Édition du
26 March 2017

Ces révolutions arabes que nos analystes condamnent déjà à la stérilité !

 

Adel H.

La question centrale qui nous préoccupe est la suivante: les mouvements de contestation d’une ampleur et une radicalité sans précédents qu’on observe actuellement dans le Monde Arabe sont-ils authentiquement populaires et nationaux ou bien sont-ils initiés et téléguidés par les puissances occidentales dans le cadre d’un vaste plan visant à instaurer un nouvel ordre mondial en faveur du Capital international?

Il est clair que ce qui se passe dans notre région survient dans un monde où il y a des puissances capitalistes qui agissent et implémentent des stratégies de domination, où il y a Israël, l’Irak, l’Afghanistan, Al-Qaeda, etc. Mais ceux qui nous disent que ce qui s’est passé en Tunisie, en Égypte et se passe aujourd’hui en Libye n’est qu’une vaste manipulation ne se basent sur rien de concret, si ce n’est des supputations faites après-coup. Le seul élément est la similitude des situations. Mais nous savons tous que les régimes pourris qui sévissent chez nous sont des copies du même modèle; il n’est donc pas étonnant de constater que la réaction des peuples obéit au même schéma. Il y a aussi la communauté de culture et de mentalité, l’effet de contagion, etc.

Le second point essentiel est que ces révolutions ne sont pas finies et qu’elles n’en sont qu’à leur stade initial et, déjà, nos analystes les condamnent à la stérilité.

D’autre part, comparer ce qui se passe aujourd’hui en Libye à ce qui s’est passé en Irak me semble totalement erroné. La population de Benghazi s’est soulevée et le mouvement de contestation s’est propagé à tout le pays. Le peuple libyen en a plus qu’assez du régime de Kadhafi et il appelait de ses vœux ce soulèvement sans trop y croire. Je pense que le peuple ne reculera pas et je souhaite personnellement qu’il ne cède pas devant les milices de Kadhafi. C’est le tyran qui doit céder et partir.

Devrions-nous nous étonner que les puissances occidentales essaient de tirer profit de la situation? Ce serait faire preuve de naïveté. Je pense, cependant, que nous devrions nous intéresser plus à ce que font les insurgés et moins à ce que font les puissance occidentales. Nous devons tout faire pour aider nos frères et sœurs à se libérer et non pas semer la confusion et le doute sur leur révolution!

Faudrait-il pour que ces mouvements méritent le label d’authenticité révolutionnaire qu’ils fassent disparaître le Capital international et Israël? Le changement se fera par étapes et l’issue en restera incertaine jusqu’à la fin. Si demain, un soulèvement populaire semblable à ceux de Tunisie et d’Égypte survenait dans notre pays, que se passerait-il? Il y a fort à parier que les vrais décideurs sacrifieraient le fusible le plus apparent, c’est-à-dire boutef. Que se passerait-il ensuite? Si la contestation s’arrête, faute d’être prise en charge par des forces organisées et des intellectuels et opposants sincères, lucides et engagés, le système se maintiendra sans boutef. si, par contre, le mouvement maintient la pression et s’amplifie, affichant des revendications claires (gouvernement provisoire, retour de l’Armée dans les casernes, dissolution du DRS, Assemblée Constituante, etc.), alors le processus de changement continuera jusqu’à atteindre tous ses objectifs. Mais le mouvement devra bien s’arrêter un jour, car on ne peut pas faire table rase du passé et des hommes et femmes de l’ancien système seront intégrés dans le nouveau. C’est exactement ce chemin que suivent les révolutions tunisienne et égyptienne. Le peuple continue de faire pression sur les décideurs et nous assistons à une évolution de la situation. Il est clair que les puissances occidentales essaieront de détourner ces révolutions de leurs objectifs mais il en est ainsi pour toute révolution. Ceux dont les intérêts sont menacés par les révolutions font tout pour minimiser les dégats.

Le cas de la Libye est particulier, car dans ce pays il n’y a pas d’État, ni de société civile (partis, syndicats, élections, gouvernement, armée, etc.). Il y a Kadhafi qui fait ce qui lui plaît. Il nomme et dégomme qui il veut. Il prend les décisions qu’il veut sans consulter personne. Bien sûr, il s’appuie sur une mafia qui s’est enrichie par la prédation, tout comme en Algérie, et sur ses enfants, dont certains dirigent de véritables armées privées. La corruption s’est développée à un rythme effarant ces dix dernières années. L’argent coule à flot et la mafia au pouvoir se sert dans la caisse.

La faiblesse de l’État et de toute forme de tradition d’expression politique pacifique ainsi que l’intransigeance de Kadhafi et de sa famille ont fait que la situation a rapidement évolué vers la violence en Libye. Mais parler de main de l’étranger est totalement absurde, car le peuple libyen plus qu’aucun autre peuple arabe a soif de changement. Pour l’immense majorité de la jeunesse libyenne, l’heure de la libération a sonné et il est clair qu’elle est prête à mener le combat jusqu’au bout. C’est Kadhafi, cependant, qui a appelé ses supporters à déclencher une guerre civile. La violence a donc rapidement pris le relais des manifestations pacifiques. D’ailleurs, est-il possible d’organiser des manifestations pacifiques en Libye? Kadhafi a toujours éliminé à la racine toute forme de contestation et la société est quadrillée par un réseau serré d’agents à sa solde qui veillent au grain. Les gens ont peur et ne peuvent pas se permettre d’exprimer leurs opinions en public.

Kadhafi a une armée privée qui lui permettra de résister encore un certain temps, mais il finira certainement à la poubelle comme ses voisins de l’Est et de l’Ouest. Il a déjà perdu et son entêtement ne servira qu’à faire du mal à son peuple et son pays. Espérons que sa fin sera rapide.


Nombre de lectures : 920
14 Commentaires sur cet article
  • wahid
    4 mars 2011 at 20 h 17 min -

    cest les crminels qui sont au pouvoir qui dise ces choses ,ils veule pas lacher le morceau
    ils sorte toujours cette main de letranger pour tromper le peuple
    mais le peuple nest pas dupe ,cest des revolutions des peuples contre les dictateurs et les criminels justement que les puissances ont met a la tete des pays.




    0
  • Birek
    4 mars 2011 at 21 h 00 min -

    Personnellement,je trouve une étrange similitude avec Queimada,film de Gillo Ponpecorvo avec Marlon Brando dans sa première partie ; attendons la suite pour voir s’il y a une ressemblance avec la seconde partie.




    0
  • khoukoum samy
    4 mars 2011 at 23 h 41 min -

    Ne soyons pas agoraphobes ni horrifiés par le vide !
    Aujourd’hui, nos frères Tunisiens viennent de prouver par A+ B que l’abnégation lorsqu’elle est associée à la maturité politique, on arrive à réaliser des prouesses historiques ! Ils viennent de mettre un grand pas vers la Démocratie notamment en goutant à leur premier « fruit de la révolution » : l’annonce de la suspension de la Constitution en vigueur en Tunisie. Ce qui implique la dissolution, de facto, de toutes les institutions qui en relèvent, et ce jusqu’à l’élection d’une assemblée constituante le 24 juillet prochain…
    Par ailleurs, tous les prisonniers politiques sont aujourd’hui bien libres ! Cela s’appelle un « fait ». C’est dire que toute analyse aussi sérieuse soit-elle, qui passerait outre ces postulats constituants les « nouvelles donnes politiques » serait de la pure mauvaise foi ; et un reflexe conditionné de type pavlovien qui consiste à faire valoir ce que Malek Bennabi appelle « colonisabilité » au détriment d’un réveil évident des Peuples de ces régions longtemps endormis, avilis et meurtris par des régimes pervers !
    Cordialement.




    0
  • abd el allah el muslim
    5 mars 2011 at 2 h 02 min -

    ILS ONT DIT L’ALGÉRIE N’EST PAS LA TUNISIE NI L’ÉGYPTE.
    ILS ONT DIT COMME SA ils ne reparleront plus de
    démocratie pendant 99 ANS.IL EST SURTOUT DIT QU’IL Y A
    TOUJOURS L’EXCEPTION QUI CONFIRME LA RÈGLE .A VOUS DE
    VOIRE.SALAM.




    0
  • DJAMEL
    5 mars 2011 at 2 h 13 min -

    BONJOUR A TOUS,
    M.ADEL,NE SOIT PAS TROS NAIFE,UN PAYS TIER-MONDISTE NE SE REVOLTERA JAMAIS SANS UM APPUIS DE LEXTERIEURE,LES HISTOIRES DES PEUPLES QUI SE SONT REVOLTER EN AFRIQUE,
    EN AMERIQUE LATINE,EN ASIE,AU MOYEINT-ORIENT OU ILS
    SONT TOUS FINI PAR DES GUERRE CIVIL AVEC DES MILLIONS
    DE MOURTS.
    PRENONS LE CAS DE LA TUNISIE,SE PETIT PAYS QUI NA PAS DE RICHESSE NATURELS,L’ECONOMIE EST BASER SUR LE TOURISME N’INTERESSE PAS BEAUCOUP L’OCCIDENT D’UNE PART
    ET EN PLUS SUPPOSENT QUE LA TUNISIE SERA UN PAYS PUREMENT DEMOCRATIC,QUI N’ARRANGE PAS LES INTERETS DE
    L’OCCIDENT,CA SERA FACIL DE DETRUIRE SONT ECONOMIE IL
    SUFFIT DE CREER DES FAUX ISLAMISTE TERRORISTE,DEPOSER
    UNE BOMBE DANS UN HOTEL DE LUXE ET LE TOURISME SOURCE
    VITAL DE L’ECONOMIE SERA EN CHUTTE LIBRE.
    OK,M.ADEL REVENONS EN SE QUI CONCERNE LA LIBYE.
    1)POURQUOI UNE REVOLTE APRES 42ANS?
    2)POURQUOI (HILARY CLINTON)A DIT QUE SI LES REBELS ONT
    BESOIN D’ASSISSTANCE ON POURA LES AIDER?
    3)POURQUOI (HILERY CLINTON)NE DIT PAS LA MEMME CHOSE POUR LE PEUPLE PALISTINEIN DE GAZA CONTRE LE GENOCIDE
    DES ZIONISTE,ET LE MASACRE DE NOS FRERES PALESTINEINS
    HOMME-FEMME-ENFANTS QUI VIVENT DANS UNE PRISON A CIEL
    OUVERT,OU AUCUN ZIONISTE N’EST PASSER A LA HAGUE?
    4)POUQUOI UNE INTERVENTION MILITAIRE PAR VOIE TERRAISTRE,LES NAVIRES DE GUERRE,NO FLY ZONE ECT..?
    5)POURQUOI LA COURT INTERNETIONAL DE LA HAGUE A OUVERT
    LE DOSSIER DE GENOCIDE POUR GUEDHAFI?
    6)POURQUOI LE PRESIDENT OBAMA A DIT QUE GUEDHAFI DOIT
    PARTIRE? PARTIR OU DU MOMENT QUE LA COURT A ISSUE LE
    MONDAT D’ARRET CONTRE GHEDHAFI?
    7)POURQUOI CETTE INTERVENTION MILITAIRE,ALORS QU’ILS PEUVENT FAIRE LA MEME CHOSE,LE CAS DU PRESIDENT REAGANE
    LANCER UN MICILE TELEGUIDER DIRECTEMENT DANS CA TENTE?
    8)POURQUOI DANS LA PRESS OCCIDENTAL ON DIT LE SOULEVEMENT DES REBELS EN LIBYE? LE MOT REBELS EST VULGAIRE ET IL PEUT DIRE BON OU MAUVAIS PERSONE.
    9)POURQUOI LA PRESS INTERNATIONAL N’UTILISE PAS LE MOT
    RESISTANCE OU FREEDOM FIGHTERS? C’EST SIMPLE M.ABDI
    EN CAS DE PRESENTE DES MARINES SUR LE SOL LIBYEIN IL VA
    Y AVOIRE UNE GUERRE CIVIL ET LA NAISSANCE D’UN NOUVAUX
    (ZERQUAOUI)ET LA LIBERATION DU PAEUPLE LIBYEIN VA CHANGER DE TRAJECTOIRE ET DEVENIRE UNE GUERRE CONTRE
    LE TERRORISME.COMME L’IRAK PAR EXEMPLE.
    10)L’OCCIDENT VA FAIRE TOUT POUR ARRETER GUEDHAFI ET
    SONT CLAN VIVANT,POUR NOUS FAIRE LE MEME SHOW DE SADAM
    PARCEQUE DANS QUELQUE MOIS LES MUSULMANS VONT CELEBRER
    AID-ELADHA.
    M.ABDI,DANS (THE DAILY TELEGRAPH)DU 28/02/2011 IL Y EU
    UN INTERIEW AVEC LE GENERAL(WILLIAMS CLARK)QUI EST EN RETRAITE MAITEMENT,IL A DIT QU’IL A RECUS UN MEMO DU
    SECRETAIRE DE LA DEFENCE AMERICAINE,PRECISANT QU’IL
    VA Y AVOIRE UN SOULEVEMENT OU BIEN UNE INTERVENTION
    MILITAIRE DANS LES PAYS SUIVANTS(LE LIBAN-LA SYRIE-
    LE SOMALIE-L’IRAK-LA LIBYE-L’IRAN-L’EGYPTE),OBAMA
    EN PERSONE A DIT QU’IL A PARLER AVEC LE RGIME DE
    MOUBAREK POUR UNE REFORME POLITIQUE,MAIS PAR CONTRE
    POURQUOI OBAMA INSISTE SUR UNE REVOLTE DU PEUPLE IRANIEN? C’EST SIMPLE LES ZIONISTE N’ACCEPTERONS JAMAIS
    QUE L’IRAN AURA UNE BOMBE NUCLAIRE,PARCEQU’IL VA Y AVOIRE UN CHANGEMENT RADICAL GEOPOLITIQUE AU MOYIENT-ORIENT.
    OK,SALUTATION A VOUS M.ABDI ET ON AIME BEIN ETRE INFORMER DU COMPLOT ZIONISTE-NEO CONSERVAIVE
    CONCERNENT LE MONDE ARABE ET EN PARTICULIER NOTRE CHER
    PAYS L’ALGERIE.SALAM




    0
  • batni
    5 mars 2011 at 7 h 50 min -

    Ya si Adel,
    Ces révoltes ou ces révolutions ne sont pas simplement arabes elles sont aussi berberes. On est tout de même au maghreb et en Afrique du Nord.
    On ne peut avancer si on utilise toujours les vieux schemas et les exclusions. On ne peut se declarer démocrates et utilisés les mêmes schemas que les dictateurs qui nous oppressent.
    Lorsqu’on marche on fait attention de ne pas écraser le pied de son voisin.
    Même si je trouve votre texte plein d’enseignements, l’exclusion d’une partie de vos concitoyens nord africain ou maghrebin est frustrant et laisse un gout amer.

    Mes respects,




    0
  • mannallah
    5 mars 2011 at 20 h 39 min -

    YA SI BATNI…..Qui vous dit que vous n’etes pas ce que vous etes et qui vous impose ce que vous n’etes pas.
    Laissez les gens de bonne intention travailler pour le salut de tout un peuple et vous en faites PARTIE..
    sans rancune.




    0
  • Adel
    5 mars 2011 at 21 h 13 min -

    @batni

    Bonjour,

    J’essaie toujours de faire très attention aux mots que j’utilise. Dans mon esprit, le qualificatif arabe n’a aucune connotation ethnique ou idéologique. Je parle la plupart du temps de Monde Arabe qui, pour moi, inclut tous les peuples d’une aire géographique donnée ayant une histoire commune et qui partagent beaucoup de choses. Que nous le voulions ou non, nos destinées sont liées et, en particulier en Algérie et au Maroc, nous devons définir un nouveau type de relations entre les régions et les langues, débarrassées de toute forme d’exclusion .

    Rassurez-vous, je suis un partisan convaincu de la cohabitation pacifique de toutes les langues et cultures et du droit de chacun à s’épanouir dans la langue et la culture de son choix. Tous les chants de mon pays me sont chers et Khelifi Ahmed, tout autant qu’Idir, Bouzaher, Ahmed Wahbi, Fergani, Bali, Matoub, El-Anka, Ghafour ou Guerrouabi, me transporte dans un univers algérien d’une extraordinaire richesse, de la Méditerranée au Hoggar, en passant par le Djurdjura et les chaînes de l’Atlas Tellien, les Aurès, la steppe et l’Atlas Saharien et les immenses étendues et les vertes Oasis de notre cher Sahara. Oui, notre Algérie est une et multiple et je ne suis prêt à renoncer à aucune de ses richesses.

    L’Algérie de l’État de droit reconnaîtra toutes ses composantes et donnera à tous ses enfants les moyens de s’épanouir, dans le respect et l’enrichissement mutuel.

    Bien à vous




    0
  • HOUARI
    5 mars 2011 at 22 h 09 min -

    Entierement avec ton analyse mon cher Adel H. c’est juste le probleme au maghreb ou dans le monde arabe en general est tres vieu car il date depuis plus de 50 ans. Ce probleme s’est bel et bien ancré dans la societe Arabe au point ou il faut faire tres mal pour le deloger. les recents evenements nous le prouvent.
    Ce probleme n’est ni plus ni moins que le SYSTEME mis en place par les dirigents TYRANS de nos pays.
    La Tunisie, l’Egypte, la Libye, l’Algerie ou autre pays Arabe c’est un seul systeme a differents decors.




    0
  • ventre – creux
    6 mars 2011 at 15 h 47 min -

    @ batni. quel fléau l´odieux racisme!!! je suis bien conscient que le mélange des autres cultures est parfois difficile a gérer mais l´odieux racisme est quelques choses d´intolérable et ne devrait pas exister! nous devons tous nous battre ensemble au nom d´allah et du peuple algerien? un peuple digne.




    0
  • HOUARI
    8 mars 2011 at 18 h 58 min -

    SVP, le Quotidien d’Algerie nous donne une occasion de s’exprimer, d’ailleur je tiens a les en remercier, donc profitons et faisons des commentaires intelligents.
    Nous parlons d’Algerie, et d’Algeriens, Que vient elle faire la haine dans nos commentaires. Certains parlent de NOUS LES BERBERES, d’autres NOUS LES ARABES.
    Je ne vous suis pas et je suis contre ces pensées.
    Parlons Algerien pour l’Algerie.




    0
  • Abdelilah
    11 mars 2011 at 21 h 51 min -

    @Houari,

    Moi aussi, autant que toi, je suis complètement désarçonné de lire certains commentaires qui sortent entièrement du sujet pour focaliser toujours sur ce qui nous divise au lieu de focuser sur ce qui nous rassemble.Comme obliger Adel presque à justifier son algérianité. J’apprécie bcp LQA parce que je trouve du plaisir à lire les gens qui me ressemble c’est à dire ALGÉRIENNES et ALGÉRIENS dans leur globalité qu’ils soient arabophones ou berbérophones. Pour le reste tâchons de commenter l’article en questions et avec nos différences faire l’effort de le critiquer, le développer, de l’apprécier à sa juste mesure et à la limite, notre ami Adel va nous excuser, de l’améliorer. Merci à vous toutes et tous.




    0
  • ventre – creux
    14 mars 2011 at 22 h 59 min -

    dans un pays ou il y a le tribalisme,clanisme,regionalisme l´odieux racisme, ect… c´est un peuple sans souverainté est non seulement un peuple privé de liberté, mais un peuple menacé dans son existance! comme en libye c´est une guerre tribale, les kadhafia contre les autres.




    0
  • Adel
    16 mars 2011 at 23 h 16 min -

    Ceux qui pensent que les soulèvements populaires en Tunisie, Égypte et Libye ont été planifiés par les puissances occidentales devraient nous expliquer pourquoi les USA prendraient le risque de déstabiliser le Bahrain, pays où ils disposent d’une base militaire, ainsi que le Yémen. Sont-ils en mesure d’intervenir militairement dans tous les pays arabes? Seraient-ils prêts à embraser toute la région? Dans quel but? Les régimes qui viennent de tomber (Tunisie et Égypte) leur étaient favorables. Quels gains tirent-ils de ces révolutions? Et s’ils étaient réellement derrière cette vague de contestation d’une ampleur sans précédent, seraient-ils en mesure d’en contrôler tous les effets. Si c’était le cas, alors, pour ma part, je dirais qu’ils méritent de gouverner le monde et que les peuples du Monde Arabe méritent d’être de nouveau colonisés, car cela voudrait dire que nous sommes devenus de parfaites marionnettes n’ayant aucune prise sur l’Histoire et tout à fait incapables de prendre notre destin en main.

    Heureusement que toutes ces spéculations n’ont rien à voir avec la réalité, sinon ce serait désespérant.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique