Édition du
22 July 2017

LE BIEN LOTI ET LE MAL LOTI

Par Djazia B

Le Bien Loti : Pourquoi te plains-tu tout le temps ?
Le Mal Loti : El Houkouma 3ayana!
BL: Ed Dawla vous donne la bouffe pour rien , la soins pour rien , l’école pour rien ,le logement pour rien , le carburant pour rien et vous payez rien comme impôts ,
ML : Tous ces prétendus avantages profitent beaucoup plus aux mafias qu’au petit peuple au détriment du pays et de son avenir
1. la bouffe tu dis : combien ça coûte de nourrir correctement une famille de 5 enfants ? Dis moi. Même avec 3 fois le SMIG ?C’est pas possible !
2. les soins : combien de petits responsables , je ne parles pas des grands , se soignent à l’étranger et chez le privé. Si tu n’as pas de connaissance à l’hôpital , tu est dirigé vers le privé et souvent à une clinique bien précise qu’on te recommande vivement !
3. l’école , alors ne me parles pas de l’école , les écoles coraniques d’antan offrait plus de chance à nos enfants. Dans quel pays , l’enfant ne sait ni lire ni écrire ni compter dans aucune langue après 10 à 12 ans de scolarité même avec des cours très chèrement payés
4. le logement parlons-en , où sont passés les 2 millions de logements de Bouteflika , moi j’ai un récépissé depuis 1998 , ma voisine qui a débarqué il y a 6 mois d’une wilaya voisine a obtenu un beau F3 , plus de la moitié des logements sociaux n’ont jamais été habité par leurs acquéreurs , ils ont été vendu avant leur acquisition et c’est facilement vérifiable.
BL : nos parents étaient pauvres , ils ne demandaient jamais rien à l’Etat , ils n’habitaient jamais de bidonville. Ils préféraient louer. Ensuite, ils font des économies et construisaient petit à petit leur maison.
ML : Avant il y avait un Etat , le ciment était à 10DA , le maçon à 40 DA la journée , les terrains étaient à des prix abordables , les procédures simples et rapides , les enfants se contentaient du peu , ce n’est plus le cas aujourd’hui où des mafias sectorielles ont pignon sur rue (mafia du ciment , mafia du sable , mafia du fer , mafia du foncier , mafia de l’APC , mafia du permis de construire ; mafia de l’eau , du gaz , de l’électricité , de l’adduction au réseau etc …).Tu casques pour tout au vu et au su de tous sinon akhbat rasset 3la el7aït.
BL vous faites des enfants et vous ne prenez pas vos responsabilités. Vous rejetez tout sur Ed Dawla !
ML Nos pères avaient plus d’enfants que nous et ils ont réussi à en faire des gens utiles à la société . Moi , j’ai 5 enfants dont 3 diplômés de l’Université , ils sont tous chômeurs
BL Tout a changé
ML En mal
BL il y a des choses bien quand même
ML Même les choses qu’ILS jugent parfaites sont mal faites
BL C’est une malédiction ALORS ?
ML Je ne suis pas superstitieux , c’est simple , il n’ y a pas d’Etat
BL Comment il n’y a pas d’Etat !
ML Il n’ y a pas d’Etat efficace , crédible, fort de sa légitimité
BL Je ne comprends pas , qu’est ce que ça à voir ici la légitimité ?
ML Il n’ y a que l’ Etat légitime qui peut utiliser la force pour défendre la société des délinquants , tous les délinquants surtout ceux qui tournent autour du pouvoir et des milliers de salopards de tous bords qui ont gangréné le pays et qui continuent en toute impunité
BL Wadartni, rouht b7id !
ML Bel arbia , el hakem elli ma 7èndouch echa7b m7ah ma Yeqdar la 7la el bandiya wa la 3la el moufssidine wa la 3la el khawana.
BL Ana 7chicha talba m3icha
ML Ji n’Har ou tefham.MAIS ça SERA TROP TARD.


Nombre de lectures : 1893
12 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • brahmi16
    17 juin 2011 at 12 h 22 min - Reply

    AUX MAITRES DU PAYS: Pourquoi l’ algerie est un pays sous developpés? pourquoi l’ algerie est mal gerée? PARCE qu’ une des raisons essentielles pour etre un pays developpés c’ est d ‘avoir une bonne qualité de l ‘enseignement superieur, primaire ou secondaire. Des licenciés , des professeurs, des maitres assistants qui ne savent pas s ‘exprimer, qui ne savent pas lire qui ne savent pas rediger une lettre !!!!! comment voulez vous qu ils transmettent les connaissances a des eleves si eux meme ne maitrisent pas la langue arabe classique. vous savez que l’ algerie est le seul pays au monde ou on enseigne dans une langue qui n ‘est pas parlé à la maison(par le pere, la mere, la grand mere, les enfants qui s expriment en daridja ), dans la rue ou dans les lieux publics!!!!Une langue qui n ‘est pas leur langue maternelle car leur langue maternelle c ‘est daridja pas l ‘arabe classique, l’ enfant , l’ eleve et beaucoup d ‘adultes ne comprennent pas la majorité des mots en arabe classique, exemple comment on dit bouteille en arabe classique: KAROURA et en daridja on dit KAR3A , on dit citirna pour khazana,hafila pour car,etc, etc .Autre exemple on a donné un exercice d’ arithmetique redigé en arabe classique à 10 petits enfants du primaire , 1 seul l’ a solutionné les 9 autres n’ ont rien compris, le meme exercice leur a été proposé, mais cette fois en daridja, les 10 eleves l’ ont compris et resolu.cette experience a ete realisé plusieurs fois à differents niveaux et dans toutes les matieres, le resultat est le meme, l’ eleve meme avec un QI elevé, n’assimilie que partiellement les rextes en arabe classique qu on lui propose, par contre en daridja l’ eleve comprends integralement le texte, c’ est une veritable catastrophe je connais des petits qui comprennent la leçon en science naturelle que je leur explique et qui n’ arrivent pas à me communiquer ce qu ils ont compris, par la diifficultés qu’ ils ont a trouver les mots, des eleves pourtant tres intelligents n ‘arrivent pas a solutionner des exercices largement à leur portée, et sont en consequences excluent. c’ est un veritable scandale et un drame. c ‘est le seul pays au monde on l’ on enseigne à l’ enfant dans une langue qui n’ est pas parlé à la maison.LES chinois parlent chinois à la maison et on leur enseigne en chinois à l’ ecole.PAREILS pour les anglais ils parlent dans la meme à la maison et à l’ école, les français, les italiens, les japonais, les espagnols, etc ,etc. Tous les pays developpés enseignent dans la meme langue qu’ ils utilisent à la maison, dans les lieux publics, etc.En algerie on s ‘entete à ne pas reconnaitre les causes reelles du niveau mediocre de l’ enseignement et par ricochet d
    u sous developpement du pays. »Maaza lawha tarate »traduction, C’ est une chevre meme si elle vole »Tant que l’ on refusera d’ admettre cet aspect primordial de l’ une des causes du sous developpement et de l’ anarchie en l’ algerie , nous continuerons à vivre dans les tenèbres




    0
  • zizette
    17 juin 2011 at 15 h 30 min - Reply

    Ouallah à chaque fois nouvel article que je lis quotidiennement, mon pessimisme augmente davantage et mon coeur se crispe, où va l’Alérie donc, et qu’est ce qu’il reste à faire, depuis le temps que nous nous écrions et déplorons la situation, eux doublent de cruauté et de corruption, enfin ça fait mal au coeur de voir l’héritagé national dans les mains des imposteurs




    0
  • belka
    17 juin 2011 at 20 h 05 min - Reply

    commencé par dissoudre c arsenaux de la repression tt azimuth(police,gendarmerie etc etc)surtout la gendarmerie et en discuteras de tt aprés.sinon LE RESTE…………….




    0
  • Rachid
    17 juin 2011 at 20 h 09 min - Reply

    Salam alaykoum,

    Le pouvoir est loin d’être ignorant des conséquences de ces actes.
    C’est une planification visant à dégénérer la situation. La situation de « chaos » ne permet pas l’émergence d’une opposition réelle et crédible. La guerre civile est propice aux lois d’exception. Le pillage et la manipulation sont alors impunis. Le choix est simple : misère du peuple (financier, culturelle…) ou guerre civile (via l’instrumentalisation de pseudo-révolution non structuré…par le peuple).




    0
  • abon
    17 juin 2011 at 20 h 32 min - Reply

    bonsoir Monsieur @brahmi16
    C’est là le résultat, quand la démagogie l’emporte sur la raison ; l’arabe a été imposé au lendemain de l’indépendance par Ben-Bella (maintenant que les archives ont parlée, je dirais que ce n’est même pas par démagogie, comme nous le pensions, mais pour saboter l’avenire d’un pays qui aurait du être tout autre que ce que nous connaissons), ses successeurs n’ont pas osé faire marche arrière et c’est bien dommage. Alors que les spécialistes qui avaient entre autre observé l’échec de l’arabisation précipitée dans un pays voisin qui avait arabisé son enseignement au lendemain de son indépendance, et souhaitaient éviter à l’Algérie le même écueil, ont proposé une arabisation progressive et contrôlée. (Voir le N°1- décembre 1963- Bulletin Pédagogique de l’Enseignement du Premier Degré, Tribune libre, l’organisation de l’enseignement en Algérie et l’expérience Marocaine par M. BELKHERROUBI). Je profite pour saluer la mémoire de ce Monsieur qui comme bon nombre d’intellectuels Algériens, ont milités avec foi et abnégation et formé un très grand nombre de haut cadres pour servir l’Algérie indépendante. Il y a une dizaine d’année, alors que l’actuel ministre de l’enseignement semblait prendre racine à son poste, malgré les déboires, dans ce même journal, il a été proposé d’offrir à ce ministre, le poste de ministre des finances en lieu et place de celui de l’enseignement ; il est une fois de plus bien dommage qu’ont n’ait pas profité de cette juste recommandation car nous aurions pu sauver au moins une voir deux générations. Les dégâts aujourd’hui, ne sont plus linéaires mais logarithmique.




    0
  • Andalousya
    17 juin 2011 at 21 h 13 min - Reply

    Essalam aleykoum

    Arrêtez de vous plaindre,l’Algérie que vous attaquez critiquez, n’est pas si mal lotie qu’on essaie de nous le faire croire,la mafia existe mais en Europe ça ne va pas aussi bien qu’on le pense. Nous avons un pouvoir que nous méritons, allez voir comment se comportent des milliers d’Algériens tous les jours !
    *Les logements de l’Etat ils les revendent
    *Les impôts, ils refusent de les payer
    *Ils se payent des ceremonies de mariages qui leurs coutent les yeux de la tête et ils s’insurgent contre la vie chère
    *Ils ne veulent pas travailler dans les usines et critiquent l’arrivée des chinois
    *Ils veulent raser gratis cela n’existent pas
    *Ils travaillent au noir pour ne pas payer d’impôts
    *Ils sont prêts à bosser en France et ailleurs sauf dans leurs pays
    *Ils rusent toute leurs vies durant dans toutes les situations
    *Ils remplissent les mosquées mais leurs coeurs sont vides de sentiments fraternels
    *Ils sont le peuple le plus ingérable par leurs comportements destructeurs depuis l’indépendance
    A part quelques Algériens encore honnêtes et qui méritent mieux, la majeure partie de notre cher peuple d’Algérie MERITENT LE POUVOIR EN PLACE !
    Je dis seulement la vérité car je suis Algérienne et je vois les comportements des Algériens sur place.
    Le jour où les Algériens changent en eux même ce qu’ils désirent voir changer chez leurs gouvernants les choses se transformeront positivement.
    A chaque peuple la gouvernance qu’il mérite !
    Désolée mais il fallait que cela sorte car trop c’est trop !




    0
  • Andalousya
    17 juin 2011 at 21 h 54 min - Reply

    Veuillez m »exusez pour quelques erreurs d’accord commises par etourderie:
     » raser gratis n’existe pas  » et non pas n’existent pas
     » le peuple merite  » et non pas meritent.
    voilà ..j’aime pas les fautes d’ecriture
    wa essalam




    0
  • eva
    18 juin 2011 at 0 h 02 min - Reply

    BONSOIR.

    A Andalousia
    je partage tout à fait votre façon de voir :tous les points que vous avez cités sont vrais et reels: le mal est aussi en nous .




    0
  • HAMED
    18 juin 2011 at 13 h 32 min - Reply

    Andalousya BONJOUR,
    Je suis entièrement d’accord avec vous,un peuple mal éduqué comme les gens qui les diriges,une seule phrase ça suffit, qui date des siècles : ALLAH LA YOUGHYAR BI KAOUMINE HATA YOUGHA IROU MA BI ENFOUSIHIME




    0
  • Malika
    18 juin 2011 at 14 h 30 min - Reply

    @Andalousya
    Est ce que le peuple était comme ça en 1962 , sinon qui l’a rendu comme ça?Il existe beaucoup d’Algériens honnêtes mais proportionnellement moins qu’en 1962.La réussite fulgurante des malhonnêtes suivie d’impunité totale a fait basculer pas mal vers la fraude , souvent par nécessité absolue.
    Le problème de notre pays et que tout le monde veut le changement y compris le Pouvoir mais personne ne le veut dans son secteur.




    0
  • Andalousya
    18 juin 2011 at 21 h 41 min - Reply

    Essalam aleykoum

    Je suis contente et rassurée de voir que bon nombre de mes compatriotes voient les choses telles qu’elles sont réellement et faire semblant ne sert qu’à retarder le véritable changement.
    Remettons nous en question avant toute chose et que les hommes compétents et intelligents prennent les choses en main et éduquent ce peuple inculte qui veut le beurre et l’argent du beurre.
    Quand on aspire au meilleur on doit le mériter.




    0
  • DjaziaB
    19 juin 2011 at 16 h 10 min - Reply

    LE BIEN LOTI ET LE MAL LOTI 2

    Le Bien Loti : Wach bik , fatigué ?
    Le Mal Loti : Je suis malade !
    BL : Hamdoullah , a sidi , il y a tout fil bled ! , kaïn s’bitarat , kaïn les cliniques , kaïn dwa
    ML : le médecin qui me suit est en grève.
    BL : ya sidi , kaïn latoub’ba en bagaïye !
    ML : mon médecin me suit depuis 2 ans .Il a tout mon dossier , je ne peux pas ; ou zid 3aïb , mon Docteur est très gentil et très compétent!
    BL : ki dir ?
    ML : je PATIENTES
    BL : Tu peux acheti les midicama avec el wardinasse legdima !
    ML : Justement , j’ai fait le tour de toutes les pharmacies , je n’ai rien trouvé !Et je veux voir mon Docteur pour qu’il me donne des médicaments disponibles
    BL : mais Sidi el Wazir Ould Abbas a dit FI TELEVISION Koul doua mawdjoud !
    ML : Non ! Je n’ai trouvé aucun de mes médicaments !le pharmacien m’a dit : ça fait longtemps majabounech
    BL : ki dir ?
    ML : Je PATIENTES
    BL : Alors , kifèche, Sid El wazir ma 3la balouch !walla euh…je pense pas.
    ML : A chaque fois que le gouvernement prend une mesure taâ es’sah , les pénuries apparaissent .
    BL : Ach’koun elli bloqui fi ed dwa , h’ram 3lihoum?
    ML ; la mafia du médicament
    BL : 7tta fi ed doua kayn la mafia ?
    ML : Win d’rahem win la mafia et il y a beaucoup , beaucoup d’argent
    fi dwa
    BL : Si Ould Abbas , anciène ,ma taghlbouch la mafia je pense pas !
    ML : ma yeqdarch !comme beaucoup d’autres ministres !
    BL : Ya sidi ! rah WAZIR ouw ghir el foum goul wazir ou zid rah dè’rou chef lekbir, fakhamatou Raïs
    ML : Ed douda dakhlat fi el 3ènba , la mafia ess3iba!
    BL : Om el mafiate , la mafia ettaliania wa ma adraka ouw kasslouha , kifèche ma yeqdrouch 3la mafiat ez zouiouchète ta3na
    ML zouiouchète comme tu dis , wra’houm ed dainazourettes !
    BL : Et ta fille , daroul’ha l’opération walla mazal ?
    ML ; Thèmma soubtni en’khammam , elle souffre toujours et moi avec
    BL : Yekhi goutli m’programia pour le 2 , rana le 5
    ML : les anesthésistes sont en grève
    BL : Ki dir darwak ?
    ML ; je PATIENTES
    BL : Ta min s’bah ouèn ta ghir patientes , patientes , patientes ram n’ssa elli samm’ouhoum el françiss bekri patientes .




    0
  • Congrès du Changement Démocratique