Édition du
28 March 2017

Le dernier quart d'heure de Kadafi

Yahia Bounouar

Jeudi 12 mai 2011

Comme il fallait s’y attendre, les évènements se précipitent en Libye. Après plus de deux mois de siège et de bombardements incessants, non seulement, les forces fidèles à Kadafi, n’ont pas réussit à prendre la ville rebelle de Misrata, mais désormais ils reculent. Les brigades de Kadafi viennent de perdre l’aéroport de Misrata, qui leur servait de base et à partir duquel ils menaient leur attaques.
Pire, les insurgés ont avancé de cinquante kilomètres sur la route côtière menant à Tripoli et sont aux portes de la ville de Zlenten. Au sud ouest, dans la région montagneuse qui s’étend jusqu’à la frontière tunisienne, une région à majorité Amazigh, les forces de Kadafi ont essuyé de nombreux revers. En plus de deux mois, ils n’ont repris aucune ville et ont perdu le contrôle du poste frontalier de Dehiba. A l’est, la ligne renforcée entre Ajdabiya et Brega a reculé et est en train de craquer. Une offensive générale des insurgés vers la ville de Syrte est imminente.

 

Les frappes aériennes de l’OTAN sur les postes de commandements, les centres de communications et les dépôts d’armements ainsi que les combats que leur livrent les insurgés, de plus en plus organisés, sur le terrain, ont complètement retournée la situation. Éparpillées sur des centaines de kilomètres, exposées aux frappes aériennes, coupées de leurs bases pour les ravitaillements indispensables, harcelées en permanence par les insurgés qui connaissent, chacun dans sa région, parfaitement le terrain, les forces du « guide » libyen sont au bord de la rupture.

Quoi qu’il en soit, le colonel kadafi a perdu le contrôle sur la majeure partie de la Libye.

A Tripoli, d’où, il mène ce qui semble être sa dernière bataille, outre l’intensification des bombardements de l’OTAN, des accrochages ont lieu depuis quelques jours entre les forces de Kadafi et les insurgés dans la ville.

Sur de leur avancée, les rebelles libyens ont même rejeté mercredi l’appel à un cessez-le-feu lancé de Genève par le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

« Nous n’avons aucune confiance en Kadhafi. De toute façon ajoute – il, il ne respecte jamais les cessez-le-feu. Son régime parle de cessez-le-feu et bombarde aussitôt les populations civiles », a déclaré à l’agence de presse « Reuters » Zintane Abdoulrahman, porte-parole des insurgés dans le Djebel Nefoussa, dans l’ouest du pays. A Benghazi, siège du ( CNT) il n’est pas question d’un quelconque cessez-le-feu avant le départ de Kadafi et de ses enfants.

 

Sur place les défections dans l’entourage du colonel se multiplient. Plusieurs personnalités civiles et militaires, qui ont compris que le régime de Kadafi est condamné, prennent discrètement contact avec le Conseil national de Transition (CNT) à Benghazi. Certains ont rejoint les insurgés dans la capitale.

 

Reconnaissance du CNT et isolement de Kadafi

 

Au niveau international, alors que le régime du « guide » est de plus en plus isolé, même les pays africains prennent leur distance, le CNT ne cesse de gagner en reconnaissance.

Après l’union Européenne qui vient d’annoncer l’ouverture d’un représentation à Benghazi, le chef de la diplomatie du CNT, Mahmoud Jibril, sera reçu vendredi 13 mai à la Maison Blanche par le conseiller du président Obama pour la Sécurité nationale, Tom Donilon, selon un communiqué de la présidence américaine. La veille, le sénateur John Kerry avait annoncé que les américains allaient mettre une partie de l’argent de Kadafi bloqué dans les banques américaines à la disposition du CNT.

Jeudi, le premier ministre britannique, David Cameron, a annoncé de son coté avoir « invité » le Conseil national de transition libyen (CNT) à ouvrir un bureau permanent à Londres, où il a rencontré pour la première fois dans la matinée le chef du CNT, Moustapha Abdeljalil.

 

La chute du « Roi des Rois d’Afrique », qui a dirigé la Libye comme une propriété privé pendant 42 ans, n’est plus qu’une question de temps.

 

Yahia Bounouar

 


Nombre de lectures : 2661
32 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • elforkan
    14 mai 2011 at 13 h 31 min - Reply

    «  »Le dernier quart d’heure de Kadafi » »
    je ne pense pas, n’oublier pas que le Kaddhafi est soutenu par le FLN, donc il ne doit être qu’un type honnête, intègre, nationaliste..etc..etc..comme les types du FLN…dis moi qui tu fréquente, je te dirai qui tu es !!!!!
    Vive Kadhafi et vive le FLN ! n’oublier pas que c’est le FLN qui nous a ramené indépendance, c’est lui qui fait lever le jour et fait tomber la nuit, et c’est lui qui décidera si on va en enfer ou bien au paradis !

    Lorsque je vois que ça existe des RND, FLN, Mubarak, Abdellah Salah, Kadhafi, Bechar Assad..etc..et que nous continuons à manger du pain…je me dis qu’effectivement, c’est vrai, c’est Allah qui nous nourrit….imaginer un instant que notre nourriture, notre oxygène dépendaient de ceux que j’ai cité; imaginer qu’Allah donne le pouvoir à ceux que j’ai cité de décider de notre santé ; Imaginer un peu que la couleur de notre peau dépenderait de bon vouloir de ceux que j’ai cité….ils nous feraient tous noirs comme du charbon……….Heureusement qu’ils n’ont pas tous ces pouvoirs ! le seul pouvoir dont ils disposent et celui de nous nuire,pas plus, même les mouches et les moustiques ont ce pouvoir….alors valent-ils plus qu’une mouche ou un moustique !




    0
  • Alilou
    14 mai 2011 at 15 h 47 min - Reply

    Apres 42 ans de soutient des occidentaux a ce despote et pompé pas mal de petrol et affamé des millions de civils et cree un chaos culturel et retrogradé la population a l’etat de tube digestif sans cervelle, ces memes occidentaux s’attelent a preparer les hommes qui vont encore les servir…

    Je fume mon thé et try to keep my blood cool…




    0
  • win elharba
    14 mai 2011 at 16 h 17 min - Reply

    Alors que le peuple Algérien a soutenu de tout cœur, dès le premier sursaut de libération, le peuple frère libyen, nos gouvernants, par leur grand génie en géostratégie mais surtout par communauté de destin, ont soutenu sans réserves le dictateur taré de tripoli.
    Aujourd’hui, kadafi doit admirer la « belle jambe » que çà lui fait d’avoir le soutien de gouvernants tout aussi honnis par leurs peuples et encore plus insignifiants que lui sur la scène internationale.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    14 mai 2011 at 18 h 22 min - Reply

    @ Yahia Bounouar :

    Merci pour cette contribution qui reflète en fait la position d’une grande majorité de nos concitoyens sur la question libyenne. Et tant mieux si cette position dictée par le bon sens, en faveur du peuple frère de Libye, se trouve exactement à l’opposé de la position et des actes du régime en place à Alger. Un régime qui, de par sa nature illégitime et corrompue, se voit contraint de jouer, non pas sur le registre des solidarités entre peuples, mais plutôt sur le registre des solidarités mafieuses entre dictatures criminelles complices.




    0
  • Abdul
    14 mai 2011 at 20 h 23 min - Reply

    La révolution semble piétiner a nos frontières.




    0
  • fateh
    14 mai 2011 at 21 h 18 min - Reply

    Kaddafi ne vit pas son dernier quart d’heur, mais c’est le revolutionnarisme de pacotille des regimes Arabes et a leur tete l’Algerien qui vivent leurs derniers quart d’heure…Dans toute dette histoire c’est la honte que ces dirigeants sans dignite qu’ils ont affige a leurs peuples. En effet le seul point commun qu’ont ben ali,moubarak, kaddafi,assad,salah, boutef…c’est le vol de l’argent et son placement dans des banks etrangeres….Il est a noter que ben ali, moubarak,kaddafi ont en commun leurs familles impliquees dans le vol…ben ali sa femme moubarak sa femme et ses deux fils, kaddafi ses septs enfants…quand a boutef,on verra ce que nous reserve ses freres…Dans un journal Arabe paraisant a londres, Moubarak pleurait quand on lui fit remarquer que toute sa famille etait impliquee dans le vol des biens du peuple-argent-…
    UNE QUESTION A MR. DEHBI, ET A NOS INTERNAUTES:
    SVP, EST-CE QUE QUELQU’UN PEUT M’EXPLIQUER QUEL GENRE DE PSYCHOLOGIE HABITE CES CHEF-D’ETATS VOLEURS QUI PLACENT L’ARGENT DE EURS PEUPLES DANS LES BANKS DE LEURS ENNEMIS?
    jE VOUS ASSURE CHERS FRERES QUE JE ME SUIS RETOURNE JE NE SAIS COMBIEN DE FOIS DANS MON LIT ET FAIT TRAVAILLER MES MENINGES JE NE SAIS COMBIEN DE FOIS EGALEMENT WALLAH QUE JE N’ARRIVE PAS A TROUVER LA REPONSE…




    0
  • yazid
    14 mai 2011 at 21 h 39 min - Reply

    Aux lecteurs du LQA cette delicieuse chronique de Kamel Daoud chroniqueur au « Qotidien d’Oran ». Cette chronique qui a été censurée par le « Qotidien d’Oran » a été glanée sur le net.

    bonne lecture

    «Que Dieu maudisse la démocratie !».

    C’est la sentence du représentant du Belkhadem lui-même représentant du Bouteflika. En quelle circonstance ce slogan du IIIème Reich a été décidé ? Lors d’une rencontre des tribus «khadaffistes» à laquelle a été le FLN, ce 08 mai, parti là-bas pour soutenir un homme qui tue les siens au nom des siens. Il fallait écouter ce discours pour comprendre qu’il s’agit là de la pensée profonde des «nôtres», de notre Pouvoir, de ce qu’il n’ose pas dire en public, face aux Puissances. Un vrai discours Zenga Zenga, étonnant et surtout choquant: celui qui le prononçait sous la tente de ses amis, parlait au nom de nous, tous, du pays et de ceux qui y vivent et y pensent différemment. Bouguetaya parlait avec la conviction qu’a le FLN d’être le propriétaire du pays et de la ferme nationale postcoloniale qu’il possède parce que c’est son butin et son histoire personnelle.
    L’envoyé de l’envoyé n’a pas parlé d’Iman Obeidi, des milliers de libyens tués par le Rat de Tripoli, des bombardements, des tortures, des blindés, des snipers contre des gens nus qui demandaient seulement la liberté, le droit d’élire et de contrôler leurs vies et leurs gisements. Non, cela ne le concernait pas. Comme en Octobre 88. Le plus important est de soutenir le frère jumeau, qui lui ressemble tant, le Guide vers le Chaos, le tueur et ses fils. Le cri était au « nous sommes avec vous » et gloire à vos martyrs, c’est-à-dire mercenaires. Pas ceux qui tombent en combattant pour la liberté de leur pays mais ceux qui sont payés en dollars pour s’habiller en vert. Une honte simplement ! Cet homme a le droit de soutenir Hitler s’il le veut mais ce qui était blessant, c’était de le voir parler en notre nom, avec cette langue morte des siens qui mêle droit féodal, anticolonialisme commerçant, appelle à l’unité arabe mais par le club des dictatures, harangue des foules assises et anti-impérialisme au nom de la contre-croisade.
    Un pur condensé d’aveuglement qui juge les gens qui combattent pour leur liberté comme des criminels et des harkis ! que c’était donc triste d’écouter cet homme et de voir qu’on peut encore parler en notre nom et aller applaudir des confrères hallucinés avec notre drapeau et se proclamer de nos martyrs. Que c’était douloureux de ne pas pouvoir dire à cet homme que si nos martyrs étaient vivants, ils seraient à Benguazi et pas sous la tente de celui qui lui offre le repas et pas membres de l’actuel FLN! On interdit aux algériens de dire qu’ils peuvent parler au nom de leur pays ici, dans leur propre pays, et envoi des apparatchik, réélus en cycle depuis l’adolescence de Boumediene, parler au nom des morts et des vivants là-bas. Non donc ! Pas en mon nom. Je garde le mien propre, fervent pour les révolutions, sympathisant des sacrifices, dans la langue de ma mère, ni pour la France ni contre elle, debout contre le vent qui s’écrase, les mains propres et le CV sans compromis ni fraude électorale !
    La Libye, je la soutiens, avec le cœur et l’épaule, dans son drame, contre son Rat et ses fils et je le dirais avec ma voie haute, avec mon argent, sans que personne ne me paye le voyage ni me donne le couscous. En temps troubles, les gens comme vous Bouguetaya sont nombreux mais comme des bulles de savons : Le Rat mourra et vous serez seul face à vous-même et vous vous jugerez malgré vous pour ces paroles prononcées sous la tente de votre hôte, à l’heure où d’autres meurent pour avoir droit à une parole meilleure que la vôtre. Non Bouguetaya, les gens ne sont pas avec l’OTAN, ni avec la France. L’Otan, c’est votre ami le Rat de Tripoli qui l’a amené sur les terres libyennes, lui et ses fils et les gens qui le soutiennent. C’est lui qui tue les libyens, les viols et veut diviser le pays en deux, une ferme pour lui et ses fils, et un coin pour ses serfs. C’est lui qu’il faut juger pour crime et trahison. Maintenant on a presque une réponse à la question du y-a-t-il vraiment de mercenaire algérien en Libye. On les a vus et entendu.




    0
  • nomade
    14 mai 2011 at 22 h 48 min - Reply

    qui est ce bouguettaya ? ce n’est que dernierement que j’entends parler de lui.

    quels sont ses faits d’armes???

    sans aucun doute un autre harki du systeme !!!!
    un autre harki tout court.




    0
  • Adel
    14 mai 2011 at 23 h 16 min - Reply

    @fateh

    Bonjour,

    Il nous est de même difficile de comprendre les agissements des parrains de la mafia. La réponse est simple : ce sont des voyous sans foi, ni loi.

    Cordialement




    0
  • yazid
    14 mai 2011 at 23 h 23 min - Reply

    @nomad

    Saddek bouguettaya est un député FLN .Il fut meme president de la commision des affaires exterieures de l’APN. APPARACHIK KHOBZISTE il mange à tous les rateliers
    voici ce qui s’ecrit sur lui sur le Net

    Après avoir soutenu la candidature de Ali Benflis à l’élection présidentielle d’avril 2004 et insulté “le président-candidat” sur toutes les chaînes de télévision arabes, Sadek Bouguetaya, est revenu à de meilleurs sentiments. En avril 2009, les Algériens découvrent un autre Sadek (Sadique ?) Bouguetaya appelant à soutenir la candidature de Abdelaziz Bouteflika. A l’occasion d’un meeting de campagne animé par Bouteflika, Bouguetaya s’est adressé au chef de l’Etat en criant: “Rana maak ya sid Rais” (nous sommes avec toi monsieur le président). Bouteflika lui répond avec un sourire moqueur: “Maandek win trouh ya sadek a khouya !” (Tu n’as pas où aller, mon frère Sadek).




    0
  • Ninie
    14 mai 2011 at 23 h 31 min - Reply

    Salam alaykoum,

    L’histoire s’accélère en Libye. Bravo aux combattants de la liberté mais il restera à gérer l’après Khadafi…d’autres ennemis (pirates) vont apparaître (c’est l’histoire tragique de l’Algérie).
    Reste l’inquiétude autour des gesticulations du CNT envers les forces étrangères ( influente puissance économique,financière,politique et militaire). J’espère qu’il ne sont pas aller vendre leur âme…un pacte ne doit pas se traduire en soumission !

    Bientôt, les regards seront certainement tournés vers l’Algérie. La maîtrise des évènements doit être uniquement entre les mains des Algériens sinçères et aguerri. Les mouvements de revendications doivent continuer à se constituer sereinement et surtout former un Front Commun Nation inchaAllah. Nous avons été colonisé car nous étions colonisable, aujourd’hui il est nécessaire d’avoir les idées claires sur :
    – But à atteindre : Etat de droit.
    – Moyen : Front commun National qui est une plateforme d’opposition qui regroupe l’ensemble des mouvements pour donner une dimension nationale aux changements.
    C’est essentiel d’un point de vue pratique car il permettra aussi une mutualisation des expériences des aînés (afin de déjouer sereinement les pièges), de la vitalité de la jeunesse (principale victime du système usurpateur), et ceux sur l’ensemble du territoire (pour donner force et cohérence aux actions).

    C’est un signal fort envoyé aux usurpateurs et aux réseaux étrangers. Ce sera donc le moyen de réaliser sereinement un changement radical et pacifique.
    La maturité du peuple Algérien sera FCN ou ne sera pas.
    Qu’Allah bénissent nos pieux prédécesseurs.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    14 mai 2011 at 23 h 44 min - Reply

    @ — fateh :

    Je ne pense pas être capable de répondre à votre question ; vous surestimez sûrement mes capacités – y compris en matière de psychologie…. Une seule chose saute aux yeux, les dictateurs ont tous pour point commun d’être des paranoïaques, c’est-à-dire des individus détachés des réalités du pays et du vécu de leurs peuples. On peut remonter l’Histoire jusqu’à Néron, et même au-delà.

    Mais à mon avis, LA VRAIE QUESTION, devrait être la suivante :

    – En vertu de quelle Morale et de quel Droit un seul individu – même s’il est le Chef de l’Etat – se voit-il doter du pouvoir exorbitant de disposer sans aucun contrôle, des deniers publics et du patrimoine de la nation en toute liberté et en toute impunité ?

    Comment en est-on arrivés, dans l’Algérie des années 2.000, à voir se développer un véritable rush des barons du régime – Bouteflika et sa famille en tête, généraux, ministres et autres cadres supérieurs de l’oligarchie régnante – pour la mise en coupe réglée du pays par de véritables pillages et détournements organisés où tout le monde se tient, où tout le monde a des dossiers sur tout le monde ?

    Comment un seul homme – M. Bouteflika en l’occurrence – s’est-il permis, fin 2006 début 2007, (sur les « conseils » de M. Sarkozy, alors ministre-candidat), et en violation flagrante de toutes les lois et règlements régissant la gestion des Comptes de la Nation – Budget, Trésor, Banque d’Algérie – d’ordonner le placement (en grande partie en Bons du Trésor US de quelque 40 Milliards de Dollars) sur la place financière de New-York, par le truchement du Cabinet fiduciaire et de courtage : « Baker & McKenzie », alors présidé par Madame Christine Lagarde, la grande amie dudit Sarkozy, qui a pu bénéficier sur le dos de notre pays, d’une importante contribution pour financer sa campagne.

    Sait-on que cette somme colossale pourrait d’un moment à l’autre se transformer en monnaie de singe, en raison de la grave crise financière en particulier aux Etats-Unis et dans les pays de l’UE, qui se dessine pour la fin de 2011 ?

    Quel député, quel sénateur, quel chef de parti godillot, au pouvoir ou dans la prétendue opposition, s’est-il élevé contre cette forfaiture ?

    Partant de là, interrogeons-nous, moins sur la psychopathie des dictateurs que sur les moyens dont dispose notre peuple pour mettre fin à leur dictature qui menace d’emporter notre pays.




    0
  • Sharif Hussein
    15 mai 2011 at 1 h 24 min - Reply

    @nomade,
    Bouguettaya fut jusqu’ici l’envoyé spécial de la DRS chargé de la representer dans toutes sortes de meetings et autres manifestations de solidarité avec « le peuple » polisarien al3adhiim dans sa lutte pour recouvrir sa libérté confisquée par le makhzen « féodal et « expansioniste »,et réitérer à chaqu’une de ses occasions le « soutien » de principe,ferme et inconditionné de la DRS à tout les peuples opprimés en quete de libérté et de dignité.
    Bien sur lui qui est un type malin,la parole « DRS » la remplace par « Algérie » pour ne pas éveiller des soupçons.
    Bouguettaya n’est pas un inconnu,comme vous le penser,nous au Maroc on le connait trés bien;ça fait déja quelques années qu’il squatte les plateaux de chaine satéllitaire(aljazzera,bbc,ANB…) où il tente de promouvoir la pensée unique de sa boite(DRS) au sujet du sahara marocain.Il se distingue par un langage particulièrement virulent pour ne pas dire ordurier contre le Maroc qu’il accuse d’etre pire qu’israel.
    C’est pourquoi,pour notre part ,on n’est du tout surpris par la pérformance pro-kedhafi de bouguettaya,on l’a vu enfin rattrapé par son naturel et dans son vrai role qui sied parfaitement à lui et à ses mentors,celui de se ranger de la part d’un vrai tyran féodal contre un VRAI peuple qui mène une VRAIE lutte de libération.




    0
  • Sharif Hussein
    15 mai 2011 at 1 h 31 min - Reply

    Le «fric» de Kadhafi sème la discorde au FLN

    Posté le : 11 mai, 2011

    Rien ne va plus au sein du FLN. Le récent voyage en Libye du député et membre du comité central du FLN, Sadek Bouguettaya, pour assister à un congrès organisé par des tribus favorables à Mouammar Kadhafi, a fini par alimenter une véritable guerre de tranchées entre les militants du parti. Si les partisans d’Abdelaziz Belkhadem partagent les vues et soutiennent Sadek Bouguettaya, ex-président du Comité des relations extérieures du Parlement, les « redresseurs » et adversaires de Belkhadem ont crié leur colère. Ces « redresseurs » ont même condamné «les propos proférés à l’encontre des rebelles Libyens par Sadek Bouguettaya». Pis encore, de nombreux militants redresseurs ont accusé Belkhadem et son ami Sadek Bouguettaya d’avoir touché des centaines de milliers de dollars de la part de l’ambassade libyenne à Alger afin d’assister à ce congrès. Selon certains militants et députés du FLN ayant requis l’anonymat, les tractations entre Belkhadem, Sadek Bouguettaya et les émissaires de Kadhafi à Alger auraient duré plusieurs jours. Le but était de trouver un accord sur la participation du FLN à ce congrès au cours duquel le député Sadek Bouguettaya a prononcé un discours de soutien à la cause désespérée du guide Libyen, tout en pourfendant violemment les rebelles et les opposants de Benghazi. «Belkhadem et Bouguettaya sont des affairistes. Ils ont négocié un joli pactole pour aller en Libye et délivrer un message de soutien à Kadhafi. Ce dernier, victime de son isolement international, n’a pas hésité à payer cher les services du FLN », précisent nos sources qui assurent que des investigations seront menées au sein du FLN et que des révélations mettront à nu cette «scandaleuse pratique de corruption». De son côté, Abdelaziz Belkhadem prépare sa défense. Il a d’ores et déjà contacté plusieurs conseillers du Président Bouteflika pour leur demander une protection au cas où ses opposants recourent à la Justice. En bon soldat du régime, Belkhadem aurait reçu des assurances qu’il ne risque rien. Ceci dit, le fric de Kadhafi a semé de nouveau la discorde au FLN. Et pire encore, il a gravement souillé son image auprès des Algériens.

    Source Maghreb intelligence.com.




    0
  • Moustaqim
    15 mai 2011 at 9 h 56 min - Reply

    Bien dit yazid




    0
  • ahmed
    15 mai 2011 at 11 h 14 min - Reply

    Kadafi,ne chutera pas car les occidentaux n’ont pas l’intention de le faire chuter . Ce qui se passe en Libye,n’est pas une révolution mais plutôt une contre révolution . L’occident n’a pas l’intention d’encourager la démocratisation des pays du monde arabo-islamique,bien au contraire,il fait tout pour l’arrêter . Le but de l’Otan,est de détruire l’armement lourd de Kadafi sans armer les insurgés . Cette stratégie a pour objectif de prolonger le conflit et provoquer une catastrophe humaine en Libye . Le désastre libyen provoqué par l’Otan a pour but de décourager les autres peuples de la régions de se révolter et constitue donc une contre révolution .
    Notons que l’occident est trés pragmatique et qu’il n’a rien à gagner en aidant les peuples de notre région à accéder à la modernité politique . Notre sous développement politique,économique et industriel a toujours été un atout pour l’occident qui préfère voir en nous un marché facile et dépendant que de nous considérer comme des partenaires modernes et indépendants .




    0
  • IDIR
    15 mai 2011 at 16 h 31 min - Reply

    Listening Post: The Wall of Fear is coming down in the middle east

    Source : http://www.youtube.com/watch?v=7ILjtnSYLUU&feature=player_embedded

    Je ne pourrai, jamais, oublier les cris de cette sœur, Imen El Obeidi, avocate de profession, violée par les mercenaires de celui qui a traité le peuple libyen de rats. Aujourd’hui, El Kadhafi vit en cachette, à l’exemple d’un chat lorsqu’il vole un morceau de viande.




    0
  • aquerado
    15 mai 2011 at 17 h 15 min - Reply

    Salam,
    @Ahmed, je pense que vous avez tort, les occidentaux n’ont aucun avantage a faire perdurer cette situation qui risque d’etre une catastrophe pour l’ensemble des pays riverains. Depuis longtemps les Americains cherchent a se debarrasser(Reagan entre autres) du minable de Tripoli, pour ne pas employer un autre nom. Mais le regime d’Alger et de Tel Aviv s’y opposent d’une maniere categorique, se que les Americains ne comprennent pas encore. Car il faut vous dire que des sionistes tres influents sont au sein du gouvernement Algeriens et empechent toute evolution vers un reglement du conflit. On prefere le pourrissement et la confusion au risque de voir toutes leurs petites combines scelerates montrees au grand jour comme en Egypte. Je pense que si le peuple Algerien etait vraiment au courant de toutes les saletes que le fln et le gouvernement Algerien ont mijotees sur son dos ils auraient disparus depuis longtemps. Alors que l’Asie connait un boom economique sans precedent, les Americains et Europeens ne peuvent pas se permettre d’avoir des babouins a leur porte qui compromettent l’eventualite d’une relance economique de l’occident. Car l’Afrique de demain sera l’Asie d’aujourd’hui, si et seulement si les peuples de ces pays prennent en main leur destin. Dans un de ses derniers grands discours Mr Obama a parle des USA comme un phare qui illuminera la terre entiere. Ce signal important vers l’humanite est quelque part une sorte de changement categorique de la politique Americaine qui a montree ces limites et son aberration. Dernierement ils ont tue leur bebe a la sauce holliwoodienne qui montre bien leur genie incontestable dans le domaine du scenario. Il est sur que tous les regimes dictatoriaux du Maghreb et par extention de l’Afrique vont disparaitre, toute est une histoire de temps, qui est plus proche que l’on ne croit: http://www.youtube.com/watch?v=NaNzxniXxYE




    0
  • Elforkan
    15 mai 2011 at 17 h 24 min - Reply

    @ Fateh
    Permettez-moi de vous répondre, suite à « UNE QUESTION A MR. DEHBI, ET A NOS INTERNAUTES:
    SVP, EST-CE QUE QUELQU’UN PEUT M’EXPLIQUER QUEL GENRE DE PSYCHOLOGIE HABITE CES CHEF-D’ETATS VOLEURS QUI PLACENT L’ARGENT DE EURS PEUPLES DANS LES BANKS DE LEURS ENNEMIS? » »
    La réponse se trouve dans votre question et le mot clé est «  »CHEF-D’ETATS » »
    Oui, la réponse est chef d’état, parce qu’une personne honnête, normalement constituée saine du corps et d’esprit ne choisirait jamais cette fonction !!!
    Alors pourquoi la choisiront-ils ?
    pourquoi Kadhafi a mis tous ses fils à la tête des kataeb ?
    pour Hafed El Alkalb a légué le pouvoir à son fils ? pourquoi Ce fils met son frère à la tête d’une brigade et son oncle à la tête des services de renseignement…alors pourquoi tout ça ?? tout simplement pour pouvoir voler sans être inquiété,ni jugé, ils ont la force de leur coté…je dis bien ils ont la force de leur coté, ils ne sont pas fort…..nuance !!
    Le fort n’a pas besoin de s’encadrer de bataillon pour vivre, le fort ne se cache pas à 100m sous terre et envoie des imbéciles mourir pour lui;
    Le fort est celui qui dans sa lutte quotidienne face aux difficulté de la vie ne compte que sur lui-même et sur Dieu, c’est ça le fort !
    Le fort est celui qui est le dernier à boire , lorsque le peuple a soif, et le dernier à manger , lorsque le peuple a faim…..et le premier sur le front lorsque l’ennemi nous attaque !
    Le fort n’est pas le général, si le général faisait l’homme, il aurait fait d’Himler et cie des hommes ! à l’approche de l’armée rouge, ils ont pris la fuite !
    Le fort n’est pas le président qui sentant la révolte grandissante, a plié bagage et pris la fuite direction de Djeddah !
    Le fort n’est pas le président qui toute sa vie était en bonne santé et une fois déchue, et appelé à la barre pour répondre de sa mafioserie….il fait le mort !
    Le Fort n’est ce grand combattant révolutionaire qui se terre à 100m , sous terre à Bab El Azizia !
    Le fort n’est pas celui qui a fait fuir sa jeune femme vers Londres, alors que ses chebehas massacre les civils !
    Le fort n’a pas besoin d’être général , président ou ministre…..il n’a pas besoin d’exhiber sa force parce qu’il est fort……ceux qui exhibent leur force, sont des faibles, et c’est parce qu’ils sont faibles qu’ils veulent paraitre forts.

    Pour résumer le tout, je dirai que c’est un grave problème psychologique : manque de confiance en soi, lâcheté, faible personnalité , tout ça mène vers la soif du pouvoir , en d’autre termes, à défaut de l’inné ( l’intrinsèque), rechercher l’acquis( l’extrinsèque).




    0
  • ahmed
    15 mai 2011 at 20 h 23 min - Reply

    cher aquerado,

    Je suis d’accord avec vous pour le rôle du régime algérien qui entretien avec l’OTAN cette campagne de contre révolution en sacrifiant la libye et les libyens . Au faite,l’OTAN,détruit d’un côté l’armement lourd de Kadafi tout en fermant l’oeil sur les armes fournies par le régime algérien à ce dictateur . Cette situation a pour but de donner une mauvaise image de toutes idées de révolte pour les autres peuples de la région . Nous sommes devant une véritable contre révolution .




    0
  • guerra
    15 mai 2011 at 22 h 59 min - Reply

    @ fateh / Alforkan *–
    Très bonne question qu’on pourrait retourner:
    Quelle psychologie des masses peut expliquer cette soumission de tout un peuple devant les caprices de ces « familles révolutionnaires »?
    Le peuple est un être primitif qui agit plus avec sa moelle épinière qu’avec son cerveau.Il agit selon les manipulations de son inconscient par des spécialistes de la psychologie des foules( on utilise actuellement à grande échelle les images subliminales pour contrôler les peuples. Mitterrand ne s’est pas gêner pour utiliser ce procédé pendant toute la période électorale de 1988 diffusée dans le générique du journal télévisé d’antenne 2 )…
    Le Peuple devient un automate qui agit à la télécommande! L’épisode des magiciens du pharaon qui font voire à la foule des choses qui n’existent pas est très démonstratif quand au procédé de l’hypnose collective des foules. Tel est toujours le mécanisme de ces hallucinations collectives qui font agir le Peuple contre ses propres intérêts. Un match de football, une flûte rassemblent et deviennent synergiques alors que les causes les plus bénéfiques ne provoquent aucun intérêt. Le nombre donne le sentiment de puissance. Il a suffit de quelques images chocs de joueurs blessés par des jets de pierres pour mettre en marche toute une machine de « guerre ». Des centaines de milliers de jeunes sont partants pour « Oum Dormane au Soudan » pour laver l’affront! Le Peuple est donc d’une suggestibilité sans frontière.
    Pour le libérer de ses hallucinations collectives, il faudrait un Homme de tel Le Prophète Moussa qui réveillera le Peuple de son long sommeil hypnotique. A ce moment, les dictateurs reprendront leur propre proportion… des proportions quasi nulles…




    0
  • abdou
    16 mai 2011 at 0 h 30 min - Reply

    Vous prenez vos désirs pour la réalité mon cher ami
    Vous étes libre d’avoir de la sympathie pour ces harkis ou révolutionnaires de pacotille, mais de grace ne prenez pas les lecteurs pour des écervelés




    0
  • aquerado
    16 mai 2011 at 2 h 49 min - Reply

    Salam,
    Pardonnez moi mr Ahmed je n’ai pas compris votre commentaire a 20h23.




    0
  • elforkan
    16 mai 2011 at 13 h 13 min - Reply

    @Guerra
    Salut et surtout salam ! ne me dis pas que tu es le fameux….canrobert !!!




    0
  • aquerado
    16 mai 2011 at 15 h 21 min - Reply

    Salam,
    Ce dimanche une nouvelle d’une grande importance, m’a permis de croire d’une maniere plus intense qu’il y a une justice divine quelque soit X. J’ai remercie DIEU de ne pas avoir cree les USA a l’image de la France actuelle. On est loin de l’attitude des sodomites de la classe politique face a un polanski. Je dedicace ces deux videos aux Americains clairvoyants: http://www.youtube.com/watch?v=B3XdXEJEI4E
    http://www.youtube.com/watch?v=d1NR2K-gazo




    0
  • ahmed
    16 mai 2011 at 15 h 29 min - Reply

    rebonjour aquerado,

    Pour moi,le régime algérien et l’Otan sont complisses,les uns arment kadafi,les autres font semblant d’aider les insurgés. Le but est de conduire ce pays voisin vers une catastrophe humanitaire . Cette stratégie,a pour objectif de discréditer toute tentative de révolte dans la région . Ni le régime algérien,ni l’OTAN,ne souhaitent l’arrivée d’une quelconque modernité dans la région et encore moins une modernité politique .Tout ceci s’appelle une contre révolution .




    0
  • Adel
    16 mai 2011 at 16 h 08 min - Reply

    Un petit détail qui me vient à l’esprit concernant Kadhafi et sa folie des grandeurs. Ce «génie», champion de la cause de l’islam et de l’unité arabe, a pourtant imposé à un petit peuple de 6 millions de personnes d’avoir un calendrier unique au monde!

    En effet, en Libye, les années sont comptées à partir de la mort du Prophète (saws) et les mois ont des noms sortis de l’imagination du Qâid : al-harth, ennouar, ettîr, etc.

    A l’heure où les peuples se regroupent et où la standardisation est de mise, par souci d’efficacité, il faut être fou pour se singulariser de la sorte, sans mentionner le fait que cela participe à l’émiettement d’un ensemble déjà divisé et à saper encore plus le semblant d’unité qui existe au niveau maghrébin, arabe ou islamique, d’autant plus que rien ne justifie cela si ce n’est la mégalomanie du fossoyeur de la pauvre Libye.

    Drôle de révolutionnaire…




    0
  • aquerado
    17 mai 2011 at 7 h 58 min - Reply

    Salam,
    Je pense mr Ahmed que vous vous trompez, L’Algerie n’entretien pratiquement aucune relation avec l’otan ou bien le strict minimum. Il faut vous dire mr Ahmed que se sont deux visions differentes du monde, d’un cote vous avez une entite issue et nourrie par l’ex bloc sovietique, a qui on ne confierait meme pas une pme en gestion et d’un autre cote vous avez le bloc capitaliste liberal, vision totalement differente du premier. les Americains ont un objectif de rendement et de reussite dans toutes leurs entreprises. Ils doivent rendre des comptes au sein de l’otan du fait des Alliances, si les Americains manquent de serieux flagrant c’est toute l’alliance qui est compromise, ils peuvent se permettre quelques erreurs mais pas tout le temps. Par contre Alger et Telaviv sont des dictatures tres dangereuses qui entretienent la confusion et eliminent depuis des decennies tout opposant genant par leur politique des attentats cibles et leurs massacre a tout va, et font passees aux yeux de l’occident leurs vessies pour des lanternes. Mais ce petit jeu ne peut continuer indefiniment, tout fini par s’user et leurs contradictions finiront par apparaitre aux yeux du grand public sous forme d’aberration. Je suis intimement convaincu, que le jour ou ces deux gouvernements disparaitrons ainsi que leurs satellites, beaucoup de problemes seront resolus d’une facon assez rapide. Mais pour l’instant le cas kadafi doit etre traite avant de passer a l’etape suivante. Chaque chose en son temps.




    0
  • ahmed
    18 mai 2011 at 8 h 34 min - Reply

    A aquerado,

    Savez vous qu’il y a une base militaire américaine en Algérie ?




    0
  • noureddine
    18 mai 2011 at 14 h 24 min - Reply

    Il y a deux criminels dans cette affaire :El Guedafi et l ‘ Otan qui bombarde et tue aussi des civils .Pourquoi le TPI pour l ‘ un et pas pour l’ autre ???




    0
  • aquerado
    18 mai 2011 at 17 h 27 min - Reply

    Salam,
    Monsieur Ahmed, savez vous qu’il y a une base militaire au sein du gouvernement Algerien 1000 fois pires qu’une base Americaine en Algerie? Les GI’s ne sont jamais venus genocider a tour de bras en Algerie, a preuve du contraire? Le jour ou le peuple Algerien decidera de par lui meme, comme un grand, il n’y aura plus de base Americaine.




    0
  • aquerado
    20 mai 2011 at 7 h 57 min - Reply

    Salam,
    @noureddine, on est dans un monde ou c’est le plus fort qui impose sa loi, le reste c’est DIEU qui decide. Imaginez vous le contraire ou kadafi imposerait sa loi, pourriez vous vivre sur cette planete?




    0
  • Congrès du Changement Démocratique