Édition du
23 July 2017

Le "printemps arabe" donne des idées à la jeunesse européenne

1er Manifeste de la Place du Rossio

Texte original : ICI

1er Manifeste de la Place du Rossio

(Lisbonne, 22 mai 2011)

Les manifestants, réunis sur la Place du Rossio, conscients que ceci est une action en mouvement et de résistance, déclarent :

Nous,
citoyens et citoyennes, femmes et hommes, travailleurs, travailleuses, immigrés, étudiants, personnes sans emploi, à la retraite, unis par l’indignation face à la situation politique et sociale suffocante que nous nous refusons à accepter comme inévitable, nous occupons nos rues.

Nous rejoignons ainsi ceux qui, de par le monde, luttent aujourd’hui pour leurs droits face à l’oppression constante du système économique et financier en vigueur.

De Reykjavik au Caire, du Wisconsin à Madrid, une vague populaire balaie le monde. Sur elle, pèsent le silence et la désinformation de la communication sociale, communication sociale qui ne questionne pas les injustices permanentes dans tous les pays, mais proclame seulement le caractère inévitable de l’austérité, de la fin des droits, de l’enterrement de la démocratie.

La démocratie réelle n’existera pas tant que le monde sera géré par une dictature financière. Le sauvetage signé dans notre dos avec le FMI et l’UE a séquestré la démocratie ainsi que nos vies. Dans les pays où il intervient, le FMI entraîne de brutales chutes de l’espérance de vie.

Le FMI tue ! On ne peut que le rejeter. Nous refusons que l’on nous coupe les salaires, les pensions et les aides, alors que les coupables de cette crise sont ménagés et recapitalisés.

Pourquoi devons-nous choisir de vivre entre le chômage et la précarité ? Pourquoi veut-on nous enlever les services publics, nous volant ainsi, à travers les privatisations, ce que nous avons payé toute notre vie ?

Nous disons non.

Nous refusons le plan de la troïka (UE, BCE, FMI).

Suivant l’exemple de l’Islande, nous n’accepterons pas d’hypothéquer le présent et le futur à cause d’une dette qui n’est pas la nôtre. Nous refusons que l’on nous vole les horizons de notre futur.

Nous prétendons assumer le contrôle de nos vies et intervenir effectivement dans tous les processus de la vie politique, sociale et économique.

Nous le faisons aujourd’hui, dans les assemblées populaires réunies.

Nous appelons à ce que les gens se réunissent, dans les rues, les places, à chaque coin de rue, à l’ombre de chaque statue, pour que, unies et unis, nous puissions changer une bonne fois pour toutes les règles viciées de ce jeu.

Ceci n’est que le début. Les rues sont à nous.



Nombre de lectures : 1945
3 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Fodil
    26 mai 2011 at 13 h 42 min - Reply

    Vous avez complètement raison.., et qlqs heures de retard.., car hier à Rennes 300 personnes dans la rue et reconduit aujourdh’hui !
    La déferlante ne s’arrêtera pas et le régime d’Alger ne sera pas épargnée..,l’Heure approche..

    Les rassemblements partout en France :

    JEUDI 26 MAI :

    ARRAS : 19h, Place des Héros
    LILLE : 12h et 18h, Place de la République
    LYON : Campement permanent Place Bellecour
    BAYONNE : 18h, Place de la Mairie
    BESANçON : 18h, Place de la révolution
    BORDEAUX : 19h, Place de la Victoire
    DIJON : 19h, Place de la Libération
    GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
    MONTPELLIER : 18h à la Comédie
    NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367
    NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)
    NIMES : 19h, Maison Carrée
    PARIS : 19h à la Bastille
    PAU : 20h Place Clémenceau
    PERPIGNAN : AG 19h Place République
    RENNES : 19h, Place de la Mairie
    REIMS : 18h, Place d’Erlon
    STRASBOURG : 19h, Place de la République
    TOULOUSE : 19h Place du Capitole
    TOURS : 18h place Beaune-Samblançay

    VENDREDI 27 MAI

    LILLE : 12h et 18h, Place de la République
    LYON : Campement permanent Place Bellecour
    BAYONNE : 18h, Place de la Mairie
    BORDEAUX : 19h, Place de la Victoire
    GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
    LANNION : 16h, parking des quais
    MONTPELLIER : 18h à l’esplanade
    NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367
    NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)
    NIMES : 19h, Maison Carrée
    PARIS : 19h à la Bastille
    PAU : 20h Place Clémenceau
    PERPIGNAN : AG 19h Place République
    POITIER : 19h, Place du Marché
    RENNES : 19h00 place de la Mairie
    SAINT NAZAIRE : 17h, Place de la Mairie (Thierry 0240536016)
    STRASBOURG : 19h, Place de la République
    TOULOUSE : 19h Place du Capitole

    SAMEDI 28 MAI :

    AMIENS : 15h, Campement devant le rectorat
    BELFORT 14h place Corbis
    BORDEAUX : 19h, Place de la Victoire
    CARHAIX : 10h, Place du champ de foir
    GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
    LE HAVRE : 15h, Préfecture
    LILLE : 12h, Place de la République
    NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367
    NIMES : 19h, Maison Carrée
    PAU : Place de Verdun : 9h ou 11h (à confirmer)
    PERPIGNAN : AG 19h Place République
    REIMS : 15h30, Parking Herlon
    RENNES : 19H00 place de la mairie
    STRASBOURG : Manifestation Place Kléber (horaire à venir)
    TOULON 17H place de la liberté
    STRASBOURG : 19h, Place de la République
    TOULOUSE : 19h Place du Capitole

    DIMANCHE 29 MAI :

    AVIGNON : 15h, Place de l’horloge
    ORLEAN : 14h, Place du Martoi
    MARSEILLE : 14h, Place Thiars – (devant le journal la Marseillaise)
    METZ : 19h, Place Saint Louis
    NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367
    NICE : 19h, Place Garibaldi
    PARIS : 14h, Place de la Bastille
    PERPIGNAN : AG 19h Place République
    STRASBOURG : 19h, Place de la République
    TOULOUSE : 19h Place du Capitole

    MERCREDI 1 JUIN :

    CHAMBERY : 18h30, place des éléphants

    http://reelledemocratie.com/
    Vive les Résistances des opprimés !




    0
  • rachid
    26 mai 2011 at 14 h 56 min - Reply

    il n’ya que l’union qui fait la force




    0
  • IDIR
    28 mai 2011 at 15 h 35 min - Reply

    LES INDIGNES DE LA RÉVOLUTION ESPAGNOLE

    VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=HSS7J3lhRWA&feature=related

    Lundi 30 mai, retirez 155 euros de votre compte; l’appel vient d’Espagne, OLE !

    « Amis désobéissants,

    nos amis les Indignés espagnols nous demandent de relayer et de nous joindre à leur action contre les banques.

    Lundi 30 mai, ils retireront massivement 155 euros de leurs comptes perso, au distributeur ou au guichet des agences. C’est un peu la solution Cantonna, mais en plus réaliste pour l’instant.

    Imitons-les ! Nous irons nombreux retirer cette somme exacte (histoire que l’opération soit visible un minimum !) au distributeur ou au guichet des banques.

    Si vous voulez absolument les déposer quelque part, ouvrez au passage un compte à la NEF, la seule banque coopérative et non spéculative qui existe en France…
    Avec cette action non violente, nous pèserons négativement sur la rentabilité des banques, sur leurs ratios monétaires, sur leur capacité à prêter (elles peuvent prêter plus de 10 euros pour chaque euro en caisse… donc si vous retirez un euro, vous les privez de cette faculté et menacez leurs activités spéculatives…).

    Si vous souhaitez recevoir l’appel de nos amis espagnols (non traduit), contactez-nous. »

    Contact : Xavier Renou : 06 64 18 34 21 (xavier@desobeir.net)




    0
  • Congrès du Changement Démocratique