Édition du
25 March 2017

Les frasques des Kaddhafi selon Wikileaks

-Des câbles divulgués par WikiLeaks et repris par le quotidienThe New-York Times révèlent quelques frasques de l’entourage du colonel Kadhafi.
Seïf al-Islam, le fils que ce dernier destinait à sa succession, aurait payé à la chanteuse Mariah Carey la somme d’un million de dollars (728.000 euros) pour qu’elle vienne lui chanter quatre de ses tubes sur l’île de Saint Barthélémy, dans la mer des Caraïbes.
Celui-ci aurait démenti ces allégations et pointé du doigt son frère Mouatassim, qui selon lui serait le«gros dépensier» de la famille. En 2008, il aurait en effet demandé à son père 1,8 milliards de dollars (1,3 milliards d’euros) pour constituer«sa propre milice». Tout ça pour faire comme son autre frère, Khamis, qui lui«commande un groupe de force spéciale qui lui sert d’unité de protection du régime», souligne WikiLeaks.
Un autre câble de 2006 affirme que«tous les enfants de Kadhafi et ses proches sont censés toucher de gros revenus de la Compagnie nationale de pétrole et des autres filiales pétrolières».
Selon leFinancial Times, toute la famille est impliquée«dans les secteurs du gaz, du pétrole, des télécommunications, des infrastructures, du secteur hôtelier, des médias et de la grande distribution».
La fille de Kadhafi, Aisha, aurait de nombreux rapports avec«les secteurs de l’énergie et de la construction, ainsi que des intérêts financiers dans la clinique privée de St James à Tripoli».
Mohammed, l’aîné, contrôle la Poste et les télécommunications libyennes, ainsi qu’Internet.
Saadi, le troisième fils, est ancien joueur de football professionnel. Il semble«très occupé par son équipe de foot, the Olympic Committee, et sa carrière militaire». Le câble ajoute qu’il utilise parfois«les troupes sous ses ordres pour faire pression dans des affaires commerciales».
Des observateurs locaux estiment que les«crasses» du clan Kadhafi sont suffisantes pour réaliser un«feuilleton télévisé».
Un nouveau scandale a éclaté en 2009 avec la fête controversée du fils Hannibal à Saint Barth, où notammentJay-z et Beyoncé étaient invités.
Et Kadhafi père aime lui aussi se faire remarquer: un câble de 2010 le décrit comme un«hypocondriaque qui a peur de prendre l’avion au-dessus de la mer et jeûne souvent le lundi et le jeudi». Une«blonde plantureuse» l’accompagnerait dans tous ses déplacements, la doyenne de son«détachement d’infirmières ukrainiennes».
Il serait en outre friand de courses hippiques et de flamenco et aurait même ajouté«roi de la Culture» sur la longue liste des titres officiels qu’il s’est auto-attribué.
Lu surThe New York Times,The Financial Times


Nombre de lectures : 1150
UN COMMENTAIRE
  • Abdul
    24 février 2011 at 11 h 59 min -

    « sur l’île de Saint Barthélémy, dans la mer des Caraïbes »
    . »en 2009 avec la fête controversée du fils Hannibal à Saint Barth, où notammentJay-z et Beyoncé étaient invités ».
    Ils n’arrêtent pas de crier leur haine de L’Amérique, de l’occident et des juifs ces bédouins incultes,mais les fréquentes assiduement .




    0
  • Congrès du Changement Démocratique