Édition du
23 March 2017

Tizi Ouzou : Des milliers d’étudiants dans la rue

El Watan, 2 mars 2011

En dépit des conditions climatiques défavorables, des milliers d’étudiants de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou ont participé hier à une marche au chef-lieu de la wilaya.

La manifestation a été initiée par la Coordination locale des étudiants (CLE) sous les mots d’ordre : «Pour une université publique, performante et progressiste», «Non à la dévalorisation du diplôme d’ingénieur d’Etat». La marche s’était ébranlée vers 11h devant le campus de Hasnaoua en direction du siège de la wilaya où un rassemblement a eu lieu à la fin de la manifestation. Les marcheurs ont également appelé au «changement du système politique en place» et condamné fermement  la répression et les actes de violence dont ont été victimes leurs camarades dans d’autres universités du pays. Les contestataires ont scandé des slogans hostiles au pouvoir : «Le peuple veut le changement», «Halte à la corruption», «Etudiants, chômeurs et travailleurs unissons-nous».

Des portraits de héros de la guerre de Libération nationale et d’écrivains algériens, dont celui de Mouloud Mammeri, Mouloud Feraoun et Kateb Yacine, ont été également portés haut par les manifestants. Un membre de la CLE déclare : «Nous subissons le même régime depuis 1962. C’est un pouvoir basé sur la corruption, la répression et la fraude électorale. Il est temps de demander son départ. Le peuple algérien a tranché dans cette décision.» «Nous comptons poursuivre notre mouvement de contestation jusqu’à la satisfaction de nos doléances.» Il est à noter, d’autre part, que la grève se poursuit encore à l’université de Tizi Ouzou. Les cours et les TD ont été suspendus depuis plus de deux semaines. Les examens ont été également gelés par les étudiants qui ont décidé de poursuivre la protestation tant que leurs revendications ne sont pas satisfaites.

Djemaâ Timzouert


Nombre de lectures : 1196
5 Commentaires sur cet article
  • Amar
    2 mars 2011 at 18 h 06 min -

    Tizi ville morte.
    Des pneus qui brûlent un peu partout.Aucun accès vers la ville.L’autoroute est bloquée.Pas de passage sur Azazga et Béjaia.Des groupes des quelques personnes font la loi et rendent la vie impossible à la population sous le regard admiratif des flics en civil ou en tenue qui doivent se dire dans leur for
    intérieur:Bien fait pour leur gueule,qu’ils se bouffent entre-eux.Aucune intervention pour
    rétablir l’ordre,ils doivent bien jouir de voir la situation pourrir et l’existence des gens
    empoisonnée.
    Hier c’était la même chose:tout le quartier de la nouvelle-ville était bloqué.Toutes les rues
    étaient barricadées.Les transports bloqués.Parallèlement,une marche grandiose est organisée par les étudiants ,mais pensez-vous vraiment qu’ils ont été écoutés et entendus?Pas
    sûr.L’essentiel est de laisser passer l’orage et de faire revenir le calme à la longue,par le seul dégoût de la population.C’est la nouvelle stratégie des ces voyous ‘d’en haut’.Pousser au pourrissement et acheter le silence des plus révoltés en injectant à tout va des milliards de dinars qui ne seront comptabilisés que dans le compte des pertes et profits.
    Et on se pose la question de savoir ce que font ces 30 ou 40 mille flics maitres ès-bastonnades grassement payés et qui sont là,chaque samedi,pour assurer la sécurité d’Alger.
    Parfois je me pose des questions ridicules de savoir si l’Algérie n’est pas seulement Alger et que tout le reste du pays n’est qu’un vaste champs abandonné où paissent des troupeaux de moutons.
    Je me demande si quelque part un Ferhat Mhenna ne voit pas juste dans ses propositions et s’il n’est pas en avance d’un demi siècle sur nous.
    Je me demande si ces kabyles de Boumerdès,de Bouira,de Béjaia et de Tizi ne sont pas que de
    pauvres connards,fous à lier,et bons à placer en asile psychiatrique.
    Les gens heureux vivent ailleurs,dans le reste du territoire en train de récolter les subventions de leur chéri de Président qu’ils ont élu à 92 % de suffrages.
    Je pense tout de même que toutes ces questions méritent d’être débattues sérieusement.Je deviens de plus en plus sceptique .




    0
  • mohamed
    2 mars 2011 at 18 h 51 min -

    que fait le reste de lalgerie? sont heureux a ce que je voix.si le reste de lalgerie se joint au kabyle en 24h ce regime tombera.




    0
  • ahmed 22
    2 mars 2011 at 20 h 47 min -

    @ mohamed

    Si tu suis un peu les évènements en Algérie tu t apercevras que ca bouge un peu partout pour x raisons et selon différent moyen,cependant je suis d’accord avec toi ,en admettant que les kabyles se révoltent violemment contre le pouvoir et que le reste de l’Algérie suit c’est clair que le régime aura du mal à se maintenir…Il ne faut pas oublier que les kabyles ont déja beaucoup donné,ils sont toujours a l’avant garde,le reste de l’Algérie tombe souvent dans l’indifférence quant il est questions des kabyles et pourtant il font parti du coeur de l’Algerie!J’espere sincerement que les Algériens vont dépassés ces « clichés » qui n’ont pas lieu d’etre et s’unir une bonne foi pour toute en tant que nation unie et indivisible.




    0
  • Salah Bouzid
    3 mars 2011 at 4 h 47 min -

    Ajoutez la suppression du service national a vos revendications!




    0
  • vivalanecheri
    3 mars 2011 at 11 h 59 min -

    La kabylie bouge comme toujours et malheureusement on sait que c’est voué à l’echec. je pense que ces étudiant feraient mieux de sensibiliser leurs camarades d’autres campus au lieu d’user, pour rien, leurs souliers à tizi.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique