Édition du
22 July 2017

Front unitaire pour la résistance et pour la révolution démocratique

Ahmed Kaci

Un large rassemblement de toutes les forces de progrès où qu’elles soient est absolument nécessaire face à un pouvoir réactionnaire, anti-démocratique et anti-social qui ne recule devant rien pour se maintenir à la tête du pays, même au prix de dizaines de milliers de morts, de disparus, de blessés, de déplacés, de veuves, d’orphelins, d’exilés, de suppliciés, de harragas et d’immolés. IL est vain d’attendre ni un sursaut de patriotisme ni d’humanisme de la part du régime en place qui a fait de la fuite en avant une règle d’or.
La révolution tunisienne apporte la preuve que quand un peuple est déterminé à arracher son droit à la dignité, rien et personne ne peut l’arrêter. Nous sommes fiers de nos frères tunisiens avec qui nous demeurons solidaires et les soutenons dans leur quête de liberté après avoir fait tomber le dictateur Benali.
plus que la preuve, la révolte des Tunisiens ouvre de nouvelles perspectives à notre région et en Algérie. Rien ne sera comme avant désormais. Le mur de la peur est tombé et l’espoir renaît à nouveau: les Algériens ne peuvent et ne doivent pas rester en dehors de cette dynamique de libération et d’auto-détermination.
Néanmoins, faute de forces d’opposition conséquentes et la dispersion des forces du progrès offrent encore l’occasion au régime en place, de disposer de plus de temps, pour poursuivre sans crainte aucune, sa politique suicidaire, qui plonge notre pays dans les abîmes du sous-développement et de la violence. Cette dispersion inopportune à l’heure, permet aussi au régime, de mater toute velléité de protestation ou de résistance populaire des organisations sociales, des citoyens libres, de la société civile, des opérateurs économiques patriotes et d’autres forces politiques.
Aujourd’hui quelques soient nos divergences, la réalité est qu’il existe deux camps bien distincts dans notre pays, le camp du pouvoir et de ses supplétifs, composé de tous ceux qui profitent honteusement des ressources nationales sans mérite ou en avoir le droit et aussi sans état d’âme d’une part, et d’autre part, celui de la majorité des Algériens qui peinent à joindre les deux bouts, écrasés par une dictature militaro-policière autant aveugle que féroce et réduits à un statut d’indigènes de triste mémoire.
Devant ce tableau noir et pour l’histoire, les forces du changement révolutionnaire, qui sont identifiées à l’épreuve de leur autonomie vis-à-vis du pouvoir et à l’épreuve de la cohérence et de la constance de leur position politique depuis de longues années, ainsi que tous les Algériens, quels qu’ils soient, doivent se déterminer clairement par rapport à ces deux camps, parce que, nous sommes à l’heure d’un choix décisif pour nous compter et sauver notre pays.
Le moment est venu pour nous de s’unir et de prendre nos destinées en main dans le cadre d’un Front unitaire de résistance à la dictature et pour la révolution démocratique.
Ce Front unitaire pourrait s’articulera autour de:
I. Revendications immédiates:
1- Cessation de la campagne de répression contre les jeunes révoltés, des poursuites judiciaires et l’acquittement de ceux déjà jugés.
2- Libération de tous les prisonniers politiques.
3- Levée de l’état d’urgence et l’abrogation de tous les dispositifs répressifs et anti-démocratiques.
4- Liberté de réunion, d’organisation, de manifestation et d’information.
5. Ouverture des champs politique, médiatique et de
l’ audio-visuel.
II. Revendications démocratiques:
1. Formation d’un gouvernement de salut national
2. Election d’une Assemblée constituante
3. Dissolution de la police politique et de ses tentacules dans la société civile, l’administration, les entités économiques, etc.
4. Jugement par les tribunaux civils de tous les auteurs et commanditaires des crimes et leur radiation des corps de sécurité.
5. Respect des libertés individuelles et collectives.
6. Abrogation du Code de la famille et la consécration de l’égalité entre les hommes et les femmes.
7. Consécration du pluralisme politique, syndical et linguistique.
III. Revendications socio-économiques
1. Arrêt des politiques de sous-développement, de paupérisation et de clochardisation du Peuple Algérien et lancement d’un plan d’urgence socio-économique au bénéfice de la majorité, des travailleurs et des jeunes.
2. Une école publique, moderne, gratuite et ouverte sur l’universalité.
3. Une santé publique gratuite et de qualité.
4. La réhabilitation des secteurs industriel et agricole et le lancement des projets de développement générateurs d’emplois et d’utilité publique.
5. Consolidation des services publics et mise en place d ‘un véritable service de transport des usagers.
5. Augmentation du SNMG à hauteur de 30 000 DA et valorisation des retraites et des minimas sociaux.
6.Institution d’une allocation de chômage pour tout demandeur d’emploi à hauteur de 25 % du SNMG [Salaire national minimum garanti de 30 000 D].
7. Transfert immédiat des logements promotionnels au social et lancement de nouveaux chantiers de construction et en assurer l’accès pour ceux qui sont dans le besoin.
8.Arrêt de la dilapidation des biens du peuple.
9. Démantèlement des monopoles et des situations de rentes.
Vive l’Algérie, vive la Révolution!
http://www.facebook.com/pages/Front-unitaire-pour-la-resistance-et-pour-la-revolution-democratique/187464321278809?v=info


Nombre de lectures : 1416
19 Commentaires sur cet article
  • brahmi16
    26 janvier 2011 at 11 h 34 min -

    Quand on a trompé, menti,à des dizaines de milions de personnes,falsifié des resultats d’ un vote pour acceder à la magistrature supreme, on a perdu de fait, toute credibilite.Comment peut on faire confiance à un gouvernement issue d’ elections truquées ?QUI VOLE UN OEUF VOLE un bœuf dit on.Comment accorder la confiance à des personnes qui n’ont pas hesités à utiliser des pratiques deloyales, immorales , indignes et de gros mensonges, pour s’emparer du pouvoir? Comment des gens qui veulent le pouvoir à tout prix peuvent reussir à gerer, dans les regles, un pays et respecter un peuple et les institutions ? La preuve ? APRES 10 années de pouvoir sans partage le resultat est là : la mediocrité s’est propagé à tous les niveaux de la societé, aucun domaine n’ est epargné : santé ,education, economie ,securité, industrie, commerce,etc ,rien ne fonctionne selon les normes, c est l’ anarchie totale. LE resultat de ces elections truquées est revelateur : un pays chaotique qui chavire.Alors que si de veritables elections avaient eté organisés, nous aurions des gens competents , assurement les meilleurs,au pouvoir et le pays se serait mieux porté. Ceux qui soutiennent ce pouvoir illegitime(Je doute que se soient de vrais algeriens) et qui ont été complices de toutes les operations de trucages des elections, qui ont été grassement d’ailleurs recompensés par ce pouvoir(et qui n’ ont pas 1 pouce de patriotisme), sont egalement responsablesde l’ etat de deliquescence du pays, par cupidité. Ce sont d’ ailleurs les meme qui soutiennent ce regIme honni par la majorité. ces opportunistes CHAROGNARDS mangent à tous les rateliers et s’ ils defendent NATURELLEMENT ce regime et enfonce un peu plus l’ algerie. C’ est parce qu’ ils ont obtenus des privilèges exhorbitants. LES OCCIDENTAUX NOUS PARLENT DE STABILITE POUR justifier leur soutien aux dictatures ! ah , la belle affaire, que veut dire stabilité(qui ne varie pas dans sa durée : dans le dictionnaire) ?Et si nous peuple d’ algerie desirons evoluer, progresser, etre meilleur ? N’AVONS-NOUS PAS LE DROIT ? ET SI NOUS EN AVIONS ASSEZ DU STATU QUOS ET DE CETTE DICTATURE QUI NOUS opprime ? ET SI NOUS EN AVIONS ASSEZ E CETTE LENTE AGONIE ? EST-CE QUE ces pays occidentaux sont stables eux meme ?la reponse est NON, puisqu’ on a vu obama (democrate) battre les republicains, n’ y a-t-il pas des manifestations de rue en France, en Espagne, en allemagne, en Italie , alors est ce que l’ on peu parler de stabilité dans ces pays ?Si stabilité rime avec oppression oppression,tyrannie,repression , des milliers de morts, des milliers de disparus,de la corruption à outrance, des populations vivant dans la mlsére , etc, alors cette stabilité est synonyme d’ atteinte à la dignité humaine.c ‘est cet argument ,à dormir debout, qui est utilisé par les occidentaux pour piller les richesse du tiers monde(avec la complicité des regimes locaux corrompus) et se donner bonne CONSCIENCE. @ADMIN pourquoi ne pas créer un espace sur LQA on l’ on pourrait parler librement de n’ importe quel sujet sans restriction.




    0
  • Hassenterro
    26 janvier 2011 at 12 h 10 min -

    je suis impatient que les algeriens decident enfin de prendre leurs responsabilités et leur destin en main , pour cela notre classe politique si elle existe encore , nos intellectuels si l’appât du gain et la satiété du ventre n’ont pas trop altéré et de manière irremediable leurs facultés à être les éclaireurs de cette jeunesse désabusée , de se reunir et de mettre de coté leurs differences non pas le temps d’une marche ou photo de famille mais de manière continue , pragmatique et realiste jusqu’à realiser ce changement essentiel et radical celui de mettre fin à cette imposture qui dure depuis plus d’un demi siècle , qui a fait d’un pays promis à un destin de leader en matiere de liberté de fiérté et de developpement à devenir le pays le plus fermé et le moins frequentable au monde juste apres la corée du nord et çe grace à des milliards de dollars honteusement confisqués au peuple pour servir de butin de repression de ce dernier , rien en Algerie ne s’est developpé ou progressé sauf les moyens , les equipements et les methodes de repression les plus évoluées dont peuvent se targuer fièrement nos forces de l’ordres . je rêve peut etre …..
    car en revenant à la réalité et en lisant les commentaires de nos propres concitoyens sur les forums d’un journal comme elchourouk je mesure de suite la difficulté qui nous attend à realiser ce reve d’une algerie digne par et pour ses enfants.




    0
  • mihoubi
    26 janvier 2011 at 12 h 23 min -

    On ne peut pas faire d’omelette sans casser des oeufs. C’est avant qu’il fallait être vigilant pour prévenir ce qui nous arrive. Maintenant c’est trop tard, nous nous sommes laissés prendre dans les filets des malfrats. La seule chose qui nous reste à faire est d’être prêts pour le sacrifice. Advienne que pourra.




    0
  • Alilou
    26 janvier 2011 at 12 h 38 min -

    Je viens d’ecouter OBAMA dans un discourt sur l’etat de l’union…figurez-vous a quoi il a appeler ??? A faire des USa le meilleur pays au monde, a faire des USA le reve de toutes les personnes…a ameliorer le sort economique, fiancier, droit de l’homme, acces aux soins, education et inovation etc…

    Les notre je vous laisse le soins de deviner a quoi ils appelent….

    UN SEUL CHOIX, UN SEUL BUT….REVOLUTION-FIN DU SYSTEME….

    Algeriennes algeriens, il ne depend que de nous de vouloir le changement et l’amelioration de notre vie et quotidien, personne ne viendra nous delivrer de nos oppresseurs, pas de messi ni de mehdi qui vont venir nous liberer, notre destin est en nous, soit on veut s’elever dans la vie soit on reste les imbeciles de la planete, le choix nous appartient…
    Ces sanguinaires ne lacheront jamais prise, jamais ils n’ont eu de rahma dans le coeur car ils n’ont n’en pas, jamais ils n’ont ete genereux, car ils sont des avares, jamais ils ne psrdonnent car ils ont trop de haine…et ces tares sont les marques du diable et point de salut ne viendrade ces derniers…la main dans la main et on reglera leurs sort definitivement, mais pour que cela arrive, nous devons laisser de coté ce qui donne a ce regime sa longevité, nos querreles intestines sans fondement.

    Amicalement Alilou

    PS: je n’ai encore recu aucune commande de thé…?




    0
  • Mohand Tahar MOHAMMEDI
    26 janvier 2011 at 13 h 42 min -

    Posons le problème d’une manière juste car le problème politique dans notre pays n’est d’ordre idéologique ou philosophique et ce n’est pas en terme de rapport de forces de progrès ou pas qu’il doit être situé, mais en terme politique car le combat politique en l’Algérie se divisent en deux catégorie, il ya celles et ceux qui ont respectés et qui veulent respectés le choix du peuple sans exclusion aucune et d’autre part celles et ceux qui n’ont pas respecté ou qui ne veulent pas de ce choix par le simple fait qu’il y’a un risque majeur de voir l’islamisme politique s’installer au pouvoir combien même que ce régime qui est mille fois pire que ce qu’ils craignent est au pouvoir, bien sur derrière cette vision de « supériorité intellectuelle anachronique » profitent du système absurde et s’accapare des richesses du pays, de ce fait ; si nous sommes contre ce régime par ce qu’il acquit le pouvoir d’une manière pas normale par rapport aux règles démocratiques et ce n’est pas des problèmes personnels que nous avons avec ces personnes qui « gèrent le pays » mais un problème de position politique sur les principes démocratique , en tant que citoyen qui fait CONFIANCE AU PEUPLE ALGERIEN, je pars du principe que je serais contre toute personne qui ne s’est pas soumit ou ne se soumit pas aux lois de la démocratie en l’occurrence la loi de la majorité du peuple sans exclusion aucune quel qu’il soit son niveau social , il faut agir avec des convictions politiques, je ne peux pas personnellement s’associer avec celle ou celui qu’hier n’a pas respecté la démocratie et soutenu de prés ou de loin ce régime ANTIDEMOCRATIQUE , si c’est le cas personnellement je préfère avoir « à faire à dieu qu’à ces saints » , le choix de l’union doit se faire sur la base d’une plate forme politique commun autour d’un projet politique qui va rendre véritablement le pouvoir au peuple.




    0
  • fateh
    26 janvier 2011 at 14 h 30 min -

    Il n’y a que les pauvres qui paient le lourd tribu des révolutions alors que <> restent bien au chaud derrière leurs caviers ou dans les salons calfeutrés à disserter de la VIème internationale. Que ceux qui veulent le changement révolutionnaire démocratique vont avec leurs enfants à l’avant garde pour chasser <> en claironnant les paroles de l’internationnale
    ((Debout ! les damnés de la terre !
    Debout les forçats de la faim !
    La raison tonne en son cratère,
    C’est l’éruption de la faim !
    Du passé faisons table rase.
    Foule esclave, Debout ! Debout !
    Le monde va changer de base :
    Nous ne sommes rien, soyons tout !

    REFRAIN
    C’est la lutte finale
    Groupons nous et demain
    L’Internationale
    Sera le genre humain (bis) ))

    c’est comme ça qu’ils gagneront la confiance du peuple.

    FAKOU




    0
  • ILYES B
    26 janvier 2011 at 15 h 36 min -

    il doit y avoir une révolution tranquille, pacifique, surtout priorité contre la casse, (si on voit des casseurs , il faut les identifier, les filmer, envoyer les videos sur web..ect preuve que ses casseurs ne sont que des mercenaire-enfant exploité: d’ou le T.P.I pourra étre saisie .
    ========================
    pour une deuxiéme république à la tunisienne inchallah car aucun peuple au monde, à travers tous les temps n’acceptera :
    **1** que sur les 56 Milliards $US de recette de devises, on trouve 40 milliards $US dépensés en produit d’importation :cela est de la dilapidation à grande échelle, cela donne que les tenants de l’algérie sont passé à la vitesse supérieure …gaspillage, détournement, transfert de fond illégaux à l’étranger, étranglement du pays , de ses richesses….aucune gestion ,aucune politique ne saura justifier tant de gaspillage. LE PRÉSIDENT PREMIER RESPONSABLE (AUTO-PROCLAMÉ) EST RESPONSABLE DE TOUS LES DÉTOURNEMENTS À L’ECHELE ASTRONOMIQUE DES RICHESSES DE L’ÉTAT ALGÉRIEN***
    =====================
    UNE RÈFORME TOTALE DU SYSTÉME ALGÉRIENS S’IMPOSE CAR…….
    1 – LES PASS-DROIT ET LE RÉGIONALISME ONT TOUS DÉMOLIE
    2 – LA BUREAUCRATIE ÉCRASE TOUS CE QUI EST BON POUR L’ALGERIEN
    3 – LA HOGGRA L’INJUSTICE ONT TOUS ÉCRASER
    4 -L’INCOMPÉTANCE ET LES MAUVAIS RÉSULTAS DE GESTION SONT ÉNORME
    5- LE GASPILLAGE DES BIENS PUBLICS ONT ATTEINT DES NIVEAUX INSUPPORTABLES
    6 – LA PRÉSENCE TRÉS IMPORTANTE POLICIÈRE, DE LA SÉCURITÉ ONT BLOQUÉ, DÉGOUTER LA SOCIÉTÉ.
    7 – TROP D,INJUSTICES, DE CRIMES, DE DÉTOURNEMENT,DE DILAPIDATION DES BIENS DE L’ETAT COMMIS SANS ETRE
    INQUITÉ
    8 – UN PRÉSIDENT VIÉLLISANT, HALZAYMARISANT, QUI SE PERMET UN LUXUEUX BIJOUX DE 40 MILLIONS DE $, UN AVION DERNIERS CRIE…AIR FORCE LAHYATE ECHAAB ONE..EN MÉME TEMPS DES MILLIERS D’ECOLIER ALGERIEN FONT DES KILOMÉTRES A PIEDS (FROID, MAL NOURIS, MAL HABILLER..) POUIR ALLER A L’ECOLE…

    L’INJUSTICE BAT LE PLEIN DANS LES PAYS ARABE, SURTOUT EN ALGERIE, TUNISIE ET L’EGYPTE.
    ===============
    INCHALLAH 2011-2012 SOIENT LES ANNÉES DU RETOUR DES PAYS TUNISIE, MAROC, ALGERIE, EGYPTE, JORDANIE, MAURITANIE, LIBYE…LE RETOUR AU SEIN DES PAYS SUR LE CHEMIN DE LA DÉMOCRATIE , DE LA PAIX, DE LA PROSPÉRITÉ , DU DEVELOPPEMENT, DU BIEN ETRE SOCIALE, DE POUVOIR MIEUX VIVRE, MIEUX S’EXPRIMER….===ET SURTOUT DE POUVOIR CHOISIR PARMI SES MEILLEURS ENFANTS POUR DIRIGER AU MIEUX LEURS PAYS RESPECTIFS===
    …..




    0
  • brahmi16
    26 janvier 2011 at 16 h 41 min -

    @alilou!ah, mon ami qu’est que je donnerais pas pour etre citoyen des USA.je n’ ajouterais pas plus sinon je vais me faire gronder par notre grand frere qui veille sur nous (pour ne pas nous enflamer), j’ ai nommé l’ admin ,le gentil admin ,pour paraphraser les guignols.




    0
  • mihoubi
    26 janvier 2011 at 17 h 10 min -

    oui, oui, d’accord, d’accord rêvons encore pendant que les tunisiens, les jordaniens, les yemenites,les égyptiens sont déjâ sur le terrain et compte leurs premiers morts. Ils ont déjà une longueur d’avance sur nous.




    0
  • omar54
    26 janvier 2011 at 17 h 17 min -

    @Brahmi 16:erratum:Chez nous on est professionnel,on vole des boeufs entiers sans passer par l’oeuf.On voit mal ces gens perdre leur temps à faire l’apprentissage du vol d’oeuf,on veut le boeuf,le boeuf entier et tout de suite ! 5 ans, ça passe tellement vite…….




    0
  • Mansour (UK)
    26 janvier 2011 at 22 h 53 min -

    I totally agree with Brahmi16. Boutef had already stolen millions of dollars well before he returned to lead a corrupt and incompetent government.




    0
  • Ahmed Kaci
    26 janvier 2011 at 23 h 37 min -

    كلنا خالد سعيد: اللحظة دي تاريخية فارقة .. مينفعش تكون مصري ومالكش موقف .. لازم تختار موقف إما مع المطالبين بحقوقهم الثائرين في كل شبر في مصر .. أو مع الحكومة .. اختار لنفسك بس إوعى تضحك على نفسك وتقول إنك هتاخد موقف محايد .. لأن الموقف المحايد يعني إنك راضي باللي بيحصل للمتظاهرين من قتل وظلم وضرب وموافق إنك تكون مع الحكومة
    http://www.facebook.com/ElShaheeed?v=app_2309869772




    0
  • Mourad
    27 janvier 2011 at 5 h 03 min -

    Mr. Alilou, J’ai eu aussi le plaisir de suivre le discours d’Obama…ainsi que les manif. d’Egypte dont personne n’en parle..Les revendications pour la liberte doivent concerner tout le monde epris de liberte, a moins qu’il s’agisse encore de clanisme…qui a detruit le pays…Recherchons la maturite d’esprit et soyons franc au moins une fois dans notre vie.




    0
  • mihoubi
    27 janvier 2011 at 9 h 55 min -

    Le pouvoir s’agite. Mais quel pouvoir ? car nous en avons au moins deux.
    Dans tous les cas de figure ce pouvoir ou ces pouvoirs s’agitent, s’affolent aux premières escarmouches et croient nous tromper en utilisant toujours la même tactique : changer moussa hadj par hadj moussa.
    Ce que veut le peuple qui n’est pas aussi dûpe qu’on le croit, c’est un changement radical à commencer par un président illégal et un général qui n’a de général que le nom. Ca c’est pour le top. Reste la base mais quelle base ? Cette base n’est pas le peuple, mais cette faune de prédateurs larbins tels ces colonels à la retraite bombardés présidents de fédérations sportives, ces commissaires à la retraite à la tête de société de gardiénnage, ces présidents désignés d’apc,daïra, wilaya sans oublier surout les macaques de l’apn.C’est la peau de ces misérables que veut le peuple.Quant aux heureux ambassadeurs et autres, ceux-là sont déja en place et n’auront qu’à déménager une centaine de mètres plus loin.
    Car la nationalité des pays respectifs est déjâ acquise ainsi que les affaires.




    0
  • Imene
    28 janvier 2011 at 0 h 01 min -

    A bien de nombreux commentaires ces derniers temps, je me demande si LQA n’est pas en train de devenir une sorte de défouloir: moins on propose du concret, moins on agit réellement au quotidien pour nos droits, plus on insulte, plus on menace! Tout cela, ça doit bien amuser ceux qui sont la cause de notre malheur et qui nous lisent en se disant qu’après tout plus ça tchatche moins ça agit !!

    Sans doute, le pouvoir est responsable de toutes ces frustrations et de cette haine qui se dégage à la lecture de nombreux posts, mais je doute fort qu’arrivés à ce stade de frustration et de haine, il reste encore quelque chose qui ressemble à une énergie POSITIVE capable d’impulser une action POSITIVE pour un changement POSITIF!

    Heureusement que les compatriotes que je cotoie tous les jours au travail, dans la rue, parmi les amis et dans la famille ne sont pas arrivés à ce stade avancé de délabrement psychologique…




    0
  • Boumed
    28 janvier 2011 at 0 h 04 min -

    J’aime quand on parle d’ambassadeur. Ils représente quoi au juste ?
    Je vis continuellement à d’étrangers mais on ne peut s’attendre d’aucune solidarité de cette organisation. Algérien, nous sommes diminué même dans les pays d’afrique dit sous développés.
    Quelle tristesse!
    Et que sommes devenu à cause de ces…..
    Salutations à tout mes fréres.
    Boumed




    0
  • ahmed 22
    28 janvier 2011 at 10 h 01 min -

    Salam

    En lisant les commentaires postes sur lqa,je m’appercois que nous avons chacun un regard critique et chaotique sur la situation du peuple Algerien et aspirons tous a liberer le peuple du joug de cette nomenclatura civil et militaire;et par dessus tout changer de systeme.Alors QU’ALLONS NOUS FAIRE ET DE QUELLE MANIERE?REAGISSONS,AGISSONS,IL FAUT DU CONCRET!




    0
  • Boumed
    28 janvier 2011 at 11 h 46 min -

    La seule chose à faire c’est la rue, reprendre le pouvoir et mettre le système K.O !
    Tahya ElJazaïr




    0
  • liberté
    31 janvier 2011 at 22 h 38 min -

    pour cela il faut que le peuple se soulève comme un seul homme dans tout le pays, que toute la population soit là et non seulement une seule partie du peuple ou seulement des enfants car pour les mettre dehors on a besoin de tout le monde c’est une grande tache qui nous attend




    0
  • Congrès du Changement Démocratique