Édition du
24 July 2017

La jeunesse, le cauchemar du DRS.

Radjef Saïd
 

« Si on compte sur la classe politique actuelle pour réaliser le changement et restaurer les valeurs de la démocratie et l’ordre citoyen, on se trompe, on s’illusionne », dira un opposant algérien en exil, au soir de la marche du 26 février dernier qui s’est soldée par un autre échec. Et d’ajouter : « Notre génération a échoué ; elle n’est plus qualifiée pour guider le peuple, à cause de son paternalisme utopique, de son caractère assimilationniste et ses compromissions avec l’ordre établi. Cependant, une chose est sure : l’année 2011 sera celle du changement. Le changement se produira non grâce à nous, mais malgré nous par la volonté de la jeunesse. C’est ce qui fait peur le plus aux généraux du DRS ».

Désormais, le DRS ne peut plus compter sur une classe politique qui craint autant que lui la fin de ses privilèges et de son règne. Le refus de la jeunesse de répondre aux appels de la classe politique sonne déjà comme un apocalypse qui sévira brièvement mais terriblement, comme ce fut le cas en Tunisie et en Egypte. Aussi depuis quelques semaines, dans un climat de stupeur et d’angoisse, le pouvoir tente de vider par journaux interposés et leaders politiques, la rue de sa colère et de caresser dans le sens du poil cette jeunesse née dans les décombres d’une sale guerre et qui a grandi au sein de la violence. De la baisse des prix des produits de larges consommation à l’allégement des contraintes du service national aux personnes âgées de plus de trente ans en passant par les enveloppes supplémentaires de quatre milles milliards de centimes allouées aux wilayas, l’abrogation des décrets comme celui lié à l’université, l’octroi de prêts aux jeunes chômeurs et la levée de l’état d’urgence, le régime d’Alger ne cesse de céder et de concéder concession sur concession pour faire oublier à la jeunesse sa principale revendication qui est celle de la légitimité populaire, de la démocratie, du changement par le départ du DRS.

Alors que des bruits de plus en plus assourdissants sur un éventuel remaniement aux plus hauts sommets de l’Etat font le tour du pays, de jeunes officiers intègres ne cachent plus leur courage et leur désapprobation devant une hiérarchie prédatrice que l’age avancé et la voracité ont rendu sénile et inapte à gouverner et a se placer au cœur des attentes de notre époque. Selon des sources généralement bien informées, le haut commandement de l’ANP serait en proie à un vent de mutinerie mené par de jeunes officiers depuis la chute des deux dictatures en Egypte et en Tunisie. Interrogées à ce sujet, nos sources indiquent que « l’état d’urgence n’est qu’un artifice pour terroriser toute voix discordante et avoir la main mise sur les richesses du pays. Avec ou sans état d’urgence, c’est toujours le DRS qui tire les ficelles en dirigeant le pays derrière le rideau. Et cette réalité, les jeunes officiers ne l’ignorent pas. »  De jeunes officiers conscients de la gravité de la situation et de la perversité des institutions, ne cessent d’être attentifs à la rue pour se joindre à « la révolution. » « Il ne faut plus confondre l’armée avec le DRS qui retient en otage la république. Les attributions du DRS ne sont pas constitutionnelles. L’Algérie est le seul pays au monde officiellement dirigé par un service de sécurité clandestin depuis 1957. Les institutions civiles telles que les deux chambres et la présidence ne servent en réalité que de paravent au DRS qui s’est transformé au fil du temps en oligarchie militaro financière avec ses réseaux  de faux opposants chargés de surveiller l’action et la pensée de la société et de corrompre l’imaginaire collectif », ajoutent encore nos sources.

De même, les étudiants, futures élites du pays, ne sont pas en reste. De nombreux comités et coordinations locales se sont constitué depuis « la révolution tunisienne », avec la détermination politique et idéologique de poursuivre la dynamique du changement et de se défaire de la tutelle d’une classe politique jugée anachronique et dépassée par les événements. C’est le cas notamment à Alger, Boumerdes, Tizi-ouzou, Oran, Setif, Bejaia, Constantine et Annaba. « Nous voulons être au cœur des attentes de notre société », dira en substance un étudiant de la coordination de l’université Mouloud Mammeri, à Tizi ouzou, qui déplore cependant l’attitude irresponsable des partis qui tentent de caporaliser leur mouvement. « Nous sommes conscients des tentatives de récupération et de noyautage qui ciblent notre mouvement. On n’est pas une confrérie villagiste,  nous voulons mettre sur pied une coordination nationale autonome et représentative en mesure de soutenir le changement auquel aspire le peuple, et non a servir d’instruments entre les mains de marionnettes politiques qui s’insultent à l’infini dans une cacophonie qui refroidit les ardeurs du peuple et fait le bonheur du pouvoir », explique t-il encore.

Il faut dire qu’ici les étudiants se servent de l’expérience malheureuse des trois dernières marches auxquelles a appelé la CNDC au cours du mois de février dernier et que le peuple, en dépit de sa rage d’en découdre avec le régime des généraux, a regardé béatement, curieusement sans bouger le petit doigt. Il reste a savoir maintenant si les jeunes officiers, les étudiants et les jeunes d’une façon générale sauront trouver les passerelles pour se regrouper autour du peuple comme un seul homme pour réaliser le changement auquel nous aspirons toutes et tous.


Nombre de lectures : 1464
41 Commentaires sur cet article
  • Agérie Libre
    3 mars 2011 at 15 h 22 min -
  • aek
    3 mars 2011 at 15 h 48 min -

    Contenu fi mahalou et plein d ‘espoir.
    C’est vrai il n’y que que la jeunesse ,une jeunesse consciente,lucide que ces vieux mutans (fa n’haar etkhaff menou oua filil etkhaff aalih)(ca me rappelle un ecriteau à propos de la Syrie au Liban(Assad fi libnan oua arhnab fi eldjoulan) qui broyent tout ce qui bougent mais qui s’executent à tous les ordres de leurs maitres comme des caniches (voir nvlle relance avec le Maroc,aide au gouv de somalie,…,).
    Cette race de vieux mutants avec la populace produite(partis(cules),assoc,deputée)s crasseux(ses),…) ont plus d’un tour dans leurs manches(ils en ont bp).
    Personnellement, je ne crois pas à cette histoire de jeunes officiers ,…en memoire je me rappelle comment bp d’algeriens ont gobé la pillule en 91 pour se retrouver avec quoi: Boutef,Belkhadem ,..qui se teraient comme des …
    La jeunesse a compris que seule une absence de compromis et de compromission totale avec ces vieux mutants peut sauver ce pays et pouvoir en faire qqchose apres.
    Ce n,est pas vrai avec ses vieux mutants on peut pas utiliser la notion de dialogue,de consensus :là où ils rentrent ils broyent la substance de facon concentrique pour ne laisser que la coquille vide qui fait bp de bruit.




    0
  • Mahieddine Lachref
    3 mars 2011 at 16 h 19 min -

    Bonjour tout le monde.
    Said mon ami, merci pour ce papier. Il faut cependant préciser que c’est au peintre de bien peindre, c’est au journaliste de bien informer, c’est au maçon de bien construire, c’est à l’étudiant de bien étudier, c’est aux socioloques, politologues, de bien analyser, c’est aux militant d’être sincère, pour que se réalise cette « révolution » dont on rêve.
    Fraternellement
    Mahieddine Lachref




    0
  • Hamma
    3 mars 2011 at 17 h 40 min -

    Ils (les partis politiques) ne sont pas exclus. Tout ce qui leur est demandé, c’est de se faire tout petits, d’admirer le spectacle et d’attendre le résultat des courses.




    0
  • Youssef
    3 mars 2011 at 18 h 04 min -

    Le DRS,alias la SM,alias La Gestapo locale,c’est une organisation criminelle, c’est la main de fer de la Junte dictatoriale. C’est l’ « enclave autoritaire » principale qui bloque la transition. C’est le sommet de la pyramide. Les Maitres du DRS s’octroient tous les pouvoirs, y compris le pouvoir sur la vie et la mort des individus et de la collectivité.Ils sont coupables 230 000 morts,40 000veuves,300 000 orphelins, 20 000 disparus, 10 000
    prisonniers, 900 000 exilés, xxx milliards de dégats
    matériels. Jeunes, enfants, vieux, femmes, les Généraux s’en fichent! Ils ont une haine et un mépris innouis contre les civils, la société civile.
    C’est là la spécificité, la particularité des Généraux algériens. Bon nombre d’entre eux étaient des serviteurs zélés de l’Armée coloniale, ils sont dans la peau des colons, dans leurs pas. Ils sont en train d’achever l’oeuvre coloniale, celle de la destruction de la société algérienne, indigène disent-ils. Avec leurs soutiens en France, ils sont dans la
    « vengeance posthume du colonialisme » : ce qui n’a pu etre détruit par le passé, ces traitres de Généraux
    sont en train de l’achever au présent… Bref.

    Jeunes,étudiant(e)s,cadres,femmes, vieux,le DRS en recrute énormément d’indicateurs et mouchards.Par le soudoiment, le retournement, le chantage, tous les moyens sont utilisés: la ruse et/ou la force sont ses deux principes d’action. Les lieux convoités quotidiennent par les flux de populations(hopitaux,usines,lycées,universités,etc), les « pompes à finances » (SONATRACH, El Ouenza, etc), les dépositaires de la légitimité(anciens moudjahids, fils de chahids,etc), l’armée, la gendarmerie et la police aussi où des centanes de membres ont été lachement assassinés par les tortionnaires du DRS.

    Les jeunes? Ah si vous savez combien d’étudiantes, le DRS recrute ! Depuis le lycée déjà. Les Universités sont trés fortement féminisées (et) dépolitisées de ce fait, La Sécurité militaire et les Services du protocole ont commencé le travail depuis fort longtemps.Les Officiers et les Cadres de l’Administration de l’Etat veulent épouses lettrées, la SM les exige « informées et renseignées »,bref.

    Jeunes, vieux, cadres, femmes, tous nous devons tout faire pour abattre le Régime militaro-magieux des Généraux criminels et sanguinaires qui a tout confisqué l’indépendance, hypothéqué l’avenbir de millions de citoyens, spolié toutes les richesses.

    « Il faut frapper le serpent à la tete » dit un adage bien de chez nous. Il faut passer à l’attaque directe et frontale contre ce Régime pourri et criminel. Alors, il faut murir et catalyser un mouvement dans ce sens. Qui vise directement Le Pouvoir en général et en particuliers, tous les Clans confonduas, l’ex-MALG (Boutef-Zerhouni-Koudjetti), le néo-MALG (DRS de Mediene-Djebbar-Tratag), le pouvoir caché et le pouvoir apparent…

    Seuls les formations, les associations, les personnalités « AUTONOMES et INDEPENDANTES » des cercles et officines de ce Régime pourront enclencher une telle dynamique…On ne peut compter sur les faux-opposants, pseudo-démocrates, les cloonés et « façonnés » dans les laboratoires du DRS, car ceux-ci sont allés trés loin dans la « comprommission » avec les Généraux qui les ont mis au devant de lascène, propulsés et sponsorisés. D’où le fiasco des « marches »(hum!) de février, un échec voulou et programmé pour dissuader, repousser…




    0
  • HOUARI
    3 mars 2011 at 19 h 26 min -

    Encore une fois chers amis, l’histoire de par le monde entier nous a prouvé que rien ne se donne mais tout s’acquiert par le peuple, rien ne se donne mais tout s’arrache par le peuple.
    Mais un peuple signifie, des sacrifices, une conscience, une force, une jeunesse, une responsabilité, une union, une solidarité……etc.
    En Algerie avec un regime policier, un pouvoir corrompu, une armée mafieux, un gouvernament depourvu d’hommes d’etat, et une opposition fontoche composée de marionnettes,seul une revolte, un soulevement populaire puisse renverser la vapeur. l’union des citoyens sous un seul mot d’ordre fait leur gloire et leur force. Si non le temps passe, les corrompus en profitent et l’Algerie s’enfonce.
    Au royaume des corrompus les voyoux sont roi.




    0
  • Ait Mohand Ouwidir
    3 mars 2011 at 19 h 27 min -

    @Da Saïd.

    Azul fellak !

    Oui, notre JEUNESSE est effectivement le VRAI cauchemard du drs. Trés bien vu ! D’autant plus que les étudiants de Tizi ont lancé un nouveau cri de guerre cette semaine : DRS BARRA !

    Ils ont ainsi trés bien analysé la question et su où réside et se situe le VRAI mal qui ronge et détruit et qui continue de détruire encore d’avantage notre merveilleux pays d’une manière quasi scientifique depuis 62 (SM) et même 57 comme vous le dites si bien.

    C’est trés bien ainsi que notre jeunesse, fer de lance de notre pays, se démarque de la sorte d’une façon aussi singulière des pseudo partis créés TOUS par les labos du drs auquel ils sont TOUS à sa solde et auprés duquel ils émargent régulièrement y compris la presse dite « libre »…

    Et si ce que vous écrivez sur nos jeunes officiers s’avère avéré… alors leur jonction avec notre jeunesse sera décisif pour la chute sera systémique.

    L’étincelle de notre révolution parviendra à n’en point douter de l’union des deux forces à moins que… je dis bien à moins que ce ne soit encore une fourberie du drs qui a plus d’un tour dans son sac… chose que je ne souhaite pas, bien entendu !

    Il ne faut rien s’attendre des « partis » mais plutôt de la masse compacte et des foules algériennes, plus particulièrement de nos JEUNES qui sont la séve vivifiante de notre société en devenir. La jeunesse, à quelque niveau que ce soit dans notre société, qui a été longtemps marginalisée va prendre sa revanche et sa victoire, NOTRE victoire, sera terrible contre le système et le pouvoir en place.

    Place aux jeunes !

    A présent que le constat est là et qu’il démontre que nous les anciens avons failli sur tous les plans à nos engagements vis à vis de nos JEUNES que dieu les bénissent, de notre pays et donc des générations futures mais aussi de nos CHOUHADAS ! nOUS DISONS à tous nos jeunes à quelque niveau qu’ils soient :

    MARH’VA ISSWANE ARAW N’DZAYER !!!

    VOUS ETES LE POUVOIR PRENEZ LE !!!

    Tanmirth a Da Saîd.




    0
  • arezki
    3 mars 2011 at 19 h 46 min -

    Elle est ou cette jeunesse qui veut en decoudre avec ce regime? Si vous vous la voyez moi je ne la vois pas! Elle attend peut-etre qu’un nonagénaire, Maitre Ali Yahia pour ne pas le citer, fasse tomber ce regime a sa place? Ce n’est pas en envoyant des posts a droite et a gauche, comme vous le faites, que l’on fera tomber ce regime…
    Ce regime est bien reel et necessite une riposte reelle et non virtuelle. Alors sortons tous dans la rue comme l’ont fait les tunisiens et les egyptiens, et comme sont en train de le faire les libyens!

    Ya si Radjef, c’est tellement facile de critiquer Said Sadi, parce qu’il n’est pas du meme bord politique que toi, lui au moins il est dans la rue au peril de sa vie. Et toi, que fais-tu a part polluer internet de tes posts…

    `Sois un lion et mange-nous`, organise une riposte concrete a ce regime et nous te suivrons….

    Sans rancune.




    0
  • Amad Malik
    3 mars 2011 at 20 h 08 min -

    LE POUVOIR « CADAVERIQUE » CRIMINEL ALGERIEN A PEUR DE L´IMMENSE JEUNESSE ALGERIENNE EN EBULLITION…
    Nous les etudiants, intellectuels, cadres, avocats, travailleurs, chomeurs de l´immense majorite du peupe algerien…ect, comment se fait-il qu´apres 47 longues annees nous soyons toujours « DIRIGES » par une poignee de CRETINS PERVERS du FLN, RND, de la JUNTE MILITAIRE et leurs valets, au su et au vu de tous le monde et de l´opinion internationale.
    L´´Algerie possede une JEUNESSE IMMENSE UNIQUE AU MONDE DE PRES DE 25 MILLIONS DE JEUNES sur les 35 d´habitants du pays et c´est a nous q´APPARTIENT L´AVENIR, PAS AUX CHAROGNARDS DU POUVOIR CRIMINEL qui ne sont qu´une poignee (environ 5.000).
    La Tunisie avec 5 millions d´habitants a reussie son pari, car avec seulement 100.000 a 200.000 manifestants survoltes, le GRAND PEUPLE TUNISIEN A CHASSE LE CRIMINEL DESPOTE BEN ALI AINSI QUE SES COMPLICES ET SA FAMILLE DISPERSEE aux quatres coins du monde.
    Le pouvoir criminel algerien est MILLE FOIS PIRE.
    Pris de panique il fait appel a plus de 50.000 policiers, miliciens, des « baltaguias, tartaguias » et honte sur lui de « filles et femmes de rues » pour insulter, menacer, frapper et reprimer dans le sang des etudiants et des manifestants pacifiques.
    C´EST LA MEILLEUR PREUVE QU´IL A VRAIMENT PEUR DE NOUS, DES MILLIONS DE JEUNES EN EBULLITION PRET A LUI EXPLOSER SUR LA GUEULE…
    Oui, nous sommes les plus fort sur le terrain. SOYONS UNIS, ORGANISONS NOUS AVEC LE PEUPLE ALGERIEN POUR FAIRE TOMBER « LES CADAVRES » DU FLN, RND ET LEURS « CLONES ». C´EST LE MOMENT OU JAMAIS, CAR LA SOLUTION C´EST LA TUNISIE.
    Nous ne sommes pas « des morts vivants » ni une jeunesse frustree comme certains le clament. La « Zetla » c´est pour le pouvoir criminel, corrompu,incompetent et pervers ( apres avoir cree le terrorisme en Algerie au debut de 1991, la junte militaire, le pouvoir algerien vient d´etre accuse par les revolutionnaires lybiens d´avoir achemine des mercenaires tchadiens et africains avec ses avions militaires pour soutenir le regime de « leur ami et complice » le criminel fou Muammar Kaddhafi).
    L´IMMENSE JEUNESSE ALGERIENNE VA ECRASER, BALAYER ET EFFACER TOUS CES « MONSTRES CADAVERIQUES » DU PAYS.
    OUI, NOUS AUSSI NOUS POUVONS DECIDER DE NOTRE AVENIR, ECRIRE NOTRE VRAIE HISTOIRE comme nos freres tunisiens, egyptiens, mauretaniens et lybiens…
    La « tempete de l´Est » souffle sur le Maghreb et les charognards ne dorment plus, ILS SAVENT QUE L´HISTOIRE EST EN MARCHE SUR EUX. NOUS NE SOMMES PAS SEUL, LE MONDE ENTIER NOUS OBSERVE ET NOTRE GRANDE ARME C´EST « INTERNET » QUI NOUS PERMET DE COMMUNIQUER A CHAQUE SECONDE.
    VIVE LA LIBERTE, VIVE LA DEMOCRATIE, VIVE LA JEUNESSE ALGERIENNE UNIE… NIDHAL, NIDHAL, HATA YASGOUT ENIDHAM ELKHABITH.
    MALIK




    0
  • Lahouari Addi
    3 mars 2011 at 20 h 57 min -

    Chers amis du Quotidien,

    Bravo pour cet article de Said Rajef. Même s’il ne se passera rien en Algérie, le pays ne sera plus gouverné comme par le passé dans la clandestinité. Des signes montrent que le DRS a fait la paix avec Bouteflika mais cela ne sauvera pas le régime. Les officiers du DRS donnent carte blanche à Bouteflika pour faire les réformes qu’il veut à la seule condition de sauver le régime. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour échapper aux tribunaux! Le problème des officiers du DRS est de sauver leurs peaux et ils ne s’opposent plus à Bouteflika. Entre la radiation de l’ANP et obéir à Bouteflika, le choix est vite fait.
    Mais il n’est plus possible de diriger le pays comme il l’a été jusqu’à présent. Jusqu’à présent, le régime a tenu par la violence et l’arbitraire. Les gens avaient peur mais l’état d’esprit des citoyens et l’environnement international ne permettront plus l’usage de la violence. Imaginez vous les prochaines élections municipales ou législatives. Les services du régime pourront-ils s’approprier les urnes pour bourrer les urnes? Les révolutions tunisienne et égytienne ont déjà changé notre rapport avec les services du régime. Même les journalistes vont pousser le bouchon plus loin et vont essayer d’avoir leur syndicat et vont écrire plus librement pour appeler un chat un chat. Même si les Algériens ne feront pas la révolution dans les prochains mois, les Tunisiens et les Egyptiens l’ont faite pour nous. Le pouvoir est dans la rue et il est à ramasser. Bientôt les Algériens auront leur Etat. Bientôt ils iront dans les gendarmeries et dans les commissariats sans avoir peur. Les gendarmes ont été officiellement instruits pour recevoir les concitoyens avec le respect qui leur est dû. Merci Tunis, merci Le Caire. Un Etat n’est civilisé que si les dirigeants ont peur de la sanction des gouvernés. Sinon, c’est un Etat de voyous et de nains arrogants, et c’est ce qu’ont été les régimes arabes qui ont porté atteinte aux symboles du nationalisme de nos parents et à la dignité des institutions. C’est ce qu’ont compris les jeunes et je suis certain que même chez les jeunes officiers, il y a ce désir d’institutions dignes, d’un Etat expurgé des délinquants..

    Cordialement

    Lahouari Addi




    0
  • Ameziane
    3 mars 2011 at 21 h 00 min -

    @ arezki ,
    tu dois te contenter d’émettre un avis personnel, ton opinion. De quel droit, tu te permis de t’attaquer
    à notre ami Said RADJEF. Ici nous louons son courage et sa clairvoyance. Contrairement à toi, S.RADJF s’attaque directement et frontalement au Régime militaro-mafieux, il cite ces traitres de Généraux
    par leurs, sans peur aucune! Quant à S. Said, c’est un allié de la Junte dictatoriale en général, et du
    Clan Tewfik-Djebbar-Tratag (DRS) en particulier .
    RADJEF a raison de fustiger sa position…
    Tu dois dois reconnaitre que ta réaction est déplacée,et, tu as donc tort !




    0
  • ahmed 22
    3 mars 2011 at 21 h 04 min -

    Un journaliste faisait un reportage sur la mafia italienne,il a pu obtenir une interview avec un parrain de la mafia de naples,lors de cette entretien il pose la question suivante au parrain »selon vous la mafia napolitaine est elle celle qui est la plus dangereuse parmis les autres,mafia sicilienne?mafia chinoise?mafia new yorkaise?les yakusas etc?Le mafieu lui répondu; »vous etes loin du compte,la plus dangereuse est la mafia algérienne »,et la le reporter ne comprend pas,il ne s’attendait pas cette réponse,voyant celui-ci sans réponse le mafieu lui dit: »vous ne comprenez pas?A mon tour je vous pose la question CONNAISSEZ VOUS UNE MAFIA QUI DIRIGE UN PAYS?




    0
  • radjef said
    3 mars 2011 at 21 h 27 min -

    Bonsoir tout le monde. @arezki, bonsoir. J’ai parlé de la classe politique et non d’un parti qui s’appelle le RCD. A quel moment dans l’article j’ai donc ciblé en particulier le RCD ? Sans chercher a discréditer quiconque, nos dirigeants politiques doivent regarder la réalité en face et se poser la question pourquoi le peuple qui éprouve pourtant une haine viscérale à l’endroit du pouvoir, refuse de les suivre. Nos dirigeants de l’opposition, au lieu d’écouter le peuple, ont été aveuglés par leurs ambitions…Ils estiment qu’ils sont investis on ne sait par quelle divinité pour choisir qui est opposant et qui ne l’est pas, comme si le terrain de la contestation était une chasse gardée, une propriété privée. Le pouvoir leur a fait croire qu’ils sont de véritables entités politiques et intellectuelles et que sans eux rien de bon ne se fera dans ce pays. Plus que cela, et j’ai le regret de vous le dire, ces dirigeants se sont volontairement entourés d’idiots et de corbeaux pour préserver leurs postes à vie. Or le peuple, en ce qu’il a de jeunesse, a mûri et s’est assagi. Il refuse d’être de la chair à canons. Pour votre gouverne, Saïd Sadi,en plus du fait qu’il soit un ami, c’est un parent.




    0
  • hakim
    3 mars 2011 at 22 h 52 min -

    J’ai envoyé une lettre au RCD, leur demandons d’affirmer ou d’infirmer leur rapport avec la DRS.
    Je suis rentré dans le site du RCD, je n’ai vu que des insultes et des attaques contre la DRS…
    1) Donnez au monde entier des preuves que le RCD est fabriqué par la DRS et non pas des suspicions.
    2) Même si le RCD est fabriqué par la DRS, il ne faut pas qu’on se trompe d’ennemi et surtout qu’on oublie nos objectifs.
    3) Oublions le RCD, la CNCD, etc. Faisons notre union citoyenne : étudiants, chomeurs, représentants des quartiers, partis intègres, syndicats intègres, personnalités intègres, etc. Par la suite, il sera tellement facile de faire une action solide, efficace qui renversera assassins et corrompus du régime.
    4) Il est complètement faux de dire que le peuple est traumatisé par les années 90. Ça me fait rire, en 92, les personnes du FIS étaient dans des camps de concentrations, les sympathisants du FIS et le reste du peuple n’ont jamais fait une révolté et une résistance solide. Ils n’ont fait que subir et se faire meurtrir. Le peuple algérien n’a jamais fait une révolution a la libyenne ou même une résistance a la Tunisienne. Il n’a fait que sortir dans la rue dans quelques quartiers d’Alger en 1988.
    Il nous manque cruellement un vecteur directeur pour rassembler foules et bravoures.




    0
  • Liès
    3 mars 2011 at 22 h 54 min -

    Salutations à toutes et à tous.

    L’étau se resserre sur nos dictateurs et leurs proches.

    Les ministres canadiens de la justice et des affaires étrangères, viennent de finaliser un projet de Loi qui sera soumis au vote à la chambre des communes.

    De cette loi découleront une batterie de règlements, qui viseront trois objectifs essentiels :

    1- Faciliter le gel des avoirs des dirigeants tyranniques des pays étrangers, ainsi que ceux de leurs proches pendant une période de cinq ans renouvelable, délais permettant aux états de fournir les preuves des vols et des détournements.

    2- Cette loi est considérée comme un outil efficace de lutte contre la corruption dans ces pays ou ces dirigeants exercent leurs dictatures.

    3- Le Canada appuiera tout pays qui cherche à se défaire d’un régime tyrannique.

    Il faut voir à travers cette Loi initiée par le Canada qui va être imité par d’autres pays, une offensive des pays du Commonwealth et les Usa, afin de mettre fin à la dictature et à la corruption dans les pays arabes, suite aux soulèvements populaires pour la LIBERTÉ et la DÉMOCRATIE.

    L’Union Européenne, avec à sa tête le duo stratégique France-Allemagne, ne semble pas pressée d’emboîter le pas, pour des considération reliées à leur approvisionnement en pétrole et en gaz qui provient en grande partie de la Libye et de l’Algérie.

    En tout cas, le cas Benali et la famille Trabelsi, a servi de leçon a la communauté internationale, qui s’empresse de palier à ce vide juridique.

    D’autant plus qu’un autre cas vient d’être mis sur la table, celui du colonel Kadhafi et ses proches (15 personnes jusque là recensées).

    Nos dirigeants doivent certainement être ébranlés par cette nouvelle législation qui les amènera à revoir tous leurs calculs et leur obstination à se maintenir au pouvoir contre la volonté des citoyens.

    Si le retrait du soutien accordé naguère par l’occident à ces régimes illégitimes et prédateurs et corrompus, venait à se préciser, le monde aura fait un grand pas qualitatif vers la paix, la justice et l’équité.

    Il incombera alors, aux élites et à l’opposition réelle, ainsi qu’aux élites militaires restés braves et jaloux de leur pays, de faire leur part de travail, pour l’avènement d’une ère de gouvernance nouvelle qui ne laissera aucun citoyen sur le bord de la route, ou dans la détresse, mais que tous vivront dans la sécurité, la décence et la joie.

    Objectif: Construire un pays nouveau (avec une nouvelle constitution, des institutions réhabilitées, des ressources humaines dignes de confiance et compétentes), rayonnant de paix, de prospérité et de solidarité dans la région et dans le monde.

    Les soulèvements des peuples, la prise de conscience de la communauté internationale et cette LOI canadienne, ne sont-elles pas des signes précurseurs du MIRACLE qui est en train de se produire sous nos yeux.

    De toute évidence, moi j’y crois. Je continuerai à croire au miracle de la paix et d’une vie meilleure dans notre pays et sur terre, aussi longtemps que je vivrai.

    Restons optimistes et agissons à l’unisson dans la bonne direction.

    Fraternellement à toutes et à tous.

    Liès Asfour.




    0
  • Si Salah
    3 mars 2011 at 23 h 12 min -

    Je suis d’accord avec Si Lahouari Addi sauf quand il dit que nos freres Tunisiens et Egyptiens ont « fait la revolution pour nous ». Nous savons tous que le grand coup de pied dans le derriere de Zine et Moubarak a bien entendu rendu tout petit le triste Boutewfika, mais il est toujours la, meme si, par les temps qui courent, il baisse les yeux, car « rah hachmène bach yehdar… ». Admirons aussi le « silence » obligé de Ouyahia, qui nous narguait naguere avec son arrogance debile…

    Boutewfika fera tout ce que la rue demandera, sauf « dégager ».

    Il faut une revolution bien « algerienne » pour en arriver là.

    Merci aux freres de l’Est, mille mercis. Gloire eternelle pour leurs martyrs qui sont aussi les notres.

    Si Salah




    0
  • Elmoubarek
    4 mars 2011 at 0 h 01 min -

    @ Said Ma mère me disait toujours « ma hagrouna hata arfouna » Sachant que l’École Algérienne ne forme que des gens instruits dont la crème est sollicite de quitter le teritoire.Parcontre les gens cultives sont vraiment rares est ils ont des difficultés pour convaincre un peuple(la jeunesse++) inculte qui apparemment ne veut pas participer au changement par contre il rêve de ce changement qu’il veulent a moindre prix apparemment.J’ai beaucoup d’espoir pour le peuple frère libyen de recouvrir sa liberté parce que la notre va en dépendre.




    0
  • Said Ait ABDELLAH
    4 mars 2011 at 1 h 21 min -

    Je salue cette brillante analyse qui met de coté toutes ces veilles momies de la trahison dont les cimetières auraient honte d’accueillir, pour avoir trahi l’ESPOIR, l’avenir, l’essence même de la nation.
    En octobre 1988 ils étaient seuls à pleurer, seuls à mourir alors que leurs ainés veillaient au bien être de la secte galonnée. Cette jeunesse aujourd’hui plus que jamais est appelée à remettre de l’ordre dans la prostitution des GUEUX. J’invite de plus profond de mon coeur toute la presse et plus particulierement le Quotidien d’Algerie à m’offrir l’hospitalité de ces colonnes pour relater à cette jeunesse mon combat de 30 ans pour qu’elle prenne ACTE.
    Voir le lien ci-dessous:
    http://www.youtube.com/watch?v=rnGz5QlRnOo
    « Je suis la personne qui témoigne dans le documentaire CORRUPTION, mon nom complet est M. AIT ABDALLAH Said dés 1978, je compris les dangers de la corruption.
    Mon engagement indéfectible va me mener en novembre 1979 dans l’enceinte maléfique du cabinet noir à la présidence de la République , d’où le sacrifice d’un bébé , mon enfant en novembre 1979.
    Dés lors, j’étais convaincu dans toute la profondeur de mes fibres, que d’autres enfants allaient mourir et que combattre ce système était une question de vie ou de mort.
    Durant plus de trente ans, seul, trop seul, assiègé dans l’arène, face à l’arrogance, la lacheté, les trahisons les plus viles, je regardais impuissant le venin se deversait du sommet de l’Etat pour envahir et endeuiller un grand peuple si valeureux et travestir son histoire.
    Il fallait relever le défi en implorant Dieu le Tout puissant de me préter vie, courage et détermination et laisser le soin au temps d’être un jour l’infaillible témoin.
    Il y’a trop de repères et trop de traces de mon sang sur le long chemin de la mort pour que notre valeureux général Toufik MEDIENE et son compère BOUTEFLIKA puissent relever le défi.
    Mon défi majeur dont le peuple algérien et sa jeunesse, j’en suis convaincu tirera sa fierté , sa grandeur, sa vraie histoire. »

    Said AIT ABDELLAH
    pour plus d’information je vous invite à consulter mes publications sur mon compte Facebook.

    ==========================
    Vous êtes le bienvenu sur Le Quotidien d’Algérie, quotidien de l’Algérie libre qui oeuvre modestement avec toutes les volontés sincères au VERITABLE CHANGEMENT et pour l’Etat de Droit.
    La Rédaction LQA




    0
  • s ukuffir
    4 mars 2011 at 3 h 42 min -

    bonjour,comme vos habitudes Mr.Radjef,vos articles sont souvent lucides et assez pointus,voici mon humble avis sur le sujet.
    bien que,je le souhaite de toutes mes forces mais,je suis un peut réservé à l’idée que la jeunesse,toute seule, puisse changer le systéme,non pas que je doute de sa force,à 70% de la population, elle est la première force du pays, mais à sa capacité de trouver les moyens necessaires pour federer et unifier ses rangs pour que cette force ait une conviction de fer pour déloger le systéme qui est, comme vous le savez, l’un des plus machiavéliques, les plus mafieux et les plus violents au monde; parmi la jeunesse il y’a ceux qui, malheureusement, se jettent à la mèr,ceux qui s’immolent, ceux qui se suicident, il y’a aussi ceux qui trouvent leur compte,consciement ou inconsciement, dans la situation actuelle,le pouvoir a tellement laissé pourir la situation,a tellement apauvris les gens qu’il a clochardisé la société,ce qui a fait que, beaucoup de jeunes se sont retrouvé dans des fléaux et des combines les plus graves(trabendo et toutes sortes de marchés informels,drogue etc..)à cause,bien sûr, de l’abesence de l’état…il y’a aussi,les dégats causés par l’école algérienne,arabisante,d’une manière la plus désatreuse,en a résulté la mediocrité et la dégradation dans tous les domaines, d’ou l’handicap et l’echéc de beucoup de jeunes, si on rajoute à cela, les dégats de l’islamisme qui a secoué une partie importante,ainsi que le manque d’un eveil politique d’une partie,on sera déjà loin des 70 % de la proportion,et si la partie qui reste ne saura pas féderer autour d’elle, elle sera balayé par le pouvoir, certes que le pouvoir a peur de la jeunesse, mais le pouvoir a peur de toute la population,voyez juste avec quel dispositif il a bloqué les dernières manifs à Alger, parce qu’il a découvert la réalité de ce qu’il risque chez nos voisins du Nord Africain, mais je ne pense pas que la peur du pouvoir puisse le pousser à changer réelement,Mr.Lahouari ADDI,je voudrai bien être aussi optimiste que vous mais je ne crois pas qu’on puisse avoir un jour des élections democratiques avec ce régime,le mal est tellement profond et le pouvoir est tellement inapte,incapable, maintenant, il sort sa grande artillerie, combien de milliards pour acheter la paix sociale(encore des solutions à l’aveuglette) le temps d’amadouer tout le monde et il sera reparti dans ses combines que lui seul sait de quelle nature elles seront faites…seul le déracinement de tous ceux qui ont participé de prés ou de loin aux décisions à la gouvernance, plutôt,à la dilapidation et à l’appauvrissement de ce pays, pourra nous garantir de batir un état de droit et de justice…je vous salue tous, en souhaitant que je me trompe d’avis.




    0
  • kitnad
    4 mars 2011 at 9 h 10 min -

    Il y a dans l’histoire des moments cruciaux qui restent graves,immortels,phares,et d’autres ,des details,des arrets inutiles,des pertes de temps,des retardements.

    parmis les premiers les soubressauts qui analysés en tant que tels n’ont pas une grande importance ni objectivement ni materiellement. Ils ont par contre une symbollique qui les fait penetrer dans les inconscients collectifs de facon indelibile. C’est par exemple le jeune tunisien qui entrave un camion de police a pleine vitesse et le fait rebrousser chemin,ou encore Bouaziz dont l’acte revet plusieurs significations. Ces actes emmannent en general d’endroits innattendus,prennent tout le monde de court et nul ne pouvait les prevoir. Mais leur merite est de pousser les gens a prendre position ,agresse la tranquillite ambiante,revolte la conscience de chacun dans son coin. C’est un peu comme l’image d’un jeune costaud qui se prendrait a une vieille femme dans une ruelle peuplee. Il se mettrait tout le monde sur le dos. Tout le monde se manifesterait .

    Y a t’il eue de tels moments ici chez nous en Algerie ? Apparremment non. Y en aura t’il ? Certainement ! Parceque de tout point de vue la situation appelle a un changement. Il y a ras le bol general. La machine et tous ses mecanismes sont rouilles. Vieux,trop classiques,du deja vu,du deja essayés, improductifs,menes par des gens indignes de confiance,trop d’argent pour rien, « des montagnes qui accouchent de souries ».

    Les autres moments sont des « details anodins » de l’histoire,des faits divers,qui essayent de coller a la realite mais sont depasses. C’est par exemple les lettres a Boutef de vieux de la vieille. Des marches qui ont ete tellement preparees qu’elles n’ont rien donné.

    La revolution si elle se prepare dans ses objectifs ne se plannifie pas dans son cheminement.

    Ce cheminement est imprevisible,ouvert a diverses contingences,aleatoire … C’est pourquoi les innombrables emeutes ,protestations,greves sont en general les creusets ou se forgent les instruments de la continution ,de la radicalisation,de la purification des mouvements.

    Pourquoi les idees revolutionnaires naissent t’elles tres souvent dans des cerveaux jeunes inexperimentes ? Parceque ces tetes la attaquent les problemes de front,ne regardent que l’objectif a atteindre,ne se basent que sur les contraintes objectives,font fi de toutes les limitations subjectives,pragmatiques,efficaces,pures .

    L’essentiel donc est de mettre le train en marche et il est en marche. De nouveaux « heros’ verront le jour,de grands leaders se manifesteront.

    L’impatience,la precipitation,la volonte de voir tout se faire maintenant,sont des maux de notre ego qui rongent l’action et font freiner le mouvement.

    La ferocite,la sauvagerie,l’inhumanite,la mesquinerie avec lesquelles ce regime et ses hommes ont geres notre pays ,ses richesses humaines et materielles appellent a un sursaut digne des plus grands achevements historiques.

    Car chez nous l’intelligence s’est mise, au niveau du regime,au service du retrograde.




    0
  • Sami
    4 mars 2011 at 9 h 30 min -

    Aux mes Chers frères et Soeurs Algeriens !
    L’histoire est entrain de dessiener une fin d’une ère tres sombre et la situation dans la region a tourne vers la norme et la normale regle qui est LE PEUPLE EST LE SEULE DONNEUR DE LIGTIMITE ET LA SEULE SOURCE DU POUVOIR ET QUE LES GOUVERNANTS DOIVENT OBEIR ET RESPECTER LE PEUPLE !! La situation dans notre region a met la MAFIA qui gouverne chez nous en algerie dans la phase finale qui est un etat de comas !! Donc tout ce qu’on a faire c,est se reunir et etre a la hauteur de ces moments historiques !! Il suffit just reunir les algeriens et chacun d’entre nous doit faire tt ce qu’il peut pour que notre revolution qui s’annonce a l’horizons !!! Ces moments sont le fruit d’une chaine des evenement tres douleureuses de chers freres et soeurs algerins et autres en tunisie et en egypt et maintenant en Lybie qui ont sacrifie leur vies trop chers pour nous !! C est le fruit d’un hisstoire recent qui est et etait plein de mepris, de tourtures , des assissinats , des massacres, de lieux de detentieux secrets , lapidation et vols de rchesses , … ect la liste est tres tres longue .. DONC ON A PAS LE DROIT A TRAIHIR LES VICTIMES ET A TRAIHIR NOS FUTURES ENFANTS !
    Donc , il faut agir pour le bien de tous
    Merci a Vous Tous




    0
  • Byla
    4 mars 2011 at 10 h 17 min -

    Bonjour,

    Votre article est intéressant et met en évidence un mouvement algérien qui affine son analyse avant d’agir en masse.
    Le peuple algérien a besoin de clairvoyance afin de ne pas être une nouvelle fois manipulé.
    C’est un bon signe.
    Vos articles contribuent à conscientiser les esprits et permettre les bases d’un mouvement de fond, structuré et indépendant.
    Bravo.




    0
  • Djamila
    4 mars 2011 at 10 h 40 min -

    LE GOUVERNEMENT CONTINUE A BERNER LES JEUNES QUI SONT L’AVENIR DU PAYS PAR DES CHANGEMENTS DOUTEUX ET EN UTILISANT DES SUBTERFUGES COMME TOUJOURS, DES ENVELOPPES, DE L’ARGENT BIEN QUE PETITES SOMMES PUISQUE COMPTEES EN DINARS PLUTOT QU’EN DOLLARS OU EN EUROS. A COMBIEN S’ELEVE LA SOMME DE 10 MILLIARDS DE DINARS, MOINS DE 1 MILLION D’EUROS, DE DOLLARS ALORS QUE DES CENTAINES DE MILLIARDS VOLES SONT DEPOSES A LEUR NOM ET AU NOM DE LEURS CLANS DANS DES BANQUES ETRANGERES ET INVESTIS A L’ETRANGER SANS LEUR SAVOIR ET LEUR ACCORD ALORS QUE DES CENTAINES DE MILLIARDS DE DOLLARS DE REVENUS DU PETROLE ET DU GAS LEURS TOMBENT REGULIEREMENT SUR LES GENOUX CHAQUE ANNEE. LE PEUPLE ALGERIEN DOIT SE REVEILLER ET DEMANDER DES COMPTES A CES MERCENAIRES QUI REFUSENT DE PARTIR. L’ALGERIE N’A PLUS BESOIN D’EUX ET TOUS LES ALGERIENS DOIVENT REFUSER D’ACCEPTER LES SOMMES MISERABLES ET LE BAKSHISH OU CADEAUX DE CEUX QUI CONTINUENT A NOUS HUMILIER, A INCITER A LA HAINE RACIALE CONTRE LES EMIGRES AVEC L’ACHAT D’AGENTS DU MAL ET D’AGENTS PROVOCATEURS, A FAIRE VENIR DES CENTAINES DE MILLIERS DE TRAVAILLEURS ETRANGERS POUR PRENDRE LEUR PLACE ET LES NARGUER. LE MELANGE DRS, GENERAUX EX-HARKIS QUI ONT VENDU LEUR PAYS POUR UNE PAIRE DE VIEUX ET USES PATOGASSES ET L’UNIFORME DE L’ENNEMI QUI LES A AIDES A S’ACCAPARER TOUTES LES INSTANCES ET AUTORITES DU PAYS, A RESIDER SUR LE PAYS COMME DES BARBEAUX, DES ROIS VOLEURS FAINEANTS PRETS A UTILISER L’EAU ET L’ELECTRICITE, LA MATRAQUE, TOUTES FORMES DE TORTURES HERITEES PAR LA FRANCE A LAQUELLE ILS ONT VENDU LEUR AME, A TUER QUAND ILS EN ONT ENVIE, A SE DEBARRASSER DE TOUTE PERSONNE QUI OSERAIT LES DERANGER, QUI ONT JURE ALLEGIANCE A LEURS COMPTES EN BANQUE SEULEMENT, BIEN REMPLIS ET QUI S’ASSOCIENT AVEC LES SERVICES SECRETS ET LA STASI FRANCO-ANGLAISE, LE MOSSAD POUR NOUS PERSECUTER ET NOUS POURSUIVRE, NOUS TRAQUER POUR NOUS EMPECHER DE PARLER ET D’OUVRIR LES YEUX AU MONDE ENTIER SUR LEURS TERRIBLES MASSACRES D’INNOCENTS, LES NOMBREUX GENOCIDES ET LES 40 000 ENLEVEMENTS, SUR LEURS TERRIBLES TORURES DANS DES PRISONS DEGUELASSES NOTOIRES OU SECRETES CAR L’ALGERIE EST L’UN DES 66 PAYS QUI ONT ACCEPTE D’OUVRIR DES CHAMBRES DE TORTURES SECRETES POUR FAIRE PLAISIR AUX ANGLAIS ET AUX AMERICAINS LEURS COMPLICES QUI SONT AU COURANT DES EXACTIONS DES BOURREAUX NOTOIRES COMME LE VICIEUX PSYCHOPATHE TARTAGUE ET SES MAITRES QUI CONTINUENT A PERPETRER DE TERRIBLES CRIMES SANGLANTS CONTRE LE PEUPLE ALGERIEN DANS ET HORS DU PAYS, QUI INVITENT DES VOLEURS D’ENFANTS ET D’ORGANES A PASSER LA FRONTIERE MAROCAINE ET A KIDNAPPER NOS ENFANTS POUR S’ENRICHIR, QUI LAISSENT ENTRER LA DROGUE DANS LE PAYS,
    ET AIDENT DES AGENTS A REPANDRE LA DROGUE DANS LES QUARTIERS DESHERITES ET LES BANLIEUES DE LA HONTE EN FRANCE , QUI SOUTIENNENT LES POLICES ETRANGERS QUI S’ATTAQUENT A NOS EMIGRES ET LES TABASSENT DANS LEURS PRISONS ET LEURS COMMISSARIATS ET LES PROVOQUANT ESPERANT UNE REPONSE POUR SE JUSTIFIER DE LEURS ATTAQUES CONSTANTES. IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE CES ETRES IMMONDES SONT DES AGENTS DU NOUVEL ORDRE MONDIAL REVE PAR LE PERE DE GEORGE W. BUSH ET SA CLIQUE QUI CONSISTE A SE DEBARRASSER DE LA MAJORITE DES PEUPLE DE LA TERRE POUR METTRE A POINT LE REVE SIONISTE QUI SE CROIT LE PEUPLE ELU POUR DOMINER LE RESTE 10% SEULEMENT. LE PEUPLE ALGERIEN DOIT METTRE FIN A CES ORGARNISATIONS, PRENDRE SON PROPRE PAYS EN MAIN,DISSOUDRE LE DRS, CHASSER LES ASSASSINS DANS LE PAYS SEULEMENT POUR DILAPIDER LES BIENS SOCIAUX QU’ILS SE PARTAGENT AVEC LES OCCIDENTAUX ET TOUS LES COMPLICES DANS LE MONDE SOUVENT DES CRIMINELS ET MEMBRES DOUTEUX DE CARTELS, VIOLENTS, AGRESSIFS, CRUELS, DES HORS-LA-LOI AVIDES DE PETRO-DOLLARS QUI DOIVENT ETRE JUGES POUR LEURS INNOMBRABLES CRIMES: DRS LES GENERAUX, LE REGIME ALGERIEN TOUS DOIVENT PASSER DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE OU NOTRE PROPRE JUSTICE ALGERIENNE. C’EST LE DEVOIR DE TOUT DEVOIR D’ALGERIEN DE FAIRE DES RAPPORTS SUR LES CRIMES COMMIS CONTRE EUX, SUR LES INUUSTICES DU POUVOIR ET DE LES UTILISER POUR JUGER CES IMMONDES CRIMINELS VORACES QUI VENERENT L’ARGENT ET NOS RESOURCES NATURELLES ET N’ONT AUCUN RESPECT POUR NOTRE PEUPLE QU’ILS ONT PIETINE ET QU’ILS ABUSENT SANS ARRET.




    0
  • un officier
    4 mars 2011 at 11 h 22 min -

    Radjef said, bonsoir. Je l´ai lu votre article et je vous assure qu´il est excellent car il renseigne sur l´incapacité de l´opposition sincère à s´unir et á trouver les voies et moyens pour renverser le régime despotique du DRS, cependant je reste convaincu que le salut de l´Algérie ne peut être que l´oeuvre de sa jeunesse,pour peu qu´elle soit disciplinée et consciente de la nécessité d´instaurer une nouvelle république sur des bases saines répondant aux aspirations du peuple à vivre libre , dans le respect de la pluralité et des droits fondamentaux des citoyens (qui seront égaux devant la loi) ainsi qu´ une séparation effective des pouvoirs. Les jeunes universitaires sont entrain de bouger, c´est un signe qui démontre que le processus de changement est enclenché.
    Bien à vous.




    0
  • omar54
    4 mars 2011 at 11 h 32 min -

    Salam ou3alikoum.
    J’ai lu 2 fois l’article de Mr Radjef Said;et je n’ai pas vu où est l’allusion faite au RCD ou à Said Saadi et je n’ai « senti » aucune « pollution »,et je ne comprend pas les tutoiements, à tout va,de certains de nos amis internautes.Personne ne connait l’age des uns et des autres,et par conséquent, il serait plus poli d’utiliser le « vous » pour ne pas paraitre discourtois,c’est une façon d’imposer son respect et l’imposer aux autres.Si je me trompe ESSTAGHFIROU ALLAH.Je tiens à signaler que je ne connais Mr Radjef ni d’Eve ni d’Adam,ni d’ailleurs personne sur ce site.Je terminerai en notant que le commentaire de notre ami Youcef est très perspicace et,on ne peut plus,objectif.Sans rancune ni animosité,ya si Arezki.AMICALEMENT.




    0
  • medjeri
    4 mars 2011 at 13 h 29 min -

    chers compatriotes je vous assure que ce regime est aux abois accule et ne sait plus vers quel saint se vouer la contestation en plusdetoutes les couches de la population commence a touche l’anp et en particulier les jeunes cadres officiers issus des grandes ecoles qui sont prets a prendre leur responsabilite et nettoyer l’anp de cette vermine qu’est la drs tous s’accordent a dire que si la pyramide drs s’ecroule le regime vacillera immediatement savez vous que la plupart d’entre eux(generaux de la drs)se terrent comme des lapinset passent leurs nuits dans des endroits differents leur chef estentoure d’un veritable bataillon de ses sbires pour le garder




    0
  • Ait Mohand Ouwidir
    4 mars 2011 at 15 h 18 min -

    @Si Radjef.

    Il n’y a pas lieu de trop s’en faire pour les critiques portées par Monsieur Arezki à votre endroit.

    Cela démontre tout simplement que votre écrit a porté. Qu’il est juste et qu’il a « frappé » là où il fallait comme il fallait et surtout ceux qu’il fallait.

    Et… QUI SE SENT MORVEUX SE MOUCHE ! Après tout.

    Certains qui s’égosillent au sein même dans ce parti dit « démocratique(!?) » ne sont même plus capables de tolérer ni de se hisser au niveau d’un vrai débat intellectuel démocratique contradictoire. Mais l’ont-ils vraiment été ne serait-ce qu’une fois seulement dans leur vie ? Non ! Car ils sont exactement à l’image de leur « caudillo » qui n’accepte aucune contradiction venant même de la part de ses ouaïlles et qui plus est, est à la tête de ce parti depuis vingt ans sans aucune possibilité de changement d’alternative « démocratique » !!! Ce parti tout comme ses adhérents se sont enfermés dans leur propre bulle irréaliste et irréelle. On sent bien alors, chez leur caudillo, l’intellectuel organique type du DRS qui a pour tache de phagocyter toute la mouvance démocratique dans notre pays sur ordre du DRS… tout comme nous l’avons d’ailleurs TOUS constaté lors de ces derniers évènements.

    So, just forget him !

    Ne lui accorder aucun crédit ni encore moins à son parti tant ils sont vraiment une quantité négligeable face à l’Algérie, à son Peuple et à sa formidable JEUNESSE qui sont un costume trop grand pour eux qui ne leur sied pas !

    Ce « parti » s’est totalement décrédibilisé aux yeux du Peuple Algérien.

    Désormais, et comme le dit si bien Monsieur L’HAOUARI Addi « …la Révolution est dans la RUE ! ».

    Khlass ! L’idée a été inoculée aux jeunes et désormais ils vont vivre avec jusqu’à la mise à bas du DRS, de son régime pourri et de TOUT le SYSTEME qu’il a échaffaudé, inch’Allah !

    EDDOUAM YATQOUB ERRKHAM… comme on dit si bien chez nous.

    So, don’t worry at all Si RADJEF !

    BIEN FAIRE ET LAISSER BRAIRE car quand LES …… ABOIENT LA CARAVANNE PASSE. N’est-ce pas ?

    Tanmirth.




    0
  • D B
    4 mars 2011 at 19 h 47 min -

    Il faut continuer à espérer. Sous la cendre couve la braise ardente. Le peuple algérien sera au rendez-vous de l’histoire, malgré toutes les grossières manipulations pour évacuer la colère qui gronde, vers des exutoires faits de corruption de masse.




    0
  • radjef said
    4 mars 2011 at 20 h 52 min -

    Bonsoir tout le monde. Addi Lahouari, bonsoir. Vos encouragements me flattent. Mais ici au Djurdjura tout arrive en retard. Si ailleurs il faut juste cliquer sur la souris pour faire le tour de l’univers, ici, dans les villages reculés de Sa Majesté le Djurdjura, il faut attendre Algérie Telecom pour accéder à Internet. Sonelgaz pour avoir de l’électricité…Même les épidémies que le pouvoir a mis en place pour se pérenniser arrivent en retard…




    0
  • Amad Malik
    4 mars 2011 at 22 h 08 min -

    LA JEUNESSE ALGERIENNE ET LE DRS.
    Avis aux internautes: La force du changement c´est LA JEUNESSE D´UN PAYS, « ET PERSONNE NE PEUT RIEN CONTRE ELLE, CONTRE NOUS », comme l´avait si bien dit le sage Cheikh Egyptien EL GHARDAOUI a propos du criminel Ghaddafi et des autres dictateurs-despotes Arabes, avant qu´il ne soit trop tard pour eux, PARTEZ…
    En plus d´Internet, de Facebook, je demande a la redaction LQA de se penchez sur « le sujet », a tous les internautes de rediger des cartes postales a la mode ancienne, sans enveloppe (une sorte de cables) AVEC VOTRE AVIS, VOTRE OPINION CRUES sur les crimes commis, la ruine du pays, « la hogra » et « la hargua », l´injustice,la dilapidation des richesses du pays, l´abandon de la jeunesse algerienne, le chomage mais surtout de denoncer le role pervers joue par la JUNTE militaire, le DRS ET SES SORDIDES COMPLOTS (creation du terrorisme et genocide contre le peuple algerien avec plus de 200.000 victimes, et dernier complot en date:le transport de mercenaires africains avec des avions militaires de l´armee algerienne pour soutenir le regime criminel de leur complice, du « clown » fou Muammar Ghaddhafi), LA LACHETE des hommes politiques algeriens INCOMPETENTS et leur COMPLICITE CRIMINELLE dans la ruine du pays…ect et de les adresser a tous les Charognards du pouvoir algerien, mais aussi et surtout aux medias etrangeres et algeriennes pour DENONCER LES ACTES CRIMINELS DU POUVOIR ALGERIEN, CORROMPU,INCOMPETENT ET PERVERS.
    Ces cartes postales nues et crues seront lues par tout le monde avant d´atterir chez les interresses. Car la PRESSION sera enorme en plus de la panique actuelle qui les empeche de trouver le sommeil. A cet instant je presume que le « somalien » Belkhadem, la « taupe » Ouyahia et « Si Daga » Boutef ont deja recu les miennes.
    Les charognards du FLN, RND ont domines le peuple algerien durant 47 longues annees, MAINTENANT C´EST NOTRE TOUR ET ON VA PAS LES LACHER. NOUS LE JURONS SUR LEURS TETES DE CRIMINELS.
    L´avenir nous appartient, « EUX » C´EST LE PASSE, IL FAUT LES ENTERRER POUR TOUJOURS.
    Nous sommes plus de 25 MILLIONS DE JEUNES, « ILS » ne peuvent rien contre NOUS, CONTRE NOTRE FORCE…
    Vive la jeunesse algerienne, vive la liberte, vive la democratie.
    Malik




    0
  • Koulou
    5 mars 2011 at 0 h 52 min -

    Je ne sais pas de quelle jeunesse vous faites allusion Mr. Radjef Saïd Est-ce celle qui prone le slogon de la « ZETTLA » ou celle qui prone le slogon de « TEKHTI RASSI » parcequ’à la dernière manif les slogons étaient bien clairs: »SID ERRAïSS ECHABAB YOURIDOU EZZETTLA ».
    À défaut de perdrix on mange des grives Mr. Radjef Saïd.Contentons nous de gesticuler pour faire peur à ses sanguinaires,ils ont peur de leurs ombres et de tout ce qui bouge.Faisons comme le renard qui avait introduit sa queue à travers l’orifice de la porte d’un poulailler.Quand on lui avait posé la question c’est quoi l’utilité de remuer sa queue à travers l’ouverture de la porte,il répond puisque je ne peut pas entrer dans le poulailler pour manger les poules alors je me contente de remuer ma queue pour leurs faire peur et les empècher de dormir.
    Salut!




    0
  • radjef said
    5 mars 2011 at 12 h 17 min -

    Bonjour tout le monde. Koulou. Quand l’Emir Abdelkader, symbole chevaleresque de la résistance algérienne, a constitué son armée pour combattre la colonisation, il n’avait pas encore trente ans. De même pour Messali et ceux qui ont déclenché le premier novembre 1954. Ce n’est pas parce que la jeunesse refuse de se reconnaître dans les partis politiques, qu’elle est coupable de toutes les tares de l’humanité. Ce n’est pas parce que la jeunesse refuse de joindre sa voix a celle des partis, qu’elle est du coté du pouvoir. La jeunesse algérienne a du génie, du talent, de l’aptitude, de l’honneur et le sens du sacrifice… Au cours de ces trente dernières années, la scène politique algérienne, par les complots et le soutien de la junte, s’est meublée de toutes sortes d’opportunistes, d’aventuriers, de mercenaires, d’assimilationnistes, de bonimenteurs, de flagorneurs, d’incompétents…On a tellement dénaturé la démocratie qu’on fini par l’idiotiser, par la vider de sa véritable substance. On l’a tellement défiguré par la ruse, le mensonge, les accusations imbéciles, par la course a l’enrichissement facile…qu’elle n’a de sens que pour celles et ceux qui parlent en ce nom et qui croient que la démocratie est un jouet pour spéculer et manipuler la crédulité du peuple. Non Mr Koulou, la jeunesse algérienne n’est pas celle de la zetla, la jeunesse algérienne est consciente et responsable de ses missions historiques. Elle va vous donner un coup de pied au derriere, au pouvoir du DRS et à vos autres opposants de la 25eme heure et autres chaouchs qui ont trouvé leurs comptes dans le systeme. La classe politique algérienne a tellement menti qu’il n’y a personne aujourd’hui à qui elle peut mentir. Le compte à rebours a commencé et le changement est en route.




    0
  • Koulou
    5 mars 2011 at 22 h 20 min -

    @ Radjef
    Il me semble que la retenue est de mise et que la nuit porte conseille en ce moment.Ce que j’ai voulu illustrer ici n’est qu’un malheureux constat de la vie quotidienne des Algériens. Vous faites un parallèle entre deux générations complètement à l’opposé l’une de l’autre.
    El MARHOUM OUA ECHAHID l’Emir Abdelkader était de son vivant un lesder charismatique, respecté et respectable.À 30 ans il représentait le symbole de la révolution Algérienne.Toute l’Algérie était ralliée à sa cause.À 16 ans il récitait LE CORAN tout entier,il incarnait les valeurs et les symboles de l’Islam moderne contrairement à la jeunesse dont vous faites mention qui ne cherche qu’à s’abreuver de bassesses mondaines.Rien que sa présence faisait peur aux plus puissants colonisateurs de l’époque.Pour Feu MESSALI EL_HADJ il n’est pas de mon ressort d’étaler sa vie dans ce journal mais une chose est sûre allez du côté de Zéralda et poser la question à n’importe quel personne de cette localité qui l’a cotoyé, il vous brossera sa vie et son cheminement jusqu’à sa mort.Non Mr. Radjef vous comparez l’incomparable,vous êtes complètement à côté de la plaque.Pour revenir à notre ère,la jeunesse d’après guerre avait du civisme et de l’éducation morale,elle incarnait le futur de l’Algérie avec toutes les potentialités pour réussir,malheureusement un groupe de sanguinaire avec des objectifs dévastateurs et des visions obscurs l’avait draguée dans les ténébres en lui otant ce qui lui était précieux et chère son identité.Je ne reconnait plus cette génération d’aujourd’hui. Aucune valeure morale ni éthique, quand un écolier emporte avec lui dans son cartable un couteau de cuisine pour intimider son professeur et lui faire rappeler que ses parents l’on envoyé à l’école tout simplement pour passer le temps et que sa réelle conviction est de devinir un trafiquant de drogue ou un trabendiste c’est le seul moyen pour s’enrichir à ses yeux et ceux de ses parents.Vous voyez l’image que j’essaie de vous brosser. On est tonbé de si bas malheuseusement. Ce sont des réalités d’aujoud’hui Mr. Rajef je ne les ais pas inventées mais elles existent bel et bien chez notre jeunesse.Pour en finir je me rappelle l’époque du FIS dans les années 80,lorsque Mr.ABBASSI MADANI et Mr.ALI BENHADJ essayaient de convaincre CHEIKH SAHNOUN RAHIMAHOU ALLAH de lui ralier des jeunes pour entamer une révolution; Savez-vous ce qu’il leurs avait dit dans ce temps,Notre jeunesse n’est pas encore mûre pour une quelconque révolution messieurs,mais devant leurs insistences,il leurs demandait de venir le rencontrer le lendemain de bonne heure à la mosquée El_ARQAM à chevalley pendant la SALAT EL FIDJR et qu’il leur trouverait des jeunes pour les ralier à leurs causes.Saviez-vous combien de jeunes y étaient ce jour là: AUCUN, NIET, NADA, ZERO éxcepté une rangée et demi de vieillards venus faire la prière du matin (Salat el fidjr).Saviez-vous ce qu’il leur avait dit à l’époque Si vous voulez faire une révolution avec ses vieux ils sont à votre disposition.Conséquence de cette stupidité et 22 ans après 250,000 morts et autant de disparus avec un pays qui a reculer d’un demi siècle par rapport aux autres nations.




    0
  • Adel
    6 mars 2011 at 2 h 33 min -

    @Koulou

    Bonjour,

    Chaque génération fait sa vie avec ce qu’elle trouve sur le marché des valeurs que lui laissent ses prédécesseurs. Notre génération, parce qu’elle a laissé faire les salauds en tous genres, a contribué à la déperdition de toutes les valeurs que nos parents avaient réussi à préserver, malgré 132 ans de colonisation.

    Depuis octobre 88, la violence extrême fait partie de l’univers mental de tout jeune algérien. L’enrichissement rapide et illicite de la classe dirigeante, qui utilise tous les moyens, y compris les plus abjects, pour maintenir sa suprématie et tenir le peuple en respect, a fini par corrompre tout le corps social. De nouvelles règles du jeu ont été instaurées; de nouveaux comportements ont vu le jour. La loi de la jungle a fini par prévaloir. Être jeune dans l’Algérie d’aujourd’hui n’est pas une sinécure. Pour l’immense majorité des jeunes d’aujourd’hui, travailler et ramener un salaire à la maison, acquérir un logement ou se marier sont devenus « mission impossible ». Alors, ne jetons pas l’opprobre sur cette jeunesse qui essaie de faire avec ce qu’on lui offre. Et puis, c’est connu, la jeunesse aime la dérision et se moque de tous les « vieux cons » qui se croient plus malins qu’elle. Mais, sous la croûte, en chaque jeune sommeille un idéaliste. C’est le propre de la jeunesse de mener les révolutions, car c’est la catégorie de la population qui aspire le plus au changement et qui rejette le vieux monde pourri qui ne lui fait aucune place. Cette jeunesse, lorsqu’elle trouvera de vrais hommes et femmes, droits, intègres et sincères, pour la guider s’emparera du flambeau de la lutte et se battra courageusement jusqu’à la victoire sur les forces de l’égoïsme et du mensonge. Le jeune qui vend la zetla deviendra du jour au lendemain un combattant de la liberté et de la dignité. Les jeunes d’aujourd’hui ne s’en laissent pas conter et reconnaissent au premier coup d’œil les discours qui sonnent faux, tout autant que la fausse monnaie et… la mauvaise zetla!

    Cordialement




    0
  • radjef said
    6 mars 2011 at 11 h 21 min -

    Bonjour tout le monde. Koulou. Il ne faut pas, sous l’effet de la deception vous tromper d’analyse. Ce n’est pas la jeunesse algérienne qui a failli à ses devoirs patriotiques ; c’est la classe politique qui a consciemment refusé de s’acquitter de son devoir moral, citoyen, intellectuel et politique. A travers toutes les époques et sous toutes les latitudes, il y a des jeunes marginaux qui refusent de reconnaître les valeurs de leurs sociétés respectives, mais ces derniers ont bien fini par adhérer à des mouvements révolutionnaires…Mr Koulou, méditez donc quelques instants la bataille d’Alger ! Un jeune qui circule avec un canif dans son cartable n’est pas un instrument du pouvoir, il traduit l’image d’une jeunesse qui ne reconnaît plus personne, ni la société, ni le pouvoir, ni l’opposition…




    0
  • Amad Malik
    6 mars 2011 at 17 h 50 min -

    « La jeunesse algerienne cauchemar du pouvoir, du DRS… et des indecis ».
    A Koulou
    Il me semble Koulou, que le plus niais des algeriens avait compris et reconnu les « jeunes » qui criaient le slogan « Echaab yourid ezatla ». Ce sont bien sur des « baltadjias, des toxicomanes et des filles de rues » ainsi que des miliciens du DRS ET DU POUVOIR CRIMINEL algerien.
    Votre allusion sur la jeunesse algerienne que vous avez « DIVISEE » par deux (takhti rassi et Echaab yourid ezatla), vous avez bizarrement insiste sur le dernier slogan « Echaab yourid ezattla » l´accusant ouvertement. Cela me rappelle tristement les nombreuses et sordides manipulations du DRS contre le peuple algerien.
    Nous etudiants avons bien vu (nous etions sur le terrain) que ce sont de tres jeunes voyous toxicomanes encadres par des miliciens de la police et du DRS qui se demenaient comme des diables pour « casser la manif » contre le pouvoir.
    Depuis quand avez-vous vu Koulou, un peuple qui demande de « la Zetla » a son pouvoir maffieux? Si ce n´est ce meme pourvoyeur qu´est le pouvoir criminel algerien, et je sais ce que je dis. Pour vous eclairer un peu plus je vous conseille de lire l´article d´Adel sur LQA concernant le dossier tres lourd de l´affaire ZENDJABIL et du general Kamel Abderrahmane ainsi que ses acolytes qui actuellement sont en prison pour longtemps.
    Votre commentaire sur l´Émir Abdelkader et votre exemple « du renard » me laisse penser que vous etes un copain de « La Fontaine », donc un sympathisant du FLN,RND en tentant de semer « le doute » sur les capacites de la jeunesse algerienne que vous voulez diviser par vos insinuations malhabiles.
    Pour votre lanterne, sachez que ce sont « vos amis » qui sont pris de panique et « gesticulent » en ce moment pour sauver leurs « acquis et leurs tetes ». Sinon pourquoi ont-ils faient le rappel de plus de 50.000 policiers, miliciens, baltadjias et filles de rues pour se proteger et diviser le peuple? Contre qui et jusqu´a quand? C´est evident, la peur est dans leur camp, la pression augmente de jour en jour et leurs regards sont fixes anxieusement sur la Lybie, sur leur complice Muammar Ghaddafi et leur tragique destin en marche.
    L´analyse de Radjeh est bien ficelee et ne souffre d´aucune faile, si ce n´est la realite crue.
    Enfin sachez que les etudiants, intellectuels qui font partis de l´IMMENSE MAJORITE de la jeunesse algerienne sont en ces instants UNIS ET CONSCIENTS DES ENJEUX POLITIQUES qui se jouent dans les pays Arabes corrompus, en particulier l´Algerie. Depuis deux mois, les etudiants sont en greve et continueront jusqu´au jour « J ». On prepare « une surprise » pour le pouvoir pervers, corrompu et criminel qui a tabasse, massacre des etudiants et des manifestants pacifiques.
    Nous avons tout compris et nous savons touts. LA LIBERTE NE SE DONNE PAS, IL FAUT LA PRENDRE DE FORCE.
    Le pouvoir pervers, incompetent, corrompu et criminel NE PEUT PLUS NOUS TROMPER TOUT LE TEMPS.
    Maintenant c´est notre TOUR, C´EST L´IMMENSE JEUNESSE ALGERIENNE (PLUS DE 25 MILLIONS DE JEUNES)QUI DECIDERA DE SON AVENIR. L´histoire est en marche sur « EUX », sur les « cadavres » du FLN, RND, DRS et leurs « clones », qui sont le passe. NOUS SOMMES L´AVENIR ET RIEN NE NOUS ARRETERA PAR ALLAH.
    Vive la LIBERTE, vive la DEMOCRATIE, vive la JEUNESSE algerienne… A bas « les moutons, les indecis et les manipulateurs » ou qu´ils soient.
    Malik




    0
  • Koulou
    7 mars 2011 at 3 h 30 min -

    Bonjour tout le Monde,
    @ MRs. Adel, Radjef et Amad vous m’avez peut-être mal compris,
    Mon but ici n’est pas de faire un procés d’intention à cette jeunesse Algérienne mais un constat pur et simple. Pour ce qui est du gouvernement et comprenez moi une fois pour toute,que ce soit l’armée,le DRS ou les hommes de pouvoir,ou tout maringoins gravitant autour du pouvoir, tout le monde s’accorde sur ça je présume, sait qu’ils sont corrompu jusqu’à l’os, s’ils ne sont pas encore pourri dans leur âme et conscience.Ces gens-là sont maudits à jamais.Ils ont trahi leur conscience et la confiance de 1.5 Millions de martyrs morts pour cette patrie, seulement la seule remarque est que notre jeunesse met toujours la faute sur les autres.La génération d’avant guerre avait entrepris cette besogne avec un rien entre les mains mais avec de la persévérence ils ont conquis le coeur de toute la nation,leur conviction de devoir accompli faisait l’envie des peuples du monde qui se battaient pour leurs libertés. La jeunesse d’aujourd’hui, à mon grand regret, n’a pas cette stature de leurs ancêtres. Une liberté conditionnée de préjugés messieurs, n’aboutis nulle part et pour l’instant je suis persuadé que la réticence de certains à vouloir rejoindre les rangs est tout à fait justifiée. Cette population a été tellement trahie par le passé qu’elle ne sait plus sur quel piéd dancer.Il faut rebatir cette confiance et pour cela il faut forger des hommes et des femmes au dessus de tout soupçon, capable d’amener au loin cette population avide de liberté et de démocratie et de justice sociale.C’est un travail de longue haleine,la tâche est dure et ardue mais ça vaut tous les sacrifices du monde. Rome n’a pas été bati en un jour Messieurs. La patience et la persévérence sont les deux facteurs d’une réussite de tout peuple qui veut se débarrasser du joug de la domination et de l’injustice.




    0
  • kitnad
    8 mars 2011 at 1 h 06 min -

    Une parole de chez nous dit : »hier ,la minute d’avant appartiennent a l’histoire et ne peuvent etre changes,demain appartient a DIEU et lui seul peut en decider,il ne nous appartient que cet instant,maintenant pour porter la trace de notre action ».

    Que la jeunesse soit desorientée ? Aux donneurs de lessons de se reveiller.

    Ou faut il importer quelques bateaux de jeunes serieux de bonne culture et de bonne moralite de quelque pays pour nous faire une revolution.

    Les constats statiques,appellent a l’inaction.

    Si la situation sur le plan objectif implique sur le plan analytique a un necessaire changement d’un ordre revolutionnaire, la tache de tout citoyen jeune ou moins jeune,conscient , engage et devoue est de rechercher les embuches et les eleminer,de rechercher les sujets de discordance et les surpasser … enfin de participer a faire avancer l’histoire et notre peuple vers les objectifs tant esperés.

    C’est au prix de l’action de chacun a quelque niveau qu’il soit et maintenant que les premieres lueures apparaitront.




    0
  • amar
    8 mars 2011 at 15 h 30 min -

    bjr Said.
    Merci pour votre article concernant le DRS et la jeunesse. Non, Le problème de l’Algérie n’est pas seulement le DRS. Il faut sortir de Tizi-Ouzou pour découvrir cette jeunesse Algérienne que vous évoquez dans votre article. Elle ne sait rien faire à part consommer zetla et suivre des feuilletons à longueur de journées dans des chaînes satellitaires arabes. Les universitaires de ces régions reculées ne savent parler que du halal et du harem. C’est une jeunesse complètement désorientée et qui n’a aucune vision politique ou culturelle de ce qui se passe autour d’elle. Je vous conseille de faire un tour par exemple du coté de Laghouat pour découvrir cette jeunesse. Tout est à refaire en Algérie, pas seulement le DRS.




    0
  • radjef said
    8 mars 2011 at 20 h 21 min -

    Bonsoir tout le monde. Amar, bonsoir. Pourquoi vous ne parlez pas de cette jeunesse qui se trouve avec vous au Canada, ou en Europe qui a réussi des miracles avec rien ? Vous-même, avec ulac, vous avez réussi après avoir tant souffert ici au Djurdjura. Ce n’est pas parce que les jeunes ont refusé de répondre à l’appel de la classe politique, notamment au parti pour lequel vous affichez des sympathies, qu’il y a lieu de les considérer comme un tas de désœuvrés débiles faciles a manipuler… Il ne faut pas forcer la providence à donner ce qu’elle ne peut pas donner. Les partis politiques algériens doivent se remettre en cause au lieu de chercher auprès d’une jeunesse qu’on a privé de tout, les raisons de leur faillite. Ce n’est pas en jouant la comédie, en créant des mythes sur les hommes du DRS qui en réalité, en plus de leurs origines douteuses, ne valent pas grand-chose, en inventant des histoires à dormir debout, en faisant le vide autour de soi ou en envoyant de jeunes militants à la guillotine politique par des accusations imbéciles qu’on devient un leader politique… En somme Rachid, cher ami, c’est avec le mensonge, la vanité, les ambitions démesurées, le narcissisme, l’auto sublimation, les connivences et les complaisances qu’il y a de rompre et non pas chercher les poux dans la tête de la jeunesse algérienne. Amicalement et un grand bonjour à toute la communauté algérienne au Canada et aux USA.




    0
  • Chahid
    18 mai 2011 at 11 h 29 min -

    salam à tous
    je suis tout à fait d’accord avec l’ensemble de vos analyses pour le changement qui viendra bientot quoi que les violeurs de notres pays fassent. mais faut surtout pas oublier de parler de justice ??? n’attendez rien de notre justice corrompu jusqu’à l’os. Le système de notre gouvernement est un système mafieux tout le monde le sait y compris l’opinion internationale. Il Ya principalement deux clans qui nous (peuple) tuent, le clan d’OUJDA et le clan de la promotion LACOSTE à leur tête Toufik et Touati. Mais croyez-moi le peuple veille au grain c’est une question du temps et le déclic viendra au bon moment. Ceux qui ont tués des centaines de citoyens en 1988 et ceux qui ont décimés plus de 250000 morts depuis1992 avec des milliers de disparus et enfin ceux qui ferment les yeux en participant au pillage de notre richesse que ce soit Ouyahia, Louisa Hanoune, Soltani bouguera et belkhadem, Rahmani, Saadi et autres….le peuple les jugera et l’histoire les condamnera. Quant au citoyen Lambda, vit au quotidien l’injustice au su et au vu de tout le monde. Il suffit d’aller au tribunal d’Alger un système opaque et mafieux est mis en place d’une manière stalinienne par le procureur principal (Abdelmadjid.Belhadj) depuis 2008. Jetez un œil sur les commentaires de cette vidéo vous comprendrez que les magistrats (pour ne pas dire la majorité) sans scrupules que fait notre premier magistrats Bouteflika et notre ministre Belaiz, ils ne peuvent dire qu’ils ne savaient pas car ces magistrats s’ils sont aussi corrompus c’est qu’ils sont couvert certainement par leur Hiérarchie. Mais le vent du peuple et cette jeunesse de 20 à 35 ans a vécu la période rouge de sang donc n’a peur de rien surtout pas les sbires de DRS &co. Chacun son tour.
    http://www.youtube.com/watch?v=tcPRt2qMvro




    0
  • Congrès du Changement Démocratique