur ont dicté. Vous m’avez bien compris?!
    Vive l’Algérie digne et libre!
    Général AB




    0
  • boudiaf
    18 janvier 2011 at 5 h 25 min -

    @lemdigouti:tu n’as rien vu ya si lemdigouti.tu n’as pas vu les soirées dans des yachts ,en compagnie de jeunes étrangères et arrosées de whisky,juste après la prière de l’iîcha.croire que l’arabie saoudite(pleine de bases américaines)est un lieu saint et que ses gros dirigeants »pleins de soupe »(valets des américains) sont les gardiens de ces » lieux saints » est une ignorance de ta part et de la part de ceux qui croient la même chose que toi.pourquoi ne pas s’etonner ,aussi, du fait que l’argent des saoudiens et des autres monarchies du golfe se trouve dans les banques américaines et que les américains le donnent aux israéliens et que les israéliens l’utilisent pour opprimer les palestiniens?ça t’a échappé peut-être?il y a beraucoup à raconter au sujet des arabes et de leurs principes inexistants.la vérité est ailleurs.




    0
  • karim
    18 janvier 2011 at 8 h 20 min -

    mohand tahar
    ce n’est pas grave si un parti politique réclame une marche populaire,et cela meme si ce parti c’etait compromis avec le pouvoir .Ce qui est certain c’est qu’il sera déborder,submerger,dépasser et de tres tres loin de ces aspirations ,il finira par ne rien comprendre ,comme par le passé,maitenant si ce parti peut nous ramener l’autorisation de ces « chouaker » alors tant mieux pour nous ,mais ce parti finira toujour dans son petit village ,voir meme pas ,car l’algerie est un costume trop trop grand pour eux.




    0
  • Burnous
    18 janvier 2011 at 9 h 43 min -

    A d’autres… Facile de taper sur les saoudiens. Il vaudrait mieux voir pourquoi les tunisiens sont descendus dans la rue pour renverser leur dictature et pourquoi les algériens se sont massivement mobilisés pour un match de foot…La différence de maturité est là. Et les manipulations ont un bel avenir.




    0
  • ath yenni
    18 janvier 2011 at 11 h 11 min -

    Voilà pourquoi ce régime ne sera jamais vaincu :

    Les oppositions se chargent elles-mêmes de la sale besogne en se tirant dans les pattes dans une espèce de course obscène à la « légitimité historique ».

    Résultat : le pouvoir se frotte les mains en admirant ces petits opposants « officiels » ou « historiques » s’annuler et se neutraliser mutuellement.

    Pendant ce temps, le peuple trinque.




    0
  • Zombi algérien
    18 janvier 2011 at 13 h 13 min -

    a / Le DRS appelle à la mobilisation du « ghachi » pour manifester contre …. le DRS [Vous y comprenez quelque chose vous ?]

    b / Le DRS a même refusé d’autoriser la manifestation contre le DRS [nooormal me direz-vous!]

    c / Les journaux du DRS ont TOUS repris l’information concernant cette manifestation du DRS contre le DRS [A ne rien comprendre non?]

    d / L’algiré ci kompliki …. disait le zombrek hier …. [j’ai peur qu’il ait raison ! ]




    0
  • EL Houari
    18 janvier 2011 at 14 h 01 min -

    L’ARNAQUE DU PEUPLE TUNISIEN et la CONFISCATION DE LIBERTÉ ACQUISE PAR LA RÉVOLTE DU PEUPLE

    L’Arnaqueur: la France de Sarkozy
    Les complices : la Mafia Ben Ali et Co.
    Les acteurs : les institutions Tunisiennes (Armée, serves de sécurités, financières et politiques)

    Les enjeux : l’état Tunisien, et 5 milliards d’euros places en France selon Forbes.

    L’immolation par le feu d’un jeune à Sidi Bouzid le 17 décembre 2010 déclenche des émeutes.

    La France officielle par la voie de son ministre des affaires étrangères Mme Alliot Marie, propose ce mardi 11 janvier 2011 en termes diplomatiques, à Alger et Tunis son « savoir-faire » dans la gestion des questions sécuritaires lors des manifestations publiques, autrement dit pour mater les peuples Algériens et Tunisiens.

    Le 15 janvier 2011 la rue chasse le président Ben Ali de Tunisie. Des rumeurs font état de Ben Ali en France.

    Aurait-il était sauve par la France officielle qui déclarée avoir refusé d’accueillir le président Ben Ali ?

    L’intox française préfère l’imputer au voisin Kadhafi, après avoir essayé avec le voisin Bouteflika et fini par obtenir de l’Arabie Saoudite de faire une déclaration d’accueil du président Ben Ali.

    Sarkozy pour calmer la fureur du peuple Tunisien et faire oublier son offre de le mater par la force, propose de geler la fortune de la mafia Ben Ali.

    Apres les présidents de l’Afrique de l’ouest voilà que Sarkozy reconnait que le président Ben Ali et sa Mafia en détournée les richesses Tunisiennes. Et dont la France a bénéficié de cette fortune placée dans les banques françaises.

    Avant de partir Ben Ali nomme le 1er ministre président par intérim. Le 1er ministre cède l’intérim au président de la chambre des députés qui le confirme dans son poste de 1er ministre et le charge de former un gouvernement de façade avec la même équipe pour les postes clés, le reste des figurants n’a pas d’importance, les jeux sont faits.

    L’Armée peut intervenir au nom du peuple et non plus au nom de Ben Ali qui est en sécurité. L’ARNAQUE EST EN COURS DE SE METTRE EN PLACE.
    Les morts ne comptes pas c’est les intérêts à sauvegarder, qui doivent être la priorité de la nouvelle-ancienne équipe. Le résultat s’il vient a réussir peut-être applique à tout pays dont le président n’exécute pas les ordres.
    LA France VOUS DONNE LA NATIONALITE, ELLE HEBERGE DANS SES BANQUE VOTRE FORTUNE VOLEE A VOTRE PEUPLE DONT A VOUS-MEME, ET L’ITULISE COMME BON LUI SEMBLE. ET PEUT MEME VOUS VOLER CETTE FORTUNE QUE VOUS AVEZ VOLEE,
    COMBIEN DE PEUPLE LA France A PILLE ET CONTINUE A LE FAIRE ?

    L’UNION POUR LA MEDITERRANEE DE SARKOZY.




    0
  • thekabyle88
    18 janvier 2011 at 14 h 29 min -
  • Arezki
    18 janvier 2011 at 14 h 48 min -

    1/ concernant la Tunisie, elhouari n ‘a pas tort sur le fond, parce qu’ils sont forts et filous (en plus ils ont beaucoup de traîtres chez nous) les Français ont peut-être profité de la situation, pour faire oublier leur soutien à la dictature de Ben Ali, pour voler sa fortune cachéeen France, et surtout pour sauvegarder leurs intérêts en Tunisie, mais attention ça ne veut pas dire que le pueple tunisien n’a pas eu raison de se révolter et ça ne veut pas dire que la France a gagné la bataille, celle-ci est toujours en cours, l’issue de la bataille dépendra aussi du peuple tunisien et des forces d’opposition!

    2/ En ce qui concerne la manif du RCD, la réaction humouristique de Zombi m’a vraiment fait marrer, elle résume la cacophonie algérienne! quand on dit l’Algérie c’est compliqué, c’est comme si on a rien dit, l’Algérie n’est pas plus compliquée que d’autres pays, ce sont nos cerveaux qui sont paresseux et ne veulent pas réfléchir un peu. Il n’y a pas d’un côté le DRS et de l’autre l’OPPOSITION, il n’y a pas d’un côté les dictateurs et de l’autre les démocrates, il n’ y a pas d’un côté les islamistes et de l’autre les laïcs, il n’y a pas d’un côté les francophones et de l’autre les arabophones,etc, etc.

    Non, arrêtons avec ces oppositions absurdes. Il y a des intérêts et des sensibilités qui s’affrontent et ces mêmes intérêts et sensibilités, on les retrouve dans l’Etat. Et c’est pourquoi le RCD peut manifester soi-disant contre le pouvoir (en réalité contre certains clans du pouvoir avec l’aval et le soutien d’autres clans du pouvoir) et c’est ce qui explique que les journaux dits « indépendants » qui sont gérés par qui vous savez peuvent faire la pub pour la manif du RCD parce qu’au fond ce qui compte vraiment c’est pas de changer de système mais de changer BOUTEF, comme en 1999, il fallait se débarrasser de ZEROUAL-BETCHINE ! La kabylie, la démocratie, la jeunesse, l’augmentation des prix, tout ça ils s’en fichent éperdumment !




    0
  • LEMDIDOUTI
    18 janvier 2011 at 15 h 55 min -

    Ya si @boudiaf, c’est très vrai ce que tu dis. Mais malgré tout ce que tu dis, il y a des millions et des millions de musulmans de tous les pays qui convergent et se bouculent sans discontinuer pour se rendre en Arabie Saoudite et alimenter les caisses des monarques. Pourquoi c’est les monarques qui sont les bénéficiaires exclusifs de cette symbolique. C’est compliqué la religion, non ??? Je pose par exemple la grande question de la Kaaba. Est-ce que que cet espace sacré et cette apparence primitive venant de Dieu appartient à tous les musulmans ou à des Monarques exlusivement ? C’est une question politique trop vaste. Mais , comme je ne suis pas pratiquant, je pense que c’est l’affaire des musulmans eux-mêmes.




    0
  • LEMDIGOUTI
    18 janvier 2011 at 17 h 14 min -

    A ce que je constate encore, pour le PT de Louisa Hanoune le problème de l’Algérie n’est pas la gouvernance mais c’est UNIQUEMENT l’impérialisme , FMI et de l’UE. Elle ne changera jamais et elle préservera toujours Boutef et son système. Maintenant puisqu’elle déclare que si un soulèvement ou une marche est organisée en Algérie , elle sera la première 0 soutenir l’intiative, je dis à na Louisa quand est-ce qu’on va organiser cette marche ???? Quand les poules auront des dents ???. Au lieu de laisser le RCD faire sa marche solidaire absurde, pourquoi ne pas se rapprocher du RCD, des autres partis d’opposition, de certaines personalités politiques qui ont en marre de ce système, dece qui reste de la socité civile etc..etc pour organiser une marche collective et pour demander le changement d’une manière pacifique DANS LA RUE. C’est comme çà qu’on commence la révolution, ya na Louisa. La marche ne devrait pas être l’intiative de « X » ou de « Y » , mais une décision collective des algériens qui en ont marre de ce système. L’iniative du RCD est une bonne chose si et seulement si il y a une volonté collective d’organiser cette marche avec les autres. La décision du RCD de faire cette marche seul est très suspecte , en effet. D’un autre côté, le fait que ce soit le RCD qui appelle à cette marche ne sera à mon avis pas suivi massivement car ce parti est taxé , peut-être abusivement, de régionaliste. Est-ce vrai, Est-ce faux que ce parti à une otique régionaliste et n’a pas d’envergure nationale? On dit qu’il est une création de la DRS ! Moi, je n’en sais rien mais si dans une éventuelle marche le RCD y participe pourquoi dire non. Pour l’instant, on sait qu’à l’APN le RCD ne chôme pas par rapport aux autres députés de l’opposition. Pour revenir à mon sujet, en tout cas, l’appel à la marche du RCD n’entrainera pas , à mon avis, l’adhésion de beaucoup de citoyens , sauf si des contacts sont entrepris auparavent avec d’autres sensibilités pour en faire UNE VRAIE GRANDE MARCHE PACIFIQUE POUR LE CHANGEMENT. Sinon, c’est un coup d’épée dans l’eau.




    0
  • Afif
    18 janvier 2011 at 19 h 37 min -

    بسم الله الرحمان الرحي

    On ne demande pas à nos stratèges de démêler les manipulations et de faire la révolution, mais qu’ils essayent au moins de ne pas profiter de la baisse du prix des denrées alimentaires sur le dos de ceux qui sont toujours en prison. C’est aussi simple que ça : on oublie vite et on continue de profiter sans problème de conscience.




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    18 janvier 2011 at 23 h 23 min -

    Elle est vraiment bien bonne celle-là, le RCD, qui veut nous refaire son coup du 5.+1 ou 6+1, je ne sais plus…
    Les Algériens, auraient-ils donc oublié que c’est ce même parti, qui était à ‘origine du fameux CNSA qui a légitimé l’intrusion de l’armée, pour mettre le holà à la démocratie balbutiante, après avoir milité près d’une année auparavant contre le « découpage électoral » et fondé le groupe des 5 ou 6+1, toujours dans un seul but, celui de jauger la réponse de la rue et permettre de préparer le fichier des arrestations futures, puisque les résultats des communales, lui avaient déjà donné un avant goût de la débâcle électorale, si par malheur pour lui, il venait à laisser les urnes arbitrer entre lui, et les partis nationaux, démocratiques ou islamiques.

    Non, le RCD, n’a toujours rien compris à la politique algérienne, et Said Sadi, n’a dit de toute sa vie, qu’une seule parole sensée : « Je me suis trompé de peuple !  »

    Encore une fois, ne nous trompons pas de combat, la révolution pacifique peut réussir, si tant est qu’elle mobilise le peuple, comme en Tunisie, mais sous réserve qu’elle s’organise au préalable, pour ne pas se rendre pieds et poings liés au système en place, comme risque de le faire la « rue tunisienne »… du fait qu’elle n’a point de leader charismatique, pour la représenter ou se faire son porte parole, ou tout simplement, pour la canaliser, et lui éviter les débordements, propices par contre-coup aux « bavures » sécuritaires de préservation des « biens et des personnes », à défaut des institutions.




    0
  • imene
    18 janvier 2011 at 23 h 30 min -

    Lemdigoutti, qu’est-ce qui te dérange dans le fait que Louisa Hanoune dénonce l’impérialisme et le FMI ? n’est-il pas vrai que ces gens ont aussi une grande responsabilité dans ce qu’il nous arrive? peut-il y avoir des corrompus sans corrupteurs? Ces gens n’ont-ils pas allumé le feu de la fitna en exagérant le soi-disant « danger islamiste »? n’ont-ils pas soutenu les généraux éradicateurs dans leur guerre contre le peuple algérien? pour toi, si le PT dénonce l’impérialisme c’est que nécessairement il veut préserver Bouteflika et son système ? Bien sûr nos gouvernants corrompus sont complices du pillage de nos richesses mais cela devrait-il nous faire oublier leurs mâitres qui tirent les ficelles à Paris et ailleurs?

    Si je te comprends bien, l’essentiel est de se débarrasser du pouvoir apparent, c’est-à dire Bouteflika, par une soi-disant « révolution démocratique » et dans le chaos les USA et la France s’arrangeront pour nous mettre un gouvernement « démocratique » avec un Sadi à sa tête et si la solution de Sadi est trop grossière, ils nous trouveront quelqu’un d’autre de préférence de l’internationale sioniste (pardon je voulais dire socialiste) ! J’ai une petite question: pourquoi faire une révolution avec son lot de morts et de traumatisés pour mettre à la place de Boutef quelqu’un de PIRE que lui ? Je dis bien PIRE, parce que ce que vous ne semblez pas comprendre c’est que certains opposants ne sont pas seulement opportunistes (si c’était que ça passe encore puisqu’il faut bien qu’ils cherchent leurs intérêts en politique) mais des enfants spirituels des pères blancs et de l’ancien colonisateur !

    Mais malheureusement, les dégâts occasionnés par le système FLN sont tellement graves que certains de mes compatriotes ne semblent plus se soucier de l’indépendance du pays et sont prêts à vendre leur âme au diable pourvu que ça débouche sur un changement ! regardez ce qui s’est passé dans les pays où le changement a été téléguidé par les Occidentaux, regardez ce qui s’est passé à Haiti ou ce qui se passe en Irak !

    Mais ce qui me donne du courage c’est qu’instinctivement le peuple algérien sait à qui il a affaire et c’est pourquoi la soi-disant opposition démocratique est restée minoritaire et isolée (sauf là où elle a joué sur la fibre régionaliste) et c’est pourquoi le seul courant qui a vraiment bénéficié d’une large base sociale (même si je ne partage pas toutes ses positions) c’est le courant islamiste parce qu’il a fait le lien entre l’injustice sociale du système FLN et la domination impérialiste et sioniste dans le monde musulman.

    L’argument soi-disant unitaire qui consiste à dire le PT devrait se rapprocher du RCD pour manifester et imposer ensemble le changement n’a pas de sens puisque ces deux partis ne recherchent pas le même changement: un veut une société socialiste et anti impérialiste et l’autre veut une société libérale inféodée à la France, vous me diriez ils peuvent s’entendre momentanément pour imposer la démocratie ? mais quelle démocratie ? le PT a défendu une sortie politique de crise qui passe par la réconciliation nationale et la reconnaissance de l’opposition islamiste et a dénoncé les massacres et la torture, l’autre a soutenu les généraux éradicateurs et prône ouvertement l’interdiction des partis islamistes, alors pourquoi devraient-ils s’unir?

    Certains parano diront qu’aussi bien le PT et le RCD roulent pour le système ou pour le DRS, comme je ne suis pas dans le secret d’el mouradia ou de Ben aknoun, je me contenterai des POSITIONS POLITIQUES des uns et des autres. Entre le PT et le RCD, il n’y a rien de commun, c’est le jour et la nuit! Je terminerai par cette phrase des jeunes algérois de la décennie noire: « Louisa Hanoune est le seul homme de la classe politique algérienne » !!!




    0
  • LEMDIGOUTI
    18 janvier 2011 at 23 h 50 min -

    Je m’excuse d’intervenir encore une fois sur l’arrêt du processus électoral pour poser la question suivante : qui est au pouvoir au jour d’aujourd’hui, est-ce le RCD ou le FLN et le MSP ? çà suffit avec les raccourcis simplificateur. Le RCD n’est pas le principal et unique responsable de l’arrêt du processus. Il y en marre de pointé du doigt un seul responsable. Pour l’instant je n’ai pas lu de la part de beaucoup d’internautes que les grands responsables et récupérateurs de l’arrêt du processus électoral sont le FLN et le MSP (puis le RND plus tard). C e sont ces deux partis qui ont véritablement sauvé le régime. Le RCD vient loin derrière. Mais la raison est simple : le FLN et le MSP font partis des constantes, alors que le RCD est un régionaliste et un « occidental harki laîc » . J’ai horreur de la mauvaise foi « politique ».




    0
  • imene
    19 janvier 2011 at 0 h 38 min -

    Lemdigouti, là je suis totalement d’accord avec toi, le FLN (version coup d’Etat « scientifique ») et le MSP ont aussi profité du système engendré par l’arrêt du processus électoral. Je dirai même que leur position est plus exécrable que celle du RCD. Ce dernier ne se prétend pas nationaliste ou islamiste, il joue franc jeu et il n’a même pas honte de sa servilité à l’égard de la France. Mais les autres, les soi-disant nationalistes défenseurs des « constantes », quels hypocrites, quels lâches, ils se laissent marcher sur les pieds par une minorité de nouveaux « pieds noirs » et tout ça pourquoi? pour quelques avantages matériels? le pire c’est que ces nouveaux « pieds noirs » trop lâches pour faire la guerre eux-mêmes ont réussi à manipuler les militaires qu’ils haissaient et appelaient BTS pour les opposer à leur propre peuple sous les ordres d’un quarteron de généraux félons.

    Si le RCD a été éjecté par la suite après toute la sale besogne accomplie et après avoir ramassé quelques miettes tombées de la table de ses maîtres, cela ne veut pas dire qu’il est devenu plus intéressant, c’est parce que les choses ont changé, la majorité des officiers et sous-officiers de l’ANP ont compris le complot et ont commencé à le faire savoir, et c’est pourquoi le commandement a accepté le compromis Bouteflika même si la réconciliation nationale n’a pas été du goût du criminel de guerre et éradicateur général Lamari. Les Toufik et Touati (et leur smala) ont peur de subir le même sort que Lamari, alors ils sortent leur marionnette RCD pour essayer de se débarrasser de Bouteflika

    Si les gens du FLN, RND, MSP n’étaient pas lâches et corrompus, ils auraient rejoint l’opposition nationale démoratique et islamiste et ensemble ils se seraient débarrassés facilement du noyau dur de la mafia militaro-financière qui s’oppose au changement dans notre pays!




    0
  • LEMDIGOUTI TAA SAH
    19 janvier 2011 at 0 h 55 min -

    Et je termine ce soir (avant de vous dire boone nuit), que je n’ai jamais dit que « le PT devrait se rapprocher du RCD pour manifester et imposer ensemble le changement « . Je n’ai pas besoin de développer il suffit juste de relire mes interventions depuis que LQA s’appelait « tahia bladi ». Merci de faire cet effort et à bientôt à tous.




    0
  • msili
    19 janvier 2011 at 0 h 55 min -

    BONJOUR
    chers internautes selon vos paragraphes je vois que vous avez trouver la solution pour le pays ,la il vous restes qu a mettre en place votre president et qui seront ces ministres ces generaux ces maires ,ces walis,ces directeurs generaux de ctout organisme d etat etc …bref l algerie plus de problemes est en parfaite etat.cesser de chater chers messieurs l heure est grave .on a pas attendre qui que soit nous le peuple qui est malheureu de son existence ,est a nous de se reveiller ,vous savez tresbien qui enprofitent de nos richesses ,comme il l intervenant Boudiaf qui a completement raison dans son analyse a bon entendeur merci




    0
  • M.J
    19 janvier 2011 at 3 h 35 min -

    La mauvaise foi politique est de considérer qu’on se trompe de peuple tout en continuant à vouloir le gouverner malgré lui. Cela n’a rien de régional. Faire partie ou venir en apport à la faction qui a décidé que le vote populaire n’est pas valable pour des considérations autres que liées aux règles du scrutin universel tel qu’il doit se dérouler et qu’il s’est réellement déroulé en 1992, c’est faire partie des négateurs des droits de ce peuple et quel que soit le degré de responsabilité, il recouvre peu ou beaucoup le massacre de 200.000 personnes au moins. Couvrir cela avec des arguties malhabiles c’est mentir consciemment ou inconsciemment. Bien qu’en disant cela j’aurais souhaité comme beaucoup d’autres, d’autre d’autres résultats du scrutin de 1992. Mais souhaiter un résultat et vouloir l’imposer au peuple, sont deux choses différentes. Depuis quelque temps se disent des choses sur LQA qui sont nouvelles pour nous de même que les pseudos dont elles émanent et qui dénotent d’une expertise certaine dans la détention et la manière de traiter l’information. Pour l’instant nous observons que parfois les avis sont objectifs etasseoient une crédibilité, mais d’autres fois cette crédibilité s’émousse rapidement et laisse la place à de sérieux questionnements. Comme le dit D.B. la révolution est en marche et pour moi pas seulement pour l’Algérie, mais pour l’ensemble de la planète, car la globalisation ne va pas s’arrêter à nos portes, elle les défoncera que nous le voulions ou pas. Que nous entrions dans cette globalisation outillés ou pas, c’est une autre question. Mais les dés sont jetés sur ce point et sur ce point seulement.




    0
  • Afif
    19 janvier 2011 at 11 h 33 min -

    بسم الله الرحمان الرحي

    @ imene :

    Ce que les Tunisiens ont réalisé en 2011, les algériens l’ont fait un certain 5 octobre 1988, malheureusement des apprentis en politique leur ont volé la victoire et ont permis au système de revenir plus fort que jamais en poussant le peuple à soutenir El Walfa Kheïr Ma Telfa.

    Les révolutions et la politique, ce n’est pas un jeu d’enfant. Que d’abord les apprentis se mettent de côté.




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    19 janvier 2011 at 13 h 04 min -

    @ imene
    Dénoncer l’impérialisme je dirais que c’est logique, voire même rationnel, mais en parallèle accepter d’empocher plus de 30 Millions par mois (et pourquoi demanderais-je ?), là je ne comprends plus rien, sauf que l’opposition chez nous, n’est qu’un leurre de plus.
    Quant à l’arrêt du processus électoral, poser la question ici, c’est raviver des douleurs amères chez les victimes de cette première violence (Arrêt du processus électoral), matrice de toutes les violences qui ont suivi. Les personnes arbitrairement arrêtées puis déportées pour être injustement Internés dans les guatanamo’s algériens situés dans des zones irradiées sites aux essais nucléaires, expérimentés avant et bien après l’indépendance (ou presque), savent que très peu de gens, ont alors dénoncé ce crime sur ordonnance, ordonné par une junte composée par des D.A.F, soutenus par des éradicateurs. En bref aucun parti dit d’opposition ne peut prétendre aujourd’hui avoir à la limite murmurer une forme de mécontentement lorsque se commettait le crime honteux de la fin du 20éme siécle.
    A l’occasion, au nom du Comité de Défense des Internés des Camps du Sud et à titre de Porte parole, je remercie ceux qui alors, ont eu le courage de dénoncer l’ouverture des camps du Sud, A titre Posthume Le défunt Maitre Mahmoud KHELILI, Maitre ALI YAHIA Abdenour, Maitre Ahmed SIMOZRAG, Maitre Rachid MESLI, et bien sur le Docteur Salah-Eddine SIDHOUM.
    Tout le reste, n’est que balivernes et tromperies.
    Nourredine BELMOUHOUB
    Défenseur Libre des Droitsde l’Homme.




    0
  • LEMDIGOUTI
    19 janvier 2011 at 14 h 00 min -

    Monsieur @M.J , le débat contradictoire fait partie intégrante de la démocratie. Il ne faut pas avoir peur d’un avis opposé au sien. Ce n’est pas parce que quelqu’un a un avis contraire à celui d’un autre internaute que « LA CREDIBILITE S’EMOUSSE RAPIDEMENT ET LAISSE LA PLACE A DE SERIEUX QUESTIONNEMENTS ». Si on doit tous se caresser dans le sens du point le débat sur LQA ne sert à rien. J’ai le droit de donner un avis et vous de même. Si certains internautes sont dans l’erreur d’analyse on donne des arguments contraires, comme vous l’avez fait et c’est tant mieux pour la démocratie et « matahatch klé3a » (traduction :Koléa n’est pas tombée). Si le blog LQA ne laisse passé qu’un seul son de cloche, les internautes n’auraient pas progressés en matière de pédagogie dans l’exercice de la démocratie. Les internautes se seraient vachement ennuyés et n’auraient rien gagné à ignorer les idées des autres. La pensée UNIQUE ou UNIFORME , c’est , en principe, du passé pour nous les partisans du changement.




    0
  • imene
    19 janvier 2011 at 17 h 32 min -

    Cher Nourredine Belmouhoub, je comprends votre amertume. L’injustice que vous avez subie restera marquée au fer rouge dans les annales des auteurs du coup d’Etat du 11 janvier 1992 comme d’ailleurs toutce qu’ils ont fait au peuple.

    Cepedant, je trouve exagéré de dire qu’à part les cinq personnes que vous citez (qui sont tous très respectables) « tout le reste n’est que balivernes et tromperies ». Des courants politiques et des personnalités politiques qui ne partageaient pas nécessairement les idées du FIS ont pris des posiitons honorables, j’en cite pour exemples: Mehri, Ait Ahmed, Hamrouche et d’autres moins connus.

    Quant à Louisa Hanoune, je pense qu’elle a fait partie des courants dits réconciliateurs opposés à la guerre menée par les éradicateurs contre le peuple. Maintenant que vous ne partagiez pas ses posiitons politiques, vous avez le droit et ça c’est une autre histoire. J’ai juste fait une remarque pour lier la lutte pour la démocratie et la lutte pour l’indépendance économique du pays même si je sais que sur cette question, il faut qu’il y ait un débat national sérieux.

    Quant à votre judicieuse remarque sur les salaires des députés, vous avez raison de la poser même si je trouve qu’il y a une différence entre des députés qui gardent pour eux seuls leur salaire et des députés obligés de verser un pourcentage important à leur parti. Ce qui explique d’ailleurs le départ de certains députés du PT. Eh oui, les Khobzistes, il y en a partout même chez les ex-trotskystes du PT ! C’est ça aussi le malheur de l’Algérie, avant de dénoncer les voleurs du pouvoir, il faut s’assurer soi-même qu’on est propre et honnête sinon gare aux désillussions! Amicalement




    0
  • LEMDIGOUTI
    19 janvier 2011 at 23 h 22 min -

    Chers amis on est en train de se plaindre tout le temps des dirigeants des sociétés arabo-musulmanes alors qu’ils pensent jour et nuit à nous, leurs chers citoyens . Vous voulez une preuve encore ? Eh bien, lors des travaux du 2e sommet arabe économique et social ont pris fin mercredi soir à Charm El-Cheikh (Egypte), ils (nos autocrates et monarques arabes), ont pris des décisions importantes :
    1/ appui au lancement des liaisons maritimes interarabes
    2/- facilitations à assurer au transporteur maritime arabe,
    3/- exécution du plan de connexion ferroviaire en matière de transport terrestre,
    4/- mise en œuvre des projets d’interconnexion électrique interarabe,
    5/ – appui au programme intégré de soutien à l’emploi,
    6/- résorption du chômage et de la pauvreté dans les pays arabes
    7/- et SURTOUT SURTOUT , mis en œuvre de projets arabes de soutien à la résistance d’El Qods .
    Avec tout çà et on n’est pas satisfait. C’est trop ! On est vraiment des ingrats envers nos « commandeurs » eux qui ont mangé et bu à notre santé à partir de Charm El-Cheikh !




    0
  • M.J
    20 janvier 2011 at 11 h 42 min -

    Monsieur @ Lemdigouti.
    Ne voyez pas en mon post une attitude anti-démocratique et pour être plus clair il n’était pas destiné uniquement à répondre à votre post mais à d’autres …surtout. Il y a peut être confusion dans ma façon d’aborder les questions, je vous le concède.

    C’est pourquoi je n’ai pas usé de votre pseudo comme dans le présent post.

    Mais le fait est qu’aucun des partis actuels n’est de l’opposition ni ne peut être considéré de l’opposition puisqu’ils sont partie prenante à un pouvoir bati sur ce que l’on sait tous et qui n’est un secret pour perrsonne mais qu’il ne faut pas dire car ce serait ….illégal de le faire. Ce serait un non sens que de croire que l’opposition existe dans ces conditions, surtout au sein de ces partis partie prenante.

    Si c’est le fait que j’ai donné mon opinion qui vous fait m’expliquer les mécanismes de la démocratie, je n’ai fait justement que me référer aux mécanismes de celle ci pour exprimer mon avis et merci de m’avoir répondu.




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    20 janvier 2011 at 13 h 04 min -

    @ imene
    Permettez-moi non pas de Vous apostropher, mais beaucoup plus de Vous éclairer que la majorité des personnes ayant fait l’objet d’un injuste déportation dans les camps de la honte du système pourri, décadent et rétrograde, n’avaient aucune attache politique avec un quelconque Parti et encore moins avec le Front Islamique du Salut, croyez Iméne en ma parole d’homme d’honneur que c’est la vérité, non les gens, dont la grande partie, est composé d’Intellectuels de de haute culture, ont été arrêtés qui pour son amour pour l’Algérie, qui par et pour règlement de compte, pour la petite histoire, je vous dirais que certains l’ont été, tout simplement pour avoir refusé de prêter leur voiture à un gendarme, ou pour n’avoir pas rempli gratuitement à un policier un panier de légumes agrémenté de fruits, et oui c’est la vérité. c’est une vérité facile a admettre et à reconnaitre entre nous.
    Vous dites que je cite :
     » Des courants politiques et des personnalités politiques qui ne partageaient pas nécessairement les idées du FIS ont pris des positions honorables, j’en cite pour exemples: Mehri, Ait Ahmed, Hamrouche et d’autres moins connus.  »
    Je Vous répondrais que nous attendions des actions concrètes comme celles entreprises par les honorables Défenseurs des Droits de la personnes humaines, et qui leur ont valu moult problèmes :
    – Maitre KHELiLI, menaces et intimidations
    – Maitre ALI YAHIA, Menaces et intimidations
    – Maitre Ahmed SIMOZRAG, Assassinat de son fils, et l’Exil de Pasqua.
    – Maitre Rachid MESLI la Prison, et l’exil
    -Le Docteur SIDHOUM, La clandestinité at home et la Prison.
    Loin de tout esprit de contradiction, je ne vois pas où sont les Partis de l’opposition en Algérie, (reconnaissons qu’ils ont brillé par leur absence les 05-06 et 07 janvier dernier), mais si Vous en rencontrez un, je vous prie de me faire signe. ce qui est valable pour les Partis, l’est aussi pour l’Ordre des Avocats, des Medecins, la société dite civile les associations budgétivores et tout le tralala que l’on retrouve dans les marches et rencontres « spontanés ».
    PS : J’attire particulièrement Votre Attention que le Comité de défense s’est adressé cela ne fait pas longtemps, à tous les Partis (PT compris), aux représentants des Partis présents à l’APN et au Sénat, à l’Ordre national des Avocats, à L’Ordre des Médecins, et à un tas d’Organisations, et en retour c’est le silence….(P.T compris), C’est pourquoi je me suis adressé au Comité des droits de l’homme des nations-Unies, par opposition à ce silence et à celui des pouvoirs publics.
    Amicalement je Vous Salut au Nom des Internés des Camps de la honte, en celui de Porte parole du CDICS et en mon Nom personnel.
    P.S : Si Vous tenez à connaitre le contenu de la lettre que j’ai adressé à Votre Parti, du moins le parti que Vous défendez, Dites le avec le sourire, et ce sera aussitôt fait. Ciao




    0
  • tacili
    20 janvier 2011 at 17 h 01 min -

    La manip continue :

    Khaled Nezzar séduit par la révolution des Tunisiens

    La révolution du Jasmin a séduit Khaled Nezzar ! Dans une déclaration rapportée par le quotidien arabophone «Waqt El Djazaïr», le Général à la retraite a déclaré que «ce qui s’est passé en Tunisie devrait servir de leçon au monde arabe» et que «les Tunisiens avaient extrêmement mûri du point de vue politique».

    Selon Nezzar, la révolution des Tunisiens contre le régime de Ben Ali a été rendue possible grâce au niveau élevé d’enseignement civique dans ce pays, déclarant que «l’exercice syndical et de la société civile ont rendu les Tunisiens un peuple fort». Nezzar a néanmoins regretté la fin qu’aurait subi Ben Ali, qui «avait du rester des heures en vol, cherchant un lieu de refuge».

    RAF




    0
  • imene
    20 janvier 2011 at 18 h 03 min -

    Mr Belmouhoub, merci de m’avoir répondu. Si vous permettez, j’aimerais faire quelques éclaicissements:

    1. Je ne suis pas membre du PT même si je partage certaines de ses positions comme par exemple la défense du monde du travail, du secteur public et la lutte contre les multinationales et l’ingérence étrangère dans notre pays. Et je continue à penser que la position de Louisa Hanoune dans la crise algérienne en faveur d’une solution politique passant par la réconciliation nationale contre la politique du tout sécuritaire prônée à l’époque par les éradicateurs est tout à fait honorable. Rassurez-vous, si j’étais membre de ce parti, je l’aurais fièrement affiché! Ce n’est pas de gaieté de coeur que j’ose affirmer qu’il n’y a pas aujourd’hui en Algérie de parti politique qui réponde vraiment aux aspirations démocratiques et civilisationnelles du peuple algérien et c’est la raison qui me pousse à privilégier le travail associatif en faveur des droits de l’Homme (en plus bien-sûr de la lutte syndicale sur le lieu de travail).

    2. Je suis d’accord avec vous quand vous mettez l’accent sur le concret: les victimes des abus du pouvoir ne veulent pas seulement des discours mais des actes pour faire cesser (ou au moins pour faire reculer) ces abus de pouvoir! Vous dénonçez le silence des partis politiques ainsi que les corporations de la société civile comme l’ordre des avocats et l’ordre des médecins qui n’ont même pas répondu à votre lettre et vouis avez mille fois raison! Laissez-moi vous avouer que vous m’apprenez quelque chose: le fait que même le PT n’a pas daigné vous répondre est lamentable et me prouve que la situation de notre opposition est plus grave que ce que je pensais ! C’est ce genre d’attitude qui m’aurait fait claquer la porte d’un parti si j’en étais membre!

    Ce sont des choses tristes mais est-ce une raison pour baisser les bras? NON, ils ne nous laissent aucun choix que de lutter pour notre DIGNITE !
    Votre combat pour les droits de l’Homme est noble et mérite tous les engagements. Cela ne veut pas dire que je déprécie le combat de mes compatriotes qui militent dans les partis d’opposition démocratique (PT, FFS et même RCD) ou islamiste, mais je leur demande seulement de se débarrasser de cette mentalité de parti unique qui fait que chacun vient nous dire: c’est moi qui ai la vérité et les autres ne peuvent être que soudoyés qui par l’Arabie Saoudite qui par l’Iran, qui par la France, qui par le DRS, etc..!

    Je n’ai pas lu la lettre que vous avez adressée aux partis et aux organismes de la société civile mais je la lirai avec toute l’attention qu’elle mérite.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique