Édition du
26 March 2017

Urgent : arrestation de la représentante du comité de chômeurs de Mostaganem

Nous venons d’apprendre l’arrestation de la citoyenne Touat Dalila, du comité des chômeurs de la ville de Mostaganem, cet après-midi par la police alors qu’elle distribuait l’appel à un rassemblement des chômeurs prévu pour le 20 mars prochain à la Place des Martyrs d’Alger.


Nombre de lectures : 1641
6 Commentaires sur cet article
  • mascarade
    16 mars 2011 at 23 h 14 min -

    C’est pas un pays…c’est une prison !

    Voilà l’avenir proposé à nos ptits enfants par nos élus auto proclamé… à part ca tout va bien.
    Dormez bien ô martyrs, le pouvoir usurpateur s’occupe de vos enfants.




    0
  • still
    16 mars 2011 at 23 h 24 min -

    La police est le prolongement visible du monde souterrain qu’est la police politique. La répression est une et est indivisible. Il n’ya pas une répression meilleure qu’une autre comme il n’y a pas une victime de répression plus déplorable qu’une autre.
    La dignité humaine est une, sa violation est une.




    0
  • brahmi16
    17 mars 2011 at 10 h 49 min -

    La Dictature n ‘a de compte a rendre à personne, la voyoucratie regne en maitre absolue en algerie ,qui pourrait la contredire?ce pouvoir totalitaire a le droit de mort et de vie sur toute la population,la constitution ,la justice, le droit ça n’ existe pas pour lui, c’ est fait pour la plèbe.le pouvoir, c’ est lui le maitre absolu.




    0
  • Rédaction LQA
    17 mars 2011 at 15 h 42 min -

    Comité National pour la défense des Droits Des Chômeurs

    Communiqué

    Le comité national pour la défense des droits des chômeurs dénonce énergiquement l’arrestation de notre camarade Dalila Touati représentante de notre comité local à Mostaganem. Et cela au moment ou elle distribuait des tracts appelant les chômeurs et les travailleurs précaires à rejoindre le rassemblement du 20 mars a Alger.

    Nous estimons que ces pratiques est une énième tentative d’intimidation de nos animateurs. Nous rappelons que ce n’est pas la première fois que la police arrête nos animateurs et adhérents, La police est aussi entrain d’enquêter sur les animateurs les plus en vue. Au lieu de perdre leurs temps avec nous et gaspier l’argent du contribuable, nous préférons que les forces de polices s’occupent des corrompus, des voleurs et ceux qui pillent nos richesses.

    Nous restons déterminés à faire valoir notre droit a avoir un travail décent.

    Vive la lutte car seule la lutte paye

    Vive la lutte des chômeurs et des défavorisés.

    Alger le 17 mars 2011.




    0
  • amal1
    17 mars 2011 at 17 h 56 min -

    salam,
    et dire que nous sommes au printemps arabe!finalement « edhib amrou mayatraba »!vivement la libération de l’Algérie et de cette courageuse militante rana maakoum.
    « echaab yourid iskat enidham »




    0
  • amel
    17 mars 2011 at 22 h 21 min -

    Quelle cocasserie ! une militante arrêtée pour avoir distribué quelques tracts rappelant le désarroi des chômeurs , alors que des égorgeurs de même que leurs mécènes spirituels se pavanent dans une Algérie de justice et de Karama ,que vaut le délit de cette militante face à celui de Chakib Khalil ?La justice algérienne pourra-t-elle nous l’expliquer ?




    0
  • Congrès du Changement Démocratique