Édition du
26 March 2017

Libye : vote crucial à l'ONU

Le conseil de sécurité de l’ONU examine le projet de résolution, notamment défendu par la France.

Le conseil de sécurité de l’ONU examine jeudi le projet de résolution prévoyant l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne, défendue par la Grande-Bretagne, la France et les pays arabes. Pour mieux appuyer la position de la France, le chef de la diplomatie Alain Juppé s’est rendu en personne à New York.

Le ministre français des Affaires étrangères entend faire pression sur les grandes puissances qui, comme la Russie, restent réticentes à l’idée d’autoriser une intervention de type militaire en Libye, dont une zone d’exclusion aérienne. La veille, Nicolas Sarkozy avait appelé le Conseil de sécurité de l’Onu à prendre ses responsabilités en imposant « sans délai » une zone d’exclusion aérienne en Libye pour mettre fin aux « actions meurtrières » de Mouammar Kadhafi.

Vers des raids aériens ciblés ?

Des raids aériens ciblés pourraient intervenir dans la nuit de jeudi à vendredi sur des positions de l’armée libyenne, dès l’obtention d’un feu vert de l’ONU à un recours à la force, ont annoncé des sources proche du dossier et diplomatiques françaises. Le projet de résolution du Conseil de sécurité de l’ONU « autorise les Etats membres (…) à prendre toutes les mesures nécessaires (…) pour protéger les civils et les zones peuplées de civils sous la menace d’attaques » par les forces du colonel Mouammar Kadhafi, souligne le texte.

Le projet de résolution « décide d’établir une interdiction de tous les vols dans l’espace aérien » de la Libye « de manière à aider à protéger les civils », ajoute le projet.

Une coalition militaire France-Grande-Bretagne

Dans la nuit de mercredi à jeudi, il semblerait que les Etats-Unis aient donné leur accord pour une résolution plus musclée, qui autorisera les Etats qui le souhaitent à utiliser la force pour protéger les populations civiles en Libye, selon les informations d’Europe 1. « Ce qui est en jeu aujourd’hui c’est l’arrêt des violences en Libye, la France est mobilisée depuis des semaines sur ce terrain-là », a déclaré Bernard Valero, au micro d’Europe 1.

En cas de feu-vert onusien, le texte serait suffisant pour que la France et la Grande-Bretagne montent très rapidement une coalition militaire afin de porter secours, peut-être dès ce week-end, aux rebelles libyens à Benghazi, selon les informations d’Europe 1.

Bataille de communication

Sur place la situation reste confuse. Au-delà des combats sur le terrain, une bataille de communication fait rage. La télévision d’Etat libyenne a affirmé jeudi que les forces de Mouammar Kadhafi avaient pris le contrôle de Misrata, l’un des derniers bastions des rebelles à quelque 200 km à l’est de Tripoli. Mais les insurgés libyens ont démenti aussitôt cette annonce de la télévision officielle.

Mercredi soir, le colonel Kadhafi avait affirmé que ses troupes allaient livrer jeudi « une bataille décisive » pour reprendre Misrata, troisième ville du pays peuplée de 500.000 habitants. Déjà mercredi, les loyalistes au régime ont mené une offensive sur Misrata faisant au moins quatre morts et une dizaine de blessés, mais les rebelles avaient tenu bon.

Kadhafi aux portes de Benghazi

Simultanément, les armées de Kadhafi menacent de reprendre Benghazi. Les troupes gouvernementales ont affirmé mercredi soir avoir « purgé » la ville d’Ajdabiya de ses rebelles.

Cette localité, bombardée par air et terre, est le dernier verrou des opposants à 160 km au sud de leur fief de Benghazi, siège des opposants. Ces combats à Ajdabiya auraient fait au moins une trentaine de victimes civiles, dont des femmes, personnes âgées et des enfants.

Et à Benghazi, où des tirs d’artillerie ont déjà été entendus la veille, une autre bataille d’envergure, et décisive, se profile. La télévision officielle a annoncé que l’armée avait atteint les faubourgs de la ville. Des coups de feu et des explosions ont été entendus jeudi autour de l’aéroport. Et les rebelles affirment avoir abattu deux avions des forces de Kadhafi L’armée libyenne a appelé la population de la deuxième ville du pays à s’éloigner des positions tenues par les insurgés et des dépôts d’armes.

« Des crimes contre l’humanité »

Les victimes civiles semblent se multiplier. Le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Anders Fogh Rasmussen a déclaré jeudi que les attaques du régime libyen contre des civils pouvaient constituer des crimes contre l’humanité.


Nombre de lectures : 1041
17 Commentaires sur cet article
  • Adel
    17 mars 2011 at 22 h 38 min -

    Je me demande comment Kadhafi et ses enfants comptent diriger la Libye après tout ce qui s’y est produit depuis le 15 février dernier. Mis à part Tripoli, où l’armée et la police du régime barbare a pu rapidement étouffer le mouvement de contestation, la rébellion a touché tout le territoire : toute la Cyrénaïque (Benghazi, Tobrouk, Al-Bayda, etc.), Mesrata, Zaouiya et Zouara à l’ouest de Tripoli, Zentan, au Sud, etc.

    Dès les premiers jours, le boucher de Tripoli a opté pour la guerre sans merci. Ni lui, ni son fils n’ont à aucun moment pris une quelconque initiative pour désamorcer la crise. Ce n’étaient que menaces et cris de guerre. Pourtant, les insurgés n’avaient qu’une seule revendication : le départ du dictateur, qui dirige le pays d’une main de fer depuis 41 ans, et la liberté laissée au peuple libyen de prendre son destin en main. Mais Kadhafi, qui dit n’avoir aucun pouvoir, ni aucune position officielle – ce que même un enfant de 5 ans sait être faux en Libye -, désigne son fils pour parler à sa place et menacer de détruire le pays avant de partir.

    Aujourd’hui, désavoué par la majorité de la population libyenne, par la Ligue Arabe et toute la communauté internationale, on se demande ce qu’il compte faire, après avoir mis le pays à feu et à sang et réprimé de la manière la plus brutale qui soit le soulèvement populaire. Peut-on diriger un pays dans des conditions pareilles? Kadhafi et ses enfants sont atteints de rage et sans leur armée personnelle, ils n’auraient pas tenu une seule journée.

    Ils sont déjà dans la poubelle de l’Histoire, malgré toutes les victoires de leur armée sur le terrain, remportées par des avions et des blindés sur des jeunes armés de Kalashnikovs.




    0
  • Ait Mohand Ouwidir
    17 mars 2011 at 22 h 44 min -

    Ce KADAFOU, fou introverti, ne se rend même pas compte du piège qui lui est tendu savamment par les occidentaux qui sont entrain de le laisser s’enfoncer chaque jour d’avantage dans sa cagatte… pour bien le cueillir aprés.

    Et si pour son propre malheur, il s’aventure à attaquer Benghazi et massacrer son peule, il va fournir aux pays occidentaux le CASUS BELLI pour qu’ils le « frappent » et qu’ils sont entrain d’attendre et de lui tendre avec impatience.

    JUST DO IT !

    S’ont-ils en train de penser…

    JUST DO IT !

    Ils pourront dés lors intervenir en toute legalité internationale, avec l’aval du conseil de sécurité, au titre d’ASSISTANCE A PEUPLE EN DANGER et le condamner illico presto sinon de façon express pour CRIME CONTRE L’HUMANITE !!!

    Et le tour est joué.

    En somme, le parfait casus belli… Comme ils l’ont fait bien avant pour Milosévic et un certain… SADAM !

    AS SIMPLE AS THAT.

    Ce serait trés bien qu’ils le fassent. Car se sera véritablement un signal clair et net envoyé à toutes les dictatures arabes, et en premier lieu à la nôtre de dictature algérienne.

    Et tous les pays qui comme le nôtre et celui de KADAFOU « comptent » ardemment sur la Russie et la Chine toutes deux dictatures de grandes puissances… se trompent !

    Car on comprend trés bien que pour la Russie, il y a le problème de la TCHETCHENIE… et pour la Chine le problème du Tibet. Ce qui expliquerait leur vote négatif.

    Mais, si ceci explique cela, cela ne doit absolument point justifier ceci ! Car il y aura là un crime contre l’Humanité qui va être commis à l’endroit du peuple Lybien Frère !!!

    Tanmirth.




    0
  • W A H I D
    18 mars 2011 at 0 h 40 min -

    U R G E N T !

    New York, le vote du conseil de sécurité de l’ONU.

    17h 30 Heure de l’EST, le veto donne le résultat suivant:

    Résolution adoptée.

    Pour 10

    contre 0

    abstention 5

    Que dieu protège le peuple Libyen.




    0
  • Ait Mohand Ouwidir
    18 mars 2011 at 0 h 41 min -

    WELL DONE !!!

    LA RESOLUTION DU CONSEIL DE SECURITE VIENT D’ETRE ADOPTEE SANS AUCUNE VOIX CONTRE !!!

    – DIX VOIX POUR !

    – ZERO VOIX CONTRE !

    – CINQ VOIX SE SONT ABSTENUES !

    IL FAUT FRAPPER LE DICTATEUR IMMEDIATEMENT ET CETTE NUIT MEME INCH’ALLAH !!!

    A BAS LE DICTATEUR LYBIEN !

    VIVE LE PEUPLE REVOLUTIONNAIRE LYBIEN QUI VA ETRE LIBERE ENFIN DU JOUG DE CE KADAFOU !!!

    TRES BIENTOT CE SERA LE TOUR DE NOS DICTATEURS…

    YA RAB !!!

    Tanmirth.




    0
  • Hamma
    18 mars 2011 at 1 h 14 min -

    Une zone d’exclusion aérienne en Libye décidée à l’Onu
    jeudi 17 mars 2011 23h51 Texte [+] NATIONS UNIES (Reuters) –

    Par dix voix pour et cinq abstentions, le Conseil de sécurité des Nations unies s’est prononcé mercredi pour l’instauration d’une zone d’exclusion dans le ciel libyen.

    Le Conseil a également autorisé « toutes les mesures nécessaires » – ce qui veut dire en langage diplomatique des actions militaires – pour assurer la protection des populations civiles face à l’armée de Mouammar Kadhafi.

    Le texte était coparrainé par la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et le Liban.

    Parmi les cinq pays qui se sont abstenus – il n’y a pas eu de vote négatif – figurent deux pays détenteurs du droit de véto – la Russie et la Chine – ainsi que l’Allemagne.

    Patrick Worsnip; Jean-Loup Fiévet pour le service français




    0
  • ANTI-IMPERIALISME
    18 mars 2011 at 2 h 03 min -

    « Les armes vont parler » dixit François Mitterrand, en 1991, la veille de l’opération militaire dite « tempête du désert », qui vit l’engagement de la plus formidable armada occidentale contre un pays arabe , l’Irak , et son peuple.

    Sous l’égide de l’ONU, ce magasin d’habillage juridique, l’empire anglo-américain et quelques pays supplétifs, allaient écraser sous un déluge de bombes, les armées d’un Saddam Hussein, précieux allié des Occidentaux, devenu par la grâce de la technostructure médiatique des puissances d’argent, un « dictateur sanguinaire » , envahisseur du minuscule et pacifique Koweït et qu’il fallait « stopper » comme le disait « la dame de fer » Margaret Thatcher(he is a dictator!,we must stop it !.

    La terrifiante suite nous la connaissons tous. Et de l’Irak et de son peuple, il ne reste que qu’un pays ruiné, et un peuple génocidé, dépecé et spolié de ses richesses naturelles. La faute incombe d’abord aux Arabes eux-mêmes, car les peuples arabo-musulmans irakien et koweitien frères, auraient dus voir leur gouvernement respectif régler leurs différents en faisant appel, non pas à l’ONU, instrument aux mains de l’Empire américano-sioniste, mais à l’arbitrage des autres peuples arabo-musulmans et de leur gouvernement.

    Bis repetita. Encore une fois, les Arabes n’ont malheureusement pas retenu les terribles leçons de l’histoire de l’impérialisme occidental et de ses ravages. Cet impérialisme qui ne se bat que pour le pétrole et pour Israël. Et, il est fort à craindre que, dans cette affaire libyenne, la « ligue arabe », en se défaussant lâchement à nouveau sur l’ONU et en bottant en touche, portera la très lourde responsabilité de s’en laver les mains. Et d’avoir donné le feu vert et la caution nécessaire mais suffisante à cet impérialisme occidental conquérant, sûr de lui-même et dominateur, pour accomplir sans états d’âme , un remake du génocide irakien et la mainmise des puissants lobbies politico-financiers de la City et de Wall Street sur les fabuleuses richesses naturelles de cette Lybie si convoitée.

    Je crains, hélas, que le « printemps arabe » ne vienne à finir en un « printemps de Prague » où nous vîmes les chars russes écraser dans le sang, une révolution pacifique d’un peuple tchécoslovaque épris de liberté et désireux d’en finir avec la dictature de son gouvernement.




    0
  • dorsaf
    18 mars 2011 at 3 h 28 min -

    Je suis très contente pour le peuple Libyen qui ne mérite pas d’etre humilier par un TYRAN, je souhaite de tous coeur que KAKARIEN soit écraser lui et ces fils et tous ces minables de mercenaires,par l’aviation étrangère et je salut le courage des pays Arabes qui vont participer dans ces interventions légitimes car ils viennent au secours d’un peuple innocent qui ne demande que sa liberté.
    je ne dors pas cette nuit je vais passer mon temps à attendre les premières frappes mortel sur KASR-EL-AZIZIA, je salut aussi la position de la France cette fois vraiment la France elle a jouer un role important avec Londres et le représentant du Liban.
    J’attend avec impatient les premières frappes car c’est une bonne leçon pour tous les dictateurs comme lui et j’espère que le tour sera pour l’Algérie qui sera libérée de cette dictature qui dure depuis 1999 .
    Maintenat il va prendre son fusils et attendre l’armada étrangère qui va le surprendre comme un rat.

    ============================
    Une précision : la dictature dure depuis 1962 !!
    La Rédaction LQA




    0
  • Salah Bouzid
    18 mars 2011 at 3 h 39 min -

    Les dépenses militaires ne servent qu’aux vendeurs d’armements. Aucun pays arabe ne peut se défendre contre des offensives militaires de grande envergure. Il vaut mieux donc éconmiser cet argent et l’utiliser pour de meilleurs choses qui puissent améliorer le niveau de vie des gens: éducation, santé, habitat, agriculture, transport. C’est la leçon que nous devrons tirer de ce qui se passe en Libye.

    Nous devons faire la paix avec nos voisins marocains et freiner cette course à l’armement. Le problème du Sahara doit être régler en urgence. Un Grand Maghreb démocratique sera plus fort et plus uni. les peuples apprendront à mieux se connaitre si on leur donne leur liberté. Les échanges commerciaux augmenteront. Les Maghrébins pourront étudier, vendre, acheter, travailler et se déplacer en toute confiance de Casablanca au Caire. C’est ceci, l’utopie, le rêve Maghrebin qui s’étendra au Moyen-Orient, vers la Syrie, la Palestine, l’Arabie. C’est l’aspiration de tous les peuples arabes.




    0
  • batni
    18 mars 2011 at 5 h 39 min -

    Le vote à l’ONU est positif, dans les prochains jours, semaine un autre dictateur a la trappe de l’histoire en attendant que ses pairs le rejoigne.

    Situation invraisemblable pour la Lybie, 42 ans que le pétrole coule à flot dans ce pays nord Africain très faiblement peuplé, aucune infrastructure digne de ce nom, le développement humain est inexistant, les images envoyées par les correspondants de presse montrent un pays digne du moyen-âge.
    Le sinistre Kadhafi a encouragé le tribalisme, le clanisme pendant que lui-même faisait le pitre au grand plaisir des cyniques.
    Le brave peuple Libyen dans toutes ses composantes et dans sa diversité va dékadhafiser la Lybie zenga zenga, dar dar.

    Mille bravo a nos voisins libyens, vous êtes sortis des ténèbres.

    Mess respects




    0
  • Hamma
    18 mars 2011 at 10 h 58 min -

    Salam à toutes et à tous.

    @Salah Bouzid, voila qui est bien dit! Les dépenses militaires engagées par les pays arabes n’ont aucun sens, sinon que de permettre à beaucoup de se remplir plein les poches. Cette résolution du CS de l’ONU a un autre avantage, celui de montrer aux peuples arabes le vrai visage de leurs dirigeants et de leurs foutues et inutiles dépenses militaires au détriment des besoins vitaux des populations.

    Le rapprochement des peuples, le bannissement des frontières et la construction d’un grand Maghreb n’est pas dans la culture de nos dirigeants et il en sera ainsi tant qu’ils resteront au pouvoir.

    Parmi ceux qui vont critiquer cette résolution, ils feraient mieux de critiquer l’ingérence et l’intervention de l’armée Saoudienne au Bahrein et des exactions commises sur les Chiites.

    Fraternellement.




    0
  • persifleur
    18 mars 2011 at 12 h 43 min -

    On aurait aimer voir autant d’empressement et de détermination, de la part de l’occident et de BHL et de ses amis, lorsque l’état sioniste pilonnait à l’aveugle le peuple Palestinien dans une indifférence totale. Ceci dit personne ne regrettera le psychopathe khedafi et son clan maffieux prêt à tous les crimes pour rester en place à l’image de tous les potentats arabes.




    0
  • Gone
    18 mars 2011 at 14 h 11 min -

    « Les Arabes ne retiennent pas les leçons du passé »
    Je voudrais relever une légère ambiguïté qui s’est répandue récemment.
    Non seulement, «  »césarables » » sont conscients, mais en fait ils sont complices depuis des lustres déjà. Ce sont des partenaires des grands chantres de l’impérialisme; à de rares exceptions près. Que l’Irak soit tombé, que la Libye suive; pour la plupart, ces pays socialistes sont une peste à éradiquer. L’armée francaise dont les alliances sont connues dans le monde arabe, se présente comme l’allié des démocrates! Ah! parcequ’ils veulent nous faire croire qu’ils quitteront l’Afrique gentillement après avoir délogé Khadhaffi et sa famille…et laisseront derrière eux le précieux butin pour les américains. En réalité , ils ont tous cru que Kaddaffi tomberait en quelques jours; mais comme ce dernier a fait des déclarations si humaines et pleines de bon sens que Netanyahu en a été retourné; si bien qu’il- étant dans la merde chez lui tout comme Kaddafi- a pensé que la grande Afrique le draguerait: aussitôt commence une campagne médiatique judéo- chrétienne pour sauver willi. D’ou , décision de l’ONU pour le coup aérien.
    Le président Kadhaffi va massacrer les civils pendant quelque temps- scénario africain courant- et après dans quelque autre temps, il sera sacrifié à son tour comme le président Saddam; les occidentaux pourront alors installer un puppet-government et installeront leurs sociétés multinationles . Ils l’ont déjà fait au nom de la démocratie.
    Pleure, nation arabe, pleure car tes maudits fils te trahissent.




    0
  • Adel
    18 mars 2011 at 17 h 25 min -

    @ANTI-IMPERIALISME et Gone

    Bonjour,

    C’est beau d’être anti-impérialiste. Je l’ai été moi-même, mais j’ai fini par renoncer à cette langue de bois que vous utilisez avec beaucoup de conviction et qui ne dit malheureusement pas grand-chose.

    Dans le cas de la Libye, le problème est simple pourtant : faut-il laisser Kadhafi écraser ceux qui lui ont simplement demandé de partir avec son armée personnelle, ses blindés et ses avions, oui ou non?

    Je ne suis pas un supporter de l’Occident, mais je serais très très triste de voir ce minable et dangereux individu qui terrorise les Libyens depuis si longtemps remporter la partie et continuer comme si de rien n’était. Ce serait cela la plus grande défaite et la plus grande honte, messieurs les anti-impérialistes!

    Il y a urgence et vous ne nous dîtes pas où se trouve la solution. Seriez-vous favorable au maintien de Kadhafi? Moi, je fais confiance aux peuples et je suis convaincu que, sans Kadhafi et ses enfants, le peuple libyen se portera beaucoup mieux. Le cas de l’Irak n’a rien à voir avec celui de la Libye. Il n’y avait pas de soulèvement populaire en Irak et la conjoncture internationale n’était pas la même qu’aujourd’hui. Saddam Hussein était, hélas, aussi fou et aussi dangereux que Kadhafi et c’est le peuple irakien qui a payé le prix de ses folies. Il ne faut pas se faire d’illusions : les régimes dictatoriaux détruisent les sociétés qu’elles asservissent et le risque de colonisation est bien réel, lorsqu’un peuple perd toutes ses capacités vitales et mène une vie quasi végétative pendant des décennies. Mais, ce risque doit être couru et la liberté a un prix.

    Cordialement




    0
  • Ait Mohand Ouwidir
    18 mars 2011 at 20 h 29 min -

    Si et seulement si kadafou avait écouté les doléances sincères et pacifiques du PEUPLE LYBIEN, il n’en serait pas là aujourd’hui.

    Le brave PEUPLE LYBIEN avait commencé par manifester pacifiquement. Que fait kadafou ? Il sort sa grosse artillerie pour massacrer son propre peuple avec ses chars et ses avions ! Ne faisant plus confiance à ses propres aviateurs qui ont déserté (deux pilotes) à Malte, il engage des mercenaires pilotes : Serbes et Croates pour TUER son propre peuple !!!

    Ce malade mental mérite-t-il une quelconque clémence ? NON !!! Ce serait donner un blanc seing à tous les dictateurs arabes ! Y compris les nôtres…

    Son peuple lui avait demandé, d’abord, pacifiquement de partir. Il a refusé ! Alors qu’il assume à présent toutes les conséquences de son acte irresponsable. Désormais, comme disait François MITTERAND : NOUS SOMMES DANS UNE LOGIQUE DE GUERRE !!! ET SEULES LES ARMES VONT PARLER…

    Alors, à présent, les REVOLUTIONNAIRES LYBIENS vont le chercher lui et ses fils :

    DAR, DAR et ZENGA, ZENGA !

    Ya kadafou dourka khaf aâla rouhak ! Aâla khatarsh DJA RADJLEK YA RADJLI…!!!

    De plus, en déclarant aprés le vote du C.S. qu’il « décrétait » un cessez le feu ! Quel revirement de position et quelle honte ! Sa jactance a complètement changé. Il vient de prouver aux yeux du monde entier que non seulement c’est un HAGGAR mais qu’il est aussi un grand COUARD ! Indigne du CHEIKH AL MOKHTAR…

    Les E.U. et la GRANDE BRETAGNE DOIVENT LE FRAPPER ET L’ELIMINER IMMEDIATEMENT !!! Et tous les peuples arabes APPLAUDIRONT DES DEUX MAINS… en attendant la chute de nos dictateurs !!!

    Plus jamais nos dictateurs ne feront désormais la sourde oreille aux cris de LIBERTE du PEUPLE ALGERIEN !

    VOX POPULI VOX DEI…

    Et désormais les E.U. et la GRANDE BRETAGNE traiteront, à l’avenir, DIRECTEMENT avec les peuples arabes et leurs dignes représentants sans passer par nos dictateurs qui vont être éliminés par ses deux super puissances, INCH’ALLAH !!!

    Tanmirth.




    0
  • karim2380
    20 mars 2011 at 18 h 29 min -

    L’ONU est un instrument impérialiste sans plus.




    0
  • Karim2380
    20 mars 2011 at 19 h 07 min -

    Celui qui soutient l’intervention des occidentaux en Lybie ne peut être qu’un traître qui n’a rien compris l’histoire.




    0
  • Ait Mohand Ouwidir
    21 mars 2011 at 14 h 21 min -

    Et ceux qui ont confisqué l’indépendance et le pouvoir au peuple depuis 1962 comment doit-on les appeler ? Des Saints ou des Harkis…

    Et ceux-là mêmes qui ont réduit le peuple à l’état d’esclavage vous les appelez comment ?

    Et ceux qui ont complètement et totalement détruit l’Algérie comment les appeler ?

    Et ceux qui ont assassiné plus de 200000 algériens, fait disparaître plus de 30000 algériens et déplacé plus de 2000000 de personnes comment les appelez-vous ?

    Plus que cela, certains d’entre eux vont jusqu’à déclarer qu’ils sont prêts à éliminer jusqu’à TROIS MILLIONS d’Algériens !!! Rien que çà… Comment les appelez-vous ?

    Ceux qui ont volé et continuent de voler la rente pétrolière du peuple algérien en plaçant tout leur argent volé justement dans les banques de CEUX qui bombardent le dictateur, comment vous les appelez ?

    Ceux qui poussent nos filles à la prostitution et nos jeunes à la drogue, au chômage et à leur départ sur des esquiffes pour mourir en pleine mer et devenir de la nourriture pour les poissons comment les appelez-vous ?

    Ceux qui ont hypothéqué et détruit l’avenir de toute une Nation, d’un peuple et d’un pays comment les appelez-vous ?

    Ceux qui ne permettent même pas A NOS JEUNES de pouvoir manifester PACIFIQUEMENT à Alger et ailleurs à l’intérieur de tout le pays comment les appelez-vous ?

    Ceux-là même que vous DEFENDEZ au détriment de votre propre peuple et de votre propre pays l’ALGERIE ne méritent AUCUN RESPECT !!! Ni aujourd’hui ni demain… car ils demeurent comptables devant leur peuple de tous les actes criminels qu’ils ont commis à son encontre !!!

    Alors, si pour nous défendre des serres acérés des ces DICTATEURS vous nous désignez sous le vocable de « TRAITRES » soit, et qu’il en soit ainsi !!!

    NOUS SOMMES DES « TRAITRES » !!!

    MAIS ALORS, VOUS ! COMMENT DOIT-ON VOUS DESIGNER ??? DES LORS QUE VOUS ETES DU COTE DE NOS OPPRESSEURS ET DE NOS DICTATEURS ET CONTRE VOTRE PROPRE PEUPLE…




    0
  • Congrès du Changement Démocratique