Édition du
23 March 2017

URGENT : Répression de la marche à Oran. Une centaine d'arrestations

 

LADDH - Oran
                       CO M M U N I Q U E
Oran, le 5 Mars 2011, 10h45.
Le Bureau d’Oran de la Ligue algérienne pour la Défense des droits de l’homme, dénonce l’appareil répressif déployé par la Sureté de la Wilaya aux alentours de la place d’Armes, pour empêcher la tenue de la marche pacifique initiée par la Coordination National pour le Changement et la Démocratie d’Oran.
En effet, à un quart d’heures avant la convergence des citoyens et militants à l’intérieure de la Place d’Armes, soit à 11 heures du matin, les officiers de la police politiques et les gradés du CRS, ont procéder à une arrestation ciblée sur la base de listes  et de photos  en leur possession, sans compter la présence et le soutien des indicateurs.
Le nombre des arrestations a dépassé la centaine, dont des militants de la ligue LADDH, des journalistes femmes et hommes, des étudiants, des syndicalistes, des représentants des associations, des jeunes citoyens dont des mineurs. Les personnes arrêtées ont été embarquées et dispatchées sur plusieurs suretés urbaines du centre ville d’Oran.
L’Ordonnance portant la levée de l’Etat d’urgence publiée dans le JORA la semaine dernière, ainsi que la déclaration du Président de la République lors d’un conseil des Ministres, donnant son aval à l’autorisation à des tenues des marchés pacifiques sur tout le territoire algérien, à l’exception d’Alger, ne changent en rien la réalité sur le terrain. Le niveau de la répression n’a pas diminué d’un iota.
Oran, le 5 Mars 2011.

HASSAM Fouad

P/ Le Bureau de la Ligue la LADDH/ ORAN

 

=========================================

Communiqué des journalistes

 

Une demie-  heure avant l’horaire fixé de la marche à laquelle a appelé la CNCD-Oran, une centaine de personnes ont été interpellés dont, une dizaine de journalistes exerçant dans différents organes de presse privée. Ils ont été « cueillis » l’un après l’autre, ce qui suppose que les services de police étaient instruits de les empêcher coûte que coûte d’exercer leur métier. En effet ces derniers ont à maintes reprises exhibés leurs cartes professionnelles et autres ordres de mission, signifiant de vive voix aux agents de polices qui procédaient à leurs arrestations qu’ils étaient là dans le cadre de l’exercice de leur  profession.

En dépit de cela, ils furent embarqués dans des fourgons de polices et conduit au niveau de plusieurs commissariats de la ville.

Par ailleurs les journalistes arrêtés tiennent à dénoncer, de la manière la plus vive, le fait  qu’ils aient été désignés sur place, les policiers ayant  fait appel à la « collaboration » d’un journaliste connu par toute la profession pour ses accointances avec les services de renseignements. Les journalistes victimes d’entraves  graves, dénoncent énergiquement cet abus de pouvoir, contredisant les prétendus discours d’une liberté de la presse en Algérie.

Liste des organes des journalistes arrêtés ce jour samedi  Mars à Oran :

Le Soir d’Algérie

Liberté

Le Quotidien d’Oran

El Watan

L’Expression

La Tribune

La Voix de l’Oranie

 


Nombre de lectures : 1536
7 Commentaires sur cet article
  • ahmed 22
    5 mars 2011 at 14 h 31 min -

    levée de l’état d’urgence FICTIVE!
    Quel supercherie, ça me dégoûte rien n’ est respecte par ce gouvernement,cet état soi-disant…. Comment voulez vous croire en ces gens?C’est quasiment IMPOSSIBLE!Inchallah qu’ils finissent tous dans des charniers c’est tout ce qu’ils méritent leurs crimes sont nombreux et trop important!JUSTICE!




    0
  • MERBAH
    5 mars 2011 at 17 h 42 min -

    Cher @ahmed 22, mon frère, il ne faut pas oublier que l’opposition a contribué à convaincre le pouvoir a continué à faire se qu’il veut et à ne rien changer à sa méthode!




    0
  • omar54
    5 mars 2011 at 18 h 28 min -

    Il n’y a ni levée d’état d’urgence,ni sidi zekri! yaou tab-tab,c’est juste de la poudre aux yeux.Cette levée fictive n’a été faite que pour flouer l’marikane et sidi m’mbarek qui s’est,d’ailleurs,empressé de féliciter notre houkouma.D’ailleurs toutes mesures prises récemment sont destinées pour la consommation étrangère.




    0
  • Rédaction LQA
    5 mars 2011 at 18 h 40 min -

    Algérie : La LADDH et la CNCD dénoncent les manœuvres de « la police politique »

    El Watan le 05.03.11 | 13h10

    Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, Ligue algérienne pour la Défense des droits de l’homme a tenu à dénoncer « l’appareil répressif déployé par la Sureté de la Wilaya aux alentours de la place d’Armes, pour empêcher la tenue de la marche pacifique initiée par la Coordination National pour le Changement et la Démocratie d’Oran ».

    Selon le bureau de la LADDH à Oran, les forces de sécurité ont utilisé des procédés dignes de « La Police Politique » pour arrêter plus d’une centaine de manifestants.

    « A un quart d’heures avant la convergence des citoyens et militants à l’intérieure de la Place d’Armes, soit à 11 heures du matin, les officiers de la police politiques et les gradés du CRS, ont procéder à une arrestation ciblée sur la base de listes et de photos en leur possession, sans compter la présence et le soutien des indicateurs », explique ainsi HASSAM Fouad, le Président du Bureau de LADDH à ORAN.

    Selon notre interlocuteur, « les personnes arrêtées ont été embarquées et dispatchées sur plusieurs suretés urbaines du centre ville d’Oran ». Dans ce contexte, Hassam Fouad a noté aussi que « le niveau de la répression n’a pas diminué d’un iota » et ce en dépit des récentes annonces du Conseil des Ministes présidé par Abdelaziz Bouteflika.

    Pour rappel, le Président de la République avait certifié que les marches sont autorisées dans les autres villes du pays à l’exception d’Alger. Malheureusement, ces annonces « ne changent en rien la réalité sur le terrain », constate la LADDH.

    Pour sa part, Rachid Malaoui, le président du Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique ( SNAPAP) a assuré que cette nouvelle répression ne fera pas peur aux militants de la CNCD. « Nous allons continuer à organiser des marches et à appeler au changement. Nous sommes des mouvements de la société civile et nous n’avons été manipulés par aucun parti politique. Mais malgré cela, la police politique a embarqué brutalement nos militants », affirme-t-il dans une déclaration à elwatan.com
    Abderrahmane Semmar




    0
  • Alilou
    5 mars 2011 at 20 h 49 min -

    Hier apres-midi en fumant mon thé et en lisant l’articel sur Liberte-algerie.com concernant la visite de l’envoyé speciale de Barak Obama pour la lutte contre le terrorisme, je me suis dis ecoute Alilou, ca a l’air d’etre un OK pour la repression…pourquoi ????je me repondis au fond de mon cerveau de moineau, car notre Bouteflika a dit AMEN a toutes les conditions des USA a faire de notre pays la base arriere US en Afrique pour la lutte anti-terroriste, Il nous a fait baisser notre frock aux amerlockes, ila vendu notre souvereneté juste pour qu’il reste et creve comme BRESIDENNE….

    Moi je vous le dis mes freres a moins d’un soulevement populaire a tout emporter…point de salut…faites moi signe quand vous serrez prets OK…moi entre temps je continu a fumer mon petard…




    0
  • HOUARI
    5 mars 2011 at 21 h 46 min -

    Personnellement j’y crois pas a ces CNCD,LADDH pourquoi?
    D’une part cette CNCD, a participé a deux ou trois marches, et voila que cette coordination se voit divisé pour poursuivre ou non une autre marche, ce n’est pas avec ce genre de mentalité, avec ce genre de niveau qu’un peuple aussi septique que l’Algerien va marcher…………..
    D’autre part ou etait cette fameuse ligue (LADDH) quand des hommes Algeriens se faisaient torturés, emprisonnés par un pouvoir voyoux?????????????????. Ou etait cette fameuse (LADHH) quand le pouvoir a terrorisé le peuple depuis 1990 pour se maintenir en poste?????????????????????????????????????????????????
    Ou etait cette (LADDH) quand les Algeriens avait elu democratiquement ces representants??????????????????.
    Cessons de se mentir le changement ne viendra qu’avec des gens serieux et integres, et non pas avec des opportunistes de la trempe de ces marionnettes.
    Je suis d’Oran et je sais de quoi je parle.
    Au peuple Algerien ne croyez pas ces associations politique fantoches FLN, RND, MSP,RCD,CNCD, LADDH..etc.
    Croyez en votre estime, en votre volonté et en votre jugement ensuite, de l’AVANT.




    0
  • djamel
    6 mars 2011 at 1 h 54 min -

    BONJOUR A TOUS,

    JEUNES DE MON PAYS FAITE TRES ATTENTION AUX
    MANUPULATIONS DE SE POUVOIRE CRIMINELS,ILS ONT PAS
    AUGMENTER LA PAYE DE CES POLICIERS POUR RIEN.
    LA JUNTE SAVENT QUE VOUS ETE UN (TGV)RIEN NE VOUS ARRETE,MAIS TRAVAILLER AVEC INTELLIGENCE.
    AVEC L’AIDE D’ALLH ILS VONT FINIRENT TOUS A LA
    PRISON DE REGANE,QUI A ETAIT CONSTRUIT POUR
    NOS FRERES INNOCENTS,QUI ON AVAIT MARRE DE SE SYSTEME
    SALUTATIONS




    0
  • Congrès du Changement Démocratique