Édition du
22 July 2017

Arrestation de Riad Lamri, du comité de défense des droits des chômeurs

Nous venons d’apprendre l’arrestation ce matin à Skikda, de Mr Riad Lamri, militant du comité de défense des droits des chômeurs, par des policiers. Après avoir été rudoyé au commissariat et intimidé, il a été libéré en fin de matinée.

Nous tenons à dénoncer cette campagne d’intimidation des citoyens activistes de la société civile et à apporter à Mr Lamri et à tous ceux ceux qui luttent pour la dignité du citoyen et le changement, notre indéfectible soutien.

Département des Droits de l’Homme.

Coordination de l’Appel du 19 mars 2009.


Nombre de lectures : 2617
5 Commentaires sur cet article
  • mohamed
    22 février 2011 at 17 h 49 min -

    sortez dans les rue peuple algerien
    on est les derniers ou est notre rejala?




    0
  • salem
    22 février 2011 at 18 h 48 min -

    IL FONT QUE PRECIPITER LA CHUTE.




    0
  • Rédaction LQA
    22 février 2011 at 22 h 34 min -

    Skikda : Interrogatoire humiliant d’un jeune chômeur !
    Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

    El Watan le 22.02.11 | 13h44

    Pour avoir osé protester, mardi matin, devant le bureau de main-d’oeuvre de Skikda, un jeune chômeur a été arrêté et violemment tabassé ! C’est le triste sort que les policiers ont réservé à Lamri Riad, jeune chômeur, 32 ans, et coordinateur du comité national des défenses des droits des chômeurs à Skikda. Ce militant qui se bat pour une vie plus digne et un poste de travail sans passer par des pots de vins, a été molesté et durement interrogé au commissariat pour la simple raison qu’on le soupçonnait d’être un « militant du RCD » !

    « Nous étions une cinquantaine de chômeurs dans un rassemblement à 11 H devant le bureau de main-d’œuvre de la wilaya de Skikda. Nous avons pacifiquement manifesté notre colère contre la corruption qui ronge ce service public. Et malgré cela, les policiers se sont violemment attaqués à nous. Ils nous ont traités de chiens et de clochards », confie notre interlocuteur qui a été arrêté sans ménagement et emmené de force au commissariat.

    Là bas, selon le témoignage de ce chômeur, les policiers vont le soumettre à un interrogatoire qu’il n’hésite pas à qualifier « d’humiliant ».

    « D’abord, ils m’ont passé à tabac avant de m’embarquer. Et puis une fois au commissariat, les insultes et les atteintes à ma personne se sont multipliées. Et la meilleure, ils m’ont accusé d’être un militant du RCD ! Ils m’ont demandé ce que le RCD comptait préparer dans la région ! Pour eux, j’étais un harki qui cherchait à semer les troubles dans son pays ! A les entendre, je serais un agent israélien », raconte Riad qui n’arrive toujous pas à se remettre du choc que lui a procuré ce traitement policier arbitraire.

    « Croyez-moi, je ne me sens plus en sécurité. Ma dignité a été bafouée. Nous les chômeurs, il est de notre droit de manifester pacifiquement pour réclamer notre droit des richesses de ce pays. Mais maintenant, ce droit, il est bafoué par les autorités qui nous tabassent et humilient pour un rien. Cela ne peut plus durer », ajoute Riad qui annonce de nouvelles actions de protestations dans les jours à venir.

    Il est à signaler que le comité national pour la défense des droits des chômeurs a vigoureusement condamné dans un communiqué parvenu à notre rédaction l’arrestation de « Riadh Laamri membre du bureau exécutif de notre coordination ».

    « Le camarade a été arrêté lors d’un rassemblement devant le bureau de l’ANEM de Skikda pour exiger un travail décent pour les chômeurs et dénoncer le favoritisme dans la distribution des emplois. Le camarade a subit au commissariat de la ville toute forme d’insulte et d’accusations erronés avant d’être relâché âpres deux heures de détention illégale », souligne encore ce communiqué.

    « Le comité national pour la défense des droits des chômeurs dénonce énergiquement cette tentative d’intimidation et de harcèlement policier a l’encontre de nos animateurs », conclut-il enfin.

    Abderrahmane Semmar




    0
  • mustangspeed
    23 février 2011 at 1 h 01 min -

    laissez-les continuer leur sale besogne,il ne font q accélérer le réveille du volcan longtemps endormait,les ingrédients sont déjà réunies,il ne manque q une petite étincelle pour libérer la lave,le mont saint-Algérie est en ébullition et aucun volcanologue ne pourrait le stopper,amine ya rebbi




    0
  • el amri
    23 février 2011 at 15 h 07 min -

    c tous c que on vous a aprit dans vos ecoles de police ca prouve que vous ne servire pas le peuple mais vous aller regrete tous ca avec vos enfants ca serai la meme chose ina alaha yansourou et daoula kafira ida kanette adila oua ya khdouli el mouslima ittha kanette 3aire adila ecoute l algerie c le 1 pays au monde qui na pas de dettes .revenue anueles de l a lgerie et de 200 milliard de dolars alors chers policier alles faires un toures chez les gens qui tienne ca




    0
  • Congrès du Changement Démocratique