Édition du
27 July 2017

Algérie: l’heure de l’action a sonné !

Algérie: l’heure de l’action a sonné !

par Djamaledine Benchenouf, dimanche 12 juin 2011, 00:33

Nous venons d’apprendre à l’instant que la chaine satellitaire Al ‘Asr de l’opposition algérienne n’a pu démarrer aujourd’hui à 20H, suite au blocage de la société Eutelsat. Cette chaîne a été lancée par Rachad, un mouvement de l’opposition algérienne, ancré dans la mouvance islamiste. Ses leaders ont déployé des efforts considérables pour affirmer leur attachement à la démocratie, et à l’avènement d’un Etat de Droit, fondé sur les valeurs universelles des Droits de l’Homme.

Le régime algérien, qui a prospéré sur la désinformation, et sur l’exploitation de la peur, a tenté de les créditer des intentions les plus rétrogrades. Il suffit de se rendre sur le site de Rachad, ou de Hoggar.org, pour se convaincre du contraire, et mesurer combien la manipulation du régime est menteuse.

Il faut préciser, aux fins utiles, que Rachad prône ouvertement une démarche démocratique. La chaîne qui devait démarrer aujourd’hui, à 20h, a été boquée,  probablement à la suite de  pressions du régime illégitime d’Alger.

 

Cette énième action du régime d’Alger, avec la complicité évidente de ses relais occidentaux, vient de sonner le glas de toutes les initiatives citoyennes de l’opposition, pour tenter de mettre en place une alternative à un changement pacifique.

 

Nous ne succomberons jamais à ces provocations qui tentent de radicaliser nos actions pour un changement pacifique du régime, mais ces méthodes indignes, qui recourrent à la corruption de ralais internationaux, et à des chantages financiers sur des puissances occidentales, par gros marchés interposés, ne nous laissent désormais plus le choix.

 

Je crois que le moment est venu de passer à une opposition plus radicale.

Ce régime ne recule devant rien, au moment où nous nous perdons en vaines conjectures.

Je propose très sérieusement d’envisager des formes de combat beaucoup plus audacieuses.

Finies les jérémiades.

Le temps nous est compté.

Et pendant que nous tournons en rond, cette association de malfaiteurs qui a fait main basse sur notre pays, qui le pille sans vergogne, et qui se calfeutre dans des villages de luxe hypersécurisés, continue de nous précipiter contre le mur. Ce régime nous dénie tous les droits, serait-ce celui de protester.

Aux Algériens de préconiser une démarche de lutte, qui soit plus adéquate. L »Algérie est en danger de mort. Il faut agoir

STOP! Il faut agir!

Il faut agir vite et fort.

Toutes le forces vives du peuple algérien doivent se mobiliser.

Tous les Algériens doivent entrer en guerre contre le régime. Par tous les moyens qui serviront à combattre le régime, à le démasquer, à le poursuivre devant des juridictions internationales, à débusquer et à dénoncer les fortunes des barons du régime à l’étranger, à manifester dans les capitales étrangères, à organiser des Sit-in autour es résidences et des sociétés du régime à l’étranger, à investir les lieux où ils séjournent lorsqu’ils se rendent à l’étranger, y compris les hopitaux, à dénoncer les complicités internationales du régime, et à relayer massivement les appels de l’opposition.

 

Il est necessaire aussi, et surtout, que toute l’oppisition au régime d’Alger, dans toutes ses sensibilités, s’engage dans une démarche d’Union sacrée et inconditionnelle, jusqu’à l’éradication de ce régime honni.

 

D.Benchenouf

Journaliste algérien


Nombre de lectures : 10684
50 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • guerriere de la lumière
    12 juin 2011 at 15 h 38 min - Reply

    Je tiens d’abord à exprimer mon soutien indefectible aux membres fondateurs de « Rachad TV » et exprimer par ailleurs mon indignation quand aux agissements irresponsables des « responsables » d’EUTEL SAT!

    Désormais, l’intérêt financier occidental prime
    toujours sur l’intérêt moral et humain des peuples opprimès! C’est logique, comment s’en étonné et comment peut-il en être autrement?

    Leur « démocratie » à deux poids deux mesures ne laisse plus personne crédule!

    A nous à présent de jouer un rôle déterminant dans notre existance!

    JE NE VEUX PLUS ETRE LEUR VICTIME!
    JE VEUX RECOUVRIR MA LIBERTE, MA DIGNITE ET MES DROITS!

    CAMARADES! ESSUYEZ VOS LARMES …RELEVEZ VOUS ET EN MARCHE.

    NOUS SOMMES MAITRE DE NOTRE DESTIN!

    SI UN PEUPLE UN JOUR CHOISI DE VIVRE!
    IL FAUT QUE LE DESTIN LUI OBEISSE !!!!




    0
  • hakimM
    12 juin 2011 at 16 h 04 min - Reply

    En fait, nous n’avons pas le choix.
    Les islamistes doivent faire union avec les laïcs, avec les républicains, avec les partis d’opposition de toutes natures, avec les associations intègres de tout genre.
    Nous n’avons de choix que la lutte en faisant union avec FFS, FCD, PRA, Ennahda, Hamas, MAJD, Associations des étudiants, chômeurs, enseignants, médecins, etc.
    Nous n’avons pas le choix si nous demandions a l’ONU ou toute force occidentale de nous porter une aide diplomatique que de laisser quelques milliards de dollars comme facture pour les occidentaux comme font les rebelles libyens.

    Nous avons en face de nous a un régime qui peut s’effriter des qu’il voit le peuple debout uni et solide. L’occident ne peut plus se vendre a coup de milliards de dollars si le peuple se révolte, il va accepter les règles de jeu du peuple.
    Il vaut mieux perdre 50 milliards de dollars que de perdre dignité, liberté, démocratie et valeurs.

    Sincèrement, depuis février, je cherche sur le net des forces qui ont cesse de faire du blabla comme nous le faisons, et qui sont passés a l’action ouvertement ou en cachettes.

    J’espere que l’élite et le peuple ne nous décevront pas, maintenant que le régime a abattu toutes ces cartes. D’une part il invite la LADDH, d’autre part il leur interdit une conférence sur….les corrompus ( eux-mêmes).

    Parlons a tous nos voisins a toutes nos connaissance, la révolution est pour bientôt sans recule aucun.




    0
  • ca21dz
    12 juin 2011 at 16 h 53 min - Reply

    ils ne veulent pas d’une Algérie Algérienne, tout est clair, 5 % d’algeriens en réussit a faire les affaires de la France coloniale on ait nulles qu’est ce qu’il nous empêchent nous de vendre ce pays au plus offrant

    boumedienne l avait vendu aux russes, les nezzar aux francais et ca continue la maldication s’abat a nouveau c’est malheureux malheureux malheureux




    0
  • Elforkan
    12 juin 2011 at 18 h 17 min - Reply

    «  »Eutelsat (European Telecommunications Satellite Organization, Organisation européenne de télécommunications par satellite) est une société anonyme de droit français dont le siège social est situé dans le 15e arrondissement de Paris, rue Balard » »

    Avec tous mes respects aux responsables du lancement de la chaine El Asr, mais je leur dirai qu’ils ne sont pas malins : il fallait dire aux français , voilà on veut lancer une chaine TV satellitaire dont les programmes seront surtout de la musique cabaret RAI, on parlera de la femme persécutée en Islam , on fera un concours de la meilleur caricature sur le Prophète ( hachah, saws)….je jure sur notre créateur Allah qu’il ne vous donneront pas seulement l’autorisation, mais des moyens financiers et techniques les plus sophistiqués et vous serez encouragé par les responsables algériens qui verront en vous des hommes qui pensent tout haut ce que eux pensent tout bas ( à savoir éradiquer la religion d’Allah du pays des 1.5 millions de martyrs ).

    Aller messieurs les responsables, personnes ne vous demande d’appliquer la chariia ou de construire des mosquées…………on demande tout juste un état de droit où nos affaires et ceux des générations futures seront remises entre des mains sûres, celles des meilleurs d’entre-nous, les plus honnêtes, les plus intègres,les plus cultivés, choisis librement et en toute transparence par le peuple et que le choix du peuple soit respecter quel qu’en soit le résultat .




    0
  • Rachid
    12 juin 2011 at 18 h 20 min - Reply

    Rachid

    Salam,
    Baraka Allahou fik Br. Djamel-Eddine. Il est temps pour l’action pour reclamer que ce pouvoir doit degager.

    Nous devons aussi protester la decision d’eutelsat de refuser le broadcast d’Al-Asr TV.

    Voici le Email de Eutelsat booking@eutelsat.Sales & Reservations Centre (SRC)
    Tel : + 33 1 53 98 47 07
    Fax: +33 1 53 98 37 37
    Email: booking@eutelsat.fr

    et voici la list du Board of Directors

    BOARD OF DIRECTORS

    The company’s board is chaired by:

    Giuliano Berretta, Chairman of the Board, Eutelsat Communications

    The other members are:

    Michel de Rosen
    Board Member – CEO, Eutelsat Communications

    Francisco Reynes Massanet
    Board Member – CEO of Abertis Telecom

    Tobias Martínez Gimeno
    Board Member – Managing Director, Abertis Telecom

    Abertis Telecom
    Board Member – represented by Marta Casas Caba, Corporate Legal Department Director and General Counsel, Abertis Telecom

    Andrea Luminari
    Board Member – Business Development Director, Abertis Telecom

    Fonds Stratégique d’Investissement (FSI)
    Board Member – represented by Thomas Devedjian. Member of the Executive Committee,
    Fonds Stratégique d’Investissement

    Jean-Luc Archambault
    Board Member – CEO of Lysios

    Bertrand Mabille
    Board Member – EVP France, Carlson Wagonlit Travel




    0
  • NEDJMA
    12 juin 2011 at 20 h 44 min - Reply

    Sans semer le feu dans la machine du DRS avec son arsenal militaire et financier sans limites et pour se montrer à la hauteur du défi et prouver une certaine maturité de toutes les oppositions je lance UNE IDÉE sur des manifestations et des occupations pour chasser les representants de l’ETAT-DRS des consulats de certaines villes en france et au canada+USA.




    0
  • aquerado
    12 juin 2011 at 21 h 16 min - Reply

    Salam,
    Je comprends monsieur Benchenouf votre colere qui est totalement fondee, mais Rachad ne pourrait il pas opter pour un autre satellite de diffusion autre que Francais sachant l’etat d’esprit encore colonise de certains? Les Bresilien, les USA, les Indonesiens ou meme les Russes… pourraient peut etre faire l’affaire. Je pense que d’enormes possibilites pourraient etre exploites, il suffirait de ruser, car la guerre n’est finalement battie que sur une strategie de ruse.




    0
  • Si Salah
    12 juin 2011 at 22 h 24 min - Reply

    Je suggere de creer une rubrique sur LQA pour proposer des idées de lutte contre le regime de Boutoufika.
    Peut-etre qu’a travers cela jaillira « l’idée » qui servira d’etincelle Bouazizienne pour demarrer pour de vrai la lutte jusqu’a l’eradication du regime honni de Boutoufika.

    J’inaugure cette rubrique par cette proposition: nouer sur ses fenetres (persiennes, bareaudages) un mouchoir de n’importe quelle couleur pour signifier que nous voulons nettoyer l’Algerie de la vermine Boutoufika.

    Si Salah




    0
  • chenoui
    12 juin 2011 at 22 h 46 min - Reply

    Bien que le pouvoir Algérien inspire une haine viscérale à la majorité du peuple, ce n’est pas pour autant une raison pour que ce dernier se soulève d’un seul bloc.
    Les intérêts des uns et des autres étant différents et dans certains cas antinomiques, chaque groupe d’intérêt tentera de s’imposer par tous les moyens possibles et inimaginables.

    Il faut se rendre à l’évidence.Si à Dieu ne plaise, les choses venaient à se dégrader comme il est souhaité par-ci par-là, on se retrouverait dans une situation de guerre civile où personne ne sortira gagnant. Il n’y aura pas d’un coté le peuple et de l’autre le pouvoir, ce sera plutôt le moment idoine pour solder tous les comptes dans tous les sens possibles.
    Les 60 dernières années seront revisitées et fouillées de fond en comble par tous ceux qui ont des comptes à régler. Les puissances étrangères (Occidentales,Arabes…) mettront leur grain de sel pour accentuer davantage le chaos et défendre, chacune ses intérêts, via les belligérants.

    Un tel scénario ne mènera pas à l’instauration d’un état de droit dans une Algérie une et indivisible,bien au contraire, il y’a risque de partition du pays en plusieurs régions où chacun appliquera le modèle politique qui lui sied et qui lui convient. J’espère que je me trompe lourdement.




    0
  • A.By
    12 juin 2011 at 23 h 05 min - Reply

    Parmi toutes les actions pertinentes qu’il faudrait entreprendre de manière radicale et pacifique, il y aurait celle de l’instauration médiatique d’un compte à rebours national à partir du 04 Juillet 2011 00h00. C’est à dire un décompte fatidique des jours jusqu’à l’arrivé du cinquantième anniversaire de la pseudo-indépendance d’Algérie avec les slogans suivants : « Khemssine s’na Barakat », « Want to free Viva l’Algerie » et « DRS dégage » !




    0
  • hakimM
    13 juin 2011 at 2 h 16 min - Reply

    @Si Salah,
    Très bonne idée pour signifier au monde que faute de pouvoir sortir dans les rues on est en position de combat par nos cœurs.
    De plus, cela va naitre un sentiment d’union de courage, de nombre et de force, ce qui va forcement aboutir a un déclenchement de sorties massives dans les rues.




    0
  • fateh
    13 juin 2011 at 13 h 04 min - Reply

    Je crois que la meilleure facon de voire notre action aboutir positivement et d’appeler tous les Algeriens du pays et de France a commencer par BOYCOTTER LE PRODUIT FRANCAIS QU’IL SOIT ALIMENTAIRE OU INDUSTRIEL SURTOUT CONCERNANT LES VOITURES…un minimum de dignite de notre part ne fera que pousser le pouvoir de fafa lache et corrompu a reflechir plus positivement …
    Je ne me vante pas, ALLAH m’est temoins,j’avais reduis mes achats made in france a juste un peu de fromage (1fois /15jours) mais depuis pas mal de temps plus aucun produit francais ne rentre chez moi et je fais tjrs campagne aupres de gens que je connais pour boycotter le made in france….ALHAMDULLAH la plus part d’entre eux ont des voitures autres que francaises et parfois au depend de leurs portefeuils…
    ALORS ALGERIENS UN PEU DE NIF QUE VOUS SOYEZ EN FRANCE OU EN ALGERIE…




    0
  • Alilou
    13 juin 2011 at 15 h 26 min - Reply

    @A.By

    Excellente idee de compte a rebours….comme le 5 octo 88….

    aux grands maux les grands moyens…




    0
  • moustaqim
    13 juin 2011 at 15 h 48 min - Reply

    Salam,
    La France à des intérêts en Algérie ( Françalgérie oblige), et tant qu’il n’y à pas une opposition forte et structuré ainsi que des manifestations qui réclament la tête du pouvoir, elle n à pas de raison pour se repositionner.
    En ce qui concerne les Algériens, qui sont prudents jusqu’à maintenant, car manipulés plusieurs fois par le pouvoir et ayant payés le prix fort, attendent pour voire les réalisations concrètes des révolutions en Egypte et en Libye et surtout en Tunisie pour passer à l’action.
    Le pouvoir ayant compris ce calcule, appuie de tout son poids pour faire échec aux révolutions naissantes, d’ailleurs c’est la même stratégie suivie par l’Arabie Saoudite face à ses voisins du Yémen, le chaos est préférable que la contagion d’une démocratie voisine.
    Quand il y aura dans les pays frères des parlements représentants toutes les tendances, et exprimant la volonté des peuples, comme en Turquie aujourd’hui, les Algériens et les Marocains d’ailleurs, auront l’impression d’avoir rater un rendez-vous avec l’histoire.
    Aujourd’hui, à mon sens, il faut préparer les conditions d’une réelle alternative à un pouvoir moribond en structurant l’opposition autour de l’idée-force :
    « Toutes les tendances pour faire chuter les régimes pacifiquement »
    Demain il faut songer sérieusement à construire un Maghreb unis sans frontières pour faire face au mondialisme et préserver notre identité Musulmane et Amazigh.




    0
  • Sema
    13 juin 2011 at 16 h 04 min - Reply

    @Chenoui

    Salam alaykoum,

    Bien sûr je partage complètement ton analyse et les risques d’instrumentalisations existent (les plans sont déjà écrit)…et pour autant nous sommes contraint de subir et de faire subir se calvaire aux générations à venir ? Se taire s’est être un diable discret (hadith)!

    Agir sur des actions légitimes emblématique (fond) dans un esprit pacifique (forme). Le but étant l’instauration d’un Etat de droit par le peuple (donc dans l’union FCN pour tenir le défi qui s’engage).
    Il faut saisir cette opportunité autour de ce boycott méprisant : car la voie droite s’est distinguée de l’errance.
    C’est exceptionnelle car c’est l’occasion de faire également pression à l’étranger sur le Quai d’Orsay directement(et ils sont loin d’être insensibles aux changements de rapport de force…c’est leurs intérêts économiques qui est en jeu…cela dépasse de loin les liens de compagnonage maconnique avec les usurpateurs incompétents).
    Nos frères de France sont bien placés.
    Les sit-in de protestations peuvent faire basculer la balance et envoyer un message claire à tous ces pirates verreux : « vous dégagez et la transition établiera un Etat de droit…et justice doit être faites ».
    J’espère que la France saura tirez les leçons des révolutions précédentes.




    0
  • abon
    13 juin 2011 at 18 h 33 min - Reply

    @fateh
    Oui et un Grand Bravo. Ce sont là de bonnes paroles faciles et efficaces.




    0
  • NEDJMA
    13 juin 2011 at 19 h 49 min - Reply

    @chenoui

    Le régime et ses élites d’institutions brandissent eux eusi le spectre de la guerre civile et du chaos pour maintenir le statut quo.

    Fair peur est une idée stratégique d’un régime résolu à continuer à enchaîner l’ESPOIR,si toutes les guerres civiles sont sont des tragédies humaines certaines meritent que l’on s y en engagent.

    Je ne crois pas à l’avenir de l’ETAT-DRS ni à sa survie pourque un jour je puisse jeter mon cadavre.

    cordialement




    0
  • NEDJMA
    13 juin 2011 at 21 h 01 min - Reply

    @sema

    J’AIMERAIS FAIRE COMME LES TUNISIENS ET LES EGYPTIENS VOUS POURRIEZ ME DONNER QUELQUES CONSEILS?




    0
  • clandestin
    13 juin 2011 at 21 h 49 min - Reply

    Mr Juppé est invité en Algerie , c est la diplomatie et c est normal , mais moi qui n ai pas de droit de reserve , j ai un mot à dire sur Juppé :au lendemain dela chute de Ben ali , fallait voir sa tete abattu sur les télés , il n etait pas content et tres inquiet que lepeuple frere tunisien est entrer en plein fracas en liberté , il semblait pas content dutout de la tournure des evenements et il voulait dire que dommage pour ben ali !!! et si juppé avait eu le moindre pouvoir pour maintenir Ben ali dictateur , il naurait pas hesité un instant !pour ceux qui sont initiés a faire des recherches de ces images de juppé sur les chaines françaises , les preuves sont la ! Pourquoi avoir choisi renault ? pourquoi pas toyota ou opel ou fiat ou seat comme usine de montage automobile ?et tous les autres contrats qui se font à la va vite avec la France ? je prefere de loin les Allemands qui semble avoir retenu la leçon d histoire infligé a leur nation par le honteux Hitler et je prefere leur confier les atouts de l Algerie comme leprojet DESERTEC que les français qui semble eux n avoir rien retenu voir la position des français va ten guerre en LYBIE contrairement aux allemands qui se sont opposés farouchement !frança ya frança ..




    0
  • zaftoualaft
    13 juin 2011 at 21 h 52 min - Reply

    Vous êtes déconnecté de la réalité. Le Peuple a un problème d’identification. Il ne reconnait ni les dirigeants du pouvoir ni les dirigeants des partis « opposants ». Ceux qui prônent le sacrifice qu’ils se mettent en première ligne le Peuple suivra quand il verra la propension de martyrs de ces guides. mais sinon, hchicha talba mâaicha.




    0
  • A.By
    14 juin 2011 at 11 h 21 min - Reply

    @ Alilou

    L’idée d’un compte à rebours national et médiatique peut inculquer une dynamique collective d’une prise de conscience nationale proactive et politique.

    Il n’y a aucune comparaison avec le 05 Oct.88 ou autre date. Ce serait inédit pour la cause nationale.

    Avant tout, un compte à rebours est généralement annonciateur d’un grand évènement. Le tic tac virtuel et subliminal, inculqué aux algériens et algériennes, les rendraient à chaque décompte quotidien plus vigilants, actifs, solidaires et fraternels par rapport à l’évènement qui va les libérer de ce pouvoir.

    Cette initiative devrait, normalement, émaner du FCN par exemple, et non d’un parti politique ou autre organisation préfabriquée dans les laboratoires du DRS et du DCRI.

    Pour conclure, il n’y a aucune arme qui peut stoper le temps…le compte à rebours….utilisons le à bon escient pour réveiller et organiser la conscience collective.




    0
  • Ameziane
    14 juin 2011 at 12 h 45 min - Reply

    omme par le passé, les mouvements de protestation en Algérie commencent dans les Universités. C’est là que la fronde «révolutionnaire » doit être organisée pour l’arrimer aux exemples Tunisiens, Egyptiens et Syriens.

    Comme chaque pays a son « imaginaire national » construit au fil de l’histoire longue, il a aussi ses traditions de lutte, d’organisation de la contestation, donc les endroits précis, les symboliques respectives, les sloganations porteuses, les mots d’ordre rassembleurs, les dynamiques unitaires, la mécanique catalysatrice, etc.

    Bien sur, il n’y a rien à attendre des alliés des Généraux, de même des extrémistes de tous bords. On l’a bien vu avec le fiasco des manifestations d’Alger. Donc, d’abord faire en sorte que les extrémistes et alliés du Régime militaro-mafieux soient isolés, car ils exercent un “effet repoussoir, dissuasif”, la population ne les suivra pas. Nous avons eu la preuve le 12 , 19 & 26 Février et les suites. Aussi, l’Opposition radicale oppositionnelle doit s’employer pour réduire au maximum l’ « écartement des positions à l’extrême » engendré par les extrémistes et les ultras instrumentalisés et entretenus par les Généraux manipulateurs, dont l’action/la mission a consisté à jouer à fond la «division, la dispersion, l’atomisation, l’émiettement, l’éparpillement, l’effritement » pour priver les adversaires réels du Régime de trouver « les convergences, consensus, compromis » nécessaires au soulèvement qui aboutira au changement radical….

    Il faut absolument que l’Opposition oppositionnelle organise une rencontre (à l’étranger s’il le faut), au plus vite, pour sauver le pays, donc enclencher le « mouvement révolutionnaire » pour parvenir à la chute des Généraux criminels et sanguinaires qui règnent sans partage, par la force répressive, les manipulations, les provocations, les massacres de masse , les assassinats politiques et autres crimes contre l’humanité…..

    Il faut faire un appel ici même, trouver la formule appropriée, le déclic, le déclencheur.

    Alors, trouvons quelque chose qui pourra nous unir pour déclencher ensemble le mouvement tant attendu. Il y’a une telle frustration aux sein des masses que ça ne peut durer…. Marches, sit-in, meetings, rencontres, toutes les formes de luttes nécessaires. Une pression internationale pour obtenir le “gel des avoirs des Généraux”, l’interdiction de voyager, l’embargo sur les armes et les survols aériens, etc., mettre la pression maximale sur les Généraux harkis et traitres qui asphyxient et suffoquent le pays et sa population pendant des décennies déjà.

    Le Pouvoir repose sur un « trépied » : la Police politique, l’Armée de régime, les Clans rivaux. C’est tout ça qui doit dégager . Le Régime en général et en particulier, la face apparente (Présidence-Gouvernement) et la face cachée Police politique), l’ex-MALG(Boutef-Zerhouni) et le néo-MALG(DRS de Tewfik-Djebbar & Cie), les Organes de répression en général, tous les Clans… à dégager!




    0
  • guerriere de la lumière
    14 juin 2011 at 14 h 46 min - Reply

    Ca par exemple, c’est de l’action !!!
    ———————————————
    Algérie : Des citoyens lancent à Tiaret « un salon des Protestations et des Sit-in » !

    Une initiative unique en son genre : une trentaine de citoyens ont lancé à Tiaret, une ville située à 400 Km au sud d’Alger, le premier salon national des Protestations et des Sit-in ! Face à la précarité, la hogra, la corruption et la marginalisation, un groupe de citoyens anonymes issus de divers horizons a décidé de sortir Tiaret de sa torpeur en organisant ce salon où des banderoles et des affiches, sur lesquelles sont écrites des revendications sociales et politques, ont été exposées sur une place publique en plein centre ville de Tiaret.

    Ils sont chômeurs, harragas, jeunes employés dans le cadre du pré-emploi, ingénieurs, enseignants ou retraités et ils se sont rassemblés pour exprimer leur indignation face aux injustices dont sont victimes quotidiennement les citoyens Algériens. En vérité, ces citoyens anonymes ont décidé à Tiaret de reprendre en main leur destin.

    Pour ce faire, ils ont opté pour une initiative ingénieuse qui a eu le mérite d’attiser la curiosité de leurs concitoyens. En effet, le 3 juin dernier, près de 34 citoyens ont lancé le premier Salon National des Protestations et des Sit-in ! Un vendredi matin, ces « indignés » Algériens ont pris d’assaut la place publique qui fait face à la daïra de Tiaret pour y planter une tente entourée par de nombreuses affiches et banderoles appelant au changement pacifique et à la fin de la corruption et de la hogra.

    « Nous n’avons pas pu supporter davantage le déclin alarmant de notre ville. Ces dernières années, Tiaret est devenue la ville des fraudeurs et des corrompus. Face aux dérives autoritaires que nous constatons chaque jour, nous avons décidé de se rassembler pour manifester pacifiquement notre colère en exprimant publiquement notre volonté de changer notre région », confie Annan Abed, 44 ans, et initiateur de ce projet exceptionnel qui consiste à exposer sa colère et son indignation « citoyenne » sur la place publique.

    Pour cet ancien militaire, désomrais en retraite, il était « urgent » de passer à l’action au vu de la terrible déchéance qui frappe de plein fouet la ville de Tiaret. Une ville en proie à tous les fléaux politiques et sociaux.

    « J’ai proposé l’idée d’exposer publiquement diverses banderoles et affiches protestataires à des amis. Une trentaine de personnes ont accepté de m’accompagner dans ce projet. Chacun d’entre nous a innové pour élaborer une banderole et une affiche en choisissant un slogan qui dénonce une situation injuste dont souffrent tous les citoyens de Tiaret. Et par la suite, nous nous sommes organisés pour les exposer sur une place publique située au centre ville de Tiaret afin de sensibiliser nos concitoyens et interpeller les autorités locales », explique encore notre interlocuteur.

    Les premiers jours, des centaines de citoyens accourent à ce salon pour essayer de comprendre les tenants et les aboutissants de cette initiative. Avec des casquettes blanches rivées sur la tête et des brassards oranges au bras portant l’inscription : « Protestataires », les organisateurs de ce salon ont convié les habitants de Tiaret à exprimer leur indignation dans un cadre pacifique.

    « Les gens ont été très étonnés. Mais globalement, notre initiative a été bien accueillie. Nous avons recueilli plus de 500 signatures de soutien. Des chômeurs et des travailleurs, des jeunes et des personnes âgées, de nombreux habitants à Tiaret nous ont témoigné leur sympathie », assure Annan Abed.

    Mais cette sympathie populaire n’a pas été du goût des forces de sécurité. Et après avoir laissé ces citoyens organiser tranquillement leur salon, les policiers sont venus deux jours plus tard pour exiger qu’on mette fin à ce « cirque » illégal en l’absence d’un agrément. Et si les indignés refusent d’obtempérer, la police leur a bien fait comprendre qu’elle fera usage de la force pour disperser tout le monde.

    « C’est le wali qui a exigé à ce qu’on arrête d’exposer nos affiches et banderoles. Il nous a même convoqué pour nous menacer. Selon lui, il y a les APC et APW pour régler les problèmes. Mais nous, nous lui avons répondu que ces institutions sont corrompues et ne défendent jamais nos intérêts. Agacé par notre réponse, le wali a menacé de demander à la police de recourir à la force », raconte Annan Abed.

    Contraits de lever leur campement et de mettre fin à leur salon, les « indignés » de Tiaret ne s’abandonnent pas pour autant à la résignation. Le 5 juilet prochain, ils promettent de revenir à la Place Publique pour une deuxième édition de ce salon. Et cette fois-ci, ils comptent mobiliser un plus grand nombre de citoyens « indignés »…

    Abderrahmane Semmar – In El-Watan 14062011
    ————
    Qui a dit que les algériens sont cuits?

    Bravo! et si on faisait tous la même chose…..




    0
  • Elforkan
    14 juin 2011 at 16 h 38 min - Reply

    @Si Salah
     »Je suggere de creer une rubrique sur LQA pour proposer des idées de lutte contre le regime de Boutoufika »
    La meilleure lutte, la plus efficace et dont le résultat est certain et les conséquence pas du tout dramatique est :
    1/ De se comporter dans sa vie de tous les jours différemment de la manière dont se comporte nos responsables et les responsables des pays arabes : en termes très simples, être honnête, honnête et honnête, utile pour soi-même et ses prochains et s’éloigner des injustices, sous toutes leurs formes
    2/Ne pas sous-estimer les douas, les invocations, nuit et jour du matin au soir !!
    Dans un Hadith, notre prophète disait à ses compagnons  »…mais croyez-vous qu’Allah vous fait triompher contre vos ennemis par autre chose (nombre, armement..)que les sincères invocation des faibles( faibles ,mais honnêtes !)d’entre-vous ?? »

    Je profite de l’occasion pour dire qu’Inchallah le peuple fera tout pour éviter la FITNA , non pas par lâcheté mais par respect aux enseignements du Coran et les recommandations de notre Prophète (saws)…et que Dieu agréera nos invocatio et je dirai comme disait le prédicateur marocain Abdellah enhari : » Qu’Allah fasse geler le sang dans leurs veines jusqu’à ce qu’ils souhaiteront la mort, mais ne la trouvera pas ! »
    http://www.youtube.com/watch?v=6kB7dobk_iI&feature=related




    0
  • Elmoustaquim
    14 juin 2011 at 19 h 37 min - Reply

    Salam
    Sachant guedafi out;il faut bien quelqu’un pour payer la prochaine compagne de sarko. Maintenant je me demande est ce que ce n’est pas crime contre l’humanité le faite de retarder l’avènement d’une démocratie par n’importe quel moyen.




    0
  • houda
    14 juin 2011 at 19 h 50 min - Reply

    je suis entièrement d’accord avec Elforkan, j’ai toujours rappelé dans mes interventions le recours à Dieu comme ultime secours face à ces monstres là, Dieu seul est en mesure de venir à bout de ces mutants, ils sont capables de tout, ils sont capables de marcher sur tous nos cadavres, invoquez Dieu Il vous entendra اللهم خدهم اليك اخد عزيز مقتدر حسبنا الله و نعم الوكيل




    0
  • Si Salah
    14 juin 2011 at 21 h 28 min - Reply

    @Forqan & Houda,

    Bien entendu, Allah avant et aprés tout. Cependant, Allah SWT et son Prophete (SAS) nous disent que si nous ne bougeons pas contre l’injustice, nous resterons comme nous sommes aujourd’hui, c-a-d dire des sous-hommes sous la bottes de monstres! Aide-toi, Allah t’aidera. C’est la regle.

    Si Salah




    0
  • houda
    14 juin 2011 at 21 h 52 min - Reply

    Bien entendu Si Salah, il s’agit là de rapport de force, sommes nous en mesure de leur faire face sans avoir à verser des rivières de sang ? C’est David contre goliath, esprons ue nous serons les David




    0
  • Alilou
    14 juin 2011 at 22 h 05 min - Reply

    Continuons a faire desprieres peut-etre que ils vont finir par partir par epuisement auditif.

    Aide toi et Dieu t’aidera, autrement la parlotte c,est dans un autre but…

    L’action qui compte




    0
  • ventre – creux
    15 juin 2011 at 0 h 26 min - Reply

    @ si salah barak allah oufik. allah sobhanou n´aide pas les gens qui dorment oui si vous ne prenez pas vous meme en main votre propre destin!. ceux qui se prosternent devant un oppresseur, allah laisse etre domine par le meme oppresseur. allah idjib elkheir inchallah.




    0
  • Cherifi
    15 juin 2011 at 2 h 20 min - Reply

    Salut, « L’heure de l’action a sonné » Oui,pour trouver les mécanismes et les moyens qui nous permettent de parler le meme langage et viser le meme objectif. « Les origines du mal » le régime qui s’est imposé par les armes a secreté un pouvoir qui,pour survivre,doit sévir férocément en utilisant certains moyens comme les menaces,la peur et l’assassinat.En plus de cela,il a réussi a diviser la société en deux grandes catégories:les révolutionnaires et les autres. Les premiers se sont eux,les seconds c’est nous tous. Les seconds,c’est-à-dire nous,sommes divisés en: Hizb França,Musulman(ou Islamiste) et Bérbère. Il a toujours joué sur ces trois fausses « idéologies » pour se présenter comme le meilleur des trois.La preuve, les traitres (hizb frança) ne peuvent rien faire tant que le ghachi est considéré comme  » le peuple des miracles » (Chaab El Moudjizate)et peut les anéantir à n’importe quel moment.Le Bérbère a perdu de son aura depuis qu’il a quitté les sphères intellectuelles et est devenu « kabyle »,donc une infime minorité qui ne pourra jamais s’imposer devant une majorité,quelles que soient ses moyens.L’islamisme n’est pas a presenter,il nous a prouvé sur le terrain de quoi il est capable.Donc,Mr Benchenouf,une chaine de télévision lancée par des anciens du fis dissout,ne peut etre plus meilleure que la seule et unique chaine qui excelle dans la désinformation et la médiocrité.El Asr,comme son nom l’indique,ne fera que distiller son venin en appellant au jihad,non pas pour chasser le pouvoir en place,mais s’approcher de Dieu(le tout puissant)en versant le sang de son frère.Une chaine islamiste c’est synonyme de violence au nom de l’islam de la bande Rachad.une chaine islamiste c’est l’appel au meurtre.Mr Benchenouf, nous avons besoin d’une chaine ou plusieurs chaines conformes aux valeurs universelles qui permettront aux Algeriens de voir,de refléchir et de comprendre le pourquoi de la suprématie de cet occident impie et mécréant qui domine tout.Cet occident mécréant et impie qui nous envoie des bateaux de blé,de lait,de médicaments, de tomtes,de riz,de voitures,de télés et et et.Cet occident impie et mécréant qui ne nous veut que du mal,mais on se jette dans ses bras pour nous opposer au pouvoir et arriver jusqu’a lui demander,en le priant,de nous porter son aide téchnologique pour lancer une chaine de télévision.Et puis à ce que je sache,la démocratie est KOFR,c’est ce que nous disais les chouyoukhs,les imams,les mouadhinines et les emirs autoprocmalés durant les années 90.Par quel miracle les salafi sont devenus démocrates. Mystère. Mr Benchenouf,nous n’avons aucunement besoin d’une pareille chaine puisque tous les Algériens savent que le pouvoir est illégitime,corrompu,diviseur,divisé,rentier,médiocre et incompétent.Il faut,comme je l’ai toujours dis, trouver les mécanismes qui nous permettent d’enterrer définitivement nos divisions,dépasser nos querelles futiles et inutiles,nous unir autour de véritables leaders et combattre pacifiquement les usurpateurs de nos libértés pour batir l’algérie de demain,celle de nos enfants et des générations futures.Quant à une chaine de télévision portant le cachet rachad,c’est purement et simplement le retour sur nos pas pour vivre au rythme des crimes odieux et les assassinats spéctaculaires, que l’occident impie et mécréant veut
    et encourage de toute son énérgie.les exemples de la libye,l’égypte,le yemen et la syrie sont édifiants.

    ====================================
    Evitez, monsieur l’ex-fonctionnaire du Front de Liquidation Nationale (à ne pas confondre avec le glorieux Front de Libération Nationale de nos aînés), de porter des jugements péremptoires sur des compatriotes et d’assener des procès d’intention contre eux. On juge des politiques sur leurs pratiques et non sur leurs présumées intentions. Cela rappelle un certain discours des sous-officiers « déserteurs » de l’armée française et de leur abrutigentsia un certain 11 janvier 1992, qui a plongé notre patrie dans une mer de sang et de larmes. Personnellement, je peux diverger avec mes compatriotes de Rachad sur la stratégie du changement, mais en aucun cas, je m’inscrirais dans l’insane stratégie de l’exclusion. C’est ma très modeste compréhension de la démocratie, au sens universel du terme, pas la sélective des imposteurs d’Oujda, Ghardimaou ou des flibustiers de l’ex-siège de « l’Appareil » de la place Emir Abdelkader d’Alger.
    Salah-Eddine SIDHOUM




    0
  • batni
    15 juin 2011 at 5 h 18 min - Reply

    Il y’a mieux Alilou, pourquoi ne pas imiter les Talibans qui utilisés une poignée de sable pour détruire des chars Soviétiques; n’est-ce pas la rumeur qui courrait en Algérie dans les années 80 et que le peuple crédule croyait? 🙂 .
    Tout le monde convient qu’il faut remplacer ce systeme, mais la question qui se pose c’est avec quoi!!!!




    0
  • titiche
    15 juin 2011 at 7 h 45 min - Reply

    @ nedjma
    il n’y a pas si longtemps de ca on disait :
    « les tunisiens bof ceux sont des peureux….les egyptiens des leches bottes… »
    Qui a plus de valeurs maintenant eux ou nous ????
    change de pays !!!!




    0
  • houda
    15 juin 2011 at 10 h 33 min - Reply

    @ Batni, au lieu d’ironiser sur la foi des autres, proposez quelque chose de crédible et de faisable.




    0
  • Bladi
    15 juin 2011 at 10 h 56 min - Reply

    @Cherifi, mission ratee. Ici c’est LQA et l’annee c’est 2011.




    0
  • Elforkan
    15 juin 2011 at 11 h 54 min - Reply

    @cherifi
     »El Asr,comme son nom l’indique… »

    Pour ceux qui ont de la dignité ça a un grand sens !!
     »Par le Temps!
    L’homme est certes, en perdition,
    sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance. »…je le sais, les Flnistes ne font pas partie de cette catégorie… mais de celle-ci :
     »Ceux qui ont pris des protecteurs en dehors d’Allah ressemblent à l’araignée qui s’est donnée maison. Or la maison la plus fragile est celle de l’araignée. Si seulement ils savaient! »

    Être digne n’est pas affronter la vie derrière une haute fonction, une grade ou un parti….être digne c’est ne se soumettre qu’à ALLAH le seigneur de l’univers et affronter la vie seul avec nos moyens HONNÊTES dont nous disposons ….
    Le FLN on l’a que trop assez connu et les vrais FLNistes ont disparus bien avant 1962 !!!!! ….les  »survivants », c’est des histoires à raconter aux petits lorsque le soir ils vont au lit !!!!!!!!




    0
  • aquerado
    15 juin 2011 at 17 h 19 min - Reply

    Salam,
    @mr cherifi, votre nom veut dire noble, je pense que vous en manquez un peu par votre commentaire a l’emporte piece. Pensez vous qu’on est des singes et qu’on mange des bananes a longueur de journee? Le fait que vous employiez le terme islamiste me peine enormement, mot invente dans les officines occidentales(specialiament Francaises) repris par les medias d’egout a des fins ideologiques bien connues, je vous laisse deviner. Ecoutez, moi aussi je peux inventer un terme moins pejoratif et qui s’appliquerait bien a la langue Francaise, celui d’oummaniste, proche du terme humaniste(orthographe) mais dote d’un plus, cette chaleureuse foi solidaire. Pour ce qui est de la haine, je pense qu’elle est bien partagee dans ce monde, c’est un signe des temps, la matiere fait tournee la tete des gens et a pris le dessus sur le spirituel. Meme certains imams se prosternent devant le veau d’or ou encore certains cures vont juqu’a faire mal aux petits enfants et d’autres achetent sans scrupule les reins d’un enfant pour lui permettre de manger a sa fin. Mais se n’est pas une raison pour salir une religion, comme je n’irais jamais salir la religion chretienne ou juive. Car derriere celles ci il y a eu des grands hommes proche de DIEU. Chacun est responable de ses actes et la religion musulmane ne l’a jamais autant assennee qu’une autre. Votre texte un peu leger est peut etre a mettre sur le passage ephemere d’un blues, ressaisissez vous, vous etes sans doute encore jeune.




    0
  • Cherifi
    16 juin 2011 at 2 h 11 min - Reply

    Salut, Il est possible que je me trompe et je me convains quand je sais à quelle partie j’ai affaire. Je ne porte aucun jugement péremptoire sur des gens qui ont montré par le discours assassin le chemin à suivre à leurs fans et mis en pratique leurs intentions politiques depuis 1991 à ce jour.L’Algerie ne s’est pas encore relevée du traumatisme que lui occasionnée vos compatriotes.Je comprends parfaitement votre haine viscérale à l’égard de l’ANP et je ne vous blame pas quand vous évoquez toujours et partout dans vos écrits le cauchemar qui vous suit sans cesse du DRS et des DAF.Enfin,je dois vous dire Mr que si votre conception de la démocratie vous oblige à ne jamais accépter l’opinion de l’autre quand il dénigre les GIA ou l’islamisme barbare,j’ai le devoir de vous le répéter encore une fois:Je vous comprends et je n’ai aucun droit de vous condamner moi qui qui ne comprend rien à la concéption de votre « démocratie », mais je pense qu’elle n’est pas kofr.
    à@bladi, Je n’ai aucune mission qui risque de nuire à LQA,puisqu’il est géré et animé par des personnalités politiques ayant à leur actif,en plus d’une formation universitaire,un capital militantiste incomparable au mien qui consiste à lutter,en Algérie bien sur,contre l’islamisme barbare et rétrograde et le régionalisme pourri qui a pollué l’atmosphère d’une partie de la population Algéroise.
    à @ aquerado, Acheter un dictionnaire,cherchez le mot « noble » ou « noblesse »,lisez leur signification et vous serez un peu humilié.




    0
    • Salah-Eddine Sidhoum
      16 juin 2011 at 13 h 46 min - Reply

      Au citoyen signant sous le pseudo Cherifi.

      Oui, effectivement, NOTRE Algérie (pas celle des imposteurs et de leurs larbins faux-nationalistes), ne s’est jamais relevée du traumatisme occasionné le 3 juillet 62 par les aventuriers criminels venus d’Oujda et de Ghardimaou rejoints par les « nationalistes » de la 25e heure. Elle ne s’est pas relevée de l’imposture de ceux qui ont transformé notre glorieux Front de Libération Nationale en Front de Liquidation Nationale, ramassis d’arrivistes, d’opportunistes et de dji’anines, pour prendre en otage la patrie de TOUS LES ALGERIENS et la transformer en une ferme autogérée par une minorité d’affamés destructeurs. Les crimes contre le peuple algérien n’ont pas commencé en 92. Qui a assassiné près de 2000 maquisards durant l’été 62 ? Qui a assassiné Khemisti, Krim, Khider, Chabani, Mécili ? Qui a condamné à mort la figure historique de la révolution qu’est Hocine Aït Ahmed ? Qui a déporté dans l’extrême-sud d’autres figures historiques comme Ferhat Abbas et Boudiaf ? Qui a assassiné plus de 500 adolescents en octobre 88 ? …………

      C’est cette politique criminelle durant trois décennies faite d’exclusion et de hogra qui a créé ces extrémismes de tous bords. Et ce qui s’est passé en 92 n’a été que la goutte qui a fait déborder le vase. Je n’ai personnellement aucune haine viscérale contre l’institution militaire qui est constituée de nos frères et de nos enfants. J’ai par contre une aversion profonde contre l’oligarchie militaro-financière qui a pris en otage notre institution nationale, pour défendre ses privilèges mal acquis et qui a essayé de l’impliquer dans l’odieuse manipulation sanglante d’octobre 88 et la « sale guerre ». Oui, monsieur l’ex-fonctionnaire anonyme du FLN, la police politique du régime illégitime et les sous-officiers « déserteurs » de l’armée française ont été le cauchemar de NOTRE pays et plus particulièrement depuis le coup d’Etat de janvier 92 qui a privé le pays d’une transition démocratique et les trois FRONTS du pouvoir de diriger le pays selon la volonté populaire.
      De quelle démocratie parlez-vous ? Celle de l’article 120 qui excluait une grande partie des algériens qui refusaient le parti-mangeoire ? Celle d’un parti-appareil administratif chargé de contrôler et de surveiller le « ghachi » ? Celle d’un parti qui organisait des élections truquées dignes de Neagelen ? Celle des beggarines et haggarines qui s’érigeaient en tuteurs du peuple et du « nationalisme » ? Nous connaissons le résultat de cette « démocratie responsable » et de cette boulitique : la faillite sanglante.
      Ma conception de la démocratie est de n’exclure aucun algérien quelque soit sa chapelle politique ou idéologique et de m’incliner devant la volonté du peuple souverain (celui que vous traitez dans vos écrits de « ghachi »). Ni plus ni moins.
      Nous n’avons pas attendu 2011 pour dénoncer les crimes barbares de tous les GIA (qu’il s’agisse des groupes islamiques armés ou des groupes infiltrés armés), tout comme nous avons dénoncé – au temps où on découvrait tous les matins des corps sans tête et des têtes sans corps – la torture pratiquée à l’échelle industrielle, les exécutions sommaires et les disparitions forcées des disciples de l’Ecole française de la « lutte antisubversive », l’école des Aussaresses, Trinquier, Godard, Lacheroy, Leger et autres.
      Oui, je vous comprends, et c’est votre culture de « l’Appareil » du Front de Liquidation Nationale dont vous êtes imprégné qui veut que vous traitiez le peuple de « ghachi », les kabyles de…… (le respect des lecteurs ne me permet pas de reproduire cette insanité raciste). C’est cette culture insane qui a voulu exclure la berbérité de notre identité et qui a créé l’extrémisme berbériste. Et c’est cette même culture qui a voulu éradiquer la mouvance islamique qui a créé l’extrémisme islamiste.
      Non, monsieur, l’Algérie appartient à tous les Algériens. La berbérité est un fondement de notre identité nationale tout comme l’Islamité et l’arabité. Et ce ne sont pas des nationalistes de la 25e heure qui vont nous imposer leurs visions étroites, racistes et antinationales et revisiter une identité forgée par l’Histoire.
      Non, monsieur, il n’est pas question d’exclure quiconque du paysage politique national. Les sociaux-démocrates, nationalistes, islamistes, communistes, ont tous leur place dans LEUR pays qu’est l’Algérie. Et seul le PEUPLE souverain décidera qui doit gouverner.
      Pour terminer, il n’est pas question de détourner les débats du site sur le changement, vers des polémiques stériles conscientes ou inconscientes. Le débat est clos.
      Salah-Eddine SIDHOUM
      Alger




      0
  • DJAMILA
    16 juin 2011 at 12 h 21 min - Reply

    LA GUERRE D’ALGERIE N’EST PAS FINIE. ELLE CONTINUE A BATTRE LE PLEIN DANS LES BANLIEUES DES DESHERITES ET AU COEUR DE NOS COMMUNAUTES EN EUROPE ET AILLEURS OU SE SONT INFILTRES LES MEMBRES DE L’OAS QUI CONTINUENT PRESQUE 50 ANS APRES LA BATAILLE A REVENDIQUER LE PARADIS PERDU, A PROPAGER DES PROPAGANDES MONSTRES CONTRE TOUT ALGERIENS, DESINFORMATION, AGRESSIONS, VOLS DE LA PROPRIETE PRIVE, INFILTRATION DANS NOS MAISON, VOLS DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE, ARGENT, BIJOUX, ECRITS: POEMS ET HISTOIRES, DESTRUCTION DE MEUBLES, VOLS DE SERVICES DE TABLE AVEC LEURS COMPLICES DES RIF RAFFS EN ANGLETERRE INCLUS DES VOYOUS DES RUES, DES DEALERS ET DES TUEURS ET TUEURS A GAGE, DES ESPIONS ET AGENT D’ISRAEL QUI N’ONT QU’UNE OBSESSION SE VENGER. OUI, ON LES COMPREND. LE PARADIS PERDU DES RAZZIAS, DES PENDAISONS, DES VIOLS, DES ABATTOIRS HUMAINS D’ALGERIENS, DES TERRES BRULEES, DES EX-PROPRIATIONS, DES VOLS DES BIENS HABOUS, DES INCENDIES DE MECHTAS, DES ENFUMADES DE TRIBUS ENTIERES, DES DESTRUCTIONS DE MOSQUEES ET AUTRES CRIMES QU’ILS NE VEULENT PAS RECONNAITRE. AU LIEU DE CELA, ILS SE SONT INFILTRES DANS LES SERVICES SECRETS ET LES POLICES DU MONDE LES ARMEES DES CROISADES QUI TERRORISENT LE MONDE MUSULMAN CHEZ EUX, DETRUISENT DES MILLIONS DE PERSONNES AVEC LEURS SALES ET DEGOUTANTES BOMBES ET VIENNENT NOUS PARLER DE DEMOCRATIE. DON’T MAKE US LAUGH. DES VA-ET-VIENS CONSTANT DANS NOTRE PAYS POUR QUELQUE CONTRATS FARAMINEUX AND BOB’S YOUR UNCLE COMME ON DIT ICI, LE TOUT EST JOUE. MAIS NOUS NE SOMMES PAS DUPES ET TIENDRONS LE COUP POUR PRESERVER NOTRE MAGNIFIQUE PAYS ET NOTRE CULTURE.




    0
  • Djamila Boutebba
    16 juin 2011 at 13 h 27 min - Reply

    POEME ECRIT EN 94 POUR ATTIRER L’ATTENTION SUR LES ASSASSINATS D’ALGERIENS ET LA PEUR QUI REIGNAIT PENDANT LA GUERRE CIVILE. AU LIEU DE CELA, JE ME SUIS ATTIRE LA FOUDRE DE TOUS CEUX QUI COMPLOTAIENT AFIN DE DEVENIR MILLIARDAIRES SUR LE DOS DE NOTRE POPULATION AVEC LEURS COMPLICES EN FRANCE ET EN ANGLETERRE MEMBRES DE L’OAS QUI ONT FORME DES MILICES BRUYANTES ET CONVOIS ASSOURDISSANTS POUR NOUS POURSUIVRE AVEC ACHARNEMENT, NOUS PERSECUTER, NOUS TRAQUER QUOTIDIENNEMENT COMME CES HORDES D’ENRAGES NAZIS QUI PASSENT LEUR TEMPS A SABOTER LA MAISON, LES ORDINATEURS, LES IMPRIMANTES, LES TELES, LES RADIATEURS, A NOUS VOLER AVEC L’AIDE DE VOISINS MERCENAIRES ET CRIMINELS COMME EUX-MEMES, A NOUS TORTURER ET A PIETINER NOS COMMUNAUTES DANS LEURS CITES, EN SEINE-SAINT-DENIS, A LILLE, DANS LE QUARTIER NORD DE MARSEILLE ET PARTOUT AILLEURS DANS LE MONDE SANS REPIS.

    DANS ALGER LA BLANCHE
    DANS ALGER LA BLANCHE
    VIVENT NOS ANGES.
    DANS LA SOUFFRANCE.
    COUVRE-FEU, ANXIETE ET PROFOND SILENCE.
    DANS ALGER LA BLANCHE.
    SUR LE PORT, PAS UNE AME, PAS UN BATEAU
    EN PROVENANCE DE LA FRANCE
    ET PAS DE VISITEURS DU CIEL NON PLUS.
    SEUL UN RADEAU FACONNE PAR DES BADAUDS ATTARDES
    FLOTTE SUR LA MER IMMENSE.
    LES MOUETTES S’ENVOLENT EN POUSSANT DES CRIS DE DEUIL.
    ELLES VIENNENT DE LAISSER CES FALAISES
    QUI SONT DEVENUES
    DES CIMETIERES D’ENFANTS DE L’ALGERIE.
    SEULES LES VAGUES VONT ET VIENNENT
    SUR LES PLAGES DESERTEES
    QUI DORMENT SUR L’EAU.
    PIANO, PIANO,
    COMME LOURDEMENT LE TEMPS PASSE
    DANS LA PEUR ET LE SILENCE.
    AUTREFOISM CETTE VILLE NE COMPTAIT NI SES LUNDIS
    NI SES DIMANCHES
    LA GAITE VIVAIT DANS LES RUES.
    MAIS DEPUIS QUE DES VENTS VIOLENT ET VORACES
    DEPUIS QUE D’ODIEUX RAPACES ONT, SUR LA SCENE APPARUS,
    ON APPREND, ENCORE UNE FOIS, QU’UN INNOCENT
    VIENT DE PERDRE LA VIE.

    AU MOINS 150 POEMES ENVOYES DANS CETTE PERIODE A MR MAURICE NADEAU – EDITEUR EN FRANCE -ONT ETE DETRUITS D’APRES LUI. PAS D’ACCUSE DE RECEPTION NON PLUS.
    POEME SUR LE THEME D’AUJOURD’HUI
    DANS ALGER LA BLANCHE
    VIVENT DES HOMMES
    ET DES FEMMES DIGNES ET LIBRES
    PAR LEURS GOUVERNANTS TRAHIS.
    DANS ALGER LA BLANCHE,
    LES HOMMES ET NOS FEMMES
    S’INDIGNENT DE VOIR LEURS ENFANTS
    MOURIR DANS LES COURANTS
    DE L’INFAMIE.
    DANS ALGER LA BLANCHE,
    NOS HOMMES ET NOS FEMMES
    PLEURENT LEURS ENFANTS PERDUS.
    LA MER ET LES REQUINS
    QUI DIRIGENT LE PAYS
    LEURS ONT VOLE LEURS ENORMES FORTUNES
    ET LES ONT LAISSES SANS TRAVAIL
    ET DANS LA RUE.
    DANS ALGER LA BLANCHE
    NOS JEUNES ONT PERDU
    LES PLUS BELLES ANNEES DE LEUR VIE.
    DANS ALGER LA BLANCHE,
    CEUX QUI REVENT DE PAIX PRIENT
    EN SILENCE
    POUR LE DEPART DES TYRANS SELF-ELUS.
    LES VAILLANTS ETUDIANTS ET ETUDIANTES
    LES PROFESSEURS, LES MEDECINS ET TOUS CEUX QUI REVENDIQUENT LES BIENS PERDUS MAL ACQUIS
    ET LEURS DROITS SONT VIOLEMMENT TABASSES
    DANS LES RUES.
    DANS ALGER LA BLACHE
    ET PARTOUT DANS LE PAYS
    NOS MANIFESTANTS ET NOS GREVISTES
    SONT DEVENUS
    LES NOUVEAUX FIDAYINES PACIFIQUES
    DE LA NOUVELLE ALGERIE.
    LES NOUVELLES PERLES RARES
    DE CE MAGNIFIQUE PAYS.
    BIENTOT, CERTAINS D’ENTRE EUX
    DEVIENDRONT NOS INTEGRES AND TRUSTED ELUS.
    COMME POUR MOUBAREK ET BEN ALI,
    L’ERE DES DICTATEURS, DU MENSONGE, DE LA TORTURE
    DE LA PEUR ET DE L’HYPOCRISIE
    EST REVOLU.
    ALORS DO YOURSELVES A FAVOUR
    AND DECOLLEZ DU COURSI.

    ET L




    0
  • Gone
    16 juin 2011 at 13 h 34 min - Reply

    Pour relibérer la chaine RAchad- face à Eutelsat-, cette chaine qui est une chaine d’opposition à 100./. libre , assise sur des compétences multiples et qui fait appel à des personnalités de toutes les catégories sociales et non pas religieuses seulement, en rupture totale avec la langue de bois habituelle dont nous sommes tous las , même ceux qui la gèrent le pensent bas…il faudrait faire appel à la justice, car vous êtes dans un pays qui, somme toute, fait appel à une législation basée sur la démocratie et la liberté de parole.




    0
  • Elforkan
    16 juin 2011 at 14 h 18 min - Reply

    @ monsieur Cherifi

     »’ le discours assassin le chemin à suivre à leurs fans et mis en pratique leurs intentions politiques depuis 1991 à ce jour. »’
    En tant que simple citoyen ni militant , ni sympathisant de l’ex FIS, je dirai que ce parti, bon ou mauvais, seul Dieu le sait ont remporté les législatives de 91, honnêtement et en toute transparence….pourquoi, alors on les a bloqué ?? je sais que ce parti, dans ces discours, ne cessaient de jurer de punir sévèrement tout ceux qui ont volé et dilapidé les richesses du peuples, c’est une grande naïveté de la part de ce parti qui donné l’occasion à ces voleurs de prendre leur devant, et un voleur averti en vaut deux !! !!!

     »Je comprends parfaitement votre haine viscérale à l’égard de l’ANP  »
    Quel ANP ??? nous sommes civils et ça n’empêche qu’en a fait nos deux année du service militaire à la frontiére algéro-marocaine dans les années 75 lorsqu’éclata le conflit algéro-marocain !!!
    Que ANP?……….le soldat n’est le héros dit un proverbe français !!!! et en cas de guerre comme on le voit, c’est les civils et leurs familles qui
    trinquent !!!!!
    Dieu merci, avant bien que nous soyons algériens nous étions musulmans et nous le resteront et et ne l’on tire aucun honneur d’appartenir à un pays qui vient de remetre au régime de Kadhafi deux officiers de l’armée libyen qui ont déserté les kataebs et rejoint l’Algérie par la frontière…. quelle honneur que d’appartenir à un régime qui envoie deux hommes vers une mort certaine !!
    Allah soit loué ! Allah soit loué ! combien l’Humain se sont fort et puissant et même fier d’être ce qu’il est , une humble créature….ni militaire, ni policier,ni général, ni wali, ni ministre, ni FLNiste, ni RNDiste….fier d’affronter la vie seul sans compter sur quiconque sauf sur Allah et Allah seul, c’est ça la bravoure, c’est ça le courage, c’est ça la dignité !!……..si au moins ceux qui sont en haut ( à leurs yeux) le savais…..mais ils ne le sauront jamais !




    0
  • Elforkan
    16 juin 2011 at 14 h 41 min - Reply

    ….j’aimerai ajouter un Doua :

    Qu’Allah préserve de tout mal, et comble de ces biens faits ceux/celles, ainsi que leurs proches, qui :
    1/ n’ont jamais voté pour un président
    2/ n’ont jamais accouru pour voir et applaudir un président
    3/ n’ont jamais chercher à avoir des liens ou des connaissances avec de hauts responsables ou leurs familles
    4/Amiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine !!!!




    0
  • zaftoualaft
    16 juin 2011 at 15 h 36 min - Reply

    messieurs s’il vous plaît
    avant de faire des réquisitoires sur la décennie noire avez vous entendu de l’organisation d’un procès public où seront jugés les protagonistes du pouvoir et ceux de la partie adverse. En l’absence de ce procès, il n’y a que spéculation outrageante pour tromper le Peuple. Seule la vérité à l’intérieur d’un procès nous permettra de voir clair pour enterrer le passé et construire l’avenir.
    QUAND ON EST N’IMPORTE QUI ON DIT N’IMPORTE QUOI;




    0
  • Elforkan
    16 juin 2011 at 18 h 31 min - Reply

    @Djamila Boutebba

    Très beau poème qui ne peut être écrit que par une personne qui en a marre de voir tant d’injustices dans son pays ………mais faut pas désespérer,patience et patience, l’aube est très proche !
     »Allah donne du répit à l’injuste de telle manière que lorsqu’il le saisit, il ne le lâchera pas  » disait notre Prophète .
    Il ne faut pas désespérer, Dieu voit et entend tout : qui un jour, aurait pu imaginer les Moubarak derrière les barreaux ?
    Qui un jour aurait pu imaginer un Kadhafi crevant de peur, sous le bruit des bombes, se terrer dans les égouts de Tripoli ??
    Qui aurait pu imaginer un maffieux Ben Ali fuir en pyjama ??
    Qui un jour, imaginerait que ceux qui ont volé les richesses de l’Algérie seront traduits devant la justice du peuple, pas tous bien sûr, beaucoup d’entre-eux créeront avant, d’un cancer âpres d’atroces souffrances !!
    Je jure sur Allah tout Puissant que ces maffieux souffre terriblement, ils sont angoissés, mal dans leur peau, fille et fils débauchés(drogue..etc..)
    En tant que simple citoyen je jure sur Allah si j’ai le choix entre vivre leur vie ou mourir, je choisirai la mort, et pourtant la mort est amère !!

    « Ina Allaha labi el mirsad  » ,Allah est aux aguets !!




    0
  • aquerado
    16 juin 2011 at 20 h 09 min - Reply

    Salam,
    @mr cherifi, je suis constamment humilie devant la grandeur de DIEU comme l’etaient les moines de tibehirines. Mais je pense que vous faites erreur et que vous ne m’avez aucunement compris par ce proces d’intention, on n’est sans doute pas sur la meme longueur d’onde. J’execre les gia, les zelotes, le fanatisme tous se qui peut se rapporter a l’extremisme car pouvoyeur de grands genocides. Mais je denonce l’hypocrisie de certaines puissances et de leurs larbins notamment l’Algerie qui au nom d’un combat du bien contre le mal se permettent d’aneantir des millions de vie humaines. En Algerie le probleme n’est pas l’islam, mais on veut en faire un grand probleme pour des raisons de rapines. Dans les annees 1980 et meme avant on commencait a parler du pic petrolier et on savait qu’aux USA le petrole allait manquer grandement, avec l’epuisement des ressources du TEXAS. Avec les nations riches en petrole ayant accedes fraichement a l’independance, il etait de plus en plus difficile d’avoir ces ressources gratuitement. Donc il a fallu monter des scenarii dignent d’hollywood pour continuer a traire ces pigeons. L’Algerie en 1986 etait encore un etat socialiste digne de la republique sovietique ou rien encore n’etait partage et ou chacun s’epiait et eguisait son couteau(clan d’oujda et autres) dans l’attente d’un festin gargantuesque. Il fallait donc monter un scenario ou la population civile allait subir les frais et ou les daf et harkis allaient prendre leur revanche, s’enrichir et remettre ainsi l’Algerie sous le giron de la France. D’une pierre on faisait un strike et permettre ainsi de faire oublier la dangereuse escapade d’un boumediene qui osait defier la France. Par qui cette forfaiture a pu se realiser? et bien par les marocains(clan d’oujda) sionistes et fidele allies de la France auquel le stupide boukherouba avec sa tete d’arrache clou n’a rien compris et sera « egorge » comme boudiaf un peut plus tard sur l’autel de cette republique batarde et illegitime, democratique et populaire.Quand vous dites mr cherifi: « Je ne porte aucun jugement péremptoire sur des gens qui ont montré par le discours assassin le chemin à suivre à leurs fans et mis en pratique leurs intentions politiques depuis 1991 à ce jour », je vous pose une question toute simple, qui a tue les moines de Tibehirines ou encore massacres la populations de bentalha et tahar djahout qui derangeait beaucoup le pouvoir alors qu’on a laisse rachid boudjedra vivre alors qu’il derangeait enormement les « islamistes » par ses ecrits subversifs?




    0
  • aboumosaab
    16 juin 2011 at 22 h 18 min - Reply

    Je suis tout à fait d’accord avec vous Monsieur Sidhoum (Ismoun ala mosamma).Votre réponse à Monsieur Cherifi, renseigne sur votre respect de l’algérien, qulque soit son bord.
    Seulement, je pense que le vrai problème , notre vrai problème, c’est notre division. Je ne pense pas que le pouvoir est fort, je pense que c’est nous qui sommes faibles. En 1992, lors de l’arrêt du processus électoral, il ne se trouvait que les militants et sympatisants du FIS qui manifestaient contre l’arrêt des élections, dans les rues de Boumerdes, Alger, Tlemcen, Batna(massacre de la cité Bouakal), Jijel …et autres. Les partis, et personnalités, soi-disant démocrates, pensaient qu’en laissant la guerre éclater entre la peste et le choléra, selon certains, et l’état intégriste et l’état policier, selon d’autres, on allait rafler la mise en fin de partie.
    Aujourd’hui après 200 000 morts, de 20 000 disparus, des dizaines de milliers de prisonniers, de veuves, d’orphelins, de femmes violées, de personnes réduits à zéro par la torture; je trouve, c’est mon avis personnel qui n’engage que moi,inconcevable de traiter ces islamistes d’extrémistes, de terroristes et autres appellations péjoratives. Tout simplement, parce que ces gens là sont allé au fourneau, et plusieurs sont morts pour leur idéal, pendant que la majorité de nous se limitaient à critiquer sans agir.
    Je sais, que je peux choqué certains, mais il est impératif, que chacun de nous fasse son mea-culpa, car, si nous avions affronté le pouvoir comme un seul homme, nous aurions fait de vrais raccourcis pour construire un pays libre, où tous les algériens seraient fiers. Il est aussi vrai, que le FIS a commis des erreurs, mais je pense, si une chance lui a été donné de gouverner (former le gouvernement), il aurait fait l’apprentissage de la démocratie. D’ailleurs, tous les partis en avait besoin de cette apprentissage. Vous vous souvenez que plusieurs personnalités laïcs, commençaient, dans les années 89-90, leurs discours par Bismillah.
    Donc, pour récapituler, je pense que si nous voulons un changement, il faut nous unir sur des objectifs précis, tels que le respect de la volonté de chaque algérien. Que la majorité gouverne le pays, même si elle demande l’application de la charia.




    0
  • Bladi
    17 juin 2011 at 0 h 04 min - Reply

    Pour moi c’est claire et nette; toute personne qui essaye de semer la discorde et la division ne puisse que rouler pour ceux qui veulent perdurer le statu quo.
    Nous savons tous ceux qui étaient derrières les massacres et qui continuent a museler et tuer les hommes et femmes libres. « It’s not rocket science ».

    Désormais la chaine TV de Rachad fait peur à beaucoup plus de monde que je croyais. Ma yekhaf m’ennar ghir ely fi kerchou etben!




    0
  • HAMED
    17 juin 2011 at 12 h 48 min - Reply

    Tous ont des biens à l’étranger,sur le dos du peuple Algérie, qui sont entrain de mourir faute de médicament, la double nationalité,un pied à paris un pied à Alger,alors je peux dire que c’est les valets de la France,il faut les mettre hors état de nuire,pour l’avenir de nos enfants,peuple algérien, pour l’amour de nos martyrs,déclenchons un novembre 54 BIS,c’est un droit et devoir,pour protéger l’algérie de ces prédateurs,d’ailleurs tôt ou tard, ils seront rattrapés,eux et leurs familles.SI ALLAH LE VEUT,AMEN




    0
  • Congrès du Changement Démocratique