Édition du
25 July 2017

HALTE AU HARCELEMENT JUDICIAIRE

Comité National pour la Défense des Droits des Chômeurs

 

 

Communiqué

Le comité national pour la défense des droits des chômeurs dénonce énergiquement l’arrestation de notre camarade Dalila Touati représentante de notre comité local de Mostaganem, le mercredi passé à 13h 30. Et cela au moment ou elle distribuait des tracts appelant les chômeurs et les travailleurs précaires à rejoindre le rassemblement du 20 mars a Alger. Notre camarade a même passé une nuit au commissariat de la ville et elle passera en justice le 28 mars 2011 pour incitation à attroupement non armée aux moyens de tracts non autorisés. La camarade a même été convoquée samedi passé par le secteur militaire de Mostaganem.

Notre camarade Tarek saidji membre du bureau local d’Alger, a été interpelé arbitrairement par la police le samedi passé devant la place des Martyrs, il a été malmené et fiché (empreintes et photographié).

 

A Ouargla nos camarades Ziouane Hamza et Aldjia Adel ont été arrêtés par les services de police depuis plus de deux(2) semaines sous chef   d’inculpation : tentative d’immolation prémédité .Ils sont jusqu’à présent en prison.

 

Nous estimons que ces pratiques est une énième forme d’intimidation de nos animateurs. Nous rappelons que ce n’est pas la première fois que la police arrête nos animateurs et adhérents, La police est aussi entrain d’enquêter sur les animateurs les plus en vue. Au lieu de perdre leurs temps avec nous et gaspier l’argent du contribuable, nous préférons que les forces de polices et l’appareil judiciaire s’occupent des corrompus, des voleurs et ceux qui pillent nos richesses.

 

Notre comité exige la libération inconditionnelle de nos camarades d’Ouargla, l’arrêt immédiat de toutes les poursuites judiciaires à l’encontre de nos animateurs et toutes les formes de harcèlement policier.

 

En outre le CNDDC dénonce énergiquement la répression des contractuels de l’éducation nationale devant la présidence de la république, et cela en pleine nuit. Notre comité se déclare solidaire avec la lutte et les revendications des contractuels.

Alger le 22 mars 2011


Nombre de lectures : 1046
3 Commentaires sur cet article
  • moutwaqaf
    22 mars 2011 at 21 h 55 min -

    Arrêtons de pleurnicher, nous aussi prenons des photos de ces pions zélés, donnons leurs noms et balançons cela sur le net, cela les fera réfléchir et demain ils rendront des comptes




    0
  • salem
    22 mars 2011 at 22 h 43 min -

    En tant que chef de l’état ,monsieur Bouteflika demeure le seul responsable de tout ses dépassements commis contre le peuple algerien.ni droit à la liberté d’expression ni droit à la manifestation ,que reste il alors au peuple algérien.Bouteflika se trompe énormément,l’avenir proche lui apprendra beaucoup.




    0
  • HALTE AU HARCELEMENT JUDICIAIRE midipress
    23 mars 2011 at 11 h 12 min -

    […] se déclare solidaire avec la lutte et les revendications des contractuels.Alger le 22 mars 2011 ici pour lire l’article depuis sa source. Cette entrée a été publiée dans algerie. Vous […]




    0
  • Congrès du Changement Démocratique