Édition du
26 March 2017

Pas aux Algériens, Madame Bitat!

Iskander DEBACHE.

Paris le 14 Février 2011.

Un proverbe Quetchua en Amérique Latine dit en substance Qu’un Caméléon n’a la couleur d’un Caméléon que lorsqu’il est sur un autre qu’un Caméléon… (François Cavanna – Bête et Méchant).

Vous affirmiez Mme Bitat la semaine dernière dans les colonnes de la presse Algérienne que la levée de l’état d’urgence est une necessité nationale. Rien que ça! Et pour une première, je dois avouer qu’elle est de taille…..

Cela fait dix neuf ans à deux doigts révolus qu’une bande de malfrats affublés d’uniformes étoilés et prétextant d’une montée de l’Islamisme a fait main basse sur l’Algérie dans le seul et unique objectif de la mettre en coupe réglée, dix neuf ans que pour étouffer toute contestation, la torture dans sa forme la plus sadique, les assassinats sommaires, les enlèvements suivis de disparitions et les pratiques de la « Lettre de cachet » ont été érigés en système judiciaire, dix neuf ans qu’au nom de l’intérêt national et d’une supposée stratégie économique mondialiste, des entreprises autrefois lucratives et prospères sont démantelées, nos ressources naturelles bradées, des usines fermées jetant à la rue des millions d’Algériens sans autres moyens de survie que la débrouille et parfois même pire: le vol et la prostitution…. Dix neuf ans que les Algériens voient leurs condition aller de mal en pis, des restrictions autrefois érigées en manipulation de masse à la pauvreté, puis de la pauvreté à la misère…. Savez-vous Mme Bitat quelle est la différence fondamentale entre la pauvreté et la misère? On dit que la misère est l’état où la pauvreté ne serait plus contenue dans les limites de la dignité ou autrement dit, lorsqu’au moyen d’une interprétation univoque du droit et de sa négation universalisée, elle s’accommode des transgressions aux barrières de la simple moralité jusqu‘à livrer de pauvres enfants parfois en bas âge à l‘exploitation sexuelle et aux trafics d‘organes en bandes organisées.

Dix neuf ans de vacuité morale et juridique au cours desquels des pratiques que l’on croyait jusque là étrangères à notre société ont fait irruption dans notre vie de tous les jours comme les kidnappings et la traite des blanches où de pauvres jeunes filles sont capturées puis séquestrées pour être livrées à la prostitution… Dix neuf ans que l’état d’urgence sévit sur le commun des Algériens sans que l’on ne vous entende proférer ne serait-ce qu’une seule remarque ou autre réflexion quant à l’opportunité de son maintien et de son renouvellement systématique et voilà que vous vous rappelez à notre bon souvenir par une sortie pour le moins inhabituelle sur l’état de l’Algérie et ce qui préoccuperait selon vous, les Algériens…

Qu’ont fait les Algériens pour mériter d’en arriver là? On n’a jamais vu cela, même pas à l’époque coloniale!

Et justement à ce propos Madame, je me souviens d’une scène à la Mairie d’El Biar en 1997 juste avant mon départ définitif quand une vieille femme a tancé un « Moudjahid » qui venait de la bousculer devant le Guichet où elle avait observé une file de pas moins de deux heures en lui lançant à la face:

– Ecarte toi et ferme ta gueule, je suis un Moudjahid!

Ce à quoi la vieille dame avait répondu d’un air résigné:

Maâlich, Rouh ya oulidi, França tendeb Aâlik! Hiya Wella Oudjouhkoum……

Ceci pour vous signifier chère Madame, toute l’estime dans laquelle vous tient aujourd’hui le peuple Algérien, je veux dire vous et ceux de votre clan non par un déni de l’histoire ni du sacrifice de nos Martyrs mais pour ce que vous êtes devenus c’est-à-dire les prédateurs avides et insatiables toujours prets à n’importe quelle compromission, pour peu qu’elle vous permette de jouer dans la cour des vainqueurs quittes pour cela, à anticiper les évènements voire, jusqu’à renier vos propres convictions ou à défaut, ce qui serait sensé en tenir lieu soit au final, une formidable flexibilité au moyen de laquelle feu votre Mari et en l’occurrence Rabah Bitat avait un jour prêté allégeance aux dirigeants du F.I.S. alors dans sa pleine époque de gloire.

C’était avant le coup d’état du 11 Janvier 1992 date fatidique à laquelle le clan des Moudjahidine s’est blotti sous la férule des Généraux et du D.R.S. auxquels il a prêté une obédience au plus offrant et plus que douteuse offrant ainsi une pseudo-légitimité historique au service exclusif d’un protecteur à la fois puissant et généreux. Une histoire et puisque c’est de cela qu’il s’agit, pour le moins curieuse où votre protecteur et mentor d’alors et en l’occurrence Mohamed Lamari n’était pas moins qu’un sous-officier Parachutiste du 3° R.P.C. lors de la bataille d’Alger et à ce propos, il n’était pas le seul: les Colonels Touati et Ali Tounsi étaient également de la fête…. C’est dire si à Alger, les vestes se retournent plus vite que les ombres…..

Dites moi Madame Bitat, qu’est devenue la petite jeune fille bon chic bon genre, au teint clair et aux allures de jeune fille instruite et bien élevée que l’on a vue aux côtés de Yacef Saadi et sous le regard narquois de Babouche dans le film d’actualités tourné lors de votre arrestation par les paras du Colonel Godard? Personnellement, j’ai du mal à croire que cette jeune fille au regard si intelligent et effrayé ait pu un jour vendre son âme au diable au point de s’allier avec les pires prédateurs de la nation Algérienne… Et pourquoi? Par communion d’intérets ou par simple esprit de clan? Puisque c’est de cela qu’il s’agissait Madame Bitat, un clan régnant sans partage sur une Algérie où il n’y avait de place que pour vous les Moudjahidine envers et contre tous les autres, c’est-à-dire envers et contre cette populace ignare et insipide qui ne méritait tout au plus que votre profond mépris…

Je parle de ce même clan qui a salué l’arrêt du processus électoral en 1992 et sous la protection duquel vous et les vôtres avez pendant près de cinquante ans littéralement déféqué sur les Algériens en vous prévalant de votre qualité de Moudjahidine alors qu’on espérait dans ce contexte d’hystérie collective le voir garder suffisamment de bon sens pour s’opposer à la folie sanguinaire du pouvoir des Généraux génocidaires d’Alger avec son bilan effarant de 300 000 morts et cinq cent Milles déplacés sans parler des disparus dont le nombre est aujourd’hui est estimé à 30 000 dont 7000 ont été reconnus par les pouvoirs publics.

On espérait entendre votre voix faire pour le moins intellectuellement barrage à cette orgie économique dont le seul mérite a été de dilapider sans compter les ressources énergétiques du peuple Algérien hypothéquant par là et même gravement, toute stratégie de développement pour des générations à venir. Une orgie de dépenses que le pouvoir a l’impudeur autant que le formidable culot de travestir sous de faux bilans financiers pour donner à l’extérieur l’image d’une stabilité économique à défaut de légitimité populaire…

Mais au lieu de cela, vous avez préféré Madame tendre la main à un petit usurpateur de première génération et en l’occurrence Mr Bouteflika protégé à bout de bras par des Généraux génocidaires pour profiter de ses « largesses » en faisant rebaptiser l’Aéroport de Annaba du nom de votre défunt mari Mr Rabah Bitat. Un nom particulièrement vomi par les Algériens et qui sonne bizarrement pour un ancien patriote comme un symbole de l’oppression, de l’usurpation et du mépris mais de cela vous n’avez cure, puisqu’après tout, venant de la populace et donc de si bas, n’est-ce pas qu’on n’est jamais sali que par de la matière fécale?

Mais il y a pire que cela Madame, votre appel de dernière minute à la levée de l‘état d‘urgence saupoudré à cette manière de mettre un orteil dans l‘opposition juste pour paraître dans l‘air du temps, sonne aux oreilles des Algériens comme un attentat à la pudeur…

Cordialement,

Iskander DEBACHE (Journaliste en exil).


Nombre de lectures : 3912
44 Commentaires sur cet article
  • D B
    15 février 2011 at 22 h 18 min -

    C’est vrai qu’il faut une bonne dose de culot pour venir aujourd’hui parler de la levée de l’état d’urgence. Au moment même où il a été décidé de le lever.

    J’aimerais demander des nouvelles d’une grande Dame, dont on n’entend plus parler, une grande et authentique moudjahida: Djamila Boupacha. Elle était secretaire du Ministre du Travail, Monsieur Mazouzi, dans les années 70. J’étais un jeune Inspecteur du travail. Nous l’adorions, cette soeur, pour sa discrétion, sa pudeur, sa grande probité. Elle a vécu de son traitement jusqu’à sa retraite, et souffrait en silence de ce qui était infligé à ce peuple qu’elle avait grandement contribué à libérer. Mon Dieu que j’aimerai avoir de ses nouvelles, et son adresse, pour lui écrire toute mon admiration, et toute ma gratitude.

    =================================
    Mme Djamila Boupacha, une véritable moudjahida qui a fait son DEVOIR, rien que son DEVOIR et qui s’est retirée sur la pointe des pieds, une fois l’indépendance (confisquée) acquise. Elle n’a, au grand jamais, claironné sur tous les toits qu’elle était une moudjahida et n’a jamais goûté aux privilèges dont ont usé et abusé les faux moudjahidines. Courage et humilité ont caractérisé cette Algérienne DIGNE.
    Je me joins à mon frère Djameleddine pour saluer notre soeur aînée Djamila, avec tout mon respect et mon admiration.
    Salah-Eddine SIDHOUM




    0
  • Hamma
    15 février 2011 at 22 h 24 min -

    Voilà qui est bien envoyé!




    0
  • AS
    15 février 2011 at 22 h 42 min -

    nos parents n’ont jamais demande un sous pour avoir fait le devoir de musulmans…

    madame de la chkara et de la batata… ayez honte , une fois dans votre vie




    0
  • Alilou
    15 février 2011 at 22 h 44 min -

    Ca me donne la nausee, et on demande encore a faire du neuf avec du vieux…
    Ecoutez chers(ES) algeriennes et algeriens de la sous classe de toutes les classes comme moi. JE SUIS PARTISANT DE L,EUTHANASIE DES VIEUX CHNOQUES ANCIENS ET NOUVEAUX…
    ON VEUT DU SANG NEUF, PROPRE DE TOUTES LES MALADIES SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES, DES VIRUS DES PARASITES DES BACTEIES, DES SPORES, DES MOISISSURES ETC…
    IRRADIE AUX UVA,

    SVP (YA HAGGARINE) REGARDEZ VOUS DANS LA GALCE ET AYEZ UN PEU HONTE, VOUS AVEZ DEJA UN PIED DANS LA TOMBE FAITES LA PAIX AVEC VOTRE CREATEUR, LIBEREZ VOTRE CONSCIENCE DES CRIMES DEMANDEZ PARDON, L’HEURE AVANCE ET VOUS RAPPROCHE DU TROU ET DU JUGEMENT DU JUSTE…NAKIR WA MOUNKIR….POUR TOUT L’OR DU MONDE JE N,AIMERAI ETRE A VOTRE PLACE…
    sI CA PEU VOUS AIDEZ ALIBERER VOTRE CONSCIENCE JE VOUS OFFRE GRACIEUSEMENT DU THE A FUMER…IL PARAIT QUE CA DETEND..MAIS CA N’A AUCUN EFFET SUR MOI…HIHI…HIC…




    0
  • aquerado
    15 février 2011 at 22 h 50 min -

    Salam,
    Merci Mr Debache pour ce pamphlet, j’aime mieux cette violence ecrite que celle du drs. Mais je pense que se genre d’attitude est beaucoup plus a mettre sur le dos de l’ignorance et d’un manque de vision lointaine. C’est pour cela que les grands visionnaires de l’Algerie ont pratiquement tous ete assassines ou ecartes d’une maniere systematique. Il est plus commode de s’occupper de petits esprits facilement manipulables que de gens bien instruits et determines dans leur combat. Je vous laisse une video qui confirme vos dires: http://www.youtube.com/watch?v=bLg8qehVdoY&feature=related




    0
  • mahieddine laabidi
    15 février 2011 at 22 h 52 min -

    j’aurais tellement voulu entendre madame bitat s’indigner quand les cris des suppliciés que l’on torturait avant de les égorgeait dans les villas de la drs, puis de jeter sur les bords de l’autoroute leur tête détachée du corps.
    le peuple n’est pas amnésique




    0
  • djamel
    15 février 2011 at 22 h 52 min -

    Bonjour frere DEBACHE,
    PAS DE COMMENTAIRE JE VEUX JUSTE VOUS DIRE.
    BIEN EXPLIQUE ET BIEN DIT.
    NOTRE PROBLEME A CHAQUE FOIS ON MAIS QUELQUE A LA PORTE,ELLE REVIENT PAR LA FENETRE.
    CETTE DAME VEUT REVENIR SUR LA SCENE POLITIQUE, PEUT ETRE QU’ELLE VEUT UN AUTRE MORCEAU DE LA TARTE.
    SALUT A TOI FRERE.




    0
  • tamarisio
    15 février 2011 at 23 h 08 min -

    mme Bitat,nous vous demandons de continuer a vous taire comme vous l’avez fait depuis si longtemps car vous avez oublié vos engagements envers ce peuple
    honneur a djamila bouhired et djamila boupacha




    0
  • abon
    15 février 2011 at 23 h 17 min -

    J’aimerai juste dire que les vrais moudjahids, ceux qui ont combattus avec foi, font et ont toujours fait la chaîne souvent en cédant leur place à plus faibles (plus usés physiquement)qu’eux, qu’ils se terrent dans un long silence et habitent tassés avec leurs enfants dans des trois piéces en observant tout ce gachis depuis cinq décénnies.




    0
  • echecs et maths
    15 février 2011 at 23 h 34 min -

    @ ALILOU

    J ETAIT MORT DE RIRE EN LISANT TON COMMENTAIRE TU ES UN CAS !
    QUAND A CETTE DAME JE DIRAI SIMPLEMENT NO COMMENT.




    0
  • Rachid Belaid
    15 février 2011 at 23 h 53 min -

    Mme bitat, voici un nom d’une veritable moujahida qui a combattu dans les rangs du FLN, goute aux tortures de la france, et puis qui est restee en Algerie bien apres la pseudo-independence de 62 en reniant famille et patrie d’origne: ANNIE STEINER. Allez voir ou elle habite a Alger et dans quelles conditions! Voila une femme digne qui devrait vous faire rougir de honte. Est ce votre senilite melangee a votre gout des plaisirs epicuriens, au vu des lunettes tres style que vous portez sur cette photo, dont le regime vous a gavee qui vous font parler aujourd’hui? Retirez vous dans le silence, nous vous remercions pour votre role dans la revolution et on fera tout pour vous pardonner votre trahison qui a suivi.




    0
  • salima
    15 février 2011 at 23 h 57 min -

    tendeb, tu nous prends pour des c… rohi derrgui figouratek…. j’ai connaissance de vos biens volés; vous rendrez compte très très bientôt, in cha allah avant ta disparition. ton mari était très copain avec un brifissour d’ORL (par décret) qui vit au club des pins et monte une association à son âge…. pour nous empêcher d’accéder à son club des pins qu’il nous ont volé. sa villa du golfe est louée, sahha fih…. mais un vol restera un vol et il rendront tous compte ces voyous faux moudjahidines… les vrais moudjahidines sont morts ou vievent avec deux sous par mois. vous êtes des putchistes, des voleurs… materbhouch vous et vos enfants salis par votre histoire ! ekhkh eufnakoum




    0
  • Fanon
    15 février 2011 at 23 h 59 min -

    سلام عليكم
    Bravo Mille bravos !!!!!!!
    Le peuple vous vomit vous el les caciques de la recupe..
    Que voulez vous ? Gardez vos derniers privilèges jusqu’au pied de votre tombe ?
    On s’en passera de vos anallyses a 2 balles ???
    Ou bien voulez vous apportez une caution morale et une lumiere a un éventuel prochain
    Vainqueur ?
    Sachez que vos lumières se sont tarient et a savoir s’ils ont brillée un jour , le peuple saura se frayer son chemin sans vous et vous maudira a jamais pour votre silence approbateur !!!!




    0
  • rak
    16 février 2011 at 0 h 18 min -

    salam, azul, bsr les ami(e)s

    Bravo et merci Mr Debache, ellah iynewrik wa yekether b’hallek, vous avez tout dit avec art, maniere et elegance a cette dame amnesique qui a souillé son combat durant la glorieuse guerre de liberation et trahi ses freres d’armes tombés aux champ d’honneur ellah yerhamhoum.
    Toute cette trahison pour des considerations bassement mercantiles, qui persiste et signe meme en ayant un pied dans la tombe et au crepescule de sa vie. quel gachis madame! j’ai honte pour vous

    TAHYA EL DZAIER




    0
  • Hamma
    16 février 2011 at 1 h 52 min -

    J’ajouterai à l’intention de cette dame ceci:Parlez peu madame,mais parlez juste ou taisez-vous à jamais madame!




    0
  • Hakim
    16 février 2011 at 2 h 24 min -

    J’aurais pas dis mieux Bravo Mr DEBACHE!!

    L’histoire les jugera a tous ces vieux croutons.Il vont tous bientôt mourrir inch’allah comme Belkheir et Tounsi.
    L’ALGÉRIE VIVRA
    La jeunesse doit se battre et reprendre le pouvoir sans reproduire les mêmes erreurs que dans notre passé.
    PAS DE JUSTICE ! PAS DE PAIX!




    0
  • Boudiaf
    16 février 2011 at 4 h 05 min -

    Mr Débache, vous avez dit tout haut ce que pense des millions d’algériens.

    Chapeau bas




    0
  • Ali
    16 février 2011 at 9 h 44 min -

    Très bel article..rien a dire..les vrais moujahidines qui ont offert leur vie fi wajh rabi et renoncé a leurs familles ne seraient guèere tenté par un quelconque délice d’ici bas.
    Il ont fait un commerce ganant aves Rabi soubhanou: leur vie contre le paradis!!
    Toi Mme bitat et tes semblables tu souffres ici bas et tu souffrira la haut.
    Eli yakoul hak enass bighayri hak jamais yaaref le bonheur tjih denya très fade même aandou kounouz: idhal yelhath kil kelb deriere le bonheur hetan ijih MALIK EL MAWT:
    ya waylkoum mine da3wet el madhlomine!!
    hassbouna lah wa ni3ma el wakil fi koul wahed kla hak nass.
    Rdv la haut: vous allez récupérer nos pêchers bi idhni LAH!!!




    0
  • mihoubi
    16 février 2011 at 9 h 48 min -

    Monsieur Débache, revenez vous battre en Algérie. Le peuple a besoin de vous, de votre plume ! Ce matin en vous lisant, vous m’avez foutu une bonne dose de courage, moi qui dépérissait. Encore une fois bravo et merci.




    0
  • slam
    16 février 2011 at 10 h 25 min -

    Madame BITAT, née ZOHRA DRIF ,pour laquelle nous avions beaucoup de respect en tant que Moudjahida, a malheureusement fini par rentrer dans les rangs de la mafia politico-financière organisée à partir de 1962 .Elle a malheureusement oublié tout son passé révolutionnaire et changé de veste dés qu’elle a commencé à sentir l’odeur de l’ argent, ce sale argent qui l’a totalement disqualifiée aux yeux du peuple qu’elle avait jadis défendu au prix de sa vie!Elle a troqué son statut de Moudjahida pour celui de mandataire d’un régime dictatorial!Aujourd’hui elle nous propose la levée de l’ état d’urgence en affirmant que c’est une nécessite ! Non Madame la Moudjahida, ouvrez vos yeux et regardez le mal qu’a fait cette disposition que vous avez soutenu durant presque une vingtaine d’années . Des massacres collectifs et des disparitions forcées non élucidées jusqu’au jour d’aujourd’hui.Beaucoup de familles endeuillées, qui ont perdu leurs siens sans pouvoir faire leur deuil! Savez-vous Madame la Moudjahida,pendant que vous vautrez sur votre lit douillé ,d’autres ont tout simplement croupis dans des geôles aux relents nauséabonds et en subissant les pires humiliations des nervis du régime que vous souteniez! Non, chéré Madame, ce n’est plus le moment pour vous de vous reprendre et annoncer que la levée de l’état d’urgence que vous aviez soutenu est devenu maintenant une nécessite car il fallait le dire bien avant que le mal ne soit irrémédiablement fait aux algériens que dans un passé récent vous aviez participé à le libérer!




    0
  • D B
    16 février 2011 at 10 h 43 min -

    Cette réponse appropriée, et talentueuse, de Iskander Debbache à Madame Bitat, qui fut la grande Zohra Drif, avant de sombrer corps et âme, dans l’oubli de ce que fut son lumineux passé, est une occasion opportune, pour nous, d’évoquer le souvenir de ceux et celles qui ont combattu pour libérer leur pays, et qui ne se sont pas laissé acheter par ce régime ignoble et corrupteur.
    Et peut-être, qu’en évouant leur souvenir, puissent-ils encore rester longtemps parmi nous, et leur sens d(une dignité qui n’est pas à vendre, les convaincrions nous de venir nous rendre visite sur LQA, pour nous faire l’honneur de leur résence, et nous rassurer sur leur sort. Personnellement, je lance une invitation à la grande Djamila Boupacha, l’immaculée révolutionnaire, celle dont le silence, au cours de toutes ces années, est à lui seul, un terrible réquisitoire. Nous entendront-ils ?
    Évoquons leur souvenir mes chers amis. Rendons leur l’hommage qui leur revient.




    0
  • kaddour
    16 février 2011 at 12 h 34 min -

    Mme BITAT, vous reste t-il encore un minimum de dignité pour vous éclipser hors de la vue de votre victime (le peuple)? Personnellement, en tant que citoyen Algérien né post indépendance et que vous devez donc avoir l’âge de ma chère mère, sachez que je ne suis pas fier de vous et de vos semblables, vous êtes la honte de notre pays. Tout compte fait, vous vous êtes juste substitués aux colons d’hier, avec plus de férocité envers le peuple et d’avidité pour ses richesses.

    Merci Mr DEBBACHE pour cette mise au point.




    0
  • Alilou
    16 février 2011 at 13 h 22 min -

    Tres prochainement IN CHAA ALLAH on rendra homages aux vrais moudjahidines ceux qui sont resté dans l’ombre et la discretion, ceux qui ont fait leur devoir envers le peuple et la nation puis se sont retirés dans la dignité, ceux que l’histoire doit mettre en avant afin que leurs noms ne soient a jamais oublié, ce jour viendra ou chacun reconnaitera les sienns et nous, nous les mahgourins on n’oubliera pas nos tortionnaires, et nous autres les laissés pour compte on fera de sorte que grace a notre solidarité et notre amour pur notre peuple et notre patrie, on hissera tres haut dans le ciel l’etandare etoilé qui fait toujours la fierté de tous les algiennes et algeriens qui ont l’amour de l’algerie dans le coeur.
    Ce jour est proche tres proche car il est ecrit par le divin quand un peuple veut se reapproprier sa liberte et sa dignité Dieu ne peut que nous faciliter la tache et malheur a ceux qui auront le sang des algeriens sur les mains…

    PS: Je suggere que nous fassions une liste de tous les vrais moudjahidines (vrais) afin que jamais leur noms ne soient oublié.




    0
  • mihoubi
    16 février 2011 at 13 h 58 min -

    Les opportunistes de service et Bitat et consorts commencent à paniquer plus tôt que prévu.C’est un bon signe….suivez les déclarations de Mme Hanoune !




    0
  • errashid.bey
    16 février 2011 at 18 h 09 min -

    Comme c’est touchant. Tout le monde s’émeut des propos de cet énergumène, vous l’appelez comment ? Iskander DEBBACHE. D’où il sort celui là encore, ce n’est pas lui qui raconte par ailleurs, dans ce journal avoir été torturé par les services de la DRS? C’est pas des tendres ceux-là non plus. Il en faisait partie, demandez lui ce qu’il a fait, et s’il est honnête, ce qui n’est pas si sur, il le dira. Non il préfère le dire sur les sites Harkis. Il a une place d’honneur sur le plus virulent des plus intimes « ennemis » du peuple Algérien. Je ne sais pas quel est son jeu, mais mes frères soyez prudents et sélectifs dans vos lectures et je regrette que ce journal n’en sache pas plus que cela. J’espère qu’il laissera passer ma contribution au risque de devenir complice de ces gens là.
    http://www.harkis.info/portail/index.php?op=newtopic&topic=35

    DB: Nous laissons passer votre post, non pour ce qu’il véhicule, mais pour montrer la nature de ce régime honni qui use de méthodes chafouines, sous des plumes courageusement anonymes, qui injectent des venins insidieux, pour salir les meilleurs d’entre-nous. Ne vous en déplaise, cher Monsieur, Iskander est un homme d’honneur. Il est des nôtres. Nous revendiquons la confiance que nous lui portons, que dis-je, que nous lui vouons. Nous ne savons pas qui vous êtes, Monsieur, ou Madame, mais nous savons qui est MONSIEUR Iskander Debbache. Vous ne savez pas quel est son jeu ? Ce n’est pas un jeu, en fait. C’est un combat à mort. La preuve! La preuve est que vous tentez, derrière le rideau opaque de votre clavier, de le salir, et de nous tromper sur lui. Yaew fakou! Ici, dans cet espace, on ne nous la fait pas, ya si flène, puisqu’on ne peut pas vous interpeller sous votre vrai nom. Et même si nous ne connaissions pas Iskander, si sa plume n’avait pas déjà parlé de lui, et pour lui, il aurait suffi que nous lisions ce lumineux texte qui vous dérange au point ou vous vous êtes bardé de tout votre courage d’anonyme, pour venir nous seriner du n’importe quoi. Vous avez besoin de meilleures méthodes, en vérité. Il est, voyez-vous, des sincérités qui transcendent le conscient collectif. Et ce qu’il a dit suffit au jugement que nous nous faisons de lui. Et si vous nous parliez du sujet, plutôt que de l’auteur ? Iskander n’est pas un énergumène. C’est un homme debout. Merci de nous avoir donné l’occasion de saluer Iskander. Nous ne sommes plus des zombies, voyez-vous?




    0
  • medjahed
    16 février 2011 at 18 h 18 min -

    Maintenant,c’est sur,la peur a changé de camps !!!!!!!!




    0
  • driss
    16 février 2011 at 18 h 54 min -

    AU FOND DE MADAMA BITAT,IL Y AVAIT UN MONARQUE ENDORMI,SI SE N EST UN TYRAN .




    0
  • tamarisio
    16 février 2011 at 22 h 43 min -

    Je demande a notre cher LQA de retrouver nos deux djamila afin de s’enquerir de leurs santés et aussi de leur rendre hommage pendant qu’elles sont encore en vie
    vive l’algerie et les vrais moudjahidines




    0
  • Mehdi
    17 février 2011 at 1 h 44 min -

    Puisque cette minable de dame vient au dernier moment en tant qu’envoyé spécial de BOUTESRIKA vouloir berner encore une fois ce peuple et bien je voudrais lui dire si vraiment elle a un tout petit peu de fierté et bien la première chose quelle doit faire c’est de demander la levée du secret défense sur les dossiers de biographies falsifiées par BOUMEDIENNE en 1962 et dire la vérité sur l’origine de cette mafia de Marocains CLAN de OUJDA car elle connait très bien cette vérité qu’ils ont caché pendant 49 ans au peuple Algérien elle est complice tout comme son mari depuis la première heure de la décolonisation et son mari et l’un des plus grand traitre car il a fait parti des négociations dans les accords pour la fausse indépendance que DE GAULLE a offert au peuple Algériens en contre parti BENBELLA comme président des Algériens donc cette dame est complice dans cette haute trahison contre son pays et elle na jamais oser dire un mot ni meme sans mari il savait tous que BOUMEDIENNE a brader le pays et la vendu au Marocain qu’il a ramener de OUJDA ou de ceux qui était dans l’armée Française comme BENBELLA qui était dans le 4eme régiment des tirailleurs marocains avec ces frères et ces cousins pour défendre la France et en 1960/61 il a était infiltré dans le FLN avec la complicité de BOUMEDIENNE , d’ailleurs comme Ali TOUNSI qui lui une fois que son père Harki a pris sa retraite et a regagné son pays le maroc, Ali à remplacé son père comme Harki et il a été infiltré par DE GAULLE dans le FLN avec toujours la complicité de BOUMEDIENNE donc cette dame faisait parti des proches de BOUMEDIENNE y compris son mari comment elle a toujours garder le silence sur cette trahison et à aucun moment elle na oser dire que le moment est venu et il faut lever le voile sur cette duperie dont on étaient victimes ces compatriotes..BOUMEDIENNE a menacer BENKHEDDA,BOUDIAF,AIT AHMED, FERHAT ABBAS,KRIM BELKACEM qu’il n’en est pas question que l’un d’entre eux soit président sauf le Marocain BENBELLA et c’est de cette façon que le Marocain a été imposer président des Algériens et il a assassiné KHEMISTI, et CHABANI, KRIM KHIDER avec la complicité de KAZDI MERBAH, BOUSSOUF, BOUTEFLIKA, CHAABANI celui ci il a été enlevé par le général BENCHERIF et remi a BENBELLA pour l’assassiné bien sur avec la complicté des autres ,quand a medeghri lui est marocain il a été assassiné pour réglement affaire de femme par BENBELLA et BOUTEFLIKA.donc les autres assassins que j’ai citer sont tous marocains à part BOUSSOUF et BOUMEDIENNE.Son mari et elle connaissait cette autre vérité et cette drole de femme peut écrire un livre afin de mettre toute la lumière sur ces assassinats de Héros Algériens elle connait et sait tout sur la traitrise de BOUMEDIENNE dont son mari était très proche.
    Cette opportuniste qui a baissé sa culotte pendant 49 ans devant le clan de OUJDA pour quelle est droit au grignotage elle fera mieux de demander la levée du secret defense que BOUMEDIENNE a exigé afin de protégé ces homme préférés qu’il a ramener avec lui du Maroc et qui ne sont ni des moudjahidines ni meme des Algériens et a qui il a donné des faux noms ,lieux de naissances .
    KAZDI MERBAH cousin de KHALEF BOUMEDIENNE à tromper les Algériens en faisant passer KAZDI pour un Kabyle ce qui est faux il n’est pas né à BENI-YENNI il est Marocain originaire de sidi kace au maroc et né au maroc il na jamais participer au maquis, BOUTEF est né à OUJDA sa ville d’origine mais jamais Algérien de MSIRDA ni moudjahid, il était dans les scouts et il na pas fait d’études supérieurs et na pas de BAC, TEMMAR cousin de ZERHOUNI ce dernier est originaire de djebel ZERHOUN au maroc et il n’est pas né en TUNIS et il n’est pas originaire de Nedroma c’est faux, temmar il est marocain né à OUJDA cousin de ZERHOUNI, BESSAYEF il est marocain né au Maroc, MOULAY GUENDIL né au maroc et Marocain de père et de mère et il eu la nationalité Algérienne en 1972, Ali TOUNSI HARKI né à FES et non pas à Metz il est de père et de mère marocains, rien d’un Algérien, le PDG d’Air-Algérie il est originaire de OUJDA et son oncle le feu Ministre ABDELGHANI en 1962 il portait le sigle SNP il est devenu ABDELGHANI nom qu’il lui a donner BOUMEDIENNE, OULD KABLIA il est originaire de TANGER sa ville natale d’origine et ou elle habite la soeur de ZERHOUNI donc cette femme connait leur histoire et si elle c’est battue elle et son mari pour l’indépendance de son pays comment elle a pu accepter toute cette arnaque sans oser dire le moindre mot durant toute ces année alors que son pays est toujours occupé par des mercenaires d’origne marocaines qui sont brader les richesses de son pays et fait de son peuple, un peuple le plus pauvre au monde et dans la région, un peuple marginal, analphabète elle a pas honte cette salope au lieu de faire appel au peuple Algérien et de se battre comme elles ont fait les femmes TUNISIENNES elle se sont battus de l’extérieur et de l’intérieur jusqu’à ce quelles ont pu au moins libérer leur pays de cette mafia des TRABELCI et ddu dictateur ZINE BEN ABLI.
    Cette dame elle possède pas mal de chose et de preuves sur les assassinats des années 90, les arrestations suivi de disparitions, des enlèvement de femmes et de jeunes filles qui par la suite elle étaient utilisées dans la prostitutions dans des hotels à BLIDA et autres endroits , le génocide contre son peuple mais de qui elle se moque mais quelle sache que bientot inchallah l’Algérie sera libre. HONTE a elle cette opportuniste comme LOUISA LE LIEVRE, et KHALIDA la MILLIARDAIRE de l’aire BOUTESRIKA




    0
  • Hamma
    17 février 2011 at 2 h 20 min -

    Mais laissez donc dire cet énergumène Mr.Benchenouf. Nous ne sommes pas dupes. Notre combat n’est pas le sien. Sa diatribe envers Mr.Debache ne peut que conforter notre conviction que les services sont très actifs en ces jours. Même les harkis sont de la partie, pas ceux qui sont en France mais ceux qui se sont fondu dans la foule en 62 et qui ont fait de l’Algérie ce qu’elle est aujourd’hui.




    0
  • Koulou
    17 février 2011 at 2 h 22 min -

    Madame BITAT, S’il vous reste un tant soit peu de dignité et au lieu de demander la levée de l’État de d’urgenge que les Algériens endurent depuis plus de 19 ans, Allez jeter un coup d’oeil à la petite manufacture enregistrée au nom de votre frère sis à Saint Raphael(El-Biar) et qui produit des DVD PORNOS pour les redistribuer à la grandeur de l’Algérie et à l’étranger, une manufacture qui soit dit en passant est enregistrée au nom de votre frére comme préte nom avec bien sûre votre bénédiction.Je présume qu’en ce moment ce commerce est trés lucratif et juteux pour votre état de conscience. Les Algériens n’ont plus besoin de marionnette et de guignoles pour parler à leurs noms.




    0
  • kaddour
    17 février 2011 at 6 h 59 min -

    Bonjour,

     »Il est des sincérités qui transcendent le conscient collectif. Et ce qu’il a dit suffit au jugement que nous faisons de lui »

    Entre autres extraits de la réponse de Mr BENCHENOUF à l’adresse de errashid bey. Cela se passe de tout commentaire.




    0
  • farida
    17 février 2011 at 8 h 35 min -

    Au lieu de s’indigner de l’échec des gouvernants de notre malheureux pays en sachant que ce n’est qu’un effet d’annonce sans lendemain pour se repositionner étant bien placée pour sentir les séismes politiques ou de nous proposer un bilan de 50 ans d’indépendance qui sera fait par H’mida qui cumule les fonctions de ellaab de racham et de barrah donc sans aucune objectivité et sans intérêts, Mme BITAT devra s’indigner des analphabètes, escrocs , repris de justice ,baltadjia et aplatventristes qui siègent à côté d’elle , il n’y a qu’à voir leurs moudakhalate fil yatima pour leur demander de ne plus exhiber leur qualité de sinatour à toutes occasions dont la majorité ne savent ni la définition ni l’origine.




    0
  • errashid.bey
    17 février 2011 at 10 h 23 min -

    je vous demande de lire d’abord son article sur le site harki et dite moi si vous y souscrivez. Quand à ce qu’il dénonce aujourd’hui, il y a bien longtamps que le peuple Algérien est conscient de cela et je ne m’inscris pas en faux. Mais pourquoi joue t’il sur tous les tableaux et plus particulièrement en salissant la mémoire de ses frères auprès de leur ennemis d’hier.Voilà tout.
    Moi j’ai le courage de me poser la question et de dénoncer des insanités d’ou qu’elles viennent,et pas vous ? Fakou à qui ? va savoir……
    En conclusion ce n’est pas moi qui sème le doute, ce sont les interventions tout azimuts de votre protégé.




    0
  • Ammisaid
    17 février 2011 at 11 h 27 min -

    Les plus grands, les plus pervers et les plus haineux harkis que connait l’Algérie sont entrain de boire goulûment son pétrole et son sang, de respirer à plein poumons son air et son gaz, de manger librement et rapidement sa chair et ses richesses, de détruire sans pitié ses valeurs et ses principes, de castrer intensément et hâtivement ses désirs et ses rêves, de gaspiller sans compter son génie créateur et son intelligence juvénile et exceptionnel et de déféquer totalement leurs excréments sur sa terre et son
    Peuple. Et, ses harkis du malheur et de la laideur trônent sur nos têtes depuis plus de cinquante ans. Alors, laisses nous s’il te plait apprécier cet article qui
    Renoue avec l’intelligence et la beauté.
    Fraternellement à toutes et à tous




    0
  • Zineb Azouz
    17 février 2011 at 14 h 35 min -

    J’ai beau chercher des synonymes à audace, culot ou indécence, je n’en trouve pas qui convienne à vos « propos » et vos « postures ».

    je me ravis que sur LQA, nous ayons été si nombreux, à commencer par notre ami Djamal eddine, à rappeler le minimalisme, l’apolitisme et le ridicule de la revendication qui tourne autour de la levée de l’état d’urgence; confirmation FAITE, les « Medahines et Medahates » du pouvoir font leur coming-out et sortent de leurs salons pour crier à la révolution et appeler avec courage et détermination, à la levée de l’état d’urgence !
    (J’ai peur pour eux)

    Démocratie oblige, le président à l’écoute de ses Bouffons, prends acte et instruit le gouvernement dans ce sens.

    Ah ! Comme j’aurais aimé faire de la zoologie !

    Ainsi, et alors que je perdais mon temps à essayer de trouver un synonymes au culot de Madame, il fallait juste un petit moment d’attention pour remarquer que ce n’est pas du culot, mais de la fidélité et de l’obéissance.
    Après tout madame est avocate, ne l’oublions pas, et de temps en temps il faut bien aller danser, pardon, je voulais dire plaider, gratuitement pour les chefs.

    Cordialement,
    ZA

    p.s. : Si l’administrateur me le permets, j’aimerais juste suggérer à Madame la ténor du barreau de changer de teinture, les fausses blondes, c’est un peu démodé; il faut aller vers des déguisements ou des changements qui donnent vraiment l’impression d’une rupture avec le passé.
    Je connais une très bonne coiffeuse qui se trouve à Djedda en ce moment et qui, j’en suis sûre, saura ce qu’il faut faire.




    0
  • Hamma
    17 février 2011 at 16 h 48 min -

    @errashid.bey, posez-vous la question suivante: Combiens d’Algériens ont été fusillés ou égorgés par ceux que vous défendez sous l’accusation qu’ils éaient des harkis et des collabos alors qu’ils étaient innocents? Mr.Zenati est un journaliste qui n’a fait que son métier de journaliste et il est tout à fait normal d’avoir des sentiments même envers ses ennemis. Ne vous trompez pas de cible. Ne prenez pas à mal mon intervention.

    Fraternellement.




    0
  • Iskander DEBACHE.
    17 février 2011 at 17 h 56 min -

    Moi j’ai le courage de me poser la question et de dénoncer des insanités d’ou qu’elles viennent,et pas vous ?
    errashid.bey
    =======================================================
    @errashid.bey
    Ya si Rachid, un auteur Français, grand résistant et en l’occurrence Vercors disait dans « Le silence de la mer »: « La Guerre n’appartient pas tant à ceux qui l’ont faite qu’à ceux qui en parlent le plus ». Aussi, je ne m’étendrai pas sur le passé glorieux de ma famille durant la guerre de libération, un passé dont je n’ai jamais eu à rougir, bien au contraire! Et vous le savez parfaitement puisque nous nous connaissons…
    Aujourd’hui vous cherchez à vous distinguer sur ce forum dans l’espoir de plaire à vos amis du comité de soutien à Bouteflika de la Rampe Vallée….
    Lequel comportement me fait penser à celui des « Moudjahidine » de la vingt cinquième heure dont le seul mérite était de casser du Harki poussant le zèle jusqu’à massacrer des familles entières après le 19 Mars 1962 c’est à dire quand tout était fini juste pour plaire aux nouveaux vainqueurs de l’Algérie indépendante. Cette même Algérie que vous avez vous même quittée en 1962 en même temops que les Pieds Noirs pour vous installer à Thonon en France. C’était à l’époque où vos amis Pieds Noirs vous appelaient Richard. Aviez vous si peur pour partir si vite?
    Un proverbe de chez nous dit à juste titre: « Celui dont je connais le père et le grand père, ne saurait m’éblouir par le fils ».
    Quant à moi, je n’avais que Onze ans alors je vous laisse deviner ce que je pense des gens comme vous.
    Iskander DEBACHE




    0
  • Zineb Azouz
    17 février 2011 at 22 h 29 min -

    Monsieur Iskander DEBACHE,

    Je viens de me rendre compte que dans mon commentaire, la phrase où je vous félicité pour cet article a sauté ( trop de coupures en ce moment, et entre deux sauvegardes on perds des lignes s’en s’en rendre compte)

    Mille merci donc pour ce brillant papier, pour ce rappel de vérités, pour ce courage et pour cette analyse.

    Le pouvoir dispose d’un contingent varié et multicolore de vassaux, de félons, d’apothicaires, de mercenaires et de broyeurs d’espoir; et des compétences comme la votre nous sont plus qu’utiles pour dénoncer haut et fort, nous éclairer et rappeler que nous ne sommes pas tous des « carpettes » débiles.

    Votre Perspicacité et n’a d’égal que votre détermination, pour preuve je viens de lire, comment vous remettez à leur place, et avec brio, ceux qui veulent encore nous duper via un patriotisme « bon marché », en tapant sur les Harkis sans souffler mot sur les sous-officiers des paras de Bigeard&Co devenus héros et généraux.

    Cordialement,

    ZA




    0
  • Iskander DEBACHE
    18 février 2011 at 12 h 02 min -

    Merci Zineb
    Ces gens là font un amalgame délibéré entre « collaboration » et la liberté d’investigation propre aux prérogatives et obligations d’un journaliste mais qu’à cela ne tienne, ils ne nous empêcheront pas de travailler.
    amitiés
    I. DEBACHE.




    0
  • J-TIME
    19 février 2011 at 9 h 33 min -

    By J-TIME,

    Chers Internautes Bonjour,

    J’etais adolescent en cet periode de 62, 63… et j’ai vecu cette periode, quand je m’en rappelle ca me rappelle des cauchemards. D’autant plus que j’ai ete moi meme {ainsi qu’un camarade de classe} embete et agresse par ces soi-disants maquisards!? de la wilaya 4, force locale! etc.. ou petits voyous laches affames avec leurs mat49 qui passaient leur temps a brutaliser/voir tuer lachement les gens , a squatter « prise de force de villas en dehors de celles des colons prise des le depart surtout le 5, 6, 7,.. juillet 62, prise de force de magasins/epiciers, debits de boissons/cafe, etc.. », a se marier de force en humiliant lachement des peres de famille qui avant le 19 mars 62 versaient des cotisations mensuelles au FLN/ALN de l’epoque et/ou qui transportaient des medicaments vers le maquis! de l’ALN, ces laches voyous passaient leur temps a faire du chantage maffieux et a racketter quelques commercants aises!? (les menacant de mort et des fois meme les …. en cas de non versement d’argent ou de fourniture de voitures!..)… etc.. etc.. en me rappelant de ce 62/63 j’ai envie de degeuler.. alors que ces petits voyous (maquisards!! amplifies par ce qu’on appelait la force locale et les arrivistes/autre genre de voyous du 19 Mars 62)..

    Ces petits voyous (maquisards!!/moudjahidines!?)des wilayas interieures (la 4, la 3, etc..) allaient se rendre militairement vers la fin des annees 59 et 60 [je pense qu’il y’a plusieurs historiens et quelques acteurs meme de la revolution, algeriens etc.. qui ont en parles et/ou ecrits sur ce theme] n’etait-ce donc cette bouffee d’oxygene salvatrice de manifestations spontanees « et non comme le font croire certains menteurs/quelques petits voyous-travestisseurs du FLN », manifs spontanees {que j’ai vu de mes propres yeux} manifs [pour l’independance] donc du peuple Algerien en decembre 60 ayant demarrees de Belcourt et d’Ain-temouchent et s’etant propagees ailleurs a toutes l’Algerie [surtout les grandes villes], ce qui avait permis ensuite d’internationaliser la question algerienne (a l’ONU des annees 60, 61, 62, pas l’ONU actuelle.. , avec plus d’appui d’autres pays plus le support des democrates US tel que celui du clan Kennedy .. ) ..

    Comme cite en haut, a savoir: J’etais adolescent en cet periode de 62, 63… et j’ai vecu cette periode, quand je m’en rappelle ca me rappelle des cauchemards. D’autant plus que j’ai ete moi meme {ainsi qu’un camarade de classe} embetes.

    Personnellement [et a mon age/adolescence] je roulais en bicyclette lorsque un element maquisard! [arme avec sa mat49, avec un ceinturon plein de balles: pour le show! et la menace lache de petit voyou] de cette wilaya 4 m’interpella et me pris de force ma bicyclette.. en cette periode de jungle parsemee de ces laches petits voyous maquisards! moudjahidines!?debarques affames et a mon age je ne savais pas quoi faire et a qui me plaindre!.. ce voyou maquisard! de cette wilaya-4 avait donc pris par force, c’est a dire vole ma petite bicyclette.. [la jungle maffieuse de petits voyous-malfrats etait donc nee en cet ete 62 , la longue nuit maffieuse allait donc se perpetuer et jusqu’a l’heure actuelle!!.. 49 ans apres!..]..

    Quant a mon camarade de classe , c’etait en cet ete 62, et je me rapelle quand on etait tous les deux a la sortie de la ville lorsque soudain un lache voyou malfrat affame maquisard! moudjahid! (arme jusqu’aux dents! :pour intimider a la lache le ghachi?..!), lorsque soudain donc un lache voyou malfrat affame maquisard! moudjahid! accoste mon camarade (qui portait une veste neuve de survetement que son pere venait de lui acheter) et lui lance: C’est ton pere qui faisait le mac, et il nous a pas laisse traverser sa maison, Hein!.. texto: « enta libabak hasab rouhou mac, makhalanach ne’traversou darou.. » allez donne moi ta veste de survetement maintenant!.. , et mon jeune camarade apeure donna au lache voyou ordurieux maquisard! [de cette wilaya-4] sa veste neuve que son pere venait de lui acheter…

    J’avais ensuite demande a mon jeune camarade sur ce qui s’etait passe concernant son pere et ce maquisard voyou.., mon jeune camarade m’expliqua qu’une dizaine de jours auparavant un groupe de quatre maquisards! (c’est a dire des laches voyous affames terrorisant la population en cet ete 62) etaient venus [un apres midi] devant leur maison et voulaient rentrer de force (soi disant pour acceder a la maison arriere d’un ancien colon qui etait parti juste avant juillet 62), toutefois mon jeune camarade m’expliqu’a que ce n’etait qu’un alibi de malfrats-maquisards! moudjahids! car ils pouvaient acceder a la maison de l’ancien colon par plusieurs autres acces/entrees .. et que le but reel de ces voyous maquisards! de wilaya 4 etaient de transgresser/d’agresser l’intimite de la maison car il avait deux jeunes soeurs!!.. ces voyous embeteurs du peuple des juillet 62 avait oublies toute l’aide que le vieux pere de mon camarade leur avait prodigue de 54 a 62 (via cotisations, medicaments et jusqu’a via l’aide a l’evasion de prison de maquisards! et personnes du FLN arretes emprisonnes par les militaires francais.., ce qui avait coute aussi la prison dans les geoles francaises au pere de mon camarade apres denonciation d’une personne arretee du fln? ou de l’aln? ou ..? vers les annees 58-59).

    Toutefois mal leur a pris a ces 4 laches brutaux voyous maquisards, car le vieux pere de mon camarade etait un veteran de la 2eme guerre mondiale [plein de decorations, qui avait l’experience de la vraie guerre, non celle de cache-cache!? .. : l’experience de la vraie guerre face aux divisions panzers du legendaire marechal allemand Rommel, l’experience de Monte casino,.. etc.. qui avait combattu avec les tirailleurs algeriens et les fameux tabors marocains .. ] et experience d’avant 1939.. jusqu’en 1945.

    Mon camarade m’informa alors que lorsque ce groupe ordurieux lache de maquisards armes de la wilaya 4 s’etaient postes devant sa maison.. en hurlant et vociferant/menacant pour entrer de force, alors son pere s’etait poste (avec deux grenades a goupilles, qu’il avait garde de la 2eme guerre mondiale) devant la porte de sa maison face a ces 4 voyous maquisards! moudjahidines!?. Son pere leur repondait: « si vous avancez vers la porte je degoupille les grenades et on mourra tous ».. Et apres de laches hesitations/ tergiversations a la lache-fourbe-malfrat (ayant compris que ca aller tournait au bain de sang et qu’ils allaient en payer les frais aussi) les 4 voyous maquisards! s’etaient eclipses a la lache..

    Toutefois comme decrit ci-dessus, l’un d’eux/petit voyou maquisard de cache cache, c’est a dire sauve « comme ses comperes de wilaya-4, etc.. » in-extremis par les manifs populaires de Dec 60- ce maquisard! moudjahid! donc (avec ceinturon a la lache plein de balles! et mat49) s’etait venge a la lache sur mon jeune camarade (un adolescent innocent) en lui prenant/c.a.d volant! de force sa veste de survetement!… comme un autre de ses comperes maquisards a la lache qui m’avait pris de force ma bicyclette.. Ces maquisards! voyous brutaux a la lache de 62/moudjahids! devraient a l’heure actuelle avoir depasses les 70ans a moins qu’ils aient deja rejoint l’autre monde (c’est a dire un air/environnement terrestre moins pollue..?! a l’heure actuelle?..)

    C’etait cela l’ete 62 [region: Wilaya 4..etc.. ], … vecu en live [c.a.d le cauchemard deja des le jeune age.. avait commence.. et la nuit continue!!..49ans apres!..] l’ete 62 [region: Wilaya 4..], … donc vecu en live par moi-meme et en concret , clair/net ineffacable/inchangeable/ imperturbable …

    Salutations,
    J-TIME




    0
  • mannallah
    19 février 2011 at 11 h 13 min -

    Effectivement,à cette personne nous devons lui vouer tous nos respects et notre considération ….Seulement, ne devrait – elle pas retrouver ses repères et surtout faire comme les MOUDJAHIDATES qui se sont retirées avec cette impression d’avoir seulement fait leur devoir de citoyen et citoyenne envers leur PAYS COLONISE…….ON en a marre de la langue de bois….Il n’existe pas un peuple qui n’a pas combattu l’oppresseur….Pourquoi , seule l’ALGERIE et cela depuis l’indépendance ne cesse de galvauder le terme DE MOUDJAHID….etc…A mon avis c’est aujourd’hui que l’on doit vraiment devenir MOUDJAHID et faire retrouver à son peuple une réelle indépendance..et pour cela les leaders sont connus comme hier c’était les BEN MIHIDI…ZIGHOUT..ABANE ET MÊME BENBELLA ET TANT d’autres …Aujourd’hui ce sont les BENCHENNOUF….SIDHOUM …..ALI BELHADJ..D’HINA…..




    0
  • Iskander DEBACHE.
    19 février 2011 at 18 h 22 min -

    La « technique » du bouc émissaire est connue depuis la nuit des temps et à ce propos, la sécurité militaire et plus tard le D.R.S. n’ont rien inventé mais l’astuce est efficace!….
    Au début il y avait les Harkis, ensuite les Islamistes puis à son arrivée Bouteflika a désigné les Kabyles avec le Primtemps Berbère en 2001 lequel a débuté par une odieuse manipulation/provocation avec l’assassinat du jeune Massinissa Guermah et qui continue aujourd’hui avec le MAK de Ferhat Mehenni que le D.R.S. met en avant pour assimiler les Kabyles à des traitres.
    Dernièrement ils ont essayé de focaliser les Algériens contre la communauté Ibadhite du M’zab ce qui est une véritable honte!
    Parallèlement, ils ont réussi à isoler les Moudjahidine en leur accordant des privilèges insensés aux dépens des Algériens.
    A chaque fois, il leur fallait un mouton Noir pour détourner l’attention mais surtout pour réaliser l’unanimité en amenant le peuple à communier dans la haine contre d’autres Algériens…
    La triste réalité est que nous avons affaire à un régime pervers et dangereux qui n’hésite pas dans le but de préserver son pouvoir à dresser les Algériens, les uns contre les autres quitte pour ce faire à mettre l’Algérie à feu et à sang.
    Pour réaliser leurs macabres desseins, ils font appel à des supplétifs dans le but de distiller la haine et de discréditer ceux qui osent parler.
    Des supplétifs comme ce errashid.bey de son vrai nom Bendali Rachid membre d’un comité de soutien à Bouteflika sis à la Rampe Vallée d’Alger.
    En fait comme la plupart des Algériens, il n’est consciemment même pas concerné, il ne fait que reprendre à ton compte une haine aussi gratuite qu’inutile qui lui a été distillée dans le cadre d’une grossière manipulation de masse.

    La tâche que je me suis fixée est de désarmer ce régime en mettant à nu toutes ses astuces, ses supplétifs ainsi que toutes ses manipulations, jusqu’à ce qu’il s’effondre, jusqu’à ce qu’il en crève…..




    0
  • Homme libre
    28 février 2011 at 23 h 34 min -

    L’Algérie se libèrera vraiment quand cette génération de rapaces(Moudjahidines) disparaitra à jamais.
    Je voudrais juste savoir avec quel argent elle acheter la maison ou elle habite et ou elles passe ses vacances?

    De plus dans quelles écoles ses enfant ont étudié?




    0
  • Congrès du Changement Démocratique