Édition du
22 July 2017

Les médecins résidents maintiennent la grève illimitée

Ils n’ont pas confiance en la tutelle
Les médecins résidents maintiennent la grève illimitée

Par : DJAZIA SAFTA
Lu : (446 fois)

Les résidents se sont prononcés pour la poursuite de leur mouvement entamé lundi, du moment que leurs délégués n’ont pas encore reçu les PV de la réunion tenue avec la tutelle.
La grève illimitée des médecins résidents est maintenue, telle a été la décision prise, hier, lors d’une réunion des délégués du Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra), avec leurs adhérents pour décider des suites à donner à leur mouvement. Selon les premiers échos, les résidents refusent de faire machine arrière et se disent déterminés à poursuivre la protestation jusqu’à obtenir gain de cause, et ce, malgré une réunion tenue mardi avec le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière. “Nous avons décidé le maintien de la grève illimitée. Nous avons soumis la proposition au vote de nos adhérents, la majorité écrasante est pour la poursuite de la grève avec un seuil minimum de revendications”, a fait savoir le Dr Mohamed Sahnoun, délégué à l’hôpital Zmirli, contacté, hier, par téléphone.
Ainsi, d’après le docteur, “les résidents des 10 CHU se sont prononcés et ont décidé de poursuivre leur mouvement entamé lundi, du moment que nous n’avons pas récupéré les PV de réunion. Les résidents n’ont pas confiance en la tutelle. Ils veulent du concret”.  Lors de la rencontre de lundi, 22 délégués nationaux du collectif se sont rendus au ministère de la Santé pour discuter de leurs préoccupations et tenter de trouver une sortie de crise.
La réunion était présidée par le secrétaire général de la tutelle M. Bouchnak et a vu la participation des représentants des centres hospitalo-universitaires et des établissements hospitaliers spécialisés.
Le ministre de la Santé a rejoint la rencontre et demandé l’instauration de 3 commissions. La première est chargée de discuter du statut particulier, la seconde concerne le service civil et la dernière devant se pencher sur les revendications pédagogiques.
“La divergence sur le service civil, qui est leur cheval de bataille, s’est fait sentir lors de la réunion, où les représentants du ministère ont développé leur argumentaire en faveur du maintien du service”, relatent les membres du Camra.
Après une réunion qui a duré toute la journée, les résidents sont sortis avec la promesse que dans 2 semaines, une réponse sera donnée par la tutelle concernant leurs revendications. Il y a lieu de rappeler que les médecins résidents ont entamé un mouvement de protestation il y a près d’un mois. Ils veulent une prise en charge concrète de leurs revendications professionnelles et pédagogiques, dont l’abrogation du service civil et la suppression du service militaire à partir d’un certain âge, notamment.
Les résidents demandent, également, le droit de bénéficier de la prime de contagion, car ils trouvent qu’ils sont “exposés” aux mêmes risques de contagion que leurs professeurs. Les résidents se battent aussi pour le droit au congé de maternité pour les résidentes.

DJAZIA SAF


Nombre de lectures : 1590
PAS DE COMMENTAIRES

Congrès du Changement Démocratique