Édition du
23 July 2017

URGENT : Violents affrontements à Climat de France (Alger)

De violents affrontements ont lieu actuellement au quartier du Climat de France entre des jeunes armés de bâtons et de pierres et les brigades anti-émeutes. Une très vive tension régne dans ce quartier populaire. Des renforts de policiers sont entrain d’arriver sur les lieux afin d’isoler le quartier et éviter une extension de la révolte aux quartiers populaires avoisinants.

(LQA Correspondance locale d’Alger  9h)


Nombre de lectures : 4665
10 Commentaires sur cet article
  • Hamma
    23 mars 2011 at 16 h 29 min -

    Affrontements à Climat de France à Alger
    Bilan à 14 heures : 75 manifestants et 50 policiers blessés, cinq arrestations.

    Rania Slimane

    Au moins 75 manifestants et 50 policiers ont été blessés dans les affrontements qui ont opposé ce mercredi en fin de matinée des jeunes de la cité Climat de France dans le centre-ville d’Alger aux forces de sécurité, selon un bilan provisoire obtenu à 14 h auprès des habitants et de la police. Un manifestant a perdu la vue, après avoir été atteint à l’œil par une balle en caoutchouc, selon les habitants de cette cité surpeuplée. Cinq manifestants ont été arrêtés par la police, selon des sources sécuritaires.

    Les affrontements ont quasiment cessé en début d’après‑midi, mais des jeunes continuent de harceler les policiers antiémeute, avec des jets de pierres. Le dispositif policier n’a pas été allégé et la situation reste extrêmement tendue. Les habitants affirment que les affrontements vont reprendre dans la soirée.

    La police a fait usage de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc pour disperser les manifestants sortis dans la rue après la décision de Sonelgaz de couper l’électricité et le gaz dans un bidonville composé de 150 habitations illicites à l’intérieur de Climat de France. Selon les habitants, aucune famille de ce bidonville –qui existe depuis 1958– n’a bénéficié de logements sociaux.

    Source:http://www.tsa-algerie.com/divers/bilan-a-14-heures-75-manifestants-et-50-policiers-blesses-cinq-arrestations_14913.html

    Je signale à tous que Bab El Oued craint que cette révolte ne se propage à elle dès ce soir.




    0
  • Rédaction LQA
    23 mars 2011 at 20 h 11 min -

    Une quarantaine de blessés dans des émeutes à Alger

    LEMONDE.FR avec AFP | 23.03.11 | 15h54

    Au moins une quarantaine de personnes ont été blessées dans des affrontements entre jeunes d’une cité populaire et forces de l’ordre mercredi 23 mars à Alger, selon des témoins cités par le quotidien El Watan dans son édition en ligne. Les jeunes s’opposaient à une opération de destruction de bidonvilles dans la cité Climat de France, du quartier d’Oued Koreich, proche de celui de Bab el-Oued, fer de lance de la contestation en Algérie.

    « La première zone visée mercredi par les autorités (…) abrite de nombreuses constructions en tôle installées il y a de cela quelques mois par des habitants qui ont fui l’exiguïté des appartements de leurs immeubles datant de l’époque coloniale » explique El Watan. « Opposés à ces opérations d’éradication et réclamant depuis fort longtemps des logements sociaux, les jeunes de Climat de France sont entrés, dès lors, en confrontation avec les éléments des forces de sécurité présents sur les lieux » continue le journal qui indique que les affrontements, qui ont commencé vers 6 heures du matin, avaient gagné « en violence et en intensité » vers 15 heures tandis que les bulldozers commençaient la destruction sous escorte policière.

    Les forces de l’ordre sont présentes en ordre pour permettre la destruction d’un bidonville.

    Les forces de l’ordre sont présentes en ordre pour permettre la destruction d’un bidonville.REUTERS/LOUAFI LARBI

    « Un jeune a eu l’œil crevé par une balle en caoutchouc », a indiqué un témoin qui précise qu’il y a « au moins 500 policiers armés et matraqués » depuis des heures dans le quartier. « Ils font usage de balles à blanc, balles en caoutchouc, gaz lacrymogènes contre les manifestants », a-t-il affirmé. Un camion de la police a été incendié, un policier serait blessé.




    0
  • radjef said
    23 mars 2011 at 20 h 19 min -

    Bonsoir tout le monde. @Hamma, bonsoir. Est ce que vous pouvez nous tenir au courant avec plus de details sur l’amplezur de ces événements?




    0
  • Rédaction LQA
    23 mars 2011 at 20 h 40 min -

    Violents affrontements à Alger entre jeunes et forces de l’ordre

    Source AFP

    Le Point.fr – Publié le 23/03/2011 à 16:18
    Depuis le début de l’année, l’Algérie connaît une contestation sociale quotidienne. Plus d’une centaine de personnes ont été blessées.

    Plus d’une centaine de personnes ont été blessées, dont un bébé, dans des affrontements mercredi entre jeunes d’une cité populaire d’Alger et forces de l’ordre, selon des témoins. Les affrontements ont commencé tôt dans la matinée avec l’arrivée d’engins de démolition de baraques illégales dans la Cité de France, une agglomération populaire proche du ministère de la Défense. Ils se sont calmés en début d’après-midi, laissant face à face des jeunes armés de pierres et des centaines de policiers antiémeute, a constaté un journaliste de l’Agence France-Presse (AFP). Un témoin, Samir, chômeur de 40 ans, a affirmé que des policiers figuraient parmi les blessés.

    « Un bébé de sept mois a été atteint par les gaz lacrymogènes et hospitalisé », a déclaré un autre témoin, Mohamed, un habitant de ce quartier, Oued Koreich, proche de celui de de Bab el Oued, fer de lance de la contestation en Algérie. Il a également indiqué qu’un « autre enfant âgé de neuf ans avait eu un malaise, peut-être dû à une crise d’asthme ». « Un jeune de 16 ans a eu l’oeil crevé par une balle en caoutchouc », a également rapporté Samir, précisant que les policiers avaient fait « usage de balles à blanc, balles en caoutchouc, gaz lacrymogènes contre les manifestants ». Ces derniers ont riposté à l’aide de barres de fer et de jets de pierres, selon des journalistes sur place.

    Le président Abdelaziz Bouteflika s’est engagé, lors de sa réélection en 2009, à construire un million d’habitations dans le cadre du plan quinquennal (2009-2014), mais le processus est lent malgré une manne estimée fin décembre à plus de 155 milliards de dollars. Parmi les obstacles qui retardent la réalisation des programmes dans des délais impartis de 18 mois : le manque de coordination entre organismes impliqués. L’Algérie connaît depuis le début de l’année une contestation sociale quotidienne. En janvier, des émeutes contre la vie chère qui touchent tous les secteurs de la société ont fait 5 morts et quelque 800 blessés.




    0
  • slam
    23 mars 2011 at 20 h 57 min -

    Il semblerait que lors de ces affrontement,une fillette de quatre ans y a perdu la vie! Où est la protection de l’enfance dans notre pays ?????????????




    0
  • Hamma
    23 mars 2011 at 21 h 32 min -

    @Radjef Saïd, je ne suis pas sur les lieux. C’est mes enfants qui me tiennent au courant et pour l’heure tout est calme à Bab El Oued.

    L’information donnée par LQA et TSA sont exactes.

    Fraternellement.




    0
  • Hamma
    23 mars 2011 at 22 h 40 min -

    C’est confirmé, le calme et revenu à Climat de France mais il y a quand même des forces de l’ordre sur place. La raison des émeutes était la Sonelgaz qui voulait intervenir pour couper le gaz e l’électricité dans ce quartier.




    0
  • abd el allah el muslim
    24 mars 2011 at 1 h 17 min -

    pour du gaz !!!!!!! ils n’ont toujours pas compris ?




    0
  • fateh 04
    24 mars 2011 at 14 h 17 min -

    Vous voulez dire climat de –Souffrance–




    0
  • misérable
    26 mars 2011 at 18 h 51 min -

    un bébé de sept mois étouffe aux gaz de la bombe lacrymogène, un oeil crevé d’un enfant de 16ans par des balles en caoutchouc,il semblerait qu’une fillette de 4ans a laissé sa vie …..les agents de l’ordre sèment le désordre!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique