Édition du
20 July 2017

Lettre ouverte au général régnant de l’Algérie, Mohamed Médiène : « DRS, dégage ! »

par Habib Souaïdia, auteur de La Sale Guerre,

Algeria-Watch, 5 mars 2011

Mon général, je veux vous signifier par la présente que votre règne mortifère est à bout de souffle. Que le monde a changé, que la situation politique et sociale de l’Algérie a changé, que les Algériens ont changé depuis 1992. Les Algériens n’ont plus peur de l’épouvantail islamiste que vous brandissez à chaque occasion pour soumettre le peuple. Au cours des vingt ans que vous avez passés à la tête du Département du renseignement et de la sécurité (DRS), l’Algérie a payé le prix fort du sang et des crimes économiques et sociaux. Vous êtes le principal responsable des maux de notre pays.

Votre régime de terreur doit prendre fin. Vos jours ont été déjà comptés et vous appartenez désormais au passé. C’est ce qui me permet de vous suggérer de vous rendre à l’évidence et de préparer en douceur votre départ pour éviter un autre bain de sang. Aujourd’hui, vous êtes vieux et malade, vous appartenez à un monde révolu qui n’est plus celui de l’Algérie réelle, celle d’une jeunesse majoritaire et en révolte. C’est pourquoi votre tentative actuelle d’opérer un ravalement de façade de votre système de pouvoir, avec l’aide de pseudo-démocrates, serait un autre crime contre le peuple algérien.

Il est trop tard pour un « ravalement de façade » de votre régime

Pour accaparer à votre profit et à celui de vos obligés les richesses du pays, les revenus de son gaz et de son pétrole, vous avez utilisé votre police politique afin de maintenir notre peuple dans la misère et la hogra. Et vous avez fait torturer et tuer des dizaines de milliers d’hommes et de femmes. La gégène et le chiffon sont devenus vos instruments ordinaires de pouvoir, faisant de vos agents autant de criminels – souvent devenus des psychopathes et des névrosés.

Votre gestion du pays est devenue si désastreuse qu’on peut se demander s’il pourra retrouver un jour ses lettres de noblesse, le respect et sa place éminente dans la sphère des nations. Et si le sort que vous lui préparez n’est pas celui de la Somalie. Vous avez, paraît-il, déclaré à Bouteflika, à Saïd Sadi et à l’ex-Premier ministre Mouloud Hamrouche que « l’Algérie va mal », le DRS ayant fait un sondage auprès du peuple algérien pour mesurer le mécontentement de la rue. Mais les Algériens n’ont pas besoin de sondages du DRS ou de tout autre organe du pouvoir pour connaître leur désarroi. La misère sociale et le sentiment d’injustice s’étalent dans les rues depuis des années. C’est pourquoi les émeutes de janvier 2011 vous ont fait paniquer : plus violentes et massives que celles qui secouent presque quotidiennement le pays depuis dix ans, elles vous ont amené à tenter de « prendre les devants », parce que, en effet, vous risquez gros.

Il y a trois sortes de généraux dans le monde arabe, selon leur place dans l’appareil de pouvoir. Il y a la version des régimes de Ben Ali ou Moubarak, qui n’ont jamais eu affaire à une révolte de grande ampleur de la rue : pris de panique, ils ont multiplié les discours pour tenter de calmer le peuple et de négocier, avant de vouloir faire sortir l’armée dans la rue pour faire peur – mais ses chefs sont restés en retrait. Et il y a la version Nezzar ou Kadhafi, ceux qui ne parlent pas, mais qui tirent sur la foule à balles réelles quand elle les menace. Vous incarnez sans doute la troisième catégorie, variante perverse de la précédente : après avoir usé de la pire violence, avec votre coup d’État de 1992 et le « fleuve de sang » qui a suivi, vous avez instauré la manipulation et le mensonge pour « gérer le peuple ». Pour tenter de mater le peuple qui bouge, le peuple qui vibre, le peuple qui se révolte, le peuple qui hurle son besoin de démocratie, vous avez organisé le simulacre d’une opposition entre des partis clonés et un président cloné.

Depuis votre coup d’État de 1992, on ne voit plus le bout du tunnel. Chaque jour apporte son lot de désolations. Rien n’a changé. Pire, on assiste dix-neuf ans plus tard à un reformatage de la vie politique pour remettre en selle des barons qui ont violé l’intimité de ce pays à la place d’un autre déclinant. Mais tenter un ravalement de façade avec un Mouloud Hamrouche, un Saïd Sadi ou un autre, par des manœuvres déjà mille fois vues pendant les années noires ne changera rien à l’aspiration du peuple au changement radical de la République.

Le peuple algérien ne se contentera pas du départ de Bouteflika, il veut la fin de la police politique qui l’a amené au pouvoir. Et le prétendu bras de fer qui oppose la façade du « pouvoir » algérien incarné par ce dernier à la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNDC) n’est certainement pas la voie pour y parvenir. Certes, au sein de la coordination, il y a des hommes et des femmes qui méritent le respect de tous les Algériens. Mais on pourrait faire remarquer, au regard de sa faible capacité de mobilisation, que cette coordination comprend aussi des éléments visant clairement à tirer vers le bas le mouvement de révolte et qui se distinguent par leur complaisance avec vos desseins.

Car hélas, vos agents sont partout. Pour vous maintenir au pouvoir, vous avez choisi en effet de vous appuyer sur votre police politique, ciment principal d’une alliance rentière et prédatrice, qui a gangrené tout le système politique algérien. Preuve en est le vide politique créé par une décennie sanglante durant laquelle le DRS, par son entreprise de destruction, a privé le pays de toute expression démocratique.

L’intolérable impunité des généraux criminels à la tête de l’ANP

En janvier 1992, une partie du peuple algérien pensait renouer avec l’espoir après le retour du président Boudiaf, puis elle a assisté six mois plus tard à son assassinat en direct. Votre justice aux ordres a ensuite qualifié l’assassinat d’« acte isolé », mais les responsables des services de renseignement chargés de la protection du président ont été promus et mutés vers d’autres unités. Mohamed Boudiaf a payé de sa vie son refus de jouer le jeu de votre mentor, le général Larbi Belkheir. Boudiaf était l’une des figures de la révolution algérienne, mais son histoire ne l’a pas protégé contre vos ambitions : vous avez oublié ce qu’il a été avant, pendant et après la révolution. Puis fut le temps de Liamine Zéroual, un général que vous avez « bricolé » dans vos laboratoires pour en faire un président ; et, encore une fois, cela n’a pas marché. Son mandat s’est achevé avec les massacres de masse de 1997, instrumentalisés par vos services pour le déposer définitivement.

Mon général, sachez que l’intolérable impunité des « forces de l’ordre » a ébranlé le pays au plus profond de son âme. Car elle dit l’extrême violence, la corruption et le chaos qui règnent dans l’Algérie d’aujourd’hui. Pour mesurer l’ampleur du mal, il faut connaître le niveau d’implication de la nouvelle hiérarchie militaire dans les crimes contre l’humanité commis durent la « sale guerre » des années 1990. Toute la chaîne du commandement militaire actuel est composée de criminels, jusqu’au sommet. De surcroît, chacun « touche » à chaque étage, et chaque fois plus. C’est pourquoi un poste élevé au ministère de la Défense et à l’état-major se vend à celui qui à bien « bossé » dans les unités de « lutte antiterroriste ».

Cette lutte antiterroriste, qui a transformé progressivement chaque soldat en animal, a aussi transformé des sous-lieutenants et des lieutenants en lieutenants-colonels. Et elle a promu des chefs de section en commandants de régiment, des lieutenants-colonels en généraux-majors, commandants de région militaire ou commandant des forces terrestres. Et à chaque fête nationale, la presse algérienne nous a gavés des noms d’assassins promus à des grades supérieurs – des hommes que mes années de jeune officier en exercice dans les forces spéciales, de 1990 à 1995, m’ont parfois permis de connaître de près.

L’un de ces militaires, aujourd’hui général-major et commandant des forces terrestres – le second dans la pyramide après Gaïd Salah, chef d’état-major de l’armée – est le général-major Kadour Bendjemil. Cet artilleur, originaire d’Annaba, n’a cessé depuis son arrivée au commandement fin 1993, de se mouler dans le personnage militaire d’un homme qui ne recule devant rien. À l’époque, sa rage purificatrice n’a épargné personne dans son secteur d’intervention de Bouira (le « SOB »). Il a alors constitué une sorte de garde prétorienne composée de quelques officiers et sous-officiers de l’ANP et d’officiers du DRS, pour, d’après ses dires, « rétablir l’ordre » : au hasard des rafles qui avaient lieu, le jour dans les rues, la nuit dans les maisons, de jeunes Algériens étaient entassés dans des fourgons banalisés, enchaînés pour terroriser la foule et montrer comment l’armée traitait ses ennemis. Et beaucoup de soldats, de sous-officiers et d’officiers ont également perdu la vie à cause de la fameuse règle militaire selon laquelle le chef a toujours raison, même s’il a tort.

