Édition du
25 March 2017

Libye : Les dernières heures d'un criminel

Agences de presse internationales, presse  internationale et Al Jazeera

20h40. Des témoignages font état de «massacres» dans les quartiers de Fachloum et de Tajoura à Tripoli. «Des hommes armés tirent de manière aveugle. Il y a même des femmes qui sont mortes», a-t-il ajouté, sous couvert de l’anonymat. Il a affirmé que les mosquées du quartiers diffusaient des appels au secours par le biais de haut-parleurs.

Un autre témoin à Fachloum a indiqué que des hélicoptères avaient survolé le quartier pour faire descendre des mercenaires africains armés, qui ont tiré sur toutes les personnes se trouvant dans la rue. Il a fait état d’un grand nombre de morts.

20h00. L’Italie déclenche l’alerte maximum dans ses bases aériennes et décide l’envoi d’hélicoptères dans le sud de la péninsule.

La décision a été prise après l’atterrissage à Malte de deux avions militaires et deux hélicoptères civils. Ces avions avaient à leur bord quatre soldats qui ont affirmé s’être enfuis de la base militaire de Benghazi, à 1.000 km à l’est de Tripoli, tombée au main des manifestants, ont indiqué à l’AFP des sources militaires maltaises.

19h45. La Russie va commencer mardi l’évacution de ses ressortissants. «Un plan d’évacuation est élaboré sur l’ordre du président russe», a déclaré la porte-parole russe.

19h 30 : Tripoli est encerclée par les miliciens et mercenaires de Kaddhafi. D’autres circulant à bord de véhicules banalisés,  tirent sur les citoyens (Al Jazeera).

19h27 De nombreux témoignages, rapportés par Reuters, la BBC et le Guardian, évoquent l’intervention de l’armée de l’air à Tripoli. Des attaques aériennes qui auraient déjà tué 250 personnes dans les dernières 24 heures selon un opposant politique cité par Al Jazeera. Des informations qui confirment les témoignages des pilotes déserteurs, arrivés à Malte dans l’après-midi (lire plus bas, à 19h).

19h10 Dix Egyptiens ont été tués par balles dans la ville libyenne de Tobrouk, non loin de la frontière avec l’Egypte, a déclaré un médecin égyptien qui tentait de se rendre en Libye, citant des Egyptiens fuyant le pays.

19h Le correspondant d’Al Jazeera à Malte rapporte que les pilotes des avions militaires qui ont atterri à l’aéroport de la capitale, La Valette, sont des hauts gradés –Senior colonels– qui avaient reçu l’ordre de tirer sur les manifestants. Ils ont refusé d’obéir et ont deserté. Ils avaient fait atterrir dans l’après-midi deux avions militaires libyens et deux hélicoptères civils transportant sept personnes, qui seraient de nationalité française. Selon les sources de La Valette, les hélicoptères avaient obtenu l’autorisation d’atterrir à Malte mais ils n’avaient en revanche pas obtenu celle de quitter la Libye, ce qui semble indiquer qu’ils ont fui le pays. Les sept personnes à bord ont déclaré à la police de l’air et des frontières être de nationalité française mais une seule détient un passeport. Elles ont affirmé travailler sur une plate-forme pétrolière en haute mer, du côté de Benghazi, et ont demandé la protection des autorités maltaises.

18h 25 : Des informations concordantes font état d’attaques aériennes contre les manifestants à Tripoli. (Al Jazeera).

18h15 Le groupe français de BTP Vinci a décidé de rapatrier ses expatriés travaillant sur la construction de la tour de contrôle du nouvel aéroport international de Tripoli en Libye.

18h05 La rumeur persiste, jusque dans les arcanes du pouvoir britannique. Mouammar Kadhafi pourrait avoir quitté la Libye en direction de Caracas, au Venezuela, selon le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, en marge d’une réunion de l’UE à Bruxelles. « Vous m’avez demandé si le colonel Kadhafi est au Venezuela, je n’ai pas d’information me permettant de dire qu’il y est » mais « j’ai vu des informations qui suggèrent qu’il est en route » pour ce pays, a-t-il déclaré en marge d’une rencontre avec ses homologues européens. Le gouvernement vénézuélien dément la présence de Kadhafi sur son territoire.

William Hague n’a pas détaillé l’origine de ces informations. Un porte-parole de la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a indiqué pour sa part ne « pas avoir d’information » à ce sujet. Il s’agit à ce stade « de rumeurs infondées », a-t-il ajouté.

18h La violence en Libye « doit absolument cesser », a déclaré la ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, en visite officielle au Brésil.

.17h50 Les forces de sécurité libyennes mènent une opération contre « les repaires de saboteurs et de terroristes », a annoncé lundi soir la télévision d’Etat, sans préciser le lieu de cette opération. Selon la chaîne, les forces de sécurité appellent les citoyens à coopérer avec elles « pour restaurer la sécurité ». Cette opération contre « les terroristes » a fait plusieurs morts, a annoncé la télévision d’Etat, avant de montrer des images « en direct » de manifestants pro-Kadhafi sur la principale place de Tripoli.

17h45 Total rapatrie « la majeure partie » de ses expatriés en Libye et leurs familles. « Quelques effectifs » restent sur place « avec des mesures de sécurité renforcées ».

17h28La Libye avait menacé de ne plus aider l’Europe dans la lutte contre l’immmigration si elle se prononçait sur des questions internes. L’Union européenne a annoncé ce lundi qu’elle condamnait la répression des manifestations en Libye.

17h05 Deux avions militaires libyens et deux hélicoptères civils, avec sept personnes à bord affirmant être françaises, ont atterri lundi après-midi à l’aéroport de La Valette, la capitale de Malte, selon des sources militaires.

15h35 le ministre de la Justice Moustafa Mohamed Aboud Al Djeleil démissionne en signe de protestation contre un « recours excessif à la violence contre les manifestants », rapporte le journal libyen Kourina.

15h25 des témoins à Syrte ont démenti auprès de l’AFP la chute de cette ville libyenne aux mains des manifestants anti-Kadhafi, comme l’avait affirmé la FIDH.

15h08 le drapeau que les manifestants brandissent n’est pas le drapeau officiel du pays. Depuis 1977, le drapeau de la Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste (c’est le nom officiel du pays) est monochrome: vert, de la couleur de la révolution impulsée par le colonel Kadhafi. Le drapeau rouge, noir et vert agrémenté d’un croissant et d’une étoile de couleur blanche que les manifestants agitent est celui du Royaume de la Libye (1951-1969). Celui de l’indépendance vis-à-vis de l’Italie.

14h41 « L’est du pays est uni, Benghazi par exemple est une ville à nous. Mais nous sommes inquiets pour les habitants de la capitale Tripoli. J’espère qu’ils ne connaîtront pas le même massacre que nous ici », commente « Mohamed », sur les images en direct de Benghazi. « Les soldats sont avec nous », ajoute-t-il, affirmant que les armes sont collectées pour être stockées en sécurité et demandant de l’aide pour les blessés qui affluent.

Quant au sort du leader libyen, il a une idée sur ce qui pourrait l’attendre… « Ben Ali a fui de Tunisie. Moubarak a fui d’Egypte. Je ne pense pas que Kadhafi puisse fuir. Certains voudront sans doute l’assassiner ».

14h35 La BBC affirme que le colonel Kadhafi aurait bien quitté Tripoli, confirmant des rumeurs par des « sources indépendantes ». Le Guardian, lui, ne confirme pas encore.

Nouvelle défection au sein des diplomates libyens : l’ambassadeur en Grande bretagne démissionne de ses fonctions et organise un rassemblement devant son ambassade pour dénoncer les massacres de Kaddhafi.

14h30La Libye propulse le pétrole au-delà des 105 dollars. Ce niveau n’avait pas été atteint depuis septembre 2008.

14h25 Ce site permet de voir en direct Benghazi, l’une des villes qui seraient tombées aux mains des manifestants ce lundi. Et où la répression a été très dure depuis quelques jours. En parallèle, les internautes peuvent envoyer des messages à « Mohamed » qui commente les images… quand le son passe.

14h17 plusieurs villes dont Benghazi et Syrte, sont tombées aux mains des manifestants à la suite de défections dans l’armée, a affirmé lundi la Fédération internationale des ligues de droits de l’homme (FIDH) qui avance un bilan de 300 à 400 morts depuis le début du soulèvement.

14h10 Le Premier ministre britannique, en déplacement au Caire, a commenté la situation libyenne. « La réponse aux aspirations des manifestants, dans ce pays et dans d’autres, doit être la réforme, pas la répression« . David Cameron a ajouté: « Ce qui se passe en Libye est effroyable et inacceptable, le régime utilise les formes les plus vicieuses de répression contre des gens qui veulent voir avancer leur pays, l’un des plus fermés et autocratiques du monde ».

13h23 Plus de 2300 Tunisiens -parmi les quelques 50 000- vivant en Libye ont quitté le pays depuis dimanche pour des raisons de sécurité, selon l’agence officielle Tap, citant l’office des Tunisiens à l’étranger. Des Tunisiens résidant à Benghazi (est) et d’autres localités rencontrent des difficultés sécuritaires pour arriver jusqu’à la frontière, précise l’agence.

13h13 Des dizaines de Libyens et d’Egyptiens ont manifesté lundi devant le siège de la Ligue arabe au Caire pour condamner l’usage de la force en Libye contre les manifestants anti-Kadhafi. « Honte à ceux qui tirent sur leur peuple! », ont scandé les manifestants, certains portant des pancartes appelant à « l’unité arabe ». « Kadhafi, le sang des martyrs ne coulera pas en vain », ont-ils aussi crié.

Kadhafi, le sang des martyrs ne coulera pas en vain

12h30 selon des témoins contactés lundi par l’AFP, le siège d’une télévision et d’une radio publiques ont ainsi été saccagés dans la soirée par des manifestants à Tripoli et des postes de police et des locaux des comités révolutionnaires ont été incendiés. La « salle du peuple », un bâtiment situé près du centre ville et où sont souvent organisées des manifestations et des réunions officielles, a été également incendiée, selon un Tripolitain résidant à proximité.

12h25 l’ancien porte-parole du gouvernement prône le dialogue. Dans une déclaration marquant les désaccords au sein du pouvoir face aux manifestations antigouvernementales qui secouent le pays depuis six jours, Mohamed Bayou a critiqué lundi la menace d’un recours à la force brandie par Seïf Al-Islam Kadhafi, un des fils de Mouammar Kadhafi, dans un discours prononcé à la télévision dans la nuit de dimanche à lundi. La direction libyenne doit entamer un dialogue avec l’opposition et débattre de l’élaboration d’une Constitution, a ajouté lundi Mohamed Bayou.

11h30 Le site Alive in Libya permet d’écouter des « voix de Libye ». Des messages de soutien venus de l’extérieur ou des témoignages de l’intérieur, dont les déclarations sont difficiles à vérifier tant le pays reste fermé. Un exemple simple: « C’est un massacre, le régime libyen est devenu fou« . Autre projet utilisant Audioboo: « Feb17voices ».

11h Sur la situation en Libye, Al Jazeera fournit des témoignages sonores en provenance de Tripoli. L’un d’entre eux décrit ceux qui ont tiré sur les manifestants comme « une milice spéciale qui protège Kadhafi ». Le site relaie aussi un flux de photos en provenance de Benghazi, foyer de la révolte depuis six jours, sur Flickr.

10h45 les quelque 750 Français résidant dans ce pays sont incités à partir, a souligné le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Laurent Wauquiez, ce lundi matin sur Europe 1. Il n’a pas parlé d’évacuation officielle. « Pour l’instant, il n’y a pas de menace directe. (…) Notre message c’est: surtout pas de risque », a-t-il insisté.

La ministre espagnole des Affaires étrangères, Trinidad Jimenez, a pour sa part déclaré: « Nous sommes extrêmement préoccupés, nous coordonnons l’évacuation éventuelle des citoyens de l’Union européenne de Libye, en particulier de Benghazi ». Benghazi est le berceau de la révolte en Libye, à 1000 km à l’est de Tripoli.

BP se prépare aussi à évacuer dans les 48 heures une partie de son personnel en Libye, où le groupe pétrolier britannique emploie en tout 140 personnes dont une quarantaine d’expatriés. La compagnie pétrolière norvégienne Statoil a quant à elle commencé à évacuer « la poignée » d’expatriés travaillant pour elle en Libye en raison des violences dans ce pays.


Nombre de lectures : 1336
27 Commentaires sur cet article
  • Rif-ino
    21 février 2011 at 18 h 51 min -

    Je n’aimais pas ce psychopathe de Kadafi et le considérai comme le plus despote des dictateurs Arabes ,mais là il vient de prouver qu’il était encore pire de ce je pensais de lui.Et son fils qui parle aux Libyens comme s’ils étaient ses esclaves et lui le fermier.
    La limite de la connerie tend vers l’infinement grand




    0
  • HAQIQALEAKS
    21 février 2011 at 18 h 53 min -

    21. février 2011 – 17:3
    Benghazi est libre, les gens chantent dans la rue

    Plusieurs villes libyennes, dont Benghazi, bastion de l’opposition anti-Kadafhi, sont tombées lundi aux mains des manifestants. Le témoignage d’Ahmad Bentaher, médecin à l’hôpital Jala’a, qui a vu affluer des dizaines de victimes depuis le début du soulèvement.

    Après maintes tentatives, le coup de fil aboutit enfin. «Nous pouvons recevoir des appels, mais toutes les communications vers l’extérieur sont coupées». Ahmad Bentaher, médecin du principal hôpital de Benghazi, assiste depuis une semaine en première ligne au soulèvement contre le régime du colonel Kadhafi.
     
    D’après son témoignage, Benghazi, comme d’autres villes, notamment sur l’est de la côte libyenne, serait tombée lundi aux mains des manifestants. La révolte atteint également la capitale Tripoli, où plus de 60 personnes auraient trouvé la mort lundi.
     
    swissinfo.ch: Quelle est la situation actuellement à Benghazi?
     
    Ahmad Bentaher: Après les violentes émeutes de dimanche, les forces spéciales de l’armée ont rejoint les manifestants. Ils ont pris le dessus sur les milices privées de Kadhafi et pris le contrôle de la ville. Les paramilitaires ont quitté Benghazi. Depuis le début des émeutes, les trois principaux hôpitaux de la ville ont comptabilisé plus de 300 morts et 2000 blessés. Nous devons encore opérer de nombreuses personnes et nous manquons de matériel médical. Rien que dimanche, 61 personnes ont été tuées, dont un enfant de trois ans.
     
    swissinfo.ch: Y-a-t-il un risque que les forces de sécurité reviennent à Benghazi?
     
    A.B.: Oui, ce scénario existe toujours. Mais en ce moment, les gens chantent dans les rues, ils célèbrent la liberté après 42 ans passés sous le régime de Kadhafi.
     
    swissinfo.ch: Qui forment les rangs des manifestants anti-Kadhafi?
     
    A.B.: En premier lieu, l’élite intellectuelle de la ville, soit les avocats, juges, docteurs et ingénieurs. Ces personnes ne sont pas liées à un parti politique ou à une association quelconque. Mais ces derniers jours, c’est toute la population qui s’est rendue dans la rue pour réclamer la liberté, comme dans n’importe quelle pays du monde. Au début, les manifestations étaient pacifiques. Puis le régime a arrêté l’un des principaux organisateurs. La foule s’est rassemblée devant le bâtiment de la sécurité intérieure pour réclamer sa libération. Ce fut le début de la mobilisation massive.
     
    swissinfo.ch: En Occident, certains affirment que Benghazi est un terreau d’islamistes. Est-ce vrai?
     
    A.B.: C’est ce que Kadhafi et sa famille essayent de faire croire. Mais ce que j’ai vu dans la rue, ce sont des gens qui réclament la liberté, l’unité et une constitution, chose que nous n’avons pas en Libye. Nous sommes censés être un pays aisé, mais voyez-vous,  les gens sont pauvres ici.
     
    swissinfo.ch: Savez-vous ce qu’il se passe actuellement à Tripoli?
     
    A.B.: Nous suivons les événements avec une vive préoccupation. Des collègues m’ont affirmé avoir recensé un grand nombre de victimes. Lundi à la mi-journée, 60 personnes avaient été tuées à Tripoli. Il y a également des manifestations dans les environs de Tripoli.
     
    swissinfo.ch: Pensez-vous que Kadhafi dispose du soutien nécessaire pour reprendre les choses en mains?
     
    A.B.: Le clan Kadhafi n’est pas très nombreux. Mais il est très dangereux, parce qu’il possède beaucoup d’armes. Ses milices, basées à Sirte, sont très bien équipées.
     
    swissinfo.ch: Y-a-t-il des différences entre les Libyens qui vivent en ville et ceux vivant dans les tribus?
     
    A.B.: Bien sûr, mais un point commun unit tous les Libyens: la volonté de vivre dans un seul et même pays. Les Warfala et les autres grandes tribus libyennes rejoignent les rangs des manifestants, car elles ont beaucoup souffert sous le régime du général Kadhafi. Le clan Kadhafi devra trouver une solution pacifique,  il n’est pas assez puissant pour se battre tout seul contre les autres clans.
     
    swissinfo.ch: Que va-t-il selon vous arriver à Mouammar Kadhafi et à ses fils?
     
    A.B.: Pour le pays,  le mieux serait que les Kadhafi quittent le pays en nous laissant la liberté et la paix. S’ils choisissent la force, il y aura un énorme massacre, bien plus important que celui déjà enduré. Des rumeurs circulent à Benghazi sur de possibles attaques aériennes. Ce ne sont que des rumeurs, mais les gens pensent que Kadhafi est capable de telles choses.
     
    swissinfo.ch: Est-ce dangereux pour vous de recevoir des appels de l’étranger?
     
    A.B.: Nous sommes déjà en danger. A Benghazi, nous avons atteint le point de non retour. Ceci est clair dans l’esprit de tous les citoyens de Benghazi.
     
    swissinfo.ch: Avez-vous peur pour votre vie?
     
    A.B.: Oui, bien sûr. Il n’y a pas de ligne rouge. Les mercenaires africains de Kadhafi sont venus à l’hôpital pour tenter d’achever certains blessés. Peut-on seulement imaginer à quel point Kadhafi est brutal? J’en appelle à la communauté internationale pour qu’elle intervienne sérieusement.
     
    swissinfo.ch: Que peut-elle faire?
     
    A.B.: Au Darfour, la communauté internationale a envoyé des soldats pour protéger les civils. Si les Etats-Unis et l’Union européenne mettent la pression, peut-être qu’il s’en ira. L’ONU doit intervenir par tous les moyens et convaincre Kadhafi de s’en aller.
     
    swissinfo.ch: Quel impact a eu le discours de Seif al-Islam, le fils «réformiste» de Kadhafi, à la télévision dimanche soir?
     
    A.B.: J’étais très heureux quand j’ai appris qu’il allait parler à la télévision. Je pensais qu’il pourrait apporter un réel changement. Mais c’était  déprimant. Il a levé son index et averti le peuple libyen qu’en cas de refus d’obéir, il ferait intervenir l’armée. Je ne sais pas quel type de personne il est. Il a été qualifié de réformateur, mais aujourd’hui, il menace de nous tuer. Plus que jamais, les Libyens ne veulent plus voir le visage de Kadhafi, ni celui de son fils.

    Julia Slater, Samuel Jaberg, swissinfo.ch




    0
  • HAQIQALEAKS
    21 février 2011 at 18 h 56 min -

    Romandie News Texte
    ALERTE – Kadhafi pourrait être en route vers le Venezuela

    BRUXELLES – Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi pourrait avoir quitté son pays et être en route vers Caracas, au Venezuela, a déclaré lundi le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, en marge d’une réunion de l’UE à Bruxelles.

    (©AFP / 21 février 2011 17h47)




    0
  • AS
    21 février 2011 at 19 h 37 min -

    kadhafi a quitte la libye depuis hier soir… il n’est pas en amerique du sud mais plutot en amerique centrale….




    0
  • Général AB
    21 février 2011 at 19 h 40 min -

    Essalamou Oua Illa Minhou Essalam!

    Nous avons entendu la déclaration de ben-ali, nous avons entendu la déclaration de moubarek, nous avons vu et entendu la déclaration de medelci, de ouyahia, de soltani,de belkhadem aujourd’hui et de nezzar dans le temps…….

    Nous avons vu et entendu la déclaration d’hier de seifu-Echaytan de Lybie ! ce débile mental mercenaire en cravate.

    Ne trouvez-vous pas que la déconnexion est la même! Deux univers : Celui des dictateurs arrogants, menaçants et suffisants et l’immense souffrance du peuple, du pauvre peuple, patient et courbé, patient et poussant une charette,

    Venez-voir mon village, venez, venez, …………….

    AH! je pleure mon sang à 75 ans!!!!!!!

    Nous avons à faire à des aveugles, à des sourds, à des insensibles, à des morts vivants….. Avons-nous compris? oui, ils sont déjà morts depuis longtemps, ce n’est pas un jeu de mots!

    LE PEUPLE est vivant, comment peut-ils avoir peur des morts, leur cœur est mort! MEYYITINE! MEYYITINE!

    «JAA ALHAKKOU WA ZAHAKA AL BATILOU INNAL BATILA KANA ZAHOUKA!» Sadaqua Allahou El-ADHIM!

    Vive l’Algérie digne et libre
    Général AB d’EL_AHRAR!




    0
  • mahmoud
    21 février 2011 at 19 h 49 min -

    faut arreter ce criminel et son fils et le pendre a la place public




    0
  • W A H I D
    21 février 2011 at 19 h 52 min -

    @LQA les évènements en Libye.

    L’aviation bombarde la population civile.

    http://www.aljazeera.net/Channel/Livestreaming

    الاثنين 18/3/1432 هـ – الموافق 21/2/2011 م (آخر تحديث) الساعة 17:50 (مكة المكرمة)، 14:50 (غرينتش)

    W A H I D




    0
  • W A H I D
    21 février 2011 at 19 h 59 min -
  • Sami
    21 février 2011 at 20 h 08 min -

    @ Tous Algeriens !!!
    Faires des manifestations pour sauver les vies en Lybie !!! Faire pression sur le monde pour que tous les N U et les gouvernements prennent leur responsabilite pour sauve la vie humaine !! C est une responsabilite de chacun de nous !!!




    0
  • Med Tahar
    21 février 2011 at 20 h 59 min -

    Algériennes, Algériens,

    Sur ordre du psychopathe, le peuple libyen se fait masacrer à l’arme lourde. Les appels de nos frères en pleurs ne puvent pas nous laisser insensibles à leurs douleurs. Ce qui arrive à ce brave peuple est insensé.

    Algériennes, Algériens,

    Sortons comme un seul homme pour manifester notre solidarité à ce peuple frère. Toutes les dictatures se ressemblent et notre peuple n’est pas à l’abri de forfaitures semblables.




    0
  • W A H I D
    21 février 2011 at 21 h 05 min -

    @LQA

    Finalement ce qui va exercer de la pression sue les centres de pouvoir en Algerie pour le cahngement du systeme c’est belle est bien ce qui se pasee dans la region, hier en Tunisie, et en Egypte, aujourd’hui en Libye, le Yémen, le Bahreïn.

    Il suffit a l’opposition de s’unir et d’organiser pour imposer le changement du système, ni Bouteflika, ni Mediene, ni mêmes les généraux ne pourrons désormais résister face aux bouleversements qui se déroulent a une vitesse de l’éclaire dans le monde Arabe, le Tsunami et le vent du changement dicte le timing et la nature par laquelle les dictature tombent dans chaque pays.

    Il est temps pour l’opposition de se fédérer, en front ou en alliance ou qu’importe quel forme pour pouvoir ce présenter comme une alternative au système.

    Il ne faut pas attendre ce qui fatalement va arriver pour s’organiser dans la hâte.

    J’espère que nos élites assumeraient leur responsabilité au moment opportun.

    Fraternellement,

    W A H I D




    0
  • echecs et maths
    21 février 2011 at 21 h 07 min -

    QU ALAH SOIT AVEC EUX CES FRERES LIBIENS . C EST UN VRAI GENOCIDE .CE SANGUINAIRE VEUX EXTERMINE SON PROPRE PEUPLE POUR S ACCAPARER LES RICHESSES DE CE PAYS .DIRE QU IL S IMPROVISE IMAME CHAQUE VENDREDI C EST VRAIMENT LAMENTABLE .

    DEUX PILOTES D AVIATION MILITAIRE ONT ATTERIS A MALTE REFUSANT DE PARTICIPER AU GENOCIDE
    L OCCIDENT QUI SOUTIENT CES CRIMINELS EST LE PREMIER RESPONSABLE




    0
  • Général AB
    21 février 2011 at 21 h 14 min -

    Essalamou Oua Minhou Essalam!

    Commandement militaire, présidence de la république, gouvernement algérien,

    si vous représentez le peuple algérien qui a porté haut et fort la lutte contre le colonialisme et que vous avez construit cette idéologie depuis 1954, qu’en reste-t’il devant ce génocide contre le Peuple Lybien ? le peuple frère, ce peuple humain!

    Où êtes-vous? Pourquoi ce mutisme complice? l’histoire est en train de vous regarder, votre silence devant la communauté arabe et internationale est criminel!

    Démissionnez! Démissionnez! vous ne représentez que satan!

    Oui vous ne représentez que satan, que vous soyez barbus, non barbus, avec djellabas, avec pantalons ou avec jupe!

    «JAA ALHAKKOU WA ZAHAKA AL BATILOU INNAL BATILA KANA ZAHOUKA!» Sadaqua Allahou El-ADHIM!

    Vive l’Algérie digne et libre
    Général AB d’EL_AHRAR!




    0
  • Arezki Nait Amar
    21 février 2011 at 21 h 22 min -

    Le dirigeant Libyen Mouammar Kadhafi,aurait répondu à ses généraux qui le suppliaient d’arrêter l’effusion de sang du peuple ,selon un opposant libyen résident à Londres et qui s’exprimait ce soir sur Al Jazeera en arabe ,que c’est lui qui a construit la Libye et que c’est lui qui la détruira.Il veut dire par là qu’il pratiquera la politique de la terre brûlée pour son pays.Les Kadhafi père et fils ont promis le chaos s’ils venaient à quitter le pouvoir.Le valeureux peuple libyen est en plein dedans mais il s’en sortira inchallah et recouvrera sa liberté et sa dignité.




    0
  • echecs et maths
    21 février 2011 at 21 h 43 min -

    @ GENERAL AB
    IL NE FAUT RIEN ESPERE DES ENNEMIS DE LA NATION.
    IL NE PEUVE SERVIR DE LEURS PROPRES INTERETS ET CEUX DE LEURS MAITRES EN OCCIDENT .ILS ONT VENDUS LEURS AMES ILS ONT PREFERES EL HAYATE EDOUNIA C EST LEUR CHOIX .IL N Y AS PAS D HOMME PARMIS EUX .IL N ONT AUCUNE FIERTEE AUCUN DIGNITE CE SONT LES ENEMIS DE LA OUMA .
    ON LEURS DIRA NOUS SOMMES FIER D ETRE DES ALGERIENS ARABES ET AMAZIGHS .NOUS APPARTENONS A LA OUMA ISLAMIA NOUS PLEURONT QUAND ELLE EST PLEURE ET NOUS PARTICIPONS A CES FETES .




    0
  • Alilou
    21 février 2011 at 21 h 54 min -

    Un general Lybien a declaré sur Eljazeera que les avions sont de type F16 Israelien




    0
  • Alilou
    21 février 2011 at 21 h 59 min -

    @WAHID

    Avec le respect que je te dois et a tous les Algeriens, l’opposition c’est de la bull-shit
    LE PEUPLE DOIT SORTIR SANS OPPOSITION SANS LEADER’ SANS PARTI SANS AMAR BOUZOUARE, ON NE VEUT RIEN DE CHEFFERIE

    JUST PEOPLE, LE PEUPLE DEHORS COMME UN SEUL HOMME, ON N’A PAS BESOIN DE GUIDE OU DE BERGER’ NI CHEF DE PARTI NI CONSEILLER’ NI PROFESSEUR DE DROIT NI POLITICIEN PhD, LE PEUPLE SEUL CONTRE TOUS.

    On a l’air de GNOME a coté des Tunisiens. Egyptien, Lybiens et moins que rien a coté du Yemen, Bahrain etc…mabkache nif…




    0
  • echecs et maths
    21 février 2011 at 22 h 45 min -

    NOUS NE VOULLONS PAS DE MORT CHEZ NOUS .ASSEZ DE VEUVES ASSEZ D ORPHELINS ASSEZ DE DEUILLE.
    LE CHANGEMENT S IL YA LIEUX DOIT INTERVENIR ENTRE MILITAIRES LES BONS CONTRE LES MAUVAIS . LE PEUPLE A ASSEZ PAYE Y EN A MARE .
    LA RESPONSABILITE INCOMBE A CEUX QUI ONT LE POUVOIR AU SEIN DU SYSTHEME .E PEUPLE NE VRUX PAS SORTIR Y A RIEN A ESPERER EST C EST SON DROIT .




    0
  • Karima
    21 février 2011 at 23 h 48 min -

    Kaddhafi , personnage bizarre , fantasque et incohérent,conçoit la Libye comme son bien propre au sens psychopathique du terme.Il a toujours voulu ,sans pouvoir l’avouer , se comparer aux califes abassides ,d’où les prénoms de ses fils et les comportements insolites (tente , habillement ,rapport aux foules etc..)Il trouva la formule de « jamahirya »pour disposer d’absolument TOUS LES POUVOIRS tout en faisant croire que ce système ubuesque représente le pouvoir total au peuple.( la monarchie sans ses inconvénients et sans les obligations morales exigés des aristocrates.)Cette supercherie qui est la risée du monde entier n’est soutenue que par la rente pétrolière distribuée généreusement à une cour médiocre à tous points de vue qui la gaspille affreusement sans aucune répercussion positive pour la Libye qui compte parmi les pays les plus arriérés du monde avec 6 M d’habitants et la 2ème production pétrolière de l’Afrique.
    Kaddhafi est l’échantillon exacerbé de la plupart des chefs d’états arabes:
    – qui sont périmés , intellectuellement ,historiquement et mentalement
    – que leur réussite et leur maintien au pouvoir ne tient ni de leur valeur intrinsèque ni de faits valeureux ou de prestations de qualité au service de leur pays mais d’une forte capacité de malice, de fourberie , de reniement ,de retournement,de capacité de nuisance et de trahison ;
    – de leur atteinte , progressivement avec l’âge , d’une hypertrophie diabolique du Moi , proportionnelle à leur involution mentale , morale et intellectuelle.Tout ceci entretenue et développée par une cour de soquolubes qui ont lié leur sort au tyran.
    EN CONCLUSION
    Si le Mur de Berlin a sonné le glas des dictatures staliniennes en Europe de l’Est,
    le tsunami sud méditerranéen va emporter tous les responsables aliénés de cette région.Si les dictateurs communistes ont encore dans leurs pays beaucoup de sympathisants, j’ai bien peur que ceux de la rive sud ne trouveront même pas les pensionnaires de nos asiles d’aliénés pour dire un mot de bien sur eux.Les historiens arabes WAARINE.




    0
  • le journal de personne
    22 février 2011 at 9 h 11 min -

    Pas d’alibi pour la Libye

    Quand il y aura encore plus de gens aux abois…sans emplois, sans soins, sans abris…
    Ce ne sera pas la fin que tout le monde craint, mais l’instant qu’on attend depuis longtemps !
    Où le peuple prendra enfin les choses en main, sans médiateur ni médiation.
    Et qu’il rédigera sa propre feuille de route et accomplira son propre destin !
    Ce ne sera pas pour élire ses représentants mais pour occuper tous les fronts et dégager lui-même son horizon !
    Nous autres français, nous n’avons jamais été aussi bien qu’aujourd’hui,
    parce que nous savons désormais comment faire pour cesser d’avoir mal demain !

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/libye/




    0
  • samir.b
    22 février 2011 at 13 h 30 min -

    le comble est arrive et voila qu un pays arabe se bombarde lui meme , quand un psychopathe inculte gouverne un pays la fin est dramatique pour son peuple qui paye sa lachete de 42 ans de servitude que les autres peuples de la terre meditent sur cette tragedie sans nom.
    LE CRIMINEL KHADAFI DEVRAIT ETRE LIVRE A UN TAXIDERMISTE POUR L EMPAILLE ET EXPOSE AU MUSEE DE L HISTOIRE POUR QUE LES ENFANTS ARABES SACHENT CE QU IL A COMMIS COMME CRIMES HORRIBLES CONTRE L HUMANITE




    0
  • Hamma
    22 février 2011 at 17 h 29 min -

    Vendredi prochain sera son tour et de son clan inchaa Allah!




    0
  • Boreal
    22 février 2011 at 17 h 54 min -

    @echecs et maths

    Si nous voulons le changement nous devons en payer le prix car rien ne s’obtient sans haute lutte !
    Sinon nous serions condamnés des décennies encore à végéter et à regretter amèrement de ne pas avoir tenté de briser nos chaînes…

    Amicalement




    0
  • IDIR
    22 février 2011 at 19 h 56 min -

    LA FOLIE DU GOUROU DE TRIPOLI

    Hier, fort du soutien indéfectible de l’Empire et de l’Europe, le Serviteur égyptien a fait voler ses avions à basse altitude au-dessus du Caire pour narguer plus de 80 millions d’égyptiens.
    Le chantage sécuritaire utilisé contre le peuple (retrait de la police et lâcher de voyous – baltaguias – à la nuit tombée) n’a pas fonctionné, la population s’est organisée et s’est prise en charge.

    Aujourd’hui, le dictateur-gourou, libyen, vieillard et sénile, avec son « Livre vert » explique à ses sujets que toute rébellion de leur part entraînerait un malheur. Parce que des hommes et des femmes révoltés ont eu le courage et l’intelligence de s’attaquer aux fondements de « sa secte » ! Ils lui ont déclaré la guerre.

    Mouammar Kadhafi, le Mao vert me fait penser au « prêtre de la mort avec sa bible » James Warren Jones dit Jim Jones, fondateur de la secte « Le Temple du Peuple ».

    Telle est la triste fin pour les criminels ! Quelle sera la fin de la secte des Kadhafi ?

    A visionner : Reportage 6.6 Jim Jones, folie meurtrière d’un gourou

    http://www.dailymotion.com/video/x6ctbi_reportage-6-6-jim-jones-folie-meurt_news




    0
  • Rbaoui
    22 février 2011 at 20 h 38 min -

    @samir.b
    « peuple qui paye sa lachete de 42 ans de servitude
    Le peuple libyen n’est pas lâche:
    « Il est de mon devoir, en tant que chef du gouvernement, de vous exprimer au nom du peuple italien notre regret et nos excuses pour les blessures profondes que vous nous avons causées », a déclaré M. Berlusconi dont les propos étaient traduits en arabe. Il s’est auparavant incliné devant le fils
    du héros de la résistance libyenne contre l’occupant italien, Omar Mokhtar, dans un geste symbolique.




    0
  • Mouloudia
    22 février 2011 at 21 h 03 min -

    salam

    Ce typ est fou à lier. JE viens de voir son discours sur Eldjazeraah… Comment à t il pu gouverner ce brave peuple lybien durant 43 ans ya Bougalb?….
    Il va disparaitre dans une marre de sang RAbi Yaltaf….




    0
  • babelouedcity
    22 février 2011 at 22 h 25 min -

    C’EST LE VISAGE RÉEL DE TOUS CES DICTATEURS MERCENAIRES DANS TOUS LES PAYS QUI ETAIENT SOUS COLONISATION.

    LE VISAGE DE
    -ZINE LE TYRAN EL ABIDINE DE TUNISIE
    -MOUBARAK LE TYRAN PHARAON D’EGYPTE
    -QADDAFI LE TYRAN DE LIBYE

    LE COMBLE DU SORT,
    TOUS ETAIENT, SEULEMENT HIER « SOIR », LES « CHOUCHOU » DU MONDE CIVILISÉ AVANT LEUR FUITE LACHE ET MEURTRIERE.

    LES DIABLES MERCENAIRES D’ALGER,
    VONT-ILS FAIRE SAIGNER LE PEUPLE ALGERIE ENCORE PLUS?

    Toutes les courbes vont dans ce sens,
    les dictateurs sont tres dangereux.
    Ils savent qu’ils ont commis trop de crimeS humanitaireS alors ils tuent d’autres innoncents avant de se faire tuer comme des chiens et ratons del’humanité.

    1945
    plusieurs milliers de morts
    1954-62
    la torture
    plus 1 million et demi de martyrs
    apres 1962
    la torture,
    encore des milliers d’assassinats et de crimes humanitaires
    plus de 200.000 morts
    des charniers
    des milliers de disparus
    des malades mentaux causés par ce regime au peuple
    des orphelins
    des quartiers miserables sans eau
    des routes mal construites defaillantes á cause des voleurs walis maires et chefs de daira du trion partis du drs sous la botte du traitre de la dst Bouteflika.

    Algerie a plusieurs Qaddafi sanguinaires.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique