Édition du
28 March 2017

Cessez le feu !

Par Samir Aït Iftene

Aux responsables politiques actuels !

Aux authentiques militants !

Au nom des martyrs !


Le temps est à la vérité ; celle de défier le temps et l’espace à même de construire un état de droit avant l’avènement de l’écriture de l’histoire ; nous fûmes plus que satisfaits des égards consentis par nos pairs lors des réunions et assemblées ; de l’est comme de l’ouest ; du sud comme du nord ; nous rencontrâmes des militants pleins de bravoure et de valeurs qui actuellement, veulent participer massivement à l’édification de la nouvelle Algérie sous les couleurs de la démocratie et des droits de l’homme ; fière de ses lignes politiques et idéologiques !

Bien évidemment ; à travers nos propos qui suivront, certains aux premières lignes philosopheraient à très long terme et jugerons éternellement de la sincérité de notre discours, car il sera tellement complet que vous-même seriez peut être affectés et prendrez le courage de démissionner de toute activité politique ou administrative !

En effet, des gens intègres comme nous avaient jugé plus qu’utile de militer pour une Algérie plurielle , sociale et démocratique , patrie de la grande histoire et de l’avenir à construire , de l’avenir a mériter , en faisant tout et pour tout afin que revienne l’éloge de la civilisation autochtone et originelle , de la liberté des hommes du nord d’Afrique qui en 54 avaient jeté les jalons de la république algérienne démocratique et sociale , de l’Algérie du droit , l’Algérie de la liberté , l’Algérie de la civilisation originelle !

Les grecque n’ont rien à nous envier , hier nous étions leurs exemples , et ce n’est pas aujourd’hui que nous débâterons de l’eternel retour et du péché originel , Apulée l’a bien fait avant nous et à excellé par sa narration mythique et spirituelle , désormais la démocratie est notre et appartient a tous ses enfants libres , socialistes démocrates !

On s’adressera à vous avec une langue empruntée, pour vous dire simplement et clairement, que l’Etat n’a jamais été la patrie et c’est sur cela que nous disserterons aujourd’hui, du bien et du mal, de l’anthropologie plurielle de notre identité dans toutes ses dimensions !

Ce n’est pas par mépris a votre égard que nous dissertons aujourd’hui , nous nous adresserons à un ensemble d’éléments constitutifs que nous voudrions réformer, par la conception et par la conformation, des textes et lois , fonctionnement et organisations , politique économique et politique sociale , justice et liberté , du partage égal des richesses sur les régions et sur les individus , de la conservation  des acquis de l’Algérie moderne et du développement de celle de demain , notre Algérie que nous souhaitons réellement construire !

Ce modeste discours est entrain de devenir trivial pour certains mais clair pour l’Algérie, il est plus que temps de vous dire les quatre vérités et de vous convier à la raison, ressaisissez-vous ! Nous sommes là pour bâtir l’Algérie et non pas pour la détruire, réparer ce que l’immaturité politique de certains à conduit, de reconstruire les valeurs que certains malfrats ont démythifié, à coup de bavures et d’incohérence de discours !

Aujourd’hui il s’agit de voir la vérité en face et de se dire que l’Algérie a la chance d’avoir un peuple aussi beau et aussi nationaliste qu’il ne paraisse l’être , un peuple qui veut faire confiance au concept de la république hautement régie par les lois de la démocratie , qui actuellement reste perplexe devant les alternatives qui lui sont offertes et qui ose espérer en une troisième voie pour son salut !

Notre peuple est un  symbole de bravoure et d’engagement, de sacrifice, de patience et de persévérance. Aujourd’hui , il est là , devant vous et il va vous parler , vous parler de vos erreurs et de celles de votre indifférence face à ses larmes , lui qui fut meurtri des politiques des uns et des autres qui le gouvernent et le guident sur les deux pôles , exception faite aux authentiques opposants , de ces syndicalistes clientélistes , de ces politiques de tout bords  vendus et téléguidés dans la mesure d’assouvir les intérêts matériels éphémères de certains , de ces pseudos-militants de l’Algérie !

Nos camardes qui nous ont suivi jusque-là sont conviés à nous suivre durant notre footing politique , quant aux sprinters des élections conjoncturelles matérialistes , ils n’ont qu’a se voir en face et de se dire qu’il n’ont rien a faire avec nous , d’ailleurs ils ne tiendrons pas , ils n’ont pas assez de souffle , ils se sont tellement engraissés sur le dos du peuple qu’il leur est difficile de  se refaire une beauté aujourd’hui , entre nous tout est clair et c’est leur présence qui dégage l’odeur nauséabonde du vice et du mal , alors chers camarades , continuons notre chemin et disons les quatre vérités !

Jusque là nous n’avons encore rien dit !

Nous n’avons pas encore atteint le thème névralgique de la missive, elle risque de vous toucher au tréfond de vos idéaux !

Heureux sont les martyrs qui n’ont rien vu !

Heureux sont les martyrs qui n’ont rien vu , autrement dit ,  s’ils étaient là , ils vous auraient adressé le même message !

Le FLN à été fondé en vue de libérer l’Algérie de l’oppresseur français et c’est suite à la réflexion de ABANE , BEN MHIDI , DAHLEB , BEN KHEDDA , TEMMAM et autres vaillants modèles de liberté  que se socialisèrent les PPA MTLD , OULEMA , UDMA , PCA  et société autour des objectifs concrets de la révolution  , de l’engagement et de l’adhésion du peuple à cette même idéologie qu’est en l’occurrence l’édification d’une république algérienne démocratique et sociale dans toute la dimension de la conceptualisation de la souveraineté et du territoire et des couleurs ,   cette même réflexion qui découlait  de la première approche faite par nos parlementaires ,  dits indigènes qui siégèrent au sein du parlement français durant les années quarante , des luttes de l’étoile nord africaine des années 2O qui malgré sa dissolution , avait par effet d’interaction , éveillé le peuple à l’importance de la lutte  , qui revendiquèrent d’abord le droit de pouvoir parler et de défendre les intérêts du peuple algérien ,de pouvoir inscrire leur identités , de restituer ne serait ce que l’honneur d’exister au sein d’un pays aussi emblématique par la force de son histoire , de son peuple , de sa culture et de ses origines multidimensionnels !

Alors c’est avec la boue aux pieds , les narines libérées de l’asphyxie , les vêtements déchirés et rafistolés , que la révolution de 54 a vu le jour. Aujourd’hui , c’est dans les mêmes conditions que le peuple veut se prononcer , sur la justice , la démocratie et sur la sociale gestion équitable des richesses sur les affaires de l’état et du peuple , de la primauté de la politique intérieure sur la politique extérieure , de la suprématie du peuple sur les institutions de l’état ,  c’est pour ça que nous jurons tel que l’on fait nos prédécesseurs lumières , de servir l’Algérie dans toute la dimension de la lutte de la liberté , de l’équité et de la justice , de la valorisation du savoir et de l’essor de l’art et de la culture , de la souveraineté en général et de l’état nation en particulier : loin des considérations de ceux-ci ou de ceux-là , car cette fois-ci , ça sera la voix d’un peuple réunifié autour des objectifs sus-cités , qui dira halte à la manipulation , halte à la précipitation , halte au machiavélisme de borgne , cela en incluant toutes les classes sociales , politiques , socioéconomiques , théologiques et culturelles au sein d’un débat national ouvert à toutes et à tous , autour de la proclamation du 1er novembre 54, de la plateforme de la Soummam et des documents des accords d’Evian en premier , autour de la réconciliation des algériens avec leurs histoire , avec leur identité multidimensionnelle , avec leurs cultures riches et fertiles , autour des idéaux ancestraux , autour des objectifs concrets à court , moyen et à long terme , autour des anciens qui devraient nous confier leurs étreintes de pensées , autour des jeunes qui sont là pour relever les défis , celui de pouvoir dire un jour , oui on à fait de l’Algérie un état loyal à son histoire ,une république algérienne démocratique et sociale, fière de ses enfants authentiques, libres et sociaux-démocrates et c’est à travers tout cela que nous séculariserons du mythe la vérité !

Actuellement  la manipulation est révolue et revêtue d’un blanc céleste !

Faites place à la vie , au moins une fois de votre vie , vous avez construit des empires idéologiques  via le monde , édifié le mythe de la réalité algérienne politisée et très diplomatique ,actuellement  nous pensons qu’il est temps de passer la consigne a une génération plus convaincue de la primauté de la transmission du message concret que les Chouhada ont inscrit en vertu et en objectif ,  d’une génération sacrifiée au profit du ridicule et de la lutte des intérêts et des dossiers , de cette infâme envie de révolte que certains impriment et que le peuple retient au tréfonds de ses blessures sociales et de ses revendications légitimes  , de cette lutte quotidienne contre le ridicule , du dogme confus de l’histoire et de l’avènement de la liberté  , de l’identité à définir , de la république à initier  et de la civilisation à construire !

La jeunesse est perdue et nous parmi elle mais grâce aux efforts de l’histoire réelle, nous concevrons l’avenir à travers une réflexion globale de toutes ces interférences qui nous interpellent, elles font confiance aux luttes authentiques et légitimes !

De la conceptualisation du moment présent comme avènement d’un dialogue national !

De la conceptualisation d’une période de transition palliée sur des étapes de construction des nouvelles institutions de la république et de  l’état et de l’inscription des textes et lois constitutionnelles populaires qui les régissent !

De la séparation des pouvoirs juridique, exécutif et législatif !

De valoriser le quatrième pouvoir qu’est en l’occurrence la liberté et l’indépendance de la presse et des media à moyennes pression et a lourde interaction avec un fil conducteur que les professionnels élaboreront en charte , qui sera votée par les nouvelles institutions populaires de dimension nationale et soumise à l’appréciation !

De la valorisation des libertés politiques et des droits de l’homme !

De la promotion de la culture, des arts et métiers sous l’égide des principes directeurs de l’édification d’une  civilisation !

De la promotion de la recherche scientifique égale au niveau universel !

De la division du travail !

De la conceptualisation d’une économie formelle et rationnelle, en parfaite adéquation avec les principes directeurs des valeurs de l’état nation !

De l’avènement d’une république algérienne démocratique et sociale réconciliée avec elle-même !

L’Algérie est entrain de rugir et vous dis de cesser le feu !

Qu’est ce que l’algérien réel et eternel , quel est le message que notre génération a reçu de celle qui l’a précédé , aucun message convaincant , aucune théorie , aucune conviction , mis a part que certains aient profané le symbole de la liberté , de la démocratie et de la justice sociale ,oubliés de s’investir en aménagement du territoire et en désenclavement des régions interieures du pays , oublié l’investissement en infrastructures de base et moyens de communication et de  télécommunication , oublié le partage équitable des richesses nationales sur les régions et sur les individus et  de la division du travail dans touts ses dimensions , nous voudrions nous investir pour  la structuration de l’avenir sur des bases réelle , d’une diplomatie claire et conservatrice ,d’une souveraineté inégalée et inégalable , un thème sur lequel nous travaillons dors et déjà , pour ensuite en venir au territoire et de la définition claires des frontières géopolitiques , culturelles et civilisationnelles !

Actuellement on revendique une république nouvelle , sociale démocrate , qui fera office d’un processus d’évolution dicté par les principes de transition constructive orientée vers le développement durable du pays et de tout ses secteurs économiques de bases et de médiane pression , la consolidation du droit de regard du peuple sur les affaires politiques , diplomatique et stratégiques de l’état et de la république , de l’aménagement du territoire , de l’éveil de notre civilisation  à travers une approche khaldouniénne  de la modernité , de la division de travail , de l’homogénéité du tissu économique et social , entre démographie et urbanisations , éducation et formation , arts et métiers !

Que le processus démocratique n’a pas de couleurs et c’est à travers nos faits et gestes , loin des discours utopiques et pseudo-démocratiques , que l’on démontre nos positions et convictions , nationalisme et souveraineté de l’état , équilibre des forces politiques , sécurité intérieure et extérieure , diplomatie de marque et primauté pour l’aménagement du territoire et désenclavement des régions internes du pays , investissements en infrastructures de bases et superstructures institutionnalisées , décentralisation réfléchie et édification d’une Algérie forte par ses institutions , par sa politique économique , diplomatique et technologique , essentiellement conduite par son peuple souverain et authentique !

De la consolidation du principe de la bonne gouvernance des affaires politiques , économiques , diplomatiques et stratégiques de l’état , de la souveraineté du peuple qui travaillera pour le peuple et sous le regard du peuple et régie par les lois du peuple , du partage équitable des richesses sur les régions et sur les individus , de l’essor de notre pays au rangs de la suprématie diplomatique et stratégique , que la politique intérieure déterminera et que le peuple représentera et que la république et l’état appliqueront !

Ceci est notre idéal, celui des Algériens authentiques  et celui de l’ensemble du peuple , de ses classes et de ses origines et c’est pour l’ensemble de ce qui a été sus cité que nous annonçons publiquement notre adhésion pleine et entière au Front du Changement Nationale , et jurons devant dieu et devant le sang de tous les martyres de la liberté  , d’œuvrer quotidiennement et indéfectiblement à partir d’aujourd’hui ,  pour que se réunisse le peuple autours des objectifs inscrits par la charte de la création du front , et nous nous soumettons entièrement aux orientations , règles et fondements qui en découleront , sommes conscients des défis à relever et des sacrifices à faire et sommes plus que prêts à retrouver la vérité et de rencontrer l’eternel , ce livre à la main et de dire que nous étions du coté de la justice , de la liberté , de la vérité , aux cotés de notre peuple , fondateurs d’une nouvelle idéologie

Pour une Algérie meilleure et pour une démocratie majeure !

le 19 mars 2011

Ait Iftene Samir

Etudiant en sociologie

Tizi-Ouzou


Nombre de lectures : 1492
11 Commentaires sur cet article
  • andalousya
    21 mars 2011 at 23 h 07 min -

    Tout à fait d’accord avec ce texte mais sans oublier de dire une Algérie musulmane avant tout sinon on va encore ramer longtemps avec des slogans tels que « social-démocratie » idéologie dépassée m^me en Europe.
    Oui à une Algerie aux valeurs musulmanes, une Algérie où la priorité est donnée à l’instruction l’éducation pour tous la technologie et au devoir civique.Surtout éloignons-nous de l’imitation de l’Occident qui est devenu un monde sans repère et sans valeur humaine,où la société individualiste marchéiste arrive à un point de non-retour. Oeuvrons pour le long terme et soyons fraternels.




    0
  • Hamma
    22 mars 2011 at 1 h 50 min -

    Nos martyres (Allah yerhamhoum) ne dormiront en paix que lorsqu’ils sauront que leur Algérie l’est.
    Qu’elle est entre de bonnes mains et sur la bonne voie. Quand ils sauront que pour l’Algérie, leur combat n’a pas été en vain.

    C’est de cette Algérie et uniquement pour cette Algérie que nous devons tous nous mobiliser autour de nos frères et soeurs du FCN et surtout de notre Algérie. Sans totale et sincère adhésion, le combat sera vain.




    0
  • talbi faradj
    22 mars 2011 at 14 h 20 min -

    un idéal partagé par tout les algeriens, cela se concrétisera par l’avenement d’une deuxieme republique, régie par des institions ligitimes et fortes,dont le peuple est souverain.




    0
  • AIT IFTENE Samir
    22 mars 2011 at 18 h 14 min -

    c’est à travers une refléxion algerienne , et une approche algerienne que l’on saura créer notre propre paradigme de changement , qu’il s’agisse de gauche ou de droite , de mondianlisation ou de sociale democratie , d’histoire ou d’avenir , le front du changement national se veut un espace libre qui a pour objectif de federer l’ensemble des algerien autours d’un seul et meme objectif …. en l’ocurence ce qui est inscrits sur la charte qui regit ce dernier …….. ce n’est pas utopique de federer les algeriens autours du front ….. mais nous devrions au prealable oeuvrer pour une reconciliation des algerien avec la pratique politique digne de ce nom … et de ne pas verser dans des debats a courte interaction idéologique ou bien partisane …. il s’agit d’une lutte que tout uhn chacun doit relever a son juste niveau ….. et c’est la multiplication de nos efforts reunis qui donnera naissance à l’eveil de notre victoire !




    0
  • kaddour
    22 mars 2011 at 20 h 52 min -

    @ Ait Iftene

    Cher compatriote, comme on aimerait bien croire qu’il existe une troisième voie pour le salut de notre pays, ce n’est pas impossible mais ce n’est pas non plus une sinécure de surmonter 50 ans (même plus) d’acharnement idéologique contre l’Algérie authentique.

    De plus, si on devait comptabiliser les périodes d’occupations étrangères, Ottomane et Française comprise, cela remonte à presque 500 ans que les Algériens sont asservis et privés de liberté.

    Ce n’est pas pour rien qu’on est déraciné culturellement, déstructuré socialement et aliéné mentalement. On est troublé et déstabilisé par nos incertitudes identitaires, on continue encore à chercher notre voie en empruntant malheureusement des chemins escarpés et sinueux qui ne font que retarder notre avancée vers la quête de soi.

    Avant toute chose,il y’a des questions incontournables sur lesquelles on ne peut faire l’impasse et pour lesquelles il faut des réponses franches et sans détour. Quelles sont et quelles doivent être nos valeurs civilisationelles de référence ? et pour quel projet de société devront nous opter?

    Cela déterminera tout le reste.

    Salutations.




    0
  • AIT IFTENE Samir
    23 mars 2011 at 17 h 54 min -

    c’est d’autant plus abstrait de parler de civilisation sans pour autant revoir les ustensiles de l’histoire dont nous à parlé IBN KHALDOUN , il s’agit de la construction d’une approche scientifique , anthropologique et culturelle de l’histoire de notre pays , un travail de recherche sur lequel avaient travaillé nos prédecesseur lumiéres et d’autres qui y travaillent acctuelement et qui évoluent sur un chemin tres obscur et trés dangereux et qui sont en quéte de lumiére ….. donc pour l’avenement d’une republique algerienne democratique et sociale , fiére de ses origines et confiante en son avenir …. nous pensons qu’il est plus opportun d’oeuvrer communément pour la démythification du dogme de l’histoire en premier … de l’ouverture à son ecriture concréte et sincére en se separant de tout préjugés ethnique , théologique ou culturel ….. de sa mise au sein d’un musée synonyme de fiérté pour l’algerie nouvelle et plurielle ….. mais en plus de ça …. nous devrions nous organiser , de maniére plus stratégique pour l’avenement de notre idéal , en l’occurence un état de droit , d’équité et de justice …patrie de la grande histoire à ecrire et de la civilsation à inscrire ….. le front est une approche objective , regie par une charte bien explicite … qui n’attends desoramis que l’adhesion des bonnes volonté loin des considerations subjectives , sectaristes et éphémére ……..
    il existe parfois des idées concrétes qui virent vers l’utopie , comme il existe un ideal , qui par la force de la vérité ….. sera édifié !
    merci camarade !




    0
  • andalousya
    23 mars 2011 at 18 h 03 min -

    @ Kaddour

    essalam aleykoum

    Excusez moi Monsieur Kaddour, mais c’est une grave erreur de suivre le diktat de l’europe colonialiste et parler des Ottomans de la sorte ! Les Ottomans malgré tout, ont été autre chose que colonisateur: car ils ont consolider l’Islam dans notre pays et ont fait face aux attaques de Charlequint et ces barbares europeens afin que l’Algérie reste musulmane, n’oublions pas cela…laissons les propagandes aux propagandistes de toujours: l’Occident qui n’a cessé de diviser les musulmans ! soyons clairvoyants et sachons qui est notre véritable ennemi et ce n’est surement pas l’empire Ottoman même avec ses défauts.

    merci à vous.




    0
  • andalousya
    23 mars 2011 at 18 h 28 min -

    Essalam aleykoum

    A méditer:

    « Un jour, deux bandits sont entrés dans le palais d’Été. L’un a pillé, l’autre a incendié. L’un des deux vainqueurs a empli ses poches, ce que voyant, l’autre a empli ses coffres; et l’on est revenu en Europe, bras dessus, bras dessous, en riant. Telle est l’histoire des deux bandits. Nous, Européens, nous sommes les civilisés, et pour nous, les Chinois sont les barbares. Voilà ce que la civilisation a fait à la barbarie. Devant l’histoire, l’un des deux bandits s’appellera la France, l’autre s’appellera l’Angleterre.»

    Victor Hugo (Lettre au capitaine Butler)

    (mondialisation.ca)




    0
  • thidets atsenemyahkouth
    5 avril 2011 at 11 h 21 min -

    vous voulez changer l’algerie????cest bein, ou vous voulez remplacer ces tetes????en algeruie on parle trop mais on fait rien, un changement ne doit jamais etre guideé par un parti politique, il doit etre la volonté generale, et je sais pas si vous etes au courant que le peuple ne fait plus de confiance à ces tetes, ya plus de transparence cher camarades, alors ne faites pas de faux espoires au peuples car aucune de ces tetes na vecu 1/10 de’ la misere du chaab,si moi je sue pour arriver à l’heure pour mon examen à tamda, les fameux papiches de belkhadem et ouyahia font leurs etudes à l’etranger, pendant que moi je fais des moi de greves pour avoir ma formation en francais, vos poches sont pleines, je vais pas mourir pour ceder le fameux fauteuil pour sadi warbaatou.




    0
  • Samir Ait Iftene
    13 avril 2011 at 22 h 17 min -

    …. la franchise des regards suscite l’émoi de la raison …. la lutte est faite de persévérance et de clairvoyance … le peuple algérien n’est guère une plèbe ….. certes il existe des pitres aux conventions obsolètes qui discourent généreusement autours des idéaux meurtriers de certains ignares ….. utilise la jeunesse au service de la vieillesse …. la démocratie au service de l’oligarchie …. le verbe au service du silence …. ceci est une réalité amère que nous vivons au tréfonds de notre quotidien …… rencontré par une certaines expérience au sein de la majeure partie de la classe politique versé sur les deux pôles ( exception faite pour ceux que vous connaissez et dont l’histoire retient les noms ) …. c’est à travers la gestuelle d’un illusionniste que le mythe à vu le jour … celui qui nous emprisonne et qui ne veut pas prendre terme …. de l’insolence et de l’ignorance , machiavélisme et langue de bois avérée et assumée au vu et au su de tout le monde par certaines démocratie obscure ….. l’objectif de notre front n’est nullement pas de prétendre à une quelconque réplique de basse échelle …. ça sera la voix d’un peuple unis autours des idéaux de la bonne gouvernance , régie par des institutions fortes par les textes , lois et règlementations …. garantissant le partage équitable des richesse sur les régions et les individus …. d’un système éducatif exemplaire …. d’une liberté d’expression de grande notoriété , protégée et valorisée par le peuple …. de la consolidations des droits politiques et civiques de tout un chacun …. d’une république qui sera régie par la volonté du peuple , qui travaillera pour le peuple …. mais surtout sous le regard du peuple ……. et bien d’autres points inscrits au sein de notre charte clairement initiée , vulgarisée et signée en date du 19 mars 2001 ……que notre front sera dissous de facto une fois ses objectifs atteint …. ceci n’est pas une réplique d’un quelconque paradigme de lutte obsolète …. ceci est un engagement sincère et un devoir que tout algérien authentique devra relever a son juste niveau ….. et c’est la multiplication de nos effort qui donnera naissance à notre idéal à tous ….. une République Démocratique et sociale …… patrie de la grande histoire à corriger et de l’avenir à assurer ………..!!!!
    l’importance c’est la socialisation ( Ibn Khaldoun )




    0
  • tidets atsnemyahkouth
    17 avril 2011 at 9 h 59 min -

    …Du ppeuple et vers le peuple! la vous etes en train de parler de l’idealisme alors que la realité de ce pays est tres differente et surtout tres amere.
    …Cher camarade! je ne suis point contre le changement, ni contre la liberté d’expression et tous les concepts sociaux voir ethiques,et je ne suis pas entrain d’affaiblir les espoirs mais il faut pas cacher cette verité au peuple, ca suffit matoub qui etait devoré pour que Khalida toumi soit une année plus tard à la tete au ministere…
    …je reviendrai cher camarade, l’histoire sera toujours presente pour vous juger.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique