Édition du
25 July 2017

Le grossier montage-photo de Ben Laden

Le montage ne fait aucun doute, y compris pour des gens, comme moi, qui sont profanes en la matière. C’est dire qu’il y a de quoi se poser des questions. Nul doute que si les services américains avaient cherché à nous fourguer une image manipulée par des vrais professionnels, de façon à ce que le montage soit indécelable, un tant soit peu, ils y seraient certainement parvenus. On a été faits cocus tellement de fois que ça ne se compte plus. Et qu’on ne sait pas encore. Et qu’on ne saura jamais. Sûr !

Pourquoi alors ce grossier bidouillage ? Tellement gros qu’on croirait que c’est fait exprès.
Surtout que tout ce qui concerne Ben Laden pue la manipulose et la complotite. Même quand c’est vrai, c’est faux dans le principe. Parce que ça fait moins con de le penser.
Mais franchement, sans vouloir être charitable, je crois que nous pouvons nous laisser tenter par l’éventualité que ce n’est là qu’une initiative zélée, chaussée de grosses godasses, d’un responsable pakistanais de seconde zone. Ce n’est pas impossible du tout, très sérieusement. C’’est même recommandé d’y croire les yeux fermés. Attitude la plus Zen, en l’occurrence.
Pour qui connait un tout petit peu le mode de fonctionnement de ces milieux du « contre-terrorisme », où grouillent des experts en tout genre, qui ont en fait leur fond de commerce, une foule de ratés de chez Raté, qui se distinguent presque tous par leur ratage intrinsèque, criard et fier de l’être, il n’y a là rien d’étonnant. C’est le mode de fonctionnement de la cambuse. Experts sérieux s’abstenir !
Rien de plus normal, pour un petit boulot dont l’objectif fondamental consiste à crier au loup. Vraiment crier. Vraiment hurler. Il suffit juste de nous la jouer expert. C’est un souk où les chalands sont censés être cons de nature, de toute façon. C’est pour ça qu’on bidouille, et qu’on charcute le boulot. Vous voyez ?
Dans le cahier de charges, l’essentiel est de faire peur, de faire trembler dans les chaumières, à toutes les déclinaisons possibles, de peupler l’horizon d’épouvantails qui crient « Hou..houuuuuuu… »Demandez à Yves Calvi, par exemple.
Mais il n’y a pas que Calvi. Il y a aussi des bonnes femmes qui se déguisent tout en noir, et qui crient » houuuuuuuuu.. » à leur manière, elles aussi. Et même dont les maris, qu’elles partagent avec d’autres « soeurs », fraudent à la sécu, et contribuent aussi, à leur manière, au « houuuuuuuu… » général.

Personnellement, à force de voir défiler à la télévision française ces cohortes d’experts en terrorisme, des en cravates, des en lunettes, des qui dodelinent doctement de la tête, des qui déplient des cartes géostratégicomiques, des qui pontifient et des qui tirent des plans sur la comète-pompete, et qui traduisent « hooooo… » dans toutes les simagrées connues, j’en suis arrivé à me faire une religion sur la question. Mais là, une vraie religion : Le terrorisme international n’est pas seulement une question d’houuu, il est aussi du business-how, tout simplement, avec du vrai sang, de vraies larmes, de vrais illuminés, et de vrais charlatans, mais du business-how quand même.
Parmi ces messieurs les EXPERTS, il n’y a curieusement presque pas de dames( à une exception près, et à leur décharge, fort heureusement) il en est qui sont talentueux, mais il y a surtout des arracheurs-de-dents, des camelots de poudre de perlimpinpin, et des joueurs de coude qui crient « houuuuuu… » du début de l’émission à la fin. Juste « Houuuu », décliné en autant de modulations que possible, selon le talent des uns et des autres. La gamme est très riche. Certains par exemple se contentent d’onomatopées. Par exemple juste dire « Is Lam, Is Lam, Is Lam ». Ca c’est le Ba BA des experts. D’autres, un peu plus subtils, et mine de rien, sans dire une seul mot sur la question, vous révèlent que les baignoires peuvent aussi servir à égorger des moutons bâillonnés. Juste pour rappeler que halal est la traduction d’égorgement. Les jeunes des banlieues changeraient de vocabulaire et se mettraient à dire, par exemple, « Halal ta mère », que ça ne m’étonnerait pas. C’est tellement « In »…
Mais revenons à nos moutons !
A mon avis, ce montage photographique, qui crie « haaaaaaaa..chui maure » comme une barbe au bas du visage, est l’exacte réplique, en version photo, des « Houuuu.. » télévisuels de nos doctissimes experts des télés françaises. Le marché du terrorisme a les jambes tellement écartées que tout le monde s’y engouffre illico, où le grand professionnel en manipulation de masse côtoie le petit gagne-petit qui retouche des photos, ou se met en scène dans une opération d’infiltration de quelques barbus du quartier qui émargent aux Assedic.

La seule différence se trouve dans le fait que les experts es-terrorisme des télés françaises restent des culs-terreux perdus dans leur petit trou de chez Calvi, et que leurs laborieuses circonlocutions n’ont aucune chance d’être aussi commentés que cette fausse photo de Ben Laden. Tous les cons ne se valent pas malheureusement…Excusez du peu !

D.Benchenouf
(Commentaire sur un article Agoravox)


Nombre de lectures : 1230
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique