Édition du
23 March 2017

Cette Algérie de la honte dans le Printemps Arabe!

Cette Algérie de la honte dans le Printemps Arabe!

Par Iskander DEBACHE.

Paris le 26 Février 2011.

Des sources bien informées ont révélé que le pouvoir Algérien a envoyé des agents du D.R.S.  qui travaillent en ce moment sur le territoire Tunisien de même qu’il a accueilli en Algérie un grand nombre d’agents du président Ben Ali et notamment de la garde Républicaine.  C’est le colonel Djamel Bouzeghaïa Officier du D.R.S. et conseiller à la sécurité du président Bouteflika qui gère le dossier Tunisien sous la direction du Général Major Rachid Lââlali alias Attafi chef du renseignement extérieur.

Pour la première fois depuis le début de l’insurrection Tunisienne, l’état Algérien s’est fendu par la voix de son Ministre des affaires étrangères d’un communiqué où il dément « catégoriquement » l’utilisation d’avions Militaires Algériens pour l’acheminement vers la Libye de mercenaires en provenance du Tchad.

Un démenti pour le moins étrange et rendu encore moins susceptible de crédibilité que l’information elle même si l’on tient compte du dernier démenti envers et contre la vérité criarde des photos d’actualité produites à la face du ministre de l’intérieur sur les dernières exactions policières contre des étudiants venus manifester pacifiquement devant le ministère de l’enseignement supérieur.

Mais le plus troublant au regard de ce « démenti », c’est qu’il n’intervient comme la voix de son maître et après un silence criard qu’au douzième jours de l’insurrection Libyenne soit juste après les déclarations successives de Nicolas Sarkozy et de Barak Obama alors que le site en ligne tchadactuel.com en avait déjà fait état pratiquement depuis le début dans un communiqué de la résistance Tchadienne par lequel cette dernière criait son indignation..

Ça résonne très mal aux oreilles, car l’Algérie ne rime pas avec Mercenariat et pourtant c’est la réalité toute crue. L’Algérie aurait elle vendu son âme au point de prêter ses anciens pilotes au dictateur Libyen pour tuer la population civile?….On est décidément loin de l’Algérie de Houari Boumediène, il ne nous reste plus que les yeux pour pleurer. Tchadactuel.com

Depuis le début du soulèvement et selon des sources suffisamment fiables, la machine diplomatique Algérienne sous la direction de Abdelkader Messahel Ministre délégué aux affaires Maghrébines mène un lobbying forcé auprès des partenaires Occidentaux de l’Algérie pour les amener à soutenir le dictateur désavoué et presque déchu Mouammar El Guedhafi tandis que Amar Bendjama ambassadeur auprès du Royaume de Belgique et du Grand Duché du Luxembourg pour le premier et Belkacem Bengaïd Ministre conseiller chargé des affaires bilatérales auprès de l’Union européenne et de l’OTAN s’activent dans une large et intense campagne de lobbying auprès des institutions, des diplomates et des fonctionnaires Européens pour les convaincre de laisser une chance à Seif El Islam de reprendre le flambeau de la gouvernance sous peine comme ils le prétendent de « voir la Libye sombrer dans le chaos et l’obscurantisme Islamiste. »

Une rengaine éculée et périmée quoique somme toute facile et commode appelant à décourager toute velléité de sympathie envers le renouveau Arabo-Maghrébin. D’où la sortie aussi tonitruante que maladroite du fou de Tripoli sur les « Manifestants drogués par des Islamistes…. »  Laquelle déclaration s’inscrit dans la suite logique du communiqué d’El Qaïda pour le Maghreb Islamique A.Q.M.I. dans un message de soutien aux émeutiers Libyens par une organisation fantôme née d’une opération barbouzarde fomentée et mise en œuvre par le D.R.S. Algérien….

 

D’un autre côté, moins par fidélité à ses amours anciennes que dans l‘acharnement maladif à vouloir rattraper une cause perdue d‘avance qui le précipiterait dans un isolement régional certain, le pouvoir Algérien s’est vivement empressé de mettre à disposition des moyens matériels conséquents et notamment Aériens pour l’acheminement de mercenaires vers la Libye.

Entre Alger et Tripoli ces petits arrangements entre amis ne sont pas vraiment une nouveauté. Déjà au début des années quatre vingt, le président Chadli Bendjedid avait prêté une unité Algérienne des forces spéciales équipée d’uniformes Libyens à son ami gadhafi pour reconquérir la bande d’Aouzou d’où l’armée de la Djamahirya avait été honteusement évincée par des guerilleros Tchadiens combattant pieds nus.

Plus récemment encore, L’état Major Général de l’A.N.P. a offert à la demande de ses protecteurs Américains des transports de troupes au service d’un fantomatique gouvernement Somalien composé des chefs de guerre pour l’acheminement de mercenaires contre l’armée des tribunaux Islamiques Somalienne dans un conflit loin des intérêts Algériens où deux jours seulement après qu’un des avions Algériens ait été abattu, un deuxième venait d’être sérieusement endommagé à l’atterrissage par un groupe séditieux sur l’Aéroport de Mogadiscio…. D’après les propos du capitaine Paddy Akunda porte parole de l’AMISON:

Nous avons réussi à éteindre le feu qui s’est déclaré à l’arrière de l’appareil,  nos soldats sont sains et saufs comme pour le reste de l’équipage. (Journal Liberté).

Selon le site en ligne Middle East Transparent, Le président Algérien Bouteflika et le Ministre des affaires étrangères des E.A.U. Mohamed Ben Zayed auraient mis cinq avions civils et Militaires à la disposition de Kadhafi pour le transport de Mercenaires. Il est à noter que si l’Algérie a démenti cette information selon le quotidien Algérien Echourouk, le journal reconnaissait pourtant que Kadhafi comptait sur pas moins de cent vingt Mille Mercenaires pour réprimer son peuple.

Mais hélas, les exploits anti-Arabes du D.R.S. la police politique Algérienne ne s’arrêtent pas là!

Par ailleurs des sources bien informées ont révélé que le pouvoir Algérien a envoyé des agents du D.R.S. qui travaillent en ce moment sur le territoire Tunisien de même qu’il a accueilli en Algérie un grand nombre d’agents du président Ben Ali et notamment de la garde Républicaine. C’est le colonel Djamel Bouzghaïa Officier du D.R.S. et conseiller à la sécurité du traitre Bouteflika qui gère le dossier Tunisien sous la direction du Général Major Rachid Lââlali alias Attafi chef du renseignement extérieur.

 

Dès le début du soulèvement par le peuple héroïque et frère Tunisien, soit le 8 Janvier 2011 et avant la chute du dictateur Maffieux ben Ali, cette même organisation barbouzarde du D.R.S. AQMI s’employait déjà à enlever puis assassiner deux jeunes Français de 25 ans François De Léocourt et Vincent Delory. Un acte vil et criminel coïncidant également avec un soi disant appel de soutien d’El Qaïda pour le Maghreb Islamique au peuple tunisien. Sous des atours Afghanesques l’enjeu est de taille! Il s’agit de rien moins que de pervertir la révolution populaire Tunisienne en laissant miroiter le spectre de l’Islamisme.

Le 2 Février 2011, cette même organisation criminelle détentrice d’une patente d’état AQMI, annonçait l’enlèvement d’une touriste Italienne dans le Sud Algérien puis l’assassinat à Tunis d’un prêtre Catholique Polonais. Lequel assassinat commis dans des conditions horribles, coïncidait avec la date du 18 Février 2011 soit la veille de la marche initiée à Alger par la CADC.

L’avertissement à l’adresse de la sédition Maghrébine était de taille! Entendez par là:

Vous connaissez nos capacités de noyautage ainsi que nos aptitudes à pervertir et à diaboliser votre action… continuez et nous ferons en sorte que vous soyez pourchassés à travers le monde entier….

Des affaires criminelles qui par leur contexte et leurs finalités rappellent étrangement les assassinats commis en leur temps des Moines de Tibéhirine, de Monseigneur Claverie ainsi que les attentats de Paris ce qui revient au final à toucher directement aux intérêts et à la sécurité des Français et Européens dans la seule intention de les rallier contre le soulèvement populaire Tunisien par le seul amalgame avec une prétendue agitation islamiste.

Sauf que cette fois, l’astuce n’a pas fonctionné et pour cause! Bien que de leur propre aveu les Occidentaux et en l’occurrence les Européens aient été réellement surpris par la vague d’émancipation qui a secoué le Monde Arabe, il n’en demeure pas moins qu’ils en ont vite tracé les contours et entrevu sa  plus que probable collusion avec leurs intérêts à courte, moyenne ou plus longue échéance dans la mutation civilisationnelle en cours. Une mutation certes imprévisible mais qui a suffisamment bouleversé la donne pour remettre en cause le soutien Occidental à la bourgeoisie compradore néocoloniale au Maghreb arabe rendant ainsi totalement obsolète pour ne pas dire inopérante, l’option sécuritaire brandie à bout de bras et avec force attentats et enlèvements factices concoctés par les Bachaghas et autres Caïds Maghrébins comme Bouteflika, Ben Ali, Mouammar El Gueddafi et Hosni Moubarek…..

D’où le discours de Nicolas Sarkozy et son appel à ne pas avoir peur des changements dans le Monde Arabe…. Discours par lequel il a appelé à la reprise des tractations et autres démarches pour la construction de l’U.P.M.

 

Alors question: Pourquoi miser sur une démocratie avec ce que cela suppose en travail de lobbying pour convaincre une assemblée légalement et surtout légitimement élue alors qu’il serait beaucoup plus facile de manipuler un dictateur discipliné figé au garde à vous?

 

La raison en est aussi simple que sordide: Depuis quelques temps les Européens et la France en particulier ont réalisé qu’une zone de prospérité économique s’est créée au Sud de la Méditerranée. Une prospérité inattendue qui pourrait se poser en solution idoine voire même rêvée à l’actuelle crise économique que traverse l’Union Européenne. D’où en gros, le projet d’Union Pour la Méditerranée U.P.M. présenté et défendu de manière soutenue par Nicolas Sarkozy dans le cadre de ce qu’il conviendrait d’appeler sa politique de civilisations. Jusque là, rien de nouveau sauf que dans ce projet, les entraves et autres écueils sont légion pour ne pas dire de taille au moins suffisante pour opérer un blocage dont entre autres le refus des dictatures locales coincées dans leurs petits calculs d’épiciers de réformer leurs économies en vue de se conformer aux standards économiques et financiers Occidentaux mais la cerise sur le Loukoum et c’est justement là où le bât blesse, se situe dans la perspective où les dividendes en et hors hydrocarbures faramineux de cette nouvelle prospérité se perdent à travers les réseaux délibérément rendus opaques de la corruption dans une économie de bazar mise en œuvre jusque là, au seul profit de la Chine et le plus souvent au détriment de l’industrie et des labels Européens.

Dès lors, le vent commence à tourner et sentant soudain leur mort prochaine, les Généraux d’Alger qui n’entendent pas se laisser évincer,  s’acharnent déjà à déstabiliser la Tunisie voisine d’abord par des attentats cousus de fil trop blanc pour être pris au sérieux mais petit à petit leur travail de nuisance s’affine à un niveau de plus en plus sournois en vue d’atteindre le pourrissement par la surenchère dans la clameur populaire Tunisienne jusqu‘à empêcher toute tentative de réorganisation sérieuse qui permettrait le retour de ce petit pays frère à la normalité.

 

Or ce n’est pas la première fois hélas que l’Algérie endosse ce rôle de traitre et délateur nuisible à ses frères Arabes Souvenez vous d’Abou Ghraïb quand  se substituant aux forces Américaines et au service de ces dernières, le D.R.S. a mis au point un stratagème conforme à son expérience Algérienne dans la gestion du terrorisme avec une nouvelle version de Djamel Zitouni en la personne supposée réelle ou fictive de Abou Mossab el Zerkaoui. Lequel stratagème a largement contribué à pervertir pour mieux casser l’action de la résistance irakienne pour ne jamais cesser de trainer la nation Arabe à la laisse de Lynn England.

 

 

Iskander DEBACHE


Nombre de lectures : 4058
45 Commentaires sur cet article
  • kamel
    28 février 2011 at 21 h 12 min -

    après la chute du dictateur ben ali et mobarek puis de kadafi, bouterika reste orphelin
    aller peuple algerien un peu de courage pour se debarasser des criminels au pouvoir depuis 1962




    0
  • medjeri
    28 février 2011 at 21 h 47 min -

    je vous assure qu’ils n’echapperont pas ala vindicte populaire qui ne connait pas ces gueux de la drs on les fera mourir a petits feux pour tous les malheurs causes a ce pays la belle revolution arabe en egypte tunisie lybie leur donne des insomnies rebelles certains d’entre eux se droguent pour oublier




    0
  • Aghiles(El-Kseur)
    28 février 2011 at 22 h 26 min -

    Merci monsieur Debbache pour la pertinence de l’analyse!




    0
  • Brahim
    28 février 2011 at 22 h 34 min -

    1/ le voleur a toujours ete traitre la preuve du temps du marhoum boumediene il n’etait pas tenu au secret de la nationalisation DES hydrocarbures boumedienne le connaissant trop bien savait pertinament qu’il vendrait la meche a ses maitees francais boumediene l’envoyait negocier en France alors que lui meme belaid abdeslam et ghouzali preparait la nationalisation!
    2/ en tant que « president » il a installe le plus grand traitre et collaborateur sioniste a la tete de la sonatrach , chakib khelil. Nous savons tous les services rendus par khelil aux imperialistes




    0
  • slimane
    28 février 2011 at 23 h 33 min -

    Quoi qu’en dise ou qu’en écrive,la question primordiale est de savoir s’il existe encore un Algérien capable de se sacrifier pour son pays ? si non, pourquoi ?




    0
  • Sadek
    28 février 2011 at 23 h 57 min -

    @Brahim

    Cher Monsieur:
    Ce Boukharrouba que vous vénérez tant et pour lequel vous ne tarissez pas d’éloges est à mon sens la cause des désastres qui nous affligent aujourd’hui.
    Tant qu’on n’a pas dépassé ces mythes archaïques on continuera à faire du sur place.

    Salutations




    0
  • ahmed.22
    1 mars 2011 at 0 h 11 min -

    Moi je trouve que ça fait beaucoup,il faut tout de même des preuves pour toutes ces accusations.Vous êtes en train de dire que les Algériens sont des traîtres?Notre régime est loin d’être claire je vous l’accorde,cependant je ne pense pas que ceux qui nous dirigent se risqueraient de se compromettre avec les tunisiens surtout pas les temps qui courent avec toutes les caméras du monde présentent…Je reste dubitatif….
    Ce que je peux vous dire et qui est sure;des Algériens sont pourchasser dans des villes de l’ouest pour être lyncher publiquement accuser de complicité et d’assistance a khadafi;et ca c’est du sure car je viens de l’apprendre d’un cousin qui travaillait en lybie,il doit son salut a des travailleurs turk,il vient de rentrer en Algérie….
    Donc voila la triste réalité,quand certains s’affranchissent d’autres se complaisent dans leurs sors…nous avons ou sommes en train de rater le train autrement dit l’histoire n’a pas rendez-vous avec l’Algérie,encore un loupé incroyable de la société Algérienne,une fois n’est pas coutume n’est ce pas?
    LE MONDE TOURNE,AVANCE ET NOUS ON FAIT DU SURPLACE!




    0
  • Sami
    1 mars 2011 at 0 h 11 min -

    Analyse des faits tes pertinent !!! Merci Mrc Debache Iskandar .. Le DRS est un organisme criminels hors tous les lois internes ou externes , .. mais il RESTE A EQUIPLIQUER COMMENT ET POURQUI on est arriver a cette situation d’un etat dans un etat qui en fait n’existe pas ??!!! Quel sont les raisons historiques , structurel de l’etat algerien qui nous ont ramner a cette situation dramatique ?!! Il reste beaucoup a faire et a expliquer pour comprendre comment on est arriver a cette situation desastreuse et honteuse qui risque de detruire tt ce qui reste de notre exisitence !!
    Merci bcp encore




    0
  • aissa .B
    1 mars 2011 at 0 h 29 min -

    RESTE T-IL UN DOUTE QUE LES DINOSAURES ALGÉRIENS (BOUTEFLIKA, GÉNÉRAUX ET DRS ) SONT LES PLUS PIRE CRIMINELS DE TOUTE L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ..ILS ONT BRULÉS DES BÉBÉ VIFS, ÉGORGÉS DES FEMMES, DES ENFANTS, DES VIEILLARDS, BRULÉ TOUTE UN PAYS,DÉSORMAIS ILS SONT CAPABLE DE TOUS, SAUF ARRÊTER L’AVANCÉ DU TEMPS, LA RÉVOLUTION FINALE DU PEUPLE ALGÉRIEN, CONTRE SES PIRES TORTIONNAIRES, HARKI, CRIMINELS, ANTI-ALGÉRIEN…GRÂCE AU CHER ESPRIT DU NATIONALISME ALGÉRIEN, AVEC LEQUEL LE PEUPLE ALGÉRIEN A VAINCU LA PLUS GRANDE PUISSANCE COLONIALE DU SIÈCLE PASSÉ.
    TAHYA DJAZAYAR HOURA DIMOCRTYA..GÉNÉRAUX DÉGAGEZ, BOUTEFLIKA DÉGAGE, DRS DÉGAGE…L’ALGÉRIE APPARTIENT AUX ALGÉRIENS, TOUS UNIS, TOUS ÉGAUX…




    0
  • mustangspeed
    1 mars 2011 at 1 h 38 min -

    un mur de fer se dresse devant les algériens pour extirper ces fripons, en tenant compte de l analyse de DEBACHE nous concluons l immensité d une telle tache,une manœuvre avortée avant même son déclenchement, sans décourager nos combattants, contrattaquer une pègre de cet envergure sort de l inouïe,regardons de près Alger la blanche,chaque samedi l opposition CNCD perd de son nombre, on nous a invente l arme de l autodestruction qui consiste a cibler le kabyle le cite comme perturbateur de l ordre national,et cela pour semer le doute chez les algériens ,c est une arme absolue psychologique destructive sans égal, sans même prendre la peine de se faufiler dans les troupes pour convaincre le citoyen (naïf) qui croit dur comme fer que ce kabyle ne revendique que son droit illégitime et régional,ya t il un freudien dans le pays qui puisse convaincre la majorité restante de revoir sa position inconfortable au bien du pays,et lui expliquer que depuis la nuit des temps les seuls pectoraux qui se dressent contre les balles mortelles du pouvoir vampiriste ceux ne sont que des hommes qui crient basta a l indignation et la hogra. le combat continue et continuera tant que des homme chantent le même refrain, génération après génération nous garderons le même cap la même destination et le même mot d ordre L I B E T E
    THILELLI




    0
  • Hamma
    1 mars 2011 at 2 h 00 min -

    @Mr.Debache, votre analyse m’a fait revenir au temps de la décénie noire et le massacre de milliers d’Algériens et d’Algériennes par les GIA. A ce moment sombre de l’histoire de notre pays, le régime a dû utiliser des mercenaires arabes et étrangers pour aider les GIA dans leur sale besogne. Ils venaient de tous les horizons (Maghreb, Moyen Orient, Extrême Orient et Europe de l’Est).

    Il ne fait aucun doute que la vérité sur la connivence algérienne dans les massacres en Lybie éclatera au grand jour, ce jour où nos frères et soeurs Lybiens auront finis de panser leurs blessures.

    Fraternellement.




    0
  • kabycad
    1 mars 2011 at 7 h 23 min -

    Monsieur Debache,
    C’est l’Algérie de Boumediene qui a ouvert les portes à Chadli et compagnie jusqu’à Boutef. C’est Boumediene qui a exilé Boudiaf, a assassiné Khider et Krim. C’est Boumediene et Fakhamatahou qui ont fait le premier coup d’état militaire (redressement). C’est Boumediene et cie qui ont exécutés Abane. Alors si vous êtes un nostalgique de Boumediene, vous êtes du côté des dictateurs et très loin du peuple que vous semblez défendre.




    0
  • Sadek
    1 mars 2011 at 9 h 04 min -

    Permettez moi mes amis les modérateurs de LQA d’apporter quelques précisions à ce post que j’ai soumis plus haut dans un style direct certes mais sans la moindre intention de dénigrer qui que se soit, ni l’auteur: Brahim, ni d’ailleurs le défunt président que j’ai osé désigner par son vrai nom et non celui qu’il a emprunté à un homme pieux d’une autre dimension.

    Je voulais exprimer un avis contraire sur le président et non pas l’homme car l’homme est entre les mains de son créateur, son seul juge. Un avis sur le président qui a pris par la force la destinée de notre peuple pour plus d’une décennie.

    Je n’arrive pas à comprendre le raisonnement de ceux qui cherchent à nous le faire passer pour le Bismarck de l’Algérie, alors même qu’aujourd’hui notre pays croule sous l’héritage désastreux de son règne. N’en déplaise aux nostalgiques de cette époque, il y a des vérités qu’il faut rappeler pour rompre avec ses mythes sacrés qui nous voilent la face.

    Et puisqu’il s’agit de l’héritage de ce président et bien parlons-en. L’Algérie à sa sortie de la longue nuit coloniale rêvait d’un avenir radieux avant que ce rêve ne soit brisé par un coup d’état qui enchaînera le pays par une dictature implacable. Et pour asseoir sa dictature, ce président n’a pas hésité à décapiter l’Algérie de toutes ses figures révolutionnaires pour lui imposer un mode de gouvernance socialo-populiste défaillant en s’appuyant sur une armée qu’il a lui-même infesté d’ex officiers harkis que nous connaissons tous. Avec une population d’à peine 13 millions d’habitants et du pétrole qui coulait à flots, le mégalomane président s’est lancé dans sa quête pour un gigantisme qui le dépassait. Sa vision démesurée a pris forme dans cette industrie qui n’as pas industrialisé l’Algérie et cette dérive agraire qui a réduit les Algériens a se donner des coups de sabots comme hachakoum des bourricots pour un sac de pommes de terre dans ses édifices de l’humiliation qu’on désignait autrefois par les Souks El Fellah. Par son dogme socialo-populiste, il a dévalorisé l’effort et l’initiative puisque au final tout le monde avait droit à la même compensation peu importe la contribution des uns et des autres. Je ne vous apprends rien de nouveau en rappelant que les essais nucléaires Français au Sud Algérien ont continué sous son règne au moment où il vociférait sur toutes les tribunes sa supposée haine viscérale du colonisateur. Bon nombre de préjugés et tensions ethniques que notre pays connait aujourd’hui ont pour origine cette politique de façonnage de la société qu’il a basé sur le déni et la tentative d’instrumentalisation des spécificités régionales du pays. La liste des ratages est encore longue mais je vais m’arrêter ici.

    Bien que les dérives ont commencé avec l’offensive de l’armée des frontières, la prise du pouvoir par ce président a été un tournant décisif qui a fait de l’Algérie ce qu’elle aujourd’hui.




    0
  • Mohamed YAHIAOUI
    1 mars 2011 at 10 h 05 min -

    Assalamo Aleikoum
    Tout le monde deteste la violence,mais souvent les peuples opprimés sont dans l’obligation de se défendre par la légitime défense . Après la Tunisie et l’Egypte ou la révolution n’est pas finie tant qu’il n’y aura pas de vrai gouvernement de transition, et que les armées de ces deux pays soient aux ordres des civils , il faut rester en alerte populaire.
    Quand à la révolution Lybienne , heureusement qu’une large partie de l’armée a rejoint le mouvement insurrectionnel, ce que j’appel le JIHAD DE L’INSURRECTION , les Musulmans Lybiens ont d’abord mené le JIHAD ANEFS , le jihad contre soi-même ,contre sa peur , contre l’égoisme personnel, afin d’arriver au stade du courage et du sacrifice.
    Donc en Algérie , il faut que le peuple s’engage dans cette voie du JIHAD ANEFS ,chacun devra combattre sa propre personne , se remettre en question , chasser l’égoisme , la lâcheté , le confort personnel, prendre conscience qu’il y a une grande injustice imposéee par une dictature militaire barbare et sans pitié , qui est soutenu par la France-Israel , la France -Afrique , la France-Algérie , et bien sûr derrière l’Imperialisme Americano-Sioniste qui ne veux aucun système politique contraire à ses intérêts.
    L’Armée Algérienne , à travers ses jeunes Officiers qui veulent sortir de la corruption de la hogra, de la dictature et de la trahison, doivent devenir des OFFICIERS LIBRES , et prendre leur responsabilité devant l’histoire.
    Les Officiers, Sous-officiers et Djounouds Lybiens viennent de donner l’exemple en rejoignant la révolution Arabo-Islamique qui est en marche en Lybie .
    Un dernier point tres important,les Musulmans hommes et femmes ,qui s’engagent dans la contestation, dans les manifestations , et dans la résistance , doivent savoir qu’ils s’engagent en tant que Musulmans , et s’ils vont à mourir ,ils mourrons en Musulmans pour une juste cause ,EN MARTYRS.
    POUR LA DEMOCRATIE DANS LES PRINCIPES DE L’ISLAM suivant en cela la déclaration du 1er Novembre 1954.
    Les révolutionnaires LYBIENS vont chaque jour au combat aux cris d’ ALLAH OU AKBAR DIEU EST PLUS GRAND QUE LES DICTATEURS.
    En Egypte le Vendredi 18 février sur la place TAHRIR
    PLUS DE 2000000 (2 MILLIONS) D’Egyptiens ont assistés à la grande prière du Vendredi, et dans son prêche , le Cheikh Youssouf QARADAOUI , a fustigé les dictatures Arabes , et a demandé officiellement au peuple lybien de TUER LE DICTATEUR CRIMINEL ET SANGUINAIRE KADAFI.
    Revenons à ALLAH TOUT PUISSANT , craignons sa justice
    nous devons penser chaque jour à la mort , au châtiment de la tombe et au jour du jugement dernier.
    L’Athéisme, et la laîcité importés de l’occident néo-colonialiste et pro-sioniste ne s’imposerons JAMAIS dans les coeurs des peuples Musulmans.
    Le nationalisme Arabe , les socialisme Arabe ,l’idéologie Marxiste , le Wahabisme collaborateur de l’impérialisme Américano-Sioniste, le terrorisme aveugle qui tue des innocents, au nom d’une propagande mensongère sur l’Islam, tous les AL QAIDA GIA ,AQMI, tout ce magma de mensonges ,de trahisons ,d’hypocrisies, est dévoilé au grand jour
    L’Islam authentique , l’Islam révolutionnaire, le puissant APPEL ALLAH OU AKBAR lancé par le premier MUEZZIN de l’Islam BILLAL un esclave noir, vas triompher dans tous les pays Musulmans , et faire apparaître au grand jour LA VERITE
    AMIN




    0
  • amel
    1 mars 2011 at 10 h 13 min -

    Merci monsieur Debbache pour ces informations , hélas, si la France s’est enracinée pendant plus d’un siècle c’est grâce aux milliers de traîtres ,les harkis
    et si le peuple algérien a subi plus d’une décennie de malheurs , c’est toujours grâce(j’utilise sciemment grâce à la place de à cause) à cette même frange de harkis et ça continue , quel triste sort !




    0
  • kacem
    1 mars 2011 at 10 h 51 min -

    Mr je ne suis pas nostalgique de Boumediene mais juste une constatation dan quel pays ou on a pas assassiné des opposons ou les mettre en prison ou tous simplement disparu de la circulation pour sa je dit pas que je partage cette pratique mais loin de la , a l’époque de Boumediene tous le monde manger a sa faim il a redonner a l algérien sa place au niveau international il a donner la fierté a tous les algériens (e) il a commis des erreurs certes la révolution agraire ou metre en places des gents qui netais pas a la hauteur dit moi monsieur depuis la mort de Boumediene ON ET OU ???????? des jeunes qui meurs noyés on voulons fuir le pays ils voulais fuir la corruption le chômage l insécurité le manque de logement pour un pays riche comme l’Algérie mais toute cette richesse sa na profité que a quel personne dit moi Mr moi j’aimerais trouver un autre président comme Boumediene ou comme Boudiaf qui remettra l’Algérie sur les rails bien sur sans le F L N cordialement et vive l’Algérie




    0
  • Iskander DEBACHE.
    1 mars 2011 at 11 h 00 min -

    Le passage favorable à Boumédiène est un passage rapporté de tchadactuel.com.
    C’est vrai que Boumédiène a été le premier à violer la constitution par le coup d’état du 19 Juin 1965.
    Amitiés
    I.DEBACHE.

    +




    0
  • slam
    1 mars 2011 at 11 h 09 min -

    Beaucoup d’analyses,beaucoup de supputations,beaucoup de manipulations,nous vivons dans cette Algérie violée,agacée,ruinée par tous ses enfants!Personne ne nous dit la vérité à commencer par nos gouvernants et ceux qui détiennent le véritable pouvoir en Algérie!Qui croire,qui écouter ? Nous,les pauvres algériens d’en bas,ne comprenons plus rien tant il y a trop d' »On dit »!!
    Une chose est claire et certaine: On ne nous dit pas tout,comme le dit si bien ANNE ROUMANOV,la comédienne française!




    0
  • Lamine Badaoui
    1 mars 2011 at 11 h 15 min -

    Interessant article, mais vraiment inquiétant pour de réels démocrates.
    Ça commence par « Des sources bien informées »…et ça parle de DRS, de militaires et de choses qui normalement ne sont pas sues par des journalistes, à moins qu’il y ait un réel et fantastiquement efficace wikileaks algerien derrière. Nous savons malheureusement que ceci n’est pas le cas. Alors d’où viennent ces informations monsieur le journaliste?
    Y en a marre des manipulations de toutes sortes, mêmes démocratiques!!!




    0
  • slam
    1 mars 2011 at 11 h 21 min -

    Ces dernières années,il semble que l’on veut noyer le poisson dans l’eau!Toutes les anciennes figures de la politique algérienne cherchent à se replacer sur un échiquier de plus en plus impropre à la consommation!
    Enfin! Quand,les algériennes et algériens,finiront par comprendre qu’ils sont en train d’être manipulés de toutes parts par des assoiffés du pouvoir! On nous raconte tellement de balivernes que nous sommes pris au piège de l’immobilisme généralisé! Nous n’avons plus en tête qu’il nous est urgent de nous libérer de la dictature politique que l’on nous a imposé depuis 1962 ! En ce moment tous les algériens d’en bas que nous sommes, nous complaisons dans notre situation qui frise l’opprobre de l’humanité! Nous dormons tous en mettant sous le paillasson les clefs de l’Algérie nouvelle,de la liberté d’expression ,de la démocratie ,de l’indépendance réelle! Nous sommes beaucoup plus à l’écoute de gens qui nous manipulent qu’à celui de nos cœurs! Que veut notre peuple ? Telle est la question qui se pose avec beaucoup d’acuité en ces moments de manœuvres politiques de gens malintentionnés!
    Un conseil; écoutons nos consciences sans partis pris!




    0
  • karim2380
    1 mars 2011 at 11 h 23 min -

    Il manquait plus à l’Algérie de se faire dicter le comment faire une révolution par Al Jazeera, son miniscule Qatar et ses maîtres qui tirent les ficelles de je ne sais quel endroit. Nous n’avons rien à gagner de ces changements. Notre révolution démocratique a commencé en 88, elle a certes subit un echec mais elle doit se poursuivre en fonction des données propre à notre pays l’Algérie.




    0
  • Boreal
    1 mars 2011 at 12 h 22 min -

    L’Algérien a la mémoire courte !
    Près de 10000 civils morts lors du bombardement de la ville d’El Affroun au moment du coup d’Etat de T. Zbiri en 1967.
    Les assassinats politiques de nombreuses personnalités commandités par ce sanguinaire : Khider, Krim Belkacem, Colonel Chabou, Said Abid et tant d’autres.
    Et dire que certains sont nostalgiques de Boumédienne et de son règne barbare. Le DRS, c’est le « cadeau » d’adieu qu’il a fait à l’Algérie et à son peuple…

    Qu’il disparaisse à jamais de nos mémoire !




    0
  • guerriere de la lumière
    1 mars 2011 at 13 h 51 min -

    En accompagnement de cet article de Mr DEBACHE, qui decrit les manigeances d’un pouvoir illégitime et mafieux qui est le notre malheuresement, pour se maintenir coûte que coûte….Cette chanson de Majda Erroumi « SAQATA EL KINA3 »: « Le masque est tombé! »

    Elle la chante pour son Lyban et je la chante pour mon Algérie!

    http://www.douniaclips.com/Video-Majda-roumi/saqata-al-qina3-1870.php




    0
  • Morjana
    1 mars 2011 at 14 h 14 min -

    Bonjour, M. Debache. Votre article donne froid dans le dos, mais je pense, pour ma part, au contraire de certains intervenants, que vos informations sont exactes car elles semblent être bien « sourcées », comme on dit. Commenter votre article me semblant tout à fait stérile en l’occurrence, j’aurais une question simple (et certainement bien naïve), à vous poser: au-delà de cette triste réalité et de l’horreur de ces actions destinées à faire avorter ce « Printemps arabe » qui frappe à nos portes, existe-t-il, au sein même de l’institution que vous évoquez, des hommes courageux, patriotes, prêts, au contraire, à aider les peuples arabes à se débarrasser de leurs bourreaux ?




    0
  • Fodil
    1 mars 2011 at 14 h 45 min -

    A Monsieur Debache,
    Nos amis @Hamma et @Sadek, connaissent, et à juste titre de quoi ils parlent, et pour que l’Amour que vous vouez à notre pays serait encore plus grand, il faut mieux nous informer, avec plus de documentation et d’objectivité.., sur les Boukherrouba et Cie..
    Vous dites: « On est décidément loin de l’Algérie de Houari Boumediène, il ne nous reste plus que les yeux pour pleurer »
    Nos amis lecteurs LQA, qui vous ont interpelé sur le système qui a confisqué notre indépendance, et dont Boukherrouba fait partie, et dans ce cas précis il s’engage en son nom personnel au détriment du peuple Algérien…
    Voici un article qui n’a jamais été démenti à ce jour.., je vous invite à une méditation après sa lecture, très dificile à digérer, et pour moi IMPARDONABLE, jugez-vous même. Extrait:

     » Jusqu’en 1978, seize ans après l’indépendance, les essais ont continué sur une base secrète dans le Sahara.

    Le nom: B2-Namous. Le lieu: un gigantesque polygone de plusieurs milliers de kilomètres carrés dans le nord du Sahara. Là, les militaires français sont restés après 1962, sous l’uniforme puis sous couverture civile, avec l’autorisation des plus hauts responsables algériens. Ce secret d’Etat est révélé ici au terme d’une longue enquête de Vincent Jauvert. Avec le témoignage de Pierre Messmer, ministre des Armées de De Gaulle

    C’était le plus vaste centre d’expérimentation d’armes chimiques au monde Russie exceptée. Un polygone d’essai, comme disent les spécialistes, de 100kilomètres de long sur 60 de large. Cette base ultrasecrète (nom de code: B2-Namous) était contrôlée par l’armée française et se situait dans le nord du Sahara, près de la ville de Beni-Wenif, en Algérie. Là, les militaires français ont mené, sous leur uniforme puis sous couverture civile, des expériences jusqu’en 1978.
    A B2-Namous, ils ont testé des grenades, des mines, des obus, des bombes et même des missiles, tous porteurs de munitions chimiques. Ce secret d’Etat bien gardé et révélé ici a donc tenu, fait rarissime, pendant des décennies. Le gouvernement français ne voulait en aucun cas qu’il soit divulgué. Car derrière ce secret se cachent au moins trois mensonges d’Etat. D’abord, depuis 1945, la France a toujours nié avoir procédé où que ce soit à des expérimentations d’armes chimiques à l’air libre. Ensuite, Paris et Alger ont toujours affirmé que les dernières bases de l’armée française en Algérie avaient été fermées en 1968. Enfin les accords d’Evian, qui ont scellé l’indépendance de l’Algérie, ont été publiés incomplets: B2- Namous a fait l’objet d’une annexe secrète renouvelée en 1967 et en 1972… »
    « …Un ancien responsable important de l’armement chimique était prêt à nous raconter B2-Namous. Le ministère de la Défense l’en a dissuadé. Au total, cinq personnes ont parlé plus ou moins librement. Deux seulement ont accepté d’être identifiées: l’ambassadeurPhilippe Rebeyrol, chargé d’af-faires français à Alger en 1967, et surtout Pierre Messmer (voir page 22). Le ministre des Armées du général de Gaulle dit: «B2-Namous? C’était vraiment très secret, vous savez.»
    Le choix du polygone de Beni-Wenif… »
    « …Car, pour de Gaulle, et son fidèle Debré, c’est dans le désert algérien que se fera la grandeur de la France. LeGénéral veut à tout prix y conserver quelques années encore les quatre centres français d’essais nucléaires et spatiaux (Reggane, In-Ekker, Colomb-Béchar et Hammaguir). Après des discussions très dures, les émissaires de l’Elysée obtiennent le maintien de la présence française sur ces quatre sites pendant cinq ans. Et B2-Namous? Pierre Messmer dit seulement: «A l’époque, Louis Joxe [le chef de la délégation française] m’a dit que les Algériens avaient accepté sans grande discussion le maintien de la base, également pour cinq ans. Et cet arrangement a fait l’objet d’une annexe secrète aux accords d’Evian.»… »
    Lire la suite …
    http://www.sahariens.info/quand-la-france-testait-des-armes-chimiques-en-algerie
    Oui c’est très grave Docteur !

    Vive la Résistance, et Vive la Mobilisation en Algérie, France, et chapeau pour les Algérien de Paris de Montréal, Marseille; Toulouse, Nice et partout où ils sont mobilisés, en clamant Boutef et Système DEGAGE ! ! !
    Fodil.




    0
  • hydrasixties
    1 mars 2011 at 14 h 56 min -

    Les ambassades et consulats d’algérie en europe et ailleurs sont aux mains des agents du DRS ,qui ne cachent ,même plus,leur main mise sur tout ce qui touche à la diaspora que ce soit à paris,bruxelles….ce sont des nids des sbires de médienne lamine mohamed qui sont aussi néfastes que leurs collégues du gia,du gspc et de l’aqmi…
    Le ponte du pouvoir maffieux d’alger ,ould kablia,devenu multimillionnaire en dollars,en s’accaparant de tout ce qui l’intéresse ,comme la station d’essence de guerridi ,avant la sortie de l’autoroute vers civital…avait reconnu le saccage du siége de sonatrach en libye,en le mettant sur le dos des sbires de kadafi!!!
    Pourquoi sonatrach a été attaquée ,alors qu’aucune compagnie pétroliére ne l’ a été? n’est ce pas plutôt suite,aux informations faisant état de l’implication du pouvoir algérien dans son soutien à leur frére kadafi que le peuple libyien s’est pris à sonatrach qui à leurs yeux represente le pouvoir du drs et de sa marionnette bouteflika?
    Ceci expliquant celà ,sans nul doute….!




    0
  • Votre nom…Belou
    1 mars 2011 at 15 h 29 min -

    Au lieu de vouloir écarter le régime algérien, il faudrait une grande marche
    du peuple algérien vers Tamanrasset et faire un sit-in devant la base militaire américaine pour lui demander de dégager. Car le vrai problème ce sont les européens et les américains qui foutent la pagaille dans le monde pour asseoir leur hégémonie en dilapidant les richesses mondiales par la déstabilisation des pays surtout arabes en faisant des chantages et des soutiens aux régimes de ces pays.
    Algériens ! Ne tombez pas dans le piège de ces impéralistes. Débarrassez-vous surtout de la toile d’arraignée qui a été tissé au Sahara, de cette base américaine. Peuple algérien ouvre tes yeux. Algériens ! Organisez-vous et rassemblez-vous par millions et allez au Sahara et faites dégager cette base militaire américaine. Pour ce qui est de la démocratie on la fera en douceur par une bonne éducation de nos enfants. Car un jour c’est eux qui prendrons la relève et ils sauront comment respecter leur peuple et leur pays. Laissons faire le temps. Ne nous précipitons pas. Ne tombons pas dans le piège comme nos frères tunisiens, égyptiens, libyens et autres. 

    ========================
    Deux questions si vous le permettez :
    1. Qui a permis l’installation de cette éventuelle base US à Tamanrasset? N’est-ce pas le régime illègitime d’Alger?
    2. Les peuples tunisiens, égyptiens et libyens sont des crétins à vos yeux? Dieu Fasse que le peuple algérien puisse ne pas profiter de votre « intelligence » pour pouvoir tomber dans le même « piège »..
    La Rédaction LQA




    0
  • djamel
    1 mars 2011 at 16 h 06 min -

    BONJOUR A TOUS,
    LE PRESIDENT AMERICAIN (NIXON)A DIT.
    IN POLITIC’S NOTHING HAPPEN BY ACCIDENT.
    JE POSE UNE QUESTION:POURQUOI LA JUNTE D’ALGERIE NA RIEN DIT CONCERNENT LE GENOCIDE EN LIBYE????
    CHER FRERES L’HISTOIRE C’EST UNE ECOLE,SI EN REVIENS UN PEUT EN ARRIERE ET VOIRE NOTRE GUERRE DE LIBERATION 1954-1962 QU’EST CE QU’ILS ONT FAIT LES FRANCAIS,ILS ONT CREER LES FAUX MAQUIS.
    LA GUERRE CIVIL LA JUNTE ET EN PARTICULIER LE DRS A CREER EN PREMIER LES ISLAMISTES,APRES LE GIA,APRES LE GSPC,APRES ELQUQIDA AU MAGUREB AVEC DES FAUX TRAITRES POUR SEMER LA PEUR AU SEIN DU PEUPLE ALGERIEN,CES DICTATEURS SONT DEVENUS DES PROFFESIONEL DE LA MANUPULATION DES PEUPLES,ALORS ILS VEULENT PASSER CETTE TECHNIQUE ET SEMER LA TEREURE AU SEIN DU PEUPLE TUNISIEN ET LIBYEN,ILS VEULENT A TOUT PRIX PLONGER CES DEUX PEUPLES FRERE DANS UNE GUERRE CIVIL COMME LA NOTRE QUI VA PEUT-ETRE DUREE UNE DECENNIE,BEIN SUR AVEC LA COMPLICITER DE L’OCCIDENT, POUR QUE LE PEUPLE ALGERIEN SERA PREOCCUPER DE SE QUI SE CHEZ NOS VOISINS,
    ET NOUS FAIRE OUBLIER NOS REVENDICATION,POUVOIR DEGAGE.
    OK REVENONS AUX OCCIDENTAUX SE SONT DES GENS QUI TRAVAIL POUR LEURS INTERES CA C’EST CLAIRE,ILS ONT UN AGENDA AVEC DES PLANS (A-B-C ECT…)LES AMERICAINS VEULENT CREER CE FAMEUX (AFRICOM)POUR DES RAISON GEOPOLITIQUE ET COMMERCIAL,ILS VEULENT DES BASES MILITAIRES EN AFRIQUE,HILARY CLINTON A DIT,QUE LES AMERICAINS SONT PRES A DONNER UNE ASSISTANCE A L’OPPOSITION EN LIBYE,POURQUOI? PARCEQU’ELLE AIME LES LIBYEN NON, APRES 40ANS DE DICTATURE DU PEUPLE LIBYEN VOILA QUE LES AMERICAINS ET LEUR PROXI EU S’INTRESSE A SE PEUPLE FRERE (C’EST BIZARE).
    NON ET NON CHER COMPATRIOTES,LES OCCIDENTAUX NE DONNE JAMAIS DE L’AIDE A UN PAYS TIER-MONDISTE SONT AVOIRE DE RETOUR,C’EST CA LEUR POLITIQUE ET LEUR AGENDA.
    C’EST LE CAS DE L’IRAK,EST DU SOUDAN (DIVISE LE PEUPLE)
    VOUS ALLER VOIRE LE CAS DE LA TUNISIE ET CELUI DE LA LIBYE ILS UTILISENT PAR PROXI LEUR ALLIERS LES ARABES.
    LE FILS DE GUEDHAFI QUANT IL A DIT QU’IL VA Y AVOIRE UN GUERRE CIVIL EN LIBYE,IL N’EST PAS STUPIDE IL SAIT TRES BIEN QUE LES AMERICAINS VONT DONNER DES ARMES A L’OPPOSITION POUR COMBATRE L’ARMEE DE GUEDHAFI.SI CE N’EST PAS LE CAS ALORS POUQUOI LES AMERICAINS ONT STATIONNER LEURS BATEAUX DE GUERRE A L’EXTERIEURE DES EAUX LIBYIENNE.
    BON,LE RESULTAT APRES LA CHUTTE DU DICTATEUR ET DE SONT REGIME,LES AMERICAINS VONT INSTALLER UN AUTRE DICTATEUR AVEC QUELQUE MODIFICATIONS DE DEMOCRATIE DE FACADE,ET L’INSTALATION PERMENENTE DE LA BASE AMERICAINE,COMME L’IRAK.
    OK,REVENONS A L’ALGERIE,CONCERNONS LA DERNIERE VISITE DES AMERICAINS A ALGER,A MON AVIS IL Y AVAIT 4 POINTS SUR LA TABLE.
    A)LE SOUTIEN A L’ONCLE SAM CONCERNENT LA LIBYE.
    B)RECONCILITION CLAN DE OUJDA ET DRS POUR LE MAINTIEN DE LA STABILITE EN ALGERIE,LES AMERICAIN NE VEULENT PAS D’UNE AUTRE REVOLTE AU MAGUREB POUE LE MOMENT,
    CHAQUE CHOSE A SONT TEMPS BEIN SURE.
    C)FAIRE UNE REFORME POLITIQUE POUR SATISFAIRE LE PEUPLE
    D)PLEIN POUVOIR A LA DRS POUR UNE PERIOGE INDETERMINER.
    OK,PEVENONS A L’AFRICOM,L’OBJECTIF C’EST LE CONTROLE TOTAL DES RICHESSE NATUREL DE CE CONTINENT,VOUS SAVEZ QU’APRES LE G8 IL Y A MAINTENENT G2 (CHNE VS USA)LA CHINE ET LE DEUXIEME CONSOMATEUR DE PETROLE APRES LES USA,LES AMERICAINS ON UN BUJET MILITAIRE ANUEL DE
    340 MILLIARS DE DOLLARS,LE SEUL PAYS QUI VIENS ON DEUXIEME POSITION C’EST BEIN LA CHINE AVEC 40 MILLIARS DE DOLLARS,DONC CELUI QUI VA CONTROLER LES RICHESSES NATURELS,CA SERA LUI QUI VA CONTROLER L’ECONOMIE MONDIAL.(JAQUE CHIRAC A DIT EN 2005 AU MAGAZINE LE POINT QUE DANS 50 ANS C’EST LA CHINE QUI VA CONTROLER LE MONDE POLITIQUEMENT ET ECONOMIQUEMENT)
    JE CROIS QUE SE JOUR CA SERA LA GUERRE DONT LE CORAN-LA BIBLE-LE TOURAH PARLENT (C’EST LA GUERRE D’ARMAGEDON
    OK,SALUTATION A TOUS (ALLAH WAHFAD)




    0
  • salim
    1 mars 2011 at 16 h 38 min -

    Cet article est très intéressant. Mais, dan sle contexte de désinformation et de manipulation qui règne en ce moment, il n’est pas possible de se contenter de la références à des sources « bien informées » ou « suffisamment fiables ». Car on comprend tout de suite qu’il s’agit d’appareils sécuritaires. Ce flou grève votre article d’une hypothèque très grave, que vous devez absolument lever. Sinon, c’est notre suspicion que vous suscitez plus que notre intérêt.




    0
  • Iskander DEBACHE.
    1 mars 2011 at 18 h 59 min -

    Le droit de protéger ses sources est un droit constitutionnel mondiallement reconnu à tout auteur d’écrits publiés.
    Quand une personne s’estime lésée par un écrit, elle saisit la justice qui se donne les moyens d’user de tous les recours pour la manifestation de la vérité, ce qui implique la responsabilité de l’auteur.




    0
  • Votre nom…Belou
    1 mars 2011 at 19 h 11 min -

    À la rédaction LQA

    Les peuples qui ce sont soulevés contre leurs régimes ne sont pas des crétins, loin de là. Leurs revendications sont légitimes. Mais c’est la maniére qui est à reprocher. Croyez-vous qu’ils vont se débarrasser vraiment de la dictature ?
    Croyez-vous qu’ils sont vraiment sur la bonne voie vers la démocratie ? Croyez-vous qu’il seront à l’abris de l’ingérence américaine et européenne qui protégera d’autres dictatures ?
    Tout est déjà préparé minutieusement.
    Ils ont été manipulé. Ils sérvent plus les intérêts du lobby juif et l’impérialisme américain et occidental que l’intérêt de 
    Leurs nations. Ces actions ne feront que déstabiliser leurs pays politiquement et économiquement. Bien sûr la base américaine installée en Algérie a été avec l’aval du régime illégitime algérien.
    Mais la question qui se pose : pourquoi le peuple algérien ne réagit pas tout de suite lorsqu’il y a des fraudes éléctorales pour ne pas laisser le temps au pouvoir illégitime de s’organiser et de déployer ses tentacules.
     lorsque je disais qu’il fallait donner une bonne éducation à nos enfants. Il faut sensibliser nos enfants, dés leur jeune âge à la vie politique et leur apprendre à connaître leur constitution et leurs droits et les pousser à voter dés leur majorité mais pas seulement mais aussi à étre vigilant aux issues des urnes et dénoncer haut et fort toute fraude par des mobilisations de masse et au bon moment. C’est comme ça qu’on construit une démocratie en douceur. Sans génération politisé, il n’y aura point de démocratie. Sans œufs, il n’y aura pas d’omelettes. Les précipitations ne conduisent que vers un Précipice.




    0
  • radjef said
    1 mars 2011 at 19 h 32 min -

    Bonsoir tout le monde. Nous connaissons les convoitises de l’Occident. La démocratie dans le monde arabe est le sinus de ses soucis. Mais allons nous pour autant remorquer un régime qui a transformé son pays en laboratoire et son peuple en cobayes pour accréditer la thèse de la menace terroriste islamiste développée par les USA pour mettre la main sur la totalité des réserves énergétiques mondiales ? Le peuple algérien a-t-il profité de la manne pétrolière ? En dépit de toutes les richesses dont dispose notre pays, le peuple est réduit à la mendicité alors que nos élites sont devenues les esclaves des temps modernes ; elles doivent faire des périples de plusieurs centaines de milliers de kilomètres pour trouver la subsistance quotidienne et préserver la dignité et l’honneur de leurs familles. Tout récemment encore plus de 2000 soldats américains ont débarqué au Sud de l’Algérie. Leur présence n’est pas de lutter contre Al Qaeda qui n’existe que par les mercenaires à la solde de la grosse industrie militaire américaine, mais pour assurer la sécurité des intérêts des USA en Algérie.
    Durant toute leur existence, les régimes arabes et tout particulièrement le régime algérien ont été des rabatteurs à la solde de l’Occident. Honnis par leurs peuples, les USA ne veut plus s’encombrer de leur présence. On les considère comme des délinquants, de vulgaires voyous…dont il faut se débarrasser à tout prix pour ne pas ternir son image de marque auprès des peuples arabes.
    Questions subsidiaires aux généraux : à quoi a servi votre sale guerre ? Qu’allez vous faire de votre AQMI, de vos mercenaires, de votre GSPC…maintenant que l’Occident a décidé de se passer de vos services ? Cela vous fait quoi de savoir que vous avez sali la république et tué des milliers et des milliers d’algériennes et d’algériens pour rien, pour des puissances qui vous considèrent comme de vulgaires voyous ? Cela vous fait quoi de savoir que vous avez bradé la souveraineté du pays pour des puissance qui vont vous donner bientôt en pâture à la colere de votre peuple au nom de la démocratie ?




    0
  • djamel
    1 mars 2011 at 19 h 51 min -

    BONJOUR M.RADJEF,
    BEIN DIT MAIS MON FRERE C’EST TROP TARD MAINTENENT,TU CROIS LA JUNTE NE CONNAIS PAS CE QUI VA SE PASSER POUR EUX EN CAS DE REVOLTE DU PEUPLE.
    MAITENENT ILS ONT AUCUN REFUGE ILS SONT OBLIGER DE FINIRE LEUR CHEMIN DE DICTATURE SUR LE PEUPLE,ET DESCENDRE LE PANTHALON UN PEUT PLUS POUR LEURS MAITRES DE L’OCCIDENT.
    GAME OVER WA SALAM




    0
  • Boreal
    1 mars 2011 at 20 h 26 min -

    @ Salim

    Pour vous, des avions cargos envoyés par les Services algériens transportant des mercenaires à destination de la Libye, c’est pas plausible.
    L’information n’est pas vérifiée, il peut y avoir désinformation, manipulation…, dites-vous.
    Et vous, ça vous rend forcément suspicieux.

    La résistance libyenne a bien fait état de mercenaires algériens capturés à Benghazi, il doit y en avoir certainement des dizaines à Tripoli et ailleurs. Cela me paraît être incontestable, les Libyens savent, je pense, faire la différence entre un Algérien et un non Algérien. C’est donc un fait et non une rumeur !
    S’il y a des Algériens qui combattent dans les rangs de la « Baltagia » libyenne, il est fort possible que ces mercenaires aient été acheminés discrètement en Libye par des éléments de l’armée algérienne.
    Si cela est possible, et nous avons des témoins qui l’attestent, leur reste est plus que probable.

    La « Régence d’Alger », notre cher ¾ de monarque sans envergure ainsi que sa meute sauvage de DRS qui trempent dans un complot de cette nature contre nos frères Libyens ?
    Non, ça ne relève pas des fantasmes de nos esprits détraqués…
    Les Algériens, des décennies entières, ont été l’objet de manipulations, de mensonges, d’humiliations, de trahisons, de forfaitures, d’oppression et de violences caractérisées. Par les plus hautes autorités de l’Etat et leurs appareils sécuritaires. On a tout vu et plus rien ne nous étonne !

    Rien qu’à voir « l’AQMI », cette organisation fabriquée, confectionnée et entretenue de toutes pièces par les cerveaux déshumanisés du DRS dans le seul but est de terroriser toute la région du Sahel afin que nos généraux mafieux continuent à faire leur biznes en toute impunité et en toute quiétude. Avec les bouseux de l’AQMI, l’objectif est bien entendu de décourager d’autres états à mettre leur nez dans leurs affaires.
    Maintenir un foyer de terrorisme en Algérie, c’est empêcher que les gens se soulèvent et demandent des comptes…
    Certains d’entre nous, voyez-vous, sont totalement immunisés contre la propagande des voyoucrates de tous bords.

    Il ne sert à rien d’essayer de noyer le poisson dans l’eau !

    Amicalement

    Un citoyen lambda




    0
  • Boreal
    1 mars 2011 at 20 h 36 min -

    @Radjef Said

    Bonsoir,

    Un voyou n’a pas de conscience car il n’a pas de morale. Par conséquent, il ne peut avoir de regrets…

    Amicalement




    0
  • Amar
    1 mars 2011 at 21 h 04 min -

    « Questions subsidiaires aux généraux : à quoi a servi votre sale guerre ? Qu’allez vous faire de votre AQMI, de vos mercenaires, de votre GSPC…maintenant que l’Occident a décidé de se passer de vos services ? Cela vous fait quoi de savoir que vous avez sali la république et tué des milliers et des milliers d’algériennes et d’algériens pour rien, … »
    Remarques:
    -On avance des thèses qui à force d’être répétées vont devenir la vérité.Attention à la falsification de l’histoire que l’on a dénoncée ici-même à plusieurs reprises.
    -Pour faire une guerre,même si elle est sale ,il faut être deux.Où est ce deuxième antagoniste?
    -Les auteurs des tueries ne sont pas que du coté de l’armée et quand on tient des propos aussi graves,il faut argumenter et ne pas avancer des choses à la légère.
    Je ne défends personne,hormis la vérité.Et de temps en temps ,il faut savoir poser ses pieds sur terre,de même que ses affirmations.La haute voltige ça nous dépasse.Sincèrement




    0
  • Belou
    1 mars 2011 at 21 h 35 min -

    Algériens ! Il faut évacuer cette peur en nous des autorités et dénoncer toutes les irrégularités à leurs racines soit au niveau local ou national. Il faut étre solidaire avec toute personne ou groupe quelle que soit sa couleur politique dés qu’il y-a un problème avec les autorités par des maniféstations pacifiques. Il ne faut pas tomber dans le piège des divisions éthniques ou réligieuses. Dénoncer rapidement toute loi ou réforme injuste ou toute irrégularité pendant les éléctions ou toute atteinte à la constitution . 
    Par exemple pourquoi le peuple algérien n’a pas réagi quand Boutéflika a violé la constitution en supprimant la limitation des mandats présidentiels qui était à deux fois cinq ans seulement. Pourquoi ils ont accepté sa reéléction ? D’ailleurs même maintenant il faudrait dénoncer ce changement et demander au président Boutéflika, par des rassemblements pacifiques, de réctifier son erreur en remettant cette limitation dans la constitution avant la fin de son troisième mandat sans lui demander de partir maintenant car le mal est fait.  
    Qu’il reste jusqu’au térme de son investiture actuelle mais pas au delà.
    C’est là une preuve que le peuple algérien, dans sa majorité, n’est pas mature politiquement.
    Pour avoir un état solide il faut que le peuple ne lache rien et doit se battre sans cesse même sur des futilités.
    Il ne doit pas obéir à des diktats occasionnels fabriqués de toutes pièces par des puissances étrangéres comme c’est le cas actuellement.




    0
  • Ammisaid
    2 mars 2011 at 0 h 30 min -

    L’Algérie a été libérée par le courage, l’amour et le sang et elle a été vendue par les lâches, les haineux et les barabares à ceux qui leurs ont promis l’impunité sur terre et jusqu’à leurs morts. Vont-ils payer vivants ou après leurs morts ? Les prochains jours vont nous répondre soyons surs !
    Une autre certitude ce qu’ils ont fait à ce pays qui les a rendu riches, nobles et invincibles dépassent tout ce que nous pouvons imaginer comme horreurs.
    Soubhan Allah yal Khawas !
    Hormis eux, car ils n’ont aucune once de honte dansr leurs coeurs, il n’y a pas une partie de l’Algérie ( terre, désert, atmosphère, mer, montagnes, rivières, humaines, animaux, arbres, poissons, oiseaux, maisons, âmes, coeurs, valeurs, histoire…) qui n’ont pas souffert du mal qu’ils lui ont infligé sans aucune raison valable un seul jour. Tout était gratuit, inutile et excessive! C’était l’escalade dans la barbarie et l’horreur pour dormir tranquille et éviter d’être ce qu’ils sont en réel: des êtres sans dignités, sans valeurs et sans repèresq. Des êtres insignifiants et qui n’ont ni mérites, ni honneurs. Des êtres qui auraient pu mourir dans l’anonymat et la misère. Ils ont pris ce que l’Algérie a de meilleur en elle et ils lui ont inoculé tout le mal qu’ils avaient dans leurs coeurs.

    Auraient-ils aimé un peu l’Algérie, elle aurait été mille fois plus belle qu’elle est et ils auraient été mille fois plus bien qu’ils le sont. Mais, ils ont choisi uniquement leurs intérêts, ils ont mal,caluculé et ils vont le payer très cher aujourd’hui ou demain ou un plus tard.

    Qu’est devenu lamari ? Où il est belkhir ? Quel sera leurs sorts si la révolution se met en branle ou si malik elmout vient prendre leurs âmes pour l’emmener là où il n’y a ni trône, ni or, ni villas luxueuses, ni télé, ni général, ni ministre, ni rien qui protège ou qui rassure?

    La vie et ses beaux atours ne sont qu’un mirage dans un désert quand la soif est dure et surtout quand l’âme refuse d’écouter les conseils de son coeur. Attendez votre attend. Le peuple n’est pas stérile, il continuera à offrir des combattants pour la liberté, la dignité, la justice et la vérité jusqu’à la fin de la vie sur terre. Jamais, un tyran ne deviendra maitre de l’univers. C’est la vérité qui scellera notre passage surtout terre. Il n’est pas encore trop tard pour s’amender et cesser de faire du mal, l’Algérie doit dépasser tout les désaccords si nous voulons qu’elle ne soit pas encore arrosée du sang de ceux qui ne veulent que la construire pour qu’elle devienne belle et prospère.

    Réveillez-vous, la révolution est proche même si elle refuse d’annoncer sa véritable heure !
    Fraternellement à toutes et à tous




    0
  • radjef said
    2 mars 2011 at 11 h 35 min -

    Bonjour tout le monde. Le pouvoir est responsable de crimes contre l’humanité et les élites sont coupables de lâchetés, de trahisons et de vanité. Si nous avions eu des élites ayant le sens des responsabilités morales et intellectuelles, est ce que nous aurions eu des généraux incultes, des caporaux déserteurs qui n’ont jamais tenu le moindre ouvrage entre leurs mains pour humilier la république et brader la souveraineté du pays contre une caresse des yeux de l’Occident ? Les généraux algériens ont imposé la guerre au peuple pour conforter les thèses de la grosse industrie militaire et de la haute finance internationale dont l’objectif est de s’accaparer de toutes les richesses de l’univers. Oui les généraux ont recruté des mercenaires pour monter les maquis de l’AQMI, des GIA, du GSPC…Si c’est faux ce que je dis, que les médias algériens ouvrent un débat sur cette question en donnant la parole aux spécialistes et aux familles victimes du terrorisme…La junte a réussi a faire avaler la pilule au peuple parce que la presse est complice, parce que les aptitudes sont marginalisées ou éliminées socialement, parce que les gens bien hésitent à la suite de fâcheuses expériences a se structurer dans les partis politiques se proclamant de l’opposition, laissant ainsi le champ libre aux docteurs es qualité du retournement de la veste et des accusations imbéciles, aux ignorants vaniteux a qui la police politique a fait croire qu’ils sont des entités intellectuelles incontournables et un danger permanent pour la pérennité du régime, aux prostituées, aux gigolos entremetteurs, aux parvenus au passé trouble, aux nageurs en eau trouble, aux champions de la médisance et de la suspicion, aux fausses notabilités qui n’arrêtent pas de guerroyer matin et soir contre la transparence et la vérité, aux spécialistes de la sardinalogie, de la fessologie, de la bierologie et des sites pornos, à ceux à la loyauté à géométrie variable, à ceux qui ont plus de vices et sans la moindre vertu…




    0
  • Hamma
    2 mars 2011 at 17 h 07 min -

    @Amar, Ne prenez pas à mal mon intervention mais à la lecture de la vôtre, je tenais à vous répondre. Je reprends ce que vous dites et donne ma réponse personnelle.

    -On avance des thèses qui à force d’être répétées vont devenir la vérité. Attention à la falsification de l’histoire que l’on a dénoncée ici même à plusieurs reprises.

    R: je ne pense pas que quelqu’un veuille falsifier l’histoire si ce n’est ceux qui ont mis ce pays à genoux depuis près de 50 ans et aucun algérien digne de ce nom ne peux le nier. C’est cette falsification que nous dénonçons.

    -Pour faire une guerre, même si elle est sale, il faut être deux. Où est ce deuxième antagoniste?

    R: Le peuple lui-même! C’est ce bon peuple qui est pris entre deux feux. Celui de l’obscurantisme et celui de la tyrannie. Pour l’un comme pour l’autre, le peuple était l’ennemi.

    -Les auteurs des tueries ne sont pas que du coté de l’armée et quand on tient des propos aussi graves, il faut argumenter et ne pas avancer des choses à la légère.

    R: Vous reconnaissez que l’armée est impliquée dans les tueries. Aussi, il serait juste de dire qu’il y eu implication de mercenaires dans cette sale guerre ce qui a été bel et bien reconnu dans ses communiqués par nos services de sécurité. La presse en a fait état et tous les algériennes et algériens le savent.

    Dans un reportage sur l’histoire des services secrets français diffusé en 4 séries par France5 le 06, 13,20 et 27 février 2011 (rediffusion les 04, 06,08 et 11 mars 2011), il y a eu dans le volet 4 de cette série, des révélations sur le rôle de la France et de ses services avec le régime algérien. On y parle d’infiltration, d’exfiltration et de mercenariat.

    Malheureusement, la vidéo du volet 4 ainsi que le document pdf (3.1 Mo sur 4.3 Mo disponibles) de cette série ne sont pas accessibles en dehors du territoire français et des Tom-Tom.

    Le lien:

    http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Mini-sites/Histoire-des-services-secrets-francais/p-11737-Une-serie-d-exception.htm

    Fraternellement.




    0
  • HOUARI
    2 mars 2011 at 18 h 29 min -

    Non vous vous trompez,SVP corrigez le tir ce n’est pas cette Algerie de la honte dans le printemps Arabe.
    CES ALGERIENS DE LA HONTE DANS LE PRINTEMPS ARABE.




    0
  • Antar
    2 mars 2011 at 20 h 46 min -

    Mr Iskander DEBACHE :

    Le passage de votre article sur Boumediene est étonnant et détonant. Vous parlez d’ « Algérie de la honte » et vous insinuez que Boumediene ne fait pas partie de cette Algérie. Les Bouteflika, Messahel, Ould Kablia et consorts ne sont-ils pas les enfants chéris de Boumediene et les élèves de son école anti-peuple algérien. La phrase « Voilà, c’est l’Algérie de Bouteflika, on est décidément loin de l’Algérie de Houari Boumediene. Il ne nous reste que nos yeux pour pleurer. » n’est certes pas de vous comme vous l’avez précisé, elle a été reprise d’un article daté du mercredi 4 juin 2008 du site http://www.tchadactuel.com/index.php?2008/06/04/1911-les-breves-de-ndjamena-mercenaires-algeriens. Mais alors, pourquoi l’avoir reprise d’autant plus qu’elle ne concerne pas la situation actuelle en Lybie. Quel était le but de cette incursion ?

    Vous savez bien, et tout le monde le sait, même ses partisans, qu’aujourd’hui, si Boumediene était vivant, il aurait agi comme tous les autres dictateurs, c’est-à-dire déployer toutes les ressources possibles et inimaginables pour conseiller, aider le dictateur qui serait en difficulté et lui demander de tenir à tout prix, et, au plan intérieur lâcher du lest au maximum pour ne pas perdre le pouvoir.

    Et comme l’a dit si bien dit un internaute avant moi, tant qu’on continue à être trompé sur Boumediene et à tromper les algériens sur l’origine de leur malheur, on n’est pas sorti de l’auberge. Rien ne sert de courir, il faut partir à point.




    0
  • Massinissa The King
    3 mars 2011 at 5 h 33 min -

    malheureusement le peuple algérien est éteint ou en dehors de la zone de couverture, tout le monde crie son ras le bol et se révolte contre la dictature et les tyrans, sauf les algériens qui ne savent dire que hamdoulah tout va bien,, honte a vous de voir Maitre ali yahia abdenour de ses 90 ans sort et marche pour vous ramener de la liberté et de la démocratie, accepteriez vous de rester dans cette situation de misère ? ou sont passé les milliards de dollars ? aucun projet concret, un metro qui mis 30 ans pour voir le jour, ce projet qui a couté des dizaines et des dizaines de milliards de dollars pour finalement réaliser une seule ligne de 7 km et de 6 stations,, trouvez-vous que c’est normal ?? vraiment honte à vous




    0
  • ajgou
    3 mars 2011 at 22 h 47 min -

    Salam aalaikoum.Une belle Algerie salie par des bergers qui veulent vivre comme des rois,cela se nettoie par 4 ou 5 nationalistes dans chaque wilaya qui font le menage avec de la poudre dont l’odeur aprés détonation n’est sentie que par les vrais fils de cette ALGERIEEEEEE et qui pensent Algerien, voient Algerien, mange Algerien,et boient Algerien.




    0
  • HAMMANA
    31 mars 2011 at 17 h 52 min -

    La complicité du régime algérien n’a rien d’étonnant et s’inscrit dans le cadre des mesures conservatoires que sa survie rend nécessaires d’autant plus que les émeutes gagnent en intensité et en espace et constituent une menace à prévenir avant qu’elle ne s’installe chez-nous.
    Un régime qui a tout fait pour empecher la chute de ses homologues BENALI et MOUBARAK ne pourrait continuer à rester indifférent vis-à-vis de la progression de ce danger et il fallait faire quelque chose ne serait-ce que pour retarder l’échéance de son effondrement.
    Quelque fussent les déclarations de notre ministre des affaires(qui obéit aux ordres de la DRS évidemment),il n’y a pas d’autres interprétations des rumeurs qui s’avèrent fondées de l’implication de l’armée algérienne dans le conflit entre les rebelles et les milices de KADDAFI a qui elle se propose d’apporter un soutien logistique en envoyant ses éléments combattre aux cotés de NERON de lybie et diplomatique en opposant son véto à la création d’une zone d’exclusion aérienne dans le but d’épargner aux civils les horreurs des combats car parler un double langage a toujours été la principale caractéristique de la diplomatie algérienne.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique