Édition du
26 July 2017

Un jeune militant des droits de l'homme de Laghouat devant la justice pour attroupement.

Omar Farouk Slimani, membre du bureau de la LADDH de la Wilaya de Laghouat (350 km au Sud d’Algérie) doit comparaitre devant le tribunal Laghouat le mardi 24 mai 2011. Farouk est poursuivi pour le délit d’attroupement non armé, agression avec violence sur les agents de la force publique selon les articles 98 et 148 du Code pénal.
Le jeune Farouk a été arrêté lors d’un contrôle d’identité le vendredi 7 janvier 2010, au moment des émeutes de la jeunesse qui ont touché l’ensemble du territoire national début janvier 2011. Le gendarme qui l’avait interpellé, l’avait conduit dans les locaux de la gendarmerie de la ville après avoir vu que Farouk était en possession d’une carte d’adhésion de la LADDH.
Farouk sera libéré après 48 heures de garde à vue et une présentation devant le juge d’instruction.

Cinq mois après sa mésaventure, Farouk découvre qu’il est poursuivi en justice avec vingt autres jeunes arrêtés lors de ces événements.

La LADDH s’interroge sur la nature de ce procès alors même qu’il était évident que Farouk a été arrêté seule, loin des événements, et sa qualité de militant de la LADDH a été dument prouvée.

Elle s’interroge aussi sur la poursuite de l’action judiciaire contre des jeunes arrêtés lors des événements de janvier dernier et cela en contradiction avec l’annonce faite par le Président de la république lors d’un conseil des ministre tenu en février dernier, concernant l’abondant des poursuites judiciaires contre les jeunes poursuivis pour leur participation aux émeutes de janvier.

La LADDH suivra de très près le déroulement de ce procès.

Alger le 23 mai 2011

 


Nombre de lectures : 2397
10 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • SID ALI
    23 mai 2011 at 20 h 39 min - Reply

    « Un jeune militant des droits de l’homme de Laghouat devant la justice pour attroupement, » c’est condamnable. Mais il faut AUSSI savoir que « toutes les églises protestantes de la wilaya de Bejaïa sont sommées de fermer en vertu d’un arrêté datant du 8 mai dernier et qui a été rendu public dimanche ». Les combattants pour les droits de l’homme doivent aussi s’occuper de ces questions même si elles sont encore loin des préoccupations MAJEURES ET PLUS IMPORTANTES de la majorité des citoyens algériens.
    Le combat des droits de l’homme est global, n’est-ce pas.




    0
  • Sami
    23 mai 2011 at 23 h 42 min - Reply

    Bled el7ogra kaima we 3adala naima ou plutot ghaiba !!!
    Si le peuple ne se revolte pas contre ce regime maffieux, inegalé dans son oppression, son injustice, son agression, les choses vont s’aggraver et toute l’algerie sera en danger confirmé !! l’indifférence est un crime contre la patrie en ces temps pareils chaque algérien doit prendre ses responsabilités pour l’independance réelle et pas cette independance deceptive dans laquelle on vit aujourd’hui.
    Nous devons choisir notre camps, celui du peuple ou celui des traitres et des harkas !!!! J’ai choisis d’etre avec mon peuple




    0
  • Elforkan
    24 mai 2011 at 15 h 07 min - Reply

    @SidAli………….. »toutes les églises protestantes … » »!!!!!!! Comme on dit chez nous sidi mlih uzidlu lahwa yarih !!! qu’est ils ont à foutre les algériens de ces églises protestantes ????
    Le problème des algérien n’est pas un problème d’église, mais un problème de justice et de droit, droit dans le cadre de nos constantes nationales !
    Avec déjà le régionalisme, le clanisme, les chawis d’une part, les kabyles, les arabes, les ibadites, les malékites, les trafiquants de drogues, les alcooliques, les maffieux, les soufis, les chiites….les voleurs de bus,et tu veux encore en rajouter , l’église protestante !!!
    Saches monsieur que les bejaouis sont des musulmans et pour ton information nous sommes tous des kabyles !!!! alors ne jouons pas sur l’arabe/kabyle…..tu ne peux réussir là où la plus grande puissance coloniale a échouée !!!




    0
  • SID ALI
    24 mai 2011 at 18 h 34 min - Reply

    Cher @Elforkan , ya kho tu viens de faire la démonstration que les notions de droits de l’homme, de liberté de culte , de liberté tout court n’ont pas droit de citer en pays musulman.
    Ya kho, tu dois te poser des questions sur le pourquoi du comment il y a monté de l’islmophobie dans les pays occidentaux.On veut des mosquées chez eux et on refuse tout chez nous ! Pour nous tout ce qui n’est pas de l’ordre de l’islam, tu meurs ! Sait-tu qu’il y a plein de mosquées dans tous les pays occidentaux et assiatiques de notre planète . Pourquoi dans les pays arbo-musulmans l’islam ne veut cohabite pas avec les autres religions. C’est terrible d’avoir une posture « unique et exclusive » de toutes les autres. »Vérité en deçà, erreur au delà » n’est-ce pas ???
    Je t’apprends , à toute fins utiles, que je ne suis pas ni protestant ni catholique.
    Merci de me lire.




    0
  • aquerado
    24 mai 2011 at 21 h 02 min - Reply

    Salam,
    Je vous rejoins entierement Elforkan, dans le cas qui nous interesse se n’est aucunement un probleme de religion. L’Algerie a besoin de justice, une fois celle ci etablie et ces incapables mis en dehors du systeme, la liberte de culte s’imposera de par elle meme car les hommes de bonne volonte auront pris leurs responsabilites. Mais pour l’instant le probleme principal est de rassembler un maximum de gens pour libere le pays de cette epouvantable dictature qui n’a jamais existee de toute son histoire.




    0
  • SID ALI
    24 mai 2011 at 22 h 11 min - Reply

    ok aquerado,très bien.
    Alors allons y ! Rassemblons les gens.




    0
  • batni
    24 mai 2011 at 22 h 19 min - Reply

    A @Elforkan
    Vous dites  »Le problème des algérien n’est pas un problème d’église, mais un problème de justice et de droit, droit dans le cadre de nos constantes nationales ! ».
    Moi qui pensé que les droits humains sont universels; Pour l’Algérie tout est spécifique, socialisme spécifique , économie libérale spécifique, droits humains spécifiques…
    Tout le monde veut remplacer la dictature actuelle par sa propre dictature.
    Mesurer-vous les ravages du sinistre article 120 de la charte du FLN?

    Mes respects,




    0
  • Elforkan
    25 mai 2011 at 15 h 01 min - Reply

    @Batni et SidAli….peut être que vous m’aviez mal compris, j’ai tout simplement voulu dire que notre problème n’est pas un problème de religion, c’est surtout un problème de justice , de droit et surtout que les citoyens choisissent librement et en toute transparence, les gestionnaires de leurs affaires.
    utiliser la religion, la démocratie, le nationalisme… pour arriver en haut, ne trompe plus personne !
    Boujerra est un islamiste(!!) et pourtant !
    Hanoun trotskiste(!!) et pourtant !
    Khalida Toumi « démocrate(??)  » et pourtant !
    Les FLNistes, les RNDistes des « nationalistes(??)et tous le reste.. et pourtant !
    et pourtant, ils mangent à tous les râteliers !
    Ce n’est pas ce qu’on prétend être qui est l’important, mais l’important est ce quel’on est réellement et ce que l’on est réellement ne peut être prouvé que par des actes et non des paroles !

    Les paroles c’est du vent ! si l’on s’en remet aux paroles (que Dieu me pardonne !), je dirai que Boutelika est plus miséricordieux qu’Allah, il a promis au peuple monts et merveilles, le paradis terrestre, la sécurité, la tranquillité…c’est du vent !!!!……alors qu’Allah lui même, nous dit qu’attention, je vais vous éprouvé dans ce bas monde, par la faim , la peur , la mort ( bien sûr pas tout le temps,peut être une fois dans la vie)
     » Et dites œuvrez, Allah verra vos œuvres,ainsi que son Prophètes et les croyants  »
    Quant au discours « la yousminou wala youghni min djou3 »
    Mes fraternelles salutations .




    0
  • SID ALI
    25 mai 2011 at 20 h 17 min - Reply

    Cher @Elforkan , tu as raison de dire que le problème de l’Algérie est tout autre et que c’est un problème politique , un problèmed’alternance du pouvoir, d’autocratie, de démocratie, de dictature militaire , d’absence de politique économiques et sociale juste en direction des citoyens, de problème de corruption , de logement etc.. etc.. et que ce ceux sont là les vrais problèmes de l’Algérie.
    Mais pour clore le débat il faut répondre à une question précise et on change de sujet : est-tu d’accord avec la décision du Wali de Béjaîa concernant la fermeture de lieux de culte non musulman ? Là est la vraie question. Sinon, je suis tout à fait d’accord avec toi sur le reste.
    A +




    0
  • Elforkan
    25 mai 2011 at 21 h 59 min - Reply

    @ Sid Ali, mon cher……..je refais parce que j’ai raté le destinataire et surtout la formule de politesse, je m’excuse .

    En Islam les gens du livre ont de tout temps étaient tolérés et étaient libres de pratiquer leur culte, seulement le problème de la fermeture des lieux de cultes protestants à Béjaia n’est pas un problème d’intolérance religieuse , nos responsables ne sont pas connus pour être de fervents croyants,leur motivation est tout autre, ils veulent se montrer fervents croyants, défenseurs de la foi,et bien sûr ça attire de la sympathie et ça consolide le Koursi !!!
    à mon humble avis, il faut être tolérant envers les chrétiens ( dans certaines limites bien sûr ), parce que les adeptes de cette religion s’apercevront tôt ou tard qu’ils ont fait fausse route et comme ils ont acquis cet amour de Dieu et de Jesus, cela ne peut que les conduire, inévitablement,que vers l’Islam, parce que nous aimons Jesus plus qu’ils ne l’aiment et nous aimons Dieu plus qu’ils ne l’aiment.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique