Édition du
28 July 2017

Ainsi Mr Medelci l’avoue…l’Etat de Droit absent depuis 19 ans !

Khoukoum Samy

Sur Europe 1, Mourad MEDELCI, Ministre algérien des Affaires étrangères estime que l’Algérie « ne suivra pas la voie de la Tunisie et de l’Egypte », a-t-il déclaré lundi 14 février. Avant de préciser que l’état d’urgence, instauré en 1992, serait levé « dans les jours prochains »…

Mais tout le monde sait que début février, alors qu’un soulèvement populaire venait de faire tomber le régime Ben Ali à Tunis et qu’un autre menaçait le président égyptien Hosni Moubarak, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a annoncé février la levée prochaine de l’état d’urgence. Serait-il un hasard et une position indissociable de ces événements ? Certainement pas ! Serait-il une réponse aux demandes légitimes et à répétitions de nos concitoyens broyés par l’injustice et la Hogra ? Non plus.

Il a également promis un meilleur accès aux médias pour les « partis d’opposition » et l’adoption de mesures favorables à la création d’emploi. Quel enchantement ! Mais de quels partis d’oppositions s’agit-il ? Est-ce, ces « micro satellites » au ventre gros, qui font partie du gouvernement, et qui faisaient systématiquement allégeance aux dirigeants qui nous ont mené au désastre politique, culturelle, et économique… En dépit d’une richesse astronomique tirée de nos hydrocarbures, sans aucune planification sérieuse, servant juste à financer des projets aux sempiternels « jamais aboutis »?

Mais le pire, est cette petite phrase passée quasi inaperçue, et qui en vaut toutes les abstentions en termes de commentaires ! Notamment, lorsque Monsieur le Ministre, souligne, pour la même occasion de la  ‘‘levée de l’Etat d’urgence’’ : « le retour à l’état de droit qui permet de manière totale l’expression des opinions » ! Tiens, nous y voilà ! N’est-ce pas un véritable démenti aux affirmations de son chef, M. Ouyahia, qui a toujours pourtant prôné le contraire lorsqu’on l’accusait d’atteinte et de violations aux Droits de l’Homme ?

Disons, juste qu’il s’agit d’un formidable « aveu » d’une vérité à ciel ouvert ! Que l’Etat de Droit a été décrété « absent » depuis l’instauration de l’Etat d’urgence en 1992…

Merci Monsieur le Ministre…A quand les prochaines autres vérités… ?!

Khoukoum Samy

14 février 2011


Nombre de lectures : 1134
11 Commentaires sur cet article
  • Alilou
    14 février 2011 at 20 h 25 min -

    Par respect ceci c’est de la bull-shit….
    Il est plus que temps de les deloger bon-gres-malgres…les dinosaurus au musee d’anthropology…
    Il est temps de les mettre dans la caravane en aller-simple…en enfer pour l’eternité…




    0
  • mihoubi
    14 février 2011 at 20 h 28 min -

    Alors Monsieur Medelci pour vous, avant 1992 on était dans un Etat de droit ! Eh bien j’apprends des choses que je ne savais pas. Merci Monsieur.




    0
  • Général AB
    14 février 2011 at 21 h 38 min -

    @ medelci,
    dans la même intervention, medelci dit , en plus de ces contradictions flagrantes et sans avoir honte qu’il respecte les peuples de Tunisie et d’Égypte. Il omet de dire que, par contre, il ne respecte pas le peuple d’Algérie et pour preuve, il dit que ce sont des revendications de minoritaires…

    medelci, tu réponds à la question sur la redistribution des richesses, avec une technicalité pompeuse (indicateurs des plus sensibles relatifs aux transferts sociaux…bla bla..!) et sans avoir honte, que l’Algérie a réalisé en 2010 46 Milliards de $ de solde issus de l’exportation de pétrole et de gaz et que 32 Milliards ont été destinés à l’importation!

    medelci, tu prends ton peuple pour un œsophage? Quelle compétence et quel exploit économique dans la gestion du pays! Niveau du certificat d’étude, pas plus! CE NIVEAU DE DÉPENDANCE DE L’ALGÉRIE NE T’INQUIÉTE PAS? UNE HONTE! UNE HONTE POUR TA BANDE D’INCOMPÉTENTS ET VOS SOUTIENS!

    medelci, tu es honteux pour ta propre personne de faux ministre, et tu fais honte à l’Algérie entière surtout ….à l’étranger comme ministre….!

    medelci, tu représentes en cravate ton régime incompétent,ignorant, DHALIM et arrogant!;

    medelci, ta petitesse, ta suffisance et ton arrogance mixée dans ton ignorance de la dynamique des peuples prouvent que tu es un faux ministre, que tu côtoies de fausses personnes qui déclarent aimer l’Algérie et veiller à son bien.

    medelci, si j’étais à ta place, et apprenant que ton peuple souffrant le demande, je démissionnerais immédiatement pour montrer que tu es un homme et non une marionnette en cravate qui dit des insanités à ton peuple car tu trembles devant satan, tu as peur!

    medelci, ton peuple souffre, et cela est montré par toutes les TV du monde sauf votre abominable et puante unique qui continue à montrer des débilités wataniyas.

    C’est un vrai homme qui connaît ton village qui te le demande, quitte la cour des malades mentaux et assure tes arrières dès maintenant et demande l’Istighfar, car une autre peur va t’envahir bientôt!

    medelci, peut-être d’autres débiles mentaux vont te suivrent et vider la cour! regarde ce qui s’est passé en TUNISIE et…En ÉGYPTE!

    medelci…., cela s’en vient! Sois attentif au bruit des chevaux!!!!!!

    «JAA ALHAKKOU WA ZAHAKA AL BATILOU INNAL BATILA KANA ZAHOUKA!» Sadaqua Allahou El-ADHIM!
    Vive l’Algérie digne et libre
    Général AB d’EL_AHRAR!




    0
  • djamel
    14 février 2011 at 23 h 08 min -

    ça alors, la bonne blague!!




    0
  • fantomas
    14 février 2011 at 23 h 29 min -

    Une soif de démocratie et de liberté traverse l algérie et le monde arabe !!!
    Qu’ elle est entrain de ringardiser notre ministre..Il perd pied!! Cette revolution qui se profile à l’horizon… lui échappe et se noye dans le ridicule!!!
    Savourons cher concitoyen algerien le fait que le peuple n est pas dupe, et ne se laissera plus jamais amadouer par les stragemes de nos ministres corromputs!!
    Mais voilà, les années 2010 commencent bien mieux que les années 90, avec un dictateur qui tombe chaque mois en 2011 dans le monde arabe. Et pourtant , une fois de plus, ce dirigant algerien ne se distingue pas pour rendre un hommage vibrant aux peuples en mouvement pour la liberté et la démocratie.TOI Mr Medelci TU FAIS HONTE A TA NATION!!!




    0
  • Rachid Belaid
    15 février 2011 at 0 h 13 min -

    Pauvre bougre d’ane, ministre du mal et du neant. Tu es la risee de ces journalistes qui doivent se marrer dans les coulisses a l’idee qu’un traitre sans cerveau comme toi se retrouve a representer la diplomatie d’un pays qui a vu tant de ses enfants mourrir pour leur patrie. Tu es le symbole de cette race d’homosapiens en voie de disparition car clouee encore a l’idee de massacrer ses semblables pour leur voler leur bien. Tu es tout ce qu’il y’a de mauvais dans l’etre humain.




    0
  • Alilou
    15 février 2011 at 1 h 48 min -

    TIC TAC TIC TAC…..




    0
  • Roberto
    15 février 2011 at 6 h 20 min -

    Monsieur Medelci,vous n’avez ni dignité,ni honneur,ni amour propre.Vous n’êtes qu’un agent de service comme tous vos confrères du gouvernement.On vous a deculoté a l’aéroport de New-York comme un moins que rien .Vous êtes nauséabond.




    0
  • Fahed
    15 février 2011 at 11 h 58 min -

    Salam
    Un grand salut de courage pour tous ce qui ont participé à la marche du 12/02/11,il ne faut pas êtres déçues du nombre,car les deux ou trois milles qui étaient présent constituent le noyau de cette révolte,il faut que ça continue le peuple opprimé finira par adhérer forcement, ont l’a vue en Tunisie et en Egypte les marches d’un million sont arrivés bien après l’effet boule de neige, et croyez moi ca va finir Inchallah par triompher après que le mûre de silence soit brisé à ce moment là,la majorité silencieuse dira bien son mot celle qui ne participe pas aux votes truquées de ce système,et qui refuse le mensonges des médias complices du malheur de nôtre peuple,
    Salam




    0
  • Fahed
    15 février 2011 at 12 h 07 min -

    Au faite pour la levé de l’état d’urgence ce n’est nullement une charité de fakhamatouhou ou celle de son supérieure Toufik,c’est sous la pression de leurs chères alliés occidentaux qui sont entrain de les mettre sous son viseur après ce qui vient de passer en Tunisie et en Egypte,c’est pour cette raison que ce harki de l’administartion putschiste fait ces aveux sur une radio française.




    0
  • khoukoum samy
    17 février 2011 at 22 h 53 min -

    Bonsoir,

    Le pire dans cette affaire de « lapsus ou pas » dans la déclaration de Mr Medelci sur Europe 1, est lorsqu’on connait la sensibilité d’Alger sur tout le volet diplomatique, une « bourde » de cette nature ne peut pas nous laisser sans perplexité. Car beaucoup de questions surgissent presque d’elles-mêmes et naturellement ! Et la « bourde » est analysable à deux niveaux (au moins !).
    Soit, c’est un « aveu » pour lâcher un peu de leste par rapport à la pression de plus en plus croissante (interne et externe) qui s’exerce sur le régime d’Alger. Et par conséquent, le chef de la diplomatie devait donner quelques « gages » aux chancelleries occidentales sur le fait qu’il y a une prise de conscience du besoin de répondre urgemment à la demande de « levée d e l’Etat d’urgence » ; et se donner – par ricochet – bonne conscience vis-à-vis du peuple qui ne jure que par le « changement » (même si la mobilisation peine pour les raisons que tout le monde connait par cœur, dont la récupération par untel ou untel) .
    Une attitude en somme « positive », faute de quoi, le régime serait lâché littéralement à l’instar de Ben Ali, et Moubarek… !
    Soit, et là c’est loin d’être innocent ! Un véritable message d’un « clan » contre un autre au sein du régime. Le but étant de « discréditer » l’entité qui a du faire face à une gestion politico-sécuritaire catastrophique et désastreuse de l’après annulation du processus électoral de décembre 1991. Dont le bilan sur le plan humain nous donne encore des « cauchemars » même à l’état de veille…
    C’est dire que l’entité qui est visée ici est celle du clan des « éradicateurs ».
    Personnellement, j’ai la faiblesse de croire qu’il s’agit bien de la seconde hypothèse ! Car, des « bourdes » de cette nature dans un contexte ultra explosif, ne devrait pas figurer forcément dans « l’abécédaire diplomatique d’Alger » !

    Cordialement,
    Samy Khoukoum.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique