Édition du
27 July 2017

Al Jazeera, Spot sur les uns, black-out sur les autres…


Personne ne pourra nier qu’Al Jazeera a été un puissant catalyseur des révolutions en Tunisie, en Egypte, en Libye, et dans les autres pays où grondent les révoltes des peuples. L’histoire le retiendra, et nul doute que les peuples qui ont été récemment libérés, ou qui sont sur le point de l’être, garderont à cette chaîne de télé une reconnaissance éternelle.

Pourtant, cette chaîne n’est pas indemne de tout reproche. Bien au contraire.
A côté de cette aura resplendissante qui l’entoure désormais, plane une ombre suspecte, noire de honte, indigne de toute corporation journalistique qui se respecte.
C’est la couverture, ou plutôt l’absence de couverture, du soulèvement des populations chiites à Bahrein, par la même Al Jazeera, qui la montre sous un jour peu flatteur, et qui la cloue désormais, au pilori de l’histoire.
Et ainsi, nous découvrons que Al Jazeera, qui arbore son professionnalisme comme un étendard, qui répète à l’envi qu’elle est soucieuse d’objectivité et de vérité, occulte-t-elle, sans nuance, et sans scrupule, les graves évènements qui ont lieu à Bahreïn.

Les autres chaînes arabes qui ont tenté, un tant soit peu, de couvrir l’atroce répression qui frappe les insurgés chiites, ont été systématiquement brouillées via le satellite Arabsat. De très fortes pressions sont exercées par l’Arabie Saoudite et les USA, pour étouffer la voix des opprimés chiites. Et on ne peut s’empêcher de réfréner son admiration pour Al Jazeera, qui a pourtant tant fait pour la libération de peuples entiers.
C’est donc une déontologie, et une objectivité, à dimension variable. Les mêmes cercles d’influence qui empêchent aujourd’hui la vérité bahreïnie de paraître sur nos écrans, auraient pu faire de même pour la couverture des révolutions dans les autres pays. Et on ne peut s’empêcher de penser que s’ils ont laissé faire, c’est que cela les arrangeait quelque part. Et ça fait comme une amande amère qui gâche le plaisir. Une déception qui altère la joie, que de savoir que les grosses baudruches qui se vautrent sur leurs trônes d’or massif ont permis que des peuples se libèrent. Je les vois d’ici, face à leur écran géant, siroter bruyamment leur thé, en croquant des gourmandises, comme s’il étaient au cinoche.

L’émir du Quatar, allié de son voisin bahreïni, en même temps que vassal du Roi d’Arabie Saoudite, a sans nul doute orienté le traitement de l’information au Bahreïn.

Nous savons que la question chiite est cruciale pour les USA et Israël, et qu’elle est vitale pour la monarchie saoudienne, qui joue sur le clivage entre chiites et sunnites, pour se maintenir à la tête du pays, et de toute la région. Et sur les lieux saints de l’islam.
Le chiisme, porteur de révolution, est l’ennemi mortel des wahabites, qui injectent des milliards de dollars par an pour entretenir la haine entre musulmans sunnites et chiites. Et qui entretiennent avec Israël des liens privilégiés et chafouins, pour ne pas permettre à l’Iran d’accéder à une capacité nucléaire.
Cette affaire du Bahreïn, couplée au « péril » iranien, devait donc être étouffée dans l’oeuf.
Pas question de permettre que les peuples arabes et musulmans puissent suivre en temps réel le carnage qui est fait des révolutionnaires bahreïnis, et compatir à leur martyr.

Al Jazeera semble avoir obtempéré avec un zèle certain à ce black-out. La révolution et le professionnalisme journalistique ont des limites. Cet émir du Quatar qui se gargarise du succès de sa chaîne et qui semble tout heureux de faire joujou avec un gadget qui allume des bouquets finaux dans toute une région du monde, doit certainement considérer les insurgés bahreïnis comme des sous-hommes qui n’ont droit à rien. Après tout, cela fait presque 14 siècles que la propagande omeyyade fait des ravages au sein de la communauté des musulmans. Où les chiites ne sont rien d’autre que des mécréants. Un discours tellement commode, et toujours d’actualité.
C’est dommage. Finalement, le monde arabe et musulman n’est pas très beau à voir, même lorsqu’il se grime des couleurs de l’arc en ciel. Même lorsque des émirs bien dodus se la jouent « Ché ».

D.Benchenouf

Voici des vidéos pour se faire une idée de ce que Al Jazeera nous cache:

http://www.youtube.com/watch?v=gtrZaHTIJK8&NR=1&skipcontrinter=1

http://www.youtube.com/watch?v=zCKTAp3aaK8&feature=related&skipcontrinter=1


Nombre de lectures : 1762
29 Commentaires sur cet article
  • Sami
    26 mars 2011 at 1 h 28 min -

    Mr Benchennouf !
    Il n’y a pas de chose parfaite ! Pas la peine de vous dire ca, parce que je sais que vous le savez bien, et votre honetete, votre sens rigoureux et patriotique ainsi que votre professionalisme au metier le temoigne bien ! C’est pour ca que je vais vous rappeler qu’Aljazeera est dans un pays tres petit et strategiquement tres faible avec une petite population ce qui fait de ce pays tres vulnerable !! Donc Le Qatar ne peut pas supporter bcp de pressions et la position d’Aljazeera ne peut pas echapper a cette balance tres sensible !
    Donc pour resumer, ce que fait cette chaine est un miracle et on doit etre realiste on peut pas demander le parfait qui n’existe pas dans le monde de la realite humaine a cause de notre nature humaine et a cause des enjeux strategiques regionaux et internationaux !
    Ce qu’a fait Qatar a travers cette chaine nous donne une lecon tres GRANDE ET MAJEURE DANS CETTE ERE DES MEDIAS mais c’est un trvail a encourager et a surtout a continuer et a terminer en créant une diversite qui fera le contre-poids et aider le Qatar a surmonter les pressions de la part de bcp de regimes et des puissances regionales et internationales !
    L’invasion des saoudiens de Bahrrain est un message au Qatar , qui dit :Nous sommes juste a cote et on va vous envahir dans quelques heures comme on a fait avec le Bahrain !! Donc il faut pas demander au Qatar DE SE SUICIDER !! Aljazeera et le Qatar jusqu’a maintenant font un tres bon job par rapport aux enjeux externes et internes , elle assiste les peuples a faire entendre leurs cris !! MAIS NOUS DEVONS PAS DEMANDER AU QATAR ET A ALDJAZEERA DE FAIRE TOUT POUR NOUS !!!!
    Avec tous mes respects Mr Benchennouf !




    0
  • Aghiles(El-Kseur)
    26 mars 2011 at 10 h 49 min -

    Je suis arrivé à penser que cette monarchie scélérate et caniche des USionistes s’est vendue corps et âme a entreprit le pervertissement du vrai message de notre parfaite religion.Pour se protéger elle a crée artificiellement une haine entre deux courants de l’islam ,bien sur en rendant un grand service aux judéosionistes,en dévoyant et en focalisant l’attention des Sunnites sur un hypothétique ennemi shiite!Alors ces AL Yahoud n’ont jamais tiré un seul coup de feu sur les judéosionites.Mais les peuples musulmans commencent à prendre conscience de ce piège et cette supercherie de la division créee par les AL Yahoud !




    0
  • persifleur
    26 mars 2011 at 11 h 45 min -

    Les journalistes d’el jazeera sont partisans et leurs interventions en direct ressemblent souvent à des prises de positions hystériques, contraire à la déontologie. Si par hasard un jour la contestation enflamme les esprits des Qataris pour les mettre dans la rue, gageons que les commentateurs, envoyés spéciaux et autres éditorialistes de la chaîne vont couvrir l’évènement avec une impartialité professionnelle pour crier à l’unisson avec les manifestants qui veulent finir avec l’émir et sa tribu.




    0
  • Fanon
    26 mars 2011 at 11 h 59 min -

    Salam
    Tout Média est un outil de propagande ou d’information selon ou l’on se place dans les enjeux actuels , Les cartes ont étés tirées par les puissants de ce monde ( و العزة للله صبحانو ) chacun a son rôle a jouer dans ces changements si prompts , et le Qatar comme tout les protagonistes dans cette région , joue son parfait rôle dans le respect des directives qu’on lui a dictée dans ce grand casting qu’est ce chef d’œuvre théâtral que nous ont concoctés les illuminés .
    Il serait assez crédule je pense de considérer qu’il puissent exister un média non dépendant , on ne mord pas la main de qui vous nourrit…
    Aljazeerra nous a vendue jusqu’à plus soif des discours de Ben LAden et de son acolyte El dhawahiri , et nous connaissons maintenant le crédit a apporter a ces déclarations , alors étais elle innocente en passant ces déclarations filmées et vocales ??
    Connaissait elle la source qui lui divulguait ces messages ???
    C’est votre métier ya si Djamel je ne vous apprend rien , cette chaîne est autant compromise que les autres dans la désinformation et elle a choisie la voix de son maitre ( et son choix est existentiellement légitime , on ne scie pas la branche sur laquelle on est assis ) .
    Les choix pour cette région sont fait et le casting a été établi , et les troubles fêtes sont connus de la Chine en passant par l’Iran la Russie et le Venezuela …
    Maintenant il s’agit de choisir son camps mais en aucun cas espérer jouer un rôle majeur dans ce qui se dessine , on peut au mieux tirer ses marrons du feu pour améliorer nos existences au point de vue matériel et une pseudo liberté accordée parce que utile pour des futures états consuméristes que nous sommes appellés a devenir …….
    Il indéniable que l’Iran le Venezuela et feu la lybie sont le le coté pile de ce que l’on nous propose et il est honorable d’avoir d’assumer cet antagonisme , mais ces états ne font pas le poids face a la principale organisation neocoloniale qui elle a les moyens ,financiers , militaires , médiatiques et aussi un savoir faire aussi depuis 1492 ……
    La solution est dans une troisième voie a rechercher , compatible a nos valeurs nos croyances et nos mœurs , et doit avoir une visée mondiale parce que si vous voulez être entendu et faire contrepoids il faut que vos idées s’adressent au monde et non a sa nation respective , le nationalisme n’est plus de mise le monde devenu régional et chaque revendication locale peut avoir une portée mondiale ……
    Désolé c’est un peu long mais il ya tant a dire …..
    Je m’arrêterai donc ici ……
    Amicalement …..




    0
  • fateh
    26 mars 2011 at 12 h 54 min -

    frere Benchenouf,

    Il me semble que vous etes tres mal renseigne sur la mouvance chiite et la haine que celle-ci porte a tous les sunnites. L’histoire des Fatimide et la branche ismaiilite qui a commis les plus abjectes crimes au Maghreb et surtout en Algerie en temoignent. La destruction de Baghdad par les mongols est l’oeuvre d’un collabo chiite -ibn al -alqami-qui etait une sorte de premier ministre du khalif Abbasside-quelle trahison?- Alqods n’a ete envahie et occupee par les armees des croisees que durant le reigne des fatimides, celui qui l’a reconquit est un Sunnite.
    Ne vous etes vous pas demande pourquoi il n’y a aucune resistance a l’occupation americaine en Irak aux abords de la frontiere Iranienne et la meme chose en Afghanistan aux abords de cette meme republique chiite. Comme par hasard et comme les fatimides, deux pays Musulmans sont occupes se trouvent a la frontiere de cette republique chiite.
    Faut il vous rappeler que les chiites n’arretent pas d’insulter la femme du prophete et de l’accuser de tous les vices? les memes insultes sont proferees contre Abou Bakr, Omar, Othman, quand a Mouayia, ils seraient prets a detruire le monde pour le ressusciter et le pendre ou le bruler vif…Savez-vous que ces chiites celebrent l’anniverssaire de l’execution de Abou loua loua almajoussi, l’assassin de Omar et le considerent comme un martyre….
    Frere Benchenouf, les chiites s’interdisent de donner les prenoms de Aicha, Asma, AbouBakr, Omar,Othman, Mouayia, Yazid,Salah et j’en passe pour ceux que j’ai oublie, a leurs enfants. Les Omeyyades et l’affaire de HOSSEIN est une longue histoire ou le deni de la verite repose sur des aberrations flagrantes sur lesquelesl s’est construit le chiisme..
    Il est claire que l’affaire du Bahrein pose peut etre un probleme d’ethique-journalistique-, mais ce qui est certain c’est que les chiites de ce pays n’ont bouge que parcequ’ils ont cru que c’etait le moment ou jamais de prendre le pouvoir dans ce pays. Certes on ne peut ignorer qu’il y a une certaine discrimination envers eux, alors qu’en meme temps des ministres chiites exercent dans ce royaume Sunnite et l’iran a reallement active pleinement ses pions.Il faut rappeler que pas un seul ministre Sunnite ne siege dans le gouvernement de la republique chiite. Le croissant chiite- daoula safauoia- est une realite qu’il ne faut jamais negliger.
    Ce qui m’etonne c’est que vous ne faites pas mention des miseres que la republique chiite d’iran fait endurer aux Sunnites dans la region d’ELAHWAZ, alors qu’en meme temps la minorite juive jouit de tous les privileges et que meme les zoroastriens vivent en toute liberte. L’Arabie Saoudite est aussi un exemple en matiere de discrimination envers les chiites, ce qui n’est pas fait pour arranger les choses. L’anti-Wahabisme existe meme chez beaucoup de Sunnite ignares, pour la seule et simple raison que ce mouvement est reformiste radical et non deformiste de la Sunna et du KORAN…
    la difference avec les chiites ne reposent pas sur des bases de geopolitiques mais sur une volonte hegemonique de domination a caractere religieux qui s’inscrit dans le temps et l’histoire, tout comme l’etat sioniste, s’ajoute a cela le triomphalisme qu’affichent la republique chiite avec son passe persan…Il y a donc doute a croire que la republique chiite est un allie de la cause palestinienne ou meme un etat aux intentions humanitaires…
    Je vis dans un pays ou il existe une importante communaute chiite et croyez-moi en les frequentant vous comprendrez que vous aves plus de chances de vous en tirer avec un juif ou un chretien qu.avec eux…
    Acceptez cher frere mes respects les plus sinceres pour tout le mal que vous vous donnez a reunir les Algeriens pour la cause de la KARAMA de nous tous et mille fois merci




    0
  • IDIR
    26 mars 2011 at 13 h 30 min -

    Monsieur Benchenouf,

    Le sujet que vous abordez est utile d’un point de vue morale et médiatique, mais attention, très sensible en cette période de trouble extrême. Vous soulevez dans votre article, la relation des perses avec les arabes, les chiites et les sunnites, également, le Qatar et la chaîne d’Al- Jazira. Prenons les événements, intelligemment et chronologiquement, pour ne pas tomber dans le piège de l’émotionnel. Je vous suggère la lecture de cet article :

    Qatar: La tentative de domestication d’Al-Jazira

    A- Al-Jazira, un rôle prescripteur de l’opinion internationale

    par René Naba
    La mise en place d’Al Jazira constitue un bel exemple d’équilibrisme diplomatique de ce petit pays face aux ambitions des protagonistes du jeu régional et la tentative de domestication de la chaîne transfrontière arabe constitue à cet égard un cas d’école.

    «Al-Jazira», dont le nom a été forgé par référence à «AL-Jazira Al-Arabia» la verdoyante Péninsule arabique, l’espace géographique regroupant les principautés pétrolières du Golfe, l’Arabie saoudite et le Yémen, l’ancienne «Arabia Felix» (l’Arabie Heureuse) des premiers temps de l’Islam, est bel et bien en effet une excroissance rebelle de l’ordre médiatique saoudien, tout comme d’ailleurs sur le plan politique Oussama Ben Laden, une excroissance rebelle de l’hégémonie saoudienne sur l’ordre domestique arabe. Lire la suite…

    Source : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=17598




    0
  • Larbi Anti-Drs
    26 mars 2011 at 14 h 59 min -

    Depuis sa creation El-djazira n’a rien fait que donner un podium aux sionistes Sharon, Perez, Nataniahou. Son fond de commerce a ete de vendre El-qaida qui n’existait plus depuis 2002 au monde via une cassette audio. Il ont fait de Oussama Ben Laden et El-Qaida un diable qui est capable de detruire le monde quand et ou il le voulaient.
    Pour ceux qui suivent les media et leurs relations aux evenements, savent que El-Djazira a ete pris de court Durant les evenements de la Tunisie. El-Moustakila avait pris les devant et allez devenir le numero 1 de l’information concernant la Tunisie, ce qui a fait peur a El-Djazira et ils ont surfaient sur la vague.
    Les tueries et ce qui se passe au Bahrein montre que El-Djazira est un outil qui permet de doser les populace a l’acceptation des rois pouris et criminels en plus parasites qui gaspillent l’argent de leurs peuples en s’alliant au diable pour rester en place. En fait il sont pire que Kadafi, les mini princes de Qatar inclus.




    0
  • Zineb Azouz
    26 mars 2011 at 15 h 17 min -

    Merci Djamalddine !

    Bas les masques, bas les caques et bas les turbans !

    ZA




    0
  • Amar
    26 mars 2011 at 16 h 49 min -

    @fateh:je trouve votre intervention très intéressante.
    C’est une leçon d’histoire,une leçon sur la tolérance,une leçon sur la fraternité .
    C’est tout un état d’esprit et toute une pratique existentielle.Merci de toutes ces précisions.Je vous suis très reconnaissant de m’apprendre autant de choses,moi qui ai toujours pris l’islam à la légère avec son coté bon enfant plein de commodités.
    C’est en approfondissant les choses qu’on arrive à expliquer certains phénomènes de notre époque.Que je suis naif!Et la presse dans tout ça?Je demande pardon d’être sorti du sujet.




    0
  • D B
    26 mars 2011 at 17 h 02 min -

    @Fateh
    Je suis loin de maîtriser le sujet des Chiites. Mais je crois qu’il n’est ni juste, ni objectif de les stigmatiser ainsi. Mon voisin est chiite, et c’est une personne tout à fait convenable. Ni queue, ni cornes.
    L’histoire des Fatimides en Algérie et en Tunisie, même si elle a été très agitée, n’en fait pas moins partie de notre histoire. Il ne faut pas oublier que ce fut le premier état chiite au monde, et qu’hormis le Calife, qui a été « importé » par les berbères Kotamas,le reste de la communauté était constitué de nos ancêtres.
    Et je vous dirais, de surcroît, que quelle que soient leurs croyances, les Chiites sont des êtres humains à part entière, qui ont, comme tout le monde, le droit à la dignité, à la liberté, et à la justice.
    Cordialement




    0
  • W A H I D
    26 mars 2011 at 17 h 22 min -
  • still
    26 mars 2011 at 17 h 27 min -

    « Donnons-leur un peu plus de liberté »
    Récemment, Mr Abdelhamid Mehri se fit interviewer sur Aljazeera TV par le correspondant de cette chaine à Tunis. Comme il passait au chapitre des relations algero-marocaines, je détournais mon attention a d’autres sujets, ne l’écoutant plus que d’une oreille distraite. Et vlan! Une expression subitement accrocha mon attention: «Si nous donnions plus de liberté au peuple… » enchaina Mr Mehri…
    Pardi! Qui a donc permis a ces … le droit de gérer notre solde en matière de liberté?
    Pourquoi jouissent-ils pleinement de la leur, ne nous permettant que la liberté de respirer, encore qu’ils n’y peuvent rien!
    Pourquoi œuvrent-ils a limiter cette pierre de choppe de la qualité de la vie, a la réduire en peau de chagrin ? Pourquoi ne nous laissent-ils que la liberté de mourir en silence, dans le noir, loin des yeux du monde libre?
    Notre Créateur, Dieu lui-même, n’a imposé aucune limite à notre liberté. C’est un droit naturel dont nous avons la responsabilité d’assumer. Il est reporté dans le Saint Coran* que des Anges ont essayé de « dissuader » Allah de créer l’Etre Humain en préjugeant de sa propension supposée a « verser du sang » mais Dieu ne les « écouta » pas et Il créa l’Homme. Devrions-nous croire (Dieu me pardonne!) qu’Il a eu tord de le faire? Ce serait là le point de vue de ces despotes qui nous nient notre droit a la liberté, la liberté totale, la liberté originelle, égale pour tous les humains. Ces despotes usurpent une prérogative qui n’est pas la leur. Ils s’octroient un privilège que Dieu lui-même a offert à tous les humains : le droit de jouir de la liberté totale en contrepartie d’en assumer la responsabilité.
    Recouvrons ce droit naturel par les moyens appropriés, le cas échéant, par tous les moyens disponibles.

    *Sourate Albaqara, verset 30.




    0
  • Adel
    26 mars 2011 at 17 h 44 min -

    Al-Jazeera est-elle une chaîne qui travaille en connaissance de cause avec les USA et Israël et en étroite collaboration avec les services secrets de ces pays? Il est certain qu’en ma qualité de profane en matière de médias et de géopolitique, je ne suis pas en mesure de répondre à cette question.

    L’univers médiatique dans le Monde Arabe se porterait-il mieux sans Al-Jazeera? Je me permets d’en douter. Notre inique unique est le parfait exemple de ce à quoi ressemblerait cet univers.

    Rappelons qu’Al-Jazeera a donné la parole au Dr Sidhoum et à M. Mehri, entre autres. Si on se place du côté du pouvoir algérien, Al-Jazeera œuvre à la déstabilisation de l’Algérie et du Monde Arabe. Mais nous savons tous ce que vaut cet argument.

    Pour moi, l’action d’Al-Jazeera est «globalement positive», comme on dit. Elle dépasse largement toutes les autres en matière de professionnalisme et de respect du pluralisme.

    Quant au reste, je suis tout à fait d’accord avec le commentaire de Sami.




    0
  • Fanon
    26 mars 2011 at 17 h 55 min -

    De Grace ne tombons pas dans la nasse ,c’est la ou veulent nous mener nos ennemies ,
     » guerre chitosunnite  » ….
    Ne leur donnons pas la primeur , pour eux nous sommes pareil sauf quand un intérêt les poussent a agiter nos querelles pour mieux asseoir leur hégémonie .
    S’il est indéniable que les chiites ont fait sécession , il n’en reste pas moins que ce fut un acte politique a la base , transformé par la suite en dogme ….
    Quand a deviner les intentions de l’Iran derrière son soutient aux palestiniens il est clair que ce n’est pas philanthropique mais géopolitique , l’Iran tend a être une puissance régionale et il est condamné a le devenir et son obstacle est Israël ….CQFD
    Mais il est indéniable aussi que l’Iran propose quelque chose contrairement a nos dirigeants vassaux …..
    Ce que tu reproche ya si fateh aux fatimides d’hier les sunnites potentats le font depuis 1900 ….
    Il est stérile de s’attarder sur le débat chiite sunnite , concentrons nous sur les données géopolitiques ……




    0
  • Ninie
    26 mars 2011 at 18 h 40 min -

    @Sami,

    Salam Alaykoum, je partage pleinement ton opinion.

    J’aimerai qu’Aljazeera témoigne des atrocités sur nos frères du Bahrein, mais son champ d’action s’inscrit clairement dans un contexte très particulier…vous le savez
    Jeter l’opprobre sur toute la chaîne…c’est pas correct…pour pas utiliser d’autre terme.
    Al jazeera parle du Hezbollah. Le Qatar joue un rôle très apprécié par les Iraniens…et tous ça c’est normal car avant d’être chiites se sont avant tout des musulmans et donc nos frères !
    Evitons toute division satanique…ils pêchent sur ce sujet, vous le savez et nous le savons ! Ils ont des contraintes, vous le savez et nous le savons !

    L’importance c’est de mesurer ces propos afin de faire avancer les choses dans leur ensemble…sans partisanat.
    Soutenir Aljazeera, c’est soutenir le mouvement de révolte dans le monde islamique et au final cela profitera à peuple du Bahrein et de l’arabie saoudite.
    Ne pas tomber sur le piège de la division (chiites/sunnite) et du partisanat dans l’intérêt de tous inchAllah.




    0
  • nomade
    26 mars 2011 at 19 h 53 min -

    Est-ce que cnn, cbs, abc, antenne 2, bbc et cie couvrent les crimes des sionistes a ghaza ?

    Je tire chapeau aux journalistes d’al-jazeera pour leur professionnalisme, qui ont paye par leur vie , ayyoub et le cameraman dont j’ai oublie le nom .
    Je dis mille merci , mille choukrin a al-jazeera pour son combat a coté des peuples écrasés par ces dieux-dictateurs.
    50% du travail libérateur a été réalise par elle jazeera.sans el jazeera ben ali et moubarek seraient en poste.
    Je voue une haine sans fin a l’endroit des rois et monarchies mais cette fois ci je dis merci mon EMIR DU QUATAR pour avoir laissé el jazeera faire son travail.
    Encore une fois merci el-jazeera et continuez, il ne faut pas lacher vos frères.




    0
  • Elmoubarek
    26 mars 2011 at 20 h 13 min -

    Baraka Allahou fik Si Djamaleddine !
    Deja les media français parle d’une prochaine guerre entre sunnites et chiites après ce printemps arabo musulmans. A.Al-Jazeera il est regrettable qu’elle manque de professionnalisme a ce stade envers les évènements de BAHRIENE ;car l’histoire est entrain de s’ecrire en lettre d’or et de lumière pour les peuples arabo-musulmans.




    0
  • M.J.
    26 mars 2011 at 21 h 30 min -

    Les vidéos et les commentaires qui ont suivi m’ont fait prendre conscience de la violence culturelle que les « arabes » ont forgée ces derniers temps et qui se manifeste dans leur façon de penser, d’agir ou de parler.

    Pourquoi cette violence et comment en réduire la portée, dans nos trames culturelles. Alors que notre religion et nos traditions pas très lointaines étaient empreintes de patience, de miséricorde et d’entraide, nous avons basculé dans les affres de la violence.

    C’est comme si la colonisation puis la libération des pays « arabes » à créé quelque chose de nouveau dans ces pays. Ou bien a t on toujours été comme ça ? Me tromperais je ?
    Quand je dis arabes entre guillemets c’est pour ne frustrer ni les uns ni les autres et tomber dans un discours séparatiste, car dans ma petite tete, les arabes qui étaient une poignée aux aurores de l’Islam se sont fondus en raison de leur petit nombre et des afflux dans la péninsule occasionnés par l’élargissement de l’aire islamique (la population mondiale étant estimée à cette époque à 200 millions).

    Logiquement les brassages qui s’en sont suivis les ont marginalisés, pour ne pas dire qu’ils se sont éteints. Ce n’est pas parce qu’on parle arabe qu’on est arabe de race, mais ce n’est pas parce qu’on n’est pas arabe de race qu’on doit nier un facteur qui nous unit et qui est linguistique.

    Pourquoi je parle de cela? C’est parce que tout devient prétexte à division: chiite-sunnite, arabe- non arabe, moyen oriental-maghrébin, marocain-algérien, musulman-islamiste, etc… j’arrête ici car j’entre dans la zone sensible, la notre et on peut continuer jusqu’aux maisons individuelles et aux familles.

    En effet dans une même famille les gens sont divisés et se font la guerre depuis des années. Il n’ y a plus de pardon, de miséricorde, de souplesse, de patience …

    Finalement j’ai l’impression que cela coincide avec l’avènement de l’audio visuel. Et si c’était en effet les retombées des médias de masse qui font que nous sommes devenus violents, sectaires, accrochés à nos idées qui procèdent d’idéologies multiples qu’on nous distille depuis l’école primaire ?

    Quoi qu’il en soit, voir des véhicules rouler sur des hommes à terre et voir une exécution sommaire en direct de la part de gens qui se disent musulmans sunnites me fait douter de ma propre foi.

    Une religion qui m’apprend à tuer, je n’en veux pas, car je suis un homme doté de conscience et je ne saurais pouvoir annihiler une conscience qui comprend l’univers pour paraphraser Pascal ou Descartes, je ne sais plus. Un musulman qu’il soit sunnite ou chiite puise d’abord à la même source qui est le Coran. Et la première chose que le Coran nous apprend c’est que Dieu Est Miséricorde. Ce que les ignares professent n’est ni du sunnisme, ni du chiisme. Malheureusement la démocratisation du savoir leur donne voix au chapitre et ils débitent leur science infuse empoisonnée dans les esprits malléables ou rendus tels par une masse d’informations considérables qu’ils n’arrivent pas à digérer, faute de capacités suffisantes.




    0
  • IDIR
    26 mars 2011 at 22 h 08 min -

    Monsieur Benchenouf,

    Je ne doute pas de votre honnêteté, ni de votre foi. Avec des intentions honorables, je vous invite, fraternellement, de reporter ce débat, sunnites-chiites, ultérieurement, dans l’intérêt de toute la communauté. Certaines puissances maléfiques pourraient s’introduire pour verser leurs poisons et ce n’est certainement pas le moment !




    0
  • D
    26 mars 2011 at 23 h 27 min -

    Bonjour
    Peut être ne pratiquez vous pas l’anglais pour comprendre CNN…, sans doute écrivez vous en français mais ne regardez pas la télé francophone, tout cela pour vous dire que quel que soit la démocratie, tout média est assujettie à la politique de son pays. Il est par conséquent injuste de montrer du doigt qu’el jazeera puisque même les média les plus « démocratique » n’ont pas traité ce sujet autant qu’el jazeera.
    Tout système ou média est évalué selon ses avantages et ses inconvénients, ceux d’el jazzera (avantages )sont sans doute largement bénéfiques aux peuples arabes et par ricoché, rien n’empêche les médias des peuples libérés de traiter la question du Bahrein. Alors ou est le problème?




    0
  • Sharif Hussein
    27 mars 2011 at 0 h 21 min -

    Les mérites de Al-jazeera sont indéniables,il faut le reconnaitre.Cependant,il est certains que les autorités du Qatar s’en servent sans scrupule chaque fois qu’elles le jugent oppurtun.La couverture que Al-jazzera a faite des événements de Gdim Ezyk à Laayoune en est un exemple éloquent.

    Al-jazeera n’a pas hésité,alors,de parler de « IBAADA » d’extermination de masse malgré le bilan officiel faisant état de 13 morts dont 11 parmis les forces de l’ordre et 2 civils dont un heurté par une cammionette),bilan d’ailleiurs confirmé par toutes les ONG indépendantes,nationales et internationales comme HRW,Amnesty……ect;des ONG qui d’habitude ne ménage aucun pays sauf israel.
    Beaucoup de gens se sont demandés à l’époque du pourquoi de ce délire de la part d’une chaine sensée etre plus soucieuse de sa crédibilité que d’autres alors que meme les médias des mércenaires polisariens n’ont pas osé franchir cette ligne et parler d’extermination,pour ne pas paraitre ridicule.

    Selon certains analystes la réponse a pour nom JEZZY,la socièté de téléphonie mobile de Sawris.
    A l’époque(octobre-novemre 2010) effectivement on parlait d’une impasse dans les tractations entre le gouvenement algérien et Sawris avec se dérnier qui voulait vendre aux Russes mais confronté au Veto du premier.Un Veto qui pourrait etre retiré si l’aquereur est bien vu du régime d’Alger selon les observateurs,ce qu’a donné lieu à une course effrénée entres Qataris et Emiratis à qui arrive le premier à mettre la main sur la véritable machine à sous que représente JEZZY.C’est alors que les Qataris,voulant damer le pion à tous les concurrents,connaissant l’obssession qu’ a le régime-DRS pour l’affaire du sahara (et donc pret à brader n importe quoi pour marquer quelques points contre le Maroc),ils (les qataris) ont alors décidé de peser de tout leurs poids en rangeant Al-jazeera carrément au coté l’ENTV pour l’épauler et la dépasser(l’extermination de masse) dans sa propagande stupide contre le Maroc.

    Une semaine aprés les incidents de Gdim Izyk,le numéro 1 Qataris,estimant avoir rendu un service precieux au régime-DRS,se renda à Alger en visite surprise pour négocier-sans doute- l’affaire Jezzy en confidant bien sur en un retour d’ascenseur de la part de ses interlocuteurs algériens.
    5 mois aprés on peut dire que les manoeuvres des Qataris ont échoué et que les résponsables algériens,une fois n’est pa cotume,ne se sont pas laissé berner par le premier venu.Heureusement.

    Wallaho a3lamo wassalaam.




    0
  • Adel
    27 mars 2011 at 1 h 24 min -

    @M.J.

    Bonjour,

    L’histoire de l’humanité est pleine de fractures, blessures et contusions. Je dirais même que la violence et l’esprit guerrier sont la règle et le pacifisme, l’exception. Cela ne doit pas nous empêcher pourtant de souhaiter un monde plus fraternel et d’y œuvrer sans relâche.

    Pourquoi des blessures qui datent de près de 15 siècles n’arrivent-elles pas à se cicatriser définitivement et saignent-elles encore? Peut-être parce que les communautés des vaincus n’ont jamais fait leur deuil et que la douleur s’est figée dans les replis de leurs mémoires collectives.

    L’étape de la véritable réconciliation et du véritable pardon n’a jamais été franchie dans nos contrées. Le moment est peut-être venu d’oublier définitivement tous les drames anciens qui jalonnent notre histoire et laisser les morts – tous les morts – reposer en paix. Mais pour cela, il faudrait que les vivants n’aient plus aucune raison de réveiller les morts et de les appeler à leur secours.

    Amicalement




    0
  • Rachid Ziani cherif
    27 mars 2011 at 1 h 58 min -

    Sans vouloir trop m’attarder sur les « pro and con » concernant al jazeera, je me permets seulement de poser une question, si ce n’était al jazeera pour pointer ses camera sur les scènes attahrir et de Carthage, au Yémen, Benghazi et à Damas et autre, croyez moi, les dictateurs de des pays seraient encore au rênes du pouvoir, et auraient ‘maté ces révoltes dans un bain de sang, sans que personne ne trouverait quelque chose à redire, et nous à voir. Notre dictature n’a-t-elle pas ‘éliminé’ en silence, loin du son et de la photo plus de 2000000 vies humaines? Ces massacres auraient t-elle pu avoir lieu dans l’impunité, voire la gloire pour ses auteurs, si ‘la camera était là, via Internet ou portable? Et n’est ce pas ‘révélateur’ que ceux qui ‘dénigrent’ la jazeera comme étant ‘non professionnelle et peu crédibles, sont en majorité les pouvoirs dictateurs, pour des raisons qui n’échappent à personne; et pour preuve après la chutes du pharaon d’Egypte et de Carthage, et après que les langues se sont dénouée, les peuples de ces pays ont découvert des ‘atrocités’ effarantes, que seule al jazeera s’était aventuré à révéler. Ceci ne veut en aucune manière dire qu’al jazeera est ‘clean’ à tout point de vue. Qui l’est d’ailleurs? Mais la gravité du sujet, à mon avis consiste à alimenter le moulin, de ceux qui au nom du professionnalisme ( je n’insinue nullement notre frère DB, ni tous ceux qui ont émis des réserves à l’encontre d’al jazeera sur ce post), joue le jeu de ceux qui se sentiraient bien à l’aise loin des camera d’al jazeera et ne voudraient pas rejoindre mubarak, ben ali et autres, ce sont ces ‘potentats, à travers leur échos, qui essaient de ‘casser’ al jazeera, d’où l’attention et la mise en garde s’imposent.




    0
  • zarathoustra
    27 mars 2011 at 3 h 40 min -

    j’ai lu tous les commentaires et le résultat est triste.
    quelques commentataires se sont pris au piége de la mouamara et de la taifya.
    à vrai dire,notre tête,nous les Algeriens et Algeriennes est une véritable « caserne » bien structurée par des fantasmes allégoriques que notre subconscient essai de projetter sur les évenements.
    c’est une caserne bien acquise aux dictateurs de touts bords,et nos janviéristes aussi.
    regardez un peu autour de vous et vous ne trouverez rien qui puisse blâmer des journalistes comme ceux d’al jazeera,qui durant dix ans ont tout fait pour nous donner un brin d’espoir dans la vie
    de tous les jours:depuis son ouverture, elle n’a pas cessé de donner la parole à « l’être humain », quelque soit sa religion,ses convictions et sa tendance.

    et voilâ que monsieur Benchanouf,fait sa sortie spectaculaire dans ce contexte difficile que traverse les peuples arabes,avides de libertés et de justice,pour nous dire:
    « aljazeera fait du Goebels,concernant les emeutes de BAHREIN ».
    avait-il penser,au moins,de nous conseiller de zapper sur les chaines de fakhamatouhou,de jalalatouhou etc….?

    il aurait pu nous dire,il n’a pas eu le courage(peut être): »citoyens et citoyennes,ne regardez pas la chaine aljazeera,elle emet de TELAVIV ».
    les memes propos,sont parachutés sur les chaines de TV libyennes,et en plus ils ont trouvé un qualificatif dégoutant: »alkhanzira ».
    pourquoi ce qualificatif?
    pourquoi les pays arabes en conflits avec leurs peuples depuis les evenements de tunisie et jusqu’à aujourd’hui,haissent cette chaine?
    pourquoi nos « dictateurs » n’acceptent pas les journalistes des chaines « arabes » faire leur travails et de l’autre côte laissent les portes,grandes ouvertes aux medias etrangers?
    aljazeera et les autres chaines arabes,surtout aljazeera a paye cher,son engagement:les uns tués par nos dictateurs et les autres emprisonnés etc…..

    son engagement sincere,sur toute la ligne et son embléme,unique au monde: »arraiye wa-rraiya al-akhar »,a fait trembler plus d’un,et même BUSH a eu sa part:
    « je ne permettrai pas à une chaine de TV d’un pays qu’on voit à peine sur la carte,de nous concurrencer de la sorte »,avait-il dit avant de donner ses ordres pour bombarder
    les locaux d’al jazeera à KABOUL.
    finalement Monsieur Benchennouf,ne voit que d’un seul oeil,et ne peut voir de l’autre.
    et puisqu’il y’a eclipse,je vous conseille de continuer de critiquer cette chaine,et pourquoi pas les autres,tout en envoyant des fleurs aux dictateurs.
    et il reste quelque chose que vous ne verrez peut être jamais,de leurs parts:des remerciements ou un poste dans le leurs futurs gouvernements.




    0
  • Hamma
    27 mars 2011 at 19 h 59 min -

    @M.J et @Adel, je partage entièrement votre point de vue et moi-même n’arrive pas à comprendre cette haine interne dans le monde arabo-musulman. Pour moi, toute la responsabilité est à mettre à l’actif du clergé musulman qui « distingue » le sunnisme du chiisme dont la vision et la position différent par rapport à ce même clergé. Les raisons de cette division sont multiples mais celle qui trône au dessus de toutes, c’est la lutte au pouvoir au mépris du message divin et de l’enseignement de notre prophète Mohammed (QSSL).

    Pour rappel, au XIVè & XVIIè siècle, le monde chrétien a été ébranlé par des guerres de religions entre catholiques et protestants qui ont fait des millions de morts sous la bannière du christianisme et sur un complot du clergé.

    Les peuples sunnites et les chiites doivent mettrent leurs dissensions de coté et œuvrer pour l’intérêt de la nation musulmane.

    Fraternellement.




    0
  • algerien
    28 mars 2011 at 20 h 58 min -

    @fateh,l’ennemi dunsavoir n’est pas l;’ignorence….mais le faux savoir.nul n’est parfait,on apprened a tout age.




    0
  • Elmoubarek
    28 mars 2011 at 22 h 47 min -

    On ne CRITIQUE pas quelqu’un de mort ou enterrer;ALJAZEERA continue son évolution chaque jour;il est de notre devoir de la critique; car sans la critique on évolue point




    0
  • IDIR
    28 mars 2011 at 23 h 27 min -

    Département d’Etat, Al-Jazeera:

    même (social media) combat

    Disclosure: Les rencontres évoquées dans ce billet l’ont été à l’initiative du Département d’Etat, dans le cadre d’un programme intitulé “Voluntary Visitor”, auquel j’ai participé début mars à Washington, San Francisco et New York.

    Début mars, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton déclarait devant des membres du Sénat que les Etats-Unis étaient en train de “perdre la guerre de l’information“. Mis directement en cause, les grandes chaînes US “qui diffusent des millions de publicités et des débats entre “talking heads”, contrairement à la chaîne qatarie Al-Jazeera, qui, toujours selon Hillary Clinton, délivre, elle, “des vrais news” et est en train de “changer les esprits et les attitudes des gens“. Lire la suite

    Source : http://owni.fr/2011/03/14/departement-detat-al-jazeera-meme-social-media-combat/




    0
  • Sami
    29 mars 2011 at 0 h 43 min -

    @ Idir
    Merci pour les info et le lien et je partage completement votre idee !! On doit etre confiant et ne pas tomber dans le piege de la peur! Parceque si on est pas confident on peut rien faire parceque tout simplement QUAND A PEUR ON CESSE DE PENSER CLAIRMENT !




    0
  • Congrès du Changement Démocratique