Édition du
24 July 2017

Une bien curieuse similitude des miliciens libyens, avec les miliciens du DRS: La "pilule bleue"

Un journal britannique rapporte que des atrocités sont commises par les miliciens et les mercenaires de Kadhafi contre les populations civiles. Exécutions sommaires, viols d’enfants et de jeunes femmes devant leurs parents, et autres monstruosités. Le Quotidien britannique précise que ces miliciens et ces mercenaires prennent du « Viagra ». En fait, il a été trompé par la couleur bleue des pilules. En Algérie, nous connaissons bien ces fameuses pilules bleues, que les miliciens du DRS, et tous les « agents honorables de l’Etat » qui se livraient à des exactions contre les populations, prenaient régulièrement. Elles leur étaient fournies quotidiennement, et dans certains cas, on les forçait même à les prendre. Le lieutenant Souaïdia en parle dans son ouvrage « La sale Guerre ».
Ces pilules, de l’Artane en fait, avaient un nom : »Madame courage ». Parce qu’elles décuplaient l’agressivité, et annihilaient l’inhibition de ceux qui officiaient aux basses oeuvres, qui torturaient, qui violaient, qui tuaient des innocents désarmés.
Cette information, qui peut sembler anodine est, néanmoins, d’une très grande importance. Elle nous apporte un argument de plus, que le régime algérien est bien en train d' »aider » le régime des Kadhafi à tenir. Et en plus de l’aide diplomatique, et vraisemblablement logistique et militaire qu’il lui a fourni, il a poussé le zèle jusqu’à lui apprendre comment « la peur doit changer de camp », et comment « madame courage » peut y contribuer. Un Maître es atrocités qui a trouvé un disciple à sa mesure. Ou comment les lâches se donnent du courage pour violer des enfants devant leurs parents.

D.Benchenouf


Nombre de lectures : 2627
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • brahim
    10 juin 2011 at 9 h 07 min - Reply

    vous avez raison cher lmontana. La lybie n’est pas l’algérie où le peuple était désarmé. Alors les héros du drs allez faire les braves là bas et vous constaterez qu’il est plus difficile d’être des hommes que des lâches qui égorgent les femmes et les enfants.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique