Édition du
24 March 2017

Que faire maintenant que le système est à nu?

Hammana

Maintenant que le système est mis à nu et que les gens commencent à prendre conscience de sa faillite,il convient de dégager une recette pour l’action à engager sur le terrain dans la perspective du changement par ce que le moment n’est plus de faire le constat de faillite de la république de BOUMEDIENNE et qu’à ce stade tout a été pratiquement dit en ce sens que le système a été suffisamment décortiqué pour qu’il ne subsiste plus l’ombre d’un doute meme chez les plus réticents quant à sa nature scélérate et destructrice.
Le pragmatisme préconise non une descente massive dans la rue comme l’ont fait nos freres arabes car les conditions pour une telle approche ne sont pas encore réunies mais une mobilisation générale s’impose pour synchroniser les démarches comme préalable à toute action de cette envergure.
Une campagne intense de sensibilisation via tous les médias à large audience s’impose afin de se rallier aussi l’opinion publique nationale en l’aidant à sortir du carcan dans lequel la confinée la propagande officielle du régime et internationale en montrant au monde notre détermination à en découdre avec cette malédiction et donner ainsi une dimension internationale à la contestation populaire qui devra etre la mission de la classe intellectuelle qui est appellée à s’impliquer davantage dans cette perspective en usant de tous les procédés possibles:Passage sur AL JAZEERA,facebook,twitter,distribution de tracts quand l’occasion se présente etc…

2)-Les gens doivent cesser de servir de supports au système(abstention de servir de mouchards sous quel pretexte que ce soit et de faire de la propagande à son profit lors des campagnes électorales quelque soient ses offres alléchantes qu’il propose généreusement lors de telles occasions.C’est difficile pour beaucoup de le faire surtout dans le contexte de crise que vivent les jeunes aujourd’hui mais c’est le prix à payer s’ils veulent une solution définitive à leurs problèmes et vivre dans la dignité.

La création de comités locaux qui devront s’inscrire dans le prolongement du collectif national qui vient de prendre la décision historique de proclamer l’appel pour le changement,à l’instar de ce qui a été fait lors du déclenchement de la révolution de 1954.Ceci aiderait à la coordination des efforts pour aboutir à un consensus national qui nous permettra de mener une action commune dans laquelle tout le monde serait impliqué avec la détermination et la conscience requise.
3)-la multiplication des grèves doit constituer l’un des moyens de pression qui obligerait le gouvernement
à dialoguer ne serait-ce que d’une manière fragmenté avec la société afin de l’asfixier en paralysant le secteur public notamment économique qui profite aux barrons du pouvoir qui n’accepteraient pas pour longtemps que leurs intérets(entreprises) subissent le
contre-coup de la situation politique du pays et finiront eux-memes par peser de tous leurs poids pour
le contraindre à faire les concessions de taille aux profits de l’opposition.

4)-La désobeisseance civile est aussi à envisager comme ultime recours en tant qu’elle sert un double objectifs:
a-préparer les manifestants moralement à une éventuelle épreuve de force,
b)-montrer notre engagement et notre détermination en
adressant ainsi un message fort à l’intention des autorités afin de l’obliger à céder à la pression de la rue
Tel doit etre notre plan d’action devant privilégier le pragmatisme qui devra se substituer à toute autres approches de la question de la transition vers la démocratie.


Nombre de lectures : 1442
37 Commentaires sur cet article
  • cheb rassou
    2 avril 2011 at 0 h 49 min -

    Harceler le système, traquer ses tenants, dénoncer leurs magouilles…sans relâche!




    0
  • balak
    2 avril 2011 at 9 h 40 min -

    Et bien nous on continue pendant ce temps a creer des associations,des mouvements, des coordinations, etc.on se nourrit de fantasme, On continue notre combat virtuel a la grande joie de ce pouvoir machiavelique.D’ailleurs nos tortionnaires peuventt dormir sur leur 2 oreilles, c’ est pas demain qu’ on les chassera.Wallah s’il n y a pas un changement radical de strategie de notre part pour les expulser du pouvoir, nous voila parti pour des siecles de souffrance.




    0
  • Que faire maintenant que le système est à nu? midipress
    2 avril 2011 at 11 h 11 min -

    […] substituer à toute autres approches de la question de la transition vers la démocratie.Lectures: ici pour lire l’article depuis sa source. Cette entrée a été publiée dans algerie. Vous […]




    0
  • mokrane
    2 avril 2011 at 11 h 19 min -

    Rachad (Section-Suisse) a le plaisir de vous inviter à une conférence qui sera animée par le

    Dr Lahouari ADDI

    Professeur en sociologie à l’Université de

    Lyon 2

    « Révolutions arabes et spécificités algériennes »

    Le

    Samedi 2 avril 2011

    à 20h00

    au Jardin des Iles

    (Résidence Colladon)

    Ch. Colladon 5-7

    1209 Genève

    J’ai reçu ce message à titre privée de RACHAD section Suisse et j’invite tous nos compatriotes qui habitent la SUISSE à venir débattre avec MR Lhouari ADDI. ce samedi 02 avril à 20h00, le lieu de la conférence se trouve à 100m de la grande mosquée Genève (Petit-Saconnex).

    Fraternellement Mokrane.




    0
  • houda
    2 avril 2011 at 13 h 26 min -

    bonjour
    Ouyahia vient d’avouer son impuissance devant les barrons, pourtant c’est très simple : livrez leurs noms à l’opinion publique, le peuple se chargera du reste, on a quand même le droit de connaitre qui tient 36 millions d’algériens en otage. Mr Ouyahia si vous êtes incapable de vous affirmez par le DROIT contre ces gros chats, rendez le tablier et laissez les gens courageux et intègres le faire
    j’ai envie de pleurer l’état de mon pays, quel gâchis !




    0
  • HAMMANA
    2 avril 2011 at 13 h 29 min -

    A Mr MOKRANE

    La conférence au sujet de laquelle vous invitez les gens à y prendre part s’inscrit,et votre démarche aussi,dans le cadre du processus objet de mon article.
    Pour etre actif,il vous appartient,une fois la conférence terminée,de voir si vous pouvez publier sur cette meme page une copie de celle-ci en PDF ou autre format afin d’enrichir les débats sur la question de la transition démocratique.Combien j’aurais aimé y assister,mais étant dans le sud algérien je me contenterais de la suivre par le web.




    0
  • aquerado
    2 avril 2011 at 18 h 03 min -

    Salam,
    Non seulement le systeme est nu, mais le roi, le bouffon et toute la clique sont quasiment dans le meme etat. A l’instar de cette fillette dans le conte d’Anderssen qui avait remarque la nudite du roi, la jeunesse Algerienne aguerrie « fakou » que ces escrocs ont batti cet etat sur du vent.




    0
  • HOUARI
    2 avril 2011 at 18 h 06 min -

    Ce qu’il faut faire maintenant apres avoir bien appris sa lecon c’est de passer a l’etape des travaux dirigés , c a d de mettre en application ce que la lecon a laissé comme cicatrice a la societe, a l’economie, et au pays.
    Il faut passer a l’etape COUP DE POING, c’est assez le BLA BLA pour du BLA BLA.




    0
  • Mokrane
    2 avril 2011 at 18 h 31 min -

    A Monsieur Hammana,

    Je me suis renseigné auprés de la section Rachad Suisse dont je fais partie ;(et suis aussi sympathisant du front national du changement ATTENTION LA VRAIE ET non pas celle MADE’IN DRS VERSION NAHNAHISTE); j’ai appris qu’une équipe technique est a pied d’oeuvre pour faire les enregistrements nécessaires ..je ferais suivre Inch’Allah.

    J’ai aussi une trés bonne nouvelles à vous annoncer à savoir le lancement dans les prochaines jours d’une TV satellite pour les Algerien(ne)s par RACHAD.

    La bataille finale contre le pouvoir en place a bel et bien commencé, il faut affuter nos armes yal khawa, ça y va de l’avenir de nos enfants de notre pays.




    0
  • HAMMANA
    2 avril 2011 at 20 h 00 min -

    A HOUDA

    beaucoup se trompent en croyant que notre problème est avec le régime(DRS)alors que nous avons affaire à des éléments plus dangereux que TOUFIK,NEZAR etc..et c’est justement ceux_là qu’il faut farouchement combattre.
    Les éléments comme Ouyahia,Redha malek,Aboujerra soltani,khalida messaoudi,Sidi Said(UGTA),la liste est trop longue malheureusement ,constituent de vrais obstacles et pourtant rares sont ceux qui les pointent du doigt alors qu’ils sont les supports et les alliers inconditionnels de la tyrannie grace à lesquels elle perdure malgrès toutes les épreuves de laquelle elle s’en sort plus aguérie par ce que ces gens là lui garantissent toujours la légitimité en promulguant des lois scélérates.Pour ce faire,ils livrent un combat sans répit en engageant leurs larbins jeter le discrédit partout notamment à travers le web en vue de décourager touts projets tendant à l’instauration d’un régime démocratique.Vous aurez du sans doute avoir remarqué que parmi les internautes,il y a toujours ceux qui travaillent pour leurs comptes.Quoiqu’ils fassent en se montrant plus zélés que les autres,il est facile de les démasquer car à leur qualités de traitres,s’ajoute celui de l’ignorance et donne ainsi la preuve qu’ils ne sont meme pas bons pour servir de mouchards.
    Dans ces conditions,je me demande comment on peut réussir car il est plus difficile d’agir sur leurs esprits que sur leurs parrains.




    0
  • Sami
    2 avril 2011 at 20 h 27 min -
  • Kada
    2 avril 2011 at 21 h 12 min -

    Le système algérien , édifié dans la clandestinité ,demeure après plus d’un demi siècle , impénétrable , inaccessible , flou , mystérieux , diabolique , kafkaien , insaisissable, imprévisible ,insondable , opaque ,casanier , désespérant pour ses ouailles ,énervant , humiliant ,ésotérique ,etc etc…
    Ce pourquoi les gens honnêtes et sages ne peuvent trouver la voie pour bien le conseiller car beaucoup de prétentieux inconscients de son sérail sont en train , en son nom ,de hâter sa chute selon le vieil adage dont s’est inspiré Gueddafi : »si je coules , j’emportes tout le pays avec moi » Néron et Héliogabale le lybien ont essayé , ils n’ont gagné que le mépris de l’Histoire.Vive l’Algérie éternelle.




    0
  • SID ALI
    2 avril 2011 at 22 h 18 min -

    Que faire maintenant que le système est à nu ? Eh bien, pour moi c’est simple : il faut faire comme le CNCD, Coordination nationale pour le changement et la démocratie, c’est à dire descendre dans la rue. Faisons d’autres marches et manifestations de rue combien même on n’est pas d’accord avec les méthodes et la pratique « DES CNCD ». Si on n’est pas d’accord avec les CNCD, eh bien il faut créer d’autre coordination et investir la rue. Les bla bla bla sur le Web devraient s’arrêter pour laisser place à l’action sur le terrain. C’est la rue qui compte et le Web ou facebook seront des appuis, pas plus ! Alors yallah ! et arrêtons de nous caressez mutuellement dans le sens du poil!




    0
  • Mokrane
    3 avril 2011 at 10 h 41 min -

    Notre compatriote le Professeur Lhouari Addi a animé une conférence débat hier à Genève beaucoup de jeunes sont venus de Paris, lyon, Suisse.., un ex:ministre des janviéristes est venu avec son épouse, a fait une déclaration solenelle ou il a demandé publiquement pardon aux peuple algerien martyrisé et appelé tous les algeriens à l’unité pour chasser ce système.

    Le débat portait essentiellement sur la nature du changement imminent en Algerie..
    Un constat en est sorti le système est non réformable de l’intérieur est comme M Addi l’a si bien souligné il l’a comparé à une bouteille de verre…si on essaye de changer changer/réformer la forme elle se casse …a bon entendeur…

    Il y’a eu des échanges trés francs concernant les appels de Mrs Mehri,Ait Ahmed, et en dernier lieu la toute dernière sortie médiatique du représentant du DRS au gouvernement Sir Ouyahia…

    Yal Khawa il faut passer à l’action…on doit porter l’estocade et briser cette bouteille en verre pour qu’on puisse en façonner une autre à l’image des aspirations du peuple algerien.

    Une viédo de la conférence/débat suivra….

    ===============================
    Pouvez-vous nous dire qui est ce « ministre » des janviéristes qui a demandé pardon au peuple Algérien?
    Merci.
    Salah-Eddine




    0
  • Mokrane
    3 avril 2011 at 15 h 44 min -

    Cher compatriote Salah:

    IL S’AGIT DE Ali BENOUARI : Ministre délégué au Trésors de Juin 1991 à 1992 sous l’ère Ghozali:

    D’ailleurs pour rappel : voiçi la liste du Gouvernement en jin 1991 sous Ghozali:

    * Khaled NEZZAR : Ministre de la défense nationale
    * Lakhdar BRAHIMI : Ministre des affaires Etrangères
    * Aboubakr BELKAID : Ministre auprès du Chef du Gouvernement chargé des relations avec l’APN et les associations
    * Abdelatif RAHAL : Ministre de l’intérieur et des collectivités locales
    * Ali BENFLIS: Ministre de la justice
    * Hocine BENISSAD: Ministre de l’économie
    * Nordine AIT LAOUSSINE : Ministre de l’énergie
    * Ali BENMOHAMED : Ministre de l’éducation
    * Mohamed Salah MENTOURI : Ministre du travail et des affaires sociales
    * Abdenour KERAMANE : Ministre de l’Industrie et des mines
    * Mohamed SERRADJ : Ministre des postes et télécommunications
    * Brahim CHIBOUT : Ministre des moudjahidine
    * Chikh BOUAMRANE : Ministre de la communication et de la culture
    * M’hmed BENREDOUANE : Ministre des affaires religieuses
    * Nafissa LALLIAM : Ministre de la Santé
    * Djillali LIABES : Ministre des universités
    * Mourad BELGUEDJ : Ministre des transports
    * Mohamed Elyes MESLI : Ministre de l’agriculture
    * Mostefa HARRATI : Ministre de l’équipement et du logement
    * Mohamed BOUMAHRAT : Ministre de la formation professionnelle et de l’emploi
    * Leila ASLAOUI : Ministre de la jeunesse et des sports
    * Mohamed Ali HAROUN : Ministre délégué aux droits de l’homme
    * Chérif HADJ SLIMANE : Ministre délégué à la recherche, à la technologie et à l’environnement
    * Abdelmadjid TEBBOUNE : Ministre délégué aux collectivités Locales
    * Ali BENOUARI : Ministre délégué au Trésors
    * Mourad MEDELCI : Ministre délégué au budjet
    * Ahmed Fodil BEY : Ministre délégué au commerce
    * Lakhdar BAYOU : Ministre délégué à la petite et moyenne industrie

    Fraternellement Mokrane

    =====================================
    Merci pour la précision, cher Mokrane.
    Salah-Eddine




    0
  • SID ALI
    3 avril 2011 at 16 h 29 min -

    Cher mokrane, s’il s’agit de lui, je connais Monsieur Ali BENOUARI. Cet ex-ministre est un technocrate, fils de bonne famille. Le pouvoir de l’époque a fait appel à lui, l’a convaincu et il a accepté d’être dans le gouvernement pour servir le pays à son niveau. C’est vrai que ce n’est pas bien d’être dans un gouvernement de ce système. Mais ce Monsieur n’a rien à voir avec les dinosaures et les sauriens. Je le compare tout simplement à tous les cadres des ministères qui ont continué à d’être au service des institutions. Il y a ministre et ministre. Il y a fonctionnaire et fonctionnaire. Si on continue avec ce raisonnement les chirurgiens, les médecins, les cheminots, les ouvriers de Sonatrach etc… etc.. sont complices du pouvoir car il n’ont pas fait la grève ou n’ont pas démissionné à cette époque là. Au moins ce ministre a fait son mea culpa devant tout le monde. C’est courageux. Et de toute façon, avec sa déclaration, il a rejoint les forces antisystème. C’est tant mieux pour nous!




    0
  • HAMMANA
    3 avril 2011 at 18 h 04 min -

    Le geste de Mr Ali BENOUARI dont les raisons de son aveu restent à déterminer,n’aura de sens que:
    1)-S’il adhère à l’appel pour le changement de façon à ce que son nom figure parmi les premiers signataires de l’appel car cela tiendra lieu de message à l’adresse du régime qui doit comprendre que meme parmi ses rangs il y a des dissidents,
    2)-désavouer publiquement le régime en le mettant à nu car en tant qu’ex-ministre il doit etre au courant de certaines zones d’ombre dans le sinistre parcours de la mafia au pouvoir qui aideront à la combattre.
    Le cas échéant,se serait se moquer tout simplement de la mémoire de 250 milles victimes innocentes qui sont tombée au champs d’honneur de le seconde guerre coloniale que le pouvoir livra à son propre peuple et nous prendre pour de beaux crétins.
    Ainsi,je demande à Mr MOKRANE de transmettre ce message à son excellence le ministre.




    0
  • HOUARI
    4 avril 2011 at 19 h 36 min -

    Le systeme en place ne lachera pas prise. Ce qu’il faut faire puisque le pays est divisé en TROIS groupes les opportunistes minoritaire pro-occident qui font beaucoups de bruit pour rien (CNCD, RCD,MAK, SNAPAP….etc), le pouvoir en place avec mains de fer et en fin le troisieme groupe a savoir la majorité silencieuse, indifferent qui refuse et le pouvoir et les opportunistes. Ce troisieme groupe se trouve perplexe ne sachant plus a quel saint se vouer, prefere donc le silence, la corruption et la medicrité. Le seul remede, la seule solution doit venir des l’exterieure du pays . elle doit provenir des Algeriens vivant a l’etranger. Ces derniers doivent s’unir autour d’un projet rassembleur, stimulant dirigé par des Algeriens en exile qui ont un echo favorable au sein de cette majorité silencieuse afin qu’elle prenne meche avec l’etincelle pour suivre.
    Si non a choisir, la majorité silencieuse prefere un myope (pouvoir) a non voyant (CNCD, RCD,MAK…).




    0
  • SID ALI
    4 avril 2011 at 22 h 40 min -

    S’il vous plait Monsieur @HOUARI, vous avez le droit et la liberté de donner votre point de vue.C’est un fait. Mais les « raccourci » du type « les opportunistes minoritaire pro-occidental qui font beaucoup de bruit pour rien (CNCD, RCD,MAK, SNAPAP….etc), n’ont aucune argumentation ni preuve. Je ne sais pas de quel côté vous êtes mais c’est facile d’accuser quelqu’un de pro occidental. De toute façon si vous, vous êtes pro- oriental ,par exemple, moi aussi je peux vous accusez de non patriote. Parce que pour moi l’Algérie amazigho-arabo-musulmane est un pays méditérranéen qui n’a rien à voir avec le moyen Orient. Nous ne sommes pas à se soumettre , par exemple, à la culture des pays du golfe (ou d’ailleurs) car nous avons notre propre personalité et identité. Les accusations sont faciles et l’heure n’est pas à la division par des arguments souvent légers. Le patriotisme n’est pas une propriété privée. Il faut essayer de faire plus d’effort pour comprendre pourquoi telle ou telle tendance existe en Algérie.Il ne faut pas insulter l’autre. Les tendances politiques que vous pointez du doigt ne sont pas forcément anti patriotique et/ou pro-occidentales. Arrêtons les clichés faciles ! L’heure est à l’union. Sidhoum et Benchennouf , pour ne citer que ceux-là sont des farouches partisans du regroupement de toutes les idéologies anti sytème pour le faire tomber. Ce n’est pas du gâteau pour l’instant.
    A+ cher ami !




    0
  • HOUARI
    5 avril 2011 at 17 h 25 min -

    @ SID ALI.

    Cher ami, pour repondre a votre question sachez que je suis ALgerien pure laine donc du du coté des ALGERIENS plus precisement du coté de la majorité silencieuse qui refuse DE SUIVRE, de CROIRE et d’etre representé par des Algeriens qui ont d’Algerien que le nom. Je suis du coté de cette majorité silencieuse qui refuse d’etre representé par des laiques, des francophiles et des opportunostes.
    Pour ce qui est de l’exemple auquel vous m’aviez associé, je vous dis tout simplement que vous vous trimpez, bien qu’a choisir entre pro-occident et pro-oriental je prefere et de tres loin le second choix.
    Sachez d’autre part cher ami que dans mes commentaires je n’accuse et n’insulte personne de quoi que ce soit et que je ne commente pas pour faire plaisir a qui que ce soit. Je ne fais que donner civiquement mon opinion sur des realités Algerienne. Pour l’Algerie Arabo-Amazigho-Musulmane, sachez aussi cher compatriote que je n’ai jamais douté de ce point et non plus jamais ctritiquer ce dernier, d’ailleur je ne vois pas ou est le rapport avec mon commenatire.
    Effectivement, vous avez entierement raison de dire que l’heure n’est pas a la division et je partage fermement cet avis avec vous.
    Mais je vous invite a corriger votre tire car ce n’est pas a moi qu’il faudrait faire cette lecon de morale, mais bien au contraire a ceux et a celles qui pronent la divison, a ceux et a celles a qui la majorité des Algeriens ont tourné le dos deouis 1985 a ce jours. Il faut le dire a ceux et a celles que le peuple refuse de suivre, et d’ecouter. Corrigez votre tire et adressez vous a ceux et a celles qui refusent de partager les memes valeures du peuple Algeriens, a ceux et a celle qui au nom de la democratie refusent une grande partie de la societe Algerienne. Adressez votre commentaire a ceux et a celle qui se cache deriere le nationalisme, le Thamazighte, la democratie pour encourager la FRANCOPHILIE. Adressez vous a ces gens que vous trouverez comme je vous le repete a la meme adresse (CNCD, RCD, MAK….)et non pas aux Algeriens Arabo-Amazigho-Musulamn qui ont la conscience tranquille, les mains propres et qui aiment l’Algerie et les Algeriens……………….
    Sans rancune et amicalement votre.




    0
  • SID ALI
    5 avril 2011 at 20 h 52 min -

    Cher ami internaute @ HOUARI , c’est votre droit d’être anti-laîc . Mais sachez qu’un laîc algérien n’est pas automatiquement un pro occidental, un harki et un anti-algérien C’est tout ce que je voulais dire Vous êtes anti-laîc ,tant mieux pour vous et bien évidemment c’est votre droit. Mais, il faut se mettre dans la tête qu’il existe des laïcs algériens qui sont des authentiques algériens patriotes et nullement pro français ou pro occidental. C’est çà la vérité. C’est ce que je voulais dire. Vous êtes dans un tendance politique et idéologique bien claire tant mieux pour vous et vous avez le droit de la défendre. Mais ne traitez pas, s’il vous plait, de non patriote un algérien laïc. Il n’y a pas DE VERITE POLITIQUE IMANENTE. Par contre IL Y A DES RELIGIONS IMMANENTE. Pour moi politique et religion sont incompatible. Pour vous c’est une symbiose. Chacun sa tendance. Et je le répète au risque de paraître trop répétitif : un laïc algérien n’est pas un harki ou un pro occidental. Quand au MAK, sachez que Mehenni est apparu par la faute du FLN (que vous ne montrez pas du doigt) alors que c’est le système, par FLN interposé, qui a fait que des algériens se sont réfugiés dans l’extrémisme. Mehheni est né parce que le FLN ne reconnaissait que des deux constantes : l’arabe et l’islam exclusivement. Ces deux constantes exclusives sont soit disant légitimes et historiques donc non négociables. Or l’Algérie nous appartient à TOUS. Mehheni , par exemple, n’est pas une création du DRS. Il est né JUSTEMENT du fait de l’obstination du système. Je ne vais pas plus loin mais j’espère que vous m’avez compris. Si vous voulez qu’on approfondisse le débat, je ne suis pas contre.
    Merci de me lire et A+
    NB : Inchallal, la démocratie ne va pas aggraver les drames qui traversent notre pays




    0
  • SAID
    5 avril 2011 at 21 h 29 min -

    L’ex-ministre Benouari Ali est un fils de Bougaa. C’est un cadre de valeur et trés competent.
    Mais selon les informations d’il ya quelq temps, il serait devenu citoyen suisse et s’est meme présenté aux élections cantonnales suisses.




    0
  • SAID
    5 avril 2011 at 22 h 00 min -

    Les algeriens qui veulent le changement, occupent la rue depuis longtemps.
    Ceux qui attendent le changement occupent les cyber cafes.
    Le jour ou le nombre d’algeriens dans la rue sera supérieur à celui des cybers, le changement aura lieu !
    Au lieu que l’opposition se reunisse pour se mettre d’accord sur un minimum démocratique (un dénominateur commun), chacun y va de son nouveau sigle. Comme s’il s’agissait de remplacer un pluralisme politique inadapté – les partis – par un « pluralisme du changement » (CNCD 1&2 – FCN – ANC etc …).
    Chacun se prend pour le messie et considere que l’autre est juda !
    Pourquoi les initiateurs de tous ces « sigles » ne se rencontrent pas pour DIALOGUER ?? puisqu’ils ont tous le meme objectif : LE CHANGEMENT ?
    Nous ne sommes pas obligés d’etre tous d’accord sur tout mais au moins soyons d’accord pour le changement, pour la démocratie.
    Apprenons à discuter ENSEMBLE, à dialoguer. Il ya toujours un premier à prendre l’initiative pour aller vers les autres.
    Pendant qu’il pratique la politique du diviser pour regner, montrons lui que l’union fait la force face à ce régime de voyous et de voleurs.




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    6 avril 2011 at 11 h 35 min -

    @ SID ALI
    Cher Monsieur, permettez moi de partager Votre avis quant à la moralité, le sérieux et le courage de Monsieur Ali BENOUARI : Ministre délégué au Trésor en 1991. Ce Monsieur mérite respect,il est propre et responsable. contrairement à Nezzaresse, à Ali Haroun, Leila Aslaou et Papillon.
    J’ajouterais que Monsieur Abdenour KERAMANE, Ministre de l’Industrie et des mines, mérite la même considération.
    Nourredine BELMOUHOUB
    Porte parole des Internés des Camps du Sud




    0
  • HOUARI
    6 avril 2011 at 17 h 48 min -

    @SID ALI
    Tout ce que vous avez ecrit en me repondant na rien a voir avec mes commentaires.
    Vous me faite dire ce que je n’ai jamais ecrit.
    J’ai tout simplement dit que la majorité silencieuse me matrche pas et ne suit pas les laics, les pro-occident, et les opportunistes. Maintenant qui sont ces gens?? ils se reconnaissent, et le peuple n’en veut pas d’eux THAT’S IT.
    Mes salutations cher compatriotes.




    0
  • SID ALI
    7 avril 2011 at 19 h 56 min -

    Cher internat @HOUARI, dans ce cas je te prie de m’excuser. Je retire ce que j’ai écrit et A+ sur le net sur d’autres sujets.




    0
  • Andalousya
    8 avril 2011 at 20 h 13 min -

    Bravo aux propos de HOUARI auxquels la majorité des Algériens adhèrent.
    On ne se battra pas pour la laicité la francophilie la démocratie occidentale ou le tamazighte qui n’est qu’un appel du pied à l’ancien colonisateur.
    On se battra pour un changement et des valeurs Algériennes ancrées dans notre histoire arabo-berbéro-musulmane et le reste suivra. Nous voulons un changement pour la bonne gouvernance dans le cadre de nos valeurs pro-orientales notre camp est celui-là. L’occident ce ne sera que pour les accords commerciaux et un respect mutuel.
    Vive l’Algérie arabo-berbéro-musulmane autrement le cauchemar continue.




    0
  • SAID
    8 avril 2011 at 23 h 39 min -

    Ya andalousya,
    Dans ce cas, pourquoi tu cherches le changement ? Changement par rapport à quoi ? Nous sommes bien dans notre « camp » comme ça. A moins que nous devons choisir un autre exemple de notre camp : maroc ? tunisie de ben ali ? Egypte de moubarek? Yemen de salah ? Assad? Saoudia ? soudan? ETC …

    Je ne pense pas que les algeriens souhaitent imiter ces exemples.
    D’ailleurs, si les visas sont libres personne ne resterait en algerie ni dans les autres pays arabes, meme vous !!
    Il faut avoir les pieds sur terre et cesser de rever !!




    0
  • aquerado
    9 avril 2011 at 1 h 29 min -

    Salam,@Said, mettez y un tout petit peu de volonte , juste un chouiya. On parle de systeme, changer radicalement ce systeme archaique et desuet avec toute son engeance malefique. le reste c’est du tricot, compri?




    0
  • Andalousya
    9 avril 2011 at 14 h 28 min -

    @ Said

    Un changement pour plus de justice et pour une économie prospère qui profite aux Algériens avant tout Monsieur Said.
    Un changement qui n’imite pas la sociéte occidentale tout simplement Monsieur. On ne veut pas d’une société laïque qui refuse le religieux, on est musulmans et fiers de l’être on veut le rester.
    « Les massacres de la sainte Barthelemy » leur a fait détester leur religion, nous ne voulons pas les imiter dans ce domaine Monsieur.
    *Est-on obligé de choisir entre la mauvaise gouvernance des pays arabes et les sociétés anti-religieuses d’occident?
    * N-y a t-il pas une autre voie , celle où tout le monde pratique sa foi(ou pas) mais dans une société musulmane ? où la bonne gouvernance garantie la justice et la liberté de penser pour tous?
    A mon humble avis on peut créer un monde qui nous convient sans pour autant sacrifier le religieux, c’est tout ce que je voulais dire.
    merci à vous.




    0
  • SAID
    9 avril 2011 at 16 h 21 min -

    Changer de systeme comme vous dites, oui, mais par quoi on va le changer ?? Si vous considerez que la démocratie est un concept etranger à notre « camp », le changement reviendra donc à quoi ? Changer elhadj moussa par moussa elhadj ?
    Il ne suffit pas de dire « changer » il faut aussi savoir ce qu’on veut !
    Moi je n’ai pas envie de changer une dictature par une autre.




    0
  • SID ALI
    9 avril 2011 at 18 h 15 min -

    @Andalousya, toi aussi tu t’y mets. Il n’y a , pour toi, que les constantes FLN qui doivent s’imposer ! Et bien tu verras mon frère que ce type d’attitude ne réglera rien dans notre pays même si tu te crois MAJORITAIRE. En fait avec des réactions de ce type, on voit bien que la démocratie est un vœu pieux dans les pays arabo musulmans. Pour certains donc, en dehors de l’arabe et l’islam, rien n’est toléré. C’est une pratique typique dans les pays arabo-musulman. C’est pour cela qu’ils baignent dans la tourmente sans fin. La démocratie peut vivre dans nos pays à condition que la majorité qui gagne au suffrage soit au service de TOUT son peuple. Est-ce cela ta compréhension ou pas ?
    Si le combat pour la démocratie et la liberté est simplement le pouvoir de la majorité, on n’est pas sorti de l’auberge. L’Algérie est certes un pays arabo-musulman mais pas seulement. L’Algérie n’est pas née en 632 ni en 1954.
    Le FLN a excellé dans cette obstination dans les deux constantes nationales EXCLUSIVES et sans même tolérer le débat d’idée. Moi, je te conseille carrément de voter pour le FLN , il s’est très bien faire ce boulot. Pas besoin de « révolution », de marches ou de « printemps arabe ». Vous êtes majoritaire et donc on doit SE PLIER !??? ATTENTION à cette façon de raisonner ! La politique c’est plus compliqué, … à mon avis. La démocratie n’est pas seulement la MAJORITE. Il y a des notions beaucoup plus nobles comme la liberté d’opinion, la liberté de culte, la liberté de presse, la cohésion sociale, la justice etc… etc… et je m’arrête là. Si tu n’intègre pas tout cela ce n’est pas la peine de te fatiguer à combattre ce système car il sait le faire mieux que nous TOUS.




    0
  • HOUARI
    9 avril 2011 at 19 h 56 min -

    @SID ALI

    TU N’AS PAS A T’EXCUSER CAR TU NE M’AS RIEN FAIT DE MAL , JE N’AI QUE REPONDU A TON COMMENTAIRE QUE D’AILLEURS JE RESPECTE AU MEME TITRE QUE LES AUTRES.
    AMICALEMENT




    0
  • HOUARI
    9 avril 2011 at 20 h 20 min -

    @Andalousya

    Je tiens a mon tour a vous remercier, et je suis entierement D’ACCORD avec votre commentaire.
    Amicalement votre




    0
  • SAID
    9 avril 2011 at 22 h 42 min -

    ya andalousya,

    Si tous les pays arabes et musulmans ne sont pas arrivés à instaurer une société musulmane idéale, de quel « génie algerien » pouvons-nous nous prévaloir pour y arriver ? Qu’avons nous inventer depuis 1962, hormis la hogra, l’injustice, la rapine, le trafic, la corruption ET pire encore, le crime politique?
    Vous dites:
    « …la bonne gouvernance garantie la justice et la liberté de penser pour tous? »
    La liberte de penser, entraine la liberte de culte. La laicité n’est pas la negation du fait religieux, au contraire,elle le met à l’abri des manipulations.




    0
  • batni
    10 avril 2011 at 0 h 58 min -

    A Andalousya
    Tu peux créer un monde qui te convient et c’est ton droit le plus absolu mais sans écraser ton voisin, sinon cela s’appelle de la dictature. Tu peux aimer les orientaux ou même les extremes orientaux mais permet aux autres Algériens d’aimer les Africains, les méditerannéens et autres.
    Laisse les autres vivrent leurs vies, ils ont sont responsables citoyens du monde.
    On ne va pas remplacer la dictature actuelle par une dictature religieuse encore plus féroce a l’image de l’Iran, l’Arabie-Seoudite, l’Afghanistan ou autre Soudan. Dans ce cas il est peut-être preferable de laisser l’actuelle, elle au moins on l’a connais depuis 50 ans et elle est née chez nous 🙂

    Mes respects,




    0
  • hamed
    23 avril 2011 at 16 h 18 min -

    j’ai lu tous les commentaires, un dialogue de frère , ça m’a fait plaisir,pas d’insulte,tous veulent le changement,je le souhaite vivement,avec la solidarité de tout le peuple algérien qu’on pourra faire le changement,parce que c’est le système qui divise pour mieux régner, ils ne sont pas des nôtres,VIVE L’ALGERIE LIBRE ET INDÉPENDANTE




    0
  • Congrès du Changement Démocratique