Édition du
24 July 2017

Appel d'un Mahgour

Objet : demande d aide et d orientation
c est toujours dans une situation préocupante voir angoissante que j ai l honneur de vous raconter la situation dans laquelle je me trouve aujourdhui.

Tout d abord je me présente benchohra boumediene ne dans les années 1970 fils de paysans agriculteur et dans la vie j ai eu de la chance de pouvoir voyager,decouvrir et choisir le pays ou m installer. J ai grandi en france jusqu a l age de 35 ans tout en restant fidèle a mon pays d origine .j ai batit ma maison dans le sud de la france en croyant que c était la que je trouverai ma stabilité mais malheuresement tout a basculer le jour ou j ai appris la mort de mon père.J ai ressenti un sentiment de manque culturel qui ma conduit a tout quitter en france, j ai vendu tous mes biens pour m investir dans ma terre ancestrale.j ai du prendre une décision brutale et précipité.
Ma femme,mes enfants et moi avons regagnés notre ferme en algerie.
J ai investis dans un élevages de brebis ,quelques vaches, je sème mes terres , j ai planté des oliviers et quelques arbustes en ayant l intention de creuser mon propre puit.
je ne vous cache pas que je croyais trouvé la facilité , alors que je suis qu au début de mes surprises.
j ai demandé auprés des autorités appropriées une demande d aide a l habitation rurale et une autorisation de creuser un puit qui m a été accordé .
Un obstacle est survenu car un membre de ma famille a fait un courrier d opposition qui ne tiens pas la route a la mairie de ain kermes la wilaya de tiaret .
Cela a bien porter ses fruits car tout m a été stoper et quelle coincidence ce menbre travaille a la mairie.
En m appuyant sur ce sujet j aimerai vivement qu on porte un examen a cet situation.
Je vis dans une ferme non raccorder en electrecité je me passe de vous raconter ce que nous pouvons endurez dans la vie de tous les jours avec cette periode hivernale.
Aujourdhui je vois mes arbustes meurtrient sans pouvoir intervenir , le cour d eau est lointain c est le parcour du combattant .
Ma ferme n est pas en bonne et due forme, un drame s est produit cette annee un vieux mur s est écroulé sur une personne de notre entourage et a causé sa mort ,ensouveli dans les décombres la gendarmerie de ain kermes est intervenu il n a pas survecu.
Aujourdhui nous portons toujours des sequelles et la mort du défunt nous a porté des sousis.

Je voudrais réagir sur un autre point ; il est vrai que l algerie est réputé pour son agriculture et ses terres, on nous pousse a quitter les villes pour rejouindre les campagnes en nous offrant l aide a l habitation rurale mais on nous donne pas le choix sur le matériaux agricoles pour qu un bon fonctionnement soit dans les normes .
Nous travaillons les terres avec de vielles methodes qui datent de plusieurs annees en arriere , nous avons aucun moyens puissants que se soit dans les tracteurs la plus part ne dépassent pas 65 chevaux ou que se soit les matériaux .
Moi personnellement j ai un tracteur puissant et allé chercher dans tous le marché algerien vous ne trouverez aucune charrue approprié , aucun sac,aucun gros coover crop, la terre a besoin d etre travailler avec des sacs profonds.alors que ce matériels se jettent en france et on nous interdis de ramener le materiel de l etranger .
Dites moi ou es l envie et l ambition de vouloir poursuivre dans la branche de l agriculture, nous payons le materiel de notre propre moyen , en quoi cela leurs posent il probleme.on devrait changer les lois pour que les vrais paysans s installent.

En bref, resumons ma situation finale ;

-une ferme non raccorder en electrecité

-une terre sans cour d eau

-habitation hors normes

-pas de moyens appropriés

-des arbustes meurtrient

-un élevage assoiffé

-un courrier en obstacle

-une famille dans la précarité

-une mort dans la conscience

et toutes les conséquences qui vont avec .

Comment ne pas etre decourager, c est loin de se que j attendais , croyais moi qu avant tout j aime ma terre et je ne cesse de me souvenir ce que disaient les anciens , c est une question de principe et de dignité pour ne pas stoper les générations avenir.

Aujourdhui c est un desert qui regne dans ma terre et dans mon coeur.

En tout premier rang je souhaite qu on intervienne pour le raccordement de ma ferme qui se trouve aux hassinettes de ain kermes la wilaya de tiaret.

J espere vivement q un examen bienveillant soit fais a ma situation .

je vous prie de bien me croire , a l expréssion de nos sentiments les plus dévoués.

BENCHOHRA BOUMEDIENNE
LES HASSINETTES
AIN KERMES LA WILAYA
DE TIARET


Nombre de lectures : 2562
10 Commentaires sur cet article
  • fess
    2 mars 2011 at 18 h 06 min -

    Je te dirai seulement mon frere que tu a fait la plus grosse erreur de ta vie en allant investir dans un pays qui n’en est pas un.
    Je souhaite qu’ALLAH te donne tout le courage et la patience car il t’en faudra beaucoup.
    Je suis vraiment desole pour toi.




    0
  • Amar
    2 mars 2011 at 19 h 06 min -

    Un conseil mon frère:Boutef est sur le point de distribuer de l’argent à gogo.Profite pour t’inscrire comme investisseur et tu obtiendras tout ce que tu voudras.
    Tu pourras même te payer un groupe électrogène puissant et te passer du raccordement au réseau.Mais sache que des gens vivent des misères plus graves que les tiennes,depuis 62 à ce jour.Mais eux ils sont stoiques et endurants.C’est la force de l’habitude.
    Réjouis-toi et remercie le bon Dieu que tu aies regagné la terre des tes parents et que tu travailles à la faire fructifier.
    J’espère que ça te consolera.




    0
  • plaisant
    3 mars 2011 at 17 h 17 min -

    Bonjour Monsieur.
    Je comprends très bien le marasme dans lequel vous-vous trouvez. « Demek-Hououa-Hemek » j’ai aussi vécu une triste aventure en retournant au bled après une longue absence. Je me suis tout simplement trouvé privé de la jouissance de tous mes biens, des membres de la famille ont voulu faire main basse sur les dit biens et sont intervenu qui au niveau de l’APC, qui au niveau du chef de Daïra pour vous faire tourner en rond. J’ai été reçu par le chef de Daïra, il m’a juste opposé un sourire bête, le président de l’APC, lui, vous fait la morale, comme quoi c’est une affaire familiale et elle doit trouver solution au sein de la famille; quand à la justice, vous trouverez toujours un sergent Garcia devant le tribunal pour vous en interdire l’accès. Lorsqu’on a pris des distances avec le bled, il devient difficile d’y retrouver sa place si on veut rester propre, la clochardisation de l’administration et de tous les esprits est effarante. ALLAH-YAÂOUNEK




    0
  • adele nazih
    3 mars 2011 at 21 h 42 min -

    Cher frère
    Ne te décourage pas, les choses peuvent changer dans le bon sens, c’est sûr, il faut juste garder espoir, car ça viendra tot ou tard, Allah n’oublie pas les gens sérieux et honnetes.Quandt au conseil, il faut se mettre en rapport avec des gens qui connaissent l’Administration et ses rouages, et malgré tout s’adresser à la justice à chaque fois jusqu’à justice te soit rendu, il faut ecrire des lettres recommandées avec accusé de reception, il faut demander l’aide des benevoles avocats, au barreau de Tiaret, et aussi demander l’aide des professeurs de Lycées, ils peuvent te donner des conseils, en attendant courage!




    0
  • Kada
    4 mars 2011 at 0 h 11 min -

    Cher ami je ne peux pas rajouter plus qu’a dit le frere Amar et Plaisant. Mon Cas: Mon appartement a ete usurpe par mon frere qui a trafique mon titre de propriete en sa faveur avec l’aide de l’administration locale. C’est un pays a eviter puisque Dieu vous en a eloigne. essaye de prendre contact avec les autorites locales pour obtenir l’argent necessaire et restaurer ton domaine.
    Bon courage Wa Allahou Ma3ak.




    0
  • nadir
    19 mars 2011 at 1 h 41 min -

    Salam alikoum
    Cher ami je connais très bien l’administration Algérienne avec son terrorisme administrative sur toute personne qui n’appartient pas au clan de la mafia politico-financière cette dernière qui existe généralement depuis longtemps et qui a pris une très grande ampleur plus particulièrement après la venue du président Bouteflika.
    Concernant particulièrement la ville de Tiaret que je cite à titre d’exemple cette mafia est composé de personnes miltantes au niveau des partis FLN et RND qui font mains basses sur toutes les richesses qui comptes la wilaya de Tiaret et surtout en ce qui concerne les projets agricoles,je m’explique des centaines de jeunes diplomes en agriculture techniciens et ingénieurs ont déposée des dossiers d’investissements en agriculture et ils sont bloqués depuis plusieurs années au niveau de l’administration qui est détenue par cette mafia et qui ont fait savoir aux jeunes que la terre sera distribué seulement aux fils de chouadas ou moudjahidines.On a remarqué qu’ils occupent plusieurs terres et ils veulent prendre encore sur d’autres localités la distribution a été faites à leurs familles , leurs proches leurs amis intimes ou bien des personnes riches qui ont payés des pots de vins.
    Cher ami je te conseil de déposer ton dossier à SDA de Frenda et pluisieurs copies à la direction de l’agriculture de Tiaret avec accusé de réception et de prendre contact avec la banque albaraka et la banque Salam.




    0
  • الحاج بونيف
    22 mars 2011 at 20 h 30 min -

    السلام عليكم
    أخي العزيز رسالتكم تحمل معاناتكم من ضياع أرضكم الفلاحية، وأنتم لم تستطيعوا خدمتها للمشاكل المذكورة، أقترح عليكم الاتصال بالسيد الوالي شخصيا لطرح مشكلتكم، وبناء على نتائج أقواله بإمكانكم الاتصال بالسيد وزير الفلاحة وأخيرا مراسلة السيد الرئيس ..وأنا متأكد أنكم ستجدون الحل الذي سيكون في صالحكم.
    فلا تضيعوا الفرصة في الاتصال.
    أحييكم وأرجو لكم التوفيق.




    0
  • demande d aide et d orientation – Forum Algerie
    24 mars 2011 at 12 h 33 min -

    […] […]




    0
  • demande d aide d urgence – Forum Algerie
    24 mars 2011 at 12 h 35 min -

    […] […]




    0
  • maupin
    30 mars 2011 at 11 h 18 min -

    Bon courage à toi, mais sérieusement , fallait pas sacrifier ta famille qui vivait décemment en France pour vivre dans la misère!! au nom de quoi? ta terre? cette terre Algérienne est pourri…




    1
  • Congrès du Changement Démocratique