Édition du
21 July 2017

Urgent : Rassemblement de jeunes chômeurs à Ouargla

Plus de 150 chômeurs  affiliés au comité national pour la défense des droits des chômeurs (comité Ouargla) observent en ce moment un rassemblement devant le siège de la wilaya d’Ouargla. Les protestataires exigent la satisfaction des revendications de notre comité, a savoir un travail décent pour tous et une allocation chômage a hauteurs de 50% du SNMG. Notre comité local exige aussi le contrôle de la distribution des offres d’emploi et l’ouverture d’un maximum de poste d’emplois.

(Correspondance locale)


Nombre de lectures : 1510
8 Commentaires sur cet article
  • farid1
    13 mars 2011 at 18 h 51 min -

    Les revendications sont formidables , c’est un signe de boone santé.
    Mais Je ne comprends pas ce qu’il veut dire par « travail décent ».
    Dans notre merveilleux dialecte on dit » KHADEM ENNAS SIDHOUM ». Aucun travail n’est dévalorisant.




    0
  • hakimM
    13 mars 2011 at 20 h 07 min -

    Ça c’est une action et non pas des mots.
    Quand les chômeurs donnent des leçons aux élites, alors il faut s’attendre a la fin du monde.




    0
  • Byla
    13 mars 2011 at 20 h 15 min -

    Chaque revendication publique = un verrou de la peur qui saute!

    Les revendications sont de plus en plus nombreuses. J’espère qu’une plateforme d’opposition est en cours.

    Cela permet :
    – d’unir les forces
    – de hiérarchiser les revendications fondammentales (démocratie et justice),
    – Orienter structurellement le mouvement (afin d’éviter certaines errreurs)

    Chaque revendication publique = une brèche vers le retour de la justice et de l’honneur des Algériens.




    0
  • Chaambi
    13 mars 2011 at 20 h 25 min -

    @farid1
    pour expliquer « travail décent » souvent un ingénieur du Sud est engagé en tant que gardien ou valet de chambre dans les compagnies au Sud s’il a la chance d’avoir un bulletin par bakhchich.




    0
  • Rédaction LQA
    13 mars 2011 at 23 h 20 min -

    Ouargla : Deux jeunes chômeurs s’attaquent à un poste de la BMPJ avec une bouteille de gaz

    El Watan le 13.03.11 | 14h52

    Deux jeunes chômeurs à Ouargla ont tenté de mettre fin à leur vie en essayant de faire exploser une bouteille de gaz butane devant la Brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ), a appris dimanche elwatan.com. Selon des sources locales, Belajia Adel, 35 ans, et Hamza Ziouane, 27 ans, les deux chômeurs en question, souffrent d’une très grande précarité sociale.

    Dimanche, à 11 H, un terrible drame a failli ébranler la ville d’Ouargla lorsque ces deux jeunes qui vivent, selon leurs proches, dans un dénuement total, ont tenté d’attaquer une caserne de la police avec une bouteille de gaz butane.

    Fort heureusement, les deux jeunes chômeurs n’ont pas réussi à accomplir cet acte de désespoir car au moment où ils allaient allumer le feu après avoir ouvert le robinet de la bouteille de gaz, des policiers sont intervenus pour les empêcher de commettre l’irréparable. Selon des informations parvenues à elwatan.com, Adel et Hamza ont été, par la suite, arrêtés et emmenés dans un commissariat par les forces de sécurité.

    Signalons enfin que pour l’heure, nous ignorons toujours ce qui est advenu de leur sort.
    Abderrahmane Semmar




    0
  • farid1
    14 mars 2011 at 11 h 03 min -

    @chaambi,

    Bonjour. Je me demande pourquoi tu dis « un ingénieur du sud ». Je connais des ingénieurs du nord qui travaillent comme agent de sécurité, en attendant de trouver mieux bien sûr.
    Il faut essayer de ne pas faire la difference entre les gens du Sud et les gens du Nord. C’est mauvais et dangereux. Il y’a des gens du Sud qui travaillent au Nord, des gesn du nord qui travaillent à l’Ouest et les gens de l’est qui travaillent au Sud, etc, etc…




    0
  • Urgent : Rassemblement de jeunes chômeurs à Ouargla midipress
    14 mars 2011 at 11 h 12 min -

    […] et l’ouverture d’un maximum de poste d’emplois.(Correspondance locale) ici pour lire l’article depuis sa source. Cette entrée a été publiée dans algerie. Vous […]




    0
  • hakimM
    15 mars 2011 at 16 h 13 min -

    Garantir l’emploi et la sécurité comme dans tout pays qui se respecte et riche demande que l’état va embaucher des millions de jeunes et moins jeunes dans ces différents services et ministères, cela exige des dizaines de milliards de dollars d’investissement.
    Mais le régime algérien préfère détourner ces milliards dans les banques étrangères au lieu de les rendre au peuple appauvri.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique