Édition du
23 March 2017

[Photo] Démolition de la maison du chahid Larbi BENMHIDI


Nombre de lectures : 4524
36 Commentaires sur cet article
  • Djamel Eddine U
    22 mars 2011 at 23 h 58 min -

    il ne faudra rien laisser aux générations futures. Mission accomplis !




    0
  • Ammisaid
    23 mars 2011 at 0 h 12 min -

    Le seul musée qui est bien entretenue est celui du club des pins. Mais, malheureusement, aucun Algérien(ne) normal(e) n’aura le droit de l’approcher tant que ses habitants resteront au pouvoir. Akham ouharki yevna, akham oumdjahedh ihoud. C’est ceux qui l’ont tué qui veulent détruisent sa maison.
    Allah Yerham echouhadas
    Fraternellement




    0
  • aquerado
    23 mars 2011 at 0 h 34 min -

    Salam,
    Voila, je suis devant cette photo, et d’innombrables questions me traversent l’esprit. Pourquoi cette maison et pas une autre? Pourquoi specialement cette maison et pas tous les gourbis qui traversent le territoire national. Etiez vous au courant monsieur bouteflika de cette forfaiture a moins que vous en soyez l’instigateur, vue que votre premiere residence se trouve a Oujda? Et si demain on vous disait que vous pouvez vous taper autant que vous le desirez le derrière parterre on ne vous laissera pas construire votre sublime mosquee de l’hypocrisie sur Alger. Qu’en penseriez vous? Je pense qu’il vaut mieux que j’arrete la, sinon la nausee me pousserait a penser comme Boris Vian qui disait d’une maniere lucide « J’irais cracher sur vos tombes ».




    0
  • Sami
    23 mars 2011 at 0 h 46 min -

    @ Je presente mes SINCERES CONDOLEANCES AU PEUPLE ALGERIEN !! Ina Lilha wa ina Ilaihi Raji3oun !! Une autre catastrophie qui s’ajoute a beaucoup d’autres dans la guerre contre le peuple et son histoire !!!
    C’est une reponse , a ceux qui pensent que nous sommes pas gouvernes avec les harkas et meme la franc-maconnerie !!
    ALLAH YARHAM CHOUHADAS esperons qu’ils nous pardonnent pour ne pas pouvoir rien faire contre ce crime !!




    0
  • hassein
    23 mars 2011 at 1 h 44 min -

    Ce crime inpardonnable ,me fait mal vraiment !!!




    0
  • Zineb Azouz
    23 mars 2011 at 1 h 48 min -

    Ils nous rehaussé en nous bâtissant MAKAM ECHAHID, c’est suffisant !

    Benmhidi n’avait qu’à aller se planquer lui aussi bien au chaud dans les bras de nos généreuses frontières au lieu d’aller de mêler de la bataille d’Alger.

    Qui peut le mieux peut le moins, quand on étranglé des Abane, égorgé des bébés, assassiné des familles à Beni Messous juste pour le foncier, qu’est ce que la maison de Ben Mehidi ?

    L’essentiel est que la mémoire de Larbi Ben Mehidi leur survive.

    ZA




    0
  • hadji
    23 mars 2011 at 5 h 29 min -

    Si LARBI BEN M’HIDI doit bien rigoler en ce moment quand il voit ou sont les massu,bigeard et autre larbi belkhir en attendant les bouteflika,belkhadem et autre ouyahia sans oublier les generaux corrompus.
    GLOIRE A NOS MARTYRS
    NB/ detruisez,detruisez…puis tachez de vivre eternellements dans vos palais voles.




    0
  • Alilou
    23 mars 2011 at 11 h 52 min -

    Ils peuvent détruire tous les symboles, ils peuvent détruire tous les noms, ils peuvent détruire toute leur histoire, ils peuvent anéantir toute la nation, mais….ils ne pourront jamais au grand jamais détruire leur œuvre elle est éternelle et déjà réalisée…Ils sont morts en martyres, en hommes libres et debout et surtout fier d’avoir accomplis ce que nul autre n’a fait et leur récompense est divine et surtout inaccessible aux communs des mortels et surtout pas aux harkis et traitres a la nation et a la mémoire de ceux qui leur ont libéré la nation des mains de l’oppresseur….

    Leurs noms sont gravés en lettres d’or sur un livre inaccessibles a leurs mains destructrices…leur œuvre aussi….espèces de bandes de rapaces et de misérables harkis et traitres….le châtiment sera a la grandeur de votre haine et de votre avarice.

    @AmmiSaid et a tous les autres qui ont l’air d’être tristes, ne le soyons jamais car ça les réconforte dans leur œuvre de destruction, il y a des choses qui sont indestructibles comme l’œuvre de nos glorieux martyres. Soyons encore plus fière car leur réalisation hante leur esprit tous les jours que DIEU fait, c’est ca le miracle de Benmhidi et tous les autres qui ont donné leur vie et tous leurs bien au peuple pour qu’il vivent libre…alors si il ya quelque chose qu’ont doit leur rendre, c’est de nous lever tous ensemble et de chasser définitivement du pouvoir ces traitres et après on aura le loisir de reconstruire tous les symboles et les sites…ne soyons pas traitres nous même en étant dessolé et mains cassées allons de l’avant toujours et anéantissons les une fois pour toutes c’est la meilleur façon de rendre hommage a nos glorieux martyres

    Je ne troquerai jamais le paradis pour le club des rapines…




    0
  • hocine
    23 mars 2011 at 12 h 33 min -

    je suis TRISTE …………………………………..




    0
  • hakim
    23 mars 2011 at 12 h 41 min -

    c’est grave et impardonnable, à l’encontre d’une étoile imminente comme echahid benmehidi, lorsque, j’ai vu cette photo, croyez moi j’ai pleuré, ellah yerhem echouhada.




    0
  • Ameziane
    23 mars 2011 at 12 h 59 min -

    « La hantise de l’illégitimité historique », c’est bien ça la « maladie sénile » des Généraux criminels. Abbane, Haoues, Amirouche, Mellah,Lotfi, Krim , Boudiaf, Chabani,Khémisti, Khider, et autres « historiques », vaillants et glorieux combattants contre le colonialisme, liquidés par les sbires du Régime, et d’autres héros, Ben M’Hidi, Zabana, Aissat, assassinés par les Généraux français, c’est « le lien dialectique et historique » entre le colonialisme français et le « colonialisme intérieur » qui avait pris le relai. Après les Généraux français, viennent les Colonels algériens, Boussof, Boumediène et Cie. « Le Coup de force permanent » commence au plus fort de la guerre de libération. Souvenons-nous: c’est presque à la meme période(1957)que les Criminels Aussaresses, Bigeard & Cie assassinent Ben M’Hidi, et le Clan d’Oujda(MALG)liquide Abbane, les militaires français n’étaient nullement tracassés par la naissance du MALG, car ils savaient tout de suite compris que ce « monstre » était né pour surveiller et régenter la société algérienne, et non pour combattre contre le colonialisme….Bref.

    Les Généraux veulent liquider tout ce qui symbolise le « combat libérateur ». Faut-il rappeler que la pluspart d’entre eux était de l' »autre coté », du coté de l’ennemi, dans l’Armée française, pudiquement auto-proclamés « DAF »(hum!). Ils sont entrain de poursuire « l’oeuvre coloniale » de destruction (et bientot Nobel-isés), ils sont dans les pas des colons, dans leur peau, ils assument la »vengeance posthume du colonialisme : ils achèvent au présent ce qui n’a pas été détruit par le passé !

    Mais les symboles , l’histoire et la mémoire sont là. De loin plus forts que ces Généraux. Avec leurs chars, leurs milliards, mais ils ne vallent rien devant ces héros, ces combattants inscrits pour l’éternité dans les Annalles de l’histoire, alors que ces gallonés auto-gradés Généraux n’on aucune légitimité populaire, historique, révolutionnaire, ou nationale, rien! D’où leur « mauvaise conscience »!
    Opprobre suprème, ils sont allés jusqu’à cacher les ossement des Colonels Amirouche et Haouès, donc tués par deux fois: d’abord par les français, par la suite par Boumèdiene, taleb dans une Madersa, devuenu Sergent, et directement Colonel sans gravir les échelons! Il ne pouvait supporter de voir ces héros enterrés à El Alia, pas loin d’El Mouradia! Ni voir Krim, Khider, Ait Ahmed, Boudiaf… C’était insupportable pour lui et sa clique illégitime!

    La démolition de la maison de Ben M’Hidi, figure de proue du mouvement national, est acte criminel qu’il ne faut cesser de dénoncer…et mettre le drapeau en berne! C’est hautement grave !




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    23 mars 2011 at 14 h 49 min -

    Ce qui est indiscutablement sur, est que la mafia ne pourra jamais détruire la grandeur et l’héroisme des grands et des héros, vcarils sont gravés dans les mémoires non oublieuses.




    0
  • salim
    23 mars 2011 at 15 h 42 min -

    ils ont detrui tout un pays … leur hain pour nos chouhada ne date pas d aujordhui. les soit diosn moujahidian ils n arrive meme pas a netoiyezz leur rang. sont a 90% des faux …




    0
  • zouzou
    23 mars 2011 at 16 h 18 min -

    Bonjour
    c’est honteux comme geste, ils peuvent détruire tout ce qu’ils veulent, mais ils peuvent jamais détruire leurs histoires autant que martyre d’honneur et ds les cœurs de combien de million Algérienne et Algérien




    0
  • M.J
    23 mars 2011 at 16 h 34 min -

    Un grand merci à ce photographe qui a eu la présence d’esprit de photographier la maison « Avant » sa démolition. Avant sa démolition et pas après car après importe peu. Ce n’est pas la maison qui fait que Ben Mehidi soit important, c’est Ben Mehidi qui fait que la maison soit importante. L’utilité passée de cette maison réside dans le fait qu’elle l’a abrité, qu’elle a été le cocon d’ou il a pris son envol pour agir et changer avec d’autres, le destin de l’Algérie.

    La seule utilité contemporaine de cette maison c’est sa fonction de mémoire. Le photographe qui a pris l’initiative de l’immortaliser a transféré cette mémoire sur la photo et maintenant elle est sur la toile elle est immortalisée et perdurera avec l’internet.

    L’Etat aurait pu transiger avec les héritiers pour transformer cette maison en musée. Les héritiers auraient dû proposer cette solution à l’Etat avant de décider de reconstruire, à la limité je pense qu’un appel à public des héritiers afin qu’elle ne soit pas détruite leur aurait surement offert des solutions de rechange.. Les conditions objectives qui ont été à l’origine de la destruction de cette maison nous échappent.

    Sont elles politiques, sont elles inhérentes à la bétise, à la nécessité familiale des héritiers ? Rien de tout cela ne nous est accessible comme information. Nous ne savons finalement rien des causes qui sont à l’origine de la destruction de cette maison.

    Nous savons seulement que c’est une catastrophe sur le plan de la culture et de la mémoire collective et que cette catastrophe aurait pu être évitée.

    Salutations.




    0
  • Salim Ahmed-Nacer
    23 mars 2011 at 17 h 02 min -

    Qu’attendre du bougnoulisme politique stupide et des neo-janissaires, comme connu, pleins de complexes vis á vis de nos chouhadas. Créons une « Larbi Ben M’hidi foundation » qui le fera vivre éternellement. Construisons un très bel édifice qui portera son nom et lequel sera le centre qui propagera ses idées et surtout son esprit révolutionnaire algérien. Un Maître qui a tenu parole.
    Vive l’Algérie de Ben M’hidi, libre et juste.




    0
  • Djamel M
    23 mars 2011 at 18 h 03 min -

    C’est un crime, il faudrait la reconstruire un jour.




    0
  • nomade
    23 mars 2011 at 18 h 45 min -

    que les donneurs d’ordre soient repérés , catalogués et traduits devant la justice , si justice il y en a.
    les dafistes , les marsiens et les faussaires de la carte communale éprouvent une haine viscerale a l’endroit des veritables patriotes.




    0
  • Djamel M
    23 mars 2011 at 19 h 18 min -

    Je sais que nous avons des tâches plus urgentes et brûlantes. Mais la vue de cette modeste bâtisse éventrée souillée me dérange et me perturbe. Comment peut-on faire pour la sauver?
    Ne peut-on pas faire appel à la générosité des autres pour la reconstruire? Chacun selon ses modestes moyens, pour qu’elle reste un symbole vivant.
    Fraternellement




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    23 mars 2011 at 23 h 06 min -

    @ Djamel M
    Cher compatriote, j’adhère pleinement à Votre idée, et Vous prie de m’associer à toute initiative qui serait entreprise dans ce sens. Merci.
    Mes Salutations




    0
  • M.J
    24 mars 2011 at 0 h 32 min -

    Je viens de voir l’autre article sur le sujet, LQA est trop riche et je ne peux pas tout lire toujours et je suis sidéré ! Je pensais que c’était la famille qui avait procédé à la destruction de l’édifice alors qu’apparemment ce n’est pas le cas. Comment alors se fait il qu’on attente à cette maison ? N’était elle pas la propriété des Ben Mehidi ? A qui appartenait ou appartient elle ? Pouvons nous avoir plus de détails ?




    0
  • Alilou
    24 mars 2011 at 2 h 51 min -

    Reconstruisons l’Algérie d’abord puis le reste est facile a faire.

    Le vrais symbole est indestructible et c’est LARBI BENMHIDI and Co, le reste ce n’est que des briks…

    Détruisons les en premier, car même si vous la reconstruisez ils viendront la détruire encore et il ne vous restera que vos yeux pour pleurer….

    l’Algérie en premier SVP revenez a la raison

    Je continu de fumer mon thé….




    0
  • Alilou
    24 mars 2011 at 2 h 56 min -

    VOICI CE QUI ME DESOLE ET ME REND FOU DE RAGE….POURQUOI IL EXISTENT…POURQUOI BENMHIDI AND CO SONT MORTS…POUR LAISSER L’ALGERIE A CES PLOUCS




    0
  • titatate
    24 mars 2011 at 17 h 04 min -

    c est bien beau cet elan de solidarite.arretez de penser commencez a agir.faites un commite d action ya allah.




    0
  • Morjana
    24 mars 2011 at 17 h 18 min -

    @M.J. En fait, la maison avait été louée aux parents de Larbi Ben M’hidi, lorsqu’ils avaient quitté Aïn M’lila pour s’installer à Biskra. La famille Ben M’hidi n’en est donc pas propriétaire. Certains membres avaient-ils songé à l’acquérir? En avaient-ils les moyens? Et avait-elle été mise vente par les héritiers du propriétaire? Les ont-il informés de la démolition? Non, évidemment. Et quand bien même, quel pouvoir aurait eu cette famille pour empêcher le massacre? En plus, c’était à l’Etat de s’en porter acquéreur pour en faire un musée de la mémoire révolutionnaire. A ce propos, lisez cet article publié sur facebook et vous verrez les noms illustres des personnes qui y sont passées:

    http://www.facebook.com/album.php?aid=44265&id=100000902616934

    Cette même photo de la maison où a vécu le Chahid Larbi Ben M’hidi est publiée sur la page que l’encyclopédie Wikipédia lui a consacrée. Dans le texte où est évoqué son parcours, je retiens notamment ces mots, que je ne connaissais pas et qui, d’après Wikipedia, ont été ses dernières paroles avant de mourir :
    « Vous parlez de la France de Dunkerque à Tamanrasset, je vous prédis l’Algérie de Tamanrasset à Dunkerque. Vous voulez l’Algérie française et moi je vous annonce la France algérienne.»

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Larbi_Ben_M'hidi




    0
  • misérable
    26 mars 2011 at 22 h 59 min -

    tout d’abord je tiens à féliciter mlle s azzouz pour sa clairvoyance.
    puis ya une chose que vous ignorez! YALKHAOUA(comme disait si larbi)
    l’unique et seul soeur aux deux martyrs  »ben-m’hidi »à savoir mokhtar et larbi, habite à bouzareah, veuve d’un grand moudjahid dcd récemment 2010, allah yarhamou inchaâ.Cette grande dame qui servait d’éclaireur et de facteur dés l’age de 12ans à si larbi, risque l’expulsion de sa maison par …..BANQUE EL BARAKA…HACHAKOUM!!!comme quoi  »dja men tali oukal ya mali »alors détruire la maison de larbi ben m’hidi à coté de cette abomination je vous en prie!




    0
  • misérable
    26 mars 2011 at 23 h 17 min -

    au fait la soeur ben m’hidi s’appelle drifa ben m’hidi veuve hassani.




    0
  • Morjana
    27 mars 2011 at 14 h 43 min -

    @Misérable: Pour ma part, je connais une autre soeur du Chahid Larbi Ben M’hidi, qui est Mme Vve MERHOUM, née BEN M’HIDI et qui habite une petite maison dans le quartier du vieux Kouba, à Alger, avec une de ses filles et un de ses fils. Drifa Ben M’hidi, Vve Hassani, est la plus jeune des soeurs de Larbi Ben M’hidi.




    0
  • amari
    27 mars 2011 at 15 h 23 min -

    VOILA LA RESULTANTE D’AVOIR LAISSER LES FAUX MOUDJAHIDINE PRENDRE LE POUVOIR EN ALGERIE. ILS NOUS ONT ENVAHIS NOUS NE POUVONS PLUS RESPIRER ILS SONT A L’IMAGE DE CES ENFANTS DE SIONS QUI NOUS DIRIGENT DEPUIS LE 19 MARS 1962 ILS ONT MEME MORDUS LES MAINS DE CEUX QUI LES ONT AIDES DURANT LA REVOLUTION. MAROC TUNISIE. EGYPTE. ALORS MESSIEURS LES MOUDJAHIDINE OU ETES VOUS ET VOUS LES ENFANTS DE CHOUHADA OU ETES VOUS ? LEVEZ VOUS SORTEZ FAITES COMME VOS ANCIENS ALLEZ COURAGE. … AH C’EST VRAI VOUS ETES PLUS PREOCCUPES A DEMANDER DES AIDES ET DES SALAIRES FARAMINEUX QUE DE DEFENDRE LA MEMOIRE DE CEUX QUI VOUS ONT MIS AU MONDE.. BANDE DE LACHES.. HACHA..REDJELS…




    0
  • aquerado
    28 mars 2011 at 2 h 02 min -

    Salam,
    je reposte un commentaire qui a tout son importance dans l’ambiance actuelle et que confirme miserable et amari un peu plus haut. « Salam,
    Malheuresement cette maison a ete detruite(voir casbah aussi). Le probleme n’est pas dans la maison en elle meme, mais dans la deconstruction de cette symbolique de la resistance Algerienne depuis 1962, et meme avant si on prend le cas de l’assassinat de Abane Ramdane. La veritable famille revolutionaire n’a les moyens de rien faire vue qu’on l’a depossede de tout, et toute initiative est cassee des le depart par les sbires et les relais(medias d’egouts) au service des traitres a la nation. Si cette situation perdure et que les Algeriens ne prennent pas conscience de ce phenomene, dans 50ans on aura la meme situation qu’en Palestine ou les sionistes se sont accapares sans scrupule maison par maison de toutes ou presque les demeures des Palestiniens. Ajoute a cela que financierement rien ne pourra les arreter. Un Martyr disait « si on venait a mourir defendez nos memoires » Ce grand homme d’une lucidite incomparable est mort a la fleur de l’age pour que vive une Algerie libre et heureuse. Ayant tres bien compri se qui allait advenir ulterieurement, il voulait dire defendez nos familles (sang), notre honneur, nos enfants. Helas la confusion instauree par ce pouvoir cynique conditionnant le peuple a penser qu’a son ventre ou a toutes sortes de futilites a defailli dans la protection de cette AMANA. Les martyrs sont vivants comme dit dans le coran. Je peux meme vous garantir que rien ne se fera de grand en Algerie sans avoir pri au serieux cette AMANA, a toi donc de choisir Peuple. » Oui je reconfirme que rien ne se fera dans cette Algerie sans avoir rendu a Cesar ce qui appartient Cesar, ou sans avoir retabli la veritable famille revolutionnaire dans ses droits.Chaque jour qui passe atteste de cette situation machiavelique instauree par un pouvoir illegitime et malhonnete. Ce grand homme dont j’ai mentionne la citation un peu plus haut « Si on venait a mourir defendez nos memoires » n’etait autre que Didouche Mourad que DIEU lui offre sa misericorde.




    0
  • misérable
    28 mars 2011 at 20 h 38 min -

    @Aquerado ;
    mon frère, ne te rends pas malade pour nos martyrs,je crois au privilège qu’ils ont eu à tomber en martyrs dans un pays où juste après l’indépendance la loi de tag aâlamen tag est instaurée!
    que font des soit-disant grands révolutionnaires de la zone autonomes tjrs vivants qui occupent des postes clefs au pouvoir et qui pensent que la guerre d’Algérie ne s’est faite qu’à la casbah et grâce à eux !!!
    pourquoi ne défendrait-ils pas leur « amana »? Vous êtes d’accord qu’ils étaient ensemble pour la liberté de notre pays,sauf que dieu a choisi ceux qui devaient tomber aux champs d’honneur et d’autres qui n’ont pas sauvegarder el amana vendre leur honneur car ici malheureusement on adopte qu’une seule politique: » »el hadar âatouh,el ragued, ghatouh, oue el ghayeb….ensouh!!!! » »




    0
  • Mme Merhoum-Slougui Faouzia
    28 mars 2011 at 21 h 50 min -

    Halte au massacre!!

    Cette modeste demeure où a vécu le chahid Larbi BEN M’HIDI et son jeune frère, le chahid Mohamed Tahar, brillant universitaire mort au maquis, a vu passer de nombreux militants de la première heure et a abrité quelques unes des réunions clandestines préparant le Grand Jour du 1er novembre 54. Le chahid y avait passé, pour la dernière fois de sa courte vie, une partie du mois de Ramadan précédant le déclenchement de la guerre de libération. C’est pour cela que sa démolition est un acte criminel, car ce geste odieux a effacé tout un pan de notre Histoire! Cette maison représentait un outil irremplaçable pour l’entretien de notre mémoire collective. Sa disparition est un crime contre la nation algérienne qui ne doit pas rester impuni. Le meilleur moyen de réparer cet outrage fait à notre Nation, c’est que les autorités locales et nationales prennent leur responsabilité devant l’Histoire et transforment ce tas de précieux cailloux en lieu de recueillement, en jardin de la Mémoire où les futures générations pourraient venir y découvrir les pages édifiantes de notre Histoire.
    Larbi BEN M’HIDI n’appartient pas à une coterie, un parti, ni même à sa famille. Il appartient à tous les Algériens qui doivent se mobiliser pour défendre la mémoire de nos Grands Hommes.

    Mme Faouzia Merhoum-Slougui, nièce des deux chouhada




    0
  • Mme Faouzia Merhoum-Slougui
    28 mars 2011 at 21 h 58 min -

    @Misérable: Dans cette petite maison où a vécu Larbi Ben M’hidi, a vécu également son frère cadet, le chahid Mohamed Tahar Ben M’hidi, jeune et brillant universitaire tombé lui aussi au champ d’honneur, les armes à la mains. Par ailleurs, la famille de Larbi Ben M’hidi comptait aussi trois sœurs : l’ainée, Mme Azzouz Nafissa décédée à Biskra début 2008, Mme Vve Merhoum F.Z et Mme Vve Hassani D. vivant toutes les deux à Alger.
    Mais s’il y a une chose à retenir, c’est que Larbi BEN M’HIDI n’appartient pas à une coterie, un parti, ni même à sa famille. Il appartient à tous les Algériens qui doivent se mobiliser pour défendre sa mémoire comme celle de tous nos Grands Hommes.




    0
  • objectrafik
    29 mars 2011 at 9 h 18 min -

    Déloger des citoyens à 5 heures du matin à alger,au temps de crise en Algerie .Démolir la maison de du Chahid Ben M’hidi au temps de crise aussi !Vraiment ,je vois cela de la provocation de l’interet de la nation .Attention aux dérapage ,l’Algérie ne mérite pas encore cela .Cherchons des solutions pacifique pour un changement réel et radical mais non pas sur le dos des jeunes .




    0
  • Fateh 04
    29 mars 2011 at 18 h 33 min -

    LARBI BEN M’HIDI: »Jetez la révolution dans la rue et elle sera prise en charge par le peuple « .

    La différence entre les Chouhadas et les traîtres c’est la différence entre le Paradis et l’Enfer.




    0
  • HOUARI
    30 mars 2011 at 17 h 16 min -

    D’apres vous des dirigeants issues de l’armée Francaise laisseront ils des traces des hommes qui ont
    combattues cette armée Francaise ????????????????. comment feront-ils pour diriger le pays s’ils gardent des traces de LARBI BEN M’HIDI et les autres CHOUHADAS.
    Ils ont assassiné un monsieur de la revolution Algerienne (Feu Boudiaf), ils ont demoli tout un peuple, ils ont demoli l’histoire de la revolution et celle de l’Algerie . C’est quoi pour eux LARBI BEN M’HIDI ou sa MAISON ??????????????????????????.
    En Algerie, le pouvoir est entre les mains des anciens de l’armée Francaise et de leurs enfants, il est evident que l’ont protege que les Nezzar, Chadli, Ammari, Boutef, Oultache, les corrompus, la mafia ainsi que leurs biens. Ils n’ont rien a voir avec LARBI BEN M’HIDI et son histoire.
    Alors qu’attendez vous de cette mafia ?????????????.
    Je trouve ca normal?????????????????????????????.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique