Édition du
26 March 2017

M. Ait ABDALLAH, victime de l'injustice depuis plus de 30 ans pour avoir dénoncé la corruption

Algeria-Watch, 23 février 2011

Monsieur Ait ABDALLAH était cadre supérieur au ministère du tourisme algérien. Il est entré en conflit avec ce ministère lorsqu’en juin 1978 il dénonce une affaire de corruption portant sur un marché de plusieurs milliards de dinars.

Son combat contre la corruption lui a valu de nombreuses agressions, son licenciement, l’effraction de son domicile qui provoqua la perte de l’enfant que portait son épouse, la perte de son logement, etc..

La justice algérienne saisie du dossier a rendu des décisions en faveur de M. Ait ABDELLAH et sa famille. Elle notamment ordonné en 1984 sa réintégration à son poste de travail et en 1987 la restitution de son logement. Mais ces décisions n’ont jamais été suivies de mesures concrètes en raison de l’opposition de hauts gradés militaires.

M. Ait ABDELLAH a saisi toutes les institutions du pays ainsi que la presse mais les autorités judiciaires n’ont jamais fait exécuter le jugement du 11 juillet 1984, ce qui illustre leur sujétion au pouvoir exécutif.

Face à ce déni de justice, Monsieur Ait ABDALLAH a saisi en novembre 2009 le Rapporteur Spécial sur l’indépendance du juge et des avocats de l’ONU afin d’ouvrir une enquête.

Voir le témoignage de M. AIT ABDELLAH :Autopsie d’une crise


Nombre de lectures : 4177
9 Commentaires sur cet article
  • Ali
    25 février 2011 at 17 h 32 min -

    Bravo!!
    Voilà un homme qui a refusé de vendre son ame au diable!
    jazaka Allaho khayrene;
    WEKEL AALIHOM RABI!
    Vivement quil yest des revelations concerant toutes les sommes détournées en Algérie




    0
  • kamel
    25 février 2011 at 21 h 55 min -

    Il faut une révolution pour que ca change, quand une grande partie des enquêteurs sont corrompus et quand la justice fonctionne au téléphone , sans parler des magistrats corrompus, vous vous attendez a quoi ?
    Tant qu’il y’ a : il ne faut pas le toucher, il ne faut pas le citer, et j’en passe parce que c’est le fils de , c’est le frère de , c’est l’ami de , et tant qu’il y’ a des innocents qui sont emprisonné parce qu’ils gênent les intérêts de monsieur X et Y, ça ne se règlera jamais .
    Dans un pays ou règnent l’injustice et l’impunité, ou l’état a perdu toute crédibilité, ou la corruption et les interventions dictent leurs lois au détriment de la justice.
    Il n’y a qu’une révolution qui peut régler tous ses maux.




    0
  • asma
    25 février 2011 at 22 h 11 min -

    A la base la corruption a été développé exprès comme étant le seul moyen de chantage  » tu fais ce que je veux ou je te fais rentrer en prison » , » tu bouge , je te fais sortir ton dossier », ils ont réussi a faire marcher et manipuler plusieurs personnes du haut cadre au plus bas de l’échelle, aujourd’hui le mal est profond , ça a cassé la politique du pays, ça a détruit notre économie, en passant par la justice, les gens valables ont été écarté , des moins que rien a de grands postes de responsabilité.
    Que faire et comment y remédier ?
    je propose en premier , commencer par la justice afin d’arrêter l’impunité et l’injustice, quelque que soit la personne, tout le monde au même pied distale, secundo, prendre la même méthode que le défunt Boumediene , faire passer au poteau, une cinquantaine de personnes de différentes catégories et différents statuts , comme ça , ca donnera a réfléchir a tout le monde .




    0
  • injustice
    26 février 2011 at 19 h 47 min -

    Le citoyen Algérien n’a pas attendu DRS pour tirer la sonnette d’alarme, au niveau des instances nationales beaucoup sont corrompu de la présidence au plonton du tribunal. Pourquoi passer par le DRS pour traiter des affaires de corruption, donc pour vous la justice est corrompu aussi c’est ce que le simple citoyen vit au quotidien, il suffit de lire les commentaires de nos citoyens en cliquant sur ce lien. On a pas besoin du DRS qui est aussi corrompu que le système en entier pour dire au citoyen algérien il ya une corruption en sein de notre société, le peuple n’est ni aveugle ni sourd, on attend juste le bon moment pour juger ces corrompus qui ont mis l’algerie à genou.
    http://www.youtube.com/watch?v=tcPRt2qMvro




    0
  • samir
    28 février 2011 at 17 h 25 min -

    J’espère maintenant que les gens se sont rendu compte que les journalistes aux ordres et aux bottes des gouvernants pendant la decennie noire, ont sciemment mené campagne contre Mr A. Brahimi lorsqu’il avait dénoncé la corruption et les pots de vin qui s’élevaient à plus de 26 milliards (qui était le montant de la dette exterieur à cette époque). LE TEMPS LUI A DONNE RAISON.




    0
  • Said Ait ABDELLAH
    4 mars 2011 at 1 h 03 min -

    Je salue cette brillante analyse qui met de coté toutes ces veilles momies de la trahison dont les cimetières auraient honte d’accueillir, pour avoir trahi l’ESPOIR, l’avenir, l’essence même de la nation.
    En octobre 1988 ils étaient seuls à pleurer, seuls à mourir alors que leurs ainés veillaient au bien être de la secte galonnée. Cette jeunesse aujourd’hui plus que jamais est appelée à remettre de l’ordre dans la prostitution des GUEUX. J’invite de plus profond de mon coeur toute la presse et plus particulierement le Quotidien d’Algerie à m’offrir l’hospitalité de ces colonnes pour relater à cette jeunesse mon combat de 30 ans pour qu’elle prenne ACTE.
    Voir le lien ci-dessous:
    http://www.youtube.com/watch?v=rnGz5QlRnOo
    « Je suis la personne qui témoigne dans le documentaire CORRUPTION, mon nom complet est M. AIT ABDALLAH Said dés 1978, je compris les dangers de la corruption.
    Mon engagement indéfectible va me mener en novembre 1979 dans l’enceinte maléfique du cabinet noir à la présidence de la République , d’où le sacrifice d’un bébé , mon enfant en novembre 1979.
    Dés lors, j’étais convaincu dans toute la profondeur de mes fibres, que d’autres enfants allaient mourir et que combattre ce système était une question de vie ou de mort.
    Durant plus de trente ans, seul, trop seul, assiègé dans l’arène, face à l’arrogance, la lacheté, les trahisons les plus viles, je regardais impuissant le venin se deversait du sommet de l’Etat pour envahir et endeuiller un grand peuple si valeureux et travestir son histoire.
    Il fallait relever le défi en implorant Dieu le Tout puissant de me préter vie, courage et détermination et laisser le soin au temps d’être un jour l’infaillible témoin.
    Il y’a trop de repères et trop de traces de mon sang sur le long chemin de la mort pour que notre valeureux général Toufik MEDIENE et son compère BOUTEFLIKA puissent relever le défi.
    Mon défi majeur dont le peuple algérien et sa jeunesse, j’en suis convaincu tirera sa fierté , sa grandeur, sa vraie histoire. »

    Said AIT ABDELLAH
    pour plus d’information je vous invite à consulter mes publications sur mon compte Facebook.




    0
  • elforkan
    14 mars 2011 at 20 h 56 min -

    Que faut-il faire en face de la prolifération de la maffia et des maffieux, de la corruption et des corrompus ?se taire ? parler et risquer sa vie, sans rien changer ?
    la meilleur solution est de nous adresser à celui dont l’odre est entre kaf et nun ! kun fa wa kun; soit ! et il est ! !
    Allah, le maitre de l’univers, c’est lui seul qui nous sauvera des maffieux, d’ailleurs vous les voyez tous malades, ou bien les uns tuent les autres, ne croyez surtout pas qu’ils mènent la belle vie ! vous ,vous dormez la nuit, et vos enfants jouent dans la rue, eux, je jure par le tout puissant qu’ils ne ferment pas l’oeil la nuit et leurs enfants ne sont pas heureux comme les vôtres ! le haram n’a jamais donné et ne donnera jamais paix de l’âme, quiétude et sécurité..et la baraka !
    Vous les voyez de vos yeux riches et pourvus, vivant dans le luxe, mais de leurs propres yeux, ils se voient pauvres et malheureux…ils vivent dans l’angoisse, leurs enfants sont tous atteints de terribles maladies et eux tous crèveront d’un cancer !

    « Et ne penses point qu’ALLAH soit inattentif à ce que font les injustes. Ils leur accordera un délai jusqu’au jour où leurs regards se figeront »..et ceci dans ce bas-monde , quant à l’au-delà, il n’auront point de secoureur !

    Qu’Allah les maudisse, qu’il les frappe de terrible maladies, qu’il coupe leurs arrières, à l’occasion qu’Allah pulvérise Kaddhafi et sa clique, qu’il donne la victoire à nos frères qui combattent la tyrannie !!




    0
  • hogra
    28 mars 2011 at 10 h 50 min -

    Le système de notre gouvernement est un système mafieux tout le monde le sait y compris l’opinion internationale. Il Ya principalement deux clans qui nous (peuple) tuent, le clan d’OUJDA et le clan de la promotion LACOSTE à leur tête Toufik et Touati. Mais croyez-moi le peuple veille au grain c’est une question du temps et le déclic viendra au bon moment. Ceux qui ont tués des centaines de citoyens en 1988 et ceux qui ont décimés plus de 250000 morts depuis1992 avec des milliers de disparus et enfin ceux qui ferment les yeux en participant au pillage de notre richesse que ce soit le voyou de Ouyahia, la grosse gueule Louisa Hanoune, le trabendiste Soltani bouguera, le voleur Rahmani, le vendu Saadi et autres….le peuple les jugera et l’histoire les condamnera. Quant au citoyen Lambda, vit au quotidien l’injustice au su et au vu de tout le monde. Il suffit d’aller au tribunal d’Alger un système opaque et mafieux est mis en place d’une manière stalinienne par le procureur principal abdelmadjid belhadj depuis 2008. Jetez un œil sur les commentaires de cette vidéo vous comprendrez que les magistrats (pour ne pas dire la majorité) sans scrupules que fait notre premier magistrats Bouteflika et notre ministre Belaiz, ils ne peuvent dire qu’ils ne savaient pas car ces magistrats s’ils sont aussi corrompus c’est qu’ils sont couvert certainement par leur Hiérarchie. Mais le vent du peuple et cette jeunesse de 10 à 35 ans a vécu la période rouge de sang donc n’a peur de rien surtout pas les sbires de DRS &cie. Chacun son tour.




    0
  • chahid
    7 avril 2011 at 10 h 17 min -

    Vous parlez de justice ??? n’attendez rien de notre justice corrompu jusqu’à l’os. malheureusement il ya des milliers de AIT ABDELAH. Le système de notre gouvernement est un système mafieux tout le monde le sait y compris l’opinion internationale. Il Ya principalement deux clans qui nous (peuple) tuent, le clan d’OUJDA et le clan de la promotion LACOSTE à leur tête Toufik et Touati. Mais croyez-moi le peuple veille au grain c’est une question du temps et le déclic viendra au bon moment. Ceux qui ont tués des centaines de citoyens en 1988 et ceux qui ont décimés plus de 250000 morts depuis1992 avec des milliers de disparus et enfin ceux qui ferment les yeux en participant au pillage de notre richesse.le peuple les jugera et l’histoire les condamnera. Quant au citoyen Lambda, vit au quotidien l’injustice au su et au vu de tout le monde. Il suffit d’aller au tribunal d’Alger un système opaque et mafieux est mis en place d’une manière stalinienne par le procureur principal (Abdelmadjid.Belhadj) depuis 2008. Jetez un œil sur les commentaires de cette vidéo vous comprendrez que les magistrats (pour ne pas dire la majorité) sans scrupules que fait notre premier magistrats Bouteflika et notre ministre Belaiz, ils ne peuvent dire qu’ils ne savaient pas car ces magistrats s’ils sont aussi corrompus c’est qu’ils sont couvert certainement par leur Hiérarchie. Mais le vent du peuple et cette jeunesse de 20 à 35 ans a vécu la période rouge de sang donc n’a peur de rien surtout pas les sbires de DRS &co. Chacun son tour.
    http://www.youtube.com/watch?v=tcPRt2qMvro




    0
  • Congrès du Changement Démocratique