D’autres noms ? La liste est longue, mon général, de vos officiers criminels occupant aujourd’hui les plus hauts postes de notre ANP ! Je pourrais en citer, hélas, des dizaines… Comme le général Abdelkader Benzerkhoufa, ex-commandant du 11e RIM, régiment d’infanterie mécanisé stationné entre 1993 et 1997 à La Gare Omar (Bouira). Ou le général Noureddine Hambli, parachutiste commandant du 25e régiment de reconnaissance, l’un des responsables du massacre du 5 octobre 1988 à Alger. Ou encore le général-major Habib Chentouf, aujourd’hui commandant de la 1re région militaire ; le général-major Omar Tlemçani, commandant de la 2e région militaire, ex-commandant du 4e régiment de parachutiste (4e RAP) ; le général-major Amar Athamnia, 3e et 6e région militaire, ex-commandant du 12e régiment de para-commandos (12e RAP) ; le général Maamar Boukhenoufa, commandant du régiment d’infanterie mécanisé stationné à l’époque à Dar El-Beida ; le général Tirech, ex-capitaine à l’Académie militaire ; le général Rachid Guetaf, le général Abed Litim, commandant parachutiste, ex-capitaine aux 4e et 18e RAP, aujourd’hui commandant de l’École d’application des forces spéciales à Biskra ; le général-major Saïd Chengriha, ex-commandant de la 1re division blindée puis commandant de la 8e division blindée, aujourd’hui commandant de la 3e région militaire ; ou aussi les pires criminels que sont le général-major Mhenna Djebbar, ex-commandant du CTRI de Blida aujourd’hui chef de la DCSA, le général-major Bachir Tartag ou le général-major Abdelrazek Chérif, parachutiste commandant de la 4e région militaire.

Tous ces généraux ont été et sont toujours les acteurs d’une gigantesque entreprise de prise en otage d’un peuple entier. Avec demandes de rançons, chantage et détresse de dizaines de milliers de familles. De 1992 à 1999, ils ont conduit une « sale guerre » ciblant de manière délibérée des civils désarmés dans les zones sensibles, qui a fait 200 000 morts. Et en 2000 encore, ils ont lancé la terrible opération « Saïf El-Hadjaj » (« L’épée de El-Hadjaj »), dont le nom est le symbole même de la mort et de la terreur pour tous les musulmans. Avec vos pairs, vous avez ainsi mis en œuvre les principes de la « guerre psychologique » tels qu’ils ont déjà été appliqués pendant la guerre de libération par l’armée coloniale française, ou au Viêt-nam et en Amérique du Sud par les militaires américains et leurs alliés. Des méthodes qui incluent le bouclage physique des villes et des villages, la prise en otage de civils, les exécutions extrajudiciaires, l’enlèvement et la torture de toute personne soupçonnée d’appartenir à un groupe d’opposition.

D’où la fameuse question qui vous taraude aujourd’hui, avec vos complices : « Si nous lâchons le pouvoir, nous serons jugés pour crimes contre l’humanité ou crimes de guerre. » Vos généraux ont donc en permanence à l’esprit un kit de survie psychologique, et ils font tout pour respecter le pacte criminel qui les unit.

« DRS, dégage ! »

Aujourd’hui, mon général, en Algérie comme à l’étranger, vos émissaires sont sur tous les plateaux de télévision. Ces charlatans et pseudo-démocrates prétendent nous expliquer « comment devenir des opposants ». Ils veulent nous montrer la voie du « salut » par des discours démagogiques tout droit sortis de vos laboratoires de désinformation. Or que représentent-ils réellement dans la société algérienne ? Est-ce qu’un « démocrate » qui va manifester avec des gardes du corps de la police est crédible ?

Cette comédie peut peut-être abuser encore un temps des médias occidentaux – et français en particulier – qui ont depuis si longtemps renoncé à comprendre la perversité de votre système de pouvoir. Et vous avez su avec efficacité, à coups de prébendes et de désinformation, les encourager en ce sens pour vous soutenir. Mais vous ne pouvez plus abuser l’immense majorité du peuple algérien, qui est parfaitement lucide sur vos crimes et qui ne pense qu’une seule chose : « DRS, dégage ! »

Je sais comme tout le monde que votre souci principal est de ne pas se retrouver devant un tribunal pénal international, pour les crimes que vous avez commis depuis 1991. Chaque Algérien sait aussi que votre poulain Bouteflika est âgé et malade et qu’il a, tout au long de son mandat, abusé des circuits de corruption que vous lui avez laissés. L’affaire Sonatrach, devenue votre cheval de bataille pour brider celui qui prétend contester votre emprise sur ces circuits, est un révélateur de l’état de l’Algérie : de ses inégalités, de ses injustices sociales, de ses déséquilibres institutionnels, des abus d’un président sans contrôle comme de ceux de votre propre clan.

Dans votre régime en fin de règne, ces querelles misérables ne révèlent rien d’autre que la complicité conflictuelle qui vous lie, vous et votre président de façade, pour piller notre peuple. Ainsi, le DRS enquête et met à nu des réalités qui dévoilent les impostures et les mensonges d’un tout petit monde, qui par la faveur de votre pouvoir s’approprie la richesse nationale. On se souvient de ces grands titres de la presse dite « libre », mais très manipulée, qui révèlent telle ou telle affaire et de la fébrilité puis de la panique qui se sont emparées du cercle de votre président… Autant de faux-semblants d’une prétendue « lutte anticorruption » dont le seul objet est de préserver les pires pratiques de corruption.

Voyez par vous-même, mon général : ce qui était impensable il y a encore quelques semaines en Tunisie et en Égypte, peut bientôt se reproduire en Algérie. Des dictateurs ont plié bagage devant la colère de la rue. Mais soyez-en sûr, l’intifada fondatrice ne sera pas organisée par les faux opposants.

J’ignore ce qui va se passer maintenant. Nous avons des jours difficiles devant nous. Tout ce que je sais, c’est que l’Algérie a plus que jamais besoin d’hommes et de femmes profondément loyaux et intègres, et non pas de ceux qu’on achète et qui se vendent. Des hommes et de femmes qui défendraient la justice et la vérité même si l’univers s’écroulait. Qu’il ne soit jamais dit que les Algériens n’ont rien dit, n’ont rien fait contre la bête immonde qui détruit notre nation. Les événements de ce début d’année 2011 dessinent une trajectoire fatale qu’il faut identifier et contrer pour préserver notre pays. Y a-t-il encore quelqu’un pour écouter la voix d’un Algérien ? Avons-nous peur de nos responsabilités ? Que deviennent-ils, les fils et les filles de l’indépendance ? De la guerre de libération ? L’Algérie est notre mère patrie, elle souffre d’un interminable cancer. C’est pour cela que je propose un congrès de la vraie opposition, une sorte de nouveau Sant’Egidio, parce que nous arrivons à un moment critique de notre histoire, à une époque d’incroyables défis à relever.

 


Nombre de lectures : 13480
64 Commentaires sur cet article
  • hakim
    5 mars 2011 at 18 h 53 min -

    Que va-t-il se passer si la DRS va partir?
    Il va rester le pouvoir de d’autres generaux mafia.
    Il va rester Boutef et ses acolytes et sa police.
    Il va rester le FLN-RND et leurs voyous.
    On veut que tout le régime parte.
    Il faut un soulèvement populaire puis un soulèvement des commandant-capitaines, officiers nationalistes intègres.

    Arrêtons de lancer des lettres philosophiques, lançons un appel de rassemblement et de soulèvement populaire, ca donnera des solutions.




    0
  • Mohamed YAHIAOUI
    5 mars 2011 at 19 h 12 min -

    Assalamo Aleikoum
    Quand tu es venur à Lyon ,on avais discuté un peu et tu m’avais signé ton livre LA SALE GUERRE
    Bravo SOUADIA , il faut faire compredre à MEDIENNE et à ses complices criminels qu’ils doivent partir, le peuple Algérien et surtout sa jeunesse ne veulent plus de cette mafia criminelle.
    Vu que tu connais la majeure partie de ces Généraux assassins, je te propose de lancer un appel au TPI ,et énumerer la iiste de toutes les tortures et tous les crimes contre l’humanité commis en Algérie
    Bon courage




    0
  • farid
    5 mars 2011 at 19 h 36 min -

    Nous devons deposer une plainte aupres des tribunaux internationaux les TPI qui ont dejà condamné les generaux serbes , nous devons etablir une liste nominale de tous les generaux du DRS qui ont participé à l’ssassinat de 300000 Algeriens , morts sous les balles des militaires commandos de l ‘unité janvier92 et sous la torture sinon ça ne sert à rien de parler.




    0
  • khoukoum samy
    5 mars 2011 at 19 h 44 min -

    Oui…Ce n’est ni trop tôt…Ni jamais trop tard !

    Car, nul n’a le droit de s’approprier les institutions d’un Etat sous quelque argument que ce soit…Ni la nature d’une fonction, ni le grade d’un statut, ni mêmes toutes les prérogatives d’une mission ne peuvent justifier cette « DEPOSSESSION » surréaliste de notre destin commun et de tout un Peuple !




    0
  • slimane
    5 mars 2011 at 19 h 55 min -

    Bonsoir,

    @ l’auteur du texte

    Vous avez vécu les évènements tragiques de l’intérieur, vous en êtes, pour certains, des acteurs, vous détenez certainement des preuves matérielles irréfutables, du moins suffisamment, pour faire plonger tous ces généraux. Que vous faut-il de plus et qu’attendez-vous avec tous les ex-de l’institution militaire, réfugiés à l’étranger pour déposer une plainte pour crime contre l’humanité auprès des instances internationales, comme la cour internationale de justice ou le tribunal pénal international et que sais-je encore.

    Pour un ex-militaire, je trouve que tu manques de pragmatisme. C’est bien d’écrire, de s’exprimer, d’informer et même de suggérer, mais dans ton cas, il faut surtout agir.

    Comme on dit : »que chacun fasse bien son travail et les vaches seront bien gardées »

    Salutations




    0
  • Sami
    5 mars 2011 at 20 h 19 min -

    Bien Dit Mr Souadia !!!
    Un jour ils ont dit que la peur doit changer de camp et ils ont massacre , tue , fait disparaitre des algeiriens apres les avpir toutures , avec le couvert d’une societe civiles forge, des journaux , des politiciens achetes, ils ont ous joue un role pour couvrir la crime contre le peuple ..
    maintenant et avec ces vents de liberte qui souffle sur la region , le regime reel est vraiment dans etat d’alerte , il essaiaent tt ce qui est possible pour freiner ce vent benit, cette mafia de DRS a aller tres loin meme de salir notre image chez nos freres dans des pays voisins par des complots diaboliques … j’espere que la peur a chnage de camps, mais il faut agir mes chers freres chacuns avec les moyen possible , meme avec un video , meme avec un commentaire pour aider ce peuple a comprende la nature de ce regime diabolique et eliminer ce brouillard qui a bcp contribuer a son survie !!
    Cordialement




    0
  • Amad Malik
    5 mars 2011 at 20 h 28 min -

    LES COMPLOTS CRIMINELS DE LA JUNTE MILITAIRE ET DU POUVOIR PERVERS, INCOMPETENT ET CORROMPU ALGERIEN.
    Tres juste Mr. Souadia, mais vous avez omis de citer le plus grand criminel de la junte militaire algerienne, le general Lamari, celui qui avait profere: »s´il faut tuer 3,5 millions d´algeriens, nous le ferons pour retablir l´ordre ». Et ils l´ont faient en massacrant plus de 250.000 innocentes victimes, tuant lachement Mohamed Boudiaf, sur les ordres des generaux Gaid, Nezzar, Toufik, Touati, Larbi Belkheir, Ali Kafi, Mediene…ect. La liste est trops longue pour les nommer tous.
    La junte militaire a sa tete le DRS SONT LES VRAIS GOUVERNANTS DU PAYS. Ils sont les grands specialistes de la manipulation et des complots sordides contre leur propre peuple, mais aussi contre nos proches voisins.
    En ces instants precis, pris de panique le pouvoir incompetent, corrompu et criminel algerien en tentant de preserver « ses acquis » joue « le pourrissement » pour decourager et faire peur aux algeriens. Les sordides manipulations, les rumeurs, « les coups bas », « l´achat » des jeunes misereux, toxicomanes, filles de rues, des « moutons », chomeurs…ect sont ses principales armes pour diviser la population et « figer » la grande majorite de la jeunesse algerienne.
    A trops en faire, le pouvoir cree un « appel d´air » qui viendra enivitablement de « l´Est »: Les « cocktails explosifs » qu´il prepare chaque soir dans les palais d´El Mouradia lui exploseront sur la gueule, c´est evident. Ce ne seront pas les 50.000 policiers, miliciens ou balthaguias qui vont arreter 25 millions de jeunes algeriens en furie. Les exemples des peuples heroiques de Tunisie, d´Egypte, du Yemen, du Bahrein et de Lybie sont la pour le confirmer chaque jour. RIEN NE PEUT ARRETER LA FUREUR D´UN PEUPLE EN COLERE.
    En Algerie, Nous les etudiants, intellectuels, chomeurs, travailleurs, femmes au foyer sommes l´IMMENSE MAJORITE DE LA JEUNESSE ALGERIENNE, SOIT PLUS DE 25 MILLIONS sur les 35 illions d´habitants du pays. Ce n´est ppas UNE POIGNEE D´INCOMPETENTS, les « CADAVRES » DU FLN, RND, DE L´ANP et leurs « clones » qui ont ruine le pays depuis plus de 47 longues annees et qui veulent continuer. « ILS » sont le passe, Nous sommes l´AVENIR. Mr. Souadia! Nous les jeunes savons que vous etes un grand et important temoin de l´epoque des crimes, de la ruine du pays par la junte militaire algerienne. Votre contribution sera decisivie le moment venu pour ecrire la « vraie histoire » de l´Algerie trahie.
    Manipulations, complots sordides par les generaux, le DRS,le pouvoir algerien ou pas, l´HISTOIRE EST EN MARCHE SUR EUX, SUR LES CHAROGNARDS QUI ONT RUINE NOTRE PAYS.
    La JEUNESSE ALGERIENNE EST IMMENSE, NOUS SOMMES LES PLUS FORT SUR LE TERRAIN ET LE MONDE ENTIER NOUS OBSERVE.
    Nous balayerons « tous les cadavres » du FLN, RND et leurs valets qui ne dorment plus, ne respirent plus. Certains sont deja en cavale avec des milliards dans les valises.
    La « tempete de l´Est » est toute proche et nous ressentons deja le parfum de la LIBERTE.
    Vive la JEUNESSE ALGERIENNE, vive la LIBERTE, vive la DEMOCRATIE.
    MALIK




    0
  • bring down the tyrants
    5 mars 2011 at 20 h 48 min -

    @habib,
    Vous etes tres diplomatique dans vos propos avec ces gens.Il ne meritent aucun respect.Tous des criminels.Permettez moi avant tout d’inserer un passage d’un document qui servirait en temps utile de relater les exactions de ces lugubres officiers.
    « After 12-14 days of humiliating tortures a BEN AKNOUN,they took me to a centre for disappeared to identify a neighbour I said that I knew.When we entered the building, they took my balaclava off and I saw a number of people around.Horrible.They were just skin and bones,corpses with blank expressions who stared at us.I had look at all those people,but I could not IDENTIFY any of them.Then they told me to pick up a large bag and look inside.Inside was a severed head and the police told to lift it out of the bag.I had to do this by grasping the ears of the person and lifting. »
    Ca c’est un echantillon d’obsessantes images avec lesquelles je vis aujourd’hui.
    Croyez vous que je pourrais oublier,ce que ma famille te moi avons subi durant toutes annees.J’ai jure devant Dieu que je poursuivrais tous les officiers superieurs, police et armee, actifs durant la dite periode.Sans exception.
    Des gens comme moi, tortures et traumatises a vie il y en a des milliers.Meme etat d’esprit dont le seul leit-motive est de chatier ces officiers et de leur faire vivre les memes circonstances qu’ils nous ont impose pendant des annes.
    Il n’y aura pas de pardon ,parole d’un homme de la rue.




    0
  • ALilou
    5 mars 2011 at 21 h 07 min -

    Avec tout le respect du a Mr Souaadia.

    Il est inutile de gaspiller votre matiere grise ni vous ni les autres qui ecrivent des lettres a Mr X et Mme Y

    Ces gens sont illetrés, le niveau est en dessous de celui des animaux car ces derrnier sont incapable de faire autant de massacres…si vous voulez les degager, iln’existe qu’une seule methode…les enfumer…. avec du thé….




    0
  • rachid 2
    5 mars 2011 at 21 h 28 min -

    C ‘est l’etre le plus dangereux de tous les generaux sanguinaires ….




    0
  • aris
    5 mars 2011 at 21 h 45 min -

    je me demande d’aprés vous est ce que bouteflika fais parti de sa حاشية و أعوانه




    0
  • Abdelkrim
    5 mars 2011 at 23 h 10 min -

    Moi je ne dirai qu’une petite chose, je vous jure chers frères et compatriotes qu’ils vont tous payer; l’exemple de la Tunisie et de l’Egypt n’est pas loin et ce n’est pas encore fini. Je sais que beacoup de ces assassins souffrent quotidiennement et que les images de leurs victimes les torturent de jours comme de nuit; leur vie n’a plus de goût et ils ont peur du jugement dernier…J’ai eu à discuter avec un harki qui torturait et tuait ses frères autrefois et croyez-moi pour rien au monde je ne voudrais prendre sa place, ses victimes hantent sa vie…
    Je propose à ceux qui ont encore une partie d’humanité d’entre ces monstres d’essayer de se racheter devant Dieu et les hommes; il y a mille et une façon de le faire et peut-être que leur âme sera sauvée:
    – Dites aux algériens ce qui s’est vraiment passé et dénoncez les chefs assassins.
    – Publiez tous les documents qui pourraient incriminer ses criminels (photos, films, archives, listes de noms, procès-verbaux…)et faites-le directement sur le net car il ne faut faire confiance à personne.
    – Au lieu de vous suicider bêtement comme l’ont fait certains d’entre vous qui ne supportaient plus cette vie de monstres, logez plutôt une balle dans le crâne de l’un de ces sanguinaires et tuez-vous après ; votre vie aurait servi à diminuer leur nombre et à disperser leur rang et ça va atténuer le mal du peuple.
    La peur, c’est vrai, elle a changé de camp mais cela n’est pas l’essentiel; il faut veiller que notre pays n’ait jamais à revivre ces années de calvaire et que de tels criminels ne puissent jamais décider de notre sort…




    0
  • aquerado
    5 mars 2011 at 23 h 27 min -

    Salam,
    @bring down the tyrants, je vous apporte tout mon soutien et salue votre determination devant l’horreur que vous avez subi. C’est tout de meme incroyable que cette entreprise de deshumanisation ressemble a un remake de la guerre d’Algerie ou la guerre 39-45 sur certains points.Comment des gens peuvent ils garder autant de haine et de barbarie dans leur coeur? Et comment ont ils pu s’accaparer de l’ensemble du systeme sans eveiller les soupecons des veritables resistants? Il a fallu une logistique extrement puissante , un fichage et une neutralisation de tous les veritables patriotes ,si je comprends bien. Cela me rappel un certain zerhouni qui voulait offrir tout le fichier biometriques aux Francais, ou encore le fait d’avoir mi l’aeroport d’Alger sous la coupe de l’adp(aeroports de Paris)alors qu’on a vire un grand nombre de jeunes d’origine Algerienne de ces derniers. Je voudrais poser une question franche au Francais. Est se que voulez revenir en Algerie par la fenetre apres avoir ete chasse par la porte en utilisant vos daf et harkis? Vous savez il y a d’autres facons de s’entendre pour vous invitez chez nous et profiter de notre hospitalite. A moins que vous ne soyez pas maitre chez vous. Dans ce cas la chacun reste chez soi et balaie dedans et devant chez soi.Les moutons n’en seront que mieux gardes.




    0
  • djamel
    5 mars 2011 at 23 h 50 min -

    BONJOUR A TOUS,

    MONSIEUR,C’EST BEIN D’ECRIRE ET DE NOUS INFORMER
    DE CETTE SALE GUERRE,MAIS JE CROIS QUE TOUT LES
    ALGERIENS SAVENT L’HISTOIRE DE CETTE DECENNIE DE
    SANG.
    MONSIEUR,JA SAIS QUE VOUS ETE PAS LE SEUL OFFICIER
    DE L’ANP RESIDENT A L’ETRANGER,IL Y A D’AUTRE DANS SE
    CAS POURQUOI VOUS NE TRAVAILLER PAS EN GROUPE,INCLUS
    LES JOURNALISTES ET LES HOMMES POLITIQUE QUI ONT CHOISI
    L’EXILE,ET PREPARER UN DOCIER SOLIDE AUPRES DE LA HAGUE
    POUR CES CRIMINELS,ET JE SAIS QUE VOUS AVEZ D’AUTRE AMIS OFFICIERS (HONNET ET PATRIOTIQUE)ISSUS DE BONNE FAMILLE QUI SONT EN ALGERIE QUI PEUVENT VOUS AIDER.
    ON SAIS AUSSI QUE LES FEMMES ANALPHABETES DE CES ILLETRES FONT LEUR SHOPPING A PARIS,VOUS POUVEZ LES DERRANGER JUSTE POUR LES DEMORALISER,VOUS ETE DANS
    DES PAYS DE LOI ET DE DROIT MAIS EN A JAMAIS ENTENDU
    DE VOTRE PART UNE ACTION JURIDIQUE CONTRE CES CRIMINELS
    SI VOUS AVEZ PEUR D’AGIRE DANS UN PAYS LIBRE,ALORS
    QUE DOIT FAIRE LES JEUNES DANS UNE PRISON A CIEL OUVERT
    SOUS UNE POLICE MILITAIRE DE DICTATEURS.
    SO PLEASE HELP YOUR BROTHERS ANSD SISTERS,THANK-YOU.




    0
  • rak
    5 mars 2011 at 23 h 59 min -

    salam, azul, bsr les ami(e)s

    Avec tout le respect que je vous dois Mr Souaidia et meme si je partage la quasi totalité de votre constat, permettez moi toutefois de vous dire que d’entrée vous le debutez mal.
    En effet, s’adressez à un « beggar » criminel sanguinaire en lui reconnaissant le grade de general, tout officier militaire que vous etes qui meritez vos galons, est a mon sens une enorme  » betise » de votre part.
    dans toutes les armées du monde qui se respectent, le grade que vous attribuez et que quelque part vous « cautionnez » se merite et s’acquiert sur les champs de bataille au sens propre et figuré.
    une deuxieme remarque que je me permets de vous faire est que vous semblez croire que le drame de notre chere Algerie a commencé en 1991 alors qu’il a commencé en 1957 avec l’assasinat du « mokh » de la guerre de liberation Abane ramdhane ellah irahmou par les mentors de « votre general » mediene.
    cordialement




    0
  • Brahim
    6 mars 2011 at 0 h 00 min -

    Au S/Lt. Souadia
    Nous savons tous la responsabilite de la DRS dans la tragedie de l’algerie
    Nous savons aussi la responsabilite des generaux criminels putchistes ,les janvieristes SANS oubliers les civils reda malek Ali haroun said Saadi etc..
    Vous dites DRS Degage OUI OUI et OUI DRS Degage !
    Alors que nous dit tu du DRS CIVIL , bouteflika et son frere ? Est ce que tu sais que l’a fortune de said boutef (corruption) avoisine 30b $,quelle est l’a fortune khelil chakib l’ami intime de boutef?est ce que tu oublies que boutef voulait remplacer toufik par zerhouni celui qui a fait de l’algerie un etat policier 190000 flics?est ce que tu as oublie le centre de torture onrb de chateauneuf de la police ,el hamiz cavaignac et central d’alger?est ce que tu as oublie tous les ministres Amis de boutef ou son frere de l’ouest? Est ce que tu as oublie le fils (chef de surete




    0
  • Brahim
    6 mars 2011 at 0 h 07 min -

    Suite…
    Ex chef de surete, de l’ambassadeur d’alger en France qui a vole 3000 milliards Gracie par bouteflika car le pere est l’ami de boutef? Ghoul,Temmar etc
    Oui DRS Degage famille boutef Degage nous coupons un changement radical du regime la chute de ce regime en entier dissolution de l’apn du senat des conseils communaux
    Il n y a que la revolution populaire qui fera tomber le regime algerien avec tous ces mercenaires




    0
  • liane sorya
    6 mars 2011 at 0 h 19 min -

    DIEU que d’algériens massacrés ,de jeunes algériens forts ,aspirants à la vie tués dans leur élan, tués pour que ses sanguinaires puissent survivre tels des vampires.des algériens avec toute une vie devant eux rasés tels elyabes yafsah et tous les autres qu’on ne connait pas et qui arrivaient soit un corps soit une tete,et ceux qui ont disparu et que leur famille recherche toujours , personne dans ce bas monde n’a fait ce qu’ils ont fait à leur propre peuple , le mettre à terre pour que eux puissent vivre et spolier le pays en toute impunité ;creuvez en enfer vous ne verrez plus le jour inchallah.




    0
  • salem
    6 mars 2011 at 0 h 26 min -

    la bande des generaux criminels et leurs drs veulent coute que coute avorter la revolution libyenne,car ses assassins savent bien ce que veut dire une tunisie et une libye libre ,c’est un cauchemard .Que Dieu aide les libyens a venir a bout de ghadafi le tyran.ah le desespoir commence a s’installer parmi les habitant du club de pin.




    0
  • Ameziane
    6 mars 2011 at 0 h 31 min -

    Un Officier d’honneur, Souaidia l’est véritablement. Il est dans le sillage des Grands, des Héros, des Hommes de 54.

    Bravo ! Mille mercis ! Félicitations !

    On ne peut qu’être émerveillés, enchantés !
    Il y a certainement d’autres Officiers dans l’Institution militaires qui veulent en finir avec ce Régime de tortionnaires, à leurs têtes les criminels que sont les Maitres de la SM-DRS, coupable de massacres, disparitions, assassinats politiques, torture systématique, répression permanente .
    N’oublions pas que l’Armée est étroitement surveillée par les diables du DRS. Bon nombre d’Officiers ont été lachement liquidés. Le moral de nos troupes est au plus bas. Mais, gardons l’espoir, il y’a énormément de soldats et officiés dotés d’un haut patriotisme, et certains sont hautement formés dans les Académies d’Europe et d’Amérique. Trés intègres et
    compétents…

    Des Hommes aussi courageux que Souaidia nous aident à croire, à nous battre, à combattre , à lutter contre Le Pouvoir dictatorial militaro-mafieux .

    Cet Officier, notre frère, force le respect. Il est d’une droiture morale,d’un sens élevé du patriotisme, une intégrité intellectuelle incomparables. Il est dans le sillage des Combattants héroïques de la glorieuse ALN.
    Bravo !
    Mes salutations respectueuses pour Le Lieutenant H. Souaidia .

    Nous devons faire appel à tous ces Officiers dissidents présents actuellement à l’étranger pour témoigner, écrire, tweter, dire tout ce quils savent sur les crimes de masse pépétrés par les criminels du Gestapiste DRS.Il faut écrire « Le grand livre noir… »




    0
  • still
    6 mars 2011 at 0 h 47 min -

    J’aurai aimé que ce texte fusse écrit par une autre personne que Souadia: auteur de, mais aussi acteur dans « La sale guerre ».C’est vrai qu’il est passé dans l’opposition mais un peu malgré lui. »مكرها أخاك,لا يطل »




    0
  • walid
    6 mars 2011 at 6 h 14 min -

    salam walikoum
    Il faut organize ca!!!! pour les fair degage, est se ne pas impossible!!! on a plus de example de dictateur , alors organisiont nous pour les degage




    0
  • zidane nadia
    6 mars 2011 at 8 h 33 min -

    je salue mr votre courage mais une question me taraude l’esprit pourquoi avoir attendu tt ce tp pourquoi ne pas avoir dit ça du vivaant de ce grand sanguinaire smain pourquoi l’avoir epargné alors qu’il aussi compromis sinon plus que mediene et c encore lui qui a appuyé avec force les mandats de boutef ?????mr eclairez nos lanternes au jour d’aujourdhui toutes les questions doivent etre elucudées ds l’attente f’une reponse exhaustive nous demeurons perplexe de cette soudaine fustigation merci




    0
  • nacera aouanouk
    6 mars 2011 at 8 h 37 min -

    Mr si vous avez des preuves concretes pour introduire ces criminels en justice réagissez au plus vite svp ,faites au noms de vos freres et doeurs ,neres ,peres algeriens,j’ai vecu ces années de terreurs 90 alors que je n’avais que 21 ans,j’ai echappé belle a plusieurs explosions,jai des collegues qui e ce sont jamais présentés au travail le lendemain de la tuerie de bentelha,j’ai perdu un neveu a 6 mois de son service millitaire dans ube explosion, la liste est longue pour chaque algerien,sans oublier la mort de Mr Boudiaf en direct une image qui reste gravée a jamais,un agent du ss tué devant nos yeux et les de ses parents a une semaine de son mariage….je ne peux continuer j’eclate en larme,merci




    0
  • Diatau
    6 mars 2011 at 9 h 50 min -

    Bonjour.

    Moi personellement je ne vois aucune soilution.
    Elle est pourtant si simple.
    Rdv le mois d’octobre pour renouveler un deuxiemme 5 Octobre…y’en a marre, nous avons attendu tres longtemps….Vive les emeutes…..




    0
  • ahmed
    6 mars 2011 at 10 h 33 min -

    Faux opposants,faux ministres,faux président de la république….nous sommes comme le disait si bien Farhat Abbas,en plein bonditisme politique . Notre général est un immoral social,un véritable psychopath à la tête d’un pays,c’est du jamais vu,qu’est ce qu’on attend pour réagir?




    0
  • Ammisaid
    6 mars 2011 at 11 h 31 min -

    La montagne de djurdjura n’entends pas et ne voit pas mais quand je lui parle, elle me répond même si elle ne dits que ce que je lui ai dit et ce qui est impressionnant: j’ai eu toujours le sentiment qu’elle acceptait mon existence, qu’elle compatissait à mes souffrances, qu’elle comprenait mes sentiments et mes idées, qu’elle veillait sur mes désirs, mes rêves et mes espoirs, qu’elle aurait un autre sort pour moi et pour tout mes frères et toutes mes sœurs…en somme qu’elle était humaine, sensible et à mon écouté malgré son incapacité à me donner autre chose que sa beauté, son eau, sa majesté, son écho, sa neige, ses couleurs…
    Mais ceux du club des pins n’ont eu et n’auront comme réponse que les balles, les mensonges, la mort, la misère, la fitna, la haine, la rancune…car, c’est le cimetière des âmes perverses, laides, violentes et méchantes. Ils ne comprendront et n’écouteront que les sentences du dernier jugement et ne seront qu’ils étaient inhumains sur terre que quand ils goûteront le feu d’enfer.
    Fraternellement




    0
  • guerriere de la lumière
    6 mars 2011 at 13 h 07 min -

    1- @ bring down the tyrants
    Cher frère,
    Ne vous enfaites pas! Dieu se chargera à travers nous, ceux qui ont survécu à de telles atrocités de rendre justice ( El KISSASS ) à tous nos morts, nos disparus, nos torturés, nos violés, ceux qui ont fait des depressions nerveuses suites à toutes ces atrocités!
    Prenez vous en charge psychologiquement et aussi par la Foi en notre Seigneur!

    Je crois que beaucoup d’entre nous ont tait, interiorisé et refoulé et non évacué les drames qu’ils ont vécu ou que leurs entourages a vécu!

    Certains semblent totalement ténatiser à la vue d’un dispositif sécuritaire!

    Il est très important d’évacuer son vécu pendant la décennie noire, que ca soit avec des professionnelles (psy) ou entre famille et entourage et surtout en écrivant, en témoignant pour d’une part, faire le deuil et pouvoir repartir sur une nouvelle base et d’une autre part informer les autres et leur donner la vraie image et version de ce pouvoir mafieux qui a travesti toutes les vérités!

    2- @ Souaidia,
    Comme certains internautes vous l’ont dit! Il est plus que temps de passer aux choses sérieuses et à l’action!

    Je crois qu’il est temps de constituer des dossiers pour la traduction en justice de tous nos bourreaux!

    Continuez aussi d’informer et de mettre à nue les agissements de ces criminelles pour que d’autres algériens comprennent par qui ils sont « régenter »!

    Nous, on l’a appris à nos dépends.

    @ Alilou ! 🙁 … Vous reprochez à Mr Souaidia d’être gentil avec eux, alors que vous vous montrez plus délicat avec eux « les enfumer avec du thé? »

    C’est vrai que le thé fait maigrir, mais pas au point de les faire complétement disparaitre, je reste très sceptique!
    je te propose de ne plus fumer ton thé, mais de le chiquer, histoire de booster un peu plus fort le moral ;)!!!! et de riposter énergiquement.




    0
  • Rbaoui
    6 mars 2011 at 13 h 24 min -
  • Reda
    6 mars 2011 at 14 h 01 min -

    Pour informations sur les condamnations de dictateurs par le TRIBUNAL PENAL INTERNATIONAL**
    lire: »Les dictateurs ne pourront plus échapper aux poursuites criminelles
    DANS LE MATINDZ,| 02/03/2011




    0
  • Ali Mekhfi
    6 mars 2011 at 15 h 56 min -

    Mr Souadia
    Quelle belle lettre que vous ecrivez! Mais y a-t-il une seule chose que les algeriens decouvrent en vous lisant? je ne le crois pas. C’est beau de repeter mais ou est la finalite? Faites-vous bouger les choses ( avec d’autres comme les Samraoui, Chouchene et consorts )ou c’est juste pour amuser la galerie? Ceux sont des actions dont on a besoin mais pas juste de denonciation. A travers ce site, des milliers de denonciations et d’analyses ont eu lieu pour en arriver ou? Regardez juste l’appel du 19 Mars fait par des gens integres et qui est reste pratiquement lettre morte.Dans ce combat inegal,la liberation ne peut venir que du depot de plaintes (crimes de guerre et crimes contre l’humanite) par ceux disposant de preuves, ciblant les criminels et leurs comptes en banque et en utilisant les nouvelles technologies de communication pour faire avancer les choses.
    La realite est amere. C’est vrai que l’Alg n’est ni la Tunisie ni l’Egypte.Dans ces pays, la culture de la violence telle qu’elle est connue chez nous n’existe pas (voir la reaction de l’armee dans ces 2 pays ) Toute notre histoire n’a ete qu’une longue suite de luttes et de violences. Les exemples en sont legions.Il est temps d’arreter l’effusion de sang et d’experimenter d’autres approches pour faire l’economie d’autres violences et d’autres souffrances.
    Amicalement.




    0
  • aquerado
    6 mars 2011 at 16 h 03 min -
  • jazairi
    6 mars 2011 at 16 h 04 min -
  • BIGBANG
    6 mars 2011 at 16 h 23 min -

    DEGAGE , degage dites vous , je pleure quand je revois les video de bentalha , je crève , il doit être pendu devant les orphelins et les orphelines d Algérie et a bentalha
    YAA RABBB YA RABB YA ALLAH AIDE NOUS A LE PENDRE




    0
  • hakim
    6 mars 2011 at 19 h 13 min -

    C’est Bouteflika qui a accepté d’être le pion des généraux alors que tous les autres candidats de 1999 se sont retirés.
    C’est Bouteflika qui a propagé la corruption dans toutes les sphères. C’est pendant le règne de Boutef que les scandales historiques se sont produits.
    C’est Bouteflika qui a écrasé l’opposition.
    Un president nationaliste n’aurait pas accepté d’être l’élu des assassins.
    On parle d’un pouvoir occulte dont on n’a aucune preuve, et on oublie les corrompus qui ont marginalisé tout un peuple.
    Je trouve mystérieux, mais vraiment mystérieux et douteux qu’on s’attaque a Sadi et Mediene, alors que tous les autres pays arabes se sont attaqués d’abord au president puis au reste du système.
    On fait les choses a l’envers pour justifier notre impuissance et notre état végétatif et philosophique.
    On manque de bravour et de courage cruellement, il faut qu’on arrête de se mettre a quatre pattes devant ceux qui nous ont humiliés. C’est Boutef qui se faisait appeler fakhamatouhou et qui voulait créer un royaume.




    0
  • AS
    6 mars 2011 at 19 h 31 min -

    et oui la justice internationale quand elle n’est financee par sors et compagni fait son travail … generaux algeirnes et partis politques francias…cocktail explosif en 2011… les americains ont fait tue Germaneau … je vois pas comment entre criminels francais, algeriens et americains ils arriveriaent a un accord maintenant… les americains ne sont que feu de paille




    0
  • Mohammed Abdelkader
    6 mars 2011 at 19 h 54 min -

    Je trouve l’idée d’un congré de l’opposition, très intéressante. Par contre, ce qui est inquiétant, c’est cette notion de « vraie opposition ».

    Il ne faut pas faire d’exclusion. C’est une erreur stratégique!

    Un congré de l’opposition, ya si Souaïdia, Oui! Mais Non à l’exclusion, même avec le risque d’infiltration.




    0
  • mohammed
    6 mars 2011 at 20 h 34 min -

    monsieur le modérateur pourquoi vous me censurez,nai-je pas le droit de dire ce que je pense? jai envoyer deux messages et ils sont pas publier pourtant cest la vérité que jai dis.
    en effet monsieur saoudia est directeur en France et son ami boutesrika qui las nommer et je me pose la question pourquyoi il a accepter?
    aujourdui il mange avec le loup et il pleure avec le berger.merci.

    ==================================
    Nous laissons passer vos inepsies pour que nos lecteurs les « apprécient » à leur juste valeur!! Quel crétinisme !! Depuis quand Souadia est « directeur » et directeur de quelle boite? Vous avez oublié de le préciser.
    Des accusations gratuites et des insultes sous le sceau de l’anonymat!! Voila les « vertus » des petits mercenaires de la sinistre et couarde police politique. Quel courage !!!!
    Salah-Eddine SIDHOUM
    Alger




    0
  • hakimM
    6 mars 2011 at 22 h 28 min -

    Mohammed, vous devez donner des preuves si vous êtes sure de ce que vous dites. Parce qu’il y a des milliers de lecteurs et d’autres journaux officiels qui lisent LQA. Si votre information contre Saoudia est fausse, c’est comme commettre un crime contre sa personne.
    Assurez vous de ce que vous dites sur des personnes réelles. N’apportez pas des informations non confirmés par vos yeux.
    Inna baadh adhen ithm




    0
  • Rachid Ziani cherif
    6 mars 2011 at 23 h 05 min -

    Ce qui se passe depuis hier, je parle de la « Prise » d’assaut par le peuple égyptien des locaux des mabahit Amn Addawla (notre DRS), après avoir fait tomber le pharaon et son ‘shafiq'(notre Boutef), montre les similutudes effarentes entre leur dRS et notre Mabahit, ces métastases qui ont gangrené toutes les structures de nos deux pays, à tout les niveaux et qui ont pris l’ensemble ce nos populations, égyptienne et algérienne otages et semé la peur meme dans leur chambre à coucher, chose qui explique cette liesse de la population égyptienne qui depuis 25 janvier ‘traque’ les sbires et leurs maitres des mabahit, qui par peur de dévoilement de leur crimes, se sont empressé de mettre le feu aux ‘dossiers » par millier, amassés depuis près de 30 ans sur l’ensemble des couches du peuple, ce qui est certain, c’est que nos mabahi suivent de tres pres les rives du Nil, apres avoir compris que le peuple algérien, n’est plus dupe, pour se contenter de quelque khemassine, que le DRS pourrai leur livrer en pâture pour sauver sa peau. It’s over, les jeux sont fait, question de temps. Je rejoins la proposition de mettre tout en oeuvre pour rassembler l’opposition effective et ‘clean’ pour un second St Egideo, pour operer le changement pacifique et radical, the sooner, the better. Place à l’action.




    0
  • YAHYA
    7 mars 2011 at 0 h 22 min -

    alors traduisez les devant les tribunaux ou venez ici et hurlez comme nous. de votre cachette ça n’a pas d’effet, sauf qu »ils vous ont chassé et vs n’avez pas pu resister. ces $etres imondes comme ould abbes qui est infirmier de l aln, cette toumi qui bouffe comme un goinfre ce harroubia qui n’a mis que ses chimistes (échec en medecine) pour tenir tous les postes, ce aourag qui s’est auto professorisé, douctour des banlieux anglaises qui fait des simulations et publie des âneries ds des fausses revues qui n’existent pas, tous ces faux et ce benbouzid erroussi kima harroubia… bououououhhhhh




    0
  • zarathoustra
    7 mars 2011 at 3 h 37 min -

    à ce Ali Mekhfi de changer de pseudo,car il me rappelle un criminel(mort il y’a qq années,louange à dieu):il a massacré pas mals d’ALgeriens et a siégé aprés à l’APN avec AIT-HAMMOUDA,sous la bannière du Rassemblement Contre la Démocratie(RCD).
    à noter que notre confrére SOUADIA ne l’a pas mentionné dans le texte ci dessus,car dit-on ce n’est qu’un tout petit criminel devant MEDIENE and Co.
    merci quand même Souadia de ces révélations,tant attendues.




    0
  • mohamed
    7 mars 2011 at 5 h 43 min -

    monsieur le moderateur je viens par cette presente demander pardon a vous et aux amis lecteurs pour mon message au sujet de monsieur souadia,,en effet une grande erreur de ma part jai confondus monsieur saoudia avec yasmina khadra.
    donc je retire ce que jai dis cest yasmina khadra que boutesrika a nommer a paris directeur du centre culturelle algerien.

    et je manifeste mon respect pour mr souadia sur ces temoiganges et interventions. mohamed

    ============================
    Je retire, à mon tour ce que j’ai dit. Avec toutes mes excuses.
    Vous comprendrez mon emportement, car je ne pouvais admettre une telle accusation. Je connais très bien le frère Souadia que j’avais rencontré en 2004 à Paris et qui m’avait raconté comment avait été assassiné mon frère et ami, le Pr Abdelouahab Benboulaïd (fils de l’illustre chahid Mostefa Benboulaïd) par les sinistres groupes infiltrés armés (GIA) à Aomar (Bouira). Un jeune officier digne qui avait refusé de participer au massacre des innocents.
    Salah-Eddine SIDHOUM.
    Alger.




    0
  • samia
    7 mars 2011 at 5 h 49 min -

    Le changement ne va attendre le depart des generaux. il commencera bientot, car personne ne tolere l’injustice meme un nouveau ne. nos grands pere ont chasse l’empire francais et nous chasserons les fils de cet empire tot ou tard. Degage pouvoir pouri. l’algerien peux mourir de faim mais n’exepte pas de vivre sans degnite. gard a vous du peuple qui respire la liberte depuis son existance sur cette terre.




    0
  • guerriere de la lumière
    7 mars 2011 at 12 h 34 min -

    @mohammed
    Je crois que vous confondez entre Habib SOUAIDIA et Mohammed MOULESSHOUL Alias Yasmina KHADRA : ex-officier de l’ANP (za3ma!) C’est ce dernier qui est nommé recemment comme Directeur du Centre Culturel Algérien(CCA) à Paris par les autorités officielles!
    Sinon ya pas photos entre les deux hommes, ils sont radicalement différents! Revoyez vos sources SVP.




    0
  • daoudi 73
    7 mars 2011 at 13 h 00 min -

    .si aujourd’huit la véritée est connus de qui tu qui c’est grasse a la cempétence du président boutéflika le drs enfin est a l’origine de la tragédie nationale
    quand à Mr souadia je vous félcite et je vous encourage pour avoir cassé une junte qui se croyait inssaisisable .toufik t à l’oeil et tu tombera




    0
  • Ali Mekhfi
    7 mars 2011 at 16 h 15 min -

    Mr Zarathousta,
    Je ne vois pas pourquoi je dois changer mon nom meme s’il est partage par un criminel que vous connaissez. Pour votre information,je ne vis plus en Alg depuis le debut des annees 70 et ceci est du au fait du milieu ambiant de l’epoque. je m’explique en disant que j’ai vu et vecu beaucoup d’injustices devant lesquelles je suis reste impuissant.
    Amicalement.




    0
  • hamid
    7 mars 2011 at 18 h 19 min -

    là je vais m’énèrver, ils sont tous parail, a alger les gens sont malades de çe medienne? il faut pas oublier un truck il a été placé par betchine, avant lui y avait lakhel ayat, et hamrouche, ils sont tous pareils.




    0
  • Belaid Ait Mohand
    7 mars 2011 at 20 h 05 min -

    Je n’oublierai jamais le procès de 2001 , ce jour là M. Souadia et M. Samraoui , bien sur , sans oublier notre Mandela Algérien ( Hocine Ait Ahmed ), nous ont libéré du joug de ces tortionnaires , de ces sanguinaires .
    Ce fut une journée marquée à jamais dans mon esprit .
    Les deux officiers qui pouvaient continuer , s’ils le voulaient à bénéficier des faveurs du pouvoir , ont choisi d’etre du coté du peuple , des opprimés . » Un fleuve de sang  » nous séparent de Nezar , de Mediene et de tous les autres .
    Bravo mon lieutenant , vous êtes , pour moi un libérateur .




    0
  • aquerado
    8 mars 2011 at 0 h 12 min -

    Salam,
    Je voudrai dedicacer une derniere chanson pour nos freres Africains et Dieudonne en particulier pour son combat contre l’oubli. Ancetres qui ont subis deportations et humiliations a un niveau moindre que nous mais dont les degres de souffrance sont tout autant pareils. Je traduis modestement cette chanson en esperant garder l’esprit de l’auteur. APRES QUE TOUS CES PIRATES M’EURENT DEROBE. VENDU A CES NAVIRES MARCHANDS. QUELQUES MINUTES APRES M’AVOIR ARRACHE DU FOND DE LA CALE. MAIS GRACE AU TOUT PUISSANT MA MAIN FUT FORTIFIEE. NOUS VOICI DONC FINALEMENT AVANCANT VICTORIEUSEMENT DANS CETTE NOUVELLE GENERATION. POURQUOI NE CELEBRIONS NOUS PAS CET AVENEMENT. PAR DES CHANTS DE LIBERTE. CAR C’EST TOUT CE QU’IL ME RESTE. CHANT DU SALUT, CHANT DU SALUT. LIBEREZ VOUS DE CETTE MENTALITE D’ESLAVE. CAR PERSONNE QUE NOUS MEME PEUT NOUS LIBERER DE CET ETAT D’ESPRIT. N’AYEZ AUCUNE CRAINTE DE LA BOMBE ATOMIQUE CAR AUCUN D’ENTRE EUX NE PEUT ARRETER LE TEMPS. COMBIEN DE TEMPS ENCORE VONT ILS SACRIFIER NOS PROPHETES. ALORS QUE NOUS SOMMES PASSIVEMENT TENUS A L’ ECART. CERTAINS DISENT QUE CELA FAIT PARTI D’UN TOUT. NOUS DEVONS ACCOMPLIR NOTRE DESTIN. BOB MARLEY. http://www.youtube.com/watch?v=QrY9eHkXTa4&feature=fvsr




    0
  • Messaoud
    8 mars 2011 at 6 h 35 min -

    Que le Salam soit sur vous tous,

    De grâce Si Salah-Eddine, est ce que le fils de l’illustre chahid Benboulaid a été assassiné par ces bêtes immondes qui ne reculent devant rien?

    @ Bélaid, de quel procés parlez-vous? Est ce que vous pouvez nous donner plus de précisions si cela ne vous dérangerait pas bien sûr?

    Quant à vous mon lieutenant j’ai la forte conviction que vous portez notre mère patrie dans le coeur et non dans le portefeuille comme la grande majorité qui n’ont pas le courage de se regarder dans le miroir. Hadarate je vous salue militairement!

    J’implore Dieu le tout puissant pour nous venir en aide afin de sauver notre Algérie!!!

    ===================================
    J’ai bien précisé, mon cher compatriote que Abdelouahab, Rahimahou Allah a été liquidé par les Groupes INFILTRES armés. Je crois que c’est clair quant aux lâches commanditaires.
    Cordialement.
    Salah-Eddine




    0
  • ahmed
    9 mars 2011 at 0 h 22 min -

    Une marche est prévue le 19 mars à alger,elle est organisée par des jeunes qui refusent d’être récupéré par les partis politiques . Arrêtons de parler et passons à l’action,c’est l’occasion d’exprimer notre mécontentement .




    0
  • Belaid Ait Mohand
    9 mars 2011 at 21 h 47 min -

    Mon cher Messaoud ,
    Je vous recommande de lire le livre qu’ a écrit notre frère Habib Soudaidia  » LE PROCES DE LA SALE GUERRE  » Algérie : le général major contre le lieutenant Habib Souaidia .
    C’est un roman de 508 pages , je vous souhaite bonne lecture .
    J’ai eu la chance d’assister à ces trois jours de fête et c’était en Juillet 2002, si ma mémoire est bonne .
    Le caporal Nezar a été ridiculisé par nos valeureux vrais militaires en l’occurrence Mohamed Samraoui qui mérite le grade de Général major et non l’analpha- bete Nezar ainsi que le lieutenant Habib Souaidia .Vous pouvez lire dans ce livre tout le procès avec tous les détails .




    0
  • HOUARI
    10 mars 2011 at 18 h 40 min -

    Ecoutez chers amis, aujourd’hui nous sommes au 21 ieme siecle et les nations ne peuvent plus etre dirigées de la meme maniere qu’il ya 20, 30 ou 40 ans en arriere.
    Aujourd’hui les peuples sont plus instruits mieux eduqués. Les Reseaux sociaux se sont imposés bon gré mal gré, au point ou des tyrans sont tombés .
    Ici chez nous malgré ca, on veut a tout prix diriger le pays avec les memes hommes et les memes idées. Aujourd’hui chacun se lave les mains et nous fait des cours de democratie, de deontologie, de justice…etc.
    Nezzar ecrit, Mediene ecrit, Habib ecrit, Ammari ecrit Oultache a ecrit a sa facon, les chicanes eclatent entre eux, chacun pretend avoir raison, alors qu’ils sont tous issu de la meme ecole Boumediene, ils ont tous profiter du systeme, ils ont tous terrorisé le peuple, et agenouillé le pays.
    SVP TAISEZ VOUS ET FOUTEZ NOUS LA PAIX AVEC VOS STUPIDES LIVRES ET VOS MENSONGES.




    0
  • hakim
    10 mars 2011 at 20 h 36 min -

    Voici une action apolitique qui est déclenchée par un groupe de jeunes.
    Quand?, le 19 mars. On verra s’il y aura des gens qui vont sortir. On verra aussi les pretextes que l’on va trouver pour ne pas sortir.
    Je comprends que la CNCD, il y a le RCD, mais dans le cas du 19 mars il n’y a pas le RCD…

    Ceux qui n’aime pas le samedi peuvent aussi sortir le vendredi après la prière le 18 mars.
    Qu’allez-vous inventer maintenant comme justificatif pour cacher votre peur du baton…alors que le libyens affrontent les bombardements.




    0
  • HOUARI
    10 mars 2011 at 21 h 00 min -

    @hakim, avec tous mes respects, mais ce avec quoi la majorité du peuple ne marche pas c’est quand des hypocrites, des opportunistes se mettent a l’avant pour atteindre leur but, alors qu’ils n’ont aucune legitimité au sein de la majorité des Algeriens .




    0
  • W A H I D
    12 mars 2011 at 19 h 05 min -

    Aujourd’hui le 12 mars 2011, a 11h heure de l’est, dans la reunion de la ligue arabe pour condamner la répression violente par l’aviation militaire par KADDAFI et FILS, et les assauts meurtriers de ces hommes sur la population civile l’Algérie s’oppose a un consensus, compromettant le peuple algerien dans ses rapport avec le peuple libyens, et surtout hypothéquer le futur des relation de voisinage après la chute de KADDAFI et le depart de nos despotes.

    Evidemment une fin tragique du régime de KADDAFI suggérerait une remise en cause du pouvoir en Algérie, et comme ces despotes sont d’un égoïsme inuit ne pensent pas aux conséquences de soutenir un tyran, je crois qu’ils sont aussi désespérés que KADDAFI pour vouloir maintenir son régime LA ou le monde parie pour sa chute inévitable.

    W A H I D

    ==============================
    Quoi de plus « naturel » que le régime illègitime d’Alger vienne au secours du régime illègitime de Tripoli !
    Regardons de près qui sont ceux qui ont émis des « réserves » au blocus aérien. Les 4 dernières républiques bananières du monde arabe : Algérie, Syrie, Soudan et Yemen.
    Et comble d’hypocrisie et de lâcheté, les « réprésentants » de ces 4 Etats-Voyous ont demandé au secrétaire général de la Ligue arabe de ne pas divulguer le nom de leurs pays. Incapables d’assumer leurs actes !
    Salah-Eddine.




    0
  • mouhoub Louasli
    21 mars 2011 at 18 h 39 min -

    dégage dégage dégage avec la rage wlah!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! klitouna bezaf




    0
  • Zakaria
    21 mars 2011 at 20 h 57 min -

    Chers Tous,
    J’ai lu,relu et la lettre ouverte, et les commentaires de mes frères et soeurs. Conclusion: il y a une prise de conscience et c’est tant mieux! Cependant, il y a encore ceux qui « demandent » des preuves, et quelles preuves, déjà? pensons-nous qu’il n’y a pas eu mort d’innocents, de disparus et de torturés pour ne parler que de cela? Fin juin 2000 j’avais écrit aux plus hautes autorités du pays au sujet d’une affaire qui m’a touché de la manière la plus abjecte…Ne voyant venir aucune réponse, je leur ai lancé une vérité dont tout le monde évitait de parler:Qui a le courage de balancer en plein jour et en plein centre-ville, des corps sans vie et mutilés au su et au vu de tout le monde,Qui? A ce jour, aucune réponse.J’ai tous les doubles des courriers avec accusés de reception.
    Aujourd’hui, il y a ce mouvement venu du ciel, qui me redonne raison de vivre si non de mourir pour la bonne cause…Et ce n’est pas ce que j’ai lu , ce jour dans un quotidien national d’aujourd’hui qui va me détourner de mes  » nouveaux  » frères et soeurs De RACHAD et du Quotidien d’Algérie . l’article en question porte le titre accrocheur de :
    Ils ont présenté leurs excuses à la coordination
    Les habitants d’el-madania se joignent à la CNCD.
    Voyons-nous à quel point ils sont rusés nos… »Parains »? Fraternellement, Zakaria.




    0
  • SAMIR
    22 mars 2011 at 7 h 26 min -

    PEUT-IL ETRE VRAI QU`UN AUSSI IMPORTANT PERSONNAGE,SOIT MECONNU DE TOUT LE MONDE,QUE PERSONNE N`A JAMAIS CROISE,PERSONNE NE POSSEDE UNE PHOTO RECENTE DE LUI,VRAIMENT AUCUNE INFORMATION SUR LUI, ON CONNAIT MEME PAS OU SE TROUVE LE SIEGE DE SON CORP,A ALGER OUA GHARDAIA ,A SAIDA OU DANS UN TROU DANS LE AHAGAR. VOYONS DONC LES AMIS, C`EST UN PERSONNAGE DE MAMA-GHOULA.ILS ONT CRAYE CE PERSONNAGE POUR LE RENDRE RESPONSABLE DE TOUT CE QUI NOUS ARRIVE,WALLAH MOI JE NE CROIS PAS A CELA, MAIS JE SUIS SUR D`UNE CHOSE, C`EST QUE OUYAHIA EST UN VRAI DIABLE,ET VOUS NE PURREZ JAMAIS IMAGINER DE QUOI IL EST CAPABLE,ET L`AVENIR NE NOUS FERA PAS DES SURPRISES SI ON REFLECHIT UN PEUX.




    0
  • rachid de anaba
    23 mars 2011 at 4 h 54 min -

    pas juste dégager , il doit rendre les comptes , il doit être jugé en vue et en sus de tous le monde

    tous les algériens doivent savoir la vérité sur ce sanguinaire




    0
  • bouha ghalem
    18 avril 2011 at 1 h 32 min -

    j’ai bien lu votre article et je l’ai apprécié. Cependant, la chute du papier laisse a desirer. Il ne fallait rien proposer, ni conference nationale ni rien du tout. Tu as fais l’erreur de MEHRI, AIT AHMED ET SAID SAADI ki chacun a proposé a sa maniere une solution comme s’il parle a un pouvoir democratike. On a komme tu le sais un pouvoir autiste et sanguinaire ki meprise tout le monde. La seule solution, c’est la rue. Faut appeler a sortir dans la rue et manifester comme les algeriens le font maintenant. Grosse erreur de proposer une solution a ce pouvoir disctateur !




    0
  • MM Bendou
    24 avril 2011 at 3 h 49 min -

    C’est un criminel et sanguinaire, genocidaire lui et les autres vaches. Il doit etre juger et comdanner pour ses crimes contre le peuple Algerien. Presone au monde ne les support. le seul foiyer qui les logerrais, c’est les prisons qu’ils ont construient pour le peuple. Leurs jours sont compter.




    0
  • MM Bendou
    24 avril 2011 at 4 h 05 min -

    This one of the biggest thug, he should be arrested, all together with friends and companions. The only way to get read of them, the Algerian mob should rise all togther like one man. All the Algerians should participate to a final protest men and women. And the protesters should not stop untill they break down this thugs and bring them to justice.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique