Édition du
26 March 2017

Algérie, la mobilisation de l’opposition en février 2011 : qui marche avec qui ?

In Algeria-Watch

par Habib Souaïdia, 4 février 2011

Depuis les émeutes de janvier 2011, grâce à la presse algérienne et internationale, le docteur Saïd Sadi, président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), est devenu en quelques jours le plus grand « opposant » de l’Algérie indépendante ! Ce retour fracassant d’un parti ultraminoritaire sur la scène politique algérienne, où il développe un soudain activisme en direction des Algériens et de la communauté internationale, est-il le fruit du hasard ou une nouvelle conspiration contre le peuple algérien ? A-t-on oublié le soutien résolu du RCD au coup d’État militaire de 1992 ? A-t-on oublié sa pleine approbation de l’état d’urgence décrété en février 1992 et toujours en vigueur à ce jour ? A-t-on oublié le silence assourdissant de ce parti et sa complaisance face aux massacres, à la torture, aux exactions extrajudiciaires et aux multiples violations des droits de l’homme perpétrées lors de la « sale guerre » conduite par les chefs de l’armée contre la population ? A-t-on oublié que le RCD a contribué, dès 1994, à la création de milices ayant multiplié les exactions ? A-t-on oublié les liens historiques entre ce parti, créé en 1989, et le Département de renseignement et de sécurité (DRS), commandé depuis vingt ans par le général Mohamed Médiène, dit « Toufik » ? Comment pourrait-on aujourd’hui donner crédit à un parti qui, depuis quelques années, prétend s’afficher comme « opposant » au régime des généraux, au seul motif que ceux-ci l’ont écarté parce qu’il ne leur servait plus à grand-chose, et alors même qu’il n’a jamais renié sa complicité avec les crimes contre l’humanité commis par certains secteurs de l’armée et par le DRS dans les années 1990 ?

Tandis que les partis politiques de la fausse opposition, et à leur tête le RCD, lorgnent vers le pouvoir incarné par le général Toufik et mesurent la distance qui les en sépare encore, leurs militants souvent désabusés ont des doutes, à force de regarder passer, de leur plateforme trop immobile, les révoltes bruyantes des « inorganisés ». Sitôt qu’un mouvement social se développe, ces partis ne peuvent pas ignorer toute cette force qu’ils ne contrôlent pas. Mais on ne renie pas si facilement une organisation. Surtout quand elle a servi, comme le RCD, depuis plus de vingt ans, un régime d’oppression, d’abord activement, puis dans une prétendue opposition sans conséquence. D’où la tentative du RCD de jouer le cheval de Troie au sein du fragile mouvement d’opposition réelle qui tente aujourd’hui de se structurer en soutien à la colère du peuple.

Je sais que je vais déplaire à certains de mes compatriotes et à beaucoup d’amis, mais je préfère être franc qu’hypocrite. Je n’ai rien, bien au contraire, contre la marche qui va être organisée à Alger le 12 février 2011 par des militants des droits de l’homme, des syndicats autonomes et divers membres de la société civile, mais je suis contre le jeu de rôles qu’essaye d’y jouer le RCD.

Je n’ai pas envie de changer une démocratie de façade par une autre. Comme tout Algérien, je veux un changement réel qui nous débarrassera définitivement de notre funeste police politique, le DRS, le seul vrai pouvoir, celui qui organise à son profit le pillage de nos richesses et qui fabrique la hogra. Or, manifester avec le RCD, c’est comme manifester avec le DRS.

Pour certains, cela veut dire qu’il s’agit comme toujours d’un jeu du pouvoir qui utilise les Algériens les uns contre les autres. Je dirais plutôt au RCD et à ses semblables de jouer cartes sur table et de dire pour une fois aux Algériens la vérité. Qu’ils nous expliquent pourquoi ils ne se sont jamais sérieusement mobilisés pour soutenir les victimes des violations des droits de l’homme de la décennie noire, qu’il s’agisse des victimes de l’armée ou des groupes armés se réclamant de l’islamisme ! Qu’ils nous disent qui a applaudi l’arrivée de Bouteflika à la tête de l’État en 1999, alors que la vraie opposition a dénoncé dès le départ le fait qu’il n’était que la « vitrine » des généraux ! Qui à des députés dans les assemblées désignées et non élues ?

Vous savez bien que tout est faux en Algérie : faux président, fausse presse libre, faux partis, faux députés, fausse opposition. Il n’y a que le DRS qui est réel. Et il est tellement réel que le docteur Saïd Sadi a même eu le privilège de rencontrer récemment le général Toufik en tête à tête, pour lui dire que « l’Algérie va mal ». Merci, général Toufik, pour votre franchise ! Il n’y a que vous qui puissiez s’immiscer comme un voleur de poules dans les organes dits « d’opposition », pour tenter de casser ceux qui sont à la pointe des combats démocratiques.

Une telle réalité révèle aussi que les faux opposants et les faux démocrates, dès lors qu’ils accèdent à des fonctions de responsabilité dans l’appareil d’État, ne peuvent que devenir des antidémocrates et dévoiler leur fourberie. C’est l’une des raisons pour laquelle je ne m’associe pas avec le diable. Il ne suffit pas de se proclamer opposant pour être un démocrate et un patriote.


Nombre de lectures : 2492
92 Commentaires sur cet article
  • Wahab
    4 février 2011 at 21 h 58 min -

    Merci Lt Souaidia,

    Je suis tt d accord avec vous. Said Sadi et Nourdine Ait Hamouda , vendus au pouvoir, travaillent et veulent anticiper et faire basculer qq elements dans l armee qui sont pro-autonomie de la kabylie ( region pionniere pour la democratie en Algerie, une et indivisble). Le RCd veut surfer sur les vagues du changement pour la democratie.

    Il faut que la coordiantion qui appelle pour la manifesttion du 12 fervrier se demarque clairement de ce parti, sinon on aura la democratie sur les dos des blindes americains……………




    0
  • nadir
    4 février 2011 at 22 h 13 min -

    salam;
    entièrement d’accord.




    0
  • Ait Mohand Ouwidir
    4 février 2011 at 22 h 16 min -

    Hadarate !

    Saâdi n’a jamais était un VRAI démocrrate au sens plein du terme. Quand on se dit ou on se déclare « démocrate » il faut commencer par ordonner sa propre maison en balayant devant sa propre maison.

    Un VRAI démocrate ne dure jamais plus de vingt ans !!! A la tête du même parti…

    Un VRAI démocrate n’élimine jamais des hommes de valeurs qui ont créé, bien AVANT lui, le RCD. Je parle des HOMMES de trés haute valeur, de VRAIS intellectuels et de VRAIS têtes pensantes qui ont été écartées par ce psy de trois sous… sur ordre de ses maîtres du DRS parce que ces hommes lui faisaient de l’ombre, je parle, entre autres… de Mustapha Kamal BENKHAMOU et de LOUNAOUICI !

    Tanmirth.




    0
  • KIFKIF
    4 février 2011 at 22 h 27 min -

    comment peut-on avoir peur de la recuperation d,une revolte par un parti dont l,audience ne depasse pas 1/100 de l,electorat: la parano de la drs.
    d,une certaine maniere, la drs a deja atteint son objectif.




    0
  • Fanon
    4 février 2011 at 23 h 04 min -

    Salam
    Tout a fait d’accord , j’ai émis la même hypothèse ces derniers jours , il faut le court cicuiter ce parti et son mentor , une marche avec lui est non viable .
    Ou est Hamrouche , El ibrahimi , ait Ahmed pourquoi ne se prononce t’ils pas ????




    0
  • Youssef
    4 février 2011 at 23 h 08 min -

    Un Officier d’honneur, Souaidia l’est vraiment, véritablement. Il est dans le sillage des Grands, des Héros, des Hommes de 54.
    Bravo ! Mille mercis ! Félicitations !
    On ne peut qu’être émerveillés, enchantés !
    Il y a certainement d’autres Officiers dans l’Institution militaires qui veulent en finir avec ce Régime de tortionnaires, à leurs têtes les criminels que sont les Maitres de la SM-DRS, coupable de massacres, disparitions,
    assassinats politique, torture systématique, répression permanente .
    Des Hommes aussi courageux que Souaidia nous aident à croire, à nous battre, à combattre , à lutter contre Le Pouvoir dictatorial militaro-mafieux .

    Cet Officier, notre frère, force le respect. Il est d’une droiture morale, d’un sens élevé du patriotisme, une intégrité intellectuelle incomparables. Il est dans le sillage des Combattants héroïques de la glorieuse ALN.
    Bravo !
    Mes salutations respectueuses pour Le Lieutenant H. Souaidia .




    0
  • KIFKIF
    4 février 2011 at 23 h 16 min -

    @wahab,
    je pense que c,est le contraire qui arrivera et tu verras.
    le haro sur le rcd et son eviction jetterait ses militants et sympatisants dans les bras du mak.




    0
  • Sami
    4 février 2011 at 23 h 30 min -

    Merci bcp Mr Souadia !!!! C’est la vérité
    J’esperais que le FFS ne s’était pas retiré du front de changement laissant la place aux opportunistes du RCD, un parti tres douteux !!
    La présence de FFS aurait été une garantie de plus , malgré que personnellement j ai confiance en Mr Bouchachi , Le SNAPAP et son president , Fodil Boumala , rachad , … etc MAIS LE FFS aurait ete vraiment un plus tres important au front de changement !!!
    En tout les cas, j’espère le meilleurs pour ce mouvement qui ne constitue qu’un début d’une longue procedure !!!
    Je propose a nos compatriotes DE L’APPEL DE 19 MARS de prendre leur part légitime et ne pas laisser le vide aux gens qui pourraient provoquer la méfiance des algériens !!
    Je vous propose les grandes lignes du cote pratique de la procédure de changement a mon avis que vous pouvez developper ;:
    1- Resistance Politique et sociale !! Ca pourrait comprendre les marches , les manifestations , faire diffuser de l’information saine , contacter les personnalités nationales qui pourraient lancer une compagne au sein de gouvernement a leur tete Mr Mehri et d’autres comme Mr Djamel Eddine Habibi Habibi , Mr Ait Ahmed .. ces personnalités pourraient lancer le travail avec les gens au sein du régime qui ont intérêt que le régime change
    2- désobéissance Civile !! Quand le peuple est bien informé et récupère la confiance de sa vraie élite politique , il va répondre de la meilleur facon a commencer cette etape
    3- Un front qui demande La democratie et la citoyennete pour tous les algeriens de l’etat algerien dont le seul souci et de servir le peuple algerien qui est la seule source de sa légitimité
    !!
    Cordialement




    0
  • Al manar
    4 février 2011 at 23 h 40 min -

    Le véritable combat de ce «spin doctor» à la Kouchner et son sac de riz made in USA, avec son noyau dur de «combattants des Lumières» internationalistes, humanistes, matérialistes athées , est de nature CULTUREL. Le sigle R.C.D est là en oriflamme clair et sans ambages : Rassemblement CULTUREL Démocratique. L’extrême gauche laîcarde libérale-libertaire dans tous ses états.

    L’aversion meurtrière de ce groupuscule de militants ardents et sectaires pour toute forme de croyance en un Dieu seul Maître en toutes choses, s’est dévoilé au grand jour lors d’un débat télévisé mémorable entre cet émule de Robespierre, Danton et autres Marat et le leader du F.I.S Abbassi Madani :

    « NOUS N’ACCEPTONS PAS QUE QUELQU’UN VIENNE NOUS DIRE QU’IL EST L’AMBASSADEUR DU BON DIEU SUR TERRE ! »

    « C’est en ces termes ahurissants, que le très « Rassembleur » , très « Culturel » et très « Démocratique » Said Saadi s’exprimait lors d’un débat télévisé en 1991, face à Mr Abassi Madani ! Et ce, devant des millions de téléspectateurs à travers le monde .

    A l’occasion de cet évènement politique de haute intensité, nous avons vu le vrai visage de Saadi qui se voulait être un parangon de vertu démocratique .

    Besancenot, le p’tit facteur joufflu de Sarkozy à Neuilly, la «Ni pute-ni soumise» Fadéla Amara, Mohamed Sifaoui, Malek Chebel «le réformateur de l’Islam», la passionaria Caroline Fourest, BHL (lui aussi, mais oui !), Isabelle Adjani et Alain Finkelkraut, en renfort de troupes et paradant au premier rang de la manifestation : la révolution colorée aux couleurs du vert olive.




    0
  • Djamel Eddine U
    4 février 2011 at 23 h 41 min -

    Il y a des vitrines civiles qui cachent un pouvoir militaire mafieux, comme il y a des comédiens politiques qui font du divertissement politisé. Des symptômes du syndrome de sous-développement.




    0
  • SAID
    5 février 2011 at 0 h 20 min -

    M.SOUAIDIA
    Lorsque SAID SADI a commencé à faire de la politique, vous etiez encore peut etre à l’école primaire. Lui au moins il assume ses convictions de démocrate et laic . Lorsqu’il a été emprisonné par le pouvoir que vous defendiez, ou etiez-vous ?
    Vous reprochez au rcd d’avoir appelé les algeriens à se defendre contre les terroristes islamistes ? Mais mon cher, a-t-il été entendu ?
    Assumez votre appartenance à la mouvance islamiste et critiquez ensuite. Assumez les milliers de crimes commis par les islamistes de votre mouvance contre le peuple algerien.
    Les algeriens ont voté pour des « musulmans », ils n’ont pas voté pour des égorgeurs.
    Le RCD et ses militants assument leurs parcours, libres à chacun d’assumer le sien.
    S’il n’est pas aussi representatif que vous le dites, pourquoi vous acharnez-vous contre lui au point d’oublier vos propres bourreaux ??
    ça vous derange qu’il appelle à une marche contre le systeme ? Attendez là ou vous etes, ainsi que vos semblables qui passent leur temps à pianoter sur un clavier, que le systeme change de lui-meme.
    Vous ne faites rien et vous degainez sur tout ce qui bouge et ceux qui font ce dont vous etes incapables ?
    Ne vous en déplaise, M.SOUAIDIA, le RCD a ses militants et ils le sont de conviction et nous n’avons jamais pretendus representer tous les algeriens. Alors ne vous trompez pas d’ennemi.
    cordialement




    0
  • brahim
    5 février 2011 at 1 h 11 min -

    said saadi ne fait RIEN sans les instructions les subalternes de toufik du DRS .le RCD est une pure invention des labos du DRS quant a said saadi et ait hanmouda en sont les mercenaires de toufik leur raison d’etre est d’executer toutes les recettes des labos du DRS et surtout contre les kabyles nationalistes integres et sinceres dans leur lutte democratique .




    0
  • aquerado
    5 février 2011 at 1 h 18 min -

    Salam,
    Merci Mr Habib pour ce texte et tres bien vu Mr Al manar. Par contre Mr said
    continuez a ramer a contre courant.




    0
  • rachid
    5 février 2011 at 2 h 34 min -

    Mes frères, le malheur des Algériens et de l’Algérie réside dans la division, chacun tire sur le pied de l’autre ce que le pourvoir exploite à outrance, cette situation ne mèneras nul part alors de grâce mettez de côté vos divergences unissez-vous aujourd’hui pour libérer notre pays et notre peuple. Gloire à nos chouhadas




    0
  • W A H I D
    5 février 2011 at 3 h 00 min -

    @ SAID

    Soyez raisonnable

    FaceBook a Twittee BenAli en Arabie
    FaceBook va twitter Moubarek en Lybie

    Ceux qui pianotent sur un clavier, installé confortablement dans leur salon, en surfant la toile, on réussit par un clic de souris de déstabiliser les plus coriaces des dictateurs, faire trembler les plus tyrannique des régimes, ils vous livrent les plus récentes informations, les plus ingénieuses analyses en temps réel, ils participent activement a mettre a jour le déroulement des événements pour vous sécuriser.

    TRES PROCHAINEMENT!!!!!!!!!!!!!!!
    Monsieur le Leader du RCD, Said Sadi et Monsieur, Ouyahia le leader du RND, Monsieur Belkhadem Leader du FLN, et Monsieur Adoujera Leader du MSP après la chute du régime, ils devraient se recycler pour apprendre à TWITTER pour revenir sur l’échiquier politique, une fois le passage du Tsunami SYSTEME DEGAGE.

    Il avait aussi un journaliste DRSist qui doutait comme vous, de l’efficacité du pianotage de clavier, il n’y a pas longtemps, mais très vite, il s’est rattrapé depuis il pianote régulièrement.

    W A H I D




    0
  • W A H I D
    5 février 2011 at 3 h 12 min -

    @ SAID
    C’est déjà la victoire
    FaceBook a twitté Moubarek

    Qui sera le NEXT d’etre Twitté par FaceBook, je crois que c’est………………………………..Vous avez deviné

    TIC TAC TIC TAC

    W A H I D




    0
  • djamel
    5 février 2011 at 6 h 46 min -

    Bonjour a tous,
    M.Souaidia je ne suis pas un homme politique mais je suis un homme qui comprent tres bein la democratie,du moment que je vie dans un pays democrate plus de 20ans.
    ecoute Monsieur un militaire sans uniforme restera toujour un militaire d’esprit.et specialement les militaire du tiers-monde (le cas de Moucharef du Pakistan par exemple) je sais tres bein que la derniere generation des officiers militaire Algerein sont issu de l’ecole militaire des cadets,et qui on fini leurs etudes en USSR, donc ils on aucune idee de la democratie des deux cotes.
    M.Souaidia je crois que maintenant vous ete on exil dans un pays democrate d’Europe est ce que vous aviez lu la constitution de se pays qui vous a proteger????
    a) si vous dite OUI donc vous n’avez pas compris la culture de la Democratie.
    b) si vous dite NON donc ton esprit restera toujour militaire.
    OK je m’explique je suis un Algerein mais jusqu’a present je ne suis pas un adherent d’un parti politique en Algerie,mais a l’etranger oui.
    M.Souaidia la Democratie est une culture pas une science exact,dans le monde de la democratie et on particulier on Europe il ya des pays ou on trouve des partis purement racist comme par emple (l’UDC ON SUISSE et LE FN ON FRANCE ) ses des partis politique qui on le droit aux manifestations public et en plus de se presenter au election malgrer qu’ils ont un % minime d’adherents,mais ils ont le DROIT.
    OK en se qui concerne votre article vous ne devriez pas vous casser la tete si le RCD OU FLN OU FFS ECT…. sont des vrais partis politique,ou bein pro DRS,ou bein pro diable,pour moi se sont des Algerien ils ont le droit le plus absolus de faire des manifestations et meme de se presenter aux electionx presidencielle,mais vous avez le droit de critiquer sont programme de travail.
    LE JOUR DES ELECTIONS TOUS SES PARTI POLITIQUE PRESENTE AU PEUPLE LEUR PROGRAMME DE TRAVAIL,ET C’EST LE PEUPLE QUI VOTE POUR LE MEILLEURE SERVITEURE POUR UNE PERIODE BEIN DETERMINER PAR LA CONSTITUTION ET LES AUTRE PARTI POLITIQUE SERONT A L’OPPOSITION ( IN THE OUEST WE CALL THEME PUBLIC
    SERVANT) mon cher c’est sa la DEMOCRATIE.
    ON NE CRITIQUE PAS LES PERSONNE A LA TETE D’UN PARTI POLITIQUE,ON CRITIQUE SA POLITIQUE DE GESTION.
    A beintot my freind




    0
  • lounis
    5 février 2011 at 7 h 02 min -

    Décidément que de cracheurs de venins dans cet espace pourtant sensé permettre de s’exprimer à tout un chacun, mais force est de constater que la bergerie est assiégée par des loups aux crocs acérés et dégoulinant de bave tentant désespérément de camoufler leur véritable nature de lâche, de régionaliste et d’opportuniste. Prenons l’exemple des égyptiens qui ont transcendé les différentes appartenances qu’elles soient religieuses, associatives ou politiques pour maintenir leur revendication pour que seulement après les suffrages permettront la décantation dans un vrai cadre démocratique.




    0
  • Liès
    5 février 2011 at 8 h 19 min -

    Salutations à toutes et à tous.

    Monsieur @ Souaidia, bonjour.

    J’ignore qui a fait commande de cet article, en ces temps de pousses-toi de l à que je m’y mette, mais je tiens à vous dire amicalement en dehors de cette frénésie qui s’est emparée de tout le monde, que votre discours est malvenu, en ce sens qu’il accentue les divisions déjà grandes entre les algériens.

    Le RCD, quoi que vous disiez est dans son rôle, en tant que parti se définissant démocrate laïque et progressiste de s’opposer politiquement et d’une manière farouche (sans en venir aux mains) aux partis qui ont un projet de société religieux, l’Islam dans le cas de l’Algérie.

    Et c’est dans l’ordre naturelle des choses qu’il s’allie avec les forces et les parties qu’il juge favorables à sa politique et qui avantagent son projet de société, parce que il en a un lui aussi.

    Dans un conflit frontal entre le commandement de l’armée et le Fis, vous semblez lui reprocher de pas s’être mis du côté du Fis. Ce qui est tout simplement une aberration.

    Quand bien même, vous me reprenez en disant qu’il aurait dû rester neutre, il me semble à mon humble avis qu’il est inopportun de demander à une force politique de demeurer neutre, de surcroit dans un bras de fer qui allait engager sérieusement, dans un sens ou dans un autre, le destin de la nation.

    Le RCD a fait un choix qu’il assume et qui est constitutionnellement légal (celui de faire de la politique et de prendre position).

    Vous lui reprochez de s’être réveillé maintenant après une longue hibernation, pour venir chasser sur le terrain des autres et faire de la récupération.

    Premièrement l’hibernation, dans le temps qui lui est imparti, est une contrainte de la nature, sur laquelle personne n’a de contrôle, et deuxièmement le propre de tout celui qui a faim après une abstinence forcée, est d’aller chercher sa nourriture là ou elle se trouve; il n’ya pas d’espace réservé, qui est permis aux uns et refusé aux autres.

    C’est au plus hardi et au plus futé et au plus tenace que reviendra le bon gibier, la bonne moisson ou la bonne récolte.

    C’est de bonne guerre dois-je dire.

    Ce qui n’est pas de bonne guerre, c’est quand on se dresse contre les intérêts du pays.

    Et ici à mon sens, ni les islamistes, ni les laïcs ne l’ont fait.

    Ce dénominateur commun d’amour de la patrie (avec des façons différentes), peut normalement servir de rapprochement entre les deux tendances et constituer un liant, pour une coexistence plus ample et plus significative.

    Cela aura le mérite, au moins de :
    1- nous apprendre à vivre en démocratie,
    2- nous unir contre un ennemi commun ou une menace commune qui est dirigée contre la patrie,
    3- de se livrer sans concession la bataille politique tout en se vouant respect et considération.

    Une dernière remarque avant de terminer : Je constate que d’aucuns se focalisent sur le RCD et oublient allègrement les autres partis.

    Posons-nous la question : Qu’a fait le FLN qui est pourtant politiquement proche du FIS?

    C’est pourtant le parti du pouvoir et le parti emblématique de la révolution.

    Jusqu’ici, je n’ai pas connaissance des reproches de fond qui lui auraient été adressés, malgré ses accointances naturelles avec l’armée, avec la présidence, et avec tout ce qui constitue les reliques de l’ex-parti unique.

    Nb : Je ne suis ni du RCD, ni du FFS, Ni du FLN, ni du FIS, ni, ni, ni… Je suis un électron libre qui observe et qui donne son avis, selon ce qui me parait juste et raisonnable, et qui aime son pays comme vous toutes et tous, et qui souhaite comme tout algérien, un État de Droit dans lequel nous vivrons pleinement notre citoyenneté.

    Un pays qui doit se libérer de ses peurs et de ses chimères pour mieux voir.

    Un pays qui doit se libérer de ses chaines et de son joug pour bien avancer la tête haute.

    Respectueusement.

    Fraternellement à toutes et à tous.

    Liès Asfour.




    0
  • mihoubi
    5 février 2011 at 9 h 02 min -

    faux démocrates, faux islamistes, faux présidents, faux généraux, fausses oppositions, faux p/apc faux macaques à l’apn, faux, faux ,faux mais la vague, la grande vague de notre peuple sous-estimé va tout balayer.
    Rien ne sert de se chamailler, l’heure est à l’union et nul ne peut prétendre monopoliser le mouvement de libération. Dieu reconnaîtra les siens. Voyons les Tunisiens et les Egyptiens, eux aussi ont leurs faux, faux, faux – mais cela n’empèche pas la grande mutation.




    0
  • Sadek
    5 février 2011 at 9 h 56 min -

    Il est vraiment inopportun de lancer ce débat en ce moment.
    Cette marche si elle a lieu doit demeurer non partisane, sinon elle risque d’échouer. Les organisateurs doivent complètement laisser de côté leurs allégeances politiques et n’avoir qu’un seul mot d’ordre : « changement radical du système »
    Il est vrai que la présence de Abrika parmi les organisateurs ça donne la nausée, mais a t’on pour autant le droit de laisser la voie libre a ces khobzistes et leur permettre d’usurper les sacrifices de cette jeunesse qui va aller affronter la machine répressive de ce régime impitoyable les mains nus ? Ce sera une trahison impardonnable !
    Moi je dirais à notre élite sincère allez jusqu’au bout de vos convictions et la décantation se fera d’elle-même lorsque la mère des confrontations civiques et massives avec ce régime se mettra en branle. Le peuple saura reconnaitre les siens.




    0
  • aboudouma
    5 février 2011 at 10 h 29 min -

    ya akhi
    le probleme n’est pas de savoir avec qui doit on faire la marche mais …..POURQUOI fait on cette marche !

    poser des questions ou des conditions prealables veut dire tout simplement bloquer cette initiative! …..et la bloquer …..equivaut à une trahison !




    0
  • Ali
    5 février 2011 at 11 h 00 min -

    Bravo Mr Souaidia; je suis entiérement d’accord avec votre analyse: bayna ki chamess beli mekhdouma et matboukha 3ala makass el moukhabarette.
    Koulchi kdeb koulchi faux kima kal Baaziz.
    Hélas, kayen bezaf nass ma fahmouche ce qui se passe pour de vrai..bessah mayabka fel oued ghir hjarou.
    Rabi ikatar men mthalek ou yhal el 3aynine leli mazel ragdine ou yahdi li mcharkine m3a had el khawana!
    Akhirt’ha mawt wa baad el mawti hissab!!!
    Salam




    0
  • Adel
    5 février 2011 at 11 h 04 min -

    Je crois que l’analyse de M. Souaïdia a le même défaut que celle des «démocrates» de 89-91. Face au FIS qui avait occupé le terrain en force, ils avaient opposé la vindicte et la critique. Le combat politique, même s’il doit utiliser la critique, se joue d’abord et avant tout sur le terrain. Dans une situation favorable à la fronde populaire comme celle qui existe aujourd’hui, laisser son adversaire politique – quel qu’il soit – occuper le terrain en se contentant d’essayer de le discréditer par des critiques verbales n’est pas très productif. Les «démocrates» ont eu à le constater par le passé.

    D’autre part, n’étant moi-même militant d’aucun parti et étant par nature plutôt réfractaire à l’embrigadement partisan, quel qu’il soit, je ne peux me permettre de porter un jugement sur le RCD et ses militants. Je crois, cependant, que le RCD, bien que ne récoltant pas de voix aux élections, représente un courant politique bien réel et qui existe dans notre société, tout comme le FIS, d’ailleurs, et il ne sert à rien de le diaboliser – ce qu’avaient aussi fait les «démocrates» avec le FIS. Lorsque toutes les forces qui veulent un changement radical de système politique dans notre pays, avec comme objectif la mise en place d’une démocratie véritable et d’un État de droit, se mettront en mouvement, il faudra bien que chacun affiche ses mots d’ordres et choisisse son camp. Il y aura ceux qui seront contre le pouvoir avec ses forces de répression et ceux qui seront avec lui. Il ne subsistera à la fin que le noyau dur de ce pouvoir avec sa police politique. Tous ceux qui s’amenderont en cours de route et choisiront le bon camp seront récupérables. Le combat politique n’est pas une affaire de sigles et d’appareils. C’est d’abord et avant tout un combat entre des forces (au sens physique du terme), l’une s’opposant à l’autre. Aujourd’hui, les deux camps qui s’affrontent en Égypte ne sont pas les laïcs et les islamistes, mais le partisans de Moubârak et son système, d’un côté, et et ceux qui veulent l’abattre, de l’autre.




    0
  • inchallah
    5 février 2011 at 11 h 14 min -

    je rejoint les frères (et sœurs) qui s’inscrivent en faux contre le travail de division, par l’invective et les faux procès, entre algériens (partis, organisations, personnalités …) et plus particulièrement en ce moment précis où le concours de tout un chacun est le bienvenu. Consciemment ou inconsciemment vous faîtes le jeu du pouvoir. L’heure est au rassemblement pour instaurer un état de droit, un état démocratique, le reste nous en débattrons plus tard et, de toute façon, l’histoire jugera et à dieu nous rendrons tous des comptes.




    0
  • hamoud
    5 février 2011 at 11 h 15 min -

    I think que le pouvoir appartient au peuples, personnes ne pourra nous tromper une seconde fois. ceux de mantenant doivent être jugés et présenté au tpi, pour trahision a la nation algérienne.




    0
  • Ammisaid
    5 février 2011 at 12 h 09 min -

    Je rejoins moi aussi tout ceux et toutes celles qui appèlent à l’unité et qui évitent de renforcer nos divisions. Tous et toutes contre le système et ensuite espérant que les militants des partis dont les leaders sont des serviteurs du système fassent ce qu’il faudra pour les remplacer par d’autres qui vont défendre leurs convictions au lieu des leurs. La révolution quand elle détruira le système fera, certainement, émerger des hommes et des femmes sincères dans tous les partis, toutes les associations, toutes les entreprises…
    Fraternellement




    0
  • Nadir
    5 février 2011 at 13 h 04 min -

    Salam,

    Beaucoup de ce que dit Souaidia est vrai.

    Mais il y a trois points qui méritent d’être relevés:

    a) Ce qu’a dit Souaidia sur le RCD est vrai (histoire de ses positions). Il faut le garder en tete.

    Mais en meme temps il faut laisser une porte ouverte à ceux qui veulent changer de cap.

    Souaidia lui meme a porté la mitraillette contre la volonté de son peuple, mais quand il a compris les enjeux criminels il s’est rangé du coté de son peuple, ce qui est à son honneur. Si tout le monde se comportait avec lui comme s’il était toujous un fusil du régime, il serait bien isolé.

    Chaque humain a droit à l’erreur. Si on n’a pas cette conception que fera-t-on de tous ces gens qui sont dans l’état? Doit-on les condamner ad-eternum, leur couper les têtes? Il faut laisser une porte ouverte à tout le monde, et juger les gens sur leurs actes présents et futurs.

    Le RCD souhaite la levée de l’état d’urgence. Je trouve que c’est bien. Il faut montrer au RCD que j’apprécie. Je renforce son comportement positif.

    Il y a des gens qui veulent rejoindre le train du changement, comme l’ont fait certains algériens en mars 1962 les retardataires de la liberté, qu’y a-t- il de surprenant à cela? Devrait-on leur fermer les portes?

    b) On peut maintenant avoir une vision pessimiste sur le RCD. Supposons qu’effectivement il roule toujours pour le DRS. Pourquoi alors tous ceux qui critiquent cette marche ne proposent pas d’alternative. Ils ne veulent pas que d’autres bougent mais eux, campés sur leurs claviers ou bureaux, ne bougent pas aussi. Ca ressemble à un comportement infantile d’appropriation privative du projet de changement. Ndir anna wala lala. Je vise par là, entre autres, le FFS…

    Si elles n’ont oas d’alternative, pourquoi toutes ces forces ne rentrent-elles pas en force dans cette coordination et minorisent le RCD?

    c) Cette coordination de la marche comprend un segment important de la société civile qui n’est pas affidé au DRS loin de la. C’est, pour reprendre le discours de la coordination du 19 mars et le vocabulaire de Souaidia, un mouvement social grenouillé par un cheval de troie du DRS.

    Mais ils font leurs calculs et l’histoire a d’autres calculs. Il se pourrait bien que cette marche, qui vient a un moment d’efferverscence revolutionnaire sans précédent dans le pays, échappe au controle de tout le monde et entre en résonance avec l’ame du peuple tout entier, auquel cas elle déclenchera une onde sismique qui ne s’arretera qu’avec la départ de régime. C’est bien dans ces termes que j’ai compris les propos de Maitre ALi-Yahia Abdennour, qu’on ne peut accusé d’être un agent du DRS, qui a dit que la révolution est faite par ceux qui la mènent à terme et pas par ceux qui la déclenchent.

    Je respecte bien Souaidia, le FFS, la coordination du 19 mars qui nous offre cet espace inestimable de dialogue, mais je suis désolé de dire que je trouve leur position sur cette marche pas convaincante du tout.

    Khlass on en a marre des analyses et des décryptages des manipulations. On veut des alternatives opérationnelles pour passer à l’action et nettoyer notre pays du mal qui le ronge.

    Ce qu’on attend d’eux c’est d’organiser des actions sur le terrain, dans la rue, pas dans des bureaux ou des salles de conférence, et on sera les premiers à les rejoindre sur le terrain.

    Salutations au courageux Souadia, aux amis du FFS et de la coordination du 19 mars.

    Wassalam




    0
  • Rachid Ziani Cherif
    5 février 2011 at 13 h 06 min -

    Arretons la bleuite

    Tout en étant d’accord avec la presque totalité de ce que dit Souaidia à propos de Saadi, de ses position pro junte et anti démocratiques, connues et son assujettissement à la DRS , toutefois je pense que Souaidia présente des données justes pour une position qui à mon sens est inappropriée et démobilisatrice, car combien même c’est la marche de la DRS, ( chose qui me semble plus qu’improbable et incongrue, vu que cette DRS n’aimerait pas que le génie sorte de la bouteille, et qu’elle ne puisse plus le faire rentrer après), eh bien même dans ce cas marchons avec la DRS, mais le plus important est de faire ce que nous souhaitons, cad appliquer notre stratégie, non celle de la DRS ou autres, c’est là le génie de l’action, car autrement qu’elle serait l’alternative à cette marche( aussi modeste puisse t-elle être, comme début), cette marche qui pourrai constiter une occasion pour sortir de cette mort clinique de la scène politique, et vaincre la peur qui fige le mouvement de la population, l’alternative à cette marche c’est le statu quo qui maintien la junte. Et si l’on suivait la logique de Souaidia, il sera impossible de rassembler les algériens, sur la base des registres des uns et des autres, et chacun ira de la sienne, moi je ne marche pas avec x, et y ne marche pas avec z, et ainsi de suite, çà, et c’est justement là que pointe du nez le ‘MAKR’ de la DRS, qui use de toute son savoir faire, pour nous ‘convaincre’ de l’impossibilité de terrain d’entente sur un minimum, et son makr se verifie justement par sa maniere de nous suggerer ce qu’on doit faire et ne pas faire, non pas à travers les ‘canaux grillés et sans cr »édibilité’ mais par des personnes jugées ‘clean’ et au dessus de toiut soupçon, et en plus de cela, avec des arguments ‘qui sdmblent tenir la route’. Assurement personne n’oubliera ce que Saadi ou Nahnah ou autres, ont fait, mais ; pour l’instant l’objectif premier c’est finir avec l’ennemi que constitue l’état policier et sa mainmise sur la scène politique, sociale, culturelle, économique etc … après cela chacun reconnaîtra les siens.

    Un dernier point positif, ce sera une marche populaire, sans ‘affiliation politique unique’, ce qui lui ‘évitera’ une répression aveugle, que justifierai le monde entier en cas de marche islamiste, sachons déterminer nos priorités, pour arriver à concrétiser notre objectif de justice et de bonne gouvernance que partage avec nous la quasi totalité du peuple.




    0
  • SAID
    5 février 2011 at 13 h 08 min -

    mon cher WAHID
    Je ne remets pas en cause l’effet de facebook et twitter sur la prise de conscience de la jeunesse, loin de là.
    Mon propos vise ceux qui restent à l’affut et attendent que d’autres partent au charbon. Les « spectateurs » de la scene politique. Ceux qui ne font rien et se permettent de donner des leçons aux autres.
    Moi-meme j’utilise ces réseaux sociaux, et mon plus grand souhait est de voir tomber tous les dictateurs l’un derrière l’autre, comme dans un jeu de quilles !!
    Une fois que la démocratie sera installée dans notre pays, chaque parti defendra ses idées et le peuple choisira.
    Pour le moment, toutes les initiatives qui vont dans le sens d’un deracinement de ce systeme, doivent etre encouragées mais pas combattues.
    cordialement




    0
  • mannallah
    5 février 2011 at 13 h 21 min -

    Mr Souaidia.
    N’en déplaise à ceux et celles qui n’ont pas apprécié LA LUCIDITÉ et l’intégrité morale de cet ex-officier qui dit les choses telles qu’elles sont..
    J’espère que là où il a été formé , se trouvent des hommes de cette trempe et qu’ils ne tarderont pas à se prononcer en faisant parler la muette (terme journal liberté)et lui faire retrouver sa voix , sa dignité et surtout son HONNEUR …Qu’elle rejoigne son peuple et que plus que jamais on ne lui fera jouer un autre rôle que le sien…..
    QUANT AUX partis abstraits qui n’existent que médiatiquement….Je prie le frère SOUAIDIA DE les ignorer……les temps ont changé , ils n’ont plus de poids…… même leur mère spirituelle apparemment ne les reconnait plus…..l’exemple est là…. Tunisie… Egypte…
    VOUS ETES UN HOMME ne vous rabaissez pas ……à ceux qui ne reconnaissent même pas le principe élémentaire de la démocratie à savoir le VERDICT DES URNES.




    0
  • fateh 04
    5 février 2011 at 13 h 51 min -

    Je dédie cette chanson spécialement au RCD et au MDS (l’ex PAGS) sans oublier le HMS

    Jacques Dutronc
    L’OPPORTUNISTE

    Je suis pour le communisme
    Je suis pour le socialisme
    Et pour le capitalisme
    Parce que je suis opportuniste

    Il y en a qui conteste
    Qui revendique et qui proteste
    Moi je ne fais qu’un seul geste
    Je retourne ma veste, je retourne ma veste
    Toujours du bon côté

    Je n’ai pas peur des profiteurs
    Ni même des agitateurs
    Je fais confiance aux électeurs
    Et j’en profite pour faire mon beurre

    Il y en a qui conteste
    Qui revendique et qui proteste
    Moi je ne fais qu’un seul geste
    Je retourne ma veste, je retourne ma veste
    Toujours du bon côté

    Je suis de tous les partis
    Je suis de toutes les patries
    Je suis de toutes les coteries
    Je suis le roi des convertis

    Il y en a qui conteste
    Qui revendique et qui proteste
    Moi je ne fais qu’un seul geste
    Je retourne ma veste, je retourne ma veste
    Toujours du bon côté

    Je crie vive la révolution
    Je crie vive les institutions
    Je crie vive les manifestations
    Je crie vive la collaboration

    Non jamais je ne conteste
    Ni revendique ni ne proteste
    Je ne sais faire qu’un seul geste
    Celui de retourner ma veste, de retourner ma veste
    Toujours du bon côté

    Je l’ai tellement retournée
    Qu’elle craque de tous côtés
    A la prochaine révolution
    Je retourne mon pantalon




    0
  • ankarba
    5 février 2011 at 13 h 53 min -

    Ya alkhawa, ne vous trompez pas d’ennemie premier, même si on est tous d’accord que le RCD et consort c’est du DRS bis, il ne faut pas casser la révolte qui se prépare (on l’espère de tout cœur). La marche du 12 est un début d’alliance de l’opposition et un réveil après des années d’endormissement forcés (avec quelques brebis galeuses qui se sent mêlées, on le sait tous) mais si on ne l’encourage pas, le risque est grand de voir le désespoir s’installer et voir une occasion en or s’éloigner, à l’heure ou tous les peuples bougent. D’ailleurs le pouvoir a compris que cette marche peut-être le début de quelque chose de similaire à ce qui c’est passé en Tunisie et en Égypte et il se donne tous les moyens de l’empêcher et de la discréditer, une fois en la taxant de berbériste, une fois de traître à la nation, etc. Il utilisent les grands moyens:
    http://www.facebook.com/pages/hafzwa-ly-aljzayr/105925142819358?ref=nf
    Regardez les commentaires des naïfs et des affiliées aux pouvoir:
    http://www.echoroukonline.com/ara/national/67723.html
    Il ne sert a rien de faire trop de calcul, rappelez-vous:
    « ألقوا بالثورة إلى الشارع يحتضنها الشعب »
    العربي بن مهيدي




    0
  • el-amel
    5 février 2011 at 14 h 05 min -

    Apparemment ce sont les anciens qui marchent!




    0
  • W A H I D
    5 février 2011 at 14 h 10 min -

    @ LQA

    SOUPLE MAIS FERME SUR LEA PRINCIPES, C’EST LA REGLE FONDAMENTAL DANS LA NEGOCIATION, PUIS EVALUER LA PART A CEDER PARAPPORT A LA POSITION INITIALE.

    Que dire de la complicité et le silence de l’occident, d’une frange de la classe et l’élite politique, devant les massacres sans état d’âmes d’une population civile la nuit a huit clos sous les projecteur des forces de sécurité, c’est inadmissible pour L’ÉLITE d’accepter ces crimes, certes le peuple a peut être cette capacité de pardonner par résiliation, il pardonnera mais il a graverait cette épisode tragique dans sa mémoire comme les massacres de SETIF, GUELMA ET KHARATA.

    IL Y’A EU DES MANIFS, DES BRISSUER DE L’ETAT DE SIEGE, POUR BRISER LE SILENCE, L’INJUSTICE, OU DEVRIONS NOUS PLEURER CERTAINS DE NOS MORTS ET PAS D’AUTRES ET VOUS PRETENDEZ QUE SAADI EST UN DEMOCRATE.

    A LIRE, C’EST PEUT ETRE EDUCATIVE POUR LES SAADI’S.

    « Selon Guy Hermet, la démocratie est une construction symbolique où la souveraineté populaire est reconnue ; elle est pourtant abstraite et sa pratique effective est déléguée dans un pouvoir qui est censé « fonctionner en son nom et à son bénéfice » (1993, p. 21). En Occident, ce type d’organisation politique a été instauré lorsque « l’État libéral fut démocratisé et, par le fait même, la démocratie devint libérale » (Macperson 1976, p. 5). C’est ainsi que sont nées les sociétés de démocratie libérale.

    deux écoles de pensée et deux sensibilités militantes (qui) s’affrontent sur ce plan, les premières concevant la démocratie comme un pur mécanisme de gouvernement dépourvu de visée sociale ou historique, et les secondes l’interprétant au contraire moins comme un agencement institutionnel que comme un projet de société destiné à promouvoir l’accomplissement aussi bien personnel que collectif de tous les citoyens (Hermet, 1993, p. 22-23).

    Le paradigme démocratique se révèle être le porteur d’une antithèse qu’il faut, selon Kelsen (1988), avoir à l’esprit pour sa compréhension profonde. C’est elle qui est fondée sur deux conceptions et sur deux sensibilités militantes, qui propulse la démocratie en un mouvement contradictoire et conflictuel. Cette dynamique, comment s’alimente-t-elle ?

    Selon Étienne Balibar, « Cette contradiction très profonde s’alimente à plusieurs évidences qui sont rarement mises en question : en particulier que l’égalité serait essentiellement d’ordre économique et social alors que la liberté serait avant tout d’ordre juridico-politique » (1992, p. 124-125). Le lieu où cette contradiction prend forme et contenu, c’est l’État qui dès lors se caractérise par deux tendances : l’une fondée sur l’égalité qui propose son intervention « parce qu’elle est essentiellement de l’ordre d’une redistribution, alors que la préservation de la liberté (c’est-à-dire l’autre tendance) serait liée à la limitation de cette intervention, voire à la défense permanente contre ses effets « pervers » » (Idem, p. 125).

    C’est dans l’État que prend donc forme « la différence du « formel » et du « réel (ou du « substantiel ») des droits […]. La représentation de l’égalité comme un enjeu exclusivement collectif, alors que la liberté (en tout cas la « liberté des modernes ») serait essentiellement liberté individuelle, même dans l’ordre des libertés publiques (qu’il conviendrait alors de penser essentiellement comme garanties publiques des libertés privées) » (Idem).

    Selon ces différentes approches, l’État, ses lois, ses institutions et ses mécanismes de fonctionnement ne semblent ni neutres ni planer au-dessus des intérêts des individus. L’État qu’il soit libéral ou démocratique ne serait donc pas indépendant sinon en étroite dépendance avec ces derniers. Le conflit social se produirait justement ici, car le choix d’une forme d’État en relation avec un intérêt particulier en exclurait l’autre et vice-versa.

    Ce choix détermine également qu’une vision démocratique s’impose sur son contraire et à travers des lois et des procédures, qu’elle s’étende à la « totalité » sociale pour déterminer ce qui est légitime et ce qui ne l’est pas. L’État se dévoile ainsi être le support d’un trait particulier : il rend universel ce qui est particulier. Autrement dit, un intérêt particulier sera présenté, à travers l’État, comme étant celui de la société tout entière. Ce qui donnerait une relative « homogénéisation » structurelle. Ce fait expliquerait pourquoi la société, en dépit de sa complexité croissante, garde presque toujours la même direction et que le jour où elle change, c’est parce que d’autres intérêts ont pris la relève. Alors, l’État souffre une mutation pour s’adapter aux temps nouveaux.

    Ce sont ces paramètres qui délimiteraient l’activité politique des individus. Ici, les deux grandes visions sur la démocratie se concrétisent et mesurent leur capacité d’influence à travers une lutte aiguë pour établir l’hégémonie d’un paradigme sur l’autre. Les défenseurs d’une démocratie procédurale ou d’une démocratie substantielle[1] s’affrontent et mettent au centre de leur dispute leurs différentes conceptions d’État, de collectivité et d’individu. Ces dynamiques expliquent-elles le cas du Venezuela ? »

    BONNE LECTURE.

    AMICALEMENT

    W A H I D




    0
  • W A H I D
    5 février 2011 at 15 h 32 min -
  • spentetli homer
    5 février 2011 at 15 h 33 min -

    La tempête continuera le 12 février par des marches et manifestations. Que réclame-je?
    1- Levée de l’état d’urgence
    2-Libération des émeutiers du mois de janvier
    3-Dissolution du gouvernement
    4-Dissolution du parlement
    5- Retour à l’ancienne constitution
    6-Réduction de la durée du service national à six mois
    7-Préparation des élections présidentielles anticipées
    8-Amnesty générale
    9-Balayage Judiciaire
    10-Ester en justice les responsables des dépassements , corruption, et détournements depuis 1988 à ce jour
    11-Reconnaissance de nouveau du Front Islamique du Salut à leur demande
    12- Interdiction de quitter le pays et gel de leurs avoirs pour les personnalités telles que Ouyahia , Zerhouni et Cie.
    Stop……………………..Pas …………………………..Fin
    7-
    5-




    0
  • amazygh
    5 février 2011 at 16 h 42 min -

    Réponse de la Rédaction : Evitons, mon cher compatriote, d’aggraver les dissensions entre nous. Je crois que vous êtes d’accord avec nous pour dire que notre « ghachi » n’est pas DUPE. Il sait séparer le bon grain de l’ivraie. Ce ne sont pas les discours populistes des militants de la 25e heure qui le tromperont. Continuons à oeuvrer au rassemblement de nos compatriotes sur des bases claires et saines. Tout le reste n’est que gesticulation stérile.
    Soyons patients. Et comme dit notre dicton : « Lakhbar Idjibouh Etouala ».
    Cordialement.




    0
  • Apolitique
    5 février 2011 at 17 h 35 min -

    Quelle est la finalité de cette sortie? pourquoi ce timing? Ça sert quels intérêts?
    Croyez vous que vous êtes le seul qui doute des intentions du RCD? Croyez vous que vous êtes le seul qui ne partage pas les approches, les méthodes et le programme de ce parti? Croyez vous que ceux qui vont marcher à coté du RCD sont des hypocrites et que vous avez l’exclusivité de l’honnêteté?

    Je pense que le peu de « célébrité » commence à vous monter à la tête. On reproche à nos bourreaux d’être assoiffés de pouvoir alors que nous mêmes avant même d’avoir déclenché quoi ce soit on se tire déjà dans les pattes. Un peu de lucidité car l’ennemi est ailleurs.




    0
  • Mourad2
    5 février 2011 at 18 h 00 min -

    Le RCD merite mieux q’un S.S. Je suis d’accord avec Ait Hamouda mais pas le Psych. Les 2 sont entierement opposes.
    A.Hamouda apparait sincere, aimant tous les Algeriens quant a Saadi je ne lui fais pas confiance. RCD changez votre leader!




    0
  • Alilou
    5 février 2011 at 19 h 44 min -

    A lires tous ces posts, me porte a crire que:

    Eux 9NDRL: nos bourreaux) affutent leur armes et nous (NDRL: LE PAUVRE GACHI) on se tire encore dans les pattes, j’ai l’impression que nous sommes deja infiltré jusqu’a la garde…
    Je continu de fumer de plus belle….
    Leurs reseaux sont en branle-bas de combat….et nous on dans la roumba, la java et la salsa…
    Weak-up people……




    0
  • Zineb Azouz
    5 février 2011 at 20 h 19 min -

    Monsieur SAID,

    Personne ne s’acharne contre le RCD, nous sommes par contre et même dans l’obligation de rappeler HAUT et FORT la différence entre s’opposer à l’islamisme ou à tout autre projet de société et s’abreuver au chevet des généraux Génocidaires.

    Quelle lutte a donc mené le RCD contre l’islamisme, celle de se saouler avec les tortionnaires, celle de jouer le rôle de lièvre dans élections présidentielles, celle de siéger dans les assemblées les plus puantes et les moins représentatives du monde, celle de se faire financer par les plus crapuleux des prédateurs économiques, celle d’aller pleurer qu’il s’est trompé de peuple sur les plateaux de TV pour le plus grand bonheur de BHL & CO.

    Pendant que vos héros du RCD couvaient des crimes contre l’humanité et applaudissaient qu’on boucle le journal de Salima GHOZALI, le fils du peuple SOUADIA que je SALUE affrontait les héros du système comme Nezzar et tant d’autres.

    Pendant que Saadi se baladait dans les voitures blindées et et ne côtoyait que des « démocrates » et des « sauveurs de république », Souadia était dans un autre monde, celui des égorgeurs, des corps nus ligotés et des odeurs de détergents et de sang.

    Pourquoi le leader du RCD (ou un de ses militants)n’est il pas allé témoigner au procès Souadia-Nezzar comme l’ont fait beaucoup d’hommes libres de tout lest, des hommes qui n’ont jamais soutenu le projet islamiste mais qui, pour se faire ne se sont jamais sentis obligés de travailler sous les ordres de nos « sauveurs de la république », encore moins de nier leurs crimes sadiques.

    NON Monsieur ! Les masques sont tombés, trouvez autre chose que l’épouvantail « islamiste » pour couvrir la lâcheté historique et l’appartenance viscérale à un système qui a fabriqué de toute pièce ces charlatans de la liberté.

    Paradoxalement, c’est les témoignages comme ceux de SOUADIA qu’on a tout fait pour discréditer mais jamais affronté, qui ont contribué à lutter contre l’islamisme qui vous fait si peur.

    Nous ne sommes pas naïfs, mais nous souhaitons malgré tout, et du fond du cœur que Saadi a pu retrouver une virginité politique et qu’il est définitivement débarrassé des la souillures contractées dans les palaces et les couloirs des tenanciers du pouvoir.
    Sa marche contre SON pouvoir nous ravit tout au contraire !

    Cordialement,
    ZA




    0
  • nOURREDINE belmouhoub
    5 février 2011 at 20 h 26 min -

    Faire une marche contre un système à qui on demande une autorisation, quelqu’un pourrait-il me l’expliquer, Intermediaire s’abstenir. Ensuite marcher pour marcher, pourquoi n’avoir pas marché les 05, 06 et 07 janvier, certains diront : il n’est jamais trop tard pour ben faire. A ceux là, je répondrais : et quoi dire lorsque c’est ne rien faire, à la place de battre chaud le fer.
    Le responsable du magasin qui a distribué lacrymogène périmé a été relevé de ses fonctions, pour n’avoir justement pas controlé la date de péremption de ce prduit de dissuation.




    0
  • SAID
    5 février 2011 at 22 h 25 min -

    Ma chere concitoyenne Zineb,

    J’ai eu le plaisir de lire vos posts dans lesquels vous etiez beaucoup plus mesurée.
    Je suis navré de constater que – quelq part – vous reportez sur un parti la haine que vous avez du pouvoir pour soulager votre conscience.
    Libre à vous d’aimer votre héros, fils du peuple, dont la gloire a dépassé nos frontières ! Mais de grace, épargnez-nous ses epanchements.
    Lorsque SADI (et les autres militants) a été traduit devant la cour de sureté de l’etat, ou etait votre fils du peuple ?
    Je ne voudrais pas répondre point par point, c’est inutile !
    Quand on fait de la politique, chaque parti choisit sa stratégie et son chemin. Libre à chacun d’y adherer ou pas.
    Mais, les clichés … , surtout de votre part, je suis sincerement désolé.
    Et puis, je constate que vous utilisez la première personne du pluriel : parlez-vous au nom du fis, comme il semble émaner de votre écrit ?
    Est-ce que les « actes de violence » que nous (les militants du rcd) avons subi de la part des islamistes du fis, sont des vues de l’esprit ? Nos militants assassinés, le sont-ils peut etre par leurs camarades ? Non madame, ce n’est pas un épouvantail, c’est une réalité toute crue.
    De grace ! ne me demandez pas de tendre l’autre joue. Faites-le vous-meme si vous le voulez bien mais pas moi.
    Savez-vous d’ou venait l’argent des islamistes ? Qui finançait le fis ?
    ou bien c’est HALAL pour eux et c’est HARAM pour nous ?
    Venez à ORAN et demandez qui étaient les pourvoyeurs de fonds du fis : les vereux du systeme qui étaient fln, et qui ont laisser pousser la barbe, et qui sont redevus rnd.
    Je m’excuse si mes propos sont un peu durs, sachez que je vous respecte beaucoup sans vous connaitre et je continuerais à le faire, meme si vous n’etes pas d’accord avec les positions du rcd.
    cordialement




    0
  • toubab95
    5 février 2011 at 22 h 52 min -

    djamal : question-piège. L’angleterre se passe de constitution. ou plutôt si, mais non écrite.




    0
  • Sami
    5 février 2011 at 22 h 58 min -

    @ Said !
    Ne soyez pas un militant passif du RCD , si vos intentions sont vraiment bonnes pour votre parti et l’algerie !!! Demandez des comptes à Said Saadi, et ne vous attaquez pas au autres qui ne partagent pas l’ideologie, ni la gestion, ni les pratiques du RCD. Vous pourriez demander par exemple au chef du RCD, pourquoi il rencontre Toufik , quelque chose, que Saadi lui-meme n’a pas nié ? Ou ils se sont rencontré, a son bureau au sein de la ministère de la defense ou dans une villa ? Pourquoi et quels sont les fins ?
    Pourquoi a t il choisi de discuter des problemes des algeriens et de la politique avec ce général ? Que pense t il du rôle de l’armée dans la vie politique et économique du pays ?
    Bcp de questions si on a le sens juste, pouraient etre posées au chef du RCD et même aux gens du bureau national, a moins qu’ils ne sont pas en mesure de rendre des comptes à leurs militants et au peuple algérien !!!
    Cordialement




    0
  • Djamal Si Hand
    5 février 2011 at 23 h 04 min -

    Salut tout le monde,
    Mr Souidia a eu le culot de clarifier un peu la situation en nous donnant une image du RCD. Tout le monde sait que ce parti est une aile politique du DRS, parmi tant d’autres. Marcher avec, pour faire tomber le regime, c’est prendre le risque de dévier le cours de changement. Mais on dois oublier que, dans le RCD il ya des gens honnetes et respectables. C’est la methode de doctrinasion et « l’auto sensure » qui a fait que tant de militants croient encore a ce leur disent la direction.
    Maintenant, pour revenir a la marche, je crois Said Sadi en tant que personne ne derange pas, il faut juste l’avoir a l’oeil, et puis avec les autres forces vives de la société il ne represente que lui meme.
    Pour conclure, je crois qu’il faut aller en rangs soudes, que toutes les bonnes volantes au service de la patrie sont les bienvenues.
    Vive l’union et vive l’algerie.
    a bas la dictature.

    Djamal de virginie.
    Salam




    0
  • rachid quebec
    6 février 2011 at 1 h 19 min -

    cette manifestation regroupe plusieurs associatons,organisations et partis politique donc c’est une manifestation populaire. notre probleme c’est que nous sommes pas solidaire regarder la tunisie un jeune s’est immole c’est la revolte nous nos jeunes se jetent a la mer, la police tue et personne ne bougent il faut etre solidaire




    0
  • nomade
    6 février 2011 at 1 h 27 min -

    toufik a charge son ami intime, son bouffon, son jockey éternel ,saaid saadi
    d’organiser une manifestation et pour récompense il lui a promis le poste
    De premier ministre pour une transition en douceur.noureddine ait hamouda pour ministre de la défense.
    oui , marcher avec le rcd ,c’est marcher avec le noyau dur du drs.
    oui, marcher avec le rcd, c’est marcher avec les clones de toufik.
    saaid saadi est de ceux qui tuent et présentent leur condonleances.
    youktel oua i azzi.
    Une fois ce pays libéré on n’entendra plus parler de ce faux opposant rompu à la manipulation, ni de sa secte de parti.




    0
  • Alilou
    6 février 2011 at 2 h 38 min -

    Je constate une fois de plus qu’on devie du but….
    Continuons a nous acharner les uns sur les autres et je vous garanti par avance que le changement a eu lieu et….sans nous…on continuera a etre les dindons de la farce…
    J’espere que mon post va passer…car c’est desesperant de lire certains posts…on rabache le passé au lieu de construire l’avenir…le DRS a encore de beaux jours devant lui…ils sont inderacinables…tant que nous continuons a devier de l’objectif.
    Hic je continu de boire a fin d’oublier tout ce… gachis, car le thé ne fais plus d’effet…




    0
  • Sam
    6 février 2011 at 7 h 07 min -

    Tout le monde sait que le RCD oui a été créé au début avec la bénédiction de l’état pour contrôler la région Kabyle bastion du FFS , les positions de Said Sadi sont très changeantes quand on fais de la politique il faut de la constance et certains principes , maintenant Sadi veut se refaire une virginité et profiter de cet éveil populaire pour se replacer sur l’échiquier politique , oui le RCD est un cheval de Troie moi je le crois maintenant après avoir été un peu charmé par le discours de Sadi au départ mais depuis son fameux ‘je me suis trompé de peuple..’ il est tombé en discrédit.
    Maintenant je ne sais pas a quel niveau ce parti est mouillé avec le DRS ou bien s’agit-il d’une génération ou élite qui croyait réformer le système de l’intérieur et ne faisant pas trop confiance au peuple seul juge de sa destinée.
    Je pense que l’erreur du RCD a été son concubinage avec le pouvoir on ne flirte pas avec ces gens Sir Sadi , on finit pas se bruler et tomber dans le discrédit , il fallait au RCD suivre la même ligne politique que son compère le FFS seul vrai parti d’opposition a sa tête notre grand Zaim n’en déplaise aux petits intellos de Hydra.
    Quand on dit qu’on cesse toute activité politique ou on gèle ses activités , la première est de quitter ses fonctions au sein de l’assemblée , on ne se donne pas en spectacle comme le fais notre cher Ait Hammouda qui est loin d’entre un Saint…
    Le peuple seul pourra changer le cours de l’histoire en Algérie , un seul héros le peuple , celui qui n’est pas proche du peuple fusse-t-il le plus islamisé du monde ne peut se prétendre démocrate et j’en passe.
    Aime ton peuple , ne le regarde pas d’en haut , ne sous estimes pas ses capacités et ne passes pas pour un Messie qui va changer l’histoire de l’Algérie avec de la phraséologie.
    J’espère que je me trompes sur le RCD mais apparemment je ne suis pas le seul a avoir une opinion douteuse sur le leader de ce parti.




    0
  • mihoubi
    6 février 2011 at 9 h 44 min -

    Louiza Hanoune est d’accord avec son adoré et protecteur d’interdire les marches à Alger. Elle l’a dit dans une salle de cinéma bien protégée par le pouvoir. Mme Hanoune, dites ça dans la rue et vous recevrez plein de tomates et oeufs pourris sur la gueule. Etes-vous sincère quand vous préconisez la smig à 40.000 DA ? Ce smig sera-t-il versé par le trésor public ou en contre-partie de prestation et de production sans compter l’inflation que cela va engendrer ? Bien sûr, vous n’êtes pas concernée par ce smig mais vous faites la gentille dame au bon coeur qui pense à ces misérables travailleurs. Pour défendre le smig, il faut être soi-même smigar. Or, Il paraît que pour une trotskyste, vous avez des comptes bien garnis à l’étranger. Ce n’est pas moi qui le dit !




    0
  • aboudouma
    6 février 2011 at 12 h 14 min -

    Que tewfik ait manipulé saadi ou pas , l’essentiel est que la marche ait lieu demain et toujours……….
    tous se liguent pour que cette marche n’ait pas lieu……..que les algeriens oublient leurs à prioris et qu’ils marchent ………….apres la boinne cause suara reconnaitre les siens !
    mais d’abord nettoyons le pays des ordures qui s’amoncelent depuis des lustres….sauvons la patrie du joug des militaires et de leurs comparses …….c’est l’occasion ou jamais………..sinon…….il faudra encore attendre 30ans !




    0
  • Zineb Azouz
    6 février 2011 at 12 h 29 min -

    Cher compatriote SAID,

    Je n’ai aucune haine à reporter sur quiconque encore moins, sur le RCD, c’est d’ailleurs lui donner trop d’honneur.

    J’ai par contre mal, car je sais que des militants sincères, le RCD en compte et lorsque je vois l’intelligence et la compétence, justement au service de la haine, se faire ainsi piéger par les tortionnaires et les anti-nationaux, je ne vous cache pas que j’ai un tant soit peu mal.

    Je fais la différence et toute la différence entre les « présidents » à vie des partis et leurs militants.

    Lorsque Saadi est passé devant le tribunal de sureté, Souadia si mes calculs sont bons, était au collège, alors s’il vous plait posez lui une autre question que celle « Où étiez vous quand Saadi militait…. »

    Comme je l’ai déjà dit, je ne signe de chèque en blanc à personne et nul n’est naïf sur les intentions et les ambitions démesurées des islamistes ou autres, mais l’exercice de la politique ne peut se contenter de réagir avec des à priori, et tôt ou tard, il faudra bien aller aux urnes, et qu’on le veuille si on va aux urnes que pour gagner mieux vaut aller encore frapper aux portillons des chars.

    Cher compatriote, c’est cela le vrai défi qui nous attends et c’est ce test qui fera la décantation.

    Je ne suis pas rancunière, et même si on n’est pas d’accord dans les débats, le principal est de ne pas se détourner du débat.

    Très cordialement,
    ZA




    0
  • SAID
    6 février 2011 at 13 h 23 min -

    Mon cher SAMI,

    Nous devons d’abord remercier le site LQA qui nous permet d’échanger nos idées dans un seul et unique but: faire avancer la démocratie dans ce bled.
    Pour revenir à votre conseil, je vous dis MERCI !! je suis assez vieux pour assumer ce que je fais.
    Mon principal souci actuel est de demander des comptes à ce systeme pour qu’il debarrasse le plancher mais pas à SAID SADI.
    Nuance ! je ne m’attaque à personne qui ne partage pas mes convictions, je n’ai fait que répondre à des attaques (dont la tienne).
    Si vous voulez avoir des réponses à vos questions, et comprendre le programme du parti, enlevez vos oeillères, lisez et critiquez ensuite.

    J’aurais souhaiter que chacun assume sa tendance politique pour savoir qui est qui , et essayer de CONSTRUIRE ENSEMBLE dans notre diversité un état de droit ou chacun respectera l’autre, aussi different soit-il.

    Le cliché rcd égal création du drs est un peu éculé ! le ffs l’a créé car il ne supportait pas avoir une concurrence dans son fief : c’est de bonne guerre.

    cordialement




    0
  • Mokrane
    6 février 2011 at 13 h 49 min -

    Mon suel mot d’ordre:

    Le 12 février je serais présent le 12 février à la place des Nations à Genève AVEC TOUS NOS FRERES ALGERIENS DE TOUS BORDS, comme je l’ai fait il y’a 15 jours avec nos frères Tunisiens à ce propos j’ai vu de mes propes yeux des tunisiens pendant la marche des islamistes de Nahda, des communistes et des opposants de tout bord avec un seul mot d’ordre benali DEGAGE, pour dire: Boutefwika Dégage: bouteflika DEGAGE, toufik DEGAGE, drs DEGAGE.

    RDV PRIS le 12 FEVRIER A GENEVE PLACE DES NATIONS à 14H00 ET BIENTOT JE SERAIS PRESENT A ALGER POUR LA GRANDE HAMLA.

    ya elkhawa l’heure est grave et mobilisons nous au lieu de diviser.

    Mokrane d’ALGER




    0
  • AS
    6 février 2011 at 14 h 20 min -

    bravo Zineb… les pieds doivent rester sur terre et les ennemis savoir qu’en face ca se laissera jamais manipuler consciement et inconsciement…




    0
  • yes we can
    6 février 2011 at 14 h 58 min -

    Lettre d’un déserteur Algérien,aux Généraux.
    Messieurs qu’on nomme grands, Je vous fais cette lettre
    Que vous lirez peut-être Si vous avez encore le temps.
    Je viens de recevoir Mes papiers militaires
    Pour aller battre mes frères, dans la marche pacifique et combien salutaire! Messieurs qu’on nomme grands,cette mission Je ne veux pas la faire, et votre présence sur cette terre(Algérie)n’est que pour tuer les pauvres gens.Il n’faut pas vous fâcher,mais Il faut que je vous dise,Les guerres sont des bêtises, l’Algérien en a assez.Depuis que vous êtes là, J’ai vu mourir des frères J’ai vu souffrir des pères et des enfants pleurer.Les mères ont trop souffert, Quand d’autres(comme vous) se gobergent Et vivant à leur aise Malgré la boue de sang.Il y a les innocents, prisonniers dans vos geôles,On a volé leurs âmes, on a privé leurs femmes et tout le cher passé.Demain de bon matin Je fermerai la porte
    au nez des années mortes. J’irai par les chemins,Je mendierai ma vie Sur cette terre de mes ancêtres et sur l’onde du vieux au nouveau monde. Et je dirai aux Algériens Profitez de la vie, Éloignez la misère, Les hommes sont tous des frères Gens de toutes tendances.S’il faut verser le sang? Allez verser le vôtre,Messieurs les bons apôtres Messieurs qu’on nomme grands. Si vous me poursuivez Prévenez vos gendarmes, que je serai sans armes Et qu’ils pourront tirer,Et qu’ils pourront tirer…




    0
  • SAID
    6 février 2011 at 15 h 26 min -

    ma chere compatriote ZINEB

    Dans un parti politique il y’a des gens sinceres, il y’a des opportunistes, il y’a des affairistes etc … etc …. c’est une lapalissade.
    Mais je ne peux pas vous laisser dire que « l’intelligence et la competence sont au service de la haine ». Au rcd nous n’avons de haine pour personne. Nous défendons nos options avec conviction et opiniatreté certes , mais sans haine du tout.
    Le « Président à vie » est notre président. Il nous appartient d’en décider. Pour le moment, nous n’avons pas mieux que lui !
    Si vous etiez à ma place, lorsque, en tant que syndicaliste autonome, des fisistes du SIT m’ont menacé et ont menacé toute l’équipe dirigente de l’entreprise dans laquelle je travaillais, vous comprendriez peut etre mieux « les intentions démesurées » de ces gens.

    Nous osons ésperer que la decennie noire ait donner à reflechir aux uns et aux autres et leur ait fait comprendre que lorsqu’on joue au jeu démocratique il faut en respecter les règles, sinon, on se retrouve hors-jeu, comme en football.
    Et là, il ne faut pas dire que c’est la faute de l’arbitre !

    mes sinceres salutations




    0
  • yes we can
    6 février 2011 at 16 h 52 min -

    Ceux qui ont dit: »Il faut de tout pour faire un monde ne se sont pas trompés.même ceux qui divaguent doivent en faire partie.Je lis non sans désespoir ceci: »des fisistes du SIT m’ont menacé et ont menacé toute l’équipe dirigeante de l’entreprise ».On doit donc conclure après lecture, qu’on vient d’attraper l’hirondelle qui devait faire le printemps Berbère. Je m’explique:un voisin terrifié est venu se confier à moi à propos de ce que lui a dit son enfant de 6 ans.Tu te rends compte m’a t’ il dit, il n’a que six ans, et il m’a dit je n’aime pas les kabyles?et tu sais ce qu’il m’a répondu quand je lui ai dit pourquoi ?il m’a dit ; » parce qu’il il m’a dégonflé mon ballon,donc les kabyles sont tous des dégonflés comme lui ».Bon,étant donné que j’ai vidé mes flacons de Maloox je vais prendre une cuillerée de Primpéran…
    Essalamou âlaîkoum.




    0
  • Ameziane
    6 février 2011 at 17 h 29 min -

    A SAID:

    Arrêtes de verser des larmes de crocodiles, vous ne valez pas mieux que votre sieur Said le psy…

    Tu la joue à la vierge effarouchée…arrêtes ton tâabliiiit.
    Vous accusez les autres des mots et vous êtes pires dés que vous avez le pouvoir.

    On en sait quelque chose à la commune AGHRIBS (Sâadi et moi en sommes originaires).

    Eh bien au nom de l’Islam de la zaouiya, comme l’a cité said sâadi, vous avez brulé une mosquée à Aghribs, je dis bien BRULE (j’ai les photos et vidéos filmés sur place ) … et s.t.p ne va m’accuser de sympathisant d’El Qaida.etc.. le disque est déja rayé…

    Alors ta démocratie made’in Toufik & Sâadi on va la dégager …illico presto

    Moi je suis

    N’empêche et concernant la marche du 12 février, moi la rue je vais l’occuper qu’il y’ai des opportunistes ou non,, je marcherais même s’il y’a Toufik dans la rue,Said Sâaadi n’est qu’un détail.. l’Algerie c’est notre pays et la nature a hireur du vie…et le jour j c’est le peuple qui décide et va balayer tous les opportunistes et lampistes du pouvoir.




    0
  • SAID
    6 février 2011 at 20 h 28 min -

    @ « yes you can »,

    mon experience personnelle ne signifie pas grand chose, c’est juste pour dire « ne cachons pas le soleil avec un tamis ». Je peux vous en raconter d’autres faits d’armes de ces messieurs que tous les algeriens ont vus. Mais la question n’est pas là. Comme on dit : il n’y a de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Maintenant chacun a fait son autocritique. Construisons ensemble et basta la haine et les reproches inutiles et improductifs.

    @ ameziane

    Je vous dis bienvenu à la marche, cassons ce systeme et la prochaine fois ne votez pas pour ces gens-là car je sais que chez vous il n’y a pas de fraude. Sauf si la majorité décide autrement ! bon courage !




    0
  • Al-manar
    6 février 2011 at 20 h 47 min -

    Réponse de LQA : Evitons d’entrer dans des chikayates internes du passé. Regardons vers l’avenir. Ne vous inquiétez pas, l’Histoire est implacable pour tous ceux qui ont trahi leur peuple. La mémoire historique n’est pas amnésique.
    Fraternellement.
    La Rédaction LQA




    0
  • nomade
    6 février 2011 at 21 h 20 min -

    Il faut que said saadi saches que le peuple dont il s’est trompé n’a pas changé , il est toujours le même.
    Il faut que said saadi saches qu’il est responsable par son acquintance avec le drs du retard dans le changement.
    Il faut que said saadi saches que ce peuple a fait et fera des marches sans lui , sans soltani, ni louisa hanoun ,ces tartuffs qui ont déjoué les espoirs de ce peuple.
    il faut que said saadi saches que toute révolte sera populaire sans aucune couleur partisane, ni fis , ni ffs , ni rcd , ni hamas, ni pt , encore moins le fln ou le rnd.
    Il faut que said saadi que toute révolte ne sera récupérée par aucun parti.
    il faut que said saadi saches que ce peuple dont il s’est trompé ne veut pas , ne veut plus de lui , ni de son parti , ni de tous ces partis fantoches , khobzistes, opportunistes, dont les adhérants ne sont que des affairistes, ne pensent qu’a leur gros intestin.
    Il faut que said saadi saches que ce peuple veut voir de nouveaux visages sur la scène politique, du nouveau sang.
    Il faut que said saadi saches que ce peuple en a assez de ces politiciens stériles, sans envergure mise à part la manipulation , la démagogie, la langue de bois , le pillage , le vol , le bradage des richesses du pays.

    pas plutard qu’hier saadi etait attablé avec nezzar et ali haroun deux genocidaires ,deux piliers du systeme.il a pour amis les hommes du système.
    said saadi a pour mission d’infiltrer toute révolte, la détourner de son cours révolutionnaire , de sa égitimité.
    said saadi n’est qu’un dafiste des temps modernes.

    SI ON MARCHE ON MARCHERA SANS TOI .




    0
  • SAID
    6 février 2011 at 21 h 31 min -

    @ Al-manar,

    Merci mon frere !!
    Allons de l’avant. Le temps presse, si on veut leguer quelq chose de durable aux générations futures.




    0
  • Citoyen-Malgré-Eux
    7 février 2011 at 4 h 22 min -

    Est-ce que le RCD ne veut pas cette fois, rentrer dans la combine, pour que le DRS lâche sur lui un de ses meilleurs agents infiltrés dans l’opposition algérienne à l’étranger? Je ne suis pas d’accord avec le RCD sur plusieurs points, surtout sa démarche strategique et sa propension à croire qu’il y’a dans le régime Algérien, des forces républicaine et modernistes, mais je le trouve infiniment plus sain que cet agent dont la mission principale est de noyauter et de détourner les vrais opposants algériens des vrais débats et les mener sur des sentiers détournés et détournants.
    La barbouzerie est la maladie infantile de l’Algérie indépendante.




    0
  • Sami
    7 février 2011 at 8 h 54 min -

    @ Citoyen-Malgré-Eux !!
    Avant de marcher, il faut bien savoir avec qui et c’est son droit de donner son point de vue !! Ce Mr qui est pour vous an agent qui infiltre l’opposition etait un lieutenant et a deserte avce tous les risques parcequ’il veulait pas prendre part dans les massacres contres les algeriens, il merite le respect quand meme!!!




    0
  • yes we can
    7 février 2011 at 11 h 20 min -

    La sciences nous a toujours appris que les renards ne seront jamais domestiqués.L’histoire a inscrit dans ses mémoires qu’un individu qui a vendu sa patrie une fois le refera une deuxième fois.Dire qu’un machiavel est sain et peut rentrer dans la combine,c’est étaler naïvement son attitude partisane dans les forums. radoter que le DRS lâche sur un psy azuré un de ses meilleurs agents infiltrés est une ineptie fatale à son auteur.sauf si on s’est senti soudainement citoyens malgré nous et qu’on a décidé de quitter momentanément notre site (régionaliste et nationalement connu)pour greffer dans LQA (site non régionaliste qu’il faut bien se le rappeler),cette racine du mal: »La barbouzerie est la maladie infantile de l’Algérie indépendante ».
    allah yadina.ou yaâtina lâkal




    0
  • el-amel
    7 février 2011 at 15 h 53 min -

    L’appel de NAH à Paris : «A vous qui allez venir en été dans le pays, » dans les avions de Moumen Khalifa « je peux vous assurer que cet été, c’est une autre république que vous allez trouver installée.» celle des affairistes du 51/49, le RCD est en attente «du respect de la couche d’ozone» à qui il demande de la débarrasser de «ce pouvoir mafieux» qui l’a créé.
    Comment va ll’algérie des affaires? «elle est même excellente» . Mais il faut faire vite « toute la société, jeunes, femmes, moins jeunes, est en train de bouger » le scénario des années 90 est non-renouvelable.
    «Face à des responsables algériens qui ne s’occupent que de ramasser et de piller le pays, il est impossible que la situation reste en l’état.» car le « spectre islamiste » ne peut plus servir.
    Venez, Venez, jamais « l’Algérie n’a été aussi riche avec ses 350 milliards de dollars en banque » vous allez beaucoup manger.
     » il me faut venir à Paris pour passer sur les antennes de Berbère TV et porter ma voix en Algérie ? » ce n’est plus une voix c’est l’épée d’amoclès qui sera le 12 février, place république: le PLD/ACB/AFEMCI/ONG-ENA/AFB/ RCD/AENAF/ANPLA et CEBP. Tous ont répondu présents à l’appel pour le 12 février place république, les berbères et les Africains du nord.
    Qui joue le rôle du souverrain Baga pour l' »extrême occident »?
    Qui est le Massinissa du 21eme siècle?
    Le 11 décembre 2007, le guide lybéen avait déclaré dans un discours à l’UNESCO « Je suis un soldat de l’Afrique… » !




    0
  • ALMOHADE
    7 février 2011 at 23 h 35 min -

    LE RCD NE REPRESENTE PAS LE PEUPLE ALGERIEN QUI SOUFFRE !
    M. SAADI RENTREZ CHEZ VOUS AU CLUB DES PINS !
    CESSEZ DE NOUS IMPORTUNER ON NE VEUT PAS DE VOUS !
    VOUS NE REPRESENTEZ RIEN DE CREDIBLE ET AU NOM DU PEUPLE ALGERIEN NE PRENEZ PAS LA TETE DU MOUVEMENT ET DE LA MARCHE. LAISSEZ LES MENEURS ISSUS DU PEUPLE ET NON DE L’OPPOSITION POLITIQUE FAIRE CE TRAVAIL SVP MERCI.




    0
  • kamel amari
    8 février 2011 at 8 h 47 min -

    je suis déçu de l’analyse qui se base sur l’animosité affichée contre Dr. SADI. Une analyse très limitée et véhicule un mépris insuppportable que je ne partage pas de tout. ce genre d’intervention travaille exactement l’intérêt du régime. Tu as peur que ce régime soit évacué et remplacé par des hommes qui luttent sur le terrain qui dérangent le pouvoir en place. Et maintenant vous avez peur du Dr. SADI . NON ce n’est pas sérieux votre analyse.




    0
  • Zendagui
    8 février 2011 at 16 h 36 min -

    M. Souadia,

    Vous jetez un pave dans la mare et il fait son effet. Chapeau, vous avez été à la bonne école.

    Très bel aveu a posteriori, vous avez intégré un système sans en connaître les règles du jeu, c’est vraiment paradoxal. Est-ce l’amour immodéré de la patrie ou la défense de la veuve et de l’orphelin qui ont guide vos pas vers ces sinistres services à la fin années 80. Depuis vingt ans déjà que cet appendice de l’Etat sévissait et vous l’ignoriez.

    Enfin comme dirait l’autre ….

    Ni juge, ni objecteur de conscience je vous concède toutes les circonstances qui ont fait de vous un pantin. Vous avez eu la lucidité de vous en démarquez et le courage d’en témoignez, ce qui vous honore, mais de grâce mettez la focale sur votre vécu et arrêtez de jeter l’opprobre sur autrui.




    0
  • djamen78
    8 février 2011 at 16 h 39 min -

    M.souadia jai lu votre livre la sale guérre et il ny a pas de doute de tout ce que vous avez porté dans votre ouvrage c’est la vérité avec un grand V .Aprés apparution de votre livre le chéf détat majort de l’époque lamari est sortis de sont silence pour déplorer le contéxte de votre livre .




    0
  • yes we can
    8 février 2011 at 21 h 00 min -

    je suis très déçu de ne pas voir mon commentaire publié au (même titre que tout le monde) en réponse à ceux qui étaient déçu de voir leur Sadi rattrapé par la vérité de l’histoire.Pourtant mon commentaire ne comportait aucune insulte ni grossièreté.je l’ai relu,et il appelait à la cohésion entre Arabes et Kabyle avec un rappel important de l’histoire..J’aurais voulu recevoir à la rigueur deux lignes d’explication.ce qui me permettrais de reconnaitre ou de (m’adapter??) au goût de la modération.je comprends aussi pourquoi le Docteur m’a prescrit des antibiotiques de l’ulcère Voulait il me préparer au pire?




    0
  • mohamed
    9 février 2011 at 4 h 00 min -

    Bonsoir,

    Comme prevu, nous nous sommes mis d’accord pour ne pas s’entendre.
    c’est bien foutu cette marchedu 12, le regime ne fera qu’une bouchee de nos manifestants. On est absolument pas pres pour le chagement.
    Il faut continuer a creuser…

    dommage, il faudra attendre la procahine generation.




    0
  • ca21dz
    9 février 2011 at 11 h 47 min -

    Moi personnelement je suis jalous des ^personnes telque Souaidia
    Je peux que dir BRAVO MONSIEUR SOUIADIA OULDET OUMAK

    Bravo




    0
  • FAKOULEAKS
    9 février 2011 at 11 h 50 min -

    Général Mohamed TOUATI – Père fondateur du R.C.D de Saîd Saadi

    Mohammed Touati est un homme lettré, sans aucun doute, le conseiller diabolique du cabinet noir on le surnomme « el -Mokh » ou le cerveau.

    Il est né en 1936 en Kabylie, il intègre l’école militaire des enfants de troupe et se distingue entre 1957 et 1958 alors qu’il était sous officier dans l’armée française, en commandant a Tadmait des massacres sanglants contre les populations civils en représailles aux embuscades tendu par les maquisards de l’ALN contre les soldats français.Trente ans après en 1985, pendant l’inauguration d’ un C.E.M dans son village natal ,il a été reconnu par des anciens maquisards de la région, il a faillit être lynché par la population local si ce n’est l’intervention des sages du village.

    A l’indépendance, il est chef d’état major de la gendarmerie national puis chef d’état major de la troisième région militaire sous le commandement d’un autre sous officier de l’armée Française, khaled Nezzar et enfin conseiller du ministre de la défense national puis conseiller du chef d’état major Mohamed LAMARI.

    En 1989 il met un pied sur la scène politique en fondant le R.C.D ( Rassemblement pour la Démocratie et la Culture ) et installe mettant le Dr said Saadi a la tête du partie, Touati est l’artisan de l’assassinat du chantre de la cause berbère Matoub LOUNES, il a charge le dé**** R.C.D Nouredine Ait Hamouda ( le fils du colonel Amirouche )et sa milice d’exécuter l’ignoble tâche pour déstabiliser le président Zeroual et le pousser a la démission.

    http://www.planet-dz.com/forum/affiche.asp?num=18730&grp=4736




    0
  • mihoubi
    9 février 2011 at 16 h 43 min -

    Mr Fakouleaks,

    Bravo et merci pour votre franchise. SALATUATIONS




    0
  • almoravid
    9 février 2011 at 16 h 53 min -

    azul.la difference etre said saadi et habib souadia,c’est que,quand saadi etait dans l’opposition,il etait FFS et souadia etait militaire donc au pouvoir meme s’il ne decide pas(massaala khobzia).et maintenant,souadia a quitter l’armee donc le pouvoir vers l’opposition,par contre saadi a quitter l’opposition vers le pouvoir cacher(DRS)peut etre qu’il se sont juste echanger les roles?mais bon disant que souadia a reellement rejoint l’opposition.a ce moment la,moi je prefere mieu le parcours de souadia que celui de saadi.




    0
  • yes we can
    9 février 2011 at 17 h 05 min -

    Je reprends mon commentaire en espérant qu’il soit lu par un modérateur impartial qui réfute les deux poids deux mesures.
    Précision à certains:Il n’y a jamais eu d’analyse très limitée qui véhicule un mépris insupportable à l’encontre du chat Saadi.les intervenants n’ont fait qu’appliquer la règle: »appeler chat un chat ».Personne n’est obligé de partager les avis. les forum sont faits pour ça.débattre dans le plus grand respect(sans gros mots,ni insultes entre blogueurs).Les interventions ne font pas travailler l’intérêt du régime comme le pensent certains,mais elles permettent de donner un sens clair à cette Marche. Une marche il faut la préparer et la réparer:en défrichant la mauvaise herbe qui a été justement semée par ce pouvoir.Bien au contraire, l’analyse donnée à ce protagoniste de la marche qui a endeuillé l’Algérie est juste, et ne peut être considérée comme un acte à imputer aux oubliettes.Des centaines de milliers de morts sont à mettre à sa conscience et c’est sérieux!Saadi sait que ce ghachi(le peuple selon ses propos)ne l’aime pas.Sa dernière insinuation de marche l’a prouvée.ceux qui ont scandé tahya Bouteflika en ces moments voulaient dire : »à défaut de grive(une élite digne) on se contente de merle(Boutelika)au lieu corbeau de mauvaise augure (Saadi).D’ailleurs que dire de cette marche décidée par le responsable du RCD à l’insu de ses pauvres militants qui ne savent pas vers quel gouffre il les mène. qui dit que ce n’est pas une stratégie de la DRS qui veut réhabiliter ce faux opposant qui a perdu toute crédibilité,en feignant de lui interdire la marche et insinuer un matraquage?Ce scénario lui permettra de redorer le blason d’opposant,et lui permettra de marcher et donner un goût amer à la marche du 12fevRier tout en prenant en compte le mépris du peuple envers cet ami du DRS.ceci dit, je ne terminerai pas sans donner une précision à mes précédents commentaires à propos des Kabyles.Que l’on s’entende bien:quand j’évoque les régionalistes,je fais bien la différence entre les vrais kabyles(et ils sont nombreux!)honnêtes,intègres,propres qui sont militants dans d’autres partis et plus particulièrement le FFS.Ils sont la crème de l’Algérie nouvelle,et n’ont jamais renié leur religions et les idéaux de nos martyres.Ils n’ont pas détruit et ne bruleront jamais les mosquées.La plupart des théologiens et Imams en font partie.la langue Amazigh non plus,n’appartient pas à Saadi ou à cette horde minoritaire de kabylistes bruleurs de mosquées.Elle appartient au peuple Berbère qui est bien entendu le peuple Algérien.Je termine ce modeste commentaire, sur ce dernier:lors des incidents (match Algérie Égypte),un commentateur sage et conciliateur a rappelé aux Égyptiens qui ont osé traiter le peuple de Barbares,que ce sont les Berbères d’Afrique du nord qui ont construit le Caire et l’université El Azhar.ceci,Je le savais.Mais je ne savais pas que:Contrairement à ce que certains ont dit, l’appellation Berbère ne vient pas du latin Barbares (sauvages) mais vient d’un chef de tribu nommé Bourrou Ibn El Qays, un chef de tribu arabe qui a immigré en Afrique du nord mille ans avant J-c : »Omar Ibn El 3as avant de rentrer en Egypte, a reçu la visite d’une délégation de la Tribu des Berbères, et lui ont dit, notre tribu est prête à t’aider à conquérir l’Egypte, nous serons même à la tète de ton armée.Omar Ibn El 3as n’a rien répondu, décision difficile, il les a envoyés chez le chef des croyants le calife Omar Ibn El Khettab (radia allahou 3anhou),Quand Omar Ibn El Khettab les a vus, il a pleuré en disant, eux c’est les enfants (les descendants) de Bourrou Ibn El Quays, ceux dont le prophète Mohamed (sws) nous a parlé.C’est pour ça que Ibn Khaldoun quand il s’est penché sur les origines ethniques des Berbères, a trouvé des origines sémitiques et c’est pour ça aussi que les Zénètes s’étaient identifié aux arabes au 7éme siècle. Finalement les chamailleries de « berbères et arabes » n’ont ni queue ni tête, tout ça c’est de la faute du colonisateur français qui a complètement falsifié notre histoire pour diviser afin de mieux régner.




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    9 février 2011 at 18 h 50 min -

    – Monsieur SAID
    – Comprendre que lorsqu’on joue au jeu démocratique il faut en respecter les règles, sinon, on se retrouve hors-jeu, comme en football.
    J’aimerais tant que cette phrase qui est de Vous, dans votre commentaire adressé plus haut à Madame Zineb AZOUZ, ou j’aimerais qu’elle soit dans le grand Guiness, tant elle fait mal, oui Monsieur Said, elle fait méme trés mal, car elle nous rappelle que le fait que quelqu’un se soit trompé de peuple, o.ooo personnes ont été arbitrairement arrétées au Nom de ce que Vous appeliez la Démocratie, Monsieur Said, de grace dites moi, la Démocratie :
    – abolit-elle la loi.
    – Permet-elle à ceux qui s’en réclament de se taire quand des étres humains, (intégristes, islamistes, fondamentalistes, extrémistes, soient-ils taxés) d’étre déportés démocratiquement pour étre intérnés en violation de la morale élementaire, du droit pénal et international dans des camps ou la radioactivité nucléaire, chimique et bactériologique a élu domicile car les signataires (dont Reda Malek le Démocrate), de la belle arnaque d’Evian ont permis à la France civilisatrice, démocratique, laique et donneuse de leçons es droit homeisme. Trouvez vous logique le soutien à ce crime contre l’humanité. Trouvez vous démocratique, qu’un Chef de Parti, déclare publiquement, en parlant d’un autre Parti, je cite :
    « Nous Vous empecherons d’arriver au Pouvoir » Ou-est la démocratie, quant on sait que le reste est sang et larmes, veuves et orphelins.
    Aussi longtemps que les Algériens continuerons à user et d’abuser du precept de la démocratie, qu’ils continueront à donner raison à l’abus du droit des gens, à l’arbitraire et à l’injustice, qu’ils celebreront la tyrannie, la gabégie et la médiocrité comme une gloire nationale, qu’il s’interrogerons sur leur santé sans parler de l’alcoolisme, ils n’auront aucune prise sur leur destin et aucune chance de connaiitre le « bonheur » en plus.
    Porte parole du Comité des Internés des Camps de la « Démocratie »




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    9 février 2011 at 19 h 16 min -

    – Monsieur SAID
    UNE PËTITE ERREUR DE FRAPPE QUE JE CORRIGE AFIN QUE VOUS SACHIEZ LE NOMBRE (en baisse) DES VICTIMES DE L’ACTION A CHARGE DE CEUX QUI JUBILAIENT EN FEVRIER 1992, A LA VUE D’UN HOMME TERRASSE SOUS LES COUPS DE BATONS D’UNE JUNTE, BIZARREMENT DECRIEE AUJOURD’HUI PAR CEUX QUI L’ONT APPLAUD IL Y A 19 ANS I PAR ESPRIT DEMOCRATIQUE.
    J’aimerais tant que cette phrase qui est de Vous, dans votre commentaire adressé plus haut à Madame Zineb AZOUZ, ou j’aimerais qu’elle soit dans le grand Guiness, tant elle fait mal, oui Monsieur Said, elle fait méme trés mal, car elle nous rappelle que le fait que quelqu’un se soit trompé de peuple, 30.000 personnes ont été arbitrairement arrétées au Nom de ce que Vous appeliez la Démocratie




    0
  • kabyleaks
    9 février 2011 at 19 h 33 min -

    yasrak maa el dhib ou yabki maa el ra3i

    je viens solliciter votre bonté et votre générosité pour m’aider à comprendre une chose
    comment quelqu’un qui habite clud des pins(docteur SS) peut il etre un opposant ?




    0
  • sami
    9 février 2011 at 20 h 49 min -

    Je n’arrive pas à comprendre qu’est ce qui se passe en Algérie, des amis qui vivent ici en France et dont les papas sont des militants du Parti de Said SADI, le Président indétrônable, ne cessent de me répéter qu’ils passent leurs vacances en Algérie avec les fils des généraux, et que se sont ces derniers qui font la loi, et voila que Said SADI se met subitement à déconner en voulant marcher pour dire que se sont ses amis qui ont foutu la pagaille au Bled, et que c’est eux qui ont tout chapardé. je me questionne pour savoir alors pourquoi ils les a fréquenté, à moins que c’est parce que c’est eux qui lui ont délivré l’extrait de naissance de son Parti, si c’est le cas alors il l’a fout mal ce psychopathe démocrate




    0
  • nomade
    9 février 2011 at 20 h 55 min -

    @ fakouleaks:
    merci mon chère frère pour m’avoir appris
    le massacre de la population par le sergent criminel touati.
    Le sergent touati , fidèle a lui même, génocidaire avant et après 62, n’est que le créateur du rcd, de said saadi et de l’homme de paille , capitaine industrie, rabrab.
    sergent touati, said saadi, rebrab, toufik, tartag, ferhat mhena, kamel abderahmen,ouyahya constituent la métastase faschiste , le pouvoir réel, qu’il faut à tout prix annihiler du corps algerie.




    0
  • SAID
    9 février 2011 at 23 h 19 min -

    @ N . BELMOUHOUB
    Mon cher ami, je compatis sincerement à ce que vous avez subi. Mais je ne vois pas pourquoi vous vous acharnez sur le rcd comme si c’est lui qui vous a mis dans ces camps ? Croyez-vous que le pouvoir des généraux qui vous a interné l’a fait pour faire plaisir au rcd ?? non mon frere, il l’a fait de sa PROPRE INITIATIVE pour proteger ses interets. Le rcd n’etait pas au pouvoir pour que vous lui reprochiez quoi que ce soit. Vous avez été trop gourmand – politiquement parlant – et vous avez eu le revers de la medaille : Ne vous en prenez à personne d’autre qu’à vos militants et vos dirigeants. Le rcd est votre adversaire politique. Demandez des comptes au HAMAS – NAHDA etc … qui sont de votre bord. Ceci dit, celà ne veut pas dire que nous vous voulons du mal, loin de là. Acceptez une confrontation sur le terrain politique mais restons des algeriens. Travaillons pour le bien du pays avant tout. Nous ne sommes pas des ennemis. Et il vous appartient de comprendre que faire de la politique, ce n’est pas faire la guerre.
    Ce qui est fait est fait. Si vous voulez defendre vos droits devant les instances nationales et internationales, allah issehal , mais de grace, adressez vos lamentations à ceux qui vous ont fait du mal. Ne vous trompez pas d’ennemi.
    Ou bien est-ce comme dit le proverbe : mahgourti ya djarti ??
    Cordialement




    0
  • El Mahdi
    10 février 2011 at 0 h 07 min -

    Lors d’un échange épistolaire privé avec un ami, j’étais vraiment anxieux sur les véritables enjeux de cette marche commanditée par le RCD et consorts…

    Je préfère publier uniquement mes appréhensions quant à cet agenda plus que douteux de ce parti éradicateur !

    4 février, 19:37
    Non mon frère, mes propos ne vont pas si loin ! Je parlais uniquement de cette marche du 12/02…
    Pensez-vous honnêtement que les initiateurs seraient à ce point crédules pour se laisser berner de la sorte ! Pensez-sous sincèrement que le pouvoir (DRS ou autres) vont se contenter de suivre impassiblement le déroulement de ces évènements majeurs pour la survie du système ? Je me demande si déjà à la base, les dés n’ont pas été pipés ! Récupérer une manifestation hors d’Alger dans une zone ethniquement ennemie, peut s’avérer très dangereux ! Vous serez vite assimilés à un agent du pouvoir…
    Je crois au contraire que le RCD veut faire de cette manif une épreuve de force et tester ses capacités de mobilisation et ses potentialités humaines ! Le suivre dans cette démarche, c’est apporter de l’eau à son moulin ! Croire que vous ne le savez pas, c’est insulter votre intelligence…
    De grâce, mon frère ! Ratissons large et laissons venir…
    L’action du RCD est un coup d’épée dans l’eau !
    En bravant la dernière fois le refus des autorités, Said Saâdi a prouvé sa collusion manifeste avec ce pouvoir impie !
    En organisant cette fois-ci, une autre marche, le RCD fait le jeu du pouvoir dans sa fuite en avant…
    Le RCD n’est ni plus ni moins qu’un vil comparse de ce pouvoir honni !
    …/…
    Il y a beaucoup d’enjeux et plusieurs forces au sein du système. La donne n’est pas aussi facile que ça…
    Ce pouvoir a plus d’un tour dans son sac ! A mon humble avis, partir à l’aventure sans une véritable coordination qui assumera historiquement par son parrainage toutes les altérations possibles du début jusqu’à la fin, de cette confrontation en se tenant à sa feuille de route et à toutes les éventualités et dérapages possibles, c’est mener à l’abattoir nos jeunes assoiffés de justice et poussés par la rancœur, vers une mort certaine ! Qui pourra assumer cette lourde responsabilité ? Le contexte algérien set si différent de celui des tunisiens et des égyptiens et vous le savez très bien. Je me trompe ? Doit-on s’attendre du FLN, RND ou Hamas à quelque chose ? Sûrement pas ! Même s’ils font partie du décor, Ils n’en sont pas moins des acteurs importants sur l’échiquier politique national. Le FCN devra sortir de sa réserve et trouver des alliés politiques assez sérieux (comme le FFS par exemple) ou des organisations qui pourraient donner une certaine crédibilité à toute action politique concertée…
    Si le RCD avait vraiment envie que son action suicidaire serait le prélude d’un changement tant souhaité, il aurait tout fait pour rassembler toutes les forces vives du pays autour d’une idée motrice, sans ostracisme aucun ! Je suis pour le changement radical. SalahEddine le sait. Discuter, mettre en place une stratégie commune, prévoir tous les scénarios et avoir une foi inébranlable dans notre détermination et advint que pourra…

    Fraternellement.




    0
  • zarathoustra
    10 février 2011 at 0 h 35 min -

    merci Fateh04 de ce poême de jacques dutronc,c’est vraiment le cas pour notre classe politique,oh pardon notre « crasse » de politicards hypocrites.
    je demande aux autres internautes de lire et re-lire ce poême:il cache entre ses lignes la réalité quotidienne de ce qu’est devenu le militantisme dans notre Algerie des chouhadas de 54-62,d’octobre 1988 et de 1992-1999.
    zarathoustra




    0
  • Rachid 16
    10 février 2011 at 6 h 50 min -

    Monsieur Saïd

    Je trouve votre procédé quelques peu tendancieux. Vous relativisez le rôle du RCD dans sa caution idéologique quant à la politique d’éradication, pour ne pas dire d’extermination de la base populaire qui avait soutenu le FIS.
    Toutefois, vous avez raison lorsque vous faites référence au HAMAS algérien, cette structure est aussi coupable que la vôtre dans sa bénédiction du coup d’état des janvieristes.

    Vous parlez d’un combat commun? quel est ce combat commun? Il suffit de quelques thématiques politiques pour voir qu’il y a une divergence irrémédiable.
    Sur le plan économique: quelles sont les propositions du RCD? je crois savoir que c’est le libéralisme à tout va. Et bien sur la palestine? Quel est l’avis du RCD concernant le combat du peuple palestinien, en sachant que le Docteur saïd Sadi est l’ami de BHL.

    Dans l’éventualité d’un changement, La politique de dénazification mise en place après la seconde guerre mondiale, semble pertinente. Les tunisiens la mettent en pratique. Dans le cas Algérien, cette « dénazification » s’appliquera d’emblée au RCD, Hamas, et autres micro partis qui ont soutenu ce qui ne l’était pas sur le plan éthique et morale. Cette solution a permis en Allemagne d’éviter une punition collective et les règlements de compte. En Algérie il en sera de même.




    0
  • SAID
    10 février 2011 at 12 h 02 min -

    Mon cher rachid
    Vous dites :

    Je peux vous rendre la meme question : Quelle est votre option ? économie de bazar ? à la saoudienne ?
    Que faites-vous pour la Palestine ? envoyer des « volontaires » pendant que vos enfants restent bien planqués en angleterre, en france ou aux USA ?
    AL jazeera vient de publier quelques « perles » des pourparlers entre responsables Palestiniens et israeliens, je vous conseille de les lire avant de parler de ce sujet. Vous allez etre scandalisés ! je ne parle pas de la grande corruption qui gangrene les leaders palestiniens.
    Meme si SADI connait BHL, les chefs palestiniens mangent dans les mains des israeliens et des americains !!
    Alors SVP ne soyez pas plus royaliste que le roi !!
    Le combat des palestiniens – du peuple – est un combat noble oui, mais l’image qu’ils donnent d’eux-meme au monde n’est pas reluisante : à ce jour, ils n’arrivent pas à s’entendre. Ils s’entredéchirent et s’entretuent (ne me dites surtout pas que c’est la faute de l’occident).
    Alors, si vous aimez tant les palestiniens, aidez-les à S’UNIR d’abord contre leur ennemi commun, ensuite venez nous donner des leçons sur le sujet.
    Pour le moment, ce qui nous importe, c’est l’Algerie d’abord.
    Mais hélas, il ressort de votre message un tel ressentiment de haine que vous ne semblez pas avoir pris la mesure de la tragédie que nous avons vécue.
    Alors, le jour ou vous accederez au pouvoir, « DENAZIFIEZ » l’algerie comme vous avez voulu le faire avant et bienvenue à l’Afghanisation du pays !!!
    Il est trés facile de détruire, mais trés difficile de CONSTRUIRE.
    Amicalement




    0
  • Boreal
    10 février 2011 at 13 h 19 min -

    Le RCD est une grossière imposture.
    Le parcours de cette organisation depuis sa création se caractérise par un discours fallacieux et des prises de position en totale contradiction avec les réalités sociales et politiques de notre pays. Il s’est toujours situé à contre-courant des aspirations et des droits du peuple algérien.
    Son rôle depuis le début ou plus exactement sa mission, celle qui lui a été assignée par son mentor, est d’être un outil de propagande et de manipulation. Mais heureusement, cette mission, il l’a mène de piètre manière.
    Quant à son dirigeant, il se caractérise par un opportunisme politique sans limite, une haine paranoïaque de la religion, une malhonnêteté intellectuelle qui s’auto-alimente et surtout par son incapacité à comprendre les évolutions sociales et politiques en cours ainsi que les dynamiques qui sont à l’œuvre.
    Personne n’est dupe ! Souaidia n’a fait que rappeler une évidence.
    Il faut soutenir la marche quand bien même il y aura des imposteurs comme il y aura des infiltrés de Big Brother…

    Amicalement.




    0
  • Rachid 16
    13 février 2011 at 19 h 30 min -

    Monsieur Saïd

    Mais la réponse est simple, sur le plan économique, le RCD est plus proche de l’économie qualifiée de « bazar » (épithète raciste concernant les arabes au passage) que je puis en être, puisque tous deux sont pour l’économie capitaliste.
    Pour la Palestine, il ne s’agit tout simplement de voir quelles sont les positions du RCD. Pas un mot sur cette thématique, ah si je me trompe, nous avons le plaidoyer d’une de vos anciennes collègues avec Elisabeth Schemla, ainsi que son voyage dans l’entité sioniste. Et les relais en France du RCD sont en cela explicites.
    Intéressant votre argumentaire concernant les palestiniens, vous dites que la direction (et quelle direction ! ) mange dans la main des américains, puis vous dites que les occidentaux ne sont pas impliqués dans leur problèmes. Je vois que vous ne connaissez pas grand-chose à la question. Juste un nom qui balaye votre analyse, le général Dayton.
    C’est justement au regard de la tragédie vécue par notre pays, que je vous réponds. Votre argumentaire me fait penser à celui qu’aurait pu avoir Eichmann à son procès, en disant « oui tournons la page et regardons vers l’avenir ». Votre parti doit assumer sa faute historique d’avoir cautionné une politique génocidaire en son âme et conscience, et c’est justement au regard de cette posture de 1992, que le RCD n’est pas crédible et ne le sera jamais. D’ailleurs vos collègues du MSP le savent et c’est pour cela qu’on ne les entend pas beaucoup.
    La « dénazification » n’est nullement une invite à l’afghanisation ou la talibanisation, c’est seulement la justice, rien de plus pour une meilleure reconstruction




    0
  • Congrès du Changement Démocratique