Édition du
30 March 2017

RASSEMBLEMENT pour Ali Mécili

Le samedi 9 avril 2011 à 14 h 30

Cimetière du Père Lachaise – Entrée principale

Le 7 avril 1987, l’avocat André-Ali Mécili, compagnon de Hocine Aït-Ahmed et porte-parole de l’opposition algérienne démocratique, a été exécuté à Paris sur ordre des services secrets algériens. Dès le mois de juin 1987, son assassin présumé, interpellé sur le sol français, a été expulsé en urgence absolue vers l’Algérie, et vingt quatre ans après, ce crime d’État demeure impuni.

Le diplomate algérien, Mohamed Ziane Hasseni, soupçonné d’être l’organisateur de cet assassinat, arrêté le 14 août 2008 à l’aéroport de Marignane, puis mis en examen pour complicité d’assassinat, a finalement fait l’objet d’un non lieu et une fois encore la justice a été remise à plus tard.

Pourtant, notre combat n’a pas été vain. Votre fidélité, votre mobilisation depuis tant d’années ont permis de sortir l’affaire Mécili du silence et de l’oubli que prétendait nous imposer la Raison des États. Désormais, elle est inscrite dans les mémoires et dans l’Histoire.

Cela n’a pas été facile, tant de responsables politiques ont refusé de nous entendre, préférant fermer les yeux sur le crime d’un État ami. Les mêmes aujourd’hui, découvrant avec stupéfaction la volonté et la force des peuples en lutte contre les dictatures, s’autorisent à soutenir ce fameux « printemps arabe ». Sauront-ils être cohérents avec eux-mêmes et iront-ils jusqu’à accepter de nous entendre lorsqu’au nom des valeurs de la France, nous réclamons justice pour Ali Mécili ? Il faut y croire et ne pas baisser la garde.

C’est pourquoi nous devons être nombreux à nous retrouver, ce 9 avril, pour nous recueillir sur la tombe d’Ali. Nous aurons aussi une pensée pour tous ceux qui luttent dans les pays arabes pour leur dignité et leur liberté. Un immense espoir s’est levé et nous verrons un jour la vérité venir d’une Algérie enfin démocratique.

Paris, le 28 mars 2011

Annie Mécili


Nombre de lectures : 3478
5 Commentaires sur cet article
  • Alilou
    31 mars 2011 at 21 h 59 min -

    le fric prime sur la justice…tant que le gouv de m….qui exerce en algerie miroite 300 Milliards de dollars de marchés a la face de la France…aucune justice ne sera possible pour les crimes commis contre les hommes….fumez un thé et restez eveillé…en attendant que la justice divine intervienne…




    0
  • salay
    1 avril 2011 at 20 h 16 min -

    Es-ce vrai que lors de l’assassinat d’Ali Mecili, Si Abdelhamid Mehri était Ambassadeur d’Algérie à Paris?




    0
  • Hamma
    1 avril 2011 at 23 h 21 min -

    Notre défunt frère Ali Mécili est dans nos coeurs tout comme le sont les martyres de l’Algérie et tous ceux qui de l’intérieur et de leur exil se battent pour la dignité, la justice et la liberté.

    La justice aux ordres dans l’affaire Mécili a jugé sans rendre justice à Annie Mécili.

    « Une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le monde entier » – (Martin Luther King).




    0
  • ben yahia
    5 avril 2011 at 10 h 22 min -

    dieu ait son âme,
    je demande a mahri et ait ahmed pour que apres demain vont y allés recuille sur la tombe de l’hero mecili,
    quelle trahison!!!!!!




    0
  • Hamma
    7 avril 2011 at 17 h 35 min -
  • Congrès du Changement Démocratique