Édition du
27 July 2017

Prière transmette à Al Jazeera, par tous moyens: Terreur à Tripoli!

Al Jazeera a joué un rôle admirable dans le déroulement des révolutions des peuples arabes. Son action vigilante a permis que des carnages ne soient pas commis à huis clos. Elle a dissuadé les régimes de donner la troupe, et a permis aux peuples de faire connaître leur lutte, et leurs combats, en temps réel.
Pourtant, en Libye, les Kadhafi commentent des carnages là où Al jazeera ne peut ni envoyer ses correspondants, ni obtenir des informations sur la réalité des situations.
Ainsi, à Tripoli, qui est pourtant la capitale de la Libye, toute la population de cette ville est prise en otage par les Kadhafi et leurs milices. Pas d’accès à Internet, et là où fonctionne encore le téléphone, les gens sont terrorisés par les rumeurs colportés par les nervis des Kadhafi, qui font croire que toutes les lignes sont sous-écoute, et que les gens qui captent Al Jazeera sont tout aussitôt repérés et abattus.

Des centaines de jeunes hommes, considérés comme des meneurs potentiels ont été enlevés de chez-eux, et n’ont plus reparu. Des milices, composées de mercenaires quadrillent tous les quartiers de la ville, et y sèment la terreur, au point où les gens n’osent même plus s’aventurer hors de chez-eux, de peur de rencontrer les escadrons de la mort de Kadhafi.
Le vendredi, jour de prière, les mosquées sont presque vides. Des gens sont exécutés sur de simples dénonciations, et personne ne fait plus confiance à personne.
Kadhafi a compris que tant qu’il maintiendrait Tripoli dans la terreur, il aurait les mains libres, et pourrait s’occuper des autres régions du pays. C’est son principal atout, pour le scénario qui lui a été concocté par ses experts israéliens d’une partition de la Libye.

Il a verrouillé la capitale, en y faisant couler des flots de sang, et en y faisant semant la mort et la peur. On parle même de jeunes filles qui auraient été livrées à des mercenaires, parce que leurs familles ont été suspectées d’activisme.

Agissons tous ensemble pour faire connaître ce climat de terreur qui règne sur Tripoli, et les exactions horribles qui sont commises contre sa population, dans le silence assourdissant des médias.
Envoyez des mails à Al Jazeera, téléphonez, traduisez ce texte en arabe, relayez le sur les réseaux sociaux. Portez secours à la population de Tripoli!

D.Benchenouf


Nombre de lectures : 1367
22 Commentaires sur cet article
  • Hamma
    19 mars 2011 at 16 h 25 min -

    15:15:00 Selon des témoins l’aviaion française a commencé à survoler le ciel Libyen. Tripoli est à cette heure encore assiégée, mais n’est pas tombée.

    Source: Chaine arabe « El Arabiya »




    0
  • W A H I D
    19 mars 2011 at 18 h 12 min -

    Un pilote de chasse Algérien participe aux massacres des civiles libyen, il a été identifié par les révolutionnaires, a suivre.

    No comment

    W A H I D




    0
  • Sami
    19 mars 2011 at 18 h 33 min -

    Ce sont les methodes des dectatures militaires !!
    Ce qui se passe maintenant en Lybie c est une catastrophe a tous les niveaux et a tous les sense !!
    A NOUS DE TIRER LES LECONS NECESSAIRES : CES REGIMES SONT UN DANGER, DONC IL FAUT MILITER POUR QU’IL SOIT CHANGE




    0
  • Alilou
    19 mars 2011 at 18 h 45 min -

    @WAHID,

    Si reellement ce que tu dis est vrais, alors ce qui nous attend sera la meme chose….Qu’ALLAH les maudisse…la vie humaine n’a plus de prix pour ces criminels…




    0
  • hydrasixties
    19 mars 2011 at 19 h 28 min -

    mépriser son proprepeuple,

    La coalition francoanglaise,frappera cette nuit au plus tard vers minuit. La junte d’alger,des autoproclamés généraux et leur poisseuse marionnette bouteflika,n’auront pas reussi à protéger leur alter ego … la suite

    La coalition francoanglaise,frappera cette nuit au plus tard vers minuit. La junte d’alger,des autoproclamés généraux et leur poisseuse marionnette bouteflika,n’auront pas reussi à protéger leur alter ego libyen en voyoucratie panarabiste…LES AERODROMES du sud algériens ne leur ont servis à rien….leur vote de soutien ,lors de la bazaroreunion de l’imposture ligue arabe ,aussi… Le pouvoir illégitime d’alger,prend les devants, et vient de payer la DÎME ,sous forme d’aide au nouveaux maîtres de tunisie.Les tunisiens s’auront leur renvoyer l’ascenseur ,en fermant les yeux sur l’illégitimité du pouvoir de bouteflika qu’il a voulu cloner sur celui de son ami benali…! Le peuple algérien perd 100 millions de dollars ,que bouteflika a donné comme aide au peuple tunisien »frére » ,BOUTEFLIKA N’AIME PAS LE PEUPLE ALGERIEN ,qu’il traite de faineant ,jusqu’à provoquer L’ire d’un diplomate anglais ,qui n’a pas supporté ce mépris d’un chef d’état vis à vis de « son peuple »….les diplomates français,n’est ce pas rafarin?,sont au contraire contents et aux anges de l’entendre « insulter » son propre peuple,ce « renard » de bouteflika les confortent dans le mépris qu’ils ont des « bougnoules »…..comme le susurrait l’auvergnat hortefeux,c’est leur président qui le dit…… 100 millions de dollars ,8 milliards de dinar algérien!!! DE QUOI CONSTRUIRE 10000 appartements F5 en algerie…..DE QUOI LOGER 600;000 ALGERIENS….!!!




    0
  • Abdelkader DEHBI
    19 mars 2011 at 19 h 34 min -

    Cher Si Djamaleddine :

    J’ai envoyé le lien de ton message à -http://www.aljazeera.net- ainsi qu’une courte explication en arabe. J’ai reçu l’accusé de réception comme suit :

    تحية طيبة وبعد
    .نشكركم على مراسلتكم لنا, وسيتم إجراء اللازم من قبلنا ومراسلتكم في وقت لاحق إن لزم الأمر

    متمنين دوام التواصل
    الجزيرة نت

    ———-

    السلام عليكم ورحمة الله،
    إليكم عنوان الربط الإلكتروني لنداء إغاثة إلى الجزيرة حول حالة الرعب والتقتيل المفروضة على أهالي طرابلس العزل من طرف كتائب القدافي المجرمة.
    http://www.lequotidienalgerie.org/2011/03/19/priere-transmette-a-al-jazeera-par-tous-moyens-terreur-a-tripoli/




    0
  • W A H I D
    19 mars 2011 at 20 h 25 min -

    @Alilou

    Oui je confirme ce que j’ai pu entendre, il s’agit des déclarations d’un militant des droits de l’homme, les révolutionnaires ont en leur possession des cartes ID des pilotes, un Algérien, un syrien, et d’autres africains et européens, il y a onze nationalités de mercenaires qui sont aux services de la folie meurtrière de Kaddafi.

    W A H I D




    0
  • Sami
    19 mars 2011 at 22 h 51 min -

    @ W A H I D
    Ca n’a pas besoin d’investigation , le regime appuie le regime lybien avec tous les moyens MAIS EN SECRET !!




    0
  • Sami
    19 mars 2011 at 22 h 56 min -

    Le regime lybien deja utilise les meme tactiques et les meme politiques contre les civiles que le regime de putichistes dans les annees 90s : desinformation, l’amalgame, massacres contre les civiles , la guerre terminologique : terrorrisme .. ect !!
    Donc apparement les memes conseils et conseillers !!!




    0
  • belka
    19 mars 2011 at 23 h 00 min -

    povre algerie voila le resultat de 50 ans de gestion aleatoire des pays en faillite.




    0
  • Afif
    20 mars 2011 at 0 h 01 min -

    Selon un membre du Conseil National de Transition, la Télévision de Khadafi est managée par une entreprise de communication sioniste.




    0
  • Karim2380
    20 mars 2011 at 18 h 23 min -

    La télé sert aussi à faire la guerre … à Kadhafi ! Le bourbier libyen d’Al-Jazeera

    Poste par faycal mar 9th, 2011 categorie Actu du jour, Médias. Vous pouvez suivre les reponses via RSS 2.0. Vous pouvez commenter et trackbacker cet article Print This Post

    Tout le monde en convient, les sociétés arabo-musulmanes méritent de s’émanciper de leurs pouvoirs politiques oppresseurs d’un autre âge. Les peuples du Maghreb et du Machrek aspirent à vivre leur liberté dans la dignité en participant activement et positivement à la construction de leur avenir, démocratiquement, loin de tout absolutisme.

    Les médias du monde entier couvrent quotidiennement cette accélération de l’histoire arabe. Mais pas tous de la même manière. Ainsi, la chaîne satellitaire qatarie Al-Jazeera s’est distinguée par son traitement en cours de l’actualité libyenne. Un traitement si singulier pour un média sur lequel tant d’espérances étaient fondées.

    Cette chaîne s’est très vite métamorphosée, en traitant des événements libyens, en passant de porte voix « exclusif » des révoltés à celui de l’insurrection armée contre le pouvoir de Kadhafi. Choqués, comme les téléspectateurs, par la riposte incommensurable et inégale des forces régulières libyennes, les journalistes de la chaîne ont pris corps et âme avec les populations de Benghazi puis de tout le côté est du pays pour finalement faire corps avec l’insurrection militaire des « révolutionnaires ». Une sorte de syndrome libyen !

    Face à l’absence de couverture de terrain, la chaîne a opposé les documents audio et vidéo circulant sur Internet et plus particulièrement les vidéos diffusées sur Youtube et Facebook, sans les vérifications nécessaires, s’agissant de documents anonymes dont l’authentification ne peut être aisément prouvée. Des appels téléphoniques de particuliers, remplaçant les images et les sons, sont pris pour argent comptant, sans la moindre précaution d’usage. Sans distinction, dans ce traitement, les africains deviennent tous, dans les commentaires, des mercenaires à la solde de Kadhafi semant sur leur passage la mort de femmes et d’enfants libyens. Le racisme contre les noirs devient une arme pour faire la chasse aux africains une seconde fois* au pays des légions islamiques du « roi des rois ». Diffusion de vidéos montrant des cadavres et des visages tuméfiés des victimes de la répression du régime, sans aucune retenue. Le sang appelle le sang ….

    Au fil du temps et du traitement, la chaîne satellitaire s’est transformée en véhicule-relais aux informations circulant sur les réseaux sociaux d’Internet. Avec tous les risques que cela comporte : grossissement des faits, exagérations de l’ampleur des pertes et des dégâts, fausses informations, etc.

    La rédaction de la chaîne fit ainsi fi des moindres précautions d’usage en matière journalistique et continue à exposer sa crédibilité à longueur de journées.
    À force de matraquage, d’assertions et d’images chocs, la révolte populaire de Benghazi s’est transformée en insurrection armée puis glisse inexorablement, sous l’œil des téléspectateurs, vers une guerre de sécession entre l’Est et l’Ouest de la Libye, entre la Cyrénaïque et la Tripolitaine !

    Sous l’emprise de sentiments et d’émotions et d’une mise en scène fondée sur l’exaltation, les moyens considérables de la chaîne sont utilisés par ses journalistes-présentateurs, loin du minimum exigible en la matière. Pire encore, le manque flagrant de responsabilité de ces derniers et l’omission des principes déontologiques et éthiques de l’exercice de la profession, pousse cette chaîne à accélérer la guerre civile en gestation et l’intervention étrangère avec tous les risques de déstabilisation de la région (quoique les chancelleries occidentales disposent de leurs propres moyens d’évaluation de la situation en fonction de leurs intérêts et de l’opportunité de passer à l’action).

    Al-Jazeera a choisi le camp des « révolutionnaires » qu’elle a préféré favoriser contre vents et marées, ce qui l’éloigne de l’exercice objectif du journalisme attendu d’elle par des millions de téléspectateurs arabes et musulmans. Toute sa puissance et son « savoir-faire » sont jetés dans l’arène politique et militaire contre Kadhafi et son régime détestable. Ainsi, au lieu d’informer, elle s’est assigné comme mission et objectif la chute du régime libyen et est allée jusqu’à donner la parole à son mentor spirituel Al-Qaradhaoui qui a appelé en « live » à l’assassinat de Kadhafi en lançant une fetwa rendant licite ce meurtre. (Il faut voir, par ailleurs, le rôle du Qatar dans cette guerre médiatisée).

    Des intellectuels, des religieux et des journalistes libyens installés au Qatar, des opposants au régime de Kadhafi sont présentés comme des experts ou des analystes politiques très marqués politiquement. Ces derniers squattent, avec la complaisance des responsables de la chaîne, les plateaux de la télévision depuis le début de la révolte de Benghazi. Une vraie aubaine !

    Les opposants armés disposent ainsi d’un canal inespéré pour pallier l’absence de médias lourds et communiquer avec les libyens de l’intérieur et le reste du monde. Ils en usent et répandent leur information avec ce que cela comporte dans pareille situation comme écarts : désinformation, intox et rumeurs pour déstabiliser et affaiblir le moral des troupes adverses, c’est-à-dire l’opinion prétendue acquise au leader Mouammar, et frapper les esprits à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Sans contradicteur et sans modérateur !

    Ces opposants ont réussi à ébranler le « pouvoir central » et semer le doute chez ses partisans avec l’accompagnement empathique de la chaîne qatarie. Mais sans que l’opinion ne connaisse leur programme politique, car la critique la plus acerbe du régime de Kadhafi ne saurait cacher l’absence de perspective claire. Tout au plus, le téléspectateur assiste à une cacophonie des divers membres du Conseil National de Transition.

    Pendant ce temps que nous montrent les « couvertures » de la chaîne ? Des « révolutionnaires » mal encadrés, trop jeunes, mal armés, inexpérimentés, désorganisés et indisciplinés, exaltés pour en découdre avec Kadhafi et ses miliciens encore fidèles. Des images en boucle et des montages donnant une impression de mouvement et d’avancées militaires.

    Puis on annonce le chiffre des victimes de Kadhafi, plus de 6000, et on ressasse sans cesse les bombardements aériens contre la population civile, de tirs sur des ambulances ou l’utilisation de ces dernières par les forces régulières, sans qu’aucune image professionnelle ou d’amateur ne vient étayer ces accusations. Et après la « libération » de la côte est, où se sont agglutinés ses correspondants, plus d’images de l’ouest du pays !

    Par ailleurs, certains journalistes sont allés, sans retenue, jusqu’à inspirer des recommandations toutes faites à leurs interlocuteurs libyens ! Et même à leur prodiguer en direct des conseils militaires et tactiques ! Ce rôle douteux et inhabituel du journalisme érode sérieusement l’image perçue jusqu’à présent par les téléspectateurs arabes d’une télévision idéalisée, modèle en son genre.
    Ainsi, au lieu d’exercer équitablement et objectivement le traitement des événements, les journalistes-animateurs et les correspondants de la chaîne se sont tout simplement et subrepticement identifié et fusionné avec la cause des révoltés.

    À l’information s’est substituée très rapidement la propagande des insurgés qui, de bonne guerre, ripostent à celle pratiquée par la télévision officielle libyenne toujours sous la mainmise du clan Kadhafi.

    Finalement la chaîne qatarie, par son unilatéralisme, reproduit ce qu’il y a de plus détestable dans les médias arabes officiels qu’elle est sensée pallier. Elle s’est transformée, grâce à sa réputation et à sa puissance, en média à sens unique, partisan et prenant parti pour un clan contre un autre, une région contre une autre. Au risque d’ajouter une autre Somalie en Afrique du Nord !

    Au clan de Kadhafi et sa télévision officielle, Al-Jazeera a substitué son clan de clients politiques et sa vision partisane. Loin de l’honnêteté de traitement de l’information et de toute objectivité. Elle a choisi de répondre à la propagande par la propagande en agissant avec une mentalité tribale et vengeresse identique. Ce n’est pas le rôle d’une télévision de son envergure et cela ne l’honore nullement.

    La chaîne a fini par prendre une position franche et nette pour une des parties en conflit armé et en cela elle s’est transformée en partie au conflit, perdant ainsi sa neutralité et son indépendance dans le traitement du cas libyen, en tant que seul « média indépendant » du monde arabe ! Il faut reconnaître que la chaîne qatarie a suscité un engouement et un espoir tous particuliers chez les téléspectateurs arabes qui aspirent à des médias libres, indépendants et crédibles. Cet espoir est en toute apparence sacrifié par Al-Jazeera pour des desseins vindicatifs, inavoués et énigmatiques. Les prochains jours nous diront si la chaîne avait pu se réserver une marge de manœuvre pour se tirer d’affaire sans perdre son âme … Cette impartialité sans vergogne ne la dédouane pas pour autant de ses silences concernant des sujets et des lignes rouges qui ne sont plus un secret pour de nombreux observateurs.

    Enfin, une dépêche de Wikileaks révélait, à propos de la chaîne, que l’ambassadeur américain à Doha aurait signalé en 2008 que « le pouvoir de la chaîne Al-Jazeera sur l’opinion publique de toute la région est une précieuse source d’influence du Qatar ».

    Dahou Ezzerhouni

    *Une première chasse aux africains eut lieu dans tout le pays à l’instigation de Kadhafi dans les années 2000.




    0
  • karim
    20 mars 2011 at 18 h 25 min -

    @ Benchenouf

    Si vous pensez qu’Al Jazeera va vous démocratiser c’est que vous n’avez rien saisi de la géoplitique du Moyen Orient.




    0
  • nomade
    20 mars 2011 at 21 h 22 min -

    Ce qui attend les Algériens sera amplifié par mille .
    Les pseudo-revolutionaires ne lâcheront pas le morceau facilement.ils sont capables de transformer l’Algérie en un immense cimetière.
    Après eux , le déluge et la terre brûlée.




    0
  • Alilou
    20 mars 2011 at 21 h 44 min -

    URGENT

    Je viens de tomber sur un site raciste marocain anti-algérien a mort, aux âmes sensibles s’abstenir de lire les commentaires de haine et d’insultes envers les algériens,

    Sur ce site, ils diffusent une vidéo d’ELJAZEERA avec comme témoignage, les accusations que les algériens sont derrière ce qui se passe en Libye.

    Que des mercenaires algeriens vendent leur âmes au diable c’est leur affaire DIEU les jugera, mais accuser les algeriens d’etre derriere ca est innacceptable, mais rien d’etonnant de la part de ces voyous marocains qui font parti de ce site de haine, et je ne juge pas et n’accuse pas tous les marocains.

    Ce site a fait son but de NOYER L’ALGÉRIE…

    Alors toute info doit se prendre avec précaution…




    0
  • Alilou
    20 mars 2011 at 21 h 48 min -

    Voici la video

    Et il ya pas mal de video de ce 123robert de niro qui sont diffusees et reprises par des gens qui les postent n’importe comment et portent des accusation graves http://www.youtube.com/watch?v=8eCoFwVvADs

    sur cette video on brandit une arme avec un papier collé dessus comme etant fabriquee en algerie…

    Et on considere ca comme des preuves, le makhzen innove bien dans le denigrement de l’algerie…
    De vous a moi je prefere la merde dans laquelle je vie moi en algerie que d’etre un sujet de sa majeste le roi…

    http://www.youtube.com/user/123RobertDeniro




    0
  • Alilou
    21 mars 2011 at 1 h 29 min -

    @La Rédaction

    J’ai l’impression que mes 2 posts ont disparus auriez-vous une idée ou est-ce que je les ai perdu ??? ou bien c’est un manque de thé qui me joue des tours avec ma mémoire????

    Merci

    Alilou




    0
  • Sami
    21 mars 2011 at 7 h 43 min -

    C’est l’un des choses qui nous poussent a agir avec tous moyens possible pour aboutir le changement en algerie, le peuple qui a fait la revolution de 1954 souffre, voir ce video:
    http://www.youtube.com/watch?v=AXVffkuQ7rI




    0
  • Andalousya
    21 mars 2011 at 21 h 44 min -

    El Jazeera, que se passe t-il donc, pourquoi ce revirement et ces versions à sens unique de l’info en Libye?
    Bizzare..
    On a pas les 2 points de vue , El Jazeera a changé de camp dans l’affaire Libyenne ? C’est à n’y rien comprendre. En attendant, je regarde d’autres chaines comme l’ANB par exemple ou EL HIWAR.
    merci quand même mais c’etait mieux avant.




    0
  • omar54
    21 mars 2011 at 23 h 08 min -

    Lorsque,il y a quelque mois,nous avions écrit ,sur ce site ,les dessous de l’affaire de l’octroi de l’organisation de la coupe du monde de foot-ball au quatar,on nous a trouvé ridicule.El-jazeera un puissant média pour un micro-état :bien-sur qu’elle est en mission recommandée,bien-sur qu’elle ne fait pas de l’information pour l’information,surtout en ce qui concerne le problème libyen,les propriétaires de la chaine n’ont jamais oublié le »toz 3alikoum » lancé par le « guide » à la face des roitelets du golfe,lors d’un (za3ma)sommet arabe.Nous suivons toutes les chaines et nous connaissons leurs tendances et leurs penchants,mais la faute ne revient pas à el-jazeera;mais à ceux qui l’abreuvent et l’alimentent,je cite :les dictateurs arabes.Nous sommes devenus la risée du monde entier à cause du déphasage de ces dirigeants vis à vis des aspirations légitimes de leurs peuples,ils auraient du apprendre la leçon déjà avec saddam,et plus près de nous ben-ali et moubarek,pour parer à tout dérapage et éviter,justement à ce que cette chaine ne fasse pas le relais de propagande de qui on sait.Si les dirigeants arabes ne savent pas ou ne peuvent pas régler les problèmes des arabes,c’est qu’ils sont indignes de diriger des états,les occidentaux guettent la moindre faille,pour intervenir,si on leur donne la moindre occasion,ils sautent dessus.Ce ne sont pas les occidentaux qui sont forts,c’est nous qui sommes faibles,ils « travaillent » en fonction de notre comportement,notre attitude,s’ils décèlent une faiblesse,ils l’exploitent et le « roi des rois » leur a fourni l’alibi tant attendu et el-jazeera fait le reste.




    0
  • Djamel Eddine U
    22 mars 2011 at 3 h 51 min -

    Mes excuses la vidéo de Mr Farakhan conseillant Obama sur la manipulation des rages arabes a était supprimé juste après mon poste ici, mais la voici encore: A VOIR !

    http://www.youtube.com/watch?v=yNJrr5-DoeA




    0
  • Le Quotidien d'Algérie » Complot contre le peuple libyen…
    9 avril 2011 at 21 h 48 min -

    […] Tripoli otage des Kadhafi […]




    0
  • Congrès du Changement Démocratique