Édition du
29 July 2017

Ben Ali serait dans le coma

LEMONDE.FR | 17.02.11 | 08h19  •  Mis à jour le 17.02.11 | 08h38

Selon un journaliste français spécialiste de la Tunisie, Nicolas Beau, l’ex-président tunisien Ben Ali, qui après avoir quitté la Tunisie le 14 janvier sous la pression de la rue a trouvé refuge en Arabie saoudite, « vient d’être victime d’une attaque cérébrale et transporté d’urgence à l’hôpital de Djedda. L’ex-chef de l’Etat a été admis dans cet établissement réservé aux princes séoudiens sous une fausse identité, pour raison de sécurité. Son état est jugé très inquiétant », écrit-il dans son blog.

Toujours d’après les mêmes sources à Tunis du journaliste français, M. Ben Ali serait plongé dans le coma. Malade depuis plusieurs années, le dictateur tunisien avait été très éprouvé par son départ forcé de Tunisie. « Son épouse, Leila Trabelsi, n’est plus à ses côtés », précise Nicolas Beau.

Des informations recoupées par le webzine d’opinion JSSNews, qui « a obtenu une information d’un diplomate exerçant ses fonctions au Proche-Orient, qui confirmerait les dires cités plus haut (Nicolas Beau). ‘Ben Ali est tombé dans le coma le 15 février en fin d’après-midi. D’après ce que nous savons, son état est critique, mais les meilleurs médecins du royaume ont été envoyés en urgence’« . Ce diplomate précise que « le nouveau président par intérim en Tunisie est également au courant et suit les événements heure par heure ».

Le Monde.fr


Nombre de lectures : 1196
7 Commentaires sur cet article
  • Si Tchad
    17 février 2011 at 13 h 03 min -

    Ben Ali Hrab! Ben Ali Hrab! Ben Ali Hrab!

    Hrab ilaa Djahannam!

    Si Tchad




    0
  • AS
    17 février 2011 at 13 h 30 min -

    diver- sion … fi jahanam insha Allah




    0
  • Zineb Azouz
    17 février 2011 at 15 h 06 min -

    Prompt rétablissement du fond du cœur à Zine El Abidine Ben Ali !

    Il faut prier pour que ces gens survivent pour passer devant un tribunal populaire.

    ZA




    0
  • Rachid Belaid
    17 février 2011 at 16 h 36 min -

    Leila n’est plus a ses cotes? J’etais certain que les princes seoudiens ne lui avaient offert asile que par convoitise de la belle, farouche, femme-fatale leila trabelsi. Ces cocos de princes seoudiens ne sont mus que par une chose: leur libido.




    0
  • Hamma
    17 février 2011 at 17 h 47 min -

    C’est quand-même terrible de mourir loin de sa patrie!
    Ne vous inquiétez pas mes amis, L.Trabelsi sera une belle et très riche veuve. Je vois d’ici ahl Saoud se frotter déjà les mains, la moustache et le bouc.




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    17 février 2011 at 17 h 59 min -

    Sharon est toujours dans le coma, et certaines langues fourchues ont elles aussi affirmé sans s’en assurer que le réfugié au camp de toiles, de Sharm Echeikh, l’inénarrable Moubarek, serait lui aussi, en phase préterminale, du fait de son cancer.

    Les médecins sionistes semblent avoir été appelés en renfort dans les trois cas, sauf que tous les trois, étant responsables de crimes contre l’humanité, et que les conditions ne sont pas réunies, pour les juger devant l’histoire des hommes, Allah, dans Son infinie Miséricorde et Justice pour Ses adorateurs, les a gardés en « vie » assistée, pour servir comme pharaon, de ‘Aya (signe)… en faisant rejeter son corps par les flots, et en les gardant sous respiration artificielle, vu que la justice humaine est ainsi faite, elle condamne pour le vol d’un morceau de pain, mais elle demeure désemparée dès lors qu’il s’agit de condamner un voleur de milliards de USD, ou bien, un criminel contre l’humanité, ou encore un potentat.




    0
  • yes we can
    20 février 2011 at 15 h 57 min -

    Précision aux musulmans.Le prophète sal allah âlih ouassallam a dit: »irhamou âzizan dhal, aou ghaniyan iftakar ».Ayez pitié d’un roi qui a perdu son pouvoir et son trône en tombant bien bas,ou d’un riche qui subit la faillite et devient pauvre.Dieu seul peut évaluer le degré de souffrance qu’ils ressentent à la suite de cette punition.de grâce,n’en rajoutez plus.et orientez le fiel vers les dictateurs qui sont encore au pouvoir…




    0
  • Congrès du Changement Démocratique