Édition du
30 March 2017

Malversations foncières à Bouzaréah Même les cimetières n’y ont pas échappé

Liberté 16 juin 2011

Par : Rubrique Radar

Incroyable mais vrai. L’on sait jusqu’à présent — et ce n’est d’ailleurs un secret pour personne —, que le détournement de terrains, agricoles ou autres, à des fins de transactions foncières douteuses est devenu un sport national au vu et au su de tout le monde sans que les autorités en question ne daignent bouger le petit doigt. Mais ce qui s’est passé à Bouzaréah, plus précisément au lieu-dit la Fontaine, sur les hauteurs d’Alger, semble dépasser tout entendement. En effet, une promotion immobilière a été édifiée sur un cimetière connu de tout le voisinage sous l’appellation “Petites sœurs des pauvres”, une communauté chrétienne qui avait quitté le pays au début des années 1990 au plus fort moment du terrorisme. D’ailleurs, lors du début des travaux de creusement des fondations de la promotion immobilière, des ossements y ont été découverts. Cela n’a apparemment pas dérangé outre mesure le constructeur puisque les restes humains ont été rassemblés pour être déposés ensuite au parc communal avant, finalement, de… disparaître. Toutes les autorités, comme le prouvent des correspondances des différents services en notre possession, ont été informées de cette affaire, mais visiblement tout a été fait pour dissimuler le scandale.


Nombre de lectures : 2713
4 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • zaftoualaft
    16 juin 2011 at 18 h 53 min - Reply

    il faut dénoncer aux ONG internationales. Ces prédateurs pour la plupart harkis de l’ère coloniale et défenseur de ce système dilapidateur ont juré de rafler toutes les terres de l’algérois. Regardez ce qui reste à Bouzaréah, où sont les collines d’antan, où sont les ravins, tout y passe, et un cimetière ce n’est pas étonnant. Voilà les raisons pour qu’il y est un changement radical du système et des comptes à rendre.
    Vive la liberté et la justice




    0
  • Sema
    16 juin 2011 at 19 h 17 min - Reply

    C’est responsable massacre volontairement la crédibilité du pouvoir.
    Ces agissements sont tolérés nécessairement au plus au niveau. On pourrait presque pensé qu’ils le font exprès pour casser la notion d’autorité dans notre pays…l’intérêt commun est sacrifié.
    Les actes ne sont plus régulés par des principes et valeure supérieures…c’est une auto destruction de la crédibilité et de l’intérêt de l’Etat nation qui est siniquement orchestré.
    Qui cherchent à détruire l’Algérie ?




    0
  • eva eva
    17 juin 2011 at 20 h 47 min - Reply

    Allez voir du coté de BOUHAMAME toujours à Bouzereah une grande surface d’une belle foret plus que centenaire ,est rasée , terrassée et où un chantier de construction de maisons est en cours




    0
  • khaled
    19 juin 2011 at 16 h 57 min - Reply

    je suis victime dune véritable injustice, je ne sais pas par quoi commencé,
    cosider promotion a refusé mon droit de logement promotionnel 420 lgmts bouzareah la fantan, Alor que Jai versé la 1ere tranche en 2005,
    je réclame mon droit surtout lorsque d,autre postulant ont obtenue ce droit en 2010,contrairement a moi désormais victime dune injustice
    ma famille a fait des sacrifice pour l, algerie, mon père prisonnier pendant 6ans(1956-1962), ma mère moudjahida, vive l’Algérie

    Mieux vaut être victime d’injustice et louer et remercier Allah plutôt que d’être de ceux qui sont injustes, car Allah n’aime pas les injustes




    0
  • Congrès du Changement Démocratique