Édition du
22 July 2017

Un clône du Front du Changement National créé par la police politique !

 

Nous apprenons par « Al Jazeera » qu’une branche dissidente du MSP, dite faction de Menasra, vient de créer un parti politique dénommé « Front du Changement National ».

Au sein du Front du Changement National, qui existe depuis le 19 mars 2011, et dont l’intention a été publiquement affichée depuis le 19 mars 2009, les membres fondateurs ont été stupéfaits par ce piratage éhonté de leur sigle.

 

Nous comprenons mal, même si nous en devinons les intentions chafouines, comment un groupement qui prétend s’opposer au régime, qui est censé être au fait de l’actualité politique, et qui ne peut ignorer par conséquent la naissance du FCN, puisse ainsi mettre le grappin sur une dénomination crée et revendiquée publiquement par ses fondateurs, avec une déclaration, une plate forme d’action, et des objectifs politiques clairement définis. Un FCN dont le compromis politique, les objectifs et les formes d’action ont été débattus sur LQA, l’organe de l’Appel du 19 mars 2009, pendant deux années, jour pour jour.

 

Deux faits retiennent notre attention, et démontrent que ce « piratage » n’est ni fortuit, ni innocent.

D’abord le timing. Pourquoi, en effet, avoir attendu que le FCN soit créé, pour en inventer un autre ? A ce moment précis. Ce succédané de FCN a été créé une semaine après la création du FCN authentique. En des circonstances qui annoncent de grands bouleversements. Qui aurait empêché ces gens, si tant est qu’ils sont sincères, d’opter pour un autre sigle ? Non ! Il a fallu qu’ils volent celui-ci précisément, parce qu’un plan a été échafaudé. Parce que le FCN a été évalué par les forces de l’ombre comme une vraie menace pour leur survie.

 

Le deuxième point, et qui montre la précipitation dans laquelle s’est déroulée cette initiative, est que hormis un discours de circonstance, et un meeting qui a bénéficié de facilitations zélées, de la part de l’administration, ceux qui nous ont concocté ce clone de FCN, sans aucune consultation patente de ses membres, n’ont même pas eu le temps de préparer un programme, aussi hâtif soit-il. Il fallait parer au plus pressé, et ne pas laisser le champ à des gens qui se sont résolument engagés pour un changement radical et pacifique du système. Trop dangereux pour les laisser faire. Il fallait les parasiter, injecter une contrefaçon dans le paysage politique. Un parti maison, qui bénéficiera, bien sûr, de toute la sollicitude de ceux qui tiennent le bon côté du manche. Et les cordons de la bourse.

 

Nous ne sommes pas particulièrement adeptes de la théorie du complot, mais cette copie du FCN ressemble étrangement aux partis qui avaient été créés par le DRS pour contrer le FFS et le FIS, et aux syndicats maisons, qui avaient été lancés en catastrophe, pour disperser les salariés qui s’apprêtaient à rejoindre de nouveaux syndicats autonomes. Mais malgré cela, l’outrance n’a pas été poussée au point de copier-coller un sigle. A ce point, ils auraient pu, tout aussi bien, prendre les noms des membres fondateurs.

Bien sûr, ils ne vont pas manquer de nous opposer des arguments légaux. Ils vont nous dire bien sûr, que nous ne sommes pas agréés par l’État sous ce sigle, que nous n’avons pas d’existence légale. Et c’est ce qui fait notre différence avec eux. Parce que le FCN authentique, qui a décidé de se mettre aux côtés du peuple algérien, pour chasser ce régime, n’a pas besoin de celui-ci pour exister, ni de ses subventions, ni de ses injonctions à la presse, pour se faire connaître.

 

Nous comprenons maintenant pourquoi les médias algériens ont massivement boudé la création du FCN authentique. Gageons que dès demain, l’annonce de la création de cet avatar du FCN va être relayée par tous les journaux. Peut-être même par les radios et la télévision algériennes.

 

Mais nous nous réjouissons, d’une certaine manière, de cette sournoise initiative . Non seulement elle aura eu le mérite de démasquer certains parmi ces islamistes de service, qui apparaissent aujourd’hui sous leur véritable jour de baltaguias politiques, mais cela nous aura appris, de surcroît, que le FCN authentique a inquiété les officines du régime, au point de les pousser à adopter une attitude aussi saugrenue qu’elle est stupide.

 

Le peuple reconnaîtra les siens!

Pour le bureau provisoire du FCN

Salah-Eddine SIDHOUM

 

 


Nombre de lectures : 2590
34 Commentaires sur cet article
  • Nourredine BELMOUHOUB
    27 mars 2011 at 20 h 05 min -

    Voila encore les chouracrate, mais rien d’etonnant dans leur mesquine entreprise, venant de scieurs de poteaux, pourquoi s’étonner. Eux qui sont surs de tout, eux qui savent avec certitude que si Notre Prophète Mohamed (QSSSL), était parmis nous, il porterais un costume Alpaga. Toutefois ces islamistes maux-dernistes n’ont pas dit de quelles couleurs serait ce costume. On arrete pas le Nifhak.




    0
  • liberté
    27 mars 2011 at 20 h 09 min -

    @ Docteur Sidhoum,

    Je vous remercie d’avoir vite agi pour dénoncer cette manipulation de la police politique DRS du général major Toufik Mediene.Je vous suggére d’envoyer cette mise au point à l’AFP,REUTERS,AP,ainsi qu’à la presse algérienne et étrangére pour montrer que le DRS est toujours actif en Algérie et que c meme DRS ne veut aucun changement pacifique en Algérie.Je confirme qu’ilm existe officiellement les islamistes tendance MENACERA-SOLTANI qui sont la création du DRS.

    BOUTEF DEGAGE-DRS DEGAGE

    FAKOU BIKOUM

    Avec tous mes respects Docteur SIDHOUM




    0
  • Djamila
    27 mars 2011 at 20 h 30 min -

    Pour contrecarrer ces fraudulents et arrogants usurpateurs il faudrait peut-etre changer le nom de ce parti.Trouvez un nom qu’ils ne pourraient pas copier sans etre denonces ou demasques sur le champs. Serait-il possible de connaitre le nom de ces voleurs, criminels et de les attaquer devant la justice, la cour penale internationale pour avoir usurpe le travail laborieux d’honnetes citoyens qui luttent pour une Algerie libre et prospere, qui pronent la liberte du bon peuple Algerien et essaie de le faire sortir du joug de ceux qui l’oppriment et ransackent le pays depuis 5 decennies sans honte ni regret?




    0
  • HAMMANA
    27 mars 2011 at 21 h 07 min -

    Il faut se méfier de ce parti car ses agissements font mal,très mal meme.Le fait qu’il a rejoint le clan des éradicateurs lors de la décennie de tous les malheurs,ce parti ne finit pas de faire parler de lui et prouve que ses prises de positions n’est pas le seul fait de la dérive de son patron MAHFOUDH NAHNAH qui fut de son vivant l’homme de la DRS par excellence mais que celles-ci s’inscrivent dans l’idéologie de cette mouvance qui semble avoir été créée pour lui servir de voute.
    Le danger que celle-ci constitue pour toutes actions novatrices n’a d’égal que sa détermination à s’ériger en rempart contre tout élan progressiste en se voilant pudiquement de la religion sur fond d’hypocrisie et de mensonges.Contrairement au FIS qui présente le défaut de sa brutalité mais qui ne sacrifie pas ses principes sur l’autel de la cupidité de ses dirigeants.La vigilance est de mise car ceux qui ont fait appel à ses services ne sont pas dupes et savent bien à quel point il leur sera utile compte tenu de sa prédisposition à accomplir les sales besognes du pouvoir.




    0
  • salem
    27 mars 2011 at 21 h 26 min -

    Ce sont un groupe d’opportunistes écartés de leurs parti msp ,ignoré par les décideurs et voila qui reviennent maintenant avec la bénédiction du drs avec un sigle volé .Cela démontre que le front du changement commence à dérranger et fait peur puisqu’il est un front qui rassemble toutes les forces sincères qui cherchent le changement radicale de ce système pourri.




    0
  • Mokrane
    27 mars 2011 at 21 h 33 min -

    Ce parti de HAMAS et les baltaguias à leur tête le DCD Nahnah qui a rendu l’âme au club des pins dans les bras de son mentor TOUFIK sont des islamistes de service comme le RCD l’est dans le camp laique et le RND dans le camp flnistes… Nahnah a bien dit un certain 92 que la « DAWLA algerien de doit pas tomber » même s’il faut massacrer tous les sympathisants du FIS et je me rappelle trés bien d’un article de figaro au début des années 90 ou il défendait bec et ongles les thèses des généraux et est allé même jusqu’à se faire l’avocat du diable pour vendre la thèse du pouvoir à savoir auprés des monarchies arabes à savoir que le FIS était derrière les massacres et que les généraux étaient là pour sauver le peuple algerien.

    Même Bouguerra qu’on a croisé en SUISSE; et qui s’est enfui la Queue dans les jambes comme un minable poursuivi pour torture ; et quand on l’a interpellé il faisait dans son froc croyez moi..il est devenu bleu et si ce n’était pas la présence de sa femme on lui aurait fait entendre des vertes et des moines vertes yajaouz thani ou methni…mais bon el hachma à l’algerienne nous a obligés à l’interpeller juste sur ses courbettes et sa prostitution envers le pourvoir et il n’a trouvé de chose à répondre que de dire »:

    est ce que les islamistes sont eternelement voués à l’opposition et aux prisons » pourquoi on a pas le droit d’être dans le gouvernement à ce moment là on lui a fait entendre ce qu’on pensait de lui, de son parti et de son cheick enahanh, avec son alpagua et son costume j’ai eu la confirmation encore une fois que RABI KHLEK OU FREK et que les balataguias sont dans tous les bords et que hadhi sounet el hayat.

    Alors Mr SIDHOUM « koul oued yaraf rdjarou », rabi yahdihoum oula yadihoum had elibad » mais je pense plutôt que » yadihoum khir » c’est mieux pour le peuple.

    Fraternellement Mokrane




    0
  • Boubekeur
    27 mars 2011 at 22 h 26 min -

    Quelle honte. C’est comme si le compagnon du régime depuis des années allait changer. Quoi qu’on dise, ces pseudos politiciens, comme Mansera, sont connus pour leur accointance avec le régime. En tout cas, les Algériens peuvent être surs que l’évolution du régime ne se fera jamais avec eux. Car les Algériens les compteront parmi les suppôts du régime.
    Franchement, sur ce coup, le régime est allé plus loin. D’habitude, la manipulation consistait à créer un autre parti pour s’opposer à l’authentique. Aujourd’hui, on usurpe son identité pour brouiller les cartes. Bien que le FCN authentique soit réaliste en considérant que ce changement sera l’œuvre de tous les Algériens, le faux préconisera surement de rejoindre l’alliance présidentielle. Et là, les Algériens reconnaitront le vrai et le faux.




    0
  • Mohamed
    27 mars 2011 at 22 h 31 min -

    @Djamila
    Merci, bonne idée, j’avais déjà la même idée en tête, mais il faut on discuté pour sortir avec une idée plus faible et efficace.




    0
  • Mohamed
    27 mars 2011 at 22 h 33 min -

    erratum
    1- j’avais oublié @Djamila au premier message
    2- fiable au lieu de faible dans le deuxieme message
    @Djamila
    Merci, bonne idée, j’avais déjà la même idée en tête, mais il faut on discuté pour sortir avec une idée plus fiable et efficace




    0
  • amela
    27 mars 2011 at 22 h 44 min -

    Puis-je apporter une humble remarque quant à la dénomination su FCN ?
    A mon avis le qualifiant » national » devrait être attribué à » front » et non à « changement »
    un changement national ne correspond à aucune réalité sémantique ,il serait peut-être plus judicieux(linguistiquement parlant) de désigner ce parti ,de front national du changement,dénomination qui précise bien qu’il s’agit d’un front ouvert à tous les algériens quelle que soit leur wilaya




    0
  • Rédaction LQA
    27 mars 2011 at 23 h 34 min -

    Menasra et ses amis usurpent le sigle du FCN.
    par Djamaledine Benchenouf, dimanche 27 mars 2011, 20:42

    Une semaine après sa création, le Front du Changement National s’est vu usurper son sigle par un groupe du MSP, dirigé par Menasra.

    Ils ont donc créé un parti qui porte le sigle de FCN.

    Un clone, créé par les officines, pour tenter d’eclipser le vrai FCN.

    Menasra et son groupe attendaient depuis longtemps qu’on veuille bien leur offrir un strapontin, on leur a donné une mission, celle de faire barrage au Front du Changement National, créé, non pas par des opportunistes boulitiques, mais par des hommes et des femmes qui vibrent des aspirations de leur peuple, et dont le discours est sans ambiguité: Chasser le régime. Le chasser par des voies pacifiques et éminement politiques, en se rangeant aux côtés de leur peuple, et non pas en essayant de le tromper, par de vaines gesticulations.

    Voilà donc un autre clone de créé.

    Nous aurons appris une chose, cependant. La création du FCN a réellement inquiété le régime. Au point où il a mis au point une vaste supercherie, pour tenter de l’éclipser. Finalement, nous étions sur la bonne voie. Qu’on compte sur nous pour perséverer. Ce ne sont pas quelques agents de seconde zone qui vont nous barrer la route.

    Le peuple reconnaîtra les siens.

    D.B




    0
  • Alilou
    28 mars 2011 at 0 h 58 min -

    Ca change quoi ? Nous incarnons le vrais changement, nous sommes les vrais patriotes, on n’a pas honte de nous regarder dans un miroir, nous sommes des vrais…

    C’est aux autres de se sentir des minus, ils sont des vendu au diable, ca vient de gens que je croyait pieux, qui ont peur de Dieu, mais il s’avère encore une fois que je me trompe encore une fois de plus…
    On continu de fumer tous ensemble mon thé…car le cauchemar continu…un manque criard de redjla dans notre pays….




    0
  • farid
    28 mars 2011 at 1 h 32 min -

    La solution à cette usurpation du sigle FCN par les fantomes du DRS , ça serait de rajouter à côté du FCN le mot authentique.FNC mouvement authentique , de toutes façons nous connaissons leurs methodes ces gens du DRS ,infiltrer les mouvements comme ils l ‘ont fait au sein de la CNCD par l’ancien ministre Noureddine Bahbouh,Il est à signaler que l’ex ministre Noureddine Bahbouh ministre de l’agriculture dans le gouvernement Mokdad Sifi gravite autour du DRS , député RND….etc, il vit comme un pacha entre les affaires et les missions ponctuelle du DRS dont la dernière en février 2011 dans le cadre de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD).suite sur le site http://anp.org/fr/affaireEljen.html




    0
  • brahmi16
    28 mars 2011 at 10 h 34 min -

    notre malheur ,à nous algerien, c’ est notre petrole que ce pouvoir machiavelique utilise abondamment pour arroser tous les gens, et pas seulement n ‘importe qui, afin qu ils renient leurs principes et leur conscience. La cupidité de bon nombre d ‘entre nous a fini par avoir raison du residus de probité qui existait en nous.Au diable les valeurs universelles,la probité, l’ honneteté, il n’ y a que la reussite sociale, le confort, l’ abondance des biens, la securité materielle, qui comptent.Vendre son ame au diable ,on finit tous par y succomber et le plus effrayant dans tout ce cheminement, on parvient par se convaincre ,soi meme de la justesse et de la legitimité de nos choix .Allez dire à tewfik mediene,a khadafi,ali saleh,hitler, mussolini,aux membres du MALG, aux baltagias,a bouguerra,aux generaux,a toutes les forces de repressions, à boutef,etc, que se sont eux les mechants qu’ ils font du mal à leur PEUPLE et nuisent à leur pays , ils vous repondront qu’ils sont au service de leur nation et qu’ ils ne recherchent que le bonheur de leur peuple , le plus dramatique,c ‘est ils en sont convaincus.De la schizophrenie pure!!!!




    0
  • Mohamed YAHIAOUI
    28 mars 2011 at 11 h 42 min -

    Assalamo Aleikoum

    Les membres du MSP ex-HAMAS , et autres NAHDA ,ne sont pas des Islamistes,ce sont des traîtres non seulement à L’islam , mais aussi envers le peuple Algériens et surtout ils trahissent la memoire des 200.000 martyrs massacrés par leurs amis les Généraux assassins et corrompus,sans oublier les 15 ou 20.000 disparus.
    Comme leurs maîtres qui dirigent l’Algérie ce sont des HARKIS DE L’ISLAM,qui ont accepté des poste de ministres de députés et autres faveurs pecuniaires,certains parmis eux sont milliardaires ou du moins multi-millionnaires, ce ne sont donc pas des ISLAMISTES , l’Islam militant et révolutionnaire a toujours combattu l’injustice, la corruption et toute forme de dictature ou d’oppression,tout le message de l’Islam,contenu dans le Saint CORAN et dans la SUNNAH de notre Saint Prophète (Salutations et Bénédictions sur lui) est un message de liberté,et de justice,et le JIHAD,en faveur des opprimes et des desherités
    ALLAH TOUT PUISSANT deteste les hypocrites qui se servent de Sa religion pour tromper les croyants
    Ces « Islamistes de services  » peuvent se repentir et revenir dans le droit chemin, le chemin de la justice et de la liberté pour un peuple martyre, qui subit une dictature impitoyable depuis de nonbreuses années
    Ces « Islamistes de service  » doivent savoir s’ils lisent nos lignes qu’ils finirons dans les poubelles de l’histoire,et qu’ils rendrons des comptes devant ALLAH TOUT PUISSANT le jour du jugement dernier.
    Quand aux IMAMS payés par l’Etat, ils ne doivent plus baisser l’échine , mais commencer immediatement, à inciter tous les Algériens à la révolte contre ce régime pourri, dirigé par le paganisme de l’argent et du pouvoir à tout prix.
    Nous attendons impatiemment, la prière du Vendredi,avec des KHOTBAS de justice et de grandes mamnifestations à la fin de ces prières
    AMIN




    0
  • guerriere de la lumière
    28 mars 2011 at 12 h 55 min -

    ALERTE !!!!
    « F »raude par « C »lonage « N »ominal
    Nom du virus : MENASRA version 270311
    Origine du virus : DRS.GOUV
    Type du virus : Espion
    Spécificité du virus :
    – Attaque la base saine
    – perturbation des organisations en dehors du système
    – Reformatage des mémoires vives

    Action recommandée : Mise en quarantaine immédiate et suppression du virus!

    Nous vous conseillons d’installer un anti-virus téléchargeable sur LQA.
    AUTHENTIQUE.FNC.DZ version 190311




    0
  • Djamel Eddine U
    28 mars 2011 at 14 h 49 min -

    Cela indique clairement que le LQA et ses activités, les discussions de ses lecteurs attire bien la curiosité des forces ocultes en algerie. La reaction cependant a cloner le FCN parait bien primaire et poussant meme au rire de la facon de reflechir et d’agire de toute un organe aussi redoutable d’un soit disant ETAT: tout simplement de la bassesse !




    0
  • Hamma
    28 mars 2011 at 15 h 18 min -

    C’est plutôt le Front de la Courbette Nationale! C’est un front dont les partisans paraissent debout mais qui de l’intérieur sont prosterné devant ce régime au même titre que les autres satellites.

    @Dr.Sidhoum et Mr.Benchenouf, si le FCN authentique ne sera pas agréé par l’Etat ce n’est pas grave. Il suffit qu’il ait l’adhésion de tous les partisans au véritable changement. Personnellement, je me passerai de cet agrément venu de mains salies par le meurtre et la corruption.

    Fraternellement.

    =========================
    Il n’est nullement question de demander un quelconque agrément à ce régime illègitime. Notre seul agrément viendra de notre peuple In Cha Allah.
    Salah-Eddine




    0
  • wahab
    28 mars 2011 at 15 h 45 min -

    Voila j aurais souhaite qu une conference de presse ( mme au minimum) serait organisee lors de la creation du FCN.

    Est-ce qu il est trop tard pour changer le nom pour Rassemblement CN, ou Alliance CN. Comme ca avec les explications des circonstances de la creation de ce mouvement et le clonage par le DRS , facon a detourner l intention des algerisn du vrais mouvement.

    donc si on change le nom avec explication du pourqoui, ca serrait une solution et en mm temps un coup dur au DRS.

    =====================================
    Il n’est pas question de changer d’appelation à notre dynamique populaire du changement. Ce ne sont pas des mounafiquines au service de la police politique qui vont faire plier les FEMMES et HOMMES LIBRES.
    Salah-Eddine




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    28 mars 2011 at 16 h 19 min -

    C’est trés bien et justement dit Docteur, ce ne sont pas des hypocrites qui arretertons la marche des femmes et des hommes réellement libre.
    La caravane passe et ……au diable les pseudocrates.




    0
  • Nejm
    28 mars 2011 at 17 h 40 min -

    Reponse: Mohamed YAHIAOUI
    Salam alikoum
    Politique au nom de l islam suivi de guerre au nom de l islam, et puis après dénonciation au nom de l islam, pour en suite parler de paix au nom de l islam et peut etre encore une autre guerre au nom de l islam!!!? Qui êtes vous pour vous permettre de parler au nom de l islam et des musulmans?!
    Je suis pour le Front du changement le FCN, particulièrement parce qu’il dénonce l instrumentalisation de l islam, de la amazighite et de l arabite. Avec votre texte vous faite le jeu du régime que vous êtes entrain de dénoncer.




    0
  • Ammisaid
    28 mars 2011 at 17 h 48 min -

    Il ne faut rien attendre de rien, ni s’expliquer avec rien, ni demander à rien…
    Traçons notre propre chemin et avançons. Le peuple et Dieu nous suffisent et nous suffiront comme témoins. C’est bon, ils sont illégitimes à tout point de vues et nous, nous continuons à vouloir d’eux la légitimité. Il n’y a absolument rien d’etonnant dans cette création nouvelle des laboratoires habituès au faux et l’usage de faux. Soit il faut cesser de rêver, soit il faut se mettre à boire du thé du jamaïque mais pas les deux à la fois.




    0
  • salem
    28 mars 2011 at 18 h 39 min -

    D’après certaines informations ,abou djara soltani a été convoqué par le general médiene suite a un article parut sur la page facebook de soltani dans lequel » il appelait a la dissolution du drs et a une poursuite judiciaire contre le clan présidentiel coupable de détournement de sommes colossale qui se chiffre en milliards de dollars »peut etre ce qui explique la précipitation dans la creation de ce « parti politique » ,et suite aux menaces de mediene l’article a été supprimé de la page de soltani et parait que celui ci a nier sur un nouveau article d’etre l’auteur du fameux article qui demandait la dissolution du drs.




    0
  • W A H I D
    28 mars 2011 at 18 h 40 min -
  • Salah Bouzid
    28 mars 2011 at 20 h 16 min -

    La seule constante est le changement.
    The Only Thing Constant Is Change.




    0
  • nomade
    28 mars 2011 at 23 h 58 min -

    zerhouni avait déclaré qu’il n y aura plus d’agrément pour de nouveaux partis.

    menasra et ses acolytes bénéficient d’un traitement de faveur, d’un passe droit !!!!! (le droit en Algérie ha ha ha ).

    soltani a pris toute la place devant la mangeoire, ce qui a poussé menasra a prendre les choses en main.

    La bousculade autour des râteliers du drs n’est que la finalité ciblée par l’opposition made in algeria.
    Les exemples récents , en Tunisie et l’egypte,ont démontré que le mérite du changement ne revient pas aux partis d’oppositions.

    Les partis d’oppositions et les matchs de football , c’est du pareil au meme. ce sont les pilules que le régime administre au peuple pour l’endormir.




    0
  • W A H I D
    29 mars 2011 at 2 h 56 min -

    Parcours depuis qu’il a été mise au devant de la scène par , Mohamed Salah Mahdjoubi .

    Ce personnage est ministre depuis 1997 CTD bientôt 15 ans
    http://www.presse-dz.com/revue-de-presse/6274-soltani-a-quitte-ou-double.html

    Pour un islamiste faire partie d’un gouvernement au moment ou des millier de civiles se FAISSAIENT massacrés??????

    http://www.algeria-watch.org/mrv/2002/bilan_massacres.htm

    Gouvernement HAMDANI SMAÏL 1998
    http://www.premier-ministre.gov.dz/index.php?option=com_content&task=view&id=438&Itemid=99999999&limit=1&limitstart=1

    Gouvernement BENFLIS ALi, AOUT 2000 / JUIN 2002
    http://www.premier-ministre.gov.dz/index.php?option=com_content&task=view&id=439&Itemid=99999999&limit=1&limitstart=1

    Sa première nomination au Gouvernement Ahmed Ouyahia 1997

    Décret Présidentiel no 231-97 du 25 novembre 1997 portant nomination des membres du Gouvernement
    Liamine Zéroual : Président de la République et ministre de la Défense

    Ahmed Ouyahia : Chef du Gouvernement

    Ahmed Attaf : Ministre des Affaires Etrangères
    Mohamed Adami : Ministre de la Justice
    Mostapha Ben Mansour : Ministre de l’Intérieur
    Abdelkrim Harchaoui : Ministre des Finances
    Said Abadou : Ministre des Moudjahidines
    Youcef Yousfi : Ministre de l’Energie et des Mines
    Abderrahmane Belayat : Ministre de l’Equipement et de l’Urbanisme
    ***** Abdelmadjid Menasra : Ministre de l’Industrie et de la Restructuration *************
    Boubekeur Benbouzid : Ministre de l’Education Nationale
    Amar Tou : Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
    Bouguerra Soltani :Ministre des PMI et des PME
    Yahia Guidoum : Ministre de la Santé
    Hacène Laskri : Ministre du Travail, de la Protection Sociale et de la Formation Professionnelle
    Bakhti Belaib : Ministre du Commerce
    Rabéa Mechernene : Ministre de la Solidarité Nationale et de la Famille
    Mohamed Aziz Derouaz : Ministre de la Jeunesse et des Sports
    Habib Chawki Hamraoui : Ministre de la Communication et de la Culture et Porte parole du Gouvernement
    Mohamed Kechoud : Ministre chargé des Relations avec le Parlement
    Cherif Rahmani : Ministre Délégué auprès du Chef du Gouvernement chargé du Gouvernorat du Grand Alger
    Amar Zegrar : Ministre auprès du Chef du Gouvernement
    Mohamed Salah Youyou : Ministre des Postes et Télécommunications
    Abdelkader Taffer : Ministre auprès du Chef du Gouvernement
    Ali Brahiti : Ministre Délégué auprès du Ministre des Finances chargé du Budget
    Ahmed Naoui : Ministre Délégué auprès du Chef du Gouvernement chargé de la Réforme Administrative et de la Fonction Publique
    Lahcène Moussaoui : Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères chargé de la Coopération et des Affaires Maghrébines
    Benalia Belahouadjeb : Ministre de l’Agriculture et de la Peche
    Abdelkader Bengrina : Ministre du Tourisme et de l’Industrie Lourde
    Bouabdellah Ghoulamallah : Ministre des Affaires Religieuses
    Abdelkader Bounekraf : Ministre de l’Habitat
    Ahmed Boulil : Ministre du Transport
    Tedjini Salaouandji : Secrétaire d’Etat auprès du Ministère des Affaires Etrangères chargé de la Communauté Algérienne à l’etranger
    Abdelkader Hamitou : Secrétaire d’Etat auprès du Ministère de l’Agriculture chargé de la Pêche
    Younès Karim : Secrétaire d’Etat auprès du Ministère du Travail chargé de la Formation Professionnelle
    Zahia Benarousse : Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Communication et de la culture chargé de la Culture
    Bachir Amrat : Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Intérieur chargé de l’Environnement
    Ahmed Lamaa : Secrétaie d’Etat auprès du Ministre de l’Equipement chargé du Développement Rural
    Ahmed Ben Slimane : Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Habitat chargé de l’Urbanisme
    Mohamed Noura : Secrétaire d’Etat auprès du Ministre du Tourisme chargé de l’Industrie Artisanale
    Mahfoud Laacheb : Secrétaire Général du Gouvernement.

    NB :
    « Les islamistes » présent au gouvernement depuis 1995, avec Merani et soltani.

    W A H I D




    0
  • Salah Bouzid
    29 mars 2011 at 18 h 14 min -

    Lahouari ADDI.
    Boubekeur AIT BENALI.
    Samir AIT IFTENE.
    Abdelmadjid AIT SAADI.
    Lyès AKRAM.
    Zineb AZOUZ.

    Voilà. Je m’arrête à la lettre A.

    Ces personnes sont le début de la liste des membres fondateurs du FCN. Bon, M. Menasra peut “emprunter“ un sigle, mais le problème, ce n’est pas le sigle. C’est pas une tache facile de cloner des Lahouari et des Zineb (pas pour le moment du moins).

    Donc, il vaut mieux ignorer le parasitage et s’atteler à poursuivre la mise en oeuvre des outils nécessaires pour initier tous ces chantiers gigantesques qui nous attendent:

    – mise en place de groupes d’experts interdisciplinaires pour proposer des options pour tenter de résoudre les problèmes politiques, économiques et sociaux du pays

    – sensibilisation, encadrement et mobilisation de notre peuple

    – coopérer avec toutes les initiatives sérieuses qui oeuvrent dans le sens d’une transition radicale et pacifique.




    0
  • nomade
    29 mars 2011 at 19 h 47 min -

    merani a servi de taupe pour le drs au sein du fis.
    Il termina sa carrière politique comme conseiller à ghouzali pour sa loyauté a belkheir.

    Les fidèles se frottaient les mains avant le vendredi: Ah ce vendredi on va écouter le speech du cheikh aboujerra .

    Finalement il termina en menaçant son auditoire : il faut voter pour boutef , il faut que boutef passe .
    Il changea de femme , il a vendu un appartement dans la w de Constantine, il entrepris des voyages d’agrément en Europe.
    il n’était pas spécial, ni différent des autres,il avait les mêmes besoins et appétits que les autres,
    Il n’avait rien d’un cheikh!!!!!

    Qui croire , quand des individus arborant la couleur islamique trahissent leur peuple ? ? ? ?

    A la poubelle.




    0
  • Ensemble
    29 mars 2011 at 23 h 46 min -

    Ce n’est pas nouveau, le pouvoir a toujours proceder de cette maniere, diviser pour mieux regner.
    Apres Octobre 88,en bafouant la constitution le pouvoir a bien créer le RCD d’un coté et le FIS de l’autre coté pour empecher un vrai changemenr démocratique et , ça marche a chaque fois , ils sont trop forts .




    0
  • radjef said
    30 mars 2011 at 10 h 35 min -

    Bonjour tout le monde. Plus stupide que le DRS tu meurs. La question est la suivante : comment des gens aussi stupides ont réussi à nous gouverner, à nous dresser les uns contre les autres, à clochardiser et à paupériser nos élites, à nous imposer l’une des guerres les plus effroyable dans l’histoire de l’humanité ?…Le DRS nous fait gratuitement de la publicité en créant un clone au FCN, et nous on tremble de peur….De quel crédit jouit ce machin touriste politique devant Addi Lahouari qui constitue à lui seul une véritable entité intellectuelle ici et ailleurs ? Devant votre probité Mr Sidhoum ? Devant la hargne et l’intelligence de Zenati ? Que vaut ce baudet de la politique devant tous les universitaires et militants intègres qui ont rejoint nos rangs après avoir donner le meilleur d’eux-mêmes à la démocratie durant ces 20 dernières années ? Nous intéresser à ce pauvre Menasra, c’est comme donner de la salade au mulet ou donner du miel au cochon. Allons Mr Sidhoum, la caravane passe, les chiens aboient !




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    30 mars 2011 at 19 h 47 min -

    A mon humble avis, il est emps de fermer la parenthèse sur la tenative d’usurpation d’un Menasria qui a été déclaré renegat par son parti autan renegat. Alors chers soeurs et chers fréres, attelons nous à un travail de proximité. Dieu n’est jamais du coté des hypocrites.
    A toutes et à tos les algériens qui se respectent, Mes salutations.




    0
  • Afif
    30 mars 2011 at 21 h 32 min -

    بسم الله الرحمان الرحيم

    Sur le plan religieux, Nahnah a créé Hamas dans le but de contrer le FIS pour lui enlever le monopole de l’Islam et démontrer par les actes que le FIS ne représente pas le vrai Islam.

    Mais la création de Hamas était surtout d’ordre politique : une certaine classe bourgeoise pieuse ne se retrouvait pas dans le parti du pouvoir qui était le FLN et avait besoin de son propre parti pour représenter ses intérêts. En tant que parti de la bourgeoisie qui préférait arrondir les angles plutôt qu’affronter le pouvoir, il était réfractaire à la politique radicale du FIS par peur de tout perdre et a opté pour l’entrisme au sein du pouvoir pour sauvegarder les intérêts de sa classe.

    Deuxièmement, en ce qui concerne 1992, il faut s’interroger sur la responsabilité de l’échec de la démocratie et du retour de l’unicité de pensée (coalition présidentielle derrière le programme unique du Président) : est-ce le FIS ou Hamas ? Il faut quand même savoir une fois pour toutes pourquoi la démocratie naissante en 1988 et en plein essor grâce à la clairvoyance de Chadli a avorté et qui en est responsable. En 1988/1989, on était au même stade que la Tunisie et l’Egypte d’aujourd’hui.

    Enfin, l’allégeance du groupe Menasra au pouvoir n’est pas une surprise puisque ce groupe représente la tendance la plus représentative de la bourgeoisie. Sa sortie aujourd’hui vient, sans doute, contrebalancer la soudaine opposition de Soltani à l’alliance présidentielle.




    0
  • Amad Malik
    31 mars 2011 at 12 h 49 min -

    LES MANIPULATIONS ET COMPLOTS DU REGIME CRIMINEL ALGERIEN et ses « CLONES »…
    Tres bien commente par LQA. Le regime pervers algerien est un specialiste des complots, rumeurs, manipulations et assassinats qu´il prefere utilser pour reprimer le peuple et proteger ses acquis.
    Les silences coupables et meprisant de Boutef sur les evenements actuels sont la preuve tangible d´une panique quotidienne.
    Que veulent Boutef, Belkhadem, la Ouyahia et consorts? Bien sur sauver leurs tetes apres 47 longues annees de regne sans partage du FLN, RND et leurs « clones » qui ont ruines tout le pays, sa jeunesse et son peuple.
    Nos etudiants « reclament des solutions pedagogiques » au moment ou l´Arabie Saoudite et les pays du golfe offre une vraie politique sociale aux chomeurs, etudiants et travailleurs avec une allocation mensuelle de trois annees jusqu´a obtention d´un travail digne.
    Que veulent nos etudiants avec 1000 DA par trimestre? On voit bien le niveau d´un peuple aux moments cruciaux.
    Les habitants d´Alger, la majorite se contentent d´une vie douillette dans leur appart de luxe, alors que devant leurs portes les saletes frappent au nez, la ville est miserable et delabree. Ils ont peur de sortir, de reclamer une vraie dignite a l´image des Tunisiens heroiques. Mais jusqu´a quand?
    C´est l´echec recommence ou la soif d´un pouvoir incompetent qui manipule et complote contre le peuple et sa jeunesse « figee ». Jusqu´a quand?
    L´histoire est en marche contre les criminels et leurs « clones », elle nous le confirmera bientot…
    Les « cadavres et charognards » du FLN, RND et autres sattelites qui gravittent dans le vide, connaitrons bientot le chatiment supreme Inch-Allah…
    Malik




    0
  • Congrès du Changement Démocratique