Édition du
30 March 2017

GHARDAIA EN LIESSE

GHARDAIA EN LIESSE

Une explosion de joie a retentit à l’entrée de la Cour de Ghardaïa, où se tenait ce 31 Mai, le procès  du Docteur Kameleddine FEKHAR, impénitent défenseur des droits de l’homme, dont l’action à fini par déranger certaines sphères. Une grave affaire cousue main de maitre lui sera imputée. De manière grotesque et invraisemblable  il lui était reproché d’avoir  commandité l’incendie d’un véhicule de police, stationné…. devant un commissariat de police !!!!  Les concepteurs de ce machiavélique scenario, ont fourni un « témoin » prêt à l’emploi qui finira par avouer qu’il a signé le P.V préliminaire de police, sans qu’il ne le lise et qu’il ne connaissait Fekhar, ni d’Eve ni d’Adam. Cette disqualification de l’affaire n’empêchera pas le représentant du ministère public de réclamer une peine de sept ans de prison ferme.

Composé de dix avocats, dont notamment Maitres Ahmine, Mokrane Aït Larbi, Salah HANOUN, Mostepha Bouchachi et Chalabi, le collectif de défense impeccablement  huilé, démontera magistralement l’acte d’accusation que ses concepteurs avaient cru avoir solidement monté. Le  coup de grâce sera donné par Me Ahmine, lequel éventrera superbement la supercherie, que ni le juge, ni la Chambre d’accusation n’avaient remarqué auparavant. L’acte de sabotage selon le PV de police aurait été commis un 29 Février, argument  que le brillant avocat n’aura aucune difficulté à détruire  en exhibant un calendrier, pour la simple raison que l’année en question comptait un mois de Février de 28 jours, ce qui fera tomber l’acte d’accusation et prouvera l’odieuse machination.

Il ne restera à la Cour qu’a se retirer pour délibérer. Peu de temps en vérité aura suffit à cet effet, et de retour à la salle, le Président prononça l’acquittement pur et simple, agrémenté de la levée de la mise sous contrôle judiciaire qui a longtemps privé l’innocent Docteur Kameleddine FEKHAR, de son droit à la libre circulation.

Une explosion de joie retentit à Ghardaïa. La justice et le docteur Kameleddine FEKHAR venaient de  triompher.

Ghardaïa le 31 Mai 2O11

Nourredine BELMOUHOUB

Représentant du Front du Changement National, au procès du Dr Kameleddine FEKHAR

 

 


Nombre de lectures : 2377
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • aquerado
    1 juin 2011 at 1 h 03 min - Reply

    Salam,
    Je felicite cette merveilleuse equipe qui a reussi a defendre d’une facon magistrale le dr Fekhar et me joins au mouvement de liesse des gens de ghardaia en esperant que cette levee de mise sous controle se propage a l’ensemble des Algeriens et que cette epouvantable dictature prenne fin. N’oublions jamais que rien ne se donne tout s’arrache, et souvent au prix du sang. Ces centaines de milliers de cas d’injustices mis bout a bout font que l’Algerie est devenue invivable a l’instar du bebe a qui on reclame un casier judiciaire, aux chomeurs a qui ont interdit de manifester leur legitime mecontentement, ou au professeur dont la vie ne vaut meme pas un pet de lapin qu’on liquide sans scrupule, nous conduit a comprendre pourquoi cette jeunesse s’immole. Car il n’y a un aucun avenir dans ce pays, tous les horizons sont fermes par ces ogres qui se prennent pour des dieux en compromettant l’avenir de l’Algerie par les risques substantiels d’eclatement que peut engendrer cette situation catastrophique. Des centaines de dieux sont installes dans les ministeres, les willayas, les dairas, en fait toute la superstructure est infectee par ces ignobles personnages et font tourner l’ensemble de la population en bourrique. Rien ne changera sans un mouvement de masse national pour deloger ces saboteurs dont leur role est de rendre le quotidien des gens miserable et afin de ne penser qu’a celui ci. Il faut vous dire que tout ceci n’est aucunement une fatalite tout peut changer du jour au lendemain, mais avant de chasser cette mediocrite qui s’est installee a tous les niveaux il faut nous reformer, nous instruire, nous eduquer prendre exemple sur les peuples qui reussissent. La vie est un eternel combat, le fait de baisser les bras vous conduit a une mort certaine et rapide, mais une equipe vient de nous prouver que la lutte acharnee pour la justice est salvatrice et payante a coup sur.




    0
  • S.LAM
    1 juin 2011 at 8 h 24 min - Reply

    Quel soulagement ! Enfin le Dr FEKKAR libre et acquitté par la Justice algérienne dans l’affaire de l’incendie d’un véhicule de police à GHARDAIA . Nous sommes très content .




    0
  • still
    1 juin 2011 at 10 h 04 min - Reply

    Docteur KED FEKHAR commanditant l’incendie de…quoique ce soit!?C’est tout simplement une ridicule accusation fomentee par un ridicule zelote en kepi.
    Quand un simple d’esprit exteriorise ses niaiseries…




    0
  • Liber T
    1 juin 2011 at 10 h 24 min - Reply

    Même la Justice Algérienne est belle quand elle triomphe




    0
  • Fodil
    1 juin 2011 at 12 h 45 min - Reply

    Oui nous sommes tous soulagés pour notre frère Dr K Fekhar .
    Encore une fois BRAVO pour le soutien indéfectible des membres et adhérents du FCN .
    N’oublions surtout pas ceux qui n’ont pas eu cette chance..
    Je pense qu’une initiative s’impose pour Baba Nedjar.
    Vive la Résistance.




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    1 juin 2011 at 16 h 55 min - Reply

    Oui ce fut une si très belle fête, une fête qui aurait pu être encore plus belle, si la presse dite « libre et indépendante n’aurait pas briller par son absence, elle était bien plus préoccupée par l’état de la grossesse ou non de Madame sarkosette, et elle n’était pas la seule.




    0
  • D B
    1 juin 2011 at 20 h 05 min - Reply

    Elle est bien bonne cette histoire de 29 fevrier. Pourquoi pas le 30 février, ou le 32. Quelle pitié !




    0
  • dilmi kouraiche
    1 juin 2011 at 20 h 17 min - Reply

    Salam,azoul

    Bravo et vive la liberté et la justice sociale en algérie.




    0
  • Adel
    1 juin 2011 at 20 h 24 min - Reply

    L’acquittement du Dr Fekhar nous donne la preuve que la mobilisation des citoyens pour une juste cause finit toujours par donner des résultats.

    Son accusation, tellement grotesque, est à mettre sur le compte de la tactique de harcèlement permanent adoptée par les forces mafieuses occultes qui dirigent le pays à l’encontre de tous ceux et celles qui les dérangent, qui osent élever la voix et contre lesquels ils ne peuvent confectionner aucun dossier sérieux.

    Quand comprendront-ils donc que leur temps est fini et que plus vite ils cèderont la place à ceux et celles que le peuple aura choisis en toute liberté, mieux cela vaudra pour eux et pour le psys?




    0
  • batni
    1 juin 2011 at 21 h 40 min - Reply

    Le procureur de la répouxblek le roc nous apprend a l’instant qu’une erreur malencontreuse c’est glissé dans le rapport de police. D’aprés lui la secretaire proposé a la redaction du procés verbal c’est trompée; elle a confondu entre les calendriers grégorien, hidjri, berbere, et babylonien. Il soutient mordicus que le 29 existe bel et bien dans l’un de ces calendriers et il compte saisir les instances nationales et internationales pour officialiser ce jour du 29 février non bisextile et le déclarer fête nationale chomée et payée.




    0
  • SID ALI
    2 juin 2011 at 18 h 27 min - Reply

    La vérité a triomphée ! Je suis heureux.
    Vive les combats pour la vérité, vive les combats pour la liberté, vive les combats pour TOUTES les libertés.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique