Édition du
30 March 2017

Dernier conseil à Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Chef de l’Etat algérien,

Abdelkader DEHBI

Dans ma « dernière lettre-ouverte »  (1) datée du 5 Janvier 2011 – c’est-à-dire juste une semaine avant la chute de votre homologue tunisien, le tyran  Ben Ali – je vous exhortais à prendre les devants, pour épargner à notre pays, une nouvelle tragédie de la répression. Je concluais cette lettre en vous écrivant :

« « « En ces moments graves pour notre pays, j’espère de tout cœur que les émeutes populaires – les émeutes du ras-le-bol contre la hogra et l’injustice sociale – qui se déroulent un peu partout à l’heure qu’il est dans le pays, ne serviront pas de prétexte aux ennemis du peuple algérien – planqués dans les arcanes de l’Etat – pour ordonner des répressions sanguinaires contre le peuple algérien, comme ce fut le cas en Octobre 1988 et au cours de la décennie noire des années 1990.
Le moment semble venu pour vous, M. le Président, de prendre conscience de votre écrasante responsabilité, en faisant preuve d’un dernier sursaut d’honneur, pour sauver ce pays en entamant d’urgence, un processus d’auto-liquidation d’un pouvoir qui porte désormais en lui, toutes les caractéristiques juridiques, morales et matérielles d’un pouvoir en faillite.
A commencer par l’annonce solennelle de l’organisation – sous un délai aussi court que possible – d’élections générales pour la mise en place d’une Assemblée Constituante authentiquement représentative de la volonté du Peuple. Assemblée à laquelle seront immédiatement transférés tous les attributs de la Souveraineté Nationale. » » »

Hier, en ce vendredi béni du11 Février 2011, le régime traitre et corrompu de Moubarak est tombé, en l’espace de quelques jours, grâce à la magnifique révolution du vaillant peuple d’Egypte – que l’on avait enterré un peu trop tôt –  qui a réussi, malgré les pressions des Etats-Unis et d’Israël, malgré les gesticulations de l’Union Européenne et malgré le soutien honteux de la monarchie des Al-Saoud et de quelques autres régimes supplétifs.

Je vous demande à vous et à ceux qui vous ont fait roi – c’est-à-dire la clan des généraux putschistes – qui avez spolié les libertés du peuple algérien, qui avez pillé les richesses de l’Algérie et qui avez détourné le patrimoine de la nation, de prendre conscience de la réalité, en intériorisant le fait que le monde arabe – dont l’Algérie fait partie intégrante – est entré historiquement dans une phase de luttes révolutionnaires, au nom des libertés, de la dignité et de l’honneur de nos peuples si longtemps trahis, contre les dictatures corrompues, inféodées aux intérêts de l’alliance impérialo sioniste constituée par les Etats-Unis, Israël et l’Union Européenne.

Vous venez d’être les témoins en direct, de l’échec des politiques du mépris et de l’arrogance, de la hogra et de la répression. Vous venez d’être les témoins du caractère irrésistible et inflexible de la volonté populaire quand elle se met en branle.

Vous venez d’être témoins que les soldats, les sous-officiers et les officiers  subalternes qui constituent la colonne vertébrale de toute armée, ne sont ni plus ni moins que des enfants du peuple endossant une tenue ; des enfants du peuple qui ressentent les mêmes souffrances et les mêmes joies, les mêmes colères et les mêmes indignations que leur peuple dont ils sont issus. Ce sont ces hommes-là, qui, en Tunisie et en Egypte, ont refusé de tirer sur leurs frères et sœurs, sur leurs pères et mères, sur leurs enfants et ont privé leur hiérarchie supérieure de recourir à la force aveugle. Ce seront les mêmes hommes qui demain en Algérie, refuseront d’obéir aux ordres criminels de la répression aveugle.

Pourquoi donc s’obstiner devant l’évidence ? Pourquoi faudra-t-il encore arroser du sang et des larmes des siens, cette terre d’Algérie qui en est tant saturée, depuis les massacres sauvages d’un siècle et demi de colonisation française, jusqu’au quasi génocide subi par notre peuple, durant la Guerre de Libération ? Sans oublier les 200.000 morts de la décennie noire, dont la quasi-totalité est imputable à ceux qui vous ont adoubé en 1999, en tant que Chef de l’Etat, pour ensuite vous manipuler et vous compromette dans cette grande mascarade-imposture de la soi-disant « réconciliation nationale » qui est en fait une opération clandestine d’auto-amnistie, de ceux qui ont commandité des Crimes Imprescriptibles contre le peuple algérien et qu’aucune loi scélérate ne peut protéger.

Serait-il écrit que votre ego, votre inconscience, votre arrogance, vous aveugleront jusqu’à la seconde ultime d’une vie de forfaitures, alors que d’un seul acte courageux, consistant à vous démettre du pouvoir et à vous en remettre à votre peuple, vous pourriez épargner à ce peuple une nouvelle tragédie, en vous épargnant à vous-même, une nouvelle mise en accusation par l’Histoire ?


Nombre de lectures : 2648
30 Commentaires sur cet article
  • Hamed
    12 février 2011 at 11 h 48 min -

    Bonjour,

    Aveugles,aveugles,aveugles!!Nos dictateurs sont aveugles.Ils vivent en totale autarcie sans tenir compte des leçons d’histoire que la rue arabe leur donne toutes les secondes.
    Réprimer une manifestation,policer les rues de la capitale et des grandes villes est le meilleur moyen de se voir tomber du haut de leurs trônes.
    Aveugles et idiots,inintelligents!Envoyer des légions de brutes moustachues armées de scutums et de gourdins signifie leur fin proche.
    On comprend mieux l’état de délaissement d’un pays aussi riche que l’Algérie.L’Algérie est dirigée par des brutes sans cervelle.




    0
  • belka
    12 février 2011 at 11 h 58 min -

    je suis sceptique sur notre armée désole,aucun professionnalisme ni de prise de conscience , rien a voir avec l Égypte et la Tunisie.




    0
  • Si Salah
    12 février 2011 at 12 h 13 min -

    « وما انت بمسمع من في القبور »…

    لقد أسمعت لوناديت حيا ولكن لا حياة لمن تنادي

    و نار إن نفخت بها اضاءت ولكن أنت تنفخ في رماد

    Si Salah




    0
  • Ammisaid
    12 février 2011 at 12 h 20 min -

    Une momie n’entend pas et ne voit pas pour lire tes conseils cher frère Dehbi, il
    Elle attend qu’elle soit déboulonnée . Allah ghalab. C’est écrit, quelque part, là où nous n’avons aucun accès. Ce n’est pas de leur faute, ils sont ainsi. Ils les ont posé et le peuple va les déposer. Ils les ont emmené et le peuple doit les chasser. Ils les a servi et maintenant c’est au peuple de lui dire ça suffit. Tout à un fin, nous avons deux exemples nets et sans bavures devant nos yeux. Benali n’est plus là et moubbarek aussi !
    A qui le tour, seul Dieu le sait.
    Allah yestar




    0
  • A .Berrah
    12 février 2011 at 12 h 22 min -

    Mon cher Abdelkader Dehbi.Je vous vois en train d’essayer d’expliquer « la difference entre les couleurs »a un aveugle ,qui est ne aveugle




    0
  • Tweets that mention Le Quotidien d’Algérie » Dernier conseil à Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Chef de l’Etat algérien, — Topsy.com
    12 février 2011 at 12 h 36 min -

    […] This post was mentioned on Twitter by Elie Levasseur, J. A. . J. A. said: Dernier conseil à Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Chef de l’Etat algérien http://bit.ly/eLp758 […]




    0
  • Alilou
    12 février 2011 at 12 h 52 min -

    Je ne sais pas rellement s’il sait lire dailleurs???

    En ce qui concerne la revolte algerienne, je sais une chose, elle ne ressemblera a aucune autre, car notre peuple est particulier, a voir seulement Novembre 2009, ils sont tous sorti crier vive bouteflika…en plus du fait que le peuple a tant de haine dans le coeur que cette derniere s’est retournée contre nous meme.
    Je ne pense pas qu’il y aura une revolution chez nous comme ailleurs, ce qui est arrivé en Algerie n’est pas arrivé ni a la tunisie ni a l’egypte…le regime algerien est trop puissant et bien ancré, on peut utiliser le ciel comme papier et l’eau des mers et des ocean comme encre et ecris pour toute l’eternite des lettres et des lettres ils ne bougeront jamais…il n’exite qu’une seule maniere de les deliger…l’unité du peuple et son organisation derriere un seul mot d’ordre LA REVOLUTION DU PEUPLE

    Salutations je retourne a mon thé qui…fume….




    0
  • Larbi Anti-DRS
    12 février 2011 at 13 h 52 min -

    Cher Dehbi,
    Ils savent qu’ils sont des parasites, des voleurs, des criminels et assassins de masse. La révolution de novembre 54, n’est pas leurs révolution, ils sont des usurpateurs. Un de ceux qui ont fait la révolution a dit : La révolution a été initie’ par des hommes, la révolution a forger des hommes et comme tout processus naturel elle a produis des excréments. Cette dernière catégorie a pris les commandes du pays de 62 jusqu’à ce jour. Ceux qui ont été aux commandes savent qu’ils sont les excréments de la révolution de 54. En plus Ils savent maintenant que si ils quittent les places qu’ils squattes ils seront jugées. L’éléments nouveaux sur la scène internationale est que les avoirs des voleurs seront récupérer.




    0
  • t.montana
    12 février 2011 at 14 h 04 min -

    C’est un type qui a vole $23 millions lorsqu’il
    etait ministre , et a menti ( en jurant sur le coran)
    qu’il allait respecte la constitution , pour
    ensuite la modifier pour etre president a vie , c’est
    donc c’est voleur et un menteur, et des gens pareils
    n’ont pas de principes donc il ne peut pas comprendre
    ni les conseils , ni les lettres ouverte ou ferme
    car comme dit le grand Allah  » taba3a allahou ala
    golobihim  » ,donc c’est pas la peine de te fatiguer
    a lui ecrire quoi que ce soit ! salam




    0
  • Hamma
    12 février 2011 at 14 h 54 min -

    Il est devenu sourd à force de n’entendre que la voix de son maître.
    Il est devenu aveugle à force de ne voir que sa grandeur.
    Il est devenu muet à force de se taire sur les malheurs de son peuple.




    0
  • Andalousya
    12 février 2011 at 16 h 11 min -

    Que Bouteflika le voit ou ne le voit la revendication populaire doit s’exprimer avec ou sans l’aval des dictateurs et tôt ou tard on arrivera au changement tant désiré, tant rêvé.
    Inutile de gaspiller ses énergies et perdre son temps à faire des lettres ouvertes aux tyrans et leurs acolytes!.
    Ils ne veulent rien voir et rien savoir profitant du système en attendant.Ils ne réagiront que dans l’urgence, pour finir par partir au dernier moment.
    C’est un long combat de résistance et de luttes populaires que nous gagnerons InchaAllah.
    Nous savons que c’est difficile mais il faut maintenir la pression par des marches et des revendications et grâce à dieu avec Internet et les réseaux sociaux la victoire est pour bientôt car les tortionnaires et les tyrans en Algérie ne pourront plus réprimer en silence!!!




    0
  • rabah
    12 février 2011 at 16 h 12 min -

    Le pouvoir sait surtout qu’il n’y a pas de peuple algérien à l’instar de celui d’Égypte ou de Tunisie, où la conscience sociale est réelle. Après octobre 88, le régime algérien s’est attelé à nous dresser les uns contre les autres grâce à l’omniprésente et omnipotente drs qui gère le pouvoir et l’opposition. Grâce également à une école sinistrée où sévit benbouzid (hachakoum) le ministre le plus criminel de l’histoire pour avoir lobotomisé pour un siècle au moins, des générations de jeunes algérien(ne)s.
    Les algériens ne forment plus qu’une population d’individus tristes, sans horizon, à part la harga face à un régime régnant par la hagra. Ils ne guettent que les prix du lait, du sucre ou de l’huile.
    Regardez ce qui se passe ce samedi à Alger: quelques dizaines d’individus courageux et qui assument leur désir de changer les choses à l’instar de nos frères tunisiens et égyptiens, se faisant matraquer pas des polichiens haineux et sous le regard complaisant et même amusé d’autres algériens qui n’hésitent même pas à prêter main forte aux forces de répression par le geste ou par la voix en criant longue vie aux tyrans!!




    0
  • brahim
    12 février 2011 at 16 h 22 min -

    le voleur et dictateur bouteflika avait bien dit lors d’une reunion officielle en presence d’officiers superieurs de l’armee: » l’ivresse du pouvoir est inegalable et si toufik en sait… »
    c’est tres clair donc de sa part
    il avait aussi dit aux industriels qui ont finance sa compagne  »EL KOURSI YENESSI » JE VOUS OUBLIRAI UNE FOIS ELU ALORS N’HESITEZ PAS A ME LE RAPPELER
    boueflika est une vraie imposture ,menteur ,corrupteur et corrompu ,son frere qui aspire a le remplacer est encore pire alors svp arreter ces lettres et ses blablabla il n’ira que par la force qui l’a installee donc seul remede DESOBEISSANCE CIVILE




    0
  • bel3abbass
    12 février 2011 at 17 h 26 min -

    bonjour, je remercie d’abord tous les frères qui ont commenté cet article, et je veux tirer votre attention sur la fortune algérienne que le régime délapide pour soutenir le polisario et pour contrer le maroc et mettre des obstacles devant l’union des peuples frères. bouteflika achète avec des millions et des milliards la reconnaissance du polisario par certains pays africains pauvres en laissant le peuple enclavé dans des bidonvilles; parmi les pays pétroliers l’Algérie représente l’exception en matière de développement. bien que des pays pétroliers du golf ou la libye ou autres ne jouissent pas de la démocratie et des droits humains mais au moins ils ont réalisé un progré économique et social intéressant alors que l’Algérie suis et imite des initiatives du maroc le pays qui souffre lui aussi ils achètent des milliards de dollars des armes au lieu de mettre la main dans la main et de construire des autorotes et des lignes du chemin de fer qui relient le maroc et l’algérie et de libérer les peuples pour se déplacer et de coopérer et compléter l’un l’autre. c’est bizare de voir encore tels régimes politiques qui survient à nos jours. hafida allah tous les algériens




    0
  • arabi
    12 février 2011 at 17 h 43 min -

    Savez vous monsieur le Président que une Intendante femme mariée a vécu l’enfer et a été victime d’une dépression suite aux agissement et harcèlement sexuel de son Inspecteur des Finances (Education nationale) et que l’inspecteur général est avisé ainsi que le chef du cabinet du ministre de l’éducation mais sans aucune intervention, savez vous aussi monsieur le président que l’intéressé est soutenu par le directeur de l’éducation qui lui réserve la résidence des inspecteurs pour passer des nuits avec les femmes, et que les responsables centraux ont été avisés, et que l’intéresse remplit la malle de sa voiture de biens pour son chef monsieur l’inspecteur général? on a marre monsieur le président et on arrive plus à trouver des arguments pour vous défendre vous l’innocent, l’intègre, allez y monsieur le président néttoie les et vous allez voir qu’il y’aura des gens qui seront capable de mourir pour vous.




    0
  • abd allah el muslim
    12 février 2011 at 17 h 44 min -

    mr dehbi a quel moment un animal est le plus dangereux?
    votre intélligence ferat le reste respectuesement votre
    frere abd el allah.




    0
  • kaddour
    12 février 2011 at 18 h 07 min -

    On est coincé, il faut en toute urgence interpeller toutes les élites de ce pays sans exceptions,pour baliser le terrain vers un changement pacifique et pourquoi pas radical. L’indifférence n’est désormais plus permise, tout un chacun, parmi ces élites,doit assumer ses responsabilités. Auquel cas, il sera question de non assistance à peuple en danger.




    0
  • D B
    12 février 2011 at 18 h 08 min -

    Cher Si Abdelkader
    « Celui que tu interpelles n’est plus vivant », comme dit ce dicton arabe.
    Bouteflika n’est plus de ce monde. Il plane au dessus de sa propre arrogance. Et c’est un fait connu que ce genre de personnage ne sait pas tirer d’enseignements, de ce qui est arrivé à ses compères. Bouteflika est autiste, aveugle et même muet, puisqu’il ne s’exprime plus, même en des circonstances tragiques. J’ai appris, par une source très sûre, qu’il n’avait pas mis les pieds dans son bureau pendant des mois. Bureau occupé par son frère, qui liquidait, au sens vénal du terme, les affaires courantes. Ou plutôt sonnantes et trébuchantes.
    C’est dire que l’Algérie n’est plus qu’un bateau en perdition, qui prend eau de toute part. Pour le moment, ils se contentent d’en colmater les brèches avec des étoupes en billets de banque. Pour le moment.
    Jusqu’au jour où nous nous résoudrons à leur reprendre le gouvernail, et de remettre notre bateau à flot. Ce jour là, Bouteflika et ses compères, nous les jetterons par dessus bord. Et nous les lesterons avec des ligots d’or.




    0
  • salmi
    12 février 2011 at 18 h 11 min -
  • Alilou
    12 février 2011 at 18 h 26 min -

    @DB

    « C’est dire que l’Algérie n’est plus qu’un bateau en perdition, qui prend eau de toute part. Pour le moment, ils se contentent d’en colmater les brèches avec des étoupes en billets de banque. Pour le moment.
    Jusqu’au jour où nous nous résoudrons à leur reprendre le gouvernail, et de remettre notre bateau à flot. Ce jour là, Bouteflika et ses compères, nous les jetterons par dessus bord. Et nous les lesterons avec des lingots d’or. »

    Salutations a toutes et tous

    Boutef et ces Copains NOUS ONT DEJA JETTE DEHORS…

    Je ne sais pas quand une proie devient predateur..jamais arrivée meme dans le reigne animal.

    Les flics viennent de donner la raclée aux manifestants, nous sommes entree dans l’histoire par l’echec de nos manifestations….we are cowards…on suit la manif a la tele comme un episode TV-SHOW et derriere nos ecrans…et on parle sur LQA de chasser Boutef et ces Copains …

    Je returne a mon thé et je le fumme jusqu’a ce que mort s’en suive cette fois-ci….




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    12 février 2011 at 19 h 24 min -

    Le pouvoir corrompt, et ton ami Bouteflika auquel tu as accordé le gîte et le couvert, pendant sa période de traversée du désert, a sûrement oublié cette période, et ce, tout naturellement, car parmi les thérapies pour ceux qui s’entichent de reconquêtes de pouvoir, les « amis » ne sont que des moyens auxquels on a recours, pendant les temps de vaches maigres, en attendant de revenir au « pouvoir ».
    Si Abdelaziz, a donc oublié, et aujourd’hui, l’âge aidant, le culte de la mémoire SELECTIVE, faisant son effet, il a sans nul doute oublié le peuple auquel il a promis une ère « nouvelle, de justice, de paix et de développement », et il a été gavé de rapports dithyrambiques, par ceux qui l’ont appâté, contre « absolution » de leurs crimes imprescriptibles pourtant…

    Le Messie, ne peut « pardonner » ni accorder une quelconque « absolution » pour crimes contre l’humanité.

    اسْتَغْفِرْ لَهُمْ أَوْ لَا تَسْتَغْفِرْ لَهُمْ إِن تَسْتَغْفِرْ لَهُمْ سَبْعِينَ مَرَّةً فَلَن يَغْفِرَ اللَّـهُ لَهُمْ ذَٰلِكَ بِأَنَّهُمْ كَفَرُوا بِاللَّـهِ وَرَسُولِهِ وَاللَّـهُ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْفَاسِقِينَ ﴿التوبة: ٨٠﴾
    Que tu demandes pardon pour eux, ou que tu ne le demandes pas – et si tu demandes pardon pour eux soixante dix fois – Allah ne leur pardonnera point. Et ce parce qu’ils n’ont pas cru en Allah et en Son messager et Allah ne guide pas les gens pervers. (80) Tawba Sourate 9.

    سَوَاءٌ عَلَيْهِمْ أَسْتَغْفَرْتَ لَهُمْ أَمْ لَمْ تَسْتَغْفِرْ لَهُمْ لَن يَغْفِرَ اللَّـهُ لَهُمْ إِنَّ اللَّـهَ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْفَاسِقِينَ ﴿المنافقون: ٦﴾
    C’est égal, pour eux, que tu implores le pardon pour eux ou que tu ne le fasses pas: Allah ne leur pardonnera jamais, car Allah ne guide pas les gens pervers. (6)Al-Munafiqun sourate 63…

    Sourds, muets, aveugles, ils ne peuvent comprendre le langage des peuples épris de liberté….

    En effet, quelque soit la qualité intellectuelle, pour ceux qui pourraient l’être éventuellement, le pouvoir, ou la fortune leur fait croire, que ce pouvoir n’émane ni d’Allah, ni de leurs peuples, mais de leur génie propre !

    وَقَارُونَ وَفِرْعَوْنَ وَهَامَانَ وَلَقَدْ جَاءَهُم مُّوسَىٰ بِالْبَيِّنَاتِ فَاسْتَكْبَرُوا فِي الْأَرْضِ وَمَا كَانُوا سَابِقِينَ ﴿العنكبوت: ٣٩﴾
    De même (Nous détruisîmes) Coré, Pharaon et Hâmân. Alors que Moïse leur apporta des preuves, ils s’enorgueillirent sur terre. Et ils n’ont pas pu [Nous] échapper. (39)sourate Al-Ankabut 29

    قَالَ إِنَّمَا أُوتِيتُهُ عَلَىٰ عِلْمٍ عِندِي ۚ أَوَلَمْ يَعْلَمْ أَنَّ اللَّـهَ قَدْ أَهْلَكَ مِن قَبْلِهِ مِنَ الْقُرُونِ مَنْ هُوَ أَشَدُّ مِنْهُ قُوَّةً وَأَكْثَرُ جَمْعًا ۚ وَلَا يُسْأَلُ عَن ذُنُوبِهِمُ الْمُجْرِمُونَ ﴿٧٨﴾ فَخَرَجَ عَلَىٰ قَوْمِهِ فِي زِينَتِهِ ۖ قَالَ الَّذِينَ يُرِيدُونَ الْحَيَاةَ الدُّنْيَا يَا لَيْتَ لَنَا مِثْلَ مَا أُوتِيَ قَارُونُ إِنَّهُ لَذُو حَظٍّ عَظِيمٍ ﴿٧٩﴾ وَقَالَ الَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ وَيْلَكُمْ ثَوَابُ اللَّـهِ خَيْرٌ لِّمَنْ آمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا وَلَا يُلَقَّاهَا إِلَّا الصَّابِرُونَ ﴿٨٠﴾ فَخَسَفْنَا بِهِ وَبِدَارِهِ الْأَرْضَ فَمَا كَانَ لَهُ مِن فِئَةٍ يَنصُرُونَهُ مِن دُونِ اللَّـهِ وَمَا كَانَ مِنَ الْمُنتَصِرِينَ ﴿٨١﴾سورة القصص
    Il dit: «C’est par une science que je possède que ceci m’est venu». Ne savait-il pas qu’avant lui Allah avait fait périr des générations supérieures à lui en force et plus riches en biens? Et les criminels ne seront pas interrogés sur leurs péchés»! (78) Il sortit à son peuple dans tout son apparat. Ceux qui aimaient la vie présente dirent: «Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Coré. Il a été doté, certes, d’une immense fortune». (79) Tandis que ceux auxquels le savoir a été donné dirent: «Malheur à vous! La récompense d’Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien». Mais elle ne sera reçue que par ceux qui endurent. (80) Nous fîmes donc que la terre l’engloutît, lui et sa maison. Aucun clan en dehors d’Allah ne fut là pour le secourir, et il ne pût se secourir lui-même. (81) Et ceux qui, la veille, souhaitaient d’être à sa place, se mirent à dire: «Ah! Il est vrai qu’Allah augmente la part de qui Il veut, parmi Ses serviteurs, ou la restreint. Si Allah ne nous avait pas favorisés, Il nous aurait certainement fait engloutir. Ah! Il est vrai que ceux qui ne croient pas ne réussissent pas». (82) Sourate Al-Qasas 28.

    Peut-être qu’au crépuscule de sa vie, Bouteflika, et ceux autour de lui, qui ont une once de la constante Islam et foi, seront rappelés par ces versets CORANIQUES… surtout avec les exemples du SHAH, de BEN ALI, de MOUBAREK, sans avoir à rappeler PINOCHET, la pendaison de MUSSOLINI et tant d’autres rappels.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    12 février 2011 at 23 h 20 min -

    @ — Abdel Madjid AIT SAADI :

    Oui, nous ETIONS amis en effet, jusqu’au jour – au début de 1996 – où il a fait sa fameuse sortie citée dans le livre de Benchicou (Une imposture algérienne) : »je suis intrigué (ou inquiet) de voir cesser les attentats terroristes…. tu sais que je suis incontournable… »- Je lui ai fait part de mon étonnement indigné et je l’ai quitté sans jamais plus le revoir, malgré certaines tentatives de sa part, par le biais de son frère Saïd et d’amis communs. S’il m’est arrivé de m’adresser à lui – pour la 4ème ou 5ème fois aujourd’hui – je le fais en tant que simple citoyen ordinaire, apostrophant le Chef de l’Etat, sur des questions d’intérêt national. Je le fais aussi à titre religieux :
    «  »صيحة حق في وجه سلطان جائر » »




    0
  • Hamma
    13 février 2011 at 0 h 03 min -

    @Aït Saadi,

    Barak Allahou fik mon frère! Mais tout comme Coré, pharon et Hâmân dont toutes les preuves leurs ont été établies, ils resteront aveugle,sourd et muet car leur âme sont de pierre. Pour ces gens là, il était une foi…

    Fraternellement.




    0
  • ben
    13 février 2011 at 11 h 50 min -

    je suis convaincu que BOUTEFLIKA aura le me sort que BENALI et Moubarek. Vive l ALGERIE




    0
  • Imene
    13 février 2011 at 19 h 20 min -

    Comme la plupart des compatriotes qui sont intervenus ici, je pense que votre ennième appel, monsieur Dehbi, ne sera pas entendu. Vous êtes mieux placé que moi pour savoir pourquoi. Ce n’est pas parce que Bouteflika serait sourd ou ignorant (il ne l’est pas plus que la plupart d’entre nous à ce que je vois) mais tout simplement parce qu’il est le président (au moins nominal) d’un régime corrompu et sadique mais qui est moins -reconnaissons le- assez malin pour se jouer de nos égoïsmes et de nos divisions. Tant que cette question de fond n’est pas posée, nous continuerons à brasser du vent, au grand bonheur de ceux qui exploitent notre détresse: les puissances qui sifonnent notre pétrole, la bourgeoisie de l’import et de la camelotte qui profite des lignes de crédit, la nomenklatura politique et militaire qui se sucre au passage, la classe politique qui n’ jamais refusé les miettes tombées de la table même si certains, comme Saadi, se révoltent aujourd’hui parce qu’ils n’ont pas eu les postes qu’on leur a promis…

    Le post de monsieur Ait Saadi est instructif, outre les beaux versets cités bien à propos, il me trouble un peu: je lis que Boueflika est le plus grand voleur de la terre, or j’apprends que durant sa période de traversée du désert,il a bénéficié du gîte et du couvert de monsieur Dehbi. Alors voleur ou pas voleur, il savoir?

    @Belabbès: Cher voisin de l’ouest, l’Algérie a ses problèmes et grâce à son peuple elle arrivera à les régler, tôt ou tard. Par ailleurs, pour votre info, l’Algérie est assez riche pour répondre aux bespins de ses enfants et pour exprimer sa solidarité avec le peuple sahraoui, le peuple palestinien et tous les peuples qui luttent pour leur dignité. S’il vous plaît de continuer à baisser l’échine et à embrasser la main de votre maître jusqu’à la fin des temps, mabrouk alikoum, cela ne me regarde en rien…De l’air SVP !




    0
  • djamel
    14 février 2011 at 2 h 56 min -

    Bonjour a tous,
    I THINK THE GAME IS OVER.
    le peuple Algerien a subit un lavage de cervau radicale il c’est renfermer sur lui meme et ne fait confiance a personne,la peure c’est loger au nivau du coeur.
    parlons de la marche du samedi.
    a) faible participation du peuple ( par contre un match de foot algerie vs egypte a mobiliser toue une nation c’est bizar comme mentalitee,et en plus la majoritee on a ras-le-bol de se pouvoir)
    b)la preparation de cette marche a donner le temp a se pouvoir de s’organiser et de prendre les mesure necessaire pour le neutraliser.
    c)la marche a etait desorganiser,manque de mobilisation des gens competent.
    d)les traitres (police-militaire en civil)pro-boutef etait partout,plus les traitres du parlement deputes a 40 millions/mois,bein sure qu’ils vont soutenir leur papa au pouvoir.
    e)un pays democrate se repose sur les lois et la justice,si ces deux point importent de base ne se reunisse pas resultat il n’y pas d’etat,et s’il n’y pas d’etat,resultat la SOMALISATION DE L’ALGERIE.
    f)le peuple Algerien doit comprendre qu’il faut un changement politique democrate dans notre pays,ca ne peut pas continuer dans le meme chemin de corruption et d’injustice,qui favorise que la classe superieur et leur famille,et la majorite du peuple vive dans une prison a ciel ouvert.
    g)cher compatriotes la situation actuel de l’Algerie favorise les companies etranger et leur interes dans notre pays a s’enrichire de nos recoursse naturel,et la junte de gonfler leurs compt en banque a l’etrager,pourqoi? parcequ’il n y a pa D’ETAT DE GESTION,si vraiment il y avait un ETAT de droit et de lois et en plus des gens compatriote,on nous ramenent pas 50000 ouvriers chinois dans notre pays,alors qu’il y a des jeunes chomeurs qui creve de fain,et en plus ces chinois ILS ON LE DROIT D’OUVRIRE DES MAGASINS PARTOUT EN ALGERIE (LE PAYS A ETAIT VENDU)SI EN SE REVEILLE PAS NOS ENFANTS ET PETIT ENFANTS VONT TOUS DEVENIRE DES ESCLAVES DANS LEUR PAYS.
    h)le peuple Egyptien c’est mobiliser avec 5 MILLOIONS DE PERSONNE,POUR SE DEBARASSER D’UNE SEUL PERSONNE,ET NOUS ON DOIT BOUBLER SE NOMBRE POUR SE DEBARASSER DE CETTE JUNTE DONT J’AI L’IMPRESSION QUI NE SONT PAS DES ALGERIENS.POUQUOI PAS LE CIA ET LE MOSSAD QUI CONTROLE L’ALGERIE PARCEQU’IL ONT LE PETROLE,LA PREUVE LES GISEMENT DE L’ALGERIE SONT TRES-TRES BEIN PROTEGER.
    SALAMOU-ALAKOUM (QU’ALLAH SAUVE SE PAYS)




    0
  • WIHRANE
    14 février 2011 at 4 h 07 min -

    SI ABDELEKADER SALAM ALIKOUM,
    Votre analyse est certe pertinente mais, vous n’allez pas au fond des choses car, il ne faut pas se voiler la face, les decisions politiques dans notre pays sont prises ailleurs. Ce fait est connu et archi connu de tout le monde alors pourquoi ne pas s’adresser directement à ceux qui ont le destin de notre pays et de notre peuple entre les mains (Que dieu me pardonne!). Il nous appartient à nous donc de recouvrir notre dignité et cela ne se fera pas avec de la parlote dans le vent mais, en manifestant pacfiquement haut et fort comme l’ont fait les Tunisiens et les Égyptiens que nous prenions pour des TNOHA(IDIOTS)
    NOTRE PAYS N’A PAS BESOIN DE MOULINS À VENT!!!




    0
  • salima
    15 février 2011 at 23 h 07 min -

    seule une paralysie totale du pays, par une grève de tout; sortons tous à le rue et restons y jusqu’à ce qu’ils foutent le camp de notre pays. harroubia a mis ses alchimistes à tous les postes clé, benbouzid tue avec son clan constant l’intelligence de nos enfants, ould abbas cet infirmier de l’AlN a mis ses intimes qui mangent comme des goinfres cachés au club des pins en louant leurs villas aux ambassades. sortons les du club des pins, délogrons les de leurs postes, allons fonçons!!!!




    0
  • rodatdur
    20 février 2011 at 1 h 40 min -

    Sans entrer dans des analyses très fines, il est impossible à Bouteflika de quitter le pouvoir de son plein gré. Car ce pouvoir le maintient en vie. Le jour où il cessera d’être président sera son dernier; il succombera alors soit à une crise cardiaque soit à une hémorragie cérébrale comme son mentor Benali. Il y’a encore une autre raison qui lui fera s’agripper au Koursi, même au prix de millions de vies humaines: il ne supportera jamais sa personne autrement que comme président. Si jamais il se réveille et devient un être humain ordinaire, son cerveau ne le supportera pas; il sombrera alors dans le coma bienvenu qui lui épargnera les angoisses de la mort et l’emportera directement à El Alia, entraînant derrière lui quelques dizaines de suicidés. Qui a dit que les dictateurs connaissent une fin atroce? Encore une propagande pour faire patienter leur peuple…




    0
  • HAMMANA
    26 mars 2011 at 0 h 04 min -

    Merci pour votre contribution que nous avons publié dans ACTUEL 1
    La Rédaction LQA




    0
  • Congrès du Changement Démocratique