Édition du
26 March 2017

Menasra: "On est avec Bouteflika et on ne demande rien en contrepartie"


«On est avec Bouteflika et on ne demande rien en contrepartie ; on veut seulement que l’Algérie soit sereine et stable et que notre peuple vive dans de bonnes conditions.» Dans ce sillage, il dira : «Bouteflika a réalisé un grand travail sur tous les plans qui témoigne aujourd’hui pour lui, nous voulons que le 9 avril soit une fête pour l’Algérie.»


Nombre de lectures : 3402
55 Commentaires sur cet article
  • Djamel M
    28 mars 2011 at 20 h 27 min -

    Ce type est apparemment souffrant. Meskine!




    0
  • Nazim
    28 mars 2011 at 21 h 00 min -

    Je ne connais pas ce M. Menasra, mais je ne suis absolument pas d’accord avec lui. Pour ma part, je dirais que je ne suis pas avec Bouteflika et que je lui demande ainsi qu’au système qu’il incarne de dégager en vitesse, car l’Algérie n’est pas sereine, ni stable, et que le peuple vivote dans d’insupportables et indignes conditions. Bouteflika et ses semblables ont réalisé un grand travail de destruction sur tous les plans qui font de notre pays le plus grand gâchis des 50 dernières années. Alors, ou ce M. Menasra est aveugle ou c’est un hypocrite de bas étage.




    0
  • ahmed
    28 mars 2011 at 21 h 19 min -

    quand il a dit cela ? c est une autre deception pour notre peuple que des gens de l opposition comme ce Menasra ne sont pas vraiment pour le changement.!drole de coincidence Abou-Jarra est en train de radicaliser ses positions vis-avis l alliance et Bouteflika.
    Le HMS veut devenir un opposant au systeme et Menasra un allier. drole de peuple.!
    La seule consolation pour ma part et qui ma fait vraiment sauter de joie avec l espoir que le changement arrivera en algérie inchallah c est l annonce par RACHAD qu il vont diffuser par satellite pour l’Algérie et la le vrai travail de sensibilisation va commencer.!




    0
  • Ninie
    28 mars 2011 at 21 h 31 min -

    Salam alaykoum,

    Il aura au moins l’honnêteté de déclarer publiquement sa soumission…non pas au créateur…mais à Boutheflika…pour quelques dinar…tamemar
    Car pour glorifier un individu alors que des Algériens crèvent dans les bidonvilles, se font brulés ou se noient pour échapper à leur destin…

    Malheur aux arabes…ils ont vendus leur âme pour les biens de ce monde…




    0
  • Sami
    28 mars 2011 at 21 h 44 min -

    IL A EU LE FEU VERT DE TOUFIK POUR FORMER CE PARTI !!
    JE ME DEMANDE : EST CE QU’IL Y’A EU UNE RELATION ENTRE L’ATTAQUE MENE CONTRE ABOU JARRA CES JOURS DANS LES JOURNAUX ET CE FEU VERT !!!
    MA TETE VRAIMENT VA S’EXPLOSER , EST CE QU’IL Y’A QUELQU’UN QUI POURRAIT NOUS EXPLIQUER UN PETIT PEU CE QUI PASSE !! LES AGENTS DES SERVICES SONT PARTOUT !!! C’EST UNE DRAME NATIONAL VRAIMENT




    0
  • salem
    28 mars 2011 at 22 h 06 min -

    IL DOIT ETRE DANS LE FUTURE GOUVERNEMENT CET OPPORTUNISTE




    0
  • Farès
    28 mars 2011 at 22 h 26 min -

    Il rejoint ces acolytes de hms et compagnie. Je croyais qu’il était sincère quand il avait quitté HMS, mais finalement pas pour grand chose. De toutes façons ils sortent tous de la même école.




    0
  • mohamed Nassim
    28 mars 2011 at 22 h 36 min -

    Etfouh 3ala echiatine. Pourqu’oi tu cree un parti alors? juste pour dire que tu es avec Boutef.




    0
  • Ammisaid
    28 mars 2011 at 22 h 39 min -

    « Je mange, je bois, je dors et je fais le reste de ce que tout mammifère digne de ce nom fait, alors, je remercie mon seigneur sa fakhamatouhou et je n’ai rien à lui exiger d’autre voire je me tiens à disposition pour toutes les taches qui vont le contenter et le rendre heureux »
     » je n’ai pas besoin de la liberté de conscience et de choix, par contre, j’ai besoin que mes maitres me dictent mes pensées, mes intentions, mes paroles et mes actes, c’est de cette manière que j’ai envi de mourir  »
     » je respire les ordres de mes maitres et sans eux je meurs  »
     » je veux un changement mais le changement de celui de mes maitres: ceux qui changent tout sans rien changer  »
     » je suis dans le paradis avant même le jour du dernier jugement »
     » sans mes maitres je suis rien et avec eux, je suis député et peut être dans quelques temps chef de parti et avec un peu de chance ministre de sa Fakhamatouhou  »
     » je suis en désaccord avec soltani mais je suis d’accord avec lui pour soutenir sa fakhamatouhou et ceux qui l’ont aidé à devenir sa fakhamatouhou  »
     » je fais de la politique mais qui arrange mes maitres protecteurs et je ne suis seul dans ce cas, nous sommes de plus en plus nombreux et notre nombre augmente au même rythme que celui du pétrole  »
     » nous sommes le peuple de ce que nous faisons rois, présidents, généraux !… »
     » mes ennemis sont les ennemis de ceux qui me nourrisent, m’habillent, me logent et décident de mes actes de tous les jours »
    Etc…




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    28 mars 2011 at 22 h 44 min -

    «Bouteflika a réalisé un grand travail sur tous les plans » sauf dans celui des Internés des camps dela honte que le Hamas de Menasria avait en 1992 soutenu et cautionné.
    L’histoire n’oublie pas et ne pardonne pas ya Menasria.

    Nourredine BELMOUHOUB
    Front pour le Changement National Authentique et non imposteur.




    0
  • brahim
    28 mars 2011 at 22 h 48 min -

    hamas de cheikh mahfoud allah yerhamou est une pure creation des services pour contrecarer le FIS donc la marionnette mnasra n’est qu’un autre pion a l’image de nahnah et bouguerra ! le choix de la photo est parfait




    0
  • abderrahmane
    28 mars 2011 at 23 h 14 min -

    ils sont fidèles a la ligne tracée par leur pere spirituel (nahnah)celle des compromissions et des affaires.




    0
  • Zineb Azouz
    29 mars 2011 at 0 h 10 min -

    NON ! c’est une blague ! C’est le poisson d’avril !
    Dites moi que je rêve, s’il vous plait.

    L’administrateur de LQA n’a pas le droit de publier de tels propos sans nous avertir à l’avance, c’est une mise en danger d’autrui ! Je proteste vivement contre LQA pour la photo et les propos.

    J’appelle les lecteurs sincères à écrire à ce Monsieur Changement afin de le féliciter et l’encourager dans son DJIHAD pour que le 9 avril soit une fête nationale.

    Ah ! Tant qu’il y aura des hommes !

    ZA




    0
  • nomade
    29 mars 2011 at 0 h 16 min -

    Si tu es d’accord a 100% avec ton boutef , tu n’as qu’a dissoudre ton parti.

    On crée un parti politique ou on est dans l’opposition que si l’on est en désaccord avec le régime.

    Il faut être cohérent avec soit même ya si menasra el-khobziste.




    0
  • still
    29 mars 2011 at 1 h 36 min -

    La coalition fait des petits

    Drôle de prémisses pour le « changement » annoncé par le sigle du pseudo parti! A ce qu’il parait, son parrain ne s’est démarqué de son ex-parti hams (membre de la coalition) que pour tirer le tapis sous les pieds de son patron Boudjerra. En annonçant : «On est avec Bouteflika et on ne demande rien en contrepartie » il ne fait que sauter dans les bras de Bouteflika sans même lui en demander la permission. D’ou le « changement » qu’il vise ne peut être autre que  » le changement de Boudjerra –trop vieux et trop pretentieux-par Menasra » au harem du Pouvoir!
    Maudite soit la politique si elle est telle que pratiquée par ce gouvernement et sa coalition!
    A défaut de pouvoir gagner plus de sympathisants, le régime sentant sa mort prochaine, crée les « partis » qui le soutiennent. Je crains qu’il en créera tellement qu’il finira par se passer du suffrage dit universel .Il initiera alors une nouvelle pratique démocratique ou plutôt partocratique : les partis politiques voteront au nom et lieu de leurs « militants ». C’est tellement plus simple et plus sûr. Comment a-t-on pu occulter, si longtemps, cette idée lumineuse digne du Livre Vert de Qaddafi !




    0
  • W A H I D
    29 mars 2011 at 2 h 06 min -

    Discours de OBAMA
    19h30 heures de l’EST.

    Pour expliquer les raisons de sa décision de l’utilisation de la force pour empêcher Kaddafi a déstabiliser la région; pour les intérêts (l’Egypte) et pour les valeurs de l’Amérique ( La démocratie) , et aider le peuple libyen pour leur quête a la liberté.

    W A H I D




    0
  • Roberto
    29 mars 2011 at 5 h 54 min -

    J’ai toujours dit et je répète encore,ce n’est pas le pouvoir qui est fort ou intelligent ou compétent pour avoir résister a toutes les émeutes , même a une déstabilisation armée tentée par le FIS,mais le pouvoir sait qu’il y’a des milliers d’Algériens LACHES prêts a offrir leurs services pour une poignée de Dinars.Pour preuves on entend partout parler de MOH Tchipa.Donc la sortie de menasria ne doit nous étonner.




    0
  • Sadek
    29 mars 2011 at 7 h 07 min -

    Ils se ressemblent tous ces disciples de la confrérie Nahnah : même facies, même opportunisme et même compromission dans l’âme.




    0
  • Mokhtar
    29 mars 2011 at 9 h 09 min -

    Pourquoi usurper le sigle d’autrui , il avait pourtant le libre choix , l’alphabet peut être composé des centaines de fois.
    ,je lui propose le
    FDPMB (Front pour le Départ du Pouvoir et le Maintien de Bouteflika).Je peux l’assurer que je ne réclamerais jamais de droits d’auteur.Quelle époque pourrie avec un Pouvoir agonisant qui sort ses dernières paires 7.




    0
  • azraîn
    29 mars 2011 at 11 h 13 min -

    YA MOUNAFEQ SHAME ON YOU. comment comptez vous vous présentez devant le seigneur, si tant est que vous êtes croyant. vous avez ruiner ce pays, vous avez hyper développé la CORRUPTION (donnez nous les comptes des 400 milliards de dollars gaspillés durant cette dernière décennie), la hogra (policière, judiciaire, etc.), fait fuir ou mis sur la touche les dernières compétences et personnes intègres que compte ce pays et la liste est longue.




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    29 mars 2011 at 12 h 04 min -

    Lorsque j’ai regardé la photo publiée ci-dessus par LQA, de l' »Hisse la, mister » Menasra, compagnon en vadrouille des choux youkhhhhhh, qu’il n’a cessé de trahir, tout comme Judas, à croire que c’est de mode, dans les partis issus du clonage:

    – Said Sadi, et son RCD, clones du FFS.
    – Nahnah, et son Hamas, clones du FIS
    – Ouyahya, et son RND, clones du FLN
    – Louisa Hanoune, et son PT, clones du PAGS
    et enfin, last but not the least….
    – Menasra et son FCN « dit six dents », clone du FCN.

    J’ai vraiment cru, que la photo le montrait jusqu’au cou dans la m… et qu’elle n’a été que retouchée, au niveau de la barbe.

    En effet, c’est dans le même fange que barbotait aussi un célèbre « BARRE BUE » Messadia, que l’on disait lui, portant sur ses épaules un Chadli, dont seul le chou fleur de sa tête émergeait, car il pensait que « tout allait bien » dans sa « ripou-bliss » qui avait ouvert les vannes à l’enrichissement « sans cause » au nom de l’ouverture « économique ».

    Mais aujourd’hui, quel bonheur, Abdelmadjid Menasra, après avoir été « ministre » de la junte, et numéro 2!2!2! du HAMAS, a-t-il oublié que selon Al-Watan, il avait condamné ce même régime de Bouteflika, à qui aujourd’hui, il n’a plus rien à reprocher ?

    En témoigne cette citation:

    QUOTE :
    Soltani critique le gouvernement : Les onze points du MSP, Madjid Makedhi, « El Watan » : 08 – 12 – 2005

    Le Mouvement pour la société et la paix (MSP) étonne ces derniers jours avec ses sorties particulières. Après le bilan sombre dressé, la semaine dernière, par le président du parti, Abouguerra Soltani, de la politique économique adoptée par le gouvernement, c’était au tour de Abdelmadjid Menasra, vice-président du MSP, de remettre en question les programmes de réforme lancés par l’Exécutif.
    S’exprimant, hier, devant les cadres du parti à l’occasion de l’ouverture du colloque sur « La liberté de la presse et la démocratie », organisé au siège de parti, Abdelmadjid Menasra a déterré les anciens projets lancés par sa formation. L’orateur a rendu publique une plate-forme de 11 points à satisfaire pour avancer dans l’exécution du programme quinquennal mis en branle par le président de la République. Pour lui, sans la levée de l’état d’urgence, la consécration de la liberté de la presse, l’ouverture de l’audiovisuel au privé et la réforme et l’indépendance de la justice, aucun chantier ne pourra aboutir. L’Algérie, a-t-il affirmé, comme tous les pays du monde arabe, a connu une régression en matière des droits de l’homme depuis le 11 septembre 2001.
    http://www.djazairess.com/fr/elwatan/31893
    UNQUOTE:

    WAW WAW WAW Menasra a-t-il constaté maintenant que l’Algérie, a réglé les problèmes des droits de l’homme ???

    Peut-être qu’en réalité, ce que je croyais être la trace indélébile laissée par sa plongée dans la fange, enfin ce qu’il en reste sous sa barbe « bien taillée », n’est rien d’autre que le rubicond qu’il ne faut pas dépasser lorsqu’on est ventriloque et que l’on se voit octroyé le « droit de louer » les seigneurs de guerre…




    0
  • IDIR
    29 mars 2011 at 13 h 12 min -

    Monsieur Benchenouf,

    Je cherche, sans désespérer, le dernier article de Mme Zineb AZZOUZ, afin de poster un commentaire. Merci d’avance de votre aide.
    IDIR

    DB: Franchement, je ne sais pas. C’est Salah Eddine qui est à la barre. Désolé.




    0
  • ali
    29 mars 2011 at 13 h 55 min -
  • Si Tchad
    29 mars 2011 at 14 h 30 min -

    Ca c’est une bonne nouvelle! Justement, pour le prochain remaniement, Boutef s’appretait à ne RIEN te donner….comme quoi, ma parole, t’es un vrai voyant!
    khmous 3lik!

    Si Tchad




    0
  • M.J.
    29 mars 2011 at 15 h 07 min -

    @Abdel Madjid AIT SAADI

    Est ce réellement cet individu qui est en cause ou le système qui fabrique ce genre de phénomènes ?
    Ce type est un pur produit de la machine pondeuse et il ne saurait être différent des autres poussins. Certes il peut s’éloigner du groupe pour un temps, faire poussin seul et solitaire, mais dès qu’il entend cot!cot! et cot! il accourt dare dare auprès de la machine pour recevoir ses ordres afin de semer le désordre.

    S’il a changé de poulailler c’est que tous les poulaillers se ressemblent et font partie de la même ferme.
    Salutations fraternelles




    0
  • amel
    29 mars 2011 at 15 h 17 min -

    Il y a certainement un bon point ,futur,qu’entrevoit ce faux dévot de Menasra, comme l’a si bien précisé Nomade que fait cet opportuniste dans un parti d’opposition ,quand on sait que cet énèrgumène a fait partie du clan des islamistes les plus virulents des années 92 ,on lui a fait snifer un petit su.sucre, ou une petite pâtée,probablement
    Cher concitoyens,des débris humains tels que menasra reviennent au pouvoir ,croyez-moi,j’irai combattre à Ghaza ,là au moins ,ça serait pour la bonne cause




    0
  • Ait Mohand Ouwidir
    29 mars 2011 at 15 h 36 min -

    Plus chiyat que celà… tu meurs !

    Aucune dignité ni aucune retenue.

    On appelle cela en termes crus :

    DE LA PROSTITUTION POLITIQUE !!!

    HACHAKOUM.

    Tanmirth.




    0
  • zaky
    29 mars 2011 at 16 h 17 min -

    salam,
    un peu de chitta,agrément oblige.




    0
  • Djahida
    29 mars 2011 at 16 h 17 min -

    Cette phrase du akh Menasra est révélatrice de la mélasse dans laquelle se débat un pouvoir finissant.
    Mélasse venant du sucre , tout le monde se sucre en pataugeant dans la gadoue ;et la meilleure preuve est cette fin de phrase « ..et je demande rien en contrepartie »veut dire clairement que tous les « artistes » du cirque national de la boulitic sont payés.
    Tout soutien à Bouteflika est gratifié par une prébende alléchante (du verbe lécher), lui, le sieur Menasra propose de jouer son numéro gratos.Lilah fi sabil Illah!
    Quelle époque bizarre! 3ich tesmaâ ,un himsiste d’origine qui rase gratis quand anarchiste,maoiste nihiliste,internationaliste ,ex pagsiste ,gauchiste, font la chaine pour glaner de la main de notre nabab national qui dispose de plus d’argent que le roi de Brunei.Quand mounadhal (militant)devient mounadha (limonade sucrée).Salam.




    0
  • W A H ID
    29 mars 2011 at 17 h 54 min -
  • D B
    29 mars 2011 at 19 h 34 min -

    Monsieur le président,

    Je vous ecrit cette letre pour vous donner de mes nouvelles qui sont en bonne et parfaite santé et j’espère que vous de meme.

    D’abord je veux remercié Si Ali le douanier qui a corigé mes fautes d’ortografe, parce que moi, comme a dit el Hadj, Allah yerhmou, c’est la fin et le va pied nu qui m’ont donné des courts. Si Ali aussi il vous aime baucoup et il vous dis que grasse a vous il a construis une maison avec trois etage plus le ré 2 chossé.

    Je vous ecrit cette lettre pour vous dire que je suit avec vous et que je vous aime baucoup et que l’Algérie va tres bien grasse à vous. El hamdoulilah. On a besoin de rien. On a besoin de vous, inchalah vous vivrez encore 100 ans.

    Depuis que vous ete notre président, la baraka est tombée sur nous. On a beaucoup de logement, et baucoup d’autoroute et beaucoup de route et de tunnel et beaucoup de ponts et beaucoup de bazars Doubai et il y a tout en Algerie.
    Quand c’été Chadli on allé au Maroc et en Tunisie pour acheter des chozes, et meme des couvertures et des termosse et meme du chinegome et des bloudjine. Maintenant c’est les tunisiens et les marocains qui vienent acheté chez nous et meme les chinois ils vienent travaillé alor que nous on vie sans travaillé. Grasse a vous maintenant il ya des frigidaire et tout le lectromenager et meme des voitures neuve dans les vitrine. Et aussi des camion. Le train est du luxe et les cars aussi sont du luxe et le tramoué qui sera bientôt. 5 dans les yeus des jalous.

    Moi je vous dit monsieur le président que beaucoup qui parlent sur vous et sur le gouvernement sont des jalous parce qu’ils sont des fénéons et qu’ils n’on pas arrivé a construire une maison comme la villa de Si Ali le douanier ou acheté une voiture comme tous les vrais hommes qui ont des moustache Moi, j’ai acheter un kat kat et j’ai deponsé 225 milions pour mon mariage. J’ai gagné de l’argent parce que moi je ne fait pas de politike et je ne passe pas mon temp a faire la critike des chefs de la politike. Moi je travail tout le temp. Je ne suit pas comme ces bras cassé qui ont la langue sur l’epole pour critiké les chefs de la politik. Ils sons des jalous Monsieur le président. Si demain tu leur donne de l’argent ou un poste de chef ou de douanier ou de gendarme ou de chef de service de la wilaya ils ne vont plus critiké. Je les connait bien et je regarde dans leurs yeus la jalousis. Ils sont jalous parce que ils veulent la pagaye dans le pays parce qu’ils veulent se faire croire comme en France pour avoir le RMI et le chomage. Et ils veulent que tous le monde il soit pauvre comme eux, parce que la jalousis les tus. Ils critikent parce qu’ils ne peuvent pas a acheté la crevete à 2000 dinar et pour faire manger leurs enfant du luxe ou marcher avec des souliers de sport de 2 millions. Moi mon fils grasse a vous mon cher Président je lui ai acheter un cartable vouiton en devises. Les jalous ils ont oublier quand ils etait pendant le colonialisme ils crevait de fin. C’est pas bien quelqu’un qui mange beaucoup il devient mechant.

    El hamdoulilah depuis que vous ete notre président, l’Algerie est devenu comme un magasin carrefour en france. On a tout et tout le monde entier il est jalous de nous.

    Alors par jalousis ils veulent faire comme la Tunisie et la libie et l’egtpte parce que ils ne savent pas que ces pays creve de faim et maintenant ils vont crevé de faim plus.

    Nous on manque de rien Monsieur le Président, il faut etre degourdi et tres rapide dans les chozes. Et il faut apprendre la kfaza et quand ca marche pas il faut pas être radin et glissé la tchipa, apres tout est normal. Mais ces bras cassé qui critikent et qui veulent mettre le feu a l’Algerie, ils sont fénéants et ils sont radin, ils veulent tout gratuit. Mais ils ne comprenent pas que si tu ne done pas coment il va vivre le gendarme, et surtout le douanier comment il va construire une petite maison pour ses enfants. Ils croit que c’est facile et ils ne savent pas que le pauvre douanier avec son salaire il ne peut meme pas vivre une semaine. Demandé à Si Ali il sait tres bien et il peut meme vous expliquer si vous l’invité a ton bureau presidentielle. Il vous aime beaucoup Si Ali et il cache ta photo dans la poche de sa veste gauche.

    En tout cas finalement Monsieur le Président je vous ecris pour vous dire que nous somme tout le peuple avec vous coeur et dieu et que si les jalous font la meme chose que en Tunisie et dans les autre pays, tout le peuple va sortir leur cassé la gueule qui critike qui critike et qui mange et qui mange. Il faut pas avoir peur deux ils savent rien faire sauf parlé parlé, ecrire ecrire et ouvrir leur gueule.

    Ils sont jalous de vous et de nous parce que vous et nous on est pas des bras cassé.

    En tout cas finalement Monsieur le Président, si vous voulez m’invité a ton bureau présidentielle pour vous dire encore des secrets et que vous envoyez votre protocole pour me cherché ne me cherché pas avec mon nom parce que personne ne me connait avec mon vrai nom. Tout le monde dans mon quartier me connait avec mon nom du travail qui s’appelle Moh tchipa. J’habite pas dans mon adresse qui est marqué sur l’envelope mais ma vrai adresse secrete est dans trois maisons: 5 et 3 et 8 impasse de la liberté.

    En attendant d’avoir de vos nouvelles qui sont en bonne et parfaite santé je ferme cette lettre en vous embrassant sur la tete.

    Signé par Latrache Belaama dit Moh Tchipa

    PS: La letre a été corigé par Si Ali K’hiouabark douanier qui a voté 3 fois pour Bouteflika et qui va voter encore trois fois pour Bouteflika.




    0
  • fateh04
    29 mars 2011 at 20 h 30 min -

    De l’entrisme à la flagornerie systématique, on arrive à devenir adulateur,c’est à dire tout ce qu’il y a de plus odieux parmi les flatteurs, vil, lâche, servile, impudent.
    A //force de forger, on devient forgeron/ et à force d’encenser, on devient thuriféraire

    Cet obséquieux personnage dénommé menasra veut flatter plus haut que tous les panégyristes, caudataire du tyran, du dictateur, génuflecteur oubliant qu’on ne fait de génuflexions que devant Dieu pour lui demander pardon et Misericorde. Par contre Menasra fait des génuflexion devant son maître sans rien lui demander… Faut le faire!




    0
  • M.J.
    29 mars 2011 at 21 h 06 min -

    @D.B.
    Quel plaisir de vous lire mon frère ! Ce qui m’a vraiement surpris c’eset que vous arriviez intentionnellement à faire toutes ces fautes d’orthographe, alors que sans le faire exprès j’en fais autant. 🙂

    Autrement pour le contenu, rien à dire ! C’est de la haute facture comme …presque…toujours.(Il faut que vous vous surpassiez n’est ce pas ?).

    Fraternellement.




    0
  • D B
    29 mars 2011 at 21 h 39 min -

    @M.J.
    Merci frère. En fait c’est plus facile de faire des fotes.
    Surtout que j’ai connu à Tebessa un Ali eddiwani qui ecrivé comme ça.




    0
  • Kada
    29 mars 2011 at 23 h 50 min -

    Si feu Nahnah était relativement modéré en matière de penchant pour les biens de ce monde éphémère, Bouguerra (son vrai nom qui veut dire né une nuit d’orage (el guerra)n’y va pas du dos de la cuillère ;la règle ésotérique fondamentale de notre hamas national et ses succursales est : »Dir el fardh woungoub lardh »
    Menasra fait il exception ? en refusant de picorer la terre .
    N’a-t- il plus de bec? Qu’attend il donc de Bouteflika pour SERVICES RENDUS?
    Jamais le pain seul n’a rendu un homme heureux.Ne dit-on pas vivre d’amour et d’eau fraiche?
    L’eau fraiche étant la LIBERTE .
    Beaucoup d’esclaves chromosomiques ne le comprendront jamais.




    0
  • still
    30 mars 2011 at 0 h 43 min -

    Sacré DB ,comme il a dit l’autre!




    0
  • MissTmourt
    30 mars 2011 at 1 h 22 min -

    Juste une suggestion en passant. Afin d’éviter le parasitage de ces idiots qui se croient malins et afin de montrer la filiation véritablement nationaliste et authentique du FCN, pourquoi ne pas ajouter 1954 ?

    FCN-1954 versus FCN-(DRS)

    Sur le même sujet, celui de la communication, est-ce qu’un site propre au FCN, plus politique, est prévu ?

    Anyway mes frères, vous faites un excellent travail keep going…




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    30 mars 2011 at 8 h 46 min -

    QUOTE:
    M.J. dit :
    29 mars 2011 à 15 h 07 min

    @Abdel Madjid AIT SAADI

    Est ce réellement cet individu qui est en cause ou le système qui fabrique ce genre de phénomènes ?
    Ce type est un pur produit de la machine pondeuse et il ne saurait être différent des autres poussins. Certes il peut s’éloigner du groupe pour un temps, faire poussin seul et solitaire, mais dès qu’il entend cot!cot! et cot! il accourt dare dare auprès de la machine pour recevoir ses ordres afin de semer le désordre.

    S’il a changé de poulailler c’est que tous les poulaillers se ressemblent et font partie de la même ferme.
    Salutations fraternelles
    UNQUOTE:

    Assalam, tout d’abord, cher frère;
    Voici ce que m’a inspiré ta réplique à propos de Menasra…
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6b/1984-Big-Brother.jpg
    Il sait que Big BROTHER observe, et il le SERT !

    http://fr.wikipedia.org/wiki/1984_%28roman%29

    Non, il n’a pas changé de poulailler, mais il est victime du système décrit par Orwell dans « 1984 »…

    Cet amant des pyramides et des constructions de partis, semble avoir fait sien cette structure:
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/75/1984_Social_Classes_alt.svg/220px-1984_Social_Classes_alt.svg.png

    Trucage de l’Histoire et propagande
    Le Parti a la mainmise sur les archives et fait accepter sa propre vérité historique en la truquant ; il pratique la désinformation et le lavage de cerveau pour asseoir sa domination. Il fait aussi disparaître des personnes qui lui deviennent trop encombrantes et modifie leur passé, ou les fait passer, faux témoignages des intéressés à l’appui, pour des traîtres, des espions ou des saboteurs. C’est le principe de la « mutabilité du passé » car « qui détient le passé détient l’avenir ».

    Un positionnement réellement philosophique soutient l’action du Parti : la théorie du Parti est que le passé n’existe pas en soi. Il n’est qu’un souvenir dans les esprits humains. Le monde n’existe qu’à travers la pensée humaine et n’a pas de réalité absolue. Ainsi, si Winston est le seul homme à se souvenir que l’Océania a été une semaine plus tôt en guerre contre l’Eurasia et non contre l’Estasia, c’est lui qui est fou et non les autres. Même si le fait est objectivement réel, il n’existe (dans le sens qu’il n’a des conséquences) que dans la mémoire de Winston. Le Parti impose une gymnastique de l’esprit aux hommes (appelé « doublepensée » en novlangue) : il faut assimiler tous les faits que le Parti leur jette, et surtout oublier qu’il en a été autrement. Et de plus, il faut oublier le fait d’avoir oublié.

    Pour le philosophe français Jean-Jacques Rosat, « la leçon philosophique et politique de 1984, c’est que la liberté et la démocratie sont incompatibles avec le relativisme et le constructivisme généralisés »12.

    Dystopie et conditionnement:
    Dans « Le Meilleur des Mondes », le conditionnement commence avant la naissance.

    Les utopies de la Renaissance puis de l’âge classique ne sont pas des sociétés paradisiaques offrant à l’homme un cadre de vie répondant à tous ses besoins et ses désirs. Thomas More, le premier, voit dans l’égoïsme et la cupidité les causes de l’injustice de toutes les sociétés existantes et son utopie est un projet d’amélioration morale de l’homme. Les sociétés idéales ne le sont que parce qu’elles ont su faire de l’homme un être meilleur, plus civilisé et capable de servir sa communauté avant ses propres intérêts. Or, dès la naissance des utopies, leurs auteurs n’ont pu parvenir à ces résultats qu’en imposant un certain nombre de lois contraignantes : l’égoïsme et l’avidité sont empêchés, dans l’utopie de More, par l’interdiction absolue de toute propriété privée.

    Les contre-utopies dénoncent dans les utopies l’incapacité de celles-ci à changer véritablement l’homme pour en faire un être heureux et digne de bonheur. Les œuvres de Huxley, Orwell, Zamiatine ou Silverberg soulignent le caractère superficiel des changements que les États contemporains ont pu imposer à la nature humaine. Ceux-ci n’ont pas su changer l’homme en profondeur et n’ont pu agir que sur son comportement.

    Ainsi :

    Dans 1984, l’État entend modifier l’esprit humain par l’usage du « novlangue » et de la « double pensée ». Le novlangue est une langue volontairement appauvrie dont le but est d’empêcher ses locuteurs de formuler des pensées complexes et d’exercer leur esprit critique. La double pensée est une sorte de gymnastique mentale consistant à accepter comme également vraies des propositions contradictoires. Son but est également de détruire chez l’individu tout sens logique. Ces procédés ne réussissent pourtant pas à faire accepter aux habitants de l’Océania leurs conditions de vie. Orwell insiste sur le fait que, même dépourvus de tous moyens intellectuels de contester l’ordre en place, les personnages de son roman n’en continuent pas moins de ressentir instinctivement que leur vie est inacceptable. Les méthodes du Parti n’ont pas pu venir à bout des besoins et des goûts de l’homme et n’ont su que les refouler comme en témoigne l’exemple du personnage de Parsons, fervent supporter du régime qui insulte pourtant Big Brother contre son propre gré durant son sommeil.

    Dans « Le Meilleur des mondes », les individus sont conditionnés dès leur plus jeune âge par l’écoute durant leur sommeil de slogans et d’aphorismes censés s’imprimer pour la vie dans leur esprit et visant à leur dicter le comportement à adopter dans toutes les situations. Les personnages du roman de Huxley sont ainsi dispensés d’avoir jamais à penser et échappent aux tourments qui pourraient en résulter. Ils sont également façonnés de manière à toujours se comporter conformément aux attentes de leur société. Cependant, tout comme leurs homologues de 1984, ils n’échappent pas à l’angoisse, angoisse renforcée par leur incapacité à mettre des mots sur ce qu’ils peuvent éprouver. D’où le recours régulier à une drogue (nommée « soma ») sans laquelle leur vie ne saurait être supportable. Ici encore, l’utopie n’a pas réussi à faire un homme nouveau.

    Les contre-utopies dénoncent donc la prétention utopique à changer l’homme par conditionnement.

    « [Les prêtres] apportent tous leurs soins à instiller dans les âmes encore tendres et dociles des enfants les saines doctrines qui sont la sauvegarde de l’État. Si elles y ont profondément pénétré, elles accompagnent l’homme sa vie entière et contribueront grandement au salut public, lequel n’est menacé que par les vices issus de principes erronés »

    — Thomas More, « L’utopie », p. 222

    Prétention qui n’aboutit qu’à l’aliénation, le refoulement et la névrose.

    J’espère ne pas t’avoir ennuyé en te rappelant ce roman phare… qui faisait certes la critique du monde communiste, ou de son Eden, mais qui en fait vaut tout aussi bien pour ceux d’entre nous qui souhaiteraient faire de « l’islamisme » comme nos Menasria, et avant eux, d’autres qui « promettaient de raser gratis », ou encore « les clefs du Parais », à quiconque glisserait son bulletin pour le candidat du PARTI… d’Allah. UNIQUEMENT, quitte à faire ensuite ce que « vouldra » pourvu que le KAMIS, la BARBE et le SIWAK ne soient point oubliés.




    0
  • Afif
    30 mars 2011 at 13 h 51 min -

    بسم الله الرحمان الرحيم

    @ DB :

    Pouvez-vous publier le programme de ce nouveau parti. Je n’ai pas réussi à le trouver.

    Cela dit, premièrement, Nahnah a créé Hamas dans le seul but de démontrer que le FIS n’a pas le monopole de l’Islam et surtout de démontrer que le vrai Islam n’est pas chez le FIS, ceci au plan de la religion.

    Au plan de la politique, Hamas représente la classe bourgeoise et le FIS les classes déshéritées, donc ils ne peuvent pas être dans un même parti.

    En tant que représentant de la classe bourgeoise (commerçants, entrepreneurs, etc…), Hamas est tenu d’avoir un pied dans le pouvoir pour défendre êt protéger les intérêts de sa classe, c’est ce qui explique sa politique entriste systématique.

    Deuxièmement, en ce qui concerne 1992, il faut s’interroger sur la responsabilité de l’échec de la démocratie et du retour de l’unicité de pensée (coalition présidentielle derrière le programme unique du Président) : est-ce le FIS ou Hamas ? Il faut quand même savoir une fois pour toutes pourquoi la démocratie naissante en 1988 et en plein essor grâce à la clairvoyance de Chadli a avorté et qui en est responsable.

    Enfin, à mon avis, l’allégeance du groupe Menasra au pouvoir n’est pas une surprise puisque ce groupe représente la tendance la plus droitière de HMS.




    0
  • ALMIZANE
    30 mars 2011 at 14 h 51 min -

    @D.B.
    Merci pour cette savoureuse lettre au Président. Dans ce monde chargé de tant d’insignifiances, n’est ce pas une manière de combattre cette morosité ambiante et retrouver l’espace d’un instant l’envie de sourire.
    Bien cordialement.




    0
  • nadir
    30 mars 2011 at 17 h 01 min -

    Merci et mille fois Merci, mr MENASRA, d’avoir crée ce fameux partie, de changement de bouteflika, au contraire avec votre initative, vous avez éveillez le peu d’algériens qui croyez à ce regime, vous avez dévulgué le vrais visage de la manipulation du système, alors merci d’voir faire encors perdre leur crédibilité en vers le peuple (CHAAB RAH FEK)




    0
  • M.J.
    30 mars 2011 at 19 h 31 min -

    @ Abdel Madjid AIT SAADI .

    Merci pour ce survol Historique de la littérature. Vous semblez encore avoir en mémoire ces chefs d’oeuvres, ils ne sont dans mon cas hélas que de vagues souvenirs bien que je sois féru de sf jusqu’a présent, cela me permet de fuir la réalité qu’on m’impose.

    Il n’empêche que malgré l’oubli (conscient), l’inconscient, cet insondable et qui parait il garde tout intact, à pu broder dessus pour me faire écrire le commentaire objet de votre attention, c’est une possibilité envisageable, en effet.

    Ces gens là mon frère, dans le genre de notre énergumène sujet à discussion, ont des égos démeusurés qui n’ont rien à voir avec la religion, car en fait ils ne suivent que la voie de l’appât (du gain) matériel et ils prennent « les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages ». Finalement ils ne peuvent qu’être apâtés et n’ont pas de libre arbitre. Celui qui leur tient la nourriture peut les mener à sa guise là où il souhaite le faire.

    En effet le sens ethymologique de religion est « la voie » pour le musulman « la voie droite » explicitement désignée par le Coran et qu’il choisit de son plein gré et de sa propre volonté dont Dieu l’a doté. Or ces gens marchent en zigzag.

    Ils pensent détenir la seule intelligence capable d’influer sur le présent et le futur et s’en vont allègrement sur les sentiers étroits et accidentés de l’imposture et de l’ignorance bâtir leur rêves de domination et de suprématie.

    Mais un jour prochain, le peuple rira bien d’eux, car il est presque éternel. L’Histoire inscrira leurs gesticulations mesquines dans des livres que liront les générations futures.

    Rien ne résiste à la marche des peuples vers le progrès, surtout pas un petit poussin « ta3 ettriciti » qui ne sera plus là dans trois mois.

    Fraternellement.




    0
  • M.J.
    30 mars 2011 at 19 h 40 min -

    @ Afif.

    CITATION: »@ DB :
    Pouvez-vous publier le programme de ce nouveau parti. Je n’ai pas réussi à le trouver. »

    Un parti qui n’a qu’un « vice »-président et pas de président peut il avoir un « pro…gramme » de ligne politique ?

    Salutations.




    0
  • Hamma
    30 mars 2011 at 21 h 23 min -

    @Afif, ne vois-tu pas mon frère que ce Menasra et son clone de parti boulitique n’a aucun programme et encore moins un projet de société. Il clame haut et fort: «On est avec Bouteflika et on ne demande rien en contrepartie».

    Ce qui signifie en « clair » que ce monsieur clame à la face des algériens que son parti et lui:

    1.Tournent la veste (on est avec Boutef)
    2.Baissent le pantalon (on ne demande rien)

    Tout comme déja annoncé par les partis de l’alliance, il dit aussi en « numérique » que son programme est celui du Président.

    Fraternellement.




    0
  • Votre nom…
    1 avril 2011 at 22 h 41 min -

    Regardez sa tranche il est bien engraissé avec le sang et la misère du peuple et surtout grâce a la rente des richesse de ce pays fourni par ses maitres
    laab hmida racham hmida et qui a dit que les loups se mangent entre eux?




    0
  • Mohtabou
    3 avril 2011 at 7 h 57 min -

    Soir d’Algérie:dimanche 3 avril 2011 Menasra reçu par Ouyahia.Tout se confirme.Le bal des vampires est lancé.




    0
  • Mokhtar
    4 avril 2011 at 7 h 55 min -

    Le célèbre homme de théâtre allemand Shirack von Baldur a dit: »Si on me parle de culture, je sors mon revolver »
    Un vrai moudjahid a dit: »Si on me parle(encore) de patriotisme , je ressors
    ma mitraillette »Quel sale temps!Takhir ez zamane!




    0
  • alayha
    5 avril 2011 at 15 h 42 min -

    Ce type ressemble à un des monstres des films d’Alfred Hitchcok.




    0
  • joran
    7 avril 2011 at 13 h 08 min -

    Salam
    I find it a little bit odd that DB has posted these Menasra’s comments without reference to the context in which they’ve been reported. In fact the quotes were said during a presidential election rally animated by MSP on 2 April 2009 (see http://www.djazairess.com/fr/latribune/14534). Given how the political context has changed since then and the recent « issue » between the two FCNs one can imagine the disproportionate impact such an omission may cause on LQA readers’ minds. I’m not in anyway a supporter of Menasra & co but cherry picking is no good for education.
    Best regards




    0
  • Sadek
    7 avril 2011 at 22 h 18 min -

    @joran:

    Sir:

    What’s your point?
    Who cares when Menasra made those quotes?
    The bottom line, what LQA readers need to know is where Menasra stands.




    0
  • aquerado
    8 avril 2011 at 1 h 09 min -

    Salam,
    So there’s no problem, i think both of you are agree that somewhere this guy has « stolen » something, hasn’t it?




    0
  • Arkal
    14 avril 2011 at 2 h 07 min -

    Depuis la dissidence de son frère ennemi Abou djerra de la coalition présidentielle, Menasra joue au pousse toi que je m’y mette. Dire que sinistre ex: Ministre de la pêche à vendu du poisson en pleine mer (Bâa el hout fel b’har)avant qu’abbou djerra ne le dégôme pour le vendre à son Tour. Il y’a de l’intérêt dans l’air.




    0
  • Saïghi Djaballah
    16 avril 2011 at 18 h 49 min -

    C’est decevant, scandaleux et Chiant de voir de jeunes algériens comme ce type là croire à l’ghoula. Quand je vois ou j’entends ces gens là parler me donnent mal au coeur et l’envie de vomir.




    0
  • CHERGUI
    17 avril 2011 at 15 h 10 min -

    JE CROIS QUE CELUI QUI EST VRAIMENT MALADE C EST SAID SAADI QUI VEUT FAIRE APPARAITRE CE QU IL N EST PAS ET CE N EST PAS DE CETTE MANIERE QU IL RECOLTERA UN ELECTORAT ALORS QU IL APPRENNE D ABORD A FAIRE DE LA POLITIQUE




    0
  • kaci
    23 mai 2011 at 19 h 18 min -

    Menasra ex (HMS Houma Maa Système) parti de la soumission
    et de la chita,tchipa, depuis quand vous avez commencé à porter des costumes et des cravates, il fut un temps ou votre chef de file bouguera avait une barbe longue avec un kamisse vous n’avez qu’a voir la vidéo de la salle harcha en 87 , puis quel changement rapide cravates, costumes car ils sont payés par l’argent du contribuable (taa el galou) ,
    revenant à vous si Menasra vous etiez ministre de l’industrie au temps de HMS ,vous avez décidé qu’on vous traduise tous les documents en arabe pour soit disons la ouma , mais la seule raison valable c’est que vous etes arabophone null en français comme tes camarades de HMS ,ennahda etc
    je te fais savoir que tes camarades de ce HMS ont reglementé la tchipa dans les ministères de HMS et ça devient (kahwa,halawa,karama) je te demande de refaire
    une vraie touba et adorer dieu ton créateur et non pas
    boutef /




    0
  • Congrès du Changement Démocratique