Édition du
26 July 2017

Bejaïa, Recteur boxeur…


Un communiqué émis par un syndicat estudiantin, de l’université de Bejaïa nous apprend que le Recteur de cette université, Monsieur Djoudi, accompagné du Doyen de la faculté de Droit, et de plusieurs agents de sécurité, aurait agressé physiquement un étudiant, et l’aurait blessé au visage.

Les étudiants ont tout aussitôt riposté en incendiant le rectorat. Un rendu pour un prêté.

Voilà le genre de dialogue qui a cours dans nos universités, où les recteurs parlent en coups de poings.

DB


Nombre de lectures : 1651
17 Commentaires sur cet article
  • aquerado
    5 avril 2011 at 20 h 57 min -

    Salam,
    Pourrait on connaitre l’objet de cette rixe?




    0
  • Abdul
    5 avril 2011 at 21 h 35 min -

    Fallait mettre le feu au recteur pas au rectorat.




    0
  • deco
    5 avril 2011 at 22 h 37 min -

    c’est du grand n’importe quoi!! parce qu’il est un pro-boutef qu’il se croit plus fort que tout le monde et permet de boxer des etudiants et tout ça parce qu’ils ont relamés leur droits!




    0
  • Zineb Azouz
    5 avril 2011 at 23 h 20 min -

    Argaz ou Iyezguen (Rajel OU Nouss) ce recteur !




    0
  • amel
    6 avril 2011 at 8 h 59 min -

    Remettre les pendules à l’heure
    Ce qui a été dit concernant l’incident est faux .Il est vrai que plus rien ne va dans la baraque enseignement supérieur depuis l’arrivée de Haroubia et de son staff d’incompétents ,mais il est vrai également que le recteur de Bejaia est un responsables qui a beaucoup fait ,très dynamique ,il a laissé très loin des universités bien plus ancienne que la sienne.Néanmoins si les agissements de certains responsables sont condamnables ,le geste des étudiants l’est aussi ,on se solidarise avec le camarade « agressé mais on ne brûle pas son université .Je considère ce geste très grave ,et je pense qu’il est le résultat du mutisme du président de la république:peut-on tolérer que les cadres de demain soient des pyromanes ? fait-on exprès pour que la situation dégénère et mène à l’irréparable ?
    Tous les pays arabes(et même occidentaux)tentent de remédier à des situations explosives par des remaniements de gouvernement(le gouvernement Sarkosy bien plus jeune que le nôtre en a connu quatre)
    Chez nous ,on a l’impression que la situation est voulue:différents gros scandales , corruption ,détournement,grogne sociales répétées de toutes les strates de la société, laissent de glace notre président …….et pourtant un geste , un tout petit geste prouvant la volonté réeele de changement d’un gouvernement honni par le peuple calmerait peut-être les esprit




    0
  • louasli mouhoub
    6 avril 2011 at 9 h 03 min -

    il est un vieux pépère, il est temps qu’il dégage et laisser la place aux autres qui vont dynamiser la fac et la moderniser.




    0
  • amel
    6 avril 2011 at 17 h 08 min -

    Ce n’est pas un président qui gère un pays mais un gouvernement dont les ministres sont triés sur le volet
    des cadres intègres et compétents dont le cordon ombilical n’est lié à aucun parti quel qu’il soit et surtout pas FLN ,RND, ou MSP
    Mais là ,je d’accord avec les amis internautes ,le président(ou du moins ceux qui ont fait appel à lui) se sont gourés sur toute la ligne et pour faire marronner encore un peu plus le citoyen algérien ,on a maintenu une corbeille d’andouilles durant trois mandats ,quel drame !




    0
  • Si Tchad
    6 avril 2011 at 17 h 33 min -

    Dans l’université de Benbouzid, les progrès sont vraiment très « frappants »…

    Si Tchad




    0
  • Ammisaid
    6 avril 2011 at 20 h 37 min -

    Ceux qui tuent, qui massacrent, qui torturent et qui gaspillent des milliards n’ont pas se justifier et ils ont toujours raison, ceux qui brulent un
    Pneu, qui lancent une pierre, qui crient fort, qui refusent la loi du plus fort…doivent être jugés et condamnés de lourdes de peines car ils ont toujours tort et parce qu’ils font parti du ghachi, des immatures, des ventres à nourrir…
    Aka idina ezman, aka !




    0
  • KIM
    6 avril 2011 at 22 h 34 min -

    Presque tout le monde dans cette université veut devenir recteur.Alors on hesite pas à manipuler les etudiants qui apparemment ne savent pas ce qu’ils veulent.Trop de contradictions.Pour ma part je ne crois pas qu’un recteur agresse un etudiant.Secondo pourquoi s’en prendre à l’immobilier de l’université C’est un acte condamnable qu’on ne peut justifier.




    0
  • idir
    6 avril 2011 at 22 h 45 min -

    pour votre infoirmation,
    le recteur de Béjaia est du département genie des procédes
    le vice recteur chargé de la pédagogie est du département genie des procédes
    le vice recteur chargé de la planification est du département genie des procédes
    le vice recteur chargé de la recherche est du département genie des procédes
    le vice recteur chargé des relations extérieures est du département genie des procédes
    le doyen de la faculté de technologie est du département genie des procédes
    le vice doyen chargé de la post graduation est du département genie des procédes
    le vice doyen chargé de la pédagogie est du département genie des procédes
    ……………………….
    l’université devait s’appelée université du genie des procédes et non A /mira de Béjaia
    qu’attend le président pour changer???????????????




    0
  • amel
    6 avril 2011 at 23 h 32 min -

    @ Idir , ce n’est pas du tout l’organigramme de l’université de Béjaia.S’il y a autant de responsables de la faculté des sciences et des techniques ,c’est parce qu’à sa création en tant que centre universitaire ,elle l’a été en tant que pôle technologique , progressivement et grâce à un staff très dynamique ,elle a intégré à son organigramme plusieurs facultés :lettres et langues ,sciences socales ,droit et tout dernièrement médecine
    C’est par rapport à son étoffement qu »elle est devenue université,et croyez-moi elle rivalise ,sinon elle dépasse certaines universités bien plus anciennes ,je crois sincèrement que les problèmes auxquels sont confrontés les étudiants sont des problèmes bien plus profonds qu’ils ne le pensent car la machine éducation nationale: enseignement supérieur est bel et bien nécrosée
    Tenez bon Idir




    0
  • ca21dz
    7 avril 2011 at 7 h 32 min -

    @ Azineb azouz, si vous le coannaissez bien ce Monsieur Merabet vous n allez pas dir cela, j ai mon avis la dessus j’etais son eleve soit disant car il ne m a rien enseigne durant 3 ans quand il etait tous a Annaba. c’est un Said Said Bis ce mec.
    Je comprend pour quoi les etudiant veullent peut etre sa tete et je suis entierement d’accord en ne peut pas faire d’un ane un cheval de course.




    0
  • JM
    7 avril 2011 at 9 h 58 min -

    @ Idir

    « l’université devait s’appelée université du genie des procédes et non A /mira de Béjaia
    qu’attend le président pour changer??????????????? »

    Pour ajouter à la liste: ou des procédés de génies ou des génies des procédés.




    0
  • M.J.
    7 avril 2011 at 10 h 04 min -

    @Kim.
    Mais partout mon frère beaucoup de monde de monde veut devenir le chef (recteur). C’est ça notre problème national.

    Et ce n’est pas dans un dessein de rectitude, qu’ils veulent devenir régents ou recteurs ou pour suivre une droite rectiligne mais pour zigzaguer car ce sont des « zigs » « zagueurs » et sans limites.

    De quoi pleurer ! A l’université ? quand même !

    Salutations.




    0
  • abdel
    7 avril 2011 at 20 h 29 min -

    moi meme j’etais victime de ce hagar qui a tout fait pour mettre une femme de son ami (genie? DES PRECEDURES!!!!!!!!)au cour d’un recrutement




    0
  • amar
    11 avril 2011 at 13 h 10 min -

    ce recteur vous le connaissez pas du tout….c est un malade du pouvoir….un menteur




    0
  • Congrès du Changement Démocratique