Édition du
26 July 2017

Coordination Nationale Autonome des Etudiants

Coordination Nationale Autonome des Etudiants

C.N.A.E

Communiqué n°2

 

La coordination nationale automne des étudiants, réunie, le vendredi 11 mars 2011 à Alger, réitère sa détermination à continuer la lutte jusqu’à  satisfaction pleine et entière des revendications des étudiants. Tout en saluant l’adhésion et la mobilisation estudiantine aux sit-in organisés devant les rectorats des différentes universités et du ministère de l’enseignement supérieur, la CNAE :

Réaffirme le caractère horizontal, autonome et revendicatif de son mouvement juste et légitime ;

Condamne, encore une fois, l’attitude du pouvoir qui, au lieu d’être à l’écoute, répond aux manifestations par la manœuvre, la désinformation et la répression.

Dénonce le laxisme, le mépris et la fuite en avant de la «  tutelle » ;

Rappelle que l’échec des différentes  politiques de réforme et de planification ont engendré la déréglementation de l’enseignement supérieur et que les réponses des responsables aux questions des étudiants nourrissent les pires craintes quant à l’avenir de notre formation ;

Considère que le retour  au calme à l’université est conditionné par la satisfaction totale de la plate forme de revendications des étudiants ;

Appelle tous les étudiants  à lutter pour la sauvegarde de leurs acquis et l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail en se mobilisant pour la réussite des actions qui seront menées au niveaux de chaque université et en participant massivement au sit-in qui aura lieux le Mardi 15/03/2011 à 10H00 devant le ministère de l’enseignement supérieur ;

Enfin, la CNAE informe l’ensemble des étudiantes et des étudiants qu’une marche sera organisée au retour des vacances au niveau de la capitale.

 

VIVE LES COMITES AUTONOMES

VIVE L’UNION DES ETUDIANTS

SEULE LA LUTTE PAYE

Cnae2011@hotmail.fr ALGER, le 11 mars 2011

 

=================================================

Coordination Nationale Autonome des Etudiants

C.N.A.E

Plate-forme de revendication de l’université algérienne

·         Le volet pédagogique

 

1.       La démocratisation de l’université algérienne (la représentativité

légitime et la prise de décision avec concertation entre les différentes parties qui composent la communauté

universitaire).

2.       La reconnaissance des comités autonome comme seul et unique représentant légitime des étudiants.

3.       l’unification de la carte d’étudiant avec l’accès libre à toutes les universités ainsi à toutes les résidences universitaires.

4.       l’évaluation et amélioration de l’encadrement sur les plants qualitatifs et quantitatifs (Internet de qualité, sorties pédagogiques, stages pratiques,  tutorat, enrichissement des bibliothèques par des ouvrages utiles,

passerelles…).

5.       Le maintient des deux systèmes classique et LMD et laisser le choix aux étudiants.

6.       l’accès au master 1 et 2 sans conditions pour tous les étudiants ayant terminé leur licence.

7.       l’élaboration des textes qui régissent les statuts des deux systèmes avec concertations.
8.        Ouverture des concours magisters  pour tous les étudiants avec plus de postes.
9.   La valorisation des diplômes universitaires et des instituts  et leurs reconnaissances par la fonction publique.
10.                 l’assurance des postes d’emplois décents pour tous les étudiants diplômés.

11.   la réhabilitation de l’école de CAPA au niveau de toutes les universités conformément à l’ancienne loi avec accès sans conditions.

12.   la possibilité pour les licencies d’accéder aux postes de l’enseignement secondaires.

13. l’ouverture de nouvelles filières dans des universités en fonction de la demande.

14.   la création d’instituts en langue et culture amazigh dans toutes les wilayas du pays.
15.            le droit aux formations en fonction du nombre de BAC obtenus.
16.            la généralisation des langues étrangères dans les enseignements moyen, secondaire et universitaire.
17.            une meilleure prise en charge de l’étudiant sur le plan social.
18.             la dotation de toutes les universités de différents moyens de loisir et de divertissement.

19.     La démission inconditionnelle de tous les responsables incompétents.

  • Volet social :

  1. l’augmentation de la bourse d’étude à 15000/3mois DA au minimum avec possibilité de révision en fonction de l’évolution des conditions de vie.
  2. la dissolution des organisations satellites.

 

3. une meilleure prise en charge de l’étudiant sur le plan social.
  1. 4. le dotation de toutes les universités de différents moyens de loisir et de divertissement.

 
 
Pour une université publique, performante, moderne et progressiste.

CNAE


Nombre de lectures : 1251
4 Commentaires sur cet article
  • hakimM
    13 mars 2011 at 21 h 58 min -

    C’est une action et un bon signe. C’est mieux que des simples paroles.




    0
  • EL HADJ
    13 mars 2011 at 23 h 03 min -

    ALLAH YANSARKOUM YOU LES JEUNES, OUALEDNA LAAZZAZ.
    MOUTOU WAKFINE




    0
  • Ammisaid
    13 mars 2011 at 23 h 18 min -

    Méfiez vous les jeunes, parmi vous il y a quelques taupes, c’est souvent ceux qui essayent d’orienter les débats, ils sont souvent hyperactifs et virulents contre le pouvoir, ils s’amusent, ils ont le temps et l’argent et ils savent comment éteindre le feu de vos révoltes et de vos revendications. La vigilance n’est pas une paranoïa !




    0
  • Sami
    14 mars 2011 at 23 h 54 min -

    @ Ammisaid !
    VOUS AVEZ DIT TOUT !! Allah yaatik Saha !! J’espere que ca soit saisi et bien saisi par les jeunes !! Le DRS sont des specialistes dans ce travail de brouillard !!
    Allah preserve cette jeunesse et leur guider pour liberer l’algerie de ce regime de caporaux et les ames vendus au diable !!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique