Édition du
26 July 2017

TAISEZ-VOUS !

Amokrane Nourdine

Le monde arabe  qu’en est-il ? Qu’en en était-il ? Depuis 1492 date de l’essor de l’Europe après la découverte  de l’Amérique, sa décadence  étant avérée. Et pas grand-chose n’a changé en cette première décennie de III millénaire : « « La puissance  arabe  n’existe pas. Politiquement  et économiquement,  cette  région n’a aucun  poids  dans  les  relations internationales. Les  peuples  le savent et  c’est  tout  leur  drame :  le  monde  arabe  est  impuissant sur  la scène  mondiale. Malgré  les  atouts  évidents (matières  premières  énergétiques),  l’échec  est  patent. Pourquoi  un  tel  gâchis ? Les vingt-deux  pays  arabes  avaient  pourtant  les  moyens  de réussir  leur décollage politique  et économique. Cette région  qui  court  depuis des siècles  après  sa  grandeur  passée,  n’est  jamais  parvenue à  retrouver  le  chemin  du développement. La  faute  à qui ? A une  interprétation  de l’islam  rétrograde ? A une classe  politique  incompétente et  arriérée ? A des élites  corrompues ? Sans doute un  peu toutes  ces  raisons  à  la  fois. »(1)

Des despotes,  on ne le répétera jamais  assez, aidés et plébiscités par l’occident parce que, soi disant « remparts conte le péril islamiste », n’ont pas cessé, avec leurs complices DU NORD, le pillage  de leurs propres pays laissant leurs peuples sans vie dans l’éternelle  crainte ; ils ont juste réussi et entretenu le sous développement de leurs pays.  ET cela de plus en plus chacun le sait , en  est conscient malgré les manipulations des intellectuels de la classe dirigeante et des médias à la dévotion des, disons le carrément, des voleurs.

Nous avons lu avec ravissement les voix qui s’étaient élevés dans le monde  pour saluer la chute  des dictatures de BEN ALI et MOUBARAK respectivement en Tunisie et en Egypte ; ceux qui au fond d’eux-mêmes et ils sont peut être nombreux qui ne souhaitaient point ces  avènements avaient eu au moins la délicatesse de se Taire. Ce qui est navrant encore aujourd’hui c’est de lire sous la plume de gens, d’intellectuels arabes, le soit disant apport de ces dictateurs à leurs pays. Ils vantent cette « stabilité » de leurs pays ignorant les fortes disparités et les souffrances des peuples. Certains écrits de marocains et marocaines par exemple m’exaspèrent au plus haut point car nulle n’ignore la fortune de leur monarque ainsi que celle de ses prédécesseurs (s’il y avait eu des coups d’état contre HASSAN II, ce n’était certainement pas pur rien…). Tout le monde sait que la démocratisation de ce pays avec le MAKHZEN est quasiment impossible.

Je me souviens  encore de ce partisan de BEN ALI  en Tunisie qui affirmait toute honte bue : « avec ben Ali c’est la stabilité et sans lui nous irons vers l’inconnu ».

Si tous ces « intellectuels » et « intellectuelles » dans le monde arabe ont des intérêts convergents avec ces régimes on peut essayer de le comprendre mais lorsqu’ils essaient de nous affirmer que leurs maîtres… cela nous ne pouvons plus l’ACCEPTER.

J’avais de l’estime pour certains, certaines rencontrés(es) sur face book, et que je ne connaissais pas Vraiment, c’est pour ces raisons et sans jouer au maître censeur  que je crie : DE GRÂCE  TAISEZ-VOUS.

1)      IN   RETOUR DE FLAMME : COMMENT  LA MONDIALISATION A  Accouché du terrorisme d’ALI LAIDI chercheur à l’INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES ET STRATEGIQUES


Nombre de lectures : 1306
19 Commentaires sur cet article
  • Alilou
    5 avril 2011 at 22 h 19 min -

    Interessant article…

    MAIS…vous avez oublié un joueur important dans votre equation de descente en enfer….les peuples…sont aussi complices de cette tragedie et je peux m’avancer sans peur pour dire que c’est grace a cette peure qu’eprouve le peuple de ces dictateurs que nous nous sommes retrouvé dans un tel bourbier, le peuple aussi a adheré et adhere toujours a la loi je mange tu manges et ca continu…vous n’avez qu’a regarder chez nous en algerie pour vous apercevoir que ces manif a gauche et manif a droite ne durent pas dans le temps, juste le laps de temps de ramasser les os que Sir Boutef III ose bien leur jetter de son 1.52m…De grace aussi denoncer la complicité des peuples qui ont plus peur de l’homme que du Createur…raison pour laquelle nous subissons son chatimons CQFD nous merritons ce qui nous arrive, nous avons les maitres que nous merritons.

    Salutations

    PS: Concernant l’elite intelo ou politico intello…ca laisse a desirer…




    0
  • abd el allah el muslim
    5 avril 2011 at 23 h 23 min -

    a alilou @ abdel lah mon frere je te salut pour ton
    commentaire auquel j’ahère entieremment .quant aux
    intelos n’en
    parlons surtout pas,a bon entendeur slt.




    0
  • kaddour
    5 avril 2011 at 23 h 33 min -

    Ce qui est désolant et regrettable à la fois c’est que certains compatriotes, chacun pour les raisons qui lui sont propres, se prennent la tête et se font du mauvais sang pour ce qui se passe dans les pays arabes.

    Tout au plus,pour des considérations géopolitiques évidentes, on ne peut et on ne doit rester indifférent à ce qui se déroule chez nos voisins immédiats, que ce soit au Maghreb ou, dans un degré moindre, dans les pays du Sahel.

    Les pays arabes par-ci, les pays arabes par-là, comme si on n’a pas « de chats à fouetter ». Pourquoi cette tendance à la démesure et à se prendre pour ce qu’on est pas, et comme en toute chose, il faut savoir raison garder. Même le peuple Américain ne se préoccupe pas de ce qui se passe en dehors de son pays tant ce rôle est dévolue à leur gouvernement qui s’en charge d’ailleurs bien et dans le cadre de leur intérêt bien compris.

    Il y’a des pays dit arabes avec des spécificités en tous genres propres à chacun d’eux, et qui les différencient l’un de l’autre, et en dehors de la langue qui demeure leur seul point commun, chacun pour soi et Dieu pour tous.

    Soyons concrets et sérieux, nous disons que nous avons fort à faire pour et dans notre pays et pour reprendre le fameux slogan de feu Mohamed BOUDIAF, l’Algérie avant tout. Si on n’a pas compris cela, c’est que nous prêchons dans le désert, nous perdons notre temps et nous desservons les intérêts de notre pays.

    Quand bien même on voudrait aider les autres, tous les autres, sans exception, qui ont besoin d’aide, il faudrait d’abord qu’on soit nous même à l’abri, qu’on soit en mesure de le faire aisément, et surtout qu’on sache pourquoi on le fait, c.a.d non pas sous tendu par des considérations démagogiques ou faussement émotionnelles, du genre à considérer hypocritement ces pays comme « frères ».

    Dans les relations internationales, on consacre la formule diplomatique bien connue de pays amis, point barre. Il se trouve que les pays arabes ne sont même pas à ce niveau de relation.

    Winston CHURCHILL disait :  » que son pays n’a ni d’amis éternels, ni d’ennemis éternels, il n’a que des intérêts éternels »

    On n’invente rien, il faut juste s’inspirer des bons exemples, et ils sont à profusion en la matière.

    Certains compatriotes admirent et envient ce qu’ils considèrent comme étant des révolutions qui ont lieu dans certains pays arabes. Faut-il rappeler, sans chauvinisme aucun, que la révolution Algérienne remonte à 1954 et qu’elle a été, avec celle du Vietnam, l’une des glorieuses révolutions qui ont marqué le 20ème siècle. Donc, sur ce registre, on n’a pas à rougir, bien au contraire.

    Il est vrai cependant que depuis cette date et même bien avant, les Algériens continuent à chercher leur voie. Ceci est autre histoire.

    Merci de publier.




    0
  • kaci
    6 avril 2011 at 0 h 50 min -

    Si la france est restee 132 ans c’est avec la complicite de no collaborateurs qui sont ussus du peuple .ON n’a plus des oulamas sincers ni intellectuels soucieux de l’etat de leur pays.Ce peuple a trouve son compte dans la chipa la debrouillardise,la ruse,tout est bon pour arriver a ses fins.NOS GOUVERNEURS SONT USSUS DE NOUS ET ILS CONNAISSENT COMMENT NOUS ASSERVIR.NOUS SOMMES TOUS COMPLICES ,UNE CALAMITE C’EST ABATU SUR NOUS.ON A PERDU NOTRE VERTUE,NOTE DIGNITE ,NOS OBJECTIVES.QUAND ON A UN POUVOIR MAUDIT ET UN PEUPLE QUI A VENDU SON AME POUR REMPLIR SONT VENTRE ,SACHEZ QUE CE QU’EST ARRIVE EN 1492 N EST PAS LOIN DE NOTRE CHERE ALGERIE.
    PAS DE SAVOIR,PAS D’OUVERTURE AU DEVELOPEMENT .NOUS SOMMES PRETS A UNE 2EM CONOLISATION




    0
  • Hamma
    6 avril 2011 at 3 h 16 min -

    @ Amokrane Nourdine, le monde arabe bouge du moins une partie, tôt ou tard, l’autre suivra inchaa Allah! Savez-vous pourquoi il bouge? Tout simplement parce qu’il dit non à la dictature, non à la tyrannie et encore non à l’obscurantisme et croyez-moi, il n’est pas prêt de se taire, n’en déplaise à tous ceux et à celles qui clament haut et fort que Bouteflika (pour ne citer que mon pays) était le messie tant attendu, venu sauver l’Algérie de l’obscurantisme.

    Je vais faire simple et donner en exemple une anecdote me concernant qui pourrait peut-être à elle seule décrire ce qui arrive aux peuples arabes qui bougent aujourd’hui.

    J’avais un père (Allah yerahmou) qui, quand j’essayais de débattre avec lui sur un sujet de politique me répondait toujours ceci: «Qu’est-ce que vous comprenez à la politique vous les jeunes?» Cela a duré tout au long de sa vie. Quand est arrivé Octobre 88 et qu’il a été secoué par la violence, il ne comprenait pas et m’a posé la question suivante : «Qu’est-ce qui se passe?» J’ai tout de suite répliqué: «Vous les vieux, vous ne comprendrez jamais la jeunesse!»

    Parents et grands parents ne comprenaient pas ce réveil brutal de leurs enfants et petits enfants dans les années 80, tout comme leurs aïeuls ne s’attendaient pas au réveil des leurs en 54.

    Nos gouvernants n’ont jamais essayés de comprendre leurs peuples, d’être à l’écoute et de répondre à leurs aspirations. Aujourd’hui, les peuples refusent de se taire et disent haut et fort à leurs dictateurs: « Barrez-vous! »

    Fraternellement.




    0
  • TAISEZ-VOUS ! midipress
    6 avril 2011 at 11 h 12 min -

    […] LAIDI chercheur à l’INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES ET STRATEGIQUESLectures: ici pour lire l’article depuis sa source. Cette entrée a été publiée dans algerie. Vous […]




    0
  • Alilou
    6 avril 2011 at 13 h 51 min -

    @Hamma,

    Vous savez pourquoi les vieux (Parents) ne comprennent pas les jeunes (Enfants) ? La reponse est simples: Il n’y a jamais eu de dialogue intergenerations. Pas de dialogue entre un pere et son fils, pas de dialogue entre un prof et son eleve, pas de dialogue entre un medecin et son patient, pas de dialogue entre le peuple et son gouverneur…on pratique un laguage de sourd muet. Et quand ca explose…Attention aux degats et dans toutes les situations citees ci-haut….

    On se rend compte today pourquoi on n,en est arrivee a cette situation ????

    Je n’oublierai jamais les moment que j’ai partagé entre mes parents et ma fratrie…il ya eu toujours un dialogue entre nous et il y est toujours a ce jour…jamais mon pere n’a rebroué aucun de mes freres et soeurs…connaissez-vous bcp de famille comme ca ???? Les tabours de toutes sortes ont toujours minés les dialogue partout en algerie…l’ainé a droit a la parole mais pas le jeune, le chef oui mais pas le sub-alterne etc… et la chaine est encore longue….It’s too late baby now…on est trop embourbé dans nos ventres et bas-ventre pour redresser l’echine….

    Salutations…moi je dois aller a mon seminaire au moins labas il ya un dialogue entre profs et etudiants….asta lavista




    0
  • Dahmane
    6 avril 2011 at 15 h 27 min -

    @kaddour
    « la révolution Algérienne remonte à 1954 et qu’elle a été, avec celle du Vietnam, l’une des glorieuses révolutions qui ont marqué le 20ème »

    Dans l’histoire de l’humanité, il y a eu d’autres révolutions et les peuples ne s’accrochent pas qu’au passé, la révolution 54 c’est maintenant de l’histoire et comme ont dit :
    Inama el fata mén yakoulou ha ana dha, wa laïssa el fata mén yakoulou kana abbi.




    0
  • Adel
    6 avril 2011 at 16 h 59 min -

    @Hamma

    Bonjour,

    La question que vous soulevez est le nœud du problème de la mauvaise gouvernance dans notre pays et c’est aussi le problème de tous les systèmes dictatoriaux ou totalitaires.

    Dans ce monde, l’être humain avance en pratiquant la méthode du «trial and error». Les sociétés qui réussissent sont celles qui mettent en place un système performant de monitoring et qui recherchent le «feed-back» afin de s’améliorer en permanence dans tous les domaines.

    Que s’est-il passé dans notre pays depuis 1962? Tous les dirigeants ont travaillé au renforcement du mensonge. Les cadres, à tous les niveaux, ont été dressés à dire au chef ce qu’il veut entendre. Tout va bien, Sid Errayes.

    Tout le monde maquille les chiffres et ment en permanence afin de prouver que tout va bien et que nos dirigeants sont sur la bonne voie. C’est devenu une culture chez nous.

    Les racines de cette mentalité, sont bien sûr, profondes. Cela commence dans la famille, lorsque le père rabroue ses enfants et leur impose silence quand ils s’aventurent à donner leur avis. Cette façon de faire, qui se justifiait dans un environnement tribal, ne marche plus aujourd’hui. Les enfants doivent être au contraire encouragés à s’exprimer et à donner leur avis. C’est ainsi qu’ils apprennent leur rôle de citoyens responsables et qu’ils pratiquent la démocratie.

    Notre éducation n’a pas développé en nous la capacité de dire non lorsque cela est nécessaire. Nous avons une tendance naturelle à suivre aveuglément le chef ou à le critiquer seulement lorsqu’il est absent et en privé. N’avez-vous pas remarqué à quel point les Algériens parlent de politique et critiquent le système lorsqu’ils se rencontrent à l’occasion d’une fête? Mais quand il s’agit d’agir positivement pour changer les choses, tout le monde se débine!

    Cordialement




    0
  • kaddour
    6 avril 2011 at 23 h 44 min -

    @ Dahmane,

    Bonsoir

    Si il existe d’autres faits historiques marquants dans notre pays, la révolution de 1954-62 en est la synthèse et l’aboutissement. En cela, elle constitue une référence devant servir comme source d’inspiration et de modèle pour aller de l’avant, je dis bien pour aller de l’avant si tant est que cela à un sens pour toi. Je suis donc loin d’être figé au passé, bien au contraire.
    Les peuples, certes, ne s’accrochent pas à l’histoire, mais ils s’en réfèrent.

    La différence peut-être entre nous c’est que, en ce qui me concerne, je suis très fier de la grande révolution que nos ainés ont mené avec une détermination sans faille, un courage à toute épreuve, une grande discipline, un seul mot d’ordre, une vision commune, un sens des responsabilités et du sacrifice, et surtout avec beaucoup d’intelligence et d’humanisme.

    Cependant, comme toutes les révolutions, la notre a connue aussi des hauts et des bas, et sur ce registre, c’est à l’histoire qu’il revient de juger les uns et les autres.
    Et c’est aussi, entre autres, en raison des travers de cet évènement historique que nous en sommes dans la situation actuelle.

    Faut-il rappeler aussi que l’objectif de cette révolution est toujours d’actualité, à savoir l’instauration d’une république démocratique et sociale dans le cadre de nos valeurs ancestrales fondamentales.

    Toutefois, si cette révolution était caractérisée par une grande violence et pour cause, on espère que la prochaine, pour amorcer un changement salutaire, soit plus pacifique.

    Salutations.




    0
  • HOUARI
    7 avril 2011 at 19 h 38 min -

    On le sait, ont le lit quotidiennement les pays Arabes sont entre les mains de voyoux et de corrompus .
    Quel est alors la solution pour sortir se monde de cette agonie et de cette indifference ???????????????.
    La Tunisie , l’Egypte sont des exemples a suivre mais il ne faut pas croire que la chute des tyrans est venue par simple soulevement du peuple, je m’excuse mais il ya eu volonté de changer les choses de la part des deux acteures les plus percutants a s’avoir l’armée et l’occident. Les cas de la Libye, du Yemmene, de la Palestine, de l’Algerie….etc, sont des preuves sans equivoque que les peuples tout seul ne peuvent rien contre un pouvoir militaire acharné.
    Oui il faut agir , oui il faut parler mais ce n’est pas suffisant si l’armée ne s’allie pas au peuple comme l’a si bien fait celle de l’armée Tunisienne, et ‘Egyptienne.
    Imaginons un peu les Libyens faces a l’armée loyaliste pro-Kaddafi sans l’intervention de l’occident. Est ce l’opposition aurait elle tenue le coup??????????????.
    Pourquoi tout se temps ecoulé et tout se soulevement populaire n’a pas ebranlé le pouvoir Yemmenite de Salah ??????.
    Quand on parle de pays Arabe il ne faudrait surtout pas oublier qu’on parle de pouvoir militaire et de systeme policier et non pas de societes democratiques ou l’armée est dans les casernes nuance.
    Le peuple Arabe doit bouger, doit parler, et doit ecrire car aujourd’hui son arme est plus moderne que celle des militaire LES RESEAUX SOCIAUX. Ne nous taisons pas.




    0
  • ahmed bey
    9 avril 2011 at 17 h 19 min -

    j’aimerais juste vous dires une chose, nous à constantine on est toujours colonialisé, L’antique Cirta grande capitale du monde est étouffée par : primo, les colons turck,sécondo les colons français, trio, les colon d’actuelle établie a alger, une libertée trés réstriente, pratiquement, pas d’hotel, un stade malade, des cinémas fermés, des routes défoncés, des dodanes partous, la mal vie, la queu,etc…..l’autrefois Cirta fût l’une ds grandes villes du mondes, où les carthagiens les romains les grecques les perces font le transit, c’était une grande civilisation éffacé, tous les monuments de cette civilisation sont détruit par les colons d’hier et ceux d’aujourd’hui, je dis ceci a ceux d’alger, nous auront notre revanche, et vous n’aviez pas le droit de nous retarder car tous se retourne contre vous comme c’est le cas en lybie bye




    0
  • HOUARI
    9 avril 2011 at 20 h 26 min -

    @ahmed bey

    n’attendez rien d’Alger c’est a vous ( vrais Constantinois) de decrocher ce que vous voulez.

    Sachez que rien ne se donne , mais tout s’acquiert.




    0
  • abla
    10 avril 2011 at 18 h 27 min -

    il n’a jamais était question dansles accords d’évian que seuls les régions du centre et ceux de l’ouest, ont le droit au developpement sociaux éconoqiue, iln’est pas normal que dans la capitale de l’est pas un seul hotel digne pour recevoir les invités alors qu’alger et oran aisi tlemecen des 5 et 6 étoile a gogos..la question qui se pose : constantine est pour une confédération, nous voulons plus continuer a nous traiter de la sortes..




    0
  • Hamma
    10 avril 2011 at 20 h 52 min -

    @abla et ahmed bey, il n’y a pas que le Constantinois qui est touché par l’absence d’un véritable plan de développement économique. La Kabylie, les Hauts plateaux et le Sud algérien sont aussi concernés. Il y a encore des régions d’algérie qui ne savent même pas et ne comprennent pas ce qu’est une république démocratique et populaire. Concernant les accords d’Evian, c’est un costume sur mesure pour les deux parties.

    Fraternellement.




    0
  • Ammisaid
    10 avril 2011 at 21 h 46 min -

    Les rois d’oujda avait avant l’indépendance décidé d’installer leurs palais à Alger. Ils l’ont fait. Les Algérois les connaissent directement ou à travers leurs progénitures mais ils savent aussi combien ils aiment le pouvoir et surtout ses privilèges. Tout ce qu’ils ont réalisés a été réalisé dans le but de vivre à l’aise. Ils aiment la vie et ses douceurs et ses plaisirs. Ce sont des hédonistes pervers. Pervers car ils ont méthodiquement éliminé tout ceux et toutes celles qui risquaient de les gêner dans la prise et le maintien du pouvoir.

    Ce qui est caché est en réalité visible. Son voile est le mensonge. Et, le mensonge ne peut pas résister à la vérité. Malheureusement ceux qui savent se taisent ou disent peu de ce qu’ils savent et la vérité quand elle est sue à besoin d’hommes et de femmes courageuses pour l’imposer.

    Frères abla et ahmed bey, nos rois n’ont rien construit ni à Constantine, ni ailleurs. Ils sont au club des pins et nous sommes à ghaza. C’est tout !

    Le nombre de mensonges qu’ils ont déversé sur le peuple est équivaut au nombre de millions de dollars qu’ils ont volé.

    Ils ont appris le vol et le mensonge à la mamelle et dans le berceau ils ont appris à commanditer des crimes et ensuite à couvrir les assassins !

    Leur Algérien est soit un criminel ou un mort
    Leur Algérien est soit un courtisan ou un exilé
    Leur Algérien est soit un serviteur ou un ennemi
    Leur Algérien est soit un nègre ou un prisonnier
    Leur Algérien est soit un lâche ou un absent
    Leur Algérien est soit la soumission ou la torture

    Leur Algérie c’est le gaz et le pétrole
    Leur Algérie c’est les dollars, les euros et les dinars
    Leur Algérie c’est tout pour nous et rien pour le peuple.

    Ils n’ont pas changé, ils sont tels qu’ils étaient façonné avant l’indépendance.
    Fraternellement
    Leur Algérie c’est




    0
  • boukezouha abdelouahab
    11 avril 2011 at 10 h 05 min -

    السبت 6 جمادى الأولى 1432 هـ- الموافق 9أبريل 2011 م

    إعتقال نائب رئيس الجبهة الإسلامية للإنقاذ الشيخ علي بن حاج

    بعد رده على الوزير الأول أحمد أويحيى في كلمة ألقاها يوم أمس

    الحمد لله وكفى والصلاة والسلام على أشرف المرسلين وآله وصحبه أجمعين.

    هاهي الأجهزة الأمنية تعتقل اليوم السبت 6 جمادى الأولى 1432 هـ- الموافق 9أبريل 2011 م صباحا حوالي الحادية عشر نائب رئيس الجبهة الإسلامية للإنقاذ الشيخ علي بن حاج للمرة السابعة منذ رفع حالة الطوارئ بتاريخ 23 فبراير 2011م فقد طاردته مجموعة مكونة من خمسة سيارات تابعة لقوات الأمن وأخذته عنوة من قارعة الطريق دون توجيه أي استدعاء رسمي كما ينص القانون رغم أن الشعار الذي ترفعه الشرطة « دولة القانون تبدأ عند الشرطة « ؟!!

    • ويرجع سبب اعتقال نائب رئيس الجبهة الإسلامية للإنقاذ ردَّه الصريح على الوزير الأول أحمد أويحيى الذي استنكر وجود أزمة سياسية في البلاد وعارض حل البرلمان وصياغة دستور جديد عن طريق هيئة تأسيسية منتخبة ورفض نائب رئيس الجبهة الإسلامية للإنقاذ سياسة تغيير الأشخاص دون تغيير النظام السياسي تغييرا جذريا وعميقا وردَّ على موقف النظام السياسي من الإخوة الثوار في ليبيا الذين تطلق عليهم لفظ المتمردين عوض التدخل لإنقاذ أرواح الشعب الليبي الذي يتعرض للإبادة الجماعية وأنه يفضل تدخل الدول العربية المسلمة على تدخل الدول الأجنبية الذين لهم أطماع ومصالح في المنطقة والعجيب أن النظام السياسي ينتظر من يغلب ليكون في صفه وهذه انتهازية مكشوفة وليس سياسية قائمة على مبدأ نصرة المظلوم.

    ونحن في الهيئة نندد بهذا الاعتداء على حق الشيخ في التعبير على رأيه السياسي ونضم أصواتنا إلى صوت مجموعة من قادة الجبهة الإسلامية للإنقاذ التي نددت بتكرار إلقاء القبض على نائب رئيس الجبهة الإسلامية للإنقاذ كلما ألقى كلمة أو حاول المشاركة في تظاهرة من التظاهرات ولو كملاحظ يريد الإطلاع على الأمور عن كثب بعيداً عن الكذب وتزوير الأخبار.

    {الهيئة الإعلامية للشيخ علي بن حاج}




    0
  • boukezouha abdelouahab
    11 avril 2011 at 10 h 14 min -
  • boukezouha abdelouahab
    12 avril 2011 at 10 h 32 min -

    الجزائر : الأحد 7/5/1432 هـ – الموافق 10/4/2011 م

    (تصريح صحفي للشيخ علي بن حاج)

    |نائب رئيس الجبهة الإسلامية للإنقاذ|

    يكشف زيف تصريحات مدلسي بشأن حل الأزمة الليبية!

    نص السؤال :

    عقد وزير الخارجية الجزائري ندوة صحفية مشتركة مع المبعوث الخاص للرئيس الكوبي وزير العلاقات الخارجية الكوبي وبرونو رودريغاز باريليا حيث صرح وزير خارجية الجزائر بضرورة إيقاف القتال في ليبيا وفتح حوار مباشر بين الأطراف المتنازعة من أجل الوصول إلى حل سياسي حقيقي فهل هذا الطرح مقبول سياسيا وأخلاقيا؟

    الجواب:

    الحمد لله والصلاة والسلام على رسول الله وعلى آله ومن ولاه

    ممالا شك فيه أن المسيرة السلمية التي قام بها الشعب الليبي كان هدفها المطالبة بحقوق مشروعة غير أن التدخل المسلح الهمجي من طرف الطاغية مدمر القذافي أجبر طلائع الثوار إلى الدفاع المسلح على أنفسهم حيث أجبروا على ذلك اضطرارا لا اختيارا، وقد شهد بسلميتها الجميع مما دفع بالدول العربية والغربية و المجتمع الدولي إلى إسقاط الشرعية عن نظام الطاغية السفاح القذافي غير أن موقف النظام الجزائري ظل غامضا ومريبا منذ اندلاع الثورة إلى يومنا هذا وذلك على مستوى الخطاب العلني الرسمي والذي يخشاه الشعب الجزائري أن يكون النظام مساندا للطغمة الحاكمة في ليبيا على مستوى الدبلوماسية السرية وكذا التنسيق الأمني والمخباراتي.

    أما فيما يخص ما جاء على لسان الموظف السامي لوزارة الخارجية مراد مدلسي في الندوة الصحفية المشتركة مع المبعوث الخاص للرئيس الكوبي وزير العلاقات الخارجية وبرونو رودريغاز باريليا .. فإنه يدعو إلى الدهشة والاستغراب بل والاستهجان فهل يعقل أن تخذل الجزائر ثوار ليبيا الأبطال الذين يتعرضون للإبادة الجماعية وهي التي تزعم الوقوف مع القضايا العادلة في العالم وظلت تدافع تحت هذا الشعار بشراسة على جبهة البوليساريو منذ منتصف السبعينيات وتغض الطرف عن ملايين الثوار في ليبيا الذين تحاول كتائب أبناء القذافي سحقهم سحقا والقضاء عليهم قضاءا مبرما هذا من ناحية ومن ناحية أخرى نستنكر على « وزير الخارجية » أن يسوي بين الضحية والجلاد والظالم والمظلوم والقاهر والمقهور والذي يمارس إرهاب الدولة الرسمي مع المدافعين على أنفسهم اضطرارا وصدق الله العظيم إذ يقول (أَفَنَجْعَلُ الْمُسْلِمِينَ كَالْمُجْرِمِينَ* مَا لَكُمْ كَيْفَ تَحْكُمُونَ)

    ومن باب الذكرى والتذكير نقول عندما اندلعت ثورة الأغلبية عن طريق الصندوق في الجزائر سنة 1992 وتم اغتصاب الإرادة الشعبية والانقلاب على مؤسسات الدولة بقوة الحديد والنار وحوصرت العاصمة والمدن الكبرى بالدبابات وانتشرت فرق الموت والسيارات المجهولة الهوية والقناصة وقصفت الجبال والأودية والوهاد بالطائرات الحربية تعالت أصوات عاقلة في الداخل والخارج تدعو إلى احترام الاختيار الشعبي وإلى ضرورة وقف القتال والمسارعة إلى فتح باب الحوار المباشر النزيه والشفاف مع أطراف الأزمة الحقيقيون من آجل الوصول إلى الحل السياسي الشامل والعادل الذي يقلع جذور الأزمة من أساسها بحكم أنها أزمة سياسية في الصميم غير أن قادة الانقلاب يومها أصروا على الحل الأمني والحسم العسكري الإرهابي وهو ساري المفعول إلى يومنا هذا بكيفيات أخرى رغم الإدعاء الكاذب برفع حالة الطوارئ ، فأين كنتم يا من تزعمون تمثيل الدبلوماسية الجزائرية التي لا تمثل طموحات الشعب الجزائري على المستوى الدولي بل تعاكسها وتصادمها فهل يعقل قبول ما جاء في تصريح مدلسي « بلا حياء أو خجل » حيث ينادي أمام شريكه الكوبي بضرورة وقف القتال في ليبيا وفتح حوار مباشر مع الثوار والإلحاح على ضرورة الحل السياسي بينما في الجزائر لم يتوقف القتال ولم يفتح باب الحوار الحقيقي البعيد عن المناورة والمكر والخديعة ولم يجلس الفرقاء والخصوم على طاولة المفاوضات النزيهة من أجل الوصول إلى الحل السياسي الذي يتجاهله الجميع كما تجاهل النظام منذ 92 كل المبادرات السياسية التي تقدم بها قادة الفكر والسياسة والشخصيات الوطنية والتاريخية في البلاد وضربوا بها عرض الحائط وحرضوا الشعب ضد أصحاب تلك المبادرات الهادفة واتهموا من طرف السلطة وأذنابها بالعمالة والخيانة وهاهو جلاد ليبيا يتخذ من أزمة الجزائر الكبرى ذريعة لقمع شعبه وقال لماذا لا يعاقب المجتمع الدولي قادة النظام الجزائري على ما فعلوا بشعبهم من قمع وتنكيل ؟! فهل يجوز مع كل هذا شرعا وعقلا وسياسة أن تأمر الدبلوماسية الجزائرية أهل ليبيا نظاما وثوارا بضرورة الحل السياسي لأنه المخرج الوحيد للأزمة كما يقول مدلسي بينما نرفضه ونتجاهله في بلادنا ميدانيا وصدق الله العظيم إذ يقول { أَتَأْمُرُونَ النَّاسَ بِالْبِرِّ وَتَنسَوْنَ أَنفُسَكُمْ } ؟! وفي الحديث « إذا لم تستح فاصنع ماشئت »

    والحاصل كان الواجب على دول الجوار خاصة الجزائر مصر وتونس أن تستبق مبادرة الإتحاد الإفريقي التي جاءت بعد خراب البصرة كما يقولون وأن تتدخل لإنقاذ الشعب الليبي وعلى رأسهم الثوار الأحرار من الإبادة الجماعية والجرائم ضد الإنسانية التي لا تزول بالتقادم ولا شك أن تقاعس الدول العربية والإسلامية وخاصة دول الجوار في القيام بواجبها الشرعي والسياسي والعسكري والإنساني من أجل حماية الأبرياء من بطش وقمع جلاد ليبيا هو الذي فتح الباب واسعا لتدخل قوى الهيمنة والاستكبار العالمي التي مكنت لهؤلاء الحكام الطغاة في العالم العربي و الإسلامي لاستباحة شعوبهم والتنكيل بهم ونهب خيراتهم واغتصاب حقوقهم المشروعة كل ذلك تحت ذريعة حماية المدنيين فالذي يتحمل مسؤولية التدخل العسكري الخارجي هم حكام الاستبداد والاستعباد في الدول العربية والإسلامية نعوذ بالله من الخذلان ونسأل الله تعالى لإخواننا المستضعفين في الأرض التوفيق والسداد والنصرة والانتصار وما عند الله خير للأبرار .
    oua salam.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